AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupes

Partagez | 
 

 Asmodeus et autres récits.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
krysta

avatar

Féminin Nombre de messages : 2388
Age : 26
Localisation : Avec Hector
Date d'inscription : 11/11/2014
Fire Emblem favori : Blazing Sword

MessageSujet: Asmodeus et autres récits.    Dim 12 Avr 2015 - 1:05

Hello, un petit moment que j'hésite à faire ce topic.
J'aime bien écrire, même si je n'ai pas forcément un gros niveau et que je fais de terribles fautes. Mais j'ai envie de partager un peu avec vous mes univers.
Pour l'instant, j'ai un gros projet qui s'appelle Asmodeus et qui dura un petit moment.
Mais j'ai aussi d'autres petits projets comme des one-shots. 
J'ai une autre histoire du nom de "kokoro"; qui a plus de dix ans, mais qu'il me faut retravailler entièrement afin de la poster. (Mais c'est un peu mon bébé, du coup j'ai un peu peur de le montrer XD)

Bref voici le prologue d'Asmodeus:

Asmodeus-Prologue



Il regarda son adversaire, analysant le moindre de ses gestes, cherchant la moindre ouverture dans sa garde, la moindre faille qui lui permettrait de remporter ce combat. Mais son adversaire s’avéré bien coriace, bien plus que le menu fretin qu’il avait écrasé tantôt. Il se demanda intérieurement comment il avait pût tomber dans un piège aussi ridicule. Etait-ce dû à son âge avancé qui l’avait rendu bien moins vigilant qu’auparavant, ou bien l’impression d’être devenu intouchable depuis qu’il avait atteint le plus haut statut de l’organisation. Il pensa un court instant qu’il se faisait trop vieux, trop faible pour ce genre de choses, il aurait mieux fait de prendre sa retraite au fin fond du désert où seuls les coyotes viendraient lui chercher querelle. Il se mit à sourire, car il savait que ce genre de fin n’était pas pour lui. Il avait vécu la majorité de sa vie, une arme à la main, au cœur des combats, il avait tué de nombreuses fois, pour survivre et sûrement par plaisir aussi. Il aimait cet instant où les armes s’entrechoquaient et où les corps des combattants s’engageaient dans une dernière danse, une danse mortelle pour l’un d’entre eux. Il aimait cet instant ou tout ne tenait qu’à un fil, où la moindre erreur pouvait lui coûter la vie. Mais ce qu’il aimait par-dessus tout dans les combats c’était l’instant où il dominait son adversaire, où ce dernier savait qu’il avait perdu, qu’il ne se relèverait pas, où il s’avouait vaincu. Puis plus rien hormis une certaine joie d’avoir vaincu un nouvel adversaire. Fauchés des vies le satisfaisait peut-être, car il se rapprochait ainsi des Dieux, choisissant de mettre fin au destin d’une personne d’un simple coup. Mais cette fois ci était bien différente, il savait qu’il avait peu de chances de s’en sortir, les adversaires qu’il avait défait plutôt, étaient moins forts que lui mais ils avaient été nombreux et les entailles sur son corps continuaient de saigner le rendant plus faible. Et l’adversaire qu’il lui faisait face était doué et il savait se montrer patient. Oui pensa t’il mourir au combat était la seule fin possible pour lui, la seule fin qu’il méritait et il été peut-être temps de saluer Naphée déesse de la mort, celle qui l’aura accompagnée pendant de nombreuses décennies. Il se jeta sur son adversaire, dague dans la main, le bruit des lames s’entrechoquant résonna dans le calme de la nuit, puis un silence de plomb lui succéda, replongeant la cité de Veldiran dans le silence nocturne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fenrill

avatar

Masculin Nombre de messages : 23984
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Asmodeus et autres récits.    Lun 27 Avr 2015 - 13:11


_________________
"Nous avons ensemble essayé de nous construire autant de souvenirs que possible, parce que nous savions que nous finirions un jour par être séparés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krysta

avatar

Féminin Nombre de messages : 2388
Age : 26
Localisation : Avec Hector
Date d'inscription : 11/11/2014
Fire Emblem favori : Blazing Sword

MessageSujet: Re: Asmodeus et autres récits.    Mer 31 Mai 2017 - 23:21

Pauvre flo, il doit être comme ça en attendant la suite :

Bon sur ce trêve de plaisanteries.  Voici la suite de cette merveilleuse histoire. J'espère que vous aimez les fautes d'orthographes. C'est un cadeau de la maison. (Un trait de séparation a disparu, saurait vous retrouver l'endroit où il devait aller?)


La chute de l’aigle


Miler resta debout quelques instants à l’entrée de la ruelle, il s’était absenté la nuit dernière afin de rendre visite à un vieil ami de passage en ville. Et ce qu’il vit lui déplut fortement, un sombre individu lui avait piqué sa place. Et on ne piquait par le lit de Miler en toute impunité.

-Eh, toi ! Héla-t-il.
Il n’eut aucune réponse.
-Debout, c’est mon coin, si tu veux un endroit tranquille va voir ailleurs. Dit-il en s’approchant de l’énergumène.
Ce dernier continua de l’ignorer. Miler n’allait pas se laisser faire, il était peut-être âgé et il ne tenait plus très bien sur ses jambes, mais il n’allait pas laisser le coin où il vivait depuis 5 ans à un inconnu. Il prit sa canne et donna un coup dans les côtes du squatteur. L’inconnu répondit mollement et les sens de Miler se mirent en alerte, quelque chose n’allait pas. Il se pencha sur l’individu, et vit une trace rouge sur le sol.
-C'est pas vrai ! Jura t-il.
-Pourquoi faut-il que je me retrouve avec un cadavre dans mon lit ? Foutus combattants de rue.

Miler se mit à réfléchir, quelques instants, avant de se mettre à fouiller le cadavre, au cours de son inspection, il trouva une pièce en argent, sur laquelle était gravé un oiseau, il l'empocha machinalement avant de continuer sa fouille. Une fois celle-ci terminée, il pris ses maigres bagages et déguerpit de l'endroit qu'il avait considéré comme chez lui durant 5 longues années. Il devait absolument partir avant que l'organisation aie vent du mort, il ne voulait vraiment pas avoir affaire à ces types sinistres. Ces derniers régnaient sur la capitale, ils connaissaient tout ce qui se passait dans la ville, rien ne leur échappait. Même le souverain de pays, ne pouvait rien contre eux. Certaines rumeurs disaient même, que ce dernier n'était que le pantin de l'organisation. Miler, courut alors de toutes ses forces, malgré la douleur dans ses articulations, et la faiblesse de son corps, car il savait ce qui lui arriverait si on l'attrapait.



Aesde dormait paisiblement , lorsqu'elle entendit, un faible cognement contre la porte de sa chambre. Elle ouvrit un œil et replongea dans ses songes en serrant l'un de ses doux oreillers dans ses bras. Un coup plus insistant cette fois, la réveilla véritablement, après avoir poussé un grognement indistinct et maudit plusieurs fois l'importun, elle s'étira mollement, avant de se lever et d'aller ouvrir la porte.

-Quoi ?
-Vous avez un invité madame.

L'homme qui se tenait dans l'embrasure de la porte, avait des cheveux noirs légèrement grisonnant, il avait la soixantaine, mais semblait encore en excellente santé. Sa posture, sa tenue impeccable témoignait de la rigueur avec laquelle il menait sa vie. On pouvait lire dans son regard de jade le respect qu'il éprouvait pour la jeune femme d'une vingtaine d'années, qu'il dépassait d'une bonne tête.

-Qui ?
-Monsieur Vashir.Selon ses dires ce serait urgent.
L'humeur d'Aesde passa de légèrement agacé à profondément énervée, elle avait déjà du mal à supporter ce type et son attitude irritante lorsqu'ils travaillaient ensemble sur les différentes missions, mais en plus elle devait le voir lors de son jour de repos, celui qu'elle avait enfin, après trois mois d'enquêtes. Elle soupira et dit sur un ton agacé:
-Où est-il ?
-Je l'ai amené à la terrasse.
-Très bien. Vous pouvez disposez.
L'homme s'inclina légèrement et repartis dans le couloir.
-Ah attendez Armeth. Surveillez-le, s'il vous plaît, faites en sorte qu'il ne s'amuse pas à vagabonder dans la demeure.
-Bien, madame.

Aesde retourna dans sa chambre, la pièce était spacieuse, plutôt lumineuse et joliment décoré. Un grand espace vide se trouvait au milieu de la chambre, elle s'en servait pour s'exercer aux mouvements de base des différents arts de combat qu'on lui avait enseigné. Même si avec les missions qu'on lui confiait, elle avait de moins en moins de temps à consacrer à ses exercices. Sur un pan de mur, se trouvait de nombreuses étagères, remplies de livres et autres documents, non loin un bureau sur lequel était posé un amasse de papiers et de divers objets impressionnant tenait vaillamment debout malgré la surcharge qu'il supportait, derrière celui ci, se trouvait un immense tableau représentant une clairière au clair de lune, où reposait une meute de loups aux pelages chatoyants. Enfin Aesde jeta un œil plein de désir, à son immense lit, fait dans un bois sombre et robuste, le sommier était classique, si on exceptait la fresque gravée sur la tête de lit, là encore des loups étaient représentés, le matelas semblait confortable, tandis que les draps d'une teinte ocre semblait être faits dans une étoffe similaire à de la soie. Elle mourrait d'envie, de plonger dans cet havre de sérénité qui lui tendait les bras, elle soupira et passa devant l'objet de son désir, et entra dans la pièce adjacente à sa chambre. C'était une salle de bains, d'un blanc immaculée, une baignoire prenant une bonne partie de la pièce, mais il y avait de nombreux espaces de rangements, pour toute une ribambelle de vêtements, allant du simple pantalon d'entraînement, aux robes sophistiquées pour les apparitions aux galas de la grande société. Un espace était accordé, aux nombreux bijoux, rangé de manière minutieuse dans des boîtes et sur des présentoirs. Enfin tout un tas de serviettes, multicolore étaient pliées et rangées soigneusement dans un coin. Aesde commença à se faire couler un bain, elle ôta ses vêtements, de petites cicatrices parsemés son corps, mais une grande balafre se trouvait dans son dos, masquée en grande partie par sa longue chevelure noire, parsemée de mèches rouges. Elle entra dans son bain, et poussa un soupir d'aise. Après cet instant apaisant et revigorant, elle entreprit de s'habiller et opta pour un pantalon moulant noir et un haut rouge sang aux manches courtes. Après avoir noué sa chevelure en une tresse épaisse, elle quitta la salle de bain et sortit de sa chambre avant de se diriger vers la terrasse de la demeure.
Elle n'aimait pas vraiment cette maison, les couloirs, les nombreuses pièces, lui rappelait encore des souvenirs douloureux, mais elle restait accrochée à ces lieux qui l'ont vu grandir, vivre, en avançant vers le lieu où on l'attendait, elle laissa son esprit vagabondait dans ses souvenirs lointains. Arrivait sur la terrasse, elle s'arrêta quelques secondes emportait par la splendeur du paysage qu'elle voyait, les végétaux brillait de mille éclats au contact des rayons du soleil,fleurs de mille couleurs orangers, citronniers et palmiers se côtoyaient sur le balcon, les fragrances mélangeaient embaumé l'air et apaisé Aesde. Tout aurait pût être parfait, s'il n'y avait pas l'idiot qui l'attendait en sirotant son thé d'un air nonchalant. Assez bel homme dans son genre, et d'une carrure plutôt musclée et élancée, Vashir possédait une jolie peau basané qui accrochait les rayons du soleil, la rendant délicatement scintillante. Une longue et fine cicatrice parcourait son bras gauche, tandis qu'une autre, de moindre importance, marquait sa tempe droite. Son visage, aux traits anguleux, était tourné vers l'horizon ne laissant à Aesde qu'un maigre aperçu de sa barbe naissante, tandis que ses cheveux courts d'un blond cendré, voletaient légèrement au gré du vent.

Alors qu'Aesde le regardait d'un air agacé, Vashir tourna sa tête dans sa direction, posant son regard émeraude sur elle et arborant un sourire moqueur. Alors qu'elle s'avançait vers lui, il décida enfin de lui adresser la parole :
-Je serais curieux de savoir ce que tu n'as pas compris dans le mot urgence, la dernière fois qu'on s'est vus, tu n'étais pas aussi stupide que ça.
-Dois je te-rappeler la dernière fois que tu m'as dit que c'était une urgence, Salick ?
L’énergumène qui lui faisait face, éclata de rire, avant de rétorquer sur un ton taquin.
-Mais c'était tellement drôle de te voir courir au beau milieu de la nuit, derrière ce chat, tu aurais vus ta tête. Ah j'aurais dû filmer ce moment mémorable de ta carrière.
-.... bref si tu as fini de te moqué de moi, tu pourrais enfin me dire pourquoi tu es là, non ? 
Salick pris enfin un air sérieux, à la réflexion de la demoiselle et se leva de la chaise où il était, pour se diriger vers elle.
-Il semblerait que l'un des nôtres est trouvé la mort.
-Qui ? Demanda la jeune fille.
-Je ne sais pas, ils n'ont pas vraiment été très clairs quand ils m'ont contactés. Enfin, je pense qu'on ne peut pas demander aux membres lambdas de l'organisation de tous nous connaître.
-C'est vraiment l'un des hauts ? Je veux dire c'est assez invraisemblable que l'un de ceux en faction dans la capitale puisse se faire tuer.
-Qui a dit qu'il s'était fait tuer ? Lui répondit Salick, d'un ton nonchalant.
-Sérieusement, tu me considères comme stupide, aucun de nous n'est malade où suffisamment vieux pour mourir de mort naturelle. Et puis tu ne me parlerais pas d'urgence, si c'était le cas. Bref, dépêchons d'en finir, j'aimerais pouvoir profiter un maximum de mon jour de congé donc plus vite cette histoire sera fini, mieux ce sera.
-Tu sais que si on confirme l'identité du cadavre comme l'un des hauts, on devra faire un rapport aux anciens.
-Raaah, non pas ça. Pourquoi je devrais me coltiner un rapport aux vieux croulants par-dessus le marché.
-Ah, que la vie de nous autres hauts gradés est difficile. Allez fillette partons donc sur la scène de crime. Répliqua l'homme sur un ton taquin.
Et Salick, partit devant laissant la jeune fille seule sur la terrasse.
-Je te déteste. Murmura Aesde. Avant de le suivre à contre cœur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Zunashy

avatar

Masculin Nombre de messages : 1397
Age : 23
Localisation : Sur le champ de bataille
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Echoes : Shadows of Valentia

MessageSujet: Re: Asmodeus et autres récits.    Jeu 1 Juin 2017 - 5:01

Sympathique, la longueur me convient, et j'aime beaucoup les descriptions.

J'attendrais la suite... Sans rester devant le clavier, j'ai de nombreuses choses à faire pour m'occuper en attendant !

Je garde aussi mon projet depuis 10 ans sous clé, y a très peu de chance que je le ressorte ici avant un moment d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie

avatar

Féminin Nombre de messages : 2078
Age : 23
Localisation : Laying on the floor because I feel like garbage
Date d'inscription : 15/12/2014
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: Asmodeus et autres récits.    Jeu 1 Juin 2017 - 10:55

Zunashy a écrit:

Je garde aussi mon projet depuis 10 ans sous clé, y a très peu de chance que je le ressorte ici avant un moment d'ailleurs.

Crois moi je suis également le genre de personne qui ne ressortira pas ses vieux projets... (en vrai je m'estime trop nulle)

Sinon c'est sympa j'attends la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunashy

avatar

Masculin Nombre de messages : 1397
Age : 23
Localisation : Sur le champ de bataille
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Echoes : Shadows of Valentia

MessageSujet: Re: Asmodeus et autres récits.    Jeu 1 Juin 2017 - 13:57

Rien à voir avec la qualité !
Juste que ça va mettre un temps astronomique + Je pense le sortir sous un autre format qu'un écrit simple, le bowdel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BouffPingouin

avatar

Masculin Nombre de messages : 1777
Age : 22
Date d'inscription : 21/06/2015

MessageSujet: Re: Asmodeus et autres récits.    Jeu 1 Juin 2017 - 14:40

Heureusement que t'as prévenu pour les fautes d'orthographes, je suis loin d'être un chieur sur le français mais je t'avoue qu'il y a des fautes de conjugaisons que j'ai eu du mal à digérer X)

Sinon c'est bizarre, je suis quasiment sûr d'avoir déjà lu les 2 premiers paragraphes il y a longtemps scratch Tu l'avais déjà posté ailleurs (genre sur le forum de Yami ) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
teamexplosive

avatar

Masculin Nombre de messages : 697
Localisation : À la fnac, comme toujours
Date d'inscription : 19/02/2017
Fire Emblem favori : Echoes : Shadows of Valentia

MessageSujet: Re: Asmodeus et autres récits.    Jeu 1 Juin 2017 - 19:10

Sympa, j'aime déjà. Le debut ressemble quand même a un western.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krysta

avatar

Féminin Nombre de messages : 2388
Age : 26
Localisation : Avec Hector
Date d'inscription : 11/11/2014
Fire Emblem favori : Blazing Sword

MessageSujet: Re: Asmodeus et autres récits.    Sam 3 Juin 2017 - 18:36

Merci pour vos retours, j'essaierais d'être moins longue pour la suite Very Happy.

Zuna: Merci contente que les descriptions te plaisent. Je comprends on a envie de faire ça le mieux possible et c'est important de prendre son temps/réaliser de la manière dont on veut que ce soit.

Queenie: Merci. Je comprends, perso il y a cet aspect où je dévalorise ce que j'écris. Mais c'est surtout que ça fait partie de moi, je me suis vraiment attaché à mes prota, du coup j'ai trop peur de la critique sur cette histoire.

Bouff: Hésite pas à me signaler ces fautes de conjugaisons. Je vais pas mentir, je suis une incapable à ce niveau là, repérer ces fautes j'ai toujours eu du mal et du coup je veut bien qu'on me les montre. (Je risque encore de les faire, mais je ferais plus attention.)


Teamexplosive: c'était un peu l'idée, en tout cas pour le prologue. Le monde d'asmodeus, ressemblerait un peu à l'arizona en terme d'environnement, bien sûr il y a des endroits moins arides etc et des lieux avec une végétation luxuriante, mais en tout cas la capitale est entourée par le désert et le sable est très présent. D'ailleurs faudrait que je retrouve ma map pour vous montrer un peu la disposition des villes etc...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Asmodeus et autres récits.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Asmodeus et autres récits.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise de la Hanse ! Screen & autres récits...
» Les récits d'Elliot
» Les hangars et autres sites internet en rapport avec Flightgear
» Tutorial sur la collection - Chapitre 07: Les Jeux Des Autres Pays
» [SANS SUITE] Une barre de vie ... pas comme les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Espace Détente :: Divers :: Forum créatif-
Sauter vers: