AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupes

Partagez | 
 

 CHAPITRE UN-AU FEU!

Aller en bas 
AuteurMessage
Tassarion

Tassarion

Masculin Nombre de messages : 110
Localisation : Il te faudrait un tome de localisation magique pour le savoir!
Date d'inscription : 19/10/2018
Fire Emblem favori : Sacred Stones

MessageSujet: CHAPITRE UN-AU FEU!   Dim 13 Jan - 21:08

Shais était plus qu'un simple hôpital. En effet, avec l'arrivée depuis l'horizon des Pirates du ciel, nombreux étaient les hommes et les femmes qui avaient pris les armes pour protéger leur foyer. Et comme on pouvait s'y attendre, les morts des deux côtés s'accumulaient. Sauf qu'à la différence des Pirates du Ciel, qui avaient l'avantage de toujours pouvoir fuir quelque part, les défenseurs de Flusseim n'avaient que peu de moyen d'échapper à la mort venue du ciel.
Shais, au départ un simple hôpital, était donc rapidement devenu un orphelinat pour les orphelins de guerre.
Ce la faisait trois ans que Noam était ici. Aujourd'hui âgé de treize ans, cela faisait donc un an qu'il faisait partie des Grands, ceux qui avaient plus de douze ans, et qui étaient donc chargés de la plupart des corvées, cela dans l'idée de les endurcir et de leur apprendre la vie, en quelque sorte. Et en tant que tel, puisque le jeune garçon était particulièrement doué pour manœuvrer un attelage, c'était lui qu'on envoyait, en compagnie de deux autres Grands, aller chercher les denrées essentielles dans le village voisin.
Mais alors qu'il payait tout juste un dénommé Elbert, fourreur, pour l'achat de plusieurs manteaux neufs en prévision de l'hiver, il eut la surprise de voir approcher un homme, un total inconnu.

-Eh, petit... Mes camarades et moi, on est épuisés, et on est perdus. Est-ce que tu connaîtrais un endroit où on pourrait passer la nuit?
-Euh...
Noam hésita franchement. Face à lui se trouvaient une douzaine d'hommes, et même s'ils n'étaient pas armés, leur simple carrure était intimidante. Mais le jeune garçon finit par se rappeler que monsieur Owen, le maître d'oeuvre du village, avait besoin de main d'oeuvre. Peut-être que ces hommes étaient simplement des voyageurs qui avaient dépensé leurs derniers écus pour arriver jusqu'ici? Si tel était le cas, il était du devoir d'un homme honnête de leur proposer gîte et couvert. Mais avant qu'il ait eu le temps de répondre, une trentaine d'écus miroitèrent dans sa main tendue.
-Si c'est l'argent qui pose problème, on peut payer, petit. Tout ce qu'on veut, c'est un coin tranquille. S'il n'y a pas de lit, l'écurie nous conviendra très bien. Alors?
L'homme était intimidant, mais en soi, il ne faisait pas peur. Alors il prit la décision d'accepter.
-Oui, monsieur! Montez dans la carriole, il y a de la place!
Et ce fut une troupe qui semblait soulagée qui s'entassa dans la carriole en soupirant d'aise, chacun y allant de son petit commentaire sur la nuit du tonnerre qu'il allait passer. La carriole s'ébranla et reprit ensuite la route de Shais, où une mère supérieure suspicieuse accepta à contrecœur d'héberger ces inconnus pour la nuit. Après tout, les 200 écus qu'il lui avait offerts étaient une somme énorme. Il y aurait de quoi payer du bois de chauffage pour tout l'hiver!
Les hommes furent logés dans l'écurie, chacun ayant une paillasse tressée à la va-vite. Mais au beau milieu de la nuit, des lueurs ardentes émergèrent dans presque tout le bâtiment, rapidement suivies par des hurlements de terreur...




OBJECTIFS DE LA MISSION:
Protéger la mère supérieure pendant 3 tours (0/3 tours de post)
Protéger 10 Orphelins (0/10 orphelins sauvés)

Les hommes accueillis par la Mère Supérieure étaient sans surprise des Pirates du Ciel. Utilisant leur paillasse comme matériau inflammable, ils se sont répartis les tâches, et plusieurs foyers brûlent déjà avec avidité. De plus, ceux-là sont de la pire espèce: enfants ou non, ils ont bien l'intention de passer tout ce beau monde au fil de l'épée un par un!
Seulement, ils ne sont pas très nombreux, et la proximité du village voisin a permis à des observateurs de noter quelques faits totalement anormaux qui ont permis de donner l'alerte... La Milice a pu donc être alertée sans problème! Seulement, il semblerait qu'ils ne soient pas les seuls à envoyer des renforts...

Les positions de départ sont les suivantes:
-La Mère Supérieure (Soeur de niveau 5, maîtrise le Bâton au rang D), fera tout le long de la partie des aller-retour entre les piliers au centre.
-Les PJs arrivent par les escaliers au Nord, les ennemis (au départ 6 Brigands, 4 Combattants et 2 Mercenaires de niveau 2) arrivent par l'est.
-Chaque tour impair, 2 Orphelins (Villageois verts) arrivent par l'ouest, en bas à gauche. Ils sont sauvés lorsqu'ils parviennent à quitter la carte par les escaliers d'où sont arrivés les PJ. Il leur faut 2 tours pour franchir cette distance. Au total, il n'y a que 12 Orphelins, donc si trois d'entre eux meurent, c'est l'échec de la mission!
-Chaque tour multiple de 4, 4 Brigands supplémentaires arrivent par la droite. Ils sont niveau 2.
-A tour 5, Noam trouve le courage de prendre les armes. C'est un épéiste de niveau 2 qui arrive par le même endroit que les PJ. Il restera à proximité de la Mère supérieure.
-Enfin, si au tour 10, la mission n'est pas terminée, Emeria arrive par l'ouest, en haut. Elle soutient activement les PJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CHAPITRE UN-AU FEU!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» Chapitre de motards / Désormais des black templars :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: ♦ Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: