AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupes

Partagez | 
 

 Hunger Games Emblem

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
Nagalfar

avatar

Féminin Nombre de messages : 4844
Age : 24
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Dim 29 Avr - 23:53

Spoiler:
 

Depuis le grand départ, l’organisation des participants se mettait lentement en place, à mesure que chacun trouvait un endroit pour établir leur campement ou leur base, et où ils pourraient se sentir un minimum en sécurité, ou au moins alerte et au courant des événements qui se tramaient aux alentours.
Toutes les équipes n’étaient pas forcément réunies ou ne s’étaient pas retrouvées, des alliances se faisaient et défaisaient rapidement, ce qui était bien la preuve qu’elles ne signifiaient pas énormément de choses dans ce contexte compliqué.

La journée était chargée pour tous en effet, et pour assurer leur survie et leur victoire, certains étaient prêts à en venir à certains extrêmes, que ce soit en matière d’entraînement ou de combats.

C’était le cas de Lyn, qui avait fini par perdre de vue son compagnon qui était bien trop rapide pour elle. La forêt dans laquelle elle se trouvait était dense et inhospitalière, mais il ne pouvait lui arriver grand-chose dans ce lieu, pensait-elle, à moins de tomber sur d’autres concurrents.
Les monstres n’étaient pas commun à Askr, après tout. C’était même une région calme, si on oubliait les incursions répétées d’Embla pour détruire ce territoire.
Mais les monstres et les humains étaient-ils les seuls dangers possibles de cette forêt ?
La charmante bretteuse eu l’occasion de parfaire son entraînement à la course en découvrant la réponse.
Dépassant sans peine la vitesse de pointe d’Arden, elle piquait un sprint pour échapper à son poursuivant, un ours des forêts qu’elle avait croisé par hasard.
L’animal, peu amical, s’était mis en tête de lui apprendre ce qu’il en coûtait à ceux qui auraient l’audace de le déranger.
A moins qu’il ne voulait que protéger son territoire, car il abandonna bien rapidement la course pour y retourner.
Lyn continuait sa course effrénée à pleine vitesse sans y prêter attention, et quand elle daigna se retourner légèrement pour constater que la bête avait finalement lâché l’affaire, les quelques secondes qu’elle avait contribué à cette tâche lui coûtèrent très cher.
Elle aurait définitivement dû prendre le temps de ralentir, car la crevasse qui lui barrait la route l’accueillit alors qu’elle s’y engouffra tête la première, incapable de s’arrêter, puisqu’elle ne l’avait remarquait qu’au dernier moment quand elle s’était remis à regarder devant elle.
L’écho lointain d’un craquement d’os brisés pouvait s’entendre en haut de cette crevasse lorsqu’elle finit son voyage au fond de celle-ci.

Ce son n’était pas des plus agréables, certes, mais il fut au final plutôt discret, si on le comparait à ceux qui provenaient de la lutte que se livraient Joshua et Tibarn dans les plaines alentours.
Le mercenaire de Jehanna et l’oiseau royal n’avaient visiblement pas trouvé de terrain d’entente sur un éventuel accord, notamment car il impliquait de négocier sur des coups de chance, et ils s’étaient mis à se battre à mains nues.
Des coups furent échangés, la plupart esquivés par la dextérité des deux combattants, et le sujet fut définitivement réglé lorsque le roi des faucons se transforma, lassé de ces gesticulations bien peu productives et du spectacle déplorable qu’il donnait, et s’envola vers les cieux avant d’entamer un piqué vers le mercenaire.
L’impact fut d’une violence inouïe, et l’homme aurait été tué sur le coup sans aucun doute s’il n’était pas parvenu à s’éloigner au dernier moment.
Le choc l’avait fait chuter cependant et il n’eut pas le temps de se relever qu’une serre acérée l’empoigna par le cou et le serrait, le menaçant clairement de le transpercer si un geste trop brusque était effectué.


- Heh… On dirait... que la chance m’a quitté… Murmura-t-il, un léger sourire sur le visage.

Après quelques secondes où l’animal et l’homme se regardèrent dans les yeux, Joshua finit par les fermer, attendant docilement son sort.
Cependant, la fin qu’il lui était apparemment destinée n’arriva pas.
Un hurlement canidé et un autre, féminin cette fois-ci, retentirent au loin. Tibarn lâcha son emprise et reprit son envol vers l’origine de ces bruits, abandonnant sa proie, clairement surprise d’avoir été épargnée.
Joshua le regarda s’éloigner, encore sonné par ce qu’il venait de se passer, et se releva doucement avant de souffler un peu.
S’il avait l’intention de se frotter encore à cet adversaire, il allait falloir être plus prudent, la prochaine fois… Souvent ses manies l’avaient mis dans des situations embarrassantes, mais cette fois, elles avaient failli le tuer.
Il sorti une pièce de sa poche et la lança. Pile. Il fit un rictus plus prononcé cette fois.


- Autant pour moi… Merci bien, Dame Fortune.

Cependant, ça l’intriguait également… Il aurait juré reconnaître la voix qu’il avait entendue. Dans le doute, il prit également la route et suivi le même chemin que Tibarn.

Mais en arrivant sur les lieux, il eu une bien mauvaise surprise. Sa mère gisait sur le sol, aux côtés de Volug, des blessures partout sur leurs corps.
Tibarn s’était déjà recueilli auprès de son compagnon, et se contenta de jeter un regard noir au bretteur avant de s’en aller. Le sang avait déjà assez coulé pour le moment.
Et surtout, il était évident que ce n’était pas Ismaire qui avait tué le loup. En tout cas, le corps de la reine ne présentait aucune marque de crocs, mais de lame. il était donc peu probable qu’ils se soient entretués.

Joshua alla vers sa mère, s’assit à côté d’elle et lui prit la main doucement, sans un mot. Plusieurs secondes passèrent, puis les secondes se transformèrent en minutes.
Le jeune prince se recueillait, les regrets et la tristesse marquant son visage.


- Je suis navré, Mère… J’aurais dû être à vos côtés… Encore une fois, je vous ai abandonné…

Il posa ensuite la main d’Ismaire sur sa poitrine et les joignit, pour lui faire adopter une posture plus digne.
Le jeune prince se remit sur ses pieds, et lança à nouveau sa pièce. Face.


- Dame Fortune… Il s’agit bien de vous. Vous m’avez sauvé, Mère, merci… Je vous rendrais fière, je vous le promet. Je ne rendrais pas ce sacrifice inutile.

Après un dernier salut, il s’en alla vers d’autres horizons. Ce ne sera pas facile… S’il voulait accomplir son devoir, le prince allait devoir trouver d’autres personnes, des alliés, des armes. Être préparé.
C’était ce manque de préparations qui avait causé la mort de sa mère, et il ne fallait pas gâcher cette chance qu’elle lui avait donné.

Mais qui avait tué ces deux personnes ? Pour cela, il fallait remonter au moment où Tibarn et joshua se menaient une lutte féroce, car malheureusement, au même instant, un drame arrivait.
Ares avait suivit Ismaire avec Laslow et l’avait menacé en lui demandant de lui rendre son arme, clamant qu’elle appartenait à son père.
Le danseur avait fait momentanément équipe avec le cavalier noir, car cette affaire l’intriguait également. Il était persuadé que cette fameuse épée appartenait à une de ses connaissances, et non à son nouveau coéquipier.
La reine avait refusé catégoriquement, provoquant la colère d’Ares, qui lui fonça dessus, mais il fut stoppé par Volug.
Le canidé n’était pas resté insensible à la situation, et avait décidé de prêter main-forte à Ismaire, clairement en désavantage, mais Laslow s’en mêla également, ne pouvant risquer de perdre Ares et de se retrouver seul contre ces personnes.


- Ah… Tu cherches la bagarre là où on aurait pu juste discuter… C’est vraiment dommage… Soupira Laslow. Ca me peine de devoir blesser une si jolie femme. Mais si vous vous mettez en travers de notre chemin, que Naga ait pitié de vous…

L’issue du combat fut décidé en peu de temps. le laguz se jeta sur Ares qui allait à nouveau attaquer Ismaire mais il fut rapidement maîtrisé par Laslow, qui avait prit une épée de feu, et ainsi séparé d’une facilité déconcertante Ismaire et son gardien en créant une arène de feu entre lui et le loup.
L’agilité étant son fort, le jeune homme arrivait sans peine à danser autour de l’animal dont les crocs n’attrapèrent que du vent. Bien qu’il arrivait également à éviter les coups d’épées, les brûlures provoquées par les flammes qu’elle émettait l’affaiblissait au point que rapidement, il ne put esquiver un coup qui lui fut fatal, et il s’effondra dans un hurlement d’agonie.

Quand l’arène se dissipa, le danseur constata également la victoire de son compagnon sur la pauvre souveraine qui avait fait les frais de la lame d’Ares.
Ce n’était même pas un combat, mais de l’acharnement. Avec une Missiletainn en aussi mauvais état, Ismaire n’avait rien pu faire face à son ennemi.

Ares prit l’épée de la défunte avant de la jeter presque immédiatement.


- Ce n’est pas elle… On me fait perdre mon temps. Maugréa-t-il. Comment ai-je pu confondre un débris pareil avec la Mystletainn …?

Laslow récupéra l’épée-pelle, et n’eut pas besoin de beaucoup l’examiner en détails pour reconnaître la patte d’un vieil ami, qui fut responsable de cette dispute mortelle.

- C’est bien ce que je pensais… Il ne devrait pas laisser trainer ses affaires partout, ça nous aurait épargné ce malentendu… Se dit-il à lui-même, avant de s’adresser à Ares. Je vais te quitter. Avec tout le boucan qu’on a fait, on risque de s’attirer des ennuis, à rester ici… Et il faut que je retrouve ma charmante Azura~

Il y avait également le fait qu’avec un compagnon aussi sanguin, il risquait aussi d’avoir encore plus de soucis de ce genre. Le vrai problème étant de provoquer des conflits auxquels il n’était pas préparé.
De plus, il lui serait profitable de retrouver l’autre membre de son équipe. Le danseur s’en alla sans attendre la réponse d’Ares, qui ne tarda pas à partir également.

Des événements tragiques pour lesquels il y avait bien un témoin. Ou plutôt, auquel il aurait pu y avoir un témoin, si Brom avait choisit de se rendre sur les lieux du conflit.
L’arène créée par l’épée de feu de Laslow avait provoqué une quantité assez importante de fumée, et bien qu’elle ne dura que peu de temps, cela avait été suffisant pour le fermier pour la remarquer.
Il décida simplement de vaquer à ses occupations, en prenant soin d’éviter l’endroit.

Bien loin de ce grabuge, Sirius explorait un peu les environs, et finit par retomber sur la piñata, qui était silencieuse, à présent. Enfin, silencieuse, presque. Il fut en mesure d’entendre des voix provenant de celle-ci.
Le chevalier n’avait apparemment pas été remarqué, il se dissimula alors dans un angle mort, et prit le soin d’écouter la conversation entre les deux personnes.

- Alors Bubulle, comment tu t’en sors ? Demanda Gaius.  Je pensais pas te trouver ici ! Quoique, t’as bien raison, profite ! Je voulais voir s’il y avait quelques trucs à ramasser dans le coin… Comme… Des tartelettes. Et de quoi me défendre. Mais surtout des tartelettes.

- Plutôt bien, merci. Répondit sobrement Daraen. Je suis plutôt à mon avantage dans cet environnement. Toi aussi, j’imagine, non ? Tu sais te faire discret quand il le faut.

- Eeyup. Enfin, surtout maintenant que j’ai enfin réussi à échapper à Poupette. Cette fille va finir par me tuer rien qu’avec ses gémissements et ses supplications… Elle chercherait désespérément un vassal, à ce qu’il paraît. Intéressé ?

- Ah ah… Sans façon, merci. Il s’agit de ton binôme, après tout. Le mien fait déjà un travail assez efficace comme ça. Il suffit de la diriger au bon endroit… Et ce que je prévois se déroule sans accro. C’est un allié de taille.

- Veinard, va… Gémit le voleur.

- Ne t’en fais pas… J’essayerais de faire en sorte qu’elle ne s’en prenne pas à toi. Il suffit juste de bien s’y prendre. Qui sait, vous pourriez même bien vous entendre.

- Ca, je suis pas sûr… Mais bon. Alors, ces tartelettes ? C’est qu’on m’a privé de mes réserves secrètes… Je sens que je pourrais pas tenir si je ne peux pas avoir un minimum de sucre.

- Ah… Non, il n’y en a pas, Gaius. Mais il y a bien un sachet de sucre et quelques bonbons… Prends-les, si tu veux ! Ca ne me dérange pas. Tu es un ami, après tout.

- Bubulle, t’es un véritable sauveur ! Remercia Gaius, qui leva le sachet au dessus de sa tête en signe de victoire, un air béat sur le visage. Non, vraiment, je plaisante pas. Je te revaudrais ça ! Voyons… Va falloir rationner. Y a pas assez de bonbons pour une seule journée, en temps normal...

- Ce n’est rien, vraiment… Daraen prit un air un peu gêné en voyant l’effet que cela pouvait avoir sur l’accro au sucre.

Sirius, dans l’ombre, après avoir écouté la conversation, s’en alla discrètement, non sans avoir attrapé une lance qui avait été laissée à traîner depuis le début des jeux.
Son travail d’espionnage avait été parfaitement exécuté, et il s’était assuré que personne n’ait pu lui-même l’observer.

Cependant, était-ce vrai ? Au milieu de la plaine, après son départ, un buisson proche se mit à trembler légèrement, puis des jambes lui poussèrent, avant de sprinter pour s’éloigner, lui aussi. Végétal ou animal ? Arden s’était fondu si bien dans ce buisson que l’on pourrait douter de quel type de créature il s’agissait.
Une harmonie évidente était à l’oeuvre, et le déguisement était magnifiquement exécuté.

Notre voleur préféré avait réussi à échapper à son tortionnaire et compagnon, Serra, certes ! Mais du coup, qu’advenait-il d’elle ? La réponse était simple, en vérité.

Elle avait atterri par hasard en plein dans le campement des jumeaux, qui préparaient une excursion pour s’approprier quelques ressources supplémentaires, et elle hurla quand Ephraim pointa directement son trident vers elle. Un message clair qu’elle était une intruse.

- Arrête, Ephraim ! Demanda urgemment Eirika. Tu vois bien qu’elle n’est pas armée !

Son emprise sur le trident ne faiblit pas pour autant.

- Elle pourrait très bien être là en éclaireur. Je ne vais pas risquer qu’elle attire ses amis pour te faire du mal ! Répliqua t-il.

- Vraiment …? Allons, tu n’y crois pas toi-même. Si elle avait été en éclaireuse, elle ne serait pas juste venue à notre rencontre, sans aucune précaution ni discrétion !

Eirika mit la main sur l’arme de son frère pour lui signifier de l’abaisser, et s’approcha de la prêtresse, lui montrant un sourire sincère se voulant rassurant.

- En voilà des manières ! Pesta Serra, qui reprit bien vite sa contenance, en constatant le danger immédiat écarté. On m’abandonne à mon triste sort d’abord, on me menace et ensuite on veut m’embrocher ? C’est vraiment la pire journée que j’ai vécue ! J’espère que vous avez quelque chose pour vous racheter !

- Te laisser en vie. Siffla Ephraim.

- Ephraim ! Excusez-le, il est un peu sur les nerfs à cause de ce tournoi… Je vous assure qu’il est beaucoup plus aimable en temps normal… Serra, il me semble que c’était votre nom ? Je suis Eirika. Enchantée ! Vous avez un problème ?

- O-Oui ! Vous devez me protéger ! Des… Des… Des concurrents, ils veulent me tuer ! Vous ne pouvez pas laisser le miracle qui se présente à vous mourir, non ? Vous devez m’aider !

C’était un mensonge, évidemment. La jeune fille n’avait personne à ses trousses, mais si elle pouvait engager quelques personnes comme gardes du corps, elle avait tout à y gagner. S’il suffisait de prendre un air paniqué, ce ne serait vraiment pas cher payé.

- On ne peut pas la laisser ainsi… Eirika fut clairement touchée par ces supplications, ce qui provoqua une exaspération manifeste de la part de son frère. Je vais vous aider, Serra. Quelles sont les personnes qui menacent votre vie ?

Le visage de la prêtresse s’illumina à cette réponse, et le masque de demoiselle en détresse tomba bien rapidement alors qu’elle prit la main d’Eirika qui se faisait emporter au loin, vers une direction aléatoire.

- Par ici, par ici ! Ils étaient… par là ? Oui, définitivement ! Allez, allez !

- Tu es trop naïve, Eirika… Soupira le prince de Renais, qui emporta son trident pour les suivre. Hors de question que je te laisse seule. Tu n’as pas d’arme non plus, je te le rappelle. Sois prudente.

Ainsi, le petit groupe se mit à la recherche d’un agresseur imaginaire. Pendant un bon moment, ils errèrent sans tomber sur qui que ce soit, les complaintes de Serra agrémentant leur voyage, et mettant la patience des jumeaux, et surtout celle d’Ephraim à rude épreuve. Sa soeur avait également un peu de mal avec l’attitude autoritaire et pressante de leur nouveau camarade, mais elle savait se montrer bien plus tolérante.

Quand ils trouvèrent enfin une personne, il ne s’agissait de nul autre que Gaius, qui ne vit que bien trop tard le petit groupe.
Nul doute qu’il se serait enfui à vue, sinon. Mais il avait été repéré, et Serra se jeta vers lui, l’inondant de sermons qui semblèrent durer une éternité, particulièrement sur le fait d’avoir été abandonnée à son triste sort sans son protecteur.

La où Eirika semblait sincèrement heureuse de ces retrouvailles, échouant à remarquer l’air désespéré du pauvre voleur, Ephraim se retenait de rire face à la situation, soulagé que ça allait enfin être terminé.
Il se permit même adresser une petite pique à Gaius, pour faire bonne mesure.


- Il n’y avait finalement pas tant d’ennemis que ça. On est venu vous la rendre.  Evitez de la perdre la prochaine fois. Vous êtes le gardien de notre santé mentale, après tout !

Un léger signe de la main, et le duo s’en était déjà allé pour retourner vers leur campement, laissant Serra avec son jouet retrouvé.

La tension était enfin retombée, mais seulement pour le temps du voyage de retour. Une fois arrivés, ils ne découvrirent qu’un campement qui avait été saccagé pendant qu’ils chassaient un ennemi imaginaire.


- … Eirika ?

- Oui, mon frère ?

- Serra… C’était bien son nom, non? Demanda t-il. Je crois que je me souviendrais de cette peste… Ca ne m’étonnerait pas qu’elle ait prévu son coup.

- Tu vois le mal partout… On devrait plutôt s’affairer à récupérer ce qu’on peut et tout réarranger ! Ce n’est pas comme s’il y avait grand-chose, après tout.

Ephraim acquiesça non sans critiquer ouvertement celle qu’il tenait responsable de tout ça, et se mit au travail, aidé par Eirika.
En effet, c’était surtout les quelques installations qui avaient été saccagées, mais cela restait quelque chose à arranger.

Les responsables de cette vandalisation étaient déjà partis depuis un moment. L’équipe des Liens Ancestraux étaient tombés sur leur campement, rejoint pratiquement au même moment par les danseurs Azura et Nils, et c’était d’un commun accord qu’ils avaient récupéré ce qu’ils pouvaient.
Ce qui avait transformé le camp en champ de bataille furent les maladresses de Chrom dans le processus.
Mais pouvait-on vraiment parler de maladresse, quand un arbre avait été couché sur le sol en résultat ? Les réponses pourraient varier selon les avis.

De son côté, Erik avait trouvé lui aussi une activité des plus passionnantes, et assez similaire à celle de Serra, au final. Ayant perdu son camarade dès le départ, il paniquait à l’idée d’être pris en traître, seul, et cherchait désespérément quelqu’un d’inoffensif à son égard pour se protéger.
Son dévolu fut jeté sur Stefan, qui explorait tranquillement la zone.
Après l’avoir suivi pendant plusieurs heures en toute discrétion, traversant une plaine, un étang, une forêt, et quelques autres paysages, il vit le bretteur sortir de la forêt et se diriger vers la côte.
Un dernier arbre lui fit perdre de vue sa cible pendant quelques instants. En effet, le cavalier, trop concentré sur Stefan, ne le vit pas juste devant lui, et il se le prit de plein fouet avec un couinement, le blessant légèrement à la tête.
Lorsqu’il arriva enfin sur la plage, il fut surpris… De ne voir personne.
Stefan avait disparu. Le temps de quelques secondes à peine, et il était impossible à Erik de retrouver sa trace. Il n’avait pourtant qu’une plage en face de lui, totalement dégagée. il aurait dû le voir…
Déçu, il fut contraint de s’en aller, à la recherche d’autres personnes qui seraient susceptibles de l’aider.

Et Ursula, ayant repris sa route pour chasser des rivaux, était tombée sur Morva, qui s’envolait pour éviter une confrontation directe avec l’assassin.
Voulant profiter de l’occasion, Elle envoya une dague vers le manakete, qu’il évita sans trop de mal. Il s’agissait visiblement d’une cible moins simple à toucher de le roi de Medon, et déjà plus maligne.
Après plusieurs dagues lancées sans succès, elle décida de sortir son arme de prédilection, un tome de foudre, et envoya un éclair sur la cible volante, qui ne toucha rien d’autre que le sol, et elle ne put qu’observer Morva s’éloigner d’elle avec une certaine précipitation.
Il ne voulait de toute évidence pas l’affronter, et il se contenta de prendre la fuite, laissant Ursula sur place, toute penaude d’avoir échoué sa mission.


- Et bien… Ce fut une journée des plus mouvementées ! Commenta Nagalfar. Déjà quelques personnes ont rejoint le pauvre Michalis. Les esprits s’échauffent, et les alliances, éphémères ou non, se font ! Quelle pourrait être l’issue de ce tournoi ? La réponse réside peut-être dans cette nuit qui arrive ! Comment les participants vont-ils gérer la pénombre et les dangers propres à l’obscurité ? Vous le saurez… En suivant le déroulement de ce tournoi ! Gardez la tête haute !

Le stratège ferma le tome mégaphone. Il était temps d’une petite pause. Il prit le temps d’essayer de rassurer son propriétaire, qui était blanc comme un linge.
Pour peu que l’on ne connaisse pas le contexte, on aurait pu croire qu’il était mort.  Malheureusement, c’était à prévoir… Mais ce n’était pas pour autant qu’il acceptait d’arrêter d’assister à ce spectacle. Il tenait à respecter sa parole.


Le petit résumé :
 


Dernière édition par Nagalfar le Lun 30 Avr - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gale

avatar

Masculin Nombre de messages : 8075
Age : 29
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 18/11/2006
Fire Emblem favori : Blazing Sword

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Lun 30 Avr - 1:15

Ahahaha, j'ai presque pitié pour Lyn pour le coup. ='D

Et cette apréhension quand on voit le nom de son chouchou dans le récit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagalfar

avatar

Féminin Nombre de messages : 4844
Age : 24
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Lun 30 Avr - 17:23

Il devrait y avoir beaucoup, beaucoup plus de Lyns au fond de ce gouffre, tellement c'est l'invasion en ce moment (>TwT)>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunashy

avatar

Masculin Nombre de messages : 1858
Age : 24
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Lun 30 Avr - 18:04

Olol chuis encore en vie ? Surprised

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gale

avatar

Masculin Nombre de messages : 8075
Age : 29
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 18/11/2006
Fire Emblem favori : Blazing Sword

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Lun 30 Avr - 19:34

Aha, mais au final ils mourront tous sauf un Zuna.

A voir si la chance dure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philay

avatar

Féminin Nombre de messages : 246
Age : 18
Localisation : Perdue sur Pinterest
Date d'inscription : 18/04/2018
Fire Emblem favori : Path of Radiance

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Lun 30 Avr - 20:16

Serra mon dieu... Je sens que Gaius va la faire rôtir à côté de ses chamalows si ça continue comme ça

Et pauvre Lyn... Vaincre des dragons pour mourir bêtement dans un trou, c'est triste :c

Mais encore bravo Naga o/ Qui sera le prochain ? :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riku42

avatar

Masculin Nombre de messages : 256
Age : 20
Localisation : Quelque part dans un univers de fiction...
Date d'inscription : 26/04/2017
Fire Emblem favori : Fates : Révélations

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Mar 1 Mai - 0:03

... Ma Waifu
Sérieusement, j'espérais qu'elle durerait plus longtemps. ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schum2000

avatar

Masculin Nombre de messages : 559
Age : 16
Localisation : Cours de danse avec Laslow
Date d'inscription : 28/03/2017
Fire Emblem favori : Fates : Héritage

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Mar 1 Mai - 16:03

Pauvre Lyn...

Eh bah ! Déjà les premiers combats Laslow-Volug et Ares-Ismaire envoient bien ! Au moins Laslow a fait une très belle prestation et s'en sort indemme, je suis content

Néo ! J'ai peur pour Erik tout d'un coup !

Plus le temps passe, plus je veux que Ursula souffre ! Elle est bien trop méchante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoter

avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 18
Localisation : Dans ma chambre
Date d'inscription : 04/03/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Mar 1 Mai - 17:21

Jpp, Lyn

J'me suis tellement marré, le passage avec Gaius et Daraen What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GuiDerGeek

avatar

Masculin Nombre de messages : 62
Localisation : Par là-bas
Date d'inscription : 11/02/2018
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Mar 1 Mai - 18:03

Ouf, mon champion Morva est toujours en vie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innes

avatar

Féminin Nombre de messages : 1071
Age : 15
Localisation : Gfvsrgbsrgberbtgb?
Date d'inscription : 30/08/2016
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Mar 1 Mai - 22:27

Quelle triste fin pour Lyn mdr.

Aah nyaan Volug! Sa gentillesse l'aura perdu :c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagalfar

avatar

Féminin Nombre de messages : 4844
Age : 24
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Jeu 10 Mai - 20:03

Spoiler:
 

La nuit était tombée sur Askr, la lune et le ciel étoilé avaient eu la bienveillance de partager leurs lumières blafardes avec les êtres qui étaient sur le petit pays.

Bien que la pénombre se faisait ressentir, il n’était pas particulièrement nécessaire d’allumer un feu pour au moins voir les formes, même si ce n’était pouvoir les distinguer clairement.

Ce fut quand même le choix de certains, ceux qui avaient trouvé quelques personnes pour les accompagner dans cette obscurité, et donc qui ne craignaient pas de se faire repérer en en allumant un ou ne s’en souciaient tout simplement pas.

C’était le cas d’Arden, qui passait la nuit autour d’un feu, avec quelques compagnons qu’il avait trouvé, à force de pérégrinations en bosquet.
Avec Tibarn, Marth et Nils, les discussions sur leurs mondes respectifs allaient bon train, et le sujet dévia rapidement vers le folklore et les croyances, pour enfin atterrir sur celui des légendes urbaines.
Tibarn s’envola alors, éclairé par le feu du camp et de la lune d’une lumière qui semblait irréelle.
Il arbora alors un sourire à la fois fascinant et terrifiant. Ceux dont on ne peut s’empêcher de fixer, mais qui vous mettrait mal à l’aise.


- Cela me rappelle une légende… Une légende assez connue, de part chez moi. Je vous préviens, par contre, elle n’est pas pour les froussards.

Les trois autres le fixèrent, comme hypnotisés, à la fois curieux et méfiants de ce qu’allait leur dire le roi des faucons. Celui-ci prit un peu de hauteur avant de doucement entamer une descente.

- A Phoenicis, dans mon pays, il y a des montagnes. On y raconte que tous les jours, une dame d’une grande beauté attendait son amour qui était parti au sommet de l’une d’elles. Tous les jours… Mais personne ne vint jamais la voir. Seule et désemparée, elle se laissa mourir à petit feu. L’amour se transforma en haine, et elle maudit celui qui avait promis de lui rendre visite. Elle s’assurerait d’une mort douloureuse pour lui, à l’image de sa souffrance.

Le roi-héros se cabra, affecté par cette histoire.

- C’est… C’est affreux. Qui serait assez cruel pour faire une promesse pareille ? A moins d’être dans l’impossibilité de la rejoindre, c’est inhumain de faire ça !

Le sourire de Tibarn s'effaça alors, pour laisser place à la peine, à la grande surprise de ses interlocuteurs.

- Je suis un laguz. Ce que j’ai fait… est impardonnable. Si seulement je pouvais… je pouvais… Ah… Je… Je suis… !

Le faucon semblait avoir quelques difficultés à s’exprimer, alors qu’il réprimait une douleur aiguë qui semblait le traverser, luttant dans les airs pour ne serait-ce que rester en place, laissant les autres totalement tétanisés par cette scène.

- La… La malédiction ! S’écria Nils. Vous croyez… ? Tibarn !

D’un seul coup, les ailes de Tibarn se figèrent, et il tomba dans l’herbe d’une petite hauteur, immobile. Ses spectateurs accoururent vers lui, paniqués et confus par ce qu’il s’était passé.
Nils le secoua de toutes ses forces, sans arriver à bien le bouger. Aucune réaction.


- Il… Il est mort...? Demanda Arden, visiblement inquiet.

- On dirait… C’est terrifiant… Vous croyez qu’elle risque de s’en prendre à nous aussi, pour avoir été avec celui qui l’a abandonné ? Demanda Marth. Cette histoire le laissait perplexe, mais certainement pas indifférent.

- Non… Je ne veux pas mourir comme ça… Je n’ai rien fait pour mériter cela ! Et il ne l’avait pas mérité non plus… Il avait sûrement ses raisons ! S’exclama Nils. C’était clairement celui qui était le plus affecté par cette histoire.

Le silence se fit pendant quelques secondes, juste le temps pour la crainte de s’installer dans le coeur des malheureux, avant que le cadavre ne se relève d’un coup, accompagné d’un “bouh” dans les règles de l’art, et faisant sursauter tout le monde.


- Vous êtes faciles à avoir, n’est-ce pas ? Allons, je suis bien vivant. C’est une belle histoire, non ? Tibarn était hilare, fier de son coup magistralement exécuté.

Il fallut quelques minutes aux autres pour s’en remettre, avant de continuer leur discussion. Ils s’essayèrent également à l’exercice, mais une fois l’effet de surprise passé, aucun ne pu égaliser la réaction qu’avait rapporté la prestation du roi de Phoenicis.

Là où l’ambiance était au rendez-vous, ailleurs, elle était beaucoup plus silencieuse. Particulièrement au camp des jumeaux.
Depuis que leur campement avait été dévalisé, et même après l’avoir restauré, une question se posait : Fallait-il le laisser et trouver un autre endroit, puisque leur emplacement était connu ?
Pour le moment, il n’y avait aucune réponse de décidée, mais des précautions avaient été prises.

Ephraim montait la garde sur une branche d’un arbre alentour, là où il pouvait avoir une vue d’ensemble de leur abri. Si ceux qui l’avaient cambriolé revenaient, il était sûr de pouvoir les repérer.


- … aim !

Un écho lui parvint, sans pour autant l’alerter. Il connaissait cette voix, après tout. Après plusieurs répétitions, cet écho se faisait de plus en plus proche, jusqu’à le faire sursauter.

- Ephraim ! Réveille-toi ! Il y a quelque chose qui bouge !

Eirika avait finit par grimper à l’arbre aussi, puisqu’elle n’arrivait à obtenir aucune réaction de son frère, apparemment ancré dans un sommeil trop profond.
Cela finit par le faire sursauter, et il prit son trident par réflexe dans la panique, soudain alerte de son environnement. Sa vision encore floue, il observa le campement pour essayer de repérer les intrus, chose qui était presque impossible au vu de l’obscurité qui était accrue par le feuillage massif des arbres.


- Hein… Oui ! Quoi ? Je… Eirika ? Qu’est-ce qu’il se passe ?!

- Beau travail de surveillance. Ricana t-elle légèrement, avant de pointer vers le haut. Ce n’est pas au sol. Regarde… Le ciel. J’ai l’impression que quelque chose bouge dans le ciel.

Il leva les yeux, en les plissant légèrement pour essayer de distinguer quoi que ce soit à travers les quelques ouvertures que laissaient les arbres.

- Non… Je n’ai pas l’impression. Tu es sûre d’avoir vu quoi que ce soit ?

- Je t’assure ! Affirma t-elle. Il y avait même de la lumière, c’est comme ça que je l’ai remarqué ! On devrait aller voir !

- Quelque chose de volant faisant de la lumière… Je ne vois pas vraiment ce que ça pourrait être. Tu n’as pas rêvé, plutôt ? Dans tous les cas, on ne pourra rien voir d’ici.

- Je ne dormais pas, contrairement à toi ! Fit remarquer Eirika, ce qui provoqua une moue prononcée de la part de son frère. On pourrait aller à la plage, juste à côté ! La vue sera bien plus dégagée pour le voir !

- La plage… La même que celle sur laquelle Serra nous avait traînés pour essayer de nous forcer à nous baigner dans l’océan quand on était tombés dessus ?

Ephraim eut une réaction entre le bâillement et le soupir quand il vit le sourire de sa soeur.
Il n’avait pas particulièrement envie de partir à l’aventure si tard, et ce n’était pas particulièrement un endroit qu’il portait dans son coeur.
Il prit néanmoins son trident et descendit de son arbre, prêt à se mettre en marche. Cette histoire attisait sa curiosité tout de même, et elle avait prit le pas sur son enthousiasme quelque peu limité.

Le duo royal se mit en route, et il ne fut pas énormément de temps avant qu’ils atteignent la plage.
Les longues étendues sableuses longeaient la côte, et le remous perpétuel et régulier des vagues était pour le moins apaisant, à bercer les oreilles.

Les pieds dans le sable, ils ne tardèrent également pas à découvrir l’origine des doutes d’Eirika, avec le ciel qui s’offrait à eux, et le spectacle qui se présentait alors.
Un pégase parcourait les cieux, avec deux cavaliers. Le passager envoyait de brefs jets de flammes, qui disparaissaient bien vite dans la nuit.


- Ah, tu vois bien qu’il y avait quelque chose ! S'exclama la princesse, fière de montrer qu’elle avait raison.

- On dirait, oui… Mais qu’est-ce qu’ils font, exactement ? Ca à l’air dangereux… S’ils nous voient, ils pourraient se mettre à nous viser.

- Non… Je ne pense pas. Quel serait l’intérêt de conjurer des flammes dans le vide à part se faire repérer ? Il doit y avoir une autre raison…

Le pégase continuait son ballet, et les flammes se firent plus persistantes à mesure que le temps passait, jusqu’à ce qu’elles restent dans les airs, faisant plus figure de feu-follets voletant et restant, à la vue de tous, haut dans les cieux.
Flammes après flammes, peu à peu, une figure flamboyante apparaissait. Quand elle se fit plus précise, elle fut parfaitement reconnaissable.
Il s’agissait d’un portrait de la reine Ismaire qui brillait dans la nuit, resplendissante.
Mais bien que sa beauté n’était pas à contester, cette image ne pouvait que rendre mal à l’aise ceux qui la regardaient. On dirait presque dit une figure d’un autre monde.


- Je crois… Que c’est ce que voulait dire Kiran par “entrer dans l’histoire”. C’est un message, on dirait. Fit Ephraim. Il n’appréciait clairement pas le travail des “artistes” au dessus de leurs têtes.

Eirika suivit son frère silencieusement, le regard vers le sol sans pour autant y faire attention, ne sachant trop quoi penser de cet “hommage” fait aux participants. Ils se contentaient de longer la plage, Ephraim continuant d’observer le travail d'orfèvre du duo volant, qui recommençait son cycle rapidement, mais avec un autre portrait.
Les pas d’Eirika s’enchaînaient machinalement à quelques mètres d’Ephraim, chacun transmettant à tour de rôle les sensations qui correspondaient. Sable, sable, coquillage, sable, caillou, sable, sable, sable, herbe, sable… Herbe ?
Elle s’arrêta peu après avoir enregistré l’anomalie. C’était plutôt rare de voir de l’herbe pousser au milieu d’une plage. Plus intriguant, c’était qu’il s’agissait de la seule touffe qui était visible sur l’étendue de sable.
Alors qu’elle se retournait pour observer cette singularité, Ephraim fit de même, pour voir ce qui la retenait.


- Tu as trouvé quelque chose, Eiri--

Il n’eut pas le temps de terminer sa question qu’il se figea, horrifié, alors que la touffe d’herbe s'éleva alors d’un coup pour révéler qu’il s’agissait en réalité de la chevelure de Stefan qui s’était dissimulé à cet endroit.
Profitant de l’effet de surprise, le bretteur asséna un seul coup avec une précision mortelle sur la princesse, tandis que les deux cris des jumeaux retentissaient en canon dans la nuit.
Avant même qu’Ephraim ne pu les rejoindre, affolé, il s’éclipsa en plongeant à nouveau dans le sable comme si c’était de l’eau et prit la retraite en nageant, sans attendre la possibilité d’une contre-attaque de la part du protecteur de la princesse, qui s’était effondrée.

Ephraim rejoignit sa soeur, complètement paniqué, et la prit dans ses bras.
L’entaille était tellement profonde et grande, elle n’en avait pas pour longtemps. Son sang avait déjà gorgé le sable où elle se trouvait, et à présent, il tâchait également les vêtements de son frère, bien trop concerné par son état pour s’en préoccuper.

- E-Eirika… ! Eirika, réponds moi, je t’en prie ! Ca… Ca va aller… On va trouver un moyen de… Je…

Elle tendit faiblement la main, pour agripper celle tremblante d’Ephraim, et fit une grimace de douleur en essayant de lui sourire.

- E… Phraim… Merci d’avoir veillé… Sur moi… Je suis désolée… Je dois tous vous décevoir… Toi… Lyon… Haruhamaho… Tout... le monde...

Eirika ferma doucement les yeux, pour ne jamais les rouvrir, dans l’étreinte de son frère, qui la serrait de plus en plus, ne pouvant retenir ses sanglots, alors qu’il se rendait compte qu’elle était en train de partir.

- Non… Eirika… Qu’est-ce que je vais faire sans toi… Eirika… Eirika, ne… Jamais de la vie tu ne m’as… Eirika ? Eirika ! Ne t’arrête pas… S’il te plaît… Eirika… Eirika… EIRIKAAAAAAAAAAAA !

Ephraim poussa un cri que même les dieux alentours auraient pu entendre, le hurlement d’une personne qui venait de perdre l’être qui lui était le plus précieux au monde, de quelqu’un de désespéré alors qu’on la lui retirait.

Et dans le ciel, une réaction inattendue se produisit. Le pégase s’était arrêté et restait en l’air, immobile, ce qui agaça fortement le passager de celui-ci, qui venait de terminer le portrait de Michalis.


- Qu’est-ce que vous faites ?! Je n’ai pas encore terminé ! Pesta Alvis, irrité que l’on ait interrompu dans son travail.

Le conducteur se retourna, l’air pensif.


- Un cri. Vous étiez sûrement trop concentré pour le remarquer, même si ce fut un jeu d’enfant pour moi. Expliqua Subaki. Vous croyez qu’il y a encore eu… ? Regardez en bas.

- Quelle importance. Alvis balaya la question avec dédain. Nous avons été chargés de faire les portraits de ceux qui sont tombés dans la journée. S’il y en a eu d’autres, ce sera pour la nuit prochaine, une fois que le rapport nous sera parvenus. Vous vous attardez sur des futilités.

Le chevalier céleste reprit les rennes de sa monture après un soupir presque imperceptible, prêt à repartir.

- Vous avez les derniers ?

Alvis fit danser une flamme entre ses doigts pour voir plus clairement les dessins qu’il avait dans la main et prit le temps de les étudier avant de répondre.

- Oui. Heureusement que j’ai déjà vu ces personnes avant, cependant. Celle qui a fait ces portraits a… Un certain style, dirons-nous. Dépêchons-nous.

Subaki hocha simplement la tête avant de reprendre son ballet aérien. Il y avait encore deux portraits à réaliser, et ils ne comptaient pas s’attarder sur les lieux.

Mais ce n’était pas les seuls intrus qui étaient de sortie cette nuit-ci. Un autre pégase et sa cavalière aux cheveux roses était également en mission et parcourait les cieux à la recherche de quelqu’un.
La petite Est tenait un énorme morceau de viande et avait du mal à diriger sa monture avec, ce qui lui donnait l’impression d’être mené par quelqu’un de ivre. Elle faillit même à plusieurs reprises le laisser tomber, en perdant l’équilibre. C’était aussi pour cette raison qu’elle évitait de se tenir trop loin du sol.

Hâte de s’en débarrasser, elle chercha frénétiquement une personne, et elle le lâcha dès qu’elle eut repéré une ombre qui se mouvait sur une plaine.
Le prince d’Ylisse qui était la fameuse ombre ne remarqua pas l’objet qui se dirigeait vers lui, et lorsque le morceau lui tomba directement sur la tête, ça le sonna pour la nuit entière, dans une position qui n’était sûrement pas des plus confortables.

Non loin de sa position cependant, une scène un peu moins comique avait lieu.
L’oiseau bleu était retourné à la pinata, et avait rejoint Daraen, qui était légèrement contrarié par la nouvelle qu’elle lui rapporta.


- J’ai échoué à éliminer une autre personne, comme je vous l’avais dit… Je suis prête à subir mon châtiment.

- Ton châtiment ? Le stratège haussa les sourcils en signe d’incompréhension.

- Oui. J’ai une question pour vous… Craignez-vous la mort ? Ursula lui posa cette question de manière assez douce, de telle manière que ça en destabilisa légèrement Daraen de par le contraste avec la situation.

- Hein… Quoi ?! Qu’est-ce que c’est que--

- Ce n’est pas mon cas. Il s’agit de la loi du Black Fang. Ceux qui échouent à leur mission ne méritent que la mort. Alors qu’attendez-vous ?

Elle lança une dague vers le stratège qui était légèrement confus, mais quand il réalisa ce qu’elle demandait de faire, il mis l’arme de côté.

- Je vois. Vous voulez mourir ? Il en est hors de question. Vous avez déjà prouvé votre valeur sur le champ de bataille. Faire des erreurs, c’est normal, ce qui compte, c’est le résultat final. Vous aurez d’autres occasions de pouvoir montrer encore vos talents. Ce serait du gâchis de se débarrasser de vous maintenant, et surtout pour une raison aussi triviale !

Ursula resta silencieuse, et s'apprêtait à s’en aller, déçue de la décision de son partenaire. Mais celui-ci l’arrêta, et lui adressa ces mots avant d’enfin la laisser partir.

- Je vous fais confiance. D’ailleurs… Si vous croisez Gaius… Vous savez, le voleur ? Ce n’est pas quelqu’un de dangereux, mais c’est aussi une de mes connaissances. A part si nécessaire, laissez-le tranquille, vous voudrez bien ?

L’oiseau prit enfin sa retraite après avoir simplement hoché la tête, laissant Daraen pensif. Son binôme n’était donc pas infaillible… C’était sûrement une mauvaise idée de la laisser faire tout le boulot.
Il haussa les épaules avant de se mettre dans une position plus confortable pour se reposer. Il s’agissait de faits à méditer…

De son côté, sa victime rescapée était tranquillement perché sur une branche au sommet du plus grand arbre qu’il avait trouvé, observant les volutes enflammées que composaient les portraits.
Morva trônait au dessus de ceux qui étaient ses rivaux présumés. Pour sa fille, il estimait que ça devait rester ainsi.
Pour pouvoir y retourner, il devra régner seul. Comme aux bois de Lombres. En tant que gardien et père, il ne s’autorisait pas à perdre.
Au contraire, malgré les quelques soucis qu’il avait rencontré, il était même plutôt confiant pour la suite des évènements.

Mais confiant, Ares ne l’était pas particulièrement. Le pauvre bougre avait atterri au bord d’un étang à forces de pérégrinations.
Seulement, ce n’était pas vraiment l’endroit qu’il visait. Il sorti le semblant de carte qu’il avait, et l’observa longuement avant de constater une chose.
… Il était perdu. Et pas qu’un peu. Il prit un chemin qui le mènerait vers la plaine à la pinata, selon sa carte. Mais après un bon temps de marche, il finit par accepter l’évidence. Soit il s’était trompé de route, soit sa carte était fausse.
Après un essai, deux essais, et bien d’autres encore, il finit par la jeter de frustration, et décida qu’il n’était pas perdu. Il avait choisit cet endroit, non ? Ce… tronc d’arbre, sur lequel il avait finit par se poser. C’était bien parce qu’il l’avait voulu.

Ares était seul, mais au moins, il n’était pas mal accompagné. Du point de vue de son partenaire, c’était sûrement le cas, en fait.
Sirius était tombé sur l’équipe de la Tempête Azurée, et tout ne se passait pas particulièrement bien, pour lui.
Après avoir observé les manières plus que discutables de Laslow depuis l’ombre envers sa partenaire, il avait décidé de venir en aide à la dame, lance à la main.
Seulement, il se retrouva face aux deux artistes, qui n'eurent que faire de ses intentions.
Il était perçu comme un ennemi par le duo, alors qu’ils le voyaient foncer vers eux avec sa lance et agressivité.

Sirius se rendit compte bien trop tard de son erreur, car le duo l’attaqua avant même qu’il ait pu clarifier la situation, et il se vit accueilli par un déluge d’eau et de flammes.
Abandonnant l’idée de donner une leçon au charmeur et maintenant agissant pour sa survie, le chevalier se retira promptement pour éviter l’attaque.
Il avait songé à prendre la retraite, mais envisagea la possibilité d’être rattrapé et tué, et préféra l’option de tenter sa chance pour ce combat.
Après tout, même s’il s’agissait d’un malentendu à la base, c’était bien lui l’instigateur de ce combat, ils étaient engagés, à présent, et prêts à en découdre.

Laslow somma sa partenaire de battre en retraite, promettant qu’il se chargeait d’assurer sa fuite. Il était confiant en ses capacités, mais si les choses devaient mal tourner, il estimait que les pertes devaient être minimales.
La chanteuse, après un regard inquiet, s’enfuit alors, non sans chantonner un air qui avait pour but d’encourager Laslow, alors qu’il se ruait sur Sirius, sa lame enflammée à la main.
Le chevalier saisit cette chance et détourna la lame à l’aide de sa lance avec aisance, et porta un estoc au danseur qui l’entailla légèrement au bras.
Les dégâts auraient pu être bien plus importants s’il n’était pas parvenu à éviter l’attaque en partie.

Il s’agissait visiblement d’une mauvaise idée de foncer sans avoir aucune idée derrière la tête, et heureusement pour Laslow, il en avait une.
S’il faisait attention et agissait plus avec prudence, il y avait peu de chances qu’il se refasse toucher.
Coup après coup, il décerna les méthodes de son adversaire pour les parer de sa lance.
Il s’agissait toujours d’une déviation sur le côté en l’utilisant comme un bâton, avant de contre-attaquer d’une manière féroce.
Les attaques se firent ensuite plus rapides, suivant le même modèle, soudain, une seule et unique fois, il feinta un énième coup de son épée.
Sirius, par réflexe, voulu la dévier encore de sa lance, mais celle-ci ne brassa que l’air et le laissa exposé. Laslow saisit alors sa chance, et abattit l’homme masqué d’une unique taillade au cou.
Sa surprise était restée figée alors qu’il s’effondrait sur le sol, sans vie.

Le danseur, à nouveau victorieux, soupira de soulagement avant d’examiner sa plaie. Elle était superficielle, mais c’était toujours très embêtant, dans ce contexte.


- C’était le partenaire d’Ares, il me semble… Que ce soit l’un ou l’autre, ils me causent autant de problèmes…

Il avait encore perdu sa chanteuse préférée, et il faudrait à nouveau essayer de la retrouver… Un point de rendez-vous aurait peut-être été plus pratique, en vérité.

D’autres personnes s’étaient réunies, mais pas pour se battre.
Les Casse-Bonbons avaient trouvé quelques personnes pour leur tenir compagnie la nuit, ou plutôt, pour empêcher Gaius de subir seul les caprices de Serra.
Quoique ce n’était pas la personne qui causait le plus soucis, pour une fois.
Le petit groupe avait décidé de monter la garde à tour de rôle pour pouvoir dormir en toute sérénité, mais lorsque qu’Erik vint pour prendre son tour à contre-coeur, Joshua l'accueillit avec une invitation à jouer, puisqu’il s’ennuyait.
Le jet de pièce qui en résulta ne fut pas très chanceux pour Erik, puisque son lancé, mal exécuté, le frappa au front, ranimant la douleur de la légère blessure qu’il s’était faite.
Les hurlements du malheureux n’eurent aucun mal à réveiller Brom, qui paraissait sincèrement peiné par le pauvre bougre, et Serra, qui s’ajouta au vacarme.
Gaius, de son côté, bailla un grand coup, avant de mettre ses mains sur ses oreilles pour essayer de dormir.
La cohésion ne semblait pas particulièrement au rendez-vous, mais au moins, cela fonctionnait à peu près.

Mais cela faisait longtemps qu’il n’y avait plus personne pour commenter les évènements de la nuit, au château.
Le tome Mégaphone et Breidablik trônaient tristement par terre, laissés à la hâte.


Le petit résumé, avec l'état des équipes ! :
 


Dernière édition par Nagalfar le Jeu 10 Mai - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harunamaho

avatar

Féminin Nombre de messages : 294
Age : 22
Date d'inscription : 15/02/2018
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Jeu 10 Mai - 20:37

EIRIKAAAAA NOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!

J'ai failli dans mon entrainement , elle n'étais pas prête jamais je n'aurai du l'envoyer au combat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GuiDerGeek

avatar

Masculin Nombre de messages : 62
Localisation : Par là-bas
Date d'inscription : 11/02/2018
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Jeu 10 Mai - 21:12

Morva qui est toujours là ! Yes!
Sinon RIP Eirika... Je suis tout triste Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gale

avatar

Masculin Nombre de messages : 8075
Age : 29
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 18/11/2006
Fire Emblem favori : Blazing Sword

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Jeu 10 Mai - 21:27

Oh mon dieu, j'ai cru que c'était la fin. =')

Première fois que je suis content qu'un héros croie au pouvoir des liens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoter

avatar

Masculin Nombre de messages : 3074
Age : 18
Localisation : Dans ma chambre
Date d'inscription : 04/03/2014
Fire Emblem favori : Awakening

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Jeu 10 Mai - 21:41

Pfiou, c'était sympa ça

Par contre je viens de me rendre compte d'un truc c'est Daraen F ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagalfar

avatar

Féminin Nombre de messages : 4844
Age : 24
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Jeu 10 Mai - 21:48

Ah ah, pas du tout Anono, c'est bien Robin M !

C'est juste que sur la simulation c'est vrai que je les ai juste rangé par district, j'ai pas du tout fait gaffe à la répartition homme/femme, du coup c'est vrai que beaucoup se retrouvent avec le mauvais genre sur le texte de la simulation x)

Désolé Haruuuu (>TwT)>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gale

avatar

Masculin Nombre de messages : 8075
Age : 29
Localisation : Quelque part
Date d'inscription : 18/11/2006
Fire Emblem favori : Blazing Sword

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Jeu 10 Mai - 22:19

Bah après le texte de la simu c'est pour info. Dans ton histoire on s'y retrouve. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shadow huntress

avatar

Féminin Nombre de messages : 4336
Age : 25
Localisation : Waterfall
Date d'inscription : 05/07/2013
Fire Emblem favori : Path of Radiance

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Jeu 10 Mai - 22:47

Laslow vainqueur !! Évidemment:3

_________________
It's a beautyful day outside. Birds are singing, flowers are blooming...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo

avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 28
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Jeu 10 Mai - 23:25

Lol Erik qui n'est pas doué pour lancer une pièce ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zilgred

avatar

Masculin Nombre de messages : 176
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 07/04/2018
Fire Emblem favori : Fates : Conquête

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Ven 11 Mai - 2:30

Et yes Azura a survécu
shadow huntress a écrit:
Laslow vainqueur !! Évidemment:3
et notre team est au complet shadow , on va continuer de faire du bon boulot et tous les défoncer mouahaha

Sinon super sympa naga, bon c'est vrai qu'il il y a eu une attente   mais c'était worth it ! Ta fait du bon boulot

La mort de eirika dans les bras de phraiphraim sinon  
Le coup avec tibarn aussi , j'étais per-sua-dé qu'il était mort, pour ursula c'était stylée la scène aussi

Et enfin j'adore  l'idée des "tableaux" commémoratifs dans le ciel , c'est hyper stylée! ...et triste mais c'est vacheùent stylée quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagalfar

avatar

Féminin Nombre de messages : 4844
Age : 24
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Sam 12 Mai - 11:15

Myuh (>TwT)>

Ah ah, désolé Zily, vous aviez beau vous être retrouvés le temps d'une nuit, mais ta chère Azura a encore abandonné ce pauvre Laslow, pour le coup x3

Après, si vous voulez, j'ai un petit doc, c'est basiquement celui que j'utilise, mais à l'ordre du jour pour vous :3
Bon, c'est juste la traduction vanilla, mais bon, si ça peut aider ou intéresser quelqu'un, pourquoi pas x3
Je le mettrais à jour avec les posts !

Vous n'avez qu'à cliquer ici :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philay

avatar

Féminin Nombre de messages : 246
Age : 18
Localisation : Perdue sur Pinterest
Date d'inscription : 18/04/2018
Fire Emblem favori : Path of Radiance

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Sam 12 Mai - 13:04

Eirikaaaa Pas toi naaaan !
Ephraim, mon candidat... survit par tout les moyens ! Tu lui dois au moins ça !

Et Laslow qui se fait toute la game au calme n'empêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr M2237

avatar

Masculin Nombre de messages : 784
Age : 16
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 09/08/2017
Fire Emblem favori : Path of Radiance

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Sam 12 Mai - 21:54

Bon je suis encore vivant, cool

MAMAN EST MORTE? Non j'ai raté un épisode , qui a fait ça ?

Au passage ,RIP Eirika Sad , ce Stefan qui se camoufle dans le sable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr M2237

avatar

Masculin Nombre de messages : 784
Age : 16
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 09/08/2017
Fire Emblem favori : Path of Radiance

MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   Sam 9 Juin - 23:47

Bah alors Naga , on attend la suite bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hunger Games Emblem   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hunger Games Emblem
Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 Sujets similaires
-
» Hunger Games 3 chanson "L'arbre du pendu".
» Tu vas voir quoi au ciné ?
» [SUZANNE COLLINS] ? Hunger Games
» Tournoi sur la Garde de Nuit : Les Hunger Games of Thrones
» Tournoi Pokemon Poitiers façon Hunger Games

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: ♦ Divertissements :: Topics à Jeux-
Sauter vers: