AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupes

Partagez | 
 

 L'histoire de Rick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seleren

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 24
Localisation : DTC ! Dans Ton Coeur <3
Date d'inscription : 08/05/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: L'histoire de Rick   Ven 9 Mai 2014 - 3:29

Bonjour ou bonsoir, je vous souhaite la bienvenue sur ce sujet qui portera sur une fan fiction solo que je crée. Je me réserve un double post pour le début, afin d'avoir un premier message dans lequel je vous salue et écrit un index sur lequel je noterais les pages où apparaissent l'histoire que je vous post, ça permettra de vite les repérer  si il y a trop de commentaires, car j'espère bien qu'il y en aura beaucoup et que ça vous plaira. Mais si vous avez des reproches à me faire, allez-y aussi ! J'en tiendrais pas compte Cela m'aidera a m'améliorer, sinon si vous repérez des fautes n'hésitez pas à me le dire si vous en avez envie, il m'arrive d'écrire tard et du coup d'être moins vigilant, même si en général je me relis pour me corriger. Le deuxième message me permettra de commencer l'histoire, bref j'espère que ça vous plaira, ah et je risque d'avoir un rythme d'écriture un peu lent, enfin ça dépendra des périodes j'imagine.

Arc I : L'île des pendus
1) Duel dans l'arène : ............................................................................. p.1
2) Madeleine : .......................................................................................p.1
3) Tom : ...............................................................................................p.1
4) Le champion : ....................................................................................p.1
5) Hors de l'arène: ..................................................................................p.1
6) Vive le Roi : .......................................................................................p.1


Dernière édition par Seleren le Lun 11 Aoû 2014 - 0:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleren

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 24
Localisation : DTC ! Dans Ton Coeur <3
Date d'inscription : 08/05/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Ven 9 Mai 2014 - 3:37

Pour le commun des résidents de l'île du Pendu, cette nuit était sombre et froide, mais pour Rick c'était bien plus agréable que sa petite cellule souterraine. Il avait par ailleurs l'occasion
de se dégourdir les jambes, ce qui ne fût pas pour lui déplaire, même lorsqu'il posa ses pieds nus sur les nombreuses petites pierres qui ne demandaient qu'à s'enfoncer dans sa chair.
Le ciel était sombre et sans étoiles et de là où il vient, les étoiles sont considérés comme les yeux des dieux, peuvent-ils le voir dans un tel ciel ?

Sans ménagement le pirate Face-Brûlé lui confia un glaive et un bouclier pour le combat d'aujourd'hui. Le pirate était de taille moyenne comme Rick, mais avec des
épaules bien plus larges, ses cheveux noirs semblaient si gras qu'on les auraient pensé plein d'huile. Est-ce pour cette raison que ses brûlures sur le visages sont aussi affreuses ?
On raconte que c'est un mage de feu qui lui a infligé il y a quelques années, ce dit mage s'est vu remercié, par le pirate hurlant de douleur et de rage, d'une dizaine de coup de hache dans le crâne
même après que le premier l'ai tué. Depuis cette époque Face-Brûlé porte des cloques sur toute la partie gauche et le bas de son visage, seul son œil droit à été épargné.
Du coup il paraît que ça lui fait mal quand il mange, enfin Rick n'en sait rien, les prisonniers mangent rarement avec leurs tortionnaires, ni même accompagné par d'autres prisonniers en fait.
Son œil gauche, enfin plutôt l'orbite vide gauche est couverte par un cache-œil rouge. D'ailleurs Rick se demandait : sous l'effet des flammes, un œil fond t-il ? ou éclate t-il ?

Le voyant réfléchir Face-Brûlé le grogna pour le ramener à l'ordre et lui ordonna de se grouiller, l’arène attend, Rick passa alors ses doigts autour de la poignée centrale à l'intérieur du
bouclier, il n'aimait vraiment pas ce genre d'attache sur les bouclier, cela force le combattant à tenir le bouclier plus en avant, il est donc plus difficile de transmettre
sa force pour une parade que sur un bouclier porté à l'avant-bras, mais de toute façon Rick n'aime pas les boucliers de manière générale. Il regarda ensuite le glaive, plutôt court
pour un glaive mais très léger et maniable.


- Vite ! L'public attend ! T'entend pas ? Veulent tous t'voir t'battre et mourir ! Alors grouille ou j't'tue là maint'nant ! Lui répondre n'aurait certainement pas amélioré la situation pensa Rick, surtout que le pirate n'était pas seul, lui planter le glaive dans la gorge aurait peut être soulagé Rick, mais une fois
fait il y aurait les deux malabars qui l'ont amené jusqu'à lui à zigouiller. Alors il obéit et avança vers l'arène, il passa une première grille grande ouverte, menant sur un couloir court formé uniquement
par des murs en bois. De ce couloir, les cris du public assoiffé de sang et de violence se faisaient encore plus retentissants. Il continua d'avancer et sentit du sable sous ses pieds, ainsi qu'une
fichue pierre pointue qui lui fît mal et déséquilibra sa marche. Il arriva devant une deuxième grille ouverte, donnant sur l'arène elle même, faîte de sable; souillé par le sang par endroit. Les cris du public
étaient encore plus forts d'ici et de sa position, Rick pouvait voir la palissade en bois séparant les combattants des spectateurs. En se tenant au milieu de la fermeture de la deuxième grille, il fut
capable de voir chaque individu composant le public. Public majoritairement composé de grossiers pirates, mais deux groupes ressortent du lot, d'un côté le "Roi" et sa " cour ", car même sur cette île
existe un pseudo système de royauté. " Salomon le brutal " est le "roi" actuel, heritier de " Barrus Mangeur d'Os " après lui avoir écrasé le crâne d'un coup de masse. Sa "cour" se
compose des membres les plus éminents, pour ne pas dire les plus dangereux de son équipage, et de quelques femmes de petites vertus dirons nous. Rick observa ce Salomon, et le compara à l'image
qu'il avait retenu du dernier roi, plus de ventre, moins de cheveux, des bras plus épais et un rire plus gras auquel des toussotements se mélangent.


Et à quelques gradins de ce groupe s'en tient un autre: " Les Maîtres Hérons ".
Ce ne sont pas des pirates, mais des nobles venus de pays du continent où ce genre de divertissement est puni. Ils doivent leur nom aux masques en forme d'hérons qu'ils portent et aux
titre qu'ils se donnent entre eux. De là où il se tient, Rick en reconnait deux : celui qui se fait appeler "Maître Pellario", qui porte bien évidemment un masque mais surtout des
vêtements verts, ce qui permet de le distinguer des autres, et celui qui se fait nommer "Maître Crimeron" dont le masque est accompagné d'une sorte de crinière de plumes rouges.
Les pirates ne s'en prennent pas à ces nobles car ils rapportent de l'argent et les aident à éviter les patrouilles lorsqu'ils sont en mer, en échange de quoi les Maîtres Hérons sont libres
de circuler sur l'île en toute sécurité et d'assister et de parier lors des combats en arène. Certains d'entre eux apportent même leurs propres "champions", en général des prisonniers et des
innocents qu'ils enlèvent eux même, et quelques fois, même si c'est rare, ils ramènent des laguzs. Rick observa deux d'entre eux se chuchoter quelque chose à l'oreille puis se détourna pour
regarder dans la direction de la deuxième entrée de l'arène d'où son adversaire n'allait sûrement pas tarder à arriver, il était d'ailleurs étrange qu'il ne soit pas déjà visible.
Il se décida à avancer pour rejoindre le centre de l'arène pour attendre, puis il entendit une femme de la " cour " pousser un cri de panique et Rick comprit immédiatement où se trouvait son
adversaire, il se retourna d'un coup et fît un petit saut en arrière que la foule accompagna d'un rire. L'instant d'après il fut capable de voir son adversaire, celui-çi s'était caché
dans un coin près de son entrée et avait bien faillit l'avoir, il tenait une hache avec un très long manche qu'il venait d'abattre sur le centre de l'arène, exactement sur la position où se trouvait Rick précédemment.

Son adversaire était grand et bien mieux bâti que lui, avec une arme d'une bien meilleure allonge que son glaive, mais pas de bouclier, un casque un peu trop grand couvrant la mâchoire mais laissant
les yeux à découvert, et sinon  pas d'autres protections, tout deux étaient torse nu avec un pantalon en toile. Le mieux bâti lança un nouvel assaut d'un coup balayant de droite à gauche à hauteur de l'épaule
de Rick qui plaça son bouclier à temps pour accueillir la lame, mais ce dernier se fissura lors de l'impact, et sous la force du coup il se cogna le front avec le bouclier, la foule se mit à rire de nouveau;
non vraiment Rick à horreur des boucliers. L'adversaire tenta un autre balayage de gauche à droite, encouragé par les hurlements de la foule, mais il l'esquiva d'un petit saut
en arrière.
Il essaye de me décapiter. pensa Rick. L'adversaire revînt à la charge d'un coup horizontal qui fut encore esquivé, puis pour changer asséna une attaque vertical qui fut évitée de la
même manière , la foule mécontente et avide de sang commença à l'insulter et le huer. Il n'y fit pas attention et continua d'esquiver chaque attaque de son adversaire en reculant, jusqu'à se retrouver dos à la palissade, sans moyen de fuir encore. Le public encouragea alors son adverse et l'homme au casque retenta un balayage à hauteur d'épaule mais Rick se baissa à temps, ramassa du sable avec l'intérieur du bouclier et le projeta au visage de son adversaire en avançant. Le sable s'engouffra au niveau des yeux et son adversaire toussa sèchement. Il en profita pour se glisser dans son dos, l'homme à la hache se retourna mais avant qu'il ne puisse faire quoique ce soit, Rick vînt le frapper au visage avec son bouclier fissuré, qui se cassa totalement. Il repoussa ensuite son adversaire avec le pied pour l'envoyer contre la palissage, il avait espéré qu'il serait suffisamment sonné pour lâcher sa hache mais ce ne fut pas le cas. Le public était en délire et criait pour plus de violence. Rick esquissa une charge et s'arrêta dès le deuxième pas. L'adversaire paniqué se fît avoir par la feinte et balança dans le vide un coup horizontal rageur avec beaucoup trop d'élan ce qui entraîna la lame jusqu'à un pan de palissade dans laquelle elle se coinça. L'instant d'après Rick était sur lui, le bras portant le glaive contracté, il posa sa main gauche sur le cou de son adversaire et détendit d'un coup sec son bras armé. Le public hurla.


Dernière édition par Seleren le Sam 14 Juin 2014 - 1:07, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira

avatar

Féminin Nombre de messages : 2849
Age : 21
Date d'inscription : 07/07/2013
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Ven 9 Mai 2014 - 8:18

La suite *-*
Que de violence, j'adore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jbm

avatar

Masculin Nombre de messages : 8914
Age : 22
Localisation : sur mon lit
Date d'inscription : 25/07/2012

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Ven 9 Mai 2014 - 12:38

Sympa ^^
La scène de combat est bien écrite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melusine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1207
Age : 22
Localisation : Manoir hanté
Date d'inscription : 04/03/2014

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Ven 9 Mai 2014 - 12:58

Très dynamique ! J'aime ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleren

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 24
Localisation : DTC ! Dans Ton Coeur <3
Date d'inscription : 08/05/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Dim 11 Mai 2014 - 2:16

Nombreux étaient ceux, qui dans les gradins s'égosillaient en insultant Rick, ils n'avaient sans doute pas parié sur lui. Ceux qui l'avaient fait amassaient de l'argent en
riant et l'acclamaient. Lui n'y prêtait pas attention, il se contentait de regarder le corps de son adversaire, son glaive l'avait transpercé de part en part, entré dans le
ventre et ressorti dans le dos, le sang dégoulinait des deux côtés. Il sentit une main lui aggriper le bras où il tenait le glaive, c'était Face-Brûlé qui venait récupérer
l'équipement, Rick se laissa faire et lui tendit même les restes de son bouclier. Pour récupérer la hâche coincée dans la palissade, le pirate fut contraint de forcer, le gaillard
l'avait bien enfoncé avant de mourir. Le tout devenant assez encombrant, il nettoya la lame sur le pantalon en toile du cadavre avant de la glisser avec le manche de la
hache sous son bras tenant le bouclier. Il fut ainsi capable de retirer le casque du mort avec sa main libre. Rick put ainsi voir le visage de son adversaire, un visage de
prisonnier qui croûpit dans une cellule toute la journée et meurt de faim, des cheveux sales et poussiéreux, de la terre sur les joues et le front. Des cernes, une barbe drue
qui a collecté pas mal de poussière et enfin de nombreuses veines gonflées qui convergent vers ses yeux à l'iris argentée, un amateur de cendres donc. Les cendres sont
une étrange drogue découverte sur le territoire des laguz félins, c'est un puissant stimulant qui leur permet de rester sous forme animale plus longtemps. Chez les béorcs,
cette substance stimule les sens et développe l'agilité tout en détendant dans un premier temps, mais une consommation régulière rend agressif et réduit l'intelligence, elle
est parfois utilisé sur des mages pour leur retirer leur pouvoir. Cette drogue a aussi comme principale particularité de donner de manière définitive la couleur de l'argent aux
yeux et de gonfler les veines tout autour.

Dans l'arène, le public continuait de s'agiter autour de lui, la majorité s'impatientait pour un autre match, mais certains ne démordaient pas du résultat. Certains des
spectateurs demandaient un autre combat pour lui, et l'un d'eux, de loin le plus énervé et peut-être le plus ivre l'insultait et hurlait bien fort qu'il voulait sa tête. Rick ne
s'en préoccupa pas et s'apprêta à rejoindre sa cellule sous escorte, mais Salomon se leva oscillant en tendant une coupe pleine vers l'arène, le plus ivre devait finalement
être lui.


- P'mal garçon ! Commença t-il. D'main tu seras dans la mêlée et tu t'battra dans l'équipe qui affrontera celle d'mon champion ! Il se balança légèrement un instant,
réfléchissant à la suite de ce qu'il devait dire, puis il gueula.
Face-Brûlé ! Arrête d'te gratter les croûtes ! Et amène ce freluquet voir son équipe. Le "roi"  se laissa
tomber sur le banc pour se rasseoir, créant une secousse qui un instant fit sursauter les femmes de sa " cour " et le roi et elles éclatèrent de rire. Face-Brûlé grogna et fit
signe à Rick de le suivre, en quittant l'arène ils s'arrêtèrent et le pirate confia tout l'attirail à un autre pirate qui préparait l'un des prochains combattants, un jeune homme
entre quinze et vingt ans qui tremblait, c'était sans doute la première fois qu'il tenait une arme entre les mains, et sans doute la dernière aussi selon Rick.


Pendant la marche, il regardait Face-Brûlé, celui-ci grommelait, il était autrefois un éminent membre de l'équipage de Barrus Mangeur d'Os, avant même que celui-ci soit
"roi". Lorsque Barrus accéda à la "souverainté", il confia à Face-Brûlé un navire et le fit capitaine, c'était sa grande époque, il fut reconnu comme un excellent navigateur
et un combattant hors-pair. Mais lorsque le nouveau roi écrasa le précédent avec sa masse, il devait craindre que le pirate ne lui soit pas aussi fidèle et le destitua de son
titre et de son bateau pour le maintenir sur l'île en tant que tortionnaire. Tout bien réfléchi c'est assez ironique comme châtiment, même si Rick se doute que Salomon le
brutal ignore tout de l'ironie, il a fait de Face-Brûlé un tortionnaire alors que c'est lui même en quelque sorte un prisonnier.

"-Pourquoi tu m'regardes ? grogna t-il à l'intention de Rick, remarquant que ce dernier l'observait depuis un moment.
-Pour rien.
-Tss. Il continuèrent de marcher sans un mot pendant un moment et arrivèrent face à la cellule où il passerait cette nuit, c'était une simple roulotte, la ressemblance
avec les roulottes qui maintiennent les fauves enfermés au cirque était frappante, même l'odeur y était et dedans déjà deux personnes attendaient discutant l'un avec
l'autre, enroulés dans des draps pour se protéger du froid, un troisième drap était étalé au sol et semblait destiné à Rick. Mais avant d'ouvrir la roulotte,
le pirate s'arrêta, Face-Brûlé regardait le sol de son unique œil puis il se mit à parler.


-Demain tu t'battras avec ces deux là contre le champion du roi et deux autres gus... Fais moi plaisir et zigouille son champion. Il ouvrit ensuite la roulotte, Rick monta et
il la referma derrière lui, les deux autres dans la roulotte le regardèrent puis se détournèrent. C'était tant mieux, il n'avait pas spécialement envie de parler, il attrapa le
drap et pu sentir une épouvantable odeur s'en émanant. Il s'en accommoda, c'était toujours mieux que d'avoir froid. Il s'allongea à même le bois et se reposa. Une demie
heure plus tard on leur apporta à manger, un peu de choux blanc et une patate, le tout froid. Il mangea rapidement puis s'installa le plus confortablement qu'il pouvait près
des barreaux.


Il ferma les yeux et repensa à ce qu'il était venu faire ici, il se remémora toute l'histoire : il était à la citadelle, dans les quartiers d'Armand, ce dernier lui expliquait la
mission, à lui et à deux autres personnes. De l'or Tahérien, ainsi qu'un bijou marqué du cheval Taher ont été retrouvé dans la cale d'un bateau pirate avec une lettre signée
anonymement, cette lettre demandait aux pirates d'attaquer les villages portuaires et de couper les routes commerciales maritimes de Ciltover, Taher à nié son implication,
prétextant que l'or trouvé et le bijou avait était dérobé par les pirates et trouvé par pure coïncidence près de la lettre dont ils ne sont pas à l'origine. Pour élucider cette
affaire on les envoyait sur l'île des Pendus pour chercher des preuves. Le plan était simple, Rick se ferait passer pour un prisonnier que Tom, déguisé en Maître Héron et
appelé Maître Tomtora, amènerait sur l'île. Il était prévu que Rick devienne un servant dans la demeure du "roi" de l'île, ce qui aurait permis aux trois membres de fouiller
l'endroit plus efficacement, mais lorsque Salomon s'empara du pouvoir il envoya tout les servants à l'arène pour les remplacer par des nouveaux et malheureusement Rick
faisait partie des servants à ce moment là. Depuis lors, cela fait une semaine qu'il se bat pour survivre, Tom ne peux pas lui rendre visite, en tant que Maître Héron cela
mettrait en danger sa couverture d'être vu parlant à un prisonnier, et malgré l'impression qu'il donne, Salomon est très méfiant. L'autre équipier en revanche... l'autre équipier
était là.


- Rick ! Réveille-toi. Il ouvrit les yeux et découvrit Madeleine, caché dans un manteau à capuche brun. Fine et élancée elle savait se déplacer en silence rapidement et
gracieusement comme une chatte. Et dans une nuit comme celle-ci elle devient indétectable.
Pourquoi tu as changé de cellule ? Je t'ai cherché partout. Chuchota t-
elle.

- J'ai eu une promotion... Alors ? Vous avez trouvé des preuves ?
- Parle moins fort. On va se faire repérer. Pour les preuves, non pas encore. La baraque est sous haute surveillance, il y a des hommes postés à chaque couloir.
- Tu veux dire que tu n'arrives pas à passer des pirates probablement à moitié saoûl ?
- Ce ne sont pas des pirates, les Maîtres Hérons ont engagés des mercenaires, du coup il y a sûrement des preuves là dedans, mais ils sont trop malins pour laisser des
pirates surveiller leurs affaires.
- Tom ne peux pas les obliger à le laisser passer ?
- Il a essayé ça n'a pas marché, les gardes sont payés par les hérons mais n'obéissent qu'à Salomon, il m'a dit de venir te libérer. Elle glissa sa main droite sous son
manteau et en retira un surin avec un crochet.

- Non attends ! Si je disparais comme ça, ils vont lancer l'alerte et nous risquons d'échouer.
- Si tu restes ici cette nuit, tu mourras demain. Tu n'as pas vu le champion de Salomon, moi oui ! C'est un monstre et qui plus est un monstre reposé, lui ne croupît pas dans
une cage et peut manger à sa faim. Regardes-toi tu ressemble à une loque, il te taillera en pièces demain. Elle s'approcha du cadenas de la roulotte et releva sa capuche
pour mieux y voir, ses cheveux étaient longs et verts, son nez fin, ses veines autour des yeux gonflées et ses iris argentés. Elle approcha le surin et le crochet du cadenas
mais Rick lui attrapa les mains, pour les mains de Rick qui étaient sèches et abîmées le contact avec celles de Madeleine était agréable.

- Nous avons besoin de ces preuves. Je suis dans cette situation depuis une semaine. J'irais jusqu'au bout.
- Mais nous n'arrivons pas à trouver les preuves, Tom pense qu'ils sont dans la chambre du roi mais c'est impossible à atteindre, il nous faudrait une diversion.
- Je peux vous aider... Un des hommes qui se trouvait aussi dans la roulotte se rapprocha, il vînt se mettre accroupit près de Rick et agrippa les barreaux avec ses
mains pour se maintenir. L'individu était noir de peau, une main rouge tatouée sur son front, ses cheveux noirs plein de poussières formaient une masse sèche et épaisse
partant vers l'arrière, sa barbe toute aussi noire et sale poussait de façon très inégale sur son visage. Il devait avoir la trentaine passé et être prisonnier depuis bien plus
longtemps que Rick. Lorsqu'il tenta de reprendre la parole, Madeleine en un éclair l'attrapa d'une main par le col que formait le drap dans lequel il s'était enroulé et glissa
son surin sous sa gorge.

- Arrête ça ! Tu vas juste m'attirer des ennuis demain. Tenta Rick pour la calmer.
- Tu devrais l'écouter ma belle. Si tu me tue les pirates tortureront ton ami pour savoir ce qui s'est passé, de plus j'ai peut-être une solution à votre problème. Elle
pressa le surin contre le cou du l'homme de façon à l'égratigner suffisamment pour faire couler quelques gouttes de sang.

- Dans ce cas j'écoute.
- Héhé... Je ne vais pas tout vous dire, rien ne m'assure que je peux totalement vous faire confiance, je donnerais les détails à votre pote demain. Mais pour l'instant
disons que si tout se passe comme prévu lors du combat de demain, toute l'île tremblera de peur.
- Et c'est tout ce qu'on doit savoir ? Tu crois réellement que je vais faire confi..
- Laisse tomber Maddy, je ne sortirais pas de toute façon. Mais j'aimerais plus de détails... monsieur ?
- Marco, je m'appelle Marco. Tout ce qu'il faut faire c'est s'occuper du champion et récupérer son arme.
- D'accord. Acquiesça Rick.
- Récupérer son arme... Rien que ça ? Il va vous tailler en pièce et toi tu dis " D'accord " comme ça ? Tu as du prendre beaucoup trop de coup sur la tête dans l'arène.
- Ne t'inquiètes pas.
- J'espère sincèrement que lorsque le champion te découpera en morceaux tu repenseras à la chance que je t'ai donné de t'échapper.
- Va voir Tom et dit lui que demain il aura sa diversion.
- Je vais surtout aller lui dire que tu vas mourir. Elle regarda longuement Rick, puis dévisagea Marco avant de pester et de s'en aller, au bout de quelques pas elle avait
déjà disparue.

- Sacré femme héhé. Cela doit faire des mois que je n'ai pas été touché par une femme, c'était bien plus excitant que dans mes rêves. Il se passa une main sur son cou
à l'endroit où il saignait et se mit à rire, Rick l'imita. La journée de demain s'annonçait difficile.


Dernière édition par Seleren le Mer 27 Mai 2015 - 15:18, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleren

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 24
Localisation : DTC ! Dans Ton Coeur <3
Date d'inscription : 08/05/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Dim 11 Mai 2014 - 2:23

Bon bah je suis content que ça vous plaise jusqu'ici, je vais prendre un peu plus de temps pour faire paraître la suite par contre, j'espère que vous n'êtes pas trop pressé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira

avatar

Féminin Nombre de messages : 2849
Age : 21
Date d'inscription : 07/07/2013
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Dim 11 Mai 2014 - 9:34

Si sa prend trop de temps, je ferais comme Madeleine ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleren

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 24
Localisation : DTC ! Dans Ton Coeur <3
Date d'inscription : 08/05/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Ven 6 Juin 2014 - 20:45

La discussion avec Rick à l'instant avait mis Madeleine de très mauvaise humeur, certes elle n'avait pas beaucoup insisté pour tenter de le décourager, mais elle le connaît
depuis si longtemps qu'elle sait à quel point il peut se montrer têtu quand il a une idée en tête. Elle est persuadée que même les dieux abandonneraient l'idée de le
raisonner. Si il veut se battre demain, grand bien lui fasse, mais pour l'heure il faut rejoindre Tom dans la zone résidentielle des Maîtres Hérons, aussi appelé "le Nid". Celui-
ci se trouve au nord de l'arène, près du manoir du "Roi". Ruminant à cause de Rick, elle bouscula par mégarde un pirate qui lui attrapa le bras pour tenter d'obtenir des
excuses, elle lui échappa en forçant puis accéléra le pas, l'homme se mit en tête de la poursuivre, mais elle tourna à un carrefour, et lorsqu'il tourna à son tour, elle avait
déjà disparue. C'était trop facile, elle se remémora les inquiétudes de Tom quant au fait de la laisser s'aventurer dans les rues en pleine nuit, mais elle lui avait ri au nez
avant de lui clamer que ce n'est pas elle qui est coincée sur cette île avec les pirates, mais les pirates qui sont coincés sur cette île avec elle. Elle peut tuer n'importe qui
sur cette île aisément, elle l'a déjà fait et l'envie de recommencer ne lui manque pas, Madeleine n'en peut plus de la compagnie de ces brigands des mers et il lui arrive dans
son sommeil de rêver qu'elle les prend en chasse sous l'apparence d'une bête féroce.

Lorsqu'elle arriva finalement à destination, les mercenaires en charge de surveiller la zone la laissèrent progresser sans la gêner, il avait pris l'habitude de la voir rejoindre
Maître Tomtora et certains souriaient voir rigolaient dans son dos, elle n'avait aucune idée de ce qu'ils pouvaient bien se dire entre eux et elle n'avait pas non plus envie de le
savoir. Elle toqua à la porte du pavillon de Maître Tomtora, quelques instants après il vînt ouvrir. Toute sa tenue était de couleur bleu azur, mais ce n'était pas sa tenue de maître héron. Il portait son masque d'oiseau distinctif des nobles sur cette île, ce masque
était blanc avec un bec droit et pointu dirigé à l'horizontal, son masque ne couvrait que le haut de son visage, ses oreilles comme ses cheveux noirs courts et en bataille
étaient à l'air libre. Il scruta la zone derrière Madeleine par précaution avant de l'inviter à entrer. Il regarda à nouveau à l'extérieur avant de fermer la porte à clé, il se
retourna, Madeleine attendait sagement au milieu de la pièce les bras croisés, elle attendait que Tom ferme les volets, ce qu'il fît, il tira ensuite les rideaux puis retira son
masque pour le poser sur un bureau qui se trouvait là, ses yeux étaient bleus. Chaque pavillon était aménagés de façon assez luxueuse, dans celui de Tom on pouvait
trouver un bureau d'excellente facture en bois sombre et vernis accompagné d'un fauteuil du même bois avec une garniture rouge sombre, un lustre de verre semblant si
fragile qu'il est assez difficile d'imaginer que des pirates sont parvenus à le manipuler en le gardant intact. Au sol se trouvait un tapis vert foncé frappé du cheval Tahérien,
le même que sur le grand lit à tenture tout aussi vert et empli de nombreux coussins colorés. Taher est réputé pour sa cavalerie mais aussi pour la qualité de ses confections
comportant du tissu, les commerçants se plaisent à dire que c'est à Taher que l'on fabrique les vêtements des dieux. Egalement une étagère à vin assez quelconque sauf
pour les grands crues qu'elle porte se trouvait à l'opposé du lit, et enfin, près d'elle un coffre à double fond apporté par Tom, dans le premier fond ne se trouve que
les vêtements du Maître Héron Tomtora, dans le deuxième se cache des vêtements pour Rick et Madeleine ainsi que des armes et quelques documents.


- Rick n'est pas avec toi ? Demanda Tom.
- A ton avis ? Elle soupira et s'approcha de l'étagère à vin et se pencha pour lire les étiquettes.
- Et pourquoi ?
- Il a ... Trouvé. Elle s'empara d'une bouteille de vin provenant de Ciltover et attrapa le tire-bouchon au sommet de l'étagère. Il ne veux pas compromettre la mission et il a
envie de mourir je crois.
- Il va falloir qu'il survive encore un peu, j'ai commencé à installer de quoi provoquer des incendies au nid. Cela devrait forcer une partie des gardes du manoir de Barrus à
sortir, il faudra s'occuper des mercenaires restants.
- Tuer les gêneurs tu veux dire ? On aurait du commencer comme ça dès le début. Madeleine se mit à sourire, puis retira le bouchon de sa bouteille. Au fait, Rick me fait te
dire que tu auras ta diversion demain.
- Comment ça ? Tom haussa un sourcil.
- Aucune idée, il a décidé de faire confiance à un de ses fils de l'Ekke. Elle soupira. Il va se faire avoir.
- Il est dit que les fils de l'Ekke ne mentent jamais. Tom attira l'attention de Madeleine derrière lui en indiquant la direction du bureau. Il y a un verre propre là.
- Tous les hommes mentent. Elle jeta un œil au verre puis regarda Tom avant de porter la bouteille à ses lèvres, une fois les deux premières gorgées avalées elle
s'arrêta.
Bon alors on fait quoi ?
- Demain tu assistera au combat dans l'arène, si jamais ils nous fournissent une diversion tu devras conduire Rick jusqu'au manoir, j'enclencherais de mon côté les feux pour
créer encore plus de panique, si il ne se passe rien, nous libérerons Rick dans la nuit et j'enclencherais les feux après, les cavaliers pégases sont prêts à venir nous
chercher sur la plage il me suffira d'envoyer un signal et nous quitterons l'île une fois les preuves en main.
- Et si il ne survit pas ? Elle reprit une gorgée.
- Il survivra. Madeleine haussa les épaules puis se dirigea vers la sortie toujours sa bouteille à la main, Tom de son côté attrapa son masque pour le moment où elle
ouvrirait la porte.
Une dernière chose.
- Oui ?
- Ne tue personne, j'ai entendu dire que deux pirates ont été retrouvés morts en ville depuis notre arrivée et quelque chose me dit que c'est toi. Pour toutes réponses, elle
ouvrit la porte et s'en alla en la refermant derrière elle, laissant Tom seul. Elle devenait de plus en plus instable, le manque de cendres se faisait ressentir et c'était de sa
faute à lui, c'est lui qui avait balancé sa réserve par dessus bord lorsqu'ils étaient en bateau, elle lui avait hurlé dessus et roué de coups pour cela, manquant de lui casser
le nez. Il avait fait ça pour son bien mais à priori ce n'est pas l'intention qui compte. Tom attrapa une bouteille de vin à son tour sur l'étagère et se dirigea vers le verre
propre. De son côté Madeleine avait déjà quitté le nid, elle marchait tranquillement dans une ruelle sombre pour se diriger vers une vieille bâtisse abandonnée que les
pirates avaient condamnés, mais une fissure caché derrière des planches permet d'y accéder et de s'y réfugier, en marchant elle buvait régulièrement dans sa bouteille si
bien qu'il n'en restait déjà que la moitié.


-Une fille qui boit toute seule c'est bien triste non ? Et si on partageait ma jolie ? La voix venait de derrière elle, elle se retourna pour découvrir son interlocuteur, un pirate,
torse nu, tout en muscle, un bandana pour couvrir ses cheveux, une pantalon blanc en toile retenu par une ceinture de cuir, des chaussures marrons en cuir également et
un sabre accroché à la gauche de sa ceinture. Elle lui fît signe d'approcher tout en continuant à boire en levant bien haut sa bouteille, à cause de la nuit et de l'alcool elle
se sentait excitée. Le pirate approcha doucement sans gestes brusques, les bras tendues et les mains ouvertes, comme si il tentait d'approcher doucement une bête
féroce en la calmant, cette idée fît rire Madeleine intérieurement.


- Et si tu m'en laissait ? Dit-il tout en continuant d'avancer, il s'arrêta à un pas d'elle et lui tendit son bras. Qu'est que tu dirais de m'accompagner ma poule ? On va pas
laisser une aussi jolie fleur toute seule. Plus l'homme parlait et plus Madeleine s'emballait, elle s'arrêta de boire et fît glisser sa main doucement avec un sourire du col
de la bouteille vers le corps.
On pourrait aller chez moi, je suis un pirate assez important tu sais, je suis de l'équipage de Salomon, si lui est un Roi sur cette île alors
je suis un duc ici.  
- Tu es important, hein ? Elle se mit à rire. Il se mit à rire aussi pour l'accompagner et confirma par un oui. J'aime tuer des choses importantes.
- Qu'est-ce que tu dis ? Avant qu'il ne puisse comprendre quoique ce soit, Madeleine éclata la bouteille contre son crâne de pirate, le fond qui restait du vin de Ciltover
s'infiltra dans ses cheveux et glissa vers ses yeux, si bien qu'il dû les fermer et ne pu voir ni éviter le coup de poing qu'elle adressa à son nez. Il recula rapidement en
pestant pour se mettre hors d'atteinte et précipita sa main vers son épée, mais au lieu que ce soit sur la poignée, ses doigts se refermèrent sur du vide, il se força alors à
ouvrir les yeux et il devina que sa propre lame était dirigée vers lui grâce aux reflets d'argent que l'épée renvoyait à travers le vin qui lui piquait les yeux, il cru également
percevoir un sourire avant de sentir la caresse de l'acier sur son cou.

Le lendemain très tôt dans la matinée, on retrouva le corps du pirate couché près de son épée couverte de sang, inerte, ses mains près de sa gorge tranchée avec des
bouts de verre un peu partout autour de lui. Salomon envoya des mercenaires patrouiller mais ils ne remontèrent pas jusqu'à Madeleine, "le roi" essaya alors d'accuser
Face-Brûlé mais ses copains de beuveries le disculpèrent. Ne pouvant trouver un coupable pour son compagnon, il décida, énervé, de lancer immédiatement le combat
contre son champion pour se détendre. C'est pour cela que Rick se trouvait si tôt dans l'arène avec ses deux alliés, on leur confia à chacun les mêmes armes, un bouclier
et un glaive. Marco et l'inconnu qui avait partagé la cellule firent un étrange échange. Marco troqua avec lui son propre bouclier contre une deuxième épée, l'inconnu se
retrouva alors avec deux boucliers, cela paraissait ridicule, surtout que cet inconnu était taillé comme une brindille en comparaison de ces deux compagnons.

Même avec deux boucliers il risque d'être soufflé en une attaque se dit-il. Le voyant les regarder Marco pris la parole.

- Voici Ghinsea, il ne pourra pas se battre lors du combat, il n'est pas à l'aise avec les armes.
- De mieux en mieux. Ce sera du deux contre trois. Soupira Rick en regardant Ghinsea, ce dernier contrairement à ses compagnons avait gardé le drap et s'était arrangé
pour l'enrouler de sorte à couvrir son torse et à avoir une capuche. Ghinsea se tourna vers Rick, leurs yeux se croisèrent ainsi, il avait l'air très jeune, ce devait encore
être un adolescent mais malgré ce qui les attendait il paraissait serein. Rick pensa d'abord à de la folie mais en regardant avec plus d'attention dans ses yeux verts, il
discerna que derrière ce corps frêle se cachait un esprit fort.
Un mage pensa t-il. Il se tourna vers Marco.
- Bon alors qu'est ce qu'il faut faire ? Demanda Rick.
- Il faut qu'on récupère l'arme du champion, il doit normalement utiliser une épée dont la poignée est sertie d'une pierre, si Ghinsea parvient à obtenir cette pierre il pourra
faire appel à sa magie. L'attention de Marco se tourna vers les gradins. Au fait ce ne serait pas ta copine dans le public là ? Rick se tourna, Madeleine était là,
assise non loin des Maîtres Hérons, elle fît un signe pour attirer l'attention de Rick vers l'autre entrée de l'arène, ses adversaires étaient là, les deux premiers portaient
des armures en cuir, l'un tenait une lance et l'autre une hache et ces deux-là accompagnaient une troisième personne en retrait. C'était ce dernier le champion de Salomon,
et en comparaison à tout ceux dans l'arène il était immense, Rick devait à peine lui arriver jusqu'aux coudes, il portait une cuirasse usée mais toutefois épaisse ainsi que
des coudières plates et des genouillères serties de piques qui servent à rendre les coups de genoux bien plus dangereux, à sa ceinture on pouvait discerner un couteau et
dans son dos une immense épée qu'il dégaina. Dorée et lourde, Rick aurait probablement du mal à la manier seul même à deux mains, toutefois elle était sertie d'une pierre
sphérique rouge sur le bout de la poignée, sûrement celle dont parlait Marco à l'instant, mais l'obtenir ne sera pas tâche aisée. Il regarda encore un peu le champion,
certain homme sont vraiment gâtés par les dieux à la naissance, il regarda ensuite Madeleine, elle haussa les épaules, ce qui était sa manière à elle de lui dire :
Maintenant tu te débrouilles.


Dernière édition par Seleren le Mer 27 Mai 2015 - 17:42, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleren

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 24
Localisation : DTC ! Dans Ton Coeur <3
Date d'inscription : 08/05/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Ven 6 Juin 2014 - 20:50

Voilà enfin la suite, j'ai pas terminer la correction ( j'éditerais ) mais je poste quand même, je sais que je devrais pas mais tant pis, bonne lecture. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleren

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 24
Localisation : DTC ! Dans Ton Coeur <3
Date d'inscription : 08/05/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Ven 13 Juin 2014 - 20:11

Le stress et le doute commencèrent à envahir Rick. Au final, Madeleine avait peut être raison, il regarda le champion en essayant d'imaginer comment son glaive allait bien  pouvoir l'abattre, mais il ne parvenait pas à trouver. Il avait faim et était très affaibli par sa condition de prisonnier, alors que l'adversaire en face était frais, d'une taille et d'une force supérieures aux siennes. Petit à petit ses doigts se desserraient autour de la poignée de son épée, sa lame lui paraissait si lourde tout à coup qu'il aurait pu la laisser tomber.
- Il fait beau aujourd'hui. Constata Marco.
- Hum ?
- Un ciel bleu magnifique, ce ne sera pas le dernier de mes jours, je compte en voir d'autre comme celui là. Ajouta l'homme noir, Rick contempla ce dont il parlait. Il y a encore beaucoup de chose que je veux voir, je ne mourrai pas aujourd'hui et j'espère que toi non plus. Rick regarda le ciel, bleu et sans un seul nuage, bleu comme le drapeau de son royaume. On dit que lorsque le premier roi fonda Ciltover, il attrapa un bout de ciel et l'accrocha à une lance pour rallier les hommes à sa cause. Rick pensa alors à son vieux père, à son pays et son histoire dont il était si fier. Il se repris et renforça la prise sur son épée avant de marmonner :

- Je suis un Yelle, et ma famille n'abandonne pas au combat... Surtout pas en se battant sous notre propre drapeau, si je dois mourir je ferais honneur aux héros de ma patrie. Marco lui sourit avant de prendre la parole.
- Tu as l'air motivé. Je vais te laisser choisir, tu veux combattre le gros ou les deux petits ?
- Le champion est à moi.
- Bien. Marco se retourna vers Ghinsea. Reste bien en retrait d'accord ? L'homme approuva de la tête. Marco frotta ses deux épées entre elles. Quand il faut y aller... Il marcha vers la droite en fixant les deux hommes qui accompagnaient le champion et en exécutant de petits moulinets avec ses épées. Ces deux cibles avancèrent vers lui et ils s'éloignèrent ainsi vers un coin de l'arène. Rick fixa le champion et s'avança, ce dernier ne bougeait pas et l'attendait arme à la main. Une fois à bonne distance Rick se mit en position de combat, bouclier dressé devant lui. Il observa son adversaire, il était vraiment grand et large d'épaule, son épée était grande aussi et il la maniait d'une seule main, ça ne s'annonçait pas facile du tout. Le champion regardait Rick avec un air amusé. Il se moque de moi, je vais te le faire regretter mon grand. Pensa Rick. Le géant fut le premier à attaquer, il leva sa main d'épée et la plaça un peu en arrière pour donner l'élan, mais cette phase était lente, lorsque sa lame fusa d'un coup de taille horizontal, Rick se baissa et passa sous l'épée, le champion releva lentement son bras armé pour préparer un revers en diagonale de haut en bas mais Rick plaça son bouclier pour contenir le coup. La parade se déroula parfaitement, le bouclier ne se cassa même pas. Il fait exprès de me laisser voir ses coups, il est en train de jouer avec moi. Se dit Rick. N'aimant pas l'humiliation, il précipita son glaive à la rencontre du ventre du colosse, mais celui-ci para aisément de son épée en un éclair. Il posa ensuite son pied sur le ventre de Rick et le repoussa avec force, perdant l'équilibre lors du recul, Rick tomba sur son derrière, la foule se mit alors à rire. C'était plus qu'assez, hors de lui, il détacha son bouclier et le lanca au visage de son adversaire qui le dévia de sa trajectoire avec son épée, il le chargea juste ensuite dans un élan de rage.

De son côté Marco s'en sortait très bien, véritable ambidextre, il maniait ses deux lames avec un talent égal dans chaque main, et même malgré l'infériorité numérique de son combat, il parvenait à repousser chacun des assauts de ses adversaires. L'homme à la hache tenta d'abattre son arme sur lui avec toute sa force et de l'élan, mais Marco l'évita d'un pas de côté. Juste après, le lancier pensant voir une ouverture, tenta un long coup d'estoc au niveau de sa hanche, mais le fils de l'Ekke pivota sur lui même et l'arme passa à côté de lui, il glissa le long de la lance en tournant sur lui même pour remonter vers l'ennemi, une fois près de lui, Marco lui asséna un revers du poing au visage avec tout son élan pour le sonner. L'homme à la hache repassa à l'assaut mais Marco bloqua le coup sans mal avec ses deux épées; de son glaive gauche, il déporta la hache de côté pour créer une ouverture dans laquelle son glaive droite fusa pour frapper l'homme à la jambe juste avec la pointe. Il jeta ensuite un coup d’œil rapidement pour voir le lancier et s'assurer de ne pas se prendre de coup dans le dos, mais l'homme à la lance était encore un peu sonné et se tenait la tête de sa main libre à l'endroit du coup de poing, Marco en profita alors pour asséner un nouveau coup lors duquel il planta littéralement son épée dans la jambe blessée de l'adversaire qui hurla, puis il le repoussa. Ne parvenant pas à tenir l'équilibre avec la lame dans la jambe il tomba et lâcha sa hache pour tenter de retirer le glaive mais Marco l'acheva avant qu'il n'y arrive en enfonçant son autre glaive à travers l'armure à l'endroit du cœur. Il retira ensuite juste une lame, celle plantée dans la cuisse pour s'occuper du lancier qui s'était rétablit et qui tentait à nouveau un coup d'estoc. Comme tout à l'heure Marco pivota puis se glissa vers l'adversaire en tournant sur lui même pour lui asséner cette fois un coup d'épée qui trancha sa gorge et envoya la tête voler quelques mètres plus loin. Le corps du lancier resta debout quelques instants avant de s'écrouler de lui même, le sang jaillissait si fort qu'il en fut projeté jusqu'au mur de l'arène.

Maintenant qu'il en avait terminé, Marco vînt rejoindre Rick pour affronter le champion qui jusque là s'était ménagé. Sans même communiquer par un signe de tête, Marco et Rick se placèrent de sorte à obliger l'ennemi à faire dos à l'un d'eux, celui qui se retrouva derrière le géant était Marco. Le fils de l'Ekke tenta alors une attaque, mais comme si il l'avait senti, le champion se retourna pour effectuer un balayage horizontale de son épée qu'il évita de justesse en tombant, Rick pensa alors à l'assaillir d'un coup latéral à son tour, mais le colosse se retourna suivant le même sens de rotation  pour parer en dirigeant la pointe de l'épée vers le sol. Puis vif comme l'éclair, il glissa son épée le long de celle de Rick pour l'approcher et lui attraper la main d'épée afin de le soulever bien haut et le mettre à sa hauteur. Énervé d'être porté comme une poupée de chiffon, Rick précipita sa main libre vers la dague du champion et la sortit de son fourreau, il tenta ensuite de le blesser au visage mais le colosse recula la tête en lui souriant, puis il bazarda Rick vers la gauche aussi facilement que si ça n'avait été qu'une boule de papier. La foule autour riait, le champion offrait du spectacle, sans le moindre respect pour ses adversaires.

L'imbécile. Le champion récolta un coup d'estoc à la droite du dos à hauteur du nombril, il grogna avant de se retourner pour tomber sur Marco qui paraissait surpris, il avait espéré que son coup commettrait plus de dégât mais la cuirasse du champion est trop épaisse et la blessure pas assez profonde. Toutefois la douleur risque de le gêner lorsqu'il pivotera pour parer ou pour accompagner ses coups. L'homme noir regarda le champion dans les yeux, il était furieux, Marco fut alors pris d'un sourire nerveux et lorsque le géant tenta de le pourfendre d'un coup verticale, il plongea sur sa droite le plus loin possible et se releva rapidement de peur de ne pas pouvoir éviter la prochaine attaque. Mais le champion n'était pas derrière lui, au lieu de l'avoir poursuivi, le champion se dirigeait vers les corps de ces deux ex-alliés. Il marchait lentement en traînant sa lourde épée, la blessure dans son dos était douloureuse et se ravivait à chaque pas, il grinçait des dents tout en surveillant ses adversaires pour pouvoir les repousser si ils tentaient de s'approcher. Lorsqu'il rejoignit les corps, il attrapa de sa main gauche la lance de son camarade décapité. il comptait pallier son manque de mobilité avec une arme plus légère et d'une meilleure allonge, mais pour autant il ne lâcha pas son épée. Rick s'approcha le premier mais plutôt que de lancer un assaut, il préféra tourner autour de lui pour le forcer à pivoter et relancer la douleur de sa blessure. Pendant ce temps, Marco, lui, approchait lentement mais le géant le surveillait aussi à intervalle régulier. Lorsque le champion tourna la tête pour voir où se trouvait le fils de l'Ekke, Rick bondit en avant, malgré la douleur l'ennemi se retourna et tenta de le transpercer avec la lance mais Rick bondit en arrière et évita de se faire transpercer le ventre à pas grand chose. De son côté Marco profita que l'ennemi était occupé pour frapper de nouveau au même endroit, faisant hurler le géant de douleur, puis il recula en deux bonds pour se mettre hors de portée de l'ennemi. Ne lui laissant pas de répit, Rick bondit en avant encore une fois et l'adversaire précipita sa lance à sa rencontre, mais elle passa au dessus de son épaule à quelques centimètres de sa tête, Marco poussa un cri tout en chargeant pour attirer l'attention. Malgré la douleur le champion se retourna et tenta un balayage avec sa lance mais Marco positionna son épée pour parer et utilisa toute la force de ses jambes pour ne pas être déséquilibré et tomber, il attrapa ensuite la lance par le haut du manche pour maintenir le champion tourné vers lui. Ce qui permit à Rick d'en profiter pour fondre sur l'ennemi, glisser sur son côté droit puis enfoncer sa dague à travers le dos de la main qui tenait l'épée du champion, la dague bloqua en rencontrant la poignée de l'épée au travers de la chair. Sous la douleur le champion lâcha prise puis recula en hurlant tout en continuant de tenir la lance que Marco lâcha. Rick jeta alors ses deux armes puis attrapa l'épée du colosse pour l'envoyer de toutes ses forces vers Ghinsea. Voilà, c'est fait. Se dit-il. Il regarda ensuite Marco qui lui souriait et tout deux se tournèrent vers le colosse. Il est temps de l'achever. Ce dernier s'était débarrassé de la dague, sa main crachait du sang, son souffle était irrégulier et il écumait d'une rage folle tout en fixant Rick. L'homme noir lança l'assaut de front et effectua un coup de taille qui ne parvînt pas à traverser la cuirasse. De son énorme poing le colosse cogna Marco au visage et enchaîna avec un coup de genou, les piques qui s'y dressaient rencontrèrent le ventre du fils de l'Ekke et le coup le propulsa au loin, le mettant ainsi complètement hors d'état de combattre. Le champion se retourna enfin vers Rick, qui à son tour fut pris du même sourire nerveux que Marco. Le champion le chargea à pas de géant et il ne put lui échapper. Il se retrouva plaqué dos au sol, tenu au cou par la main sanglante du champion, il attrapa le bras qui le tenait pour s'en défaire mais il n'avait pas assez de force pour s'y opposer, il commençait lentement à étouffer. Positionné ainsi au sol, il pouvait revoir le ciel, finalement, ce jour serait donc le dernier de Marco et lui. Ils allaient mourir ici. Le colosse leva la lance bien haut pour se préparer à l'abattre sur Rick. Madeleine avait raison, c'est la fin. L'instant d'après tout s'assombrit...

Le ciel se retrouva comme caché par un immense voile, et le champion fut soufflé par une force écrasante. Rick se retourna alors à plat ventre pour tousser et reprendre son souffle, puis il se retourna à nouveau et vît une immense créature au dessus de lui, puissante et couverte d'écailles grises, ses yeux étaient verts.


Dernière édition par Seleren le Ven 13 Juin 2014 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleren

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 24
Localisation : DTC ! Dans Ton Coeur <3
Date d'inscription : 08/05/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Ven 13 Juin 2014 - 20:16

Et bah voilà c'est posté, j'ai changé la façon dont sont présentés les pensées, je trouve ça plus agréable en gras, en tout cas pour moi, lorsque je dois les repérer pour pas les mettre en italique et pour savoir à peu près où j'en suis quand je me corrige, j'éditerais les précédents posts ^^". Mais bon si ça vous gêne, dites le et je remettrais comme avant. Ah et n’hésitez pas a mettre des commentaires si ça vous plaît, ça me fera plaisir, puis si un truc vous plaît pas dites le aussi.

PS : Elleira j'attend toujours de voir ce que toi tu écris en cachette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elleira

avatar

Féminin Nombre de messages : 2849
Age : 21
Date d'inscription : 07/07/2013
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Sam 14 Juin 2014 - 19:27

j'aime bien ^^
je ne vois pas du tout de quoi tu parle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleren

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 24
Localisation : DTC ! Dans Ton Coeur <3
Date d'inscription : 08/05/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Dim 10 Aoû 2014 - 23:50

La panique avait envahit les gradins, les pirates, les Maîtres Hérons et les membres de la cour de Salomon fuyaient le plus rapidement possible. De son côté, Rick, après s'être relevé, recula un peu pour mettre une distance confortable entre lui et le dragon. Il regarda autour de lui, le champion était inconscient, Marco était toujours au sol, les deux cadavres des combattants qui accompagnaient le champion étaient toujours là, mais il manquait un homme. Il se tourna vers le dragon, ce dernier était immense, posé sur quatre  pattes comme un lézard mais avec des ailes. Dans les griffes de sa patte avant droite le dragon tenait l'épée du champion par la pierre qui sertissait la garde. Il était si grand qu'un homme du gabarit de Rick pouvait tenir dans sa gueule. Rick compara sa taille avec celle des wyvernes, la différence correspondait facilement à celle entre les chats et les souris. Les écailles grises comme une pierre de la créature luisaient au soleil, il possédait de grandes ailes, d'un rouge sombre sur la face intérieur et couverte d'écailles grises  sur l'autre face, deux cornes noires courbés  partant vers l'avant surplombaient le haut de son crâne. Rick se voyait reflété dans les yeux de la créature, des yeux verts comme ceux de Ghinsea.

- C'est la première fois que je vois un laguz dragon. Rick jeta un oeil à Marco, celui-ci était toujours à terre. Il faut l'aider. Il tenta de s'approcher mais le dragon lui barra la route d'une aile.
- Il survivra, toi tu as une autre mission, je vais ouvrir la voie. Bien que la bête était immense, sa voix était d'une intensité étonnamment faible, la forme de dragon doit rendre la discussion inconfortable se dit Rick, mais toutefois il reprit la parole. Une fois que tu seras dehors, j'occuperais les pirates, fais ce que tu dois faire Rick Yelle... Un nom de légende, lié à la mort d'un dragon ... ça me mettrait presque mal à l'aise ... Ses lèvres couvertes d'écailles se relevèrent pour donner la vision d'une une longue rangée d'imposants crocs affûtés qui pourraient laisser dans un homme la même marque qu'un homme justement pourrait laisser dans une pomme après une morsure. Il me sourit ? Le dragon tourna sur lui même pour se mettre en face de l'entrée par laquelle Rick et ses alliés étaient arrivés, en tournant sur lui même, l'épée qu'il tenait dans la main frotta le sol avec un léger crissement, Ghinsea regarda l'épée et brisa la poignée comme on brise une brindille puis releva la tête. Il replia ses ailes et chargea droit devant lui, Rick le suivait juste derrière. Les cornes du dragon passèrent à travers les espaces de la première grille, puis lorsque son front cogna la grilla, les gonds sautèrent et il continua la charge pour atteindre la seconde grille qui ne résista pas plus de la première. Enfin ils sortirent tout deux, Rick regarda Ghinsea, ses cornes étaient encore coincés dans les portes. Rapidement, le laguz se retransforma pour prendre forme humaine et instantanément roula sur le côté pour éviter d'être écrasé par les deux grilles. Une fois débarrassé de ces poids il retourna à sa forme dragonesque.

- Rick par ici ! C'était Madeleine qui l'attendait dans un coin observant le dragon avec de grands yeux.
- Fais ce que tu dois faire Yelle. Lança le dragon dans un grondement.
- Merci Ghinsea ! Malgré la douleur Rick se mit à courir, il aurait bien voulu se reposer quelques secondes, mais il n'avait pas le temps. En arrivant à hauteur de Madeleine, il s'arrêta puis afficha un immense sourire en la regardant dans ses yeux blancs.
- Tu vois ? Je te l'avais dit que je m'en sortirais.
- Tu ferais mieux de te taire. Elle soupira puis regarda le dragon avant de sourire à son tour. Tu es sûrement le pire idiot de ce monde, et des idiots sur cette île j'en ai vu pourtant. Elle s'apprêta à partir mais se ravisa et se retourna vers Rick. Je suis contente que tu ai survécu.
- J'ai eu de la chance. Avoua finalement Rick. Une seconde de plus et j'y passais certainement.
- C'est surtout le champion qui a eu de la chance, je serais descendu dans l'arène pour le massacrer. Elle sourit de toute ses dents. Heureusement que ton ami dragon t'a sauvé. Elle indiqua la direction du manoir. Bon faut y aller, Tom va enflammer le Nid et ton dragon va semer la pagaille. On devrait avoir le champ libre pour un moment, mais plus nous agirons vite moins nous prendrons de risque, suis moi !

Sur ce Madeleine se mit à courir, Rick l'a regarda partir dans un premier temps sans réagir. J'en ai marre de courir. Il laissa un gémissement s'échapper de sa gorge avant de se mettre en route. Ils croisèrent beaucoup de pirates armés qui se dirigeaient vers l'arène en criant des ordres, mais comme ils criaient tous en même temps, le boucan généré était juste incompréhensible. Ils sont vraiment mal organisé. Ce ne sont que des pirates, au final ils obéissent à celui qui frappe le plus fort et qui à le meilleur bateau, il faut pas s'attendre à trouver un quelconque savoir militaire chez eux, au final cette désorganisation permit à Rick et Madeleine de passer sans encombre. Les pirates étaient bien trop occupés pour se soucier d'eux. Au bout d'un moment, ils croisèrent un Maître Héron courant vers l'arène, celui avec la crinière de plumes rouges, Maître Crimeron se rappela Rick. Ils échangèrent un regard mais chacun continua sa route. Pourquoi va t-il par là ? Ses affaires sont en train de cramer au nid. Après quelques mètres Rick tourna la tête et remarqua que le Maître Héron portait une étrange épée dans son dos. Toute rouge, elle lui rappela les dracocides, mais sa forme était un peu différente, la lame de l'épée semblait être faite de plates rouges se succédant en s'affinant du corps de l'épée vers le bout, par ailleurs le tranchant de l'épée semblait crénelé, une lame très étrange qui doit facilement se coincer dans tout et n'importe quoi pensa Rick. Il veut se battre contre Ghinsea avec ça ? Il est fou.

Lorsqu'ils arrivèrent au manoir, les portes étaient déjà grandes ouvertes, quelqu'un avait dû oublier de les refermer en sortant à cause de la panique extérieure. Rick et Madeleine entrèrent à l'intérieur pour arriver dans un grand hall avec un immense escalier central où deux hommes semblaient discuter. Un mercenaire et un Maître Héron que Rick n'eut aucun mal a reconnaître, c'était Tom. Madeleine fut la première à avancer, Rick profita de l'instant pour reprendre son souffle  à l'écart des autres. Tom portait sa tenue blanche de Maître Héron, il portait dans sa main un livre jaune et une épée sanglée autour de sa taille.
- Laissez nous passer, nous devons voir le roi. commença l'ami de Rick, mais le mercenaire se mit juste à rire.
- Pour commencer le Roi n'est pas là, et vous êtes bien trop suspects pour que je vous laisse atteindre l'étage, ne me prenez pas pour un idiot. Le mercenaire glissa sa main vers la poignée de son épée, prêt à la dégainer.
- Ecouter il serait très regrettable q... Commença
- Silence, maintenant disparaissez tout les trois, vous ne passerez pas, et vous ne me faites pas peur avec votre belle épée, je pari que vous ne savez pas vous en servir.
- Tom, on va pas y passer la journée. Gronda Madeleine. Si tu ne veux pas le faire, je m'en occupe. Rick s'approcha pour les rejoindre.
- Qu ... Commença le mercenaire.
- Vous avez raison, je ne sais absolument pas me servir d'une épée. Il haussa les épaules, en faisant non de la tête, tout en ouvrant les mains à plat vers le haut en signe d'ignorance, ouvrant par la même occasion son livre au hasard sur une page. En revanche je sais faire ça. Il tendit la main vers le mercenaire et des éclairs fusèrent de ses doigts pour le frapper en pleine poitrine. Rejeté en arrière l'homme s'écrasa contre les marches de l'escaliers. Tom s'avança sur lui et vérifia son pouls, le mercenaire était toujours en vie mais inconscient, ce qui le rassura. Madeleine soupira dans son dos, Tom l'entendit.

- On a pas besoin de tuer si ce n'est pas nécessaire. Annonça le mage.
- ça facilite grandement certaines choses. Répliqua t-elle.
- Peut être. Tom détacha la sangle de son épée et la passa a Rick qui l'enfila autour de sa taille. C'était quoi cette agitation dehors ?
- Y a un laguz dragon qui se déchaîne dehors. Lança Rick.
- Un laguz dragon ? Et j'ai loupé ça ? Tom retira son masque et le jeta. Je n'en aurais plus besoin. ça va toi ? Demanda t-il à Rick
- J'ai connu mieux. Répondit Rick en ajustant la position de l'épée.
- Et c'est pas fini. Tom attrapa la rambarde de l'escalier et monta deux marches. On trouve ce qu'on est venu chercher et on rentre chez nous.


Dernière édition par Seleren le Mer 27 Mai 2015 - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleren

avatar

Masculin Nombre de messages : 1036
Age : 24
Localisation : DTC ! Dans Ton Coeur <3
Date d'inscription : 08/05/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   Lun 25 Mai 2015 - 22:06

( ça va faire plus de dix mois que j'ai rien posté ? Huhu, promis je vais reprendre correctement x_x )

---------


Chaque marche frappait sa volonté. La fatigue déjà bien accumulée par sa condition de prisonnier grandissait au fur à mesure qu'il grimpait l'escalier. Tom et Madeleine étaient déjà à l'étage et d'après les sons que Rick pouvait entendre, ils se battaient contre des gardes. Lorsqu'il fut suffisamment haut dans la montée pour voir l'étage, il analysa rapidement la scène. La pièce était une grande salle en forme de demi-cercle, l'escalier aurait été au centre de la pièce si elle avait été un cercle complet. La pièce est éclairée par deux fenêtres posté sur le mur dans son dos. En face se tient un couloir cerné par deux armures de chevaliers faisant office de décorations et à côté de chacune d'elle des râteliers d'armes propose diverses épées et masses d'armes. Un peu plus en retrait deux commodes se tiennent, celle de gauche soutient encore une lampe, celle de droite s'est brisée au sol pendant la bagarre.

Sur le côté droit gisent deux corps aux pieds de Madeleine et le mercenaire encore debout face à elle ne tarderait pas à mordre la poussière à son tour, Tom était dans une situation un peu plus délicate sur le côté gauche, deux lanciers étaient sur lui et petit à petit le repoussaient contre le mur. Rick dégaina l'épée à sa ceinture et fonça à son secours. Quelques instant passèrent, le dos de Tom toucha enfin le mur, mais avant  que les lanciers ne frappent, Rick leva sa lame et l'abattit entre les épaules du plus près. Le coup ne traversa pas son armure de métal, toutefois sa cible se retourna face à lui, le deuxième tourna uniquement la tête par réflexe et Tom en saisit l'occasion pour attraper d'une main sa lance au dessus de la pointe en fer. Rapidement il incanta un sort d'éclair avec sa main libre pour foudroyer le mercenaire qui lui tournait le dos au niveau de son casque en fer, l'homme hurla puis s'écroula. Le lancier encore debout paniqua devant ce spectacle avant d'être assommé par un coup de pommeau de l'épée de Rick


- Je trouve qu'ils sont encore bien nombreux ici malgré la diversion. Commença Tom.
- Surprenant, j'étais pourtant sûre que des pirates complètement ivres hurlant qu'ils ont vu un dragon convaincraient plus de monde. Répliqua Madeleine avec un petit sourire en nettoyant ses dagues.
- Il y a aussi les incendies au Nid. Bon ces mercenaires doivent juste être bien entraînés et fidèles à leur poste.
- Bien entraînés, bien entraînés ... Ils se mettent à trois contre une fille et perdent en deux minutes.
- Etant donné que tu es la disciple d'Armand, je m'étonne que tu n'ailles pas plus vite Maddy. Répliqua le mage.
- J'aime jouer avec la nourriture.
- Bon et si on avançait ? Lâcha Rick qui n'avait rien dit jusque là.
- J'entend du monde qui arrive par l'escalier. Annonça Madeleine en tournant son regard argenté dans la direction indiqué. Les trois comparses de Ciltover s'approchèrent de l'escalier pour jeter un œil à la menace. Trois hommes en combattaient six et parmi les six se trouvait l'actuel " Roi " de 'île : Salomon.

- Qu'est qui se passe et pourquoi il est là ? Demanda Tom.
- Je sais pas mais ça nous fait gagner du temps, allons-y. Rick rengaina son épée et se dirigea le premier dans le couloir pour atterrir au bout dans une pièce rectangulaire à deux niveaux, le deuxième étant plus haut de deux marches et dans le fond de la salle. Sur les murs, à un peu moins de deux mètres du sol, une longue fenêtre d'une quarantaine de centimètre de hauteur parcourait toute la salle sans discontinuités permettant l'éclairage de jour. Pour illuminer la pièce de nuit, il y a deux torches près de l'entrée du couloir et en face autour d'une étrange grande table en pierre à hauteur de genou se tient deux braseros. Et de cette table jusqu'à l'entrée du couloir traverse un long tapis rouge tâché de traces de vins. Sur le deuxième niveau, un peu en retrait vers la droite de l'étrange table se tient une porte.

- C'est quoi cet  endroit ? demanda Rick.
- La salle du trône, la chambre de Salomon doit être derrière cette porte.. Répondit simplement Tom.
- A quoi ça ressemble la vie à la cour royale sur cette île ?
- J'y ai assisté, le bouffon est moins drôle que le roi, mais Salomon ne le fait probablement pas exprès, et les discours... Il est complètement bourré quand il les fait, remarque il doit l'être aussi quand il les prépare. J'ai du me mordre la langue tellement fort pour ne pas rire que j'en ai pleuré, heureusement que j'avais mon masque. Bon nous devrions nous dépêcher. Tom fonça vers la porte et l'ouvrit, il regarda rapidement l'intérieur. La voie est libre, je vais fouiller toute la pièce, surveillez le couloir, si besoin appelez moi. Il entra dans la chambre. Madeleine alla s'asseoir sur le trône pour attendre et observer le couloir.

- Tu tiens le coup ? Demanda t-elle.
- J'ai connu mieux et toi ?
- J'ai connu pire. Maddy tentait de trouver une position confortable sur la table-trône. Ni dossier, ni siège, les pirates ne respectent vraiment rien. La remarque fit sourire Rick, Maddy n'était pas le genre à paniquer ou à s'inquiéter pour un combat, elle à une grande confiance en ses propres talents et cet excès causera probablement sa perte mais cela ne sert à rien de lui dire, nombreux sont ceux à lui avoir déjà répété maintes fois, elle les ignore généralement.
- Donc Tom jouait les nobles à la cour et moi je me battais dans l'arène mais toi ? Tu faisais quoi pendant tout ce temps ? Demanda Rick.
- Des trucs de filles mon bon seigneur. Répondit-elle tout en jouant avec ses cheveux verts.
- C'est à dire ?
- Tuer, voler, boire et chercher des cendres, c'était pas dur à trouver sur cette île. Au fait... Elle se racla la gorge avant de hausser la voix. SI TOM DÉCIDE A NOUVEAU DE JETER MES SACHETS A LA MER, JE LE JETTERAIS PAR DESSUS BORD AUSSI. TU ENTENDS TOM ?! Un " compris " résonna depuis la chambre. BIEN !
- Tuer, voler et boire ... Tu fais presque pirate.
- Je savais bien que j'avais raté ma vocati... Elle se leva soudainement et dégaina ses dagues. Ils arrivent. Rick se retourna vers le couloir en dégainant son épée. Un premier homme surgît du couloir bien en avance sur les autres qui lui gueulaient dessus, lorsqu'il vit Rick et Madeleine il se dirigea vers le mur de droite pour se mettre à bonne distance. C'était un jeune homme, pas plus de 17 ans, des cheveux longs et noirs et des yeux verts. Sur sa tête un  chapeau rond en feutre ridiculement grand.
- On dirait un champignon ! Pouffa Madeleine. Pour couvrir son torse; une simple chemise blanche un peu trop large pour lui avec par dessus un collier soutenant un pendant de fer en forme de tortue. Il porte également un pantalon large de toile noire qui descend jusqu'à deux sabots en cuir serti de petite plaque de fer sur les pointes.

- Ecoutez, je ne vous veux pas de mal, mais je ne pense pas que vous soyez des invités de Salomon, on va avoir un ennemi commun d'ici quelques secondes, allions-nous, je ne vous gênerais pas, tout ce que je veux c'est récupérer une clef, puis je partirais et si le destin le veux nous ne nous recroiserons pas. Lança l'arrivant.
- Qu'est ce que tu en penses Maddy ?
- Il ressemble à un gosse qui a volé les vêtements trop grands de son père et qui essaye d'impressionner des adultes, je tue pas les enfants et j'aime pas les voir se battre.
- Je suis pas un gamin, j'ai déjà tué trois hommes ! Contesta t-il.
- J'en ai tué probablement plus d'une cinquantaine ... Tu viens de perdre à " qui a la plus grosse " contre une femme, bravo petit. Rétorqua Madeleine en lui souriant.
- Je ... euh... Il se mit à rougir, ses yeux se plongèrent dans ceux d'argents de Maddy, Rick pouvait sentir le malaise du garçon devant son amie, le pauvre n'avait sûrement pas vu beaucoup de femme de la trempe de Madeleine mais il se ressaisit tout de même. Je ne serais pas un fardeau alors cessez de m'humiliez ou je me débrouillerais seul.
- Évitons qu'il se fasse tuer Rick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Rick   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Rick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Espace Détente :: Divers :: Forum créatif-
Sauter vers: