AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupes

Partagez | 
 

 [FF One-Shot] Id (disparition)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nagalfar

avatar

Féminin Nombre de messages : 4451
Age : 23
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: [FF One-Shot] Id (disparition)   Jeu 19 Mai - 11:30

Juste un petit One-shot que j'ai eu envie de faire sur ma toute dernière partie de FE13 avant la sortie d'FE14. Coup de tête, voilà 

Alors vui, si vous n'avez pas fait FE13 et que vous ne voulez pas vous spoil, passez votre chemin :cute:

Sinon, ca a beau être bateau, j'espère que vous apprécierez quand même




ID (Disparition)


Nous y étions enfin. Envoyés par Naga, nous nous trouvions sur le dos du dragon déchu, haut dans le ciel.
La mission était claire et simple, sur le principe. Sauver le monde, mettre hors d'état de nuire celui qui avait détruit le futur, et menaçait le présent également.


-Nous trouverons un moyen de l'anéantir, Nagalfar. Disait Chrom, l'air grave. Nous en avons déjà un pour le neutraliser. C'est suffisant si nous n'y arrivons pas d'ici-là. Ne t'en fais pas.


Il semblait volontairement occulter l'autre option que Naga avait mentionné... En effet, nous avions la Sainte-Falchion, bénie par le dragon divin.
Mais même le pouvoir du dragon divin ne pouvait détruire Grima. Il pouvait seulement l'endormir. Cela semblait lui convenir. Il ne voulait perdre personne.


Je lui souris brièvement, d'un air gêné, avant de regarder notre cible au loin, pensif.
Une stratégie... Il fallait une stratégie pour l'atteindre. Ses protecteurs étaient de rudes combattants.
Mais avant même d'avoir eu l'occasion de donner une directive à qui que ce soit, je vis une explosion d'énergie s'échapper de Grima, parcourant l'échine du dragon déchu à une vitesse folle... vers nous !


-Attention tous le mon-- !


Je n'eus même pas le temps de terminer ma phrase qu'elle nous avait déjà atteint, des piques surgirent du sol avant de disparaître rapidement, nous transperçant tous, ce qui m'arracha un cri de douleur, ainsi qu'aux autres.
Ce n'était pas possible... Nous n'avions pas fait... Tout ce chemin pour rien tout de même ?! Pas pour être vaincus aussi facilement... ?


- P-Par quelle magie... Chrom se tenait debout avec difficulté, s'aidant de sa Falchion. C'est... Une catastrophe...


- Non... Je... J'ai échoué ? Les ténèbres... gagnent du terrain... Se lamenta Lucina.


- Heh... Ce n'est... Ce n'est rien. Juste une égratinure... ! Owain le Sombre ne... ne... Ah...


Tout le monde... Même Owain semblait perdre espoir... Je devais... Je devais faire quelque chose ! Cela semblait désespéré, mais nous ne pouvions pas abandonner comme ça !


- Les amis... Gardez courage ! Nous pouvons toujours vaincre ! Je vais trouver une stratégie pour vous tirer de là, je vous le promet !


J'essayais de prendre un ton qui se voulait entraînant, poussant à donner le meilleur de soi-même.
Mais comment pouvais-je y arriver, alors que je ne croyais pas moi-même en ces paroles ?
Il fallait se rendre à l'évidence... La situation était désastreuse.
Un rire me rappela à la réalité.


- Ah ah... Vois-tu, Nagalfar ? L'amitié entre les Hommes, les liens qu'ils créent ensemble ? Tout cela ne signifie rien... Fragiles. Inutiles. Ils vont tous mourir, les uns après les autres si rien n'est entreprit. Ce serait vraiment dommage, hmm ? Grima lança, le sourire aux lèvres.


- Nous... Nous ne sommes pas... encore morts, que je sache ! Lui rétorquais-je.


- Certes, certes, mais ça ne saurait tarder, vu l'état dans lequel vous vous trouvez. Je pourrais même y donner un coup de pouce pour aider. Voyons... Lequel aura l'honneur de mourir en premier ? Ah ah ah... Ricana-t-il.


- Non ! Non... Tout mais pas ça !


Je commençais à paniquer. Je ne voulais pas... Je ne voulais pas voir mes amis disparaître !


- Oh... Mais tu as le pouvoir de tous les sauver, si tu le désires. Je suis d'humeur magnanime, étant donné que c'est plutôt une bonne journée pour moi. Le début de la fin pour l'humanité... Ça mérite bien cette qualification, je trouve.


- Je... Je peux les sauver ? Je lui avais répondu d'une voix hésitante. J'avais le pouvoir de les sauver ?


- Bien sûr. Son sourire s'élargit de plus belle. Reviens-moi, et ne faisons plus qu'un. Rejoins-moi, et deviens un dieu ! J'épargnerais alors tes pathétiques amis. Que dis-tu de cela ? Cela te convient-il ? Le choix est tien. Refuse ma proposition, et je m'assurerais qu'ils souffrent atrocement avant d'expirer...


Un lourd silence s'ensuivit. Rejoindre Grima et sauver tout le monde... Je regardais la troupe. Tous étaient mal en point, après cette attaque dévastatrice. Un autre coup comme ça et... Je n'osais penser de ce qu'il allait leur arriver.


Inigo soutenait Olivia alors que lui-même tenait à peine debout.
Morgan semblait sur le point de s'effondrer.
Sumia et Cynthia essayaient de panser les blessures de leur pégases avant même les leurs.
Lissa s’efforçait à soigner les blessures des autres avec son bâton à défaut de pouvoir s'occuper des siennes, sans grand succès, vu leur gravité.
Stahl et Sully, après avoir été éjectés de leurs chevaux qui s'étaient cabrés à l'impact tentaient de rassurer leur fille Kjelle, trop faible pour porter sa lourde armure, se tenant avec difficulté sur leurs lances.
Owain, assis par terre, ne bougeait plus, figé, l'épée plantée dans l'échine du dragon, les mains sur la garde.
Lucina semblait au bord des larmes, le visage d'emprunt de tristesse, de douleur, de colère, d'impuissance.
Chrom se soutenait toujours avec la Sainte-Falchion, la tête baissée. Il la leva soudainement pour me faire face, ce qui me dit sursauter. Il me regarda droit dans les yeux, d'un air qui se voulait autoritaire, mais qui donnait plus l'impression d'être suppliant. C'était évident... Il voyait que j'hésitais.


-Non... Ne fais pas ça... Il essaie de te piéger !


C'était... Plus que probable. Je baissais les yeux et réfléchis quelques minutes avant de refaire face à Grima, et de lui lancer un regard mauvais. Il fallait que je me rende à l'évidence...Je ne pouvais pas abandonner comme ça... Céder à la facilité...


-Même si j'accepte, tu vas tous les tuer. Je me trompe ? Aucune chance que tu acceptes de les laisser en vie, malgré ce que tu dis...


-Bien sûr. Répondit-il, d'un calme déconcertant, bien que quelque peu déçu. Mais ça ne coûte rien d'essayer. Tu m'aurais tellement plus facilité les choses ainsi. Mais ce n'est pas grave, j'aime bien les défis. Que tu le veuilles ou non, de toute manière, le résultat sera le même...


Sur ces mots, il créa une sorte de portail qui m'aspira, et j'entendis la voix de Chrom qui m'appelait, paniquée, qui s'éloignait jusqu'à ne devenir plus audible.
A la sortie du portail, j'atterris dans un endroit inconnu. Était-ce vraiment un endroit existant ? Tout n'était que ténèbres... Froideur... Solitude.
Grima apparu alors devant moi, un rictus sur le visage.


-Où... Où suis-je ? Lui demandais-je.


-Là où ton dieu veut que tu sois. Maintenant, si tu veux bien m'excuser, je vais te laisser. J'ai quelques parasites sur mon dos dont je dois me débarrasser. Ceux que tu appelles tes « amis ». Ça ne prendra pas longtemps.


Réalisant le danger imminent, je sortis mon tome Forseti et déclencha une violente rafale de vent sur lui, même si le contrecoup me fit gémir et poser un genou à terre immédiatement ensuite.
Mes blessures étaient trop graves pour que je puisse utiliser ma magie la plus puissante sans me faire moi-même souffrir...
Mais...


-Tu... Tu crois vraiment que je vais te laisser faire ?! Protestais-je.


J'avais la respiration courte, haletante. Il ne fallait pas... Il ne tuerait aucun de mes amis, pas tant que je serais là pour l'en empêcher !
Même si ça ne tenait qu'à de l'agacement... Mon sort ne semblait rien lui avoir fait. A part l'énerver.


-Tu t'opposes encore à moi ? Grogna t-il, visiblement irrité. Ou peut-être que tu voudrais partir avant tes compagnons, comme un lâche, et que tu préférerais que je te règle ton cas en premier ?


Il concentra une boule d'énergie obscure au dessus de sa tête sans même attendre ma réponse. Je n'avais rien à lui dire, de toute manière. Je voulais juste qu'il ne blesse pas mes amis, ma famille. Je voulais... Je voulais tenter quelque chose. N'importe quoi... Ça avait beau être désespéré, j'avais le fol espoir que ça fonctionne. C'était stupide...


Une stupidité qui m’accueillit d'une bien violente manière, lorsqu'il me lança cette énergie, qui me toucha de plein fouet, qui me mit face contre sol. La douleur ? Elle fut intense au départ, mais presque immédiatement, plus rien. Alors que ma vision s'éteignit, j’aperçus Grima me parler. Je ne l'entendais plus également. Les ténèbres autour de moi, dû au lieu où j'étais ne firent ainsi que s'épaissir...
Je ne sentais plus rien. Il avait eu raison de moi, finalement... Je n'avais plus d'option. Plus rien pour nous tirer d'affaire. C'était fini...





- … onne... as !


Quoi ?


- …ourage ! … ois … attre !




J'entendais quelque chose... Une voix qui m'était familière, difficile à distinguer.


- … lez ! ...ptons … toi !


J'essayais de me concentrer pour entendre plus distinctement cette voix. Je sentais que si je la laissais s'en aller, je sombrerais définitivement...Je reprenais peu à peu mes esprits de cette manière, quand enfin, je l'entendis clairement.


-Tiens ta promesse, Nagalfar ! N'avais-tu pas dis que tu n'abandonnerais pas ?! Hurla la voix.


- C-Chrom... ? C'est vous ? Je... Chrom, je vous entends ! Lui répondis-je.


Une autre voix, furieuse, s'ajouta ensuite. Une voix proche, signe que je recouvrais bien mes sens.


- Comment ? L'emprise du dragon ne peut être brisée ! Tu m'appartiens ! Grima pestait.


Différentes voix s'ajoutaient alors. Les voix de mes amis, m'encourageant à me relever, à faire face. Les voix de gens qui s’efforçaient à garder l'espoir. A le redonner. Des voix voulant mon retour, souhaitant être avec moi, a cet instant. Voulant m'aider. C'était comme si ils étaient là, qu'ils me tendaient tous la main pour me relever.
Mais ce fut une voix suppliante qui se distingua des autres, qui me tira définitivement de ma torpeur.


-Père, vous êtes tout pour moi ! J'ai encore besoin de vous ! Je vous en prie, revenez !


Morgan... C'est vrai. Je devais continuer à me battre. Pour mes amis. Pour ma famille. Pour notre avenir à tous.
Il fallait changer le destin... Pour tous, et ce n'était pas en baissant les bras que j'allais y arriver. Je devais le faire, sinon ça aurait été comme une trahison. J'aurais trahis la confiance que tout le monde m'accordait à cet instant.


Alors que je me relevais, plus que difficilement, je revis Grima, furieux.


-Fais taire ces maudites voix ! Arrête ! Vous êtes tous faibles... sans importance... Insignifiants ! Vous n'êtes rien !


Ce fut la voix de Chrom qui lui répondit, déterminée à vouloir me redonner courage. Et ça ne manquait pas. J'avais le sentiment que je pouvais tout accomplir. La situation ne s'était pas améliorée, mais malgré tout, je reprenais espoir.


-Reviens vers nous, Nagalfar ! Les liens qui nous unissent à toi sont plus forts que la volonté du dragon déchu ! C'est toi-même qui nous à appris l'importance de ces liens, alors utilises les ! Tu peux le faire !


-Chrom... Je suis là, Chrom ! J'arrive, tenez bon !


Avec le soutien de toute la troupe, je parvins à me libérer de cette emprise. Le portail se brisa, me relâchant enfin de ma prison. Je chancelais, le pas incertain, alors que je les retrouvais tous... Toujours dans le même état, mais cette fois, insufflés d'une nouvelle force.
Owain me rattrapa juste avant que je tombe pour m'aider à me soutenir. J'étais... épuisé. Mais ce n'était pas terminé... C'était le cas de tous. Je ne pouvais pas me permettre de faiblir maintenant.


-Les héros apparaissent... Ils apparaissent toujours au moment le plus critique pour nous aider, Nagalfar... Belle entrée en scène, mais j'aurais pu faire dix fois mieux... Affirma Owain, tout en me maintenant, un sourire faible, mais néanmoins plein d'espoir.


Je lui rendis son sourire, mais avant que je lui rétorque que c'était eux les héros, eux qui m'avaient sauvé, comme pour répondre à son appel, la voix de Naga fit écho dans les esprits de tous.


- Enfants des Hommes, acceptez ma puissance... Dressez-vous à présent, affrontez le dragon déchu !


Sur ces mots, une lumière divine nous enveloppa, aveuglante, chaleureuse. Lorsqu'elle s'évanouit... Les plaies de tous s'étaient refermées, une nouvelle vigueur nous emplit, et les doutes s'étaient dissipés.
Le dragon divin nous confiait son pouvoir. Même à moi... Nous ne pouvions pas la décevoir.
Je regardais mes compagnons, nous nous échangèrent des regards. Nous ressentions tous la même chose. Les mots n'étaient pas nécessaires. Il était temps de vaincre Grima. Il fallait saisir cette chance qui nous était donnée !


-Vous êtes prêts ? Allons chercher la victoire ! S'écria Chrom, avant de me demander, un sourire en coin. Tu as bien une stratégie pour cette bataille, hein Nagalfar ?


Je me contentais de hocher la tête, le regard fuyant. Oui, j'avais une stratégie. Pas pour ce combat, du moins. Mais pour la réaliser, il fallait déjà mettre le dragon déchu à terre. Et j'étais déterminé à le faire.


-Notre destin n'est pas celui du règne de Grima. Il ne l'est plus ! Rien n'est écrit à l'avance ! Appuya Lucina.


Sur ces mots de nos deux leaders, nous nous lancèrent tous à l'unisson vers Grima.
Ses disciples nous barraient la route, mais nous les repoussions rapidement. Il y en avaient toujours plus qui apparaissaient cependant, amenés par le dragon déchu... C'était sans fin !
Il fallait que je réfléchisse... Et vite. La cible était la nuque du dragon. Au plutôt, celui qui la gardait. Grima lui-même. Il gardait en personne sa représentation en ce monde récemment ressuscitée.
Si nous arrivions à le mettre hors d'état de nuire, le dragon tomberait également. Le cœur de Grima...
Je secouais la tête brusquement. Ce n'était pas le moment... Il fallait trouver une solution, et vite, et non penser à ce genre de choses.
Inigo et Owain se chargeaient de protéger leurs mères en repoussant les ennemis venant à gauche et à droite. Kjelle et ses parents se chargeaient de contenir ceux qui apparaissaient derrière nous, tandis que Chrom et Lucina s'étaient lancés dans un ballet mortel avec ceux qui nous faisaient face, essayant de dégager le chemin jusque Grima.


Il restait ma fille, Morgan, Sumia et la sienne, Cynthia ainsi que moi-même, au milieu de la bataille, protégeant les arrières de tout de monde.
Après s'être débarrassé des derniers disciples qui étaient une menace pour tout le groupe, une idée me traversa l'esprit. Nous étions les seuls à être à peu près libre nos mouvements... Et il fallait agir vite. Avec ces renforts continus, les autres allaient vite s'épuiser...


-Cynthia, Sumia... Est-ce que vous vous sentez prêtes pour une attaque frontale ? Est-ce que vos pégases peuvent voler au-dessus des disciples ? Leur demandais-je.


Sumia me fixa d'un air étonné, puis me fit signe d'attendre un court instant. Elle baissa la tête vers son pégase et lui chuchota quelques mots. Il hennit simplement et s'ébroua, ce qui fit apparaître un sourire sur le visage de la jeune femme qui me répondit.


-Pas très haut, mais... Tout juste. Les courants aériens sont trop puissants pour nous éloigner trop du corps du dragon, mais nous devrions pouvoir voler assez haut pour passer juste au-dessus d'eux. Il faudra faire surtout attention à ne pas se faire toucher, en fait. Expliqua t-elle.


-Si celui de maman peut le faire, alors le mien aussi ! S'exclama Cynthia, enthousiaste à l'idée de vraiment rentrer dans la bataille d'une manière héroïque.


-C'est sérieux, Cynthia. Nous ne pouvons pas nous permettre une erreur... Cela risquerait de nous coûter la vie. Lui disais-je. Elle était sûrement prête, mais je ne voulais pas laisser de place au doute. Cette action allait être cruciale...


-Bien sûr que nous sommes prêts ! Fais-moi confiance, nous volerons tels des comètes vers nos ennemis, sois-en sûr ! C'est l'heure pour nous de briller ! Continua-t-elle, pleine d'énergie. Ah, Naga pouvait vraiment réaliser des miracles. Il n'y a pas si longtemps, elle était désespérée, comme nous tous...


-Bien. Et toi Morgan ? Prête ?


-Oui père ! Dites-moi ce que je dois faire, je vous aiderais du mieux que je pourrais ! Dit-elle, l'air décidé. Je ne pus m'empêcher de lui ébouriffer un peu les cheveux avec le sourire pour l'encourager, avant de lui expliquer :


-Je compte sur toi ma belle. Mais souviens-toi bien de cela : ce n'est pas une stratégie qui est recommandée en temps normal. Il faudrait même l'éviter. En général, ça mènerait nombre de tes troupes à la mort si ce n'est pas exécuté correctement. Si tu n'as pas bien analysé la situation d'abord, les conséquences pourraient être désastreuses.


-Alors... Pourquoi vous voudriez... ? Hésita-t-elle à demander.


Je lui répondis d'un ton rassurant, voulant lui expliquer du mieux possible.


-Car... La situation est différente. Je suis sûr que si nous neutralisons Grima... Si nous neutralisons Grima directement, je suis sûr que ses disciples arrêteront de nous attaquer. Ou au moins, ils ne seront plus amenés en plus grand nombre. Nous pourrions arrêter le conflit. Comprend-tu ? Je me tournais vers les deux pégases. Comprenez-vous ? J'ai confiance en vous. C'est une stratégie suicidaire en temps normal, mais je pense que nous pouvons y arriver. Voilà donc le plan. Il faudrait que vous traversiez les lignes ennemies tout en transportant Morgan et moi-même, vers Grima. Nous nous en chargerons, pendant que vous nous protégiez des disciples. Est-ce que vous vous en sentez capable ?


Je ne voulais pas les mettre en danger. Mais c'était la seule solution que je voyais. J'avais leur vie entre les mains. Je n'avais pas le droit d'échouer, même si c'était évidemment dangereux.
Mais nous nous étions préparés. Nous savions que ça allait l'être. Après tout, nous avions le dragon déchu en adversaire...
Les trois femmes se regardèrent brièvement avant de toutes me répondre par la positive.


-Ma vie est à vous ! Je sais que vous savez ce que vous faites, alors allons-y ! Commença Sumia.


-Bien dit ! Qu'attendons-nous pour devenir des légendes ? Nous allons les écraser, et reconquérir la paix ! S'enquit Cynthia.


-Je comprend, père. Merci pour cette leçon ! Je vous assisterais, et ne faillirais pas, je vous le promet ! Finit Morgan.


Nous avions donc notre stratégie. Avec l'aide de Sumia, je montais donc sur son pégase, et Morgan fit de même avec Cynthia. Notre commando était formé, et il était temps de passer à l'action.
Nos autres amis luttaient toujours contre les disciples, mais le combat tournait lentement à notre avantage, malgré notre désavantage numérique évident. Les disciples continuaient à arriver, et se faisaient vite maîtriser. Cela faisait au moins un problème majeur de moins.
Lucina et Chrom continuaient à taillader le gros des troupes devant Grima, mais il leur faudrait encore du temps avant de l'atteindre.


Nous nous élancions donc, passant au-dessus des deux membres royaux, puis des disciples, la plupart trop étonnés pour réagir, et ceux qui essayaient de stopper notre course se retrouvaient avec une marque de sabot sur le visage, sans autre résultat. La tâche était bien moins ardue que ce que je pensais.


Et ainsi, en un éclair, nous arrivions devant Grima. Les pégases nous déposèrent comme convenus avant de prendre l'assaut sur les disciples qui l'entouraient, résolus à nous protéger. A bien créer une sorte d'arène pour nous trois.


Grima toisa Morgan d'un air mauvais, puis me regarda de pied en cap, avec un sourire malsain.


-Te voilà... Viens. Nous ne sommes qu'un... Dit-il, lentement.


Ces paroles me firent frissonner. Non... Nous avions beau être la même personne, nous étions différents. Je me souviens de ses propres mots : « Je suis toi, je viens d'une autre période. J'ai juste pris un chemin différent du tien... J'ai choisis de devenir un dieu. Je suis Grima. »


Mais à quoi bon... A quoi bon devenir un dieu si nous devions tout sacrifier pour cela ? Il avait trahit Chrom, et assassiné. Il avait tué d'innombrables innocents dans le futur, et rendu les enfants avec nous orphelins. Il avait tué ma femme, Olivia... Sa femme. Dans quel but ?! Juste pour devenir l'avatar de la destruction ? J'avais du mal à le croire. J'aurais... pu devenir comme ça ?


Je regardais furtivement Morgan. Elle semblait... inquiète. Ou plutôt, hésitante. Rien d'étonnant, après tout... L'homme qui se trouvait en face... Je lui fis signe, et lui demanda si cela irait. Elle hocha juste la tête, sérieuse.


Grima leva simplement le bras, et de par ce fait fit se cabrer et tourner la tête du dragon sur lequel nous nous trouvions vers nous, menaçant. Ce n'était plus le moment de se poser des questions. Le combat allait commencer.
Et pas de la plus simple des manières. Le dragon protégeait son avatar de nos sorts, tandis qu'il attaquait, soit par un souffle projetant une énergie sombre, qui risquait de nous mettre à terre si elle nous touchait, soit par les fameuses piques avec lesquels il nous avait eu par surprise au début.
Nous les esquivions sans trop de peine, et heureusement pour nous. Si nous nous laissions toucher, ne serait-ce qu'une fois, les dégâts seraient sans nul doute désastreux.
En comparaison, j'avais l'impression que nous ne lui faisions absolument rien par nos sorts. La tête du dragon protégeait parfaitement Grima qui le contrôlait.
Il fallait pourtant trouver un moyen de l'atteindre... Morgan semblait l'avoir comprit aussi. Elle avait sorti son livre de Naga, et s'apprêtait à envoyer une explosion divine sur les deux entités.
Pendant une demi-seconde, je fus surpris qu'elle soit en possession de ce tome, et encore plus par le fait qu'elle pouvait le maîtriser. C'était un signe, si les enfants du dragon déchu pouvaient se servir de la puissance du dragon divin...


Seulement, elle n'avait pas le temps de lancer ce sort. Je ne pouvais pas lui en laisser le temps. Elle n'avait pas remarqué la vague d'énergie se dirigeant droit vers elle.
Avant même qu'elle ne s'en rende compte, je m'étais jeté sur elle, la dégageant du chemin. J'interrompais ainsi son sort, mais surtout... ce n'était pas ma fille qui était touchée par les piques qui me transpercèrent, avant de disparaître, me laissant, blessé de manière certaine, et ne manquant pas de m'arracher un cri de douleur. J'avais eu de la chance dans ce malheur cependant. La plupart des piques ne m'avaient qu'éraflés. Seules mon épaule gauche et ma jambe avaient réellement été traversées. J'essayais de rester debout, prenant principalement appui sur ma jambe valide.


Morgan me regarda, d'un air horrifié, les larmes aux yeux.


-Père... Père ! Je suis désolée ! S'excusa-t-elle, d'un air coupable et paniqué.


-Tu... Tu n'es pas blessée au moins... ? Fais plus attention la prochaine fois. Mais... C'était... C'était une excellente idée. Vérifie juste que tu peux le faire sans que ça risque de te coûter la vie... Lui répondis-je, avec un faible sourire pour essayer de la rassurer.


C'était sincère. Avec un tome divin, nous avions vraiment nos chances, ne serait-ce que pour affaiblir ses défenses. Je regardais rapidement vers l'arrière, et vis que Lucina et Chrom avaient presque fini de terrasser les disciples eux-aussi. Seulement ceux qui étaient amenés en ces lieux les retenaient à leur emplacement.
Mes mots semblaient avoir touchés Morgan. Elle qui avait l'intention de devenir stratège, elle était friande de ces conseils. Mais surtout, je le sentais, c'était évident, elle ne voulait plus refaire la même erreur. Elle ne voulait pas qu'une autre personne paie pour ses erreurs.


-Père, attention à vous !


Elle hurla presque alors qu'elle me poussa rapidement et me fit tomber à la renverse, tout en exécutant un bond en arrière.
Les piques ressurgirent du sol, ne transperçant que l'air cette fois. Je me relevais péniblement, m'aidant de mon bras droit, et vis qu'elle me souriait tout en ouvrant son tome, voulant profiter de cette ouverture.


-Suivez vos propres conseils Père, ou je finirais par devenir meilleure stratège que vous bien plus tôt que prévu !


J'aurais ris à cette remarque si la situation n'était pas à saisir dans l'instant. Morgan déclencha une explosion divine sur la tête du dragon déchu, qui poussa un cri strident alors que sa structure osseuse volait en éclat. Il secouait la tête furieusement, laissant son avatar sans défense, n'ayant plus pour priorité de le défendre ou d'attaquer.


-C-Comment ?! Vous ne pouvez pas... Comment est-ce possible ?! Vous ne devriez pas pouvoir être en possession de cette magie ! Pesta-t-il, furibond.


Sans même lui répondre, je concentrais toute ma magie, et lui envoya un Thoron. Le rayon d'électricité le traversa, le transperçant tel une épée.
Morgan suivit immédiatement cette agression par une nouvelle explosion, sur Grima cette fois, ce qui eut enfin pour effet de le mettre à terre dans un hurlement de rage.


Les disciples avaient enfin cessés d’apparaître, maintenant que leur maître était grièvement blessé.
La troupe nous rejoint rapidement après les avoir neutralisés.
Il n'y avait plus que le coup de grâce à donner. Nous y étions enfin. Il était temps... Je pris la peine de changer de tome avant leur arrivée à tous.


-Vous vous êtes vraiment surpassés. Félicita Chrom. Il posa sa main sur mon épaule gauche, ce qui me fit grimacer, avant de me montrer la Sainte-Falchion. Je vais m'occuper de ça, Nagalfar. Je vais y mettre un ter--


Je ne lui laissais pas le temps de terminer sa phrase, puisque je voyais qu'il allait avancer pour achever Grima. Avant même que qui que ce soit puisse réagir, je lui fis face, paume en avant, et déclencha Forseti. La tempête qui en résulta le fit voler à plusieurs mètres, loin de son objectif.
Évidemment, j'avais pris le soin d'affaiblir ma magie, afin que l'air ne soit pas tranchant, comme sur l'utilisation qu'on en fait normalement. Je voulais juste l'éloigner...
C'était l'incompréhension générale. Chrom se releva et me fixa, confus. Ce n'est que lorsque je lui souris que ses yeux s'élargirent, alarmé.
Il avait enfin comprit où je voulais en venir.


-Non ! Non, ne fais pas ça ! Tu m'avais promis ! S'écria-t-il.


-Si vous donnez le coup de grâce, Chrom... Grima se rendormira juste pour quelques temps... quelques siècles, quelques millénaires... Qui sait. Il reviendra. Vous voyez comme moi à quel point il est dangereux. Naga l'a bien dit. Il ne peut être tué que par sa main. Son propre pouvoir doit l'anéantir. Nous n'aurons sûrement plus jamais cette chance, et vous voulez la laisser passer ? Lui expliquais-je, essayant de rester calme.


-Si Grima revient, nous l'arrêterons comme nous l'avons fait aujourd'hui ! Nous avons besoin de toi ! Si tu le tues, tu vas mourir avec lui ! Ne penses-tu donc pas à nous ? Nous ne voulons pas te perdre !


-C'est justement parce que je pense à vous que je dois le faire !


J'avais hurlé ces mots sans le vouloir, ce qui eut pour effet de figer tout le monde. Des larmes perlaient au coin de mes yeux.


-C'est justement car je pense à vous... que je dois le faire... Ma vie à débuté avec vous, Chrom. Elle a continué et m'a permit de faire de merveilleuses rencontres. Vous tous... Olivia... Je regardais avec un tendre sourire mon épouse. Elle finira également avec vous. Ce monstre à détruit notre avenir. Vous avez vu quelle menace il représente pour l'humanité. Il a apporté un calvaire à nos futurs enfants, venus nous retrouver pour lutter à mes côtés. Lucina, Cynthia, Kjelle, Owain et Inigo restaient silencieux. Morgan pleurait déjà, et ça me brisait le cœur. Mais je ne pouvais pas m'arrêter. Incapable de me servir de mon bras gauche, je relevais ma manche droite du mieux que je pouvais, révélant la marque de Grima qui était inscrite au dos de la main. Ma lignée est maudite également. Je ne veux pas que cette tragédie touche un de mes enfants, grand-enfant, ou qui que ce soit plus loin. Je ne veux pas qu'ils deviennent Grima également. Je veux qu'ils vivent heureux, sans avoir à craindre un avenir funeste. Inigo commençait lui aussi à sangloter, visiblement touché par ces paroles. Grima va disparaître définitivement aujourd'hui ! C'est ma décision. Alors, je vous en prie, si vous comprenez ce que je ressens... Ne m'arrêtez pas.


Chrom était décontenancé. Visiblement, il ne voulait pas me voir me sacrifier. Mais j'étais résolu à le faire. Je m'approchais lentement de mon double, un genou à terre. Il me lançait un regard noir.


-Qu'est-ce que tu fais ?! S'exclama-t-il.


Je me tins debout, et leva le bras droit au ciel, rassemblant un pouvoir qui était en moi durant tout ce temps. Un pouvoir que je n'avais jamais utilisé. Un pouvoir que je ne devais jamais utiliser, sauf pour ce moment.


-Pour une fois, je suis heureux que nous soyons la même entité. Je peux protéger les gens que j'aime grâce à cela.


-Tu n'oserais pas ! Protesta-t-il. Il n'avait pas l'air d'avoir prévu cela.


-Bien sûr que si. Ce que tu as fais, et ce que tu comptes faire... C'est impardonnable. Je suis une partie de toi, tu es ce que j'aurais pu devenir... J'ai donc tout naturellement ma part de responsabilité également. C'est pour cela... que nous allons disparaître ensembles !


-Tu... ! TU... ! TU … ! Grima vociféra ces mots, de manière discontinue, alors que je continuais à rassembler cette énergie sombre. Juste avant de lui envoyer, il semblait répéter ce même mot, mais de manière légèrement moins agressive... Tue...


L'attaque le toucha de plein fouet avec une violence que je n'aurais jamais pu anticiper, et son corps disparu, très rapidement, se désintégrant, comme volatilisé. Juste avant ceci, il me dit quelque chose, que je ne parvint pas a distinguer.


- … ci...


Ce ne devait être que mon imagination, mais j'aurais juré, qu'avant de disparaître... il souriait.
J'esquissais un léger sourire, alors que je m'effondrais sur place, et que tout le monde se rassemblait autour de moi.
Toute énergie m'avait quittée. C'était à prévoir... Le cœur de Grima avait enfin disparu. Mon âme étant liée à celui-ci, j'étais à présent condamné. C'était mon tour... Comme pour confirmer ces pensées, je voyais que je commençais à disparaître, lentement, conséquence de cet acte. Chrom me releva doucement et me fit m'asseoir tout en me soutenant, l'air bouleversé.


-Tu n'avais pas... Nagalfar, tu n'avais pas à faire ça...


-Merci, Chrom... Merci pour tout. Je n'oublierais jamais tous les moments passés avec vous tous... Et c'est grâce à vous. Morgan... Tu peux venir voir papa deux minutes, ma chérie ?


Elle vint s'asseoir sur mes jambes, enrouler ses bras autour de mon cou, et se serrer contre moi, pleurant à chaudes larmes. Je lui ébouriffa à nouveau les cheveux de ma main droite puis la rapprocha de moi avec, l'étreignant faiblement, et ne retenant pas mes larmes, cette fois.


-Je suis sincèrement désolé, Morgan... Vraiment... Il va falloir que tu continues sans moi. Mais tu n'es pas seule. Tu as Olivia et Inigo... A défaut d'avoir de souvenirs marquants avec eux... Crée-les. C'est ta famille aussi, après tout.


Olivia et Inigo essayèrent de lui sourire malgré leur chagrin, et leur dépit en voyant ce qu'il m'arrivait. Je commençais à me consumer... Ce n'était pas particulièrement douloureux. Je ne sentais juste plus rien... J'étais juste... Épuisé.
Olivia vint également à mes côtés, pour m'embrasser tendrement, puis ils prirent ensuite la parole, avant de me faire face, à quelques mètres de moi.


-Mon chéri... Nous avions... Nous avions préparé ça pour toi. J'espère... J'espère que ça te fera plaisir...


-Père... Ça me briserait le cœur de ne pas vous le montrer. Nous vous aimons, et nous avons fait cela pour que vous sachiez à quel point... J'aurais juste préféré vous la faire... dans d'autres circonstances... La voix d'Inigo peinait à cacher ses sanglots, mais il essayait à tout prix de paraître brave face à ce qu'il se passait... J'étais fier de lui.


Les deux danseurs commencèrent à faire leur représentation devant leur public. Au fur et à mesure qu'ils avançaient dans leur chorégraphie, je ressentais qu'ils prenaient de plus en plus de plaisir à partager ce moment à tous, malgré l'émotion... Une danse qui se voulait d'apporter l'espoir, une danse qui voulait insuffler une joie de vivre aux autres...
Une danse pour témoigner l'amour qu'ils portaient à leurs proches...
Je ne lâchais pas Morgan durant ce moment. Elle était toujours collée contre moi, ne voulait pas desserrer son emprise.
J'étais... absorbé par leur représentation. Mais... je fus contraint de devoir la quitter avant qu'elle ne se termine. Ma conscience me quittait, inexorablement.


-C'est... Magnifique... Mer... ci... Tout... Je peinais à terminer ma phrase... Et je sombrais avant même de pouvoir la terminer, emportant ainsi ma dernière pensée.


...Je vous aime, et je ne vous oublierai jamais...


Dernière édition par Nagalfar le Lun 23 Mai - 13:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sync

avatar

Masculin Nombre de messages : 4981
Age : 22
Localisation : Hokuto
Date d'inscription : 28/12/2010
Fire Emblem favori : Legacy of the Stones (CFE power!)

MessageSujet: Re: [FF One-Shot] Id (disparition)   Jeu 19 Mai - 17:48

Arf, pour le coup n'ayant pas joué à ce jeu là, j'ai du mal à situer tout ça. Cela dit c'est cool, t'as carrément améliorer ta qualité d'écriture je trouve ! Surprised

Citation :
L'amitié entre les hommes,

Pense à mettre un H majuscule, ça porte à confusion, j'pensais que ça parlait de bro. xD

_________________
宇宙に始まりはあるが終わりはない。 —-無限
星にもまた始まりはあるが、自らの力をもって滅び逝く。 —-有限


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yami627

avatar

Féminin Nombre de messages : 1135
Age : 26
Date d'inscription : 14/03/2015
Fire Emblem favori : Blazing Sword

MessageSujet: Re: [FF One-Shot] Id (disparition)   Jeu 19 Mai - 18:32

superbe !! Very Happy il y a beaucoup d'émitions dans tes écrits Very Happy et relire tout ça me fait penser à un truc... en se sacrifiant ainsi, le héros empêche la naissance de ses enfants Oo Inigo et Morgan du futur seront toujours là mais ceux devant naître dans le présent ne verront jamais le jour et c'est triste :'(

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrill

avatar

Masculin Nombre de messages : 23731
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: [FF One-Shot] Id (disparition)   Ven 20 Mai - 13:09

Je suis dans la même position que Sync, je ne connais pas grand chose des tenants et aboutissants de Fe : Awakening, mais j'ai tout de même apprécié ton texte.
Ce qui m'a le plus plu, c'est le fait de ressentir une "ambiance" propre à l'ultime bataille : on sent qu'il y a un véritable enjeu derrière, et tous les membres de l' "équipe" ont droit à leur petit moment / leur petite pensée.
Mais alors que le récit prend pendant une majeure partie un aspect épique, j'ai été très content que petit à petit, on tombe dans quelque chose de plus tragique, de plus mélancolique. :p Nagalfar fait un très beau héros, très courageux, très bon (du mot bonté ! ). Sa séparation avec Morgan et Olivia est émouvante, et le petit Inigo qui verse quelques larmes, c'est le petit détail attendrissant qui clôt parfaitement la scène ! :p

Après, j'ai pu remarqué quelques fautes de grammaire (juste, la dernière phrase par exemple, c'est oublierai sans s ^^" Tu as souvent des problèmes de temps entre le conditionnel et le futur :p ), mais rien qui nuit pleinement à la lecture.

Good Job Naga' ! o/

_________________
"Nous avons ensemble essayé de nous construire autant de souvenirs que possible, parce que nous savions que nous finirions un jour par être séparés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagalfar

avatar

Féminin Nombre de messages : 4451
Age : 23
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: [FF One-Shot] Id (disparition)   Sam 21 Mai - 6:30

Merci beaucoup à vous! :calim: 

Tu as raison Syncou, c'est le genre de détails qui peut tout changer °3° Je rectifierais ca ce soir quand je rentrerais je pense o/

Et vui Yami, en effet, après y a la possibilité des futurs alternatifs, du coup pas de fin pour eux, ou même qu'Olivia serait enceinte pendant la bataille? =w= 
Spoiler:
 

Yup Flo, j'ai toujours eu des gros problèmes avec ces deux temps, merci beaucoup de me rectifier :3 Je vérifierai ça aussi o/
Après, comme je l'ai dis, c'est totalement bateau, mais contente que tu ai apprécié!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yami627

avatar

Féminin Nombre de messages : 1135
Age : 26
Date d'inscription : 14/03/2015
Fire Emblem favori : Blazing Sword

MessageSujet: Re: [FF One-Shot] Id (disparition)   Sam 21 Mai - 10:46

Nagalfar a écrit:

Et vui Yami, en effet, après y a la possibilité des futurs alternatifs, du coup pas de fin pour eux, ou même qu'Olivia serait enceinte pendant la bataille? =w= 
Spoiler:
 

Si c'est le cas, elle n'est enceinte que d'Inigo, pas de Morgan :p Rolalala le casse tête quand on parle de voyage temporel ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren57

avatar

Masculin Nombre de messages : 1419
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2013

MessageSujet: Re: [FF One-Shot] Id (disparition)   Sam 21 Mai - 11:47

La censure a frappé ce post. Il n'est désormais plus disponible à la visualisation, merci de votre compréhension.

Edit : Nan mais oh, assume un peu. :3 Il a demandé pourquoi c'est écrit FF et pas FE.


Dernière édition par Soren57 le Sam 21 Mai - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sync

avatar

Masculin Nombre de messages : 4981
Age : 22
Localisation : Hokuto
Date d'inscription : 28/12/2010
Fire Emblem favori : Legacy of the Stones (CFE power!)

MessageSujet: Re: [FF One-Shot] Id (disparition)   Sam 21 Mai - 12:31

Bah... Fan-fiction ? xD

_________________
宇宙に始まりはあるが終わりはない。 —-無限
星にもまた始まりはあるが、自らの力をもって滅び逝く。 —-有限


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren57

avatar

Masculin Nombre de messages : 1419
Age : 23
Date d'inscription : 16/11/2013

MessageSujet: Re: [FF One-Shot] Id (disparition)   Sam 21 Mai - 13:10

AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

Je sors Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagalfar

avatar

Féminin Nombre de messages : 4451
Age : 23
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: [FF One-Shot] Id (disparition)   Lun 23 Mai - 13:04

yami627 a écrit:

Si c'est le cas, elle n'est enceinte que d'Inigo, pas de Morgan :p Rolalala le casse tête quand on parle de voyage temporel ><

Bah, faut pas oublier que Morgan vient tet d'un futur alternatif aussi, ca pourrait chambouler son cas, mais oui, dans tous les cas c'est compliqué =w=

Ah ah, et bien joué Soren, et merci a l'Edit, même si je pense que j'aurais deviné grace aux deux derniers messages <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FF One-Shot] Id (disparition)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FF One-Shot] Id (disparition)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mégaton Shot
» Ville de Gamla Stan - DISPARITION DE GAMLA STAN - R.I.P
» Samedi 4 décembre : One shot ? / ?
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition
» Disparition d'une sauvegarde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Espace Détente :: Divers :: Forum créatif-
Sauter vers: