AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupes

Partagez | 
 

 [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fenrill

avatar

Masculin Nombre de messages : 23980
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Mer 29 Fév 2012 - 21:49

Ah, je viens enfin de comprendre comment on savait que Stefan était un descendant de Soan xD

_________________
"Nous avons ensemble essayé de nous construire autant de souvenirs que possible, parce que nous savions que nous finirions un jour par être séparés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui

avatar

Masculin Nombre de messages : 6372
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Jeu 1 Mar 2012 - 23:07

Je veux une autre dose ! * Soudain les yeux de Kamui devint aussi rouge que le sang et des coulées de bave sortient de sa bouche, et Kamui gigota dans tous les sens en tendant son bras à Kirua en le suppliant d'avoir une autre dose...*
Bref... En gros je veux la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Jeu 1 Mar 2012 - 23:13

La nouvelle dose requis, la voici. Ce chapitre est surtout informatif, il n'y a que peux d'actions.

Enfin, Enjoy

« Eh, Naesala, c'est quoi l'objectif de nos ennemis? »

Cela faisait quelques jours que l'archer posait tout le temps cette question, sans avoir de réponse. Le roi corbeau commençait à avoir une envie de rendre aphone un certain roux de sa connaissance, là tout de suite.

« T'es un mercenaire, t'es payé, c'est tout ce que tu as à savoir, Shinon, lui répondit Naesala d'une voix lasse
-Peut être mais je vais devoir combattre mes anciens compagnons, alors je veux savoir. Quel est le but de l'ennemi? Et le notre?
-Tu sais que tu es lourd avec tes questions sans le moindre sens? Soit, tu vas tout savoir. »

Alors que le chef de l'armée ordonnait le repos, il invita son partenaire à s'asseoir et lui conta le récit qui lui venait de Nailah.

Leurs ennemis venaient d'Hatary, comme eux deux venaient de Tellius. Autrefois continent prospère, il ne restait que Drahiv, la cité des loups qui adopta petit à petit le nom d'Hatary. Il ne restait que le peuple loup de la glorieuse civilisation d'antan.

Du moins, c'était la croyance commune jusqu'à ce qu'une île émerge. Son nom? Néïs, la cité Beorc de l'ancien Hatary. Durant mille ans, les habitants vivaient sous l'eau avec l'aide de la magie car Néïs était aussi la citée des mages d'il y a mille ans. Petit à petit, il ne restait plus assez de mages pour leur permettre de vivre plus longtemps sans air, aussi se concentrèrent-ils pour remonter le pays en surface, afin de migrer ailleurs.

Cela fonctionna, ils émergèrent juste à côté de la nouvelle Hatary, redécouvrant le jour pour la première fois depuis des générations. Et ils en devinrent avides. Aussi, en comprenant que leur terre allait de nouveau sombrer, ils colonisèrent Hatary, chassant les loups.

Et une fois en possession de ces terres, ils en voulaient toujours plus, assez pour vivre tranquilles, assez pour dominer ce nouveau continent qui ne semblait que les attendre.

« Pff, encore et toujours la conquête du monde... Faut innover, c'est barbant à la longue cette idée, Ashnard l'a eu bien avant eux, lança Shinon en haussant les épaules dans un soupir.
-Là où ils innovent, c'est qu'ils se font passer pour les « bons » dans leur conquête du monde en prétendant chasser le mal. Au lieu d'avides de pouvoirs, on a des imbéciles d'illuminés. » Ajouta Naesala en levant les yeux au ciel.

Ils discutèrent ensuite des figures emblématiques qu'il y avait de la guerre. Nailah, Naesala et Shinon dirigeaient les forces de « préservation de Tellius » alors que les mercenaires de Greil soutenaient les « Envahisseurs ». Et Klarth et Iris étaient le prince et la princesse de Néïs.

A cette nouvelle, l'archer se serait étouffer s'il était en train de boire. Ce gosse insupportable était un prince? Non, il devait plaisanter. Déjà, combattre ses propres hommes, quel genre de noble ferait cela?

L'évidence le frappa tel l'éclair. Qui ferait cela? Mais il en avait vu l'année dernière! Sanaki, Sigrun, Tanith, Haar et tant d'autres guerriers de Beignon qui combattaient ceux de Beignon. Peut être que si la situation l'exigeait, un monarque pouvait être amené à combattre les siens.

En tout cas, Naesala avait raison, maintenant qu'il savait, il trouva que cela n'avait plus le moindre intérêt que de le savoir. Il avait des ennemis de son contrat, il allait devoir les tuer, point. La vie d'un mercenaire ne devait pas être compliquée, il pouvait s'en sortir sans avoir d'information normalement.

La marche avait repris, et ils commencèrent à entendre un murmure, un léger bruit qui venait de la direction où ils allaient. Plus ils approchaient, plus ce bruit se faisait fort, comme un tintement. Puis un choc pour enfin devenir le fracas d'une rencontre entre deux armes en métal.

Ce combat prenait des tournures dramatiques, les soldats de Daein étaient littéralement submergés par les ennemis. Naesala regarda la scène trois secondes, se transforma en corbeau avant de pousser un hurlement signifiant « En vol, corbeaux de Kilvas! » Et tandis que tout les Laguz s'envolèrent, Shinon donna les directives aux mages et archers qui firent pleuvoir leurs attaques sur les opposants.

La cavalerie était enfin arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Jeu 1 Mar 2012 - 23:16

Double post mais dans un élan de générosité, j'ai décidé de poster la partie suivante maintenant, où tout est plus spectaculaire.

Enjoy^^


« Ma reine, les soldats que vous avez appelés sont enfin là, annonça Tauroneo sans cacher son soulagement. Avec votre accord, je retourne au front. »

Dehors, la tendance s'était clairement inversée. Les catapultes qui menaçaient tant le palais n'étaient plus que de l'histoire ancienne grâce aux diverses mages de feu de l'armée de Laguz. Et les corbeaux n'existant pas à Hatary, comme les faucons, les mages eurent du mal à menacer les combattants de Kilvas.

Et la pluie de flèches laissait une réelle place nette. Tous s'écroulaient les uns après les autres. Les pauvres soldats devaient parer respectivement une pluie de flèches et une frappe aérienne, sans parler de ces marqués qui restaient dans les rangs ennemis.

Puis le ciel s'obscurcit. L'air devenait plus chaud, moins respirable. Klarth semblait avoir lancé un sort mais d'une telle ampleur... Un gigantesque météore tomba du ciel, décimant une grosse moitié de l'armée de Néïs ennemie.

Volke s'arrêta une seconde à la vue de cette énorme chose. L'aura qui s'en dégageait, ce n'était pas un simple météore. C'était un sort, mais à un tel niveau... Probablement le plus monstrueux des sorts qu'il ait vu de sa vie.

« Eh, tu m'avais caché les talents de Klarth pour la magie, fit remarquer Shinon, la goutte de sueur au front.
-Mmh? Oui, c'est possible, répondit simplement le roi de Kilvas. »

Stefan, pour sa part, avait appris à se servir de son don marqué à bon escient. Avec un effort, il dépassait la vitesse de n'importe quel humain, atteignant la même que celle de Naesala. Passant entre les rangs ennemis, il tranchait des têtes avec un rythme soutenu.

« Hmm... Moi, le feu follet, l'éclair émeraude Soanevalcke et les ailes de saphir Naesala, les trois êtres vivants les plus rapides au monde, constata Volke, peut être que ce contrat va être plus simple qu'imaginé de prime abord. »

Alors qu'un trait de feu rencontra une flasque d'huile lancée au préalable, une déflagration se produisit. Tous furent jetés à terre par la force de l'explosion. Cette fois, Iris aussi était entrée en combat.

Cette donnée ne plut pas du tout à Shinon, ayant l'impression qu'il aurait tout fait pour pas la voir au front. Était-elle une simple jeune femme fragile comme la plupart des princesses? Pourtant, quelques arias suffirent pour prouver à quiconque la force de ses pouvoirs.

« Fimbulvêtr! »

Après le météore, un ouragan se leva, créant un gigantesque cristal de glace. Puis, elle envoya une toute petite boule de feu, limite ridicule mais elle alla s'écraser sur la glace, provoquant une nouvelle explosion encore plus violente que la précédente.

Presque tout les ennemis étaient morts, les survivants s'étaient vus enfermés. Une clameur passa dans les trois armées, ils avaient gagnés. Beorcs, Laguz et marqués faisaient enfin pleinement équipe pour la première fois depuis la création de l'univers.

Les directives furent lancées, les corps incinérés et il y eut enfin les retrouvailles inéluctables. Stefan n'avait pas beaucoup changé, si ce n'était que ses cheveux étaient devenus plus longs et qu'il semblait aussi plus fort. Tauroneo avait a présent l'âge d'aller en retraite mais il protégerait Micaiah de n'importe quel ennemi. Volke avaient eu des changements physiques mineurs, comme Stefan.

Les présentations furent faites à Klarth et la situation leur fut exposée. Chacun était tout à fait libre de les aider ou de les laisser dans leur catastrophe. Cependant, leur conversation fut vite coupée par l'arrivée de Pelleas, le conseillé royal.

« Messieurs nos sauveurs, j'aimerai d'abord vous remercier. Sans vous tous, Daein serait tombée. Ma reine souhaiterait vous remercier personnellement. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui

avatar

Masculin Nombre de messages : 6372
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Ven 2 Mar 2012 - 11:09

Que de bonté ^^
Par contre je suis déçu par le surnon de Volke "Feu Follet", en tous cas j'aime ton style d'ecriture ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Ven 2 Mar 2012 - 13:50

En version Anglaise, c'est Fireman, Homme de feu. Perso, je trouve "Feu follet" plus stylé et qui correspond mieux. Le feu follet, c'est une présence fantomatique, qu'on a du mal à savoir si c'est une illusion ou pas. Volke, c'est la même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrill

avatar

Masculin Nombre de messages : 23980
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Ven 2 Mar 2012 - 21:50

Je voudrais bien savoir ce qui pousse Stefan à aider Nailah, le roi corbeau et Shinon! ^^"

On attend la suite Kirua! ^-^

_________________
"Nous avons ensemble essayé de nous construire autant de souvenirs que possible, parce que nous savions que nous finirions un jour par être séparés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Ven 2 Mar 2012 - 21:54

Il n'y a qu'une raison pour Stefan de les aider : Micaiah, la marquée enfin^^

Et en parlant de la suite, la voici. Il se passe pas grand chose mais j'espère qu'il plaira quand même^^

La nuit était tombée sur Daein. La ville était éclairée par des lampions çà et là alors que dans l'air résonnaient les instruments. De la guitare, de la flute, du violon, tous y passaient, faisant durer l'esprit, celui de la fête.

Shinon bailla. Il avait horreur de ce genre de fêtes. Les Daeins étaient contents d'avoir tenus grâce à eux mais lui dansait avec deux pieds gauches. D'ailleurs, il n'avait pas la moindre cavalière pour ce grotesque événement.

Naesala, pour sa part, mettait le feu à la piste de danse avec Leanne. Ils étaient tout deux au centre de la soirée, comme Pelleas et Micaiah d'ailleurs. Les deux duos se donnaient à fond au milieu des soldats et des invités qui participaient joyeusement à la soirée.

Il ne restait que Iris, Klarth et Shinon qui étaient seuls. Le jeune homme était fatigué par son premier combat, d'après le roi corbeau. Et sa soeur, pour tout dire, l'archer aurait bien aimé la connaître un peu plus. Elle avait l'air si gentille mais si forte en même temps.

Certains bouffons, comme Naesala, prétendraient qu'il est amoureux d'elle. Aujourd'hui, plus aucun risque qu'il n'affirme cela, le roux gardait toujours son arc avec lui. S'il l'ouvrait pour se moquer de lui, c'était une flèche dans la face.

Il se contentait de boire comme un trou pour endormir son esprit. Après tout, ils avaient une victoire à leur actif, mais ce n'était que le début. Shinon n'avait pas perdu son mauvais pressentiment. Au contraire, il s'était renforcé.


Dans les cachots de Crimea, un homme vêtu de haillons dormait à moitié. Depuis l'année dernière, il était enfermé là dedans à faire des travaux d'intérêt général pour la nation qu'il avait tenté de conquérir. Aujourd'hui, il travaillait réellement pour Méior, il s'oubliait, cela lui faisait du bien.

En réalité, si sa prise de pouvoir avait réussit, il se serait demandé comment gérer le palais royal. Et sans les mercenaires, il aurait tué cette belle Lucia, comment aurait-il pu faire cela? D'un autre côté, il avait sous-estimé la résolution d'Elincia, sa reine.

Jamais il n'aurait cru qu'elle sacrifierait sa sœur spirituelle pour protéger son palais. C'était une reine comme elle qu'il avait toujours demandé finalement, juste une reine qui ferait preuve d'autorité, pour le bien de son peuple.

Si on lui avait laissé une chance cette semaine, il aurait brandit sa hache pour protéger la ville, le pays où il était né. Enfin, si jamais il était libéré, ce serait une nouvelle preuve d'un manque de fermeté de la reine alors il se contentait d'exécuter toutes les taches qu'on lui confiait.

A sa grande surprise, un soldat vint le voir et au bruit qu'il faisait, il était en train d'ouvrir la porte de sa cellule. Après être resté un an dans la pénombre, l'ancien duc de Felirae n'y voyait plus bien, si bien qu'il se demandait même comment il serait après.

On le tira pour le mener dans une salle fortement éclairée. Après tant de temps obscurs, il risquait de finir totalement aveugle. Était-ce seulement possible qu'il allait être exécuté? Après tant de temps, cela l'étonnerait mais il serait prêt à mourir pour pas rester plus longtemps dans sa cellule froide et humide.

Après un long moment, il ne savait exactement combien de temps, effet secondaire d'avoir passé une longue période isolée, ses yeux s'adaptèrent à la lumière et il reconnut, non sans une certaine amertume, le chevalier de Crimea qui lui tenait le bras.

« Bien le bonjour, sir Geoffrey. Salua-t-il poliment, sachant pertinemment que la provocation ne mènerait absolument nul part. Veuillez excusez mon temps de réaction, je n'y voyais rien.
-Mettez vous à genoux, Ludveck, la reine Elincia va vous recevoir. »

Elincia? Que lui voulait-elle? Le tuer? Lui redonner ses fonctions? Il n'en savait rien et en fait, ce n'était pas cela qui l'intéressait maintenant.

« Au fait, comment va votre jeune sœur, général? S'est-elle remis de la situation dans laquelle elle a été entrainée l'année dernière?
-Prononcez encore un mot sur ce qu'il s'est passé il y a un an, Ludveck de Felirae et vous perdrez toutes chances de retrouver votre titre et votre rang. Par contre, en ce cas, je me ferai un plaisir de vous exécuter de mes propres mains. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Ven 2 Mar 2012 - 21:56

Et Hop, Encore la suite ce soir, comme je suis généreux^^

Dans la salle du trône de Mélior, la reine n'était pas seule. En effet, un étrange chevalier discutait avec elle. Assez grand dans son armure obsidienne, Il devait faire un bon mètre 90. De son casque ne laissait entrevoir que deux yeux jaunes, c'étaient la seule chose à découvert chez la personne. Impossible de dire donc même s'il était humain au sens large.

Epée au fourreau, longue cape blanche contrastant avec son armure, Il imposait le charisme et cela se sentait d'un simple regard. Geoffrey se sentait dominé juste en le regardant, lui, un des plus grands chevaliers de sa majesté Elincia...

Ludveck non plus ne savait pas trop quoi penser. Il était plus grand que l'inconnu, ça c'était évident mais jamais il ne pourrait avoir un millième de la prestance qui se dégageait. Impuissant, il ne parvenait à détacher les yeux de cet être.

Pourtant, Elincia les fis bien vite revenir sur terre. Ludveck devait passer un test pour voir s'il était à la hauteur de la tâche qui lui incombait et de la confiance de la jeune femme.

« Ancien duc de Felirae, je vous nomme de nouveau duc de Felirae et général en chef des forces de l'armée Crimean. En échange, je veux que vous me serviez totalement, sans intention de faire marche arrière. Si vous êtes d'accord avec ces termes, signez. »

Le général comprit tout à fait ce qu'elle avait voulu dire, il ne devait plus inciter le peuple à la révolte, quel que soit la situation. Cela dit, ce n'était un vulgaire bout de parchemin comme celui ci qui allait l'en empêcher mais puisqu'elle était si naïve, elle allait regretter.

Pourtant, ce ne fut qu'après avoir posé la dernière lettre de son nom sur papier qu'il sentit quelque chose de noué dans son esprit. Par mesure de vérification, il tenta de maudire le nom de Elincia dans sa tête.

Instantanément, un écho résonna. De plus en plus fort, jusqu'à lui vriller les tympans. Le pauvre homme se cambra de douleur en essayant de se boucher les oreilles mais la voix, il s'en rendit compte, venait de lui.

« Vos mages sont efficaces, créer un pacte de fidélité forcée est tout à fait remarquable, constata l'étranger. Que se passerait-il s'il devait donner un ordre de révolte?
-Tout simplement, il en mourra, répondit la souveraine. Même chose s'il devait m'attaquer. Et pour plus de sécurité, mon meilleur stratège a ajouté un sort de vérification mental. Moins puissant, il n'entraine que de violents maux de têtes. »

L'idée la répugnait mais elle n'avait pas le choix. Pour le bien de Crimea et de Tellius, ils allaient de nouveau devoir entrer en guerre. Et il était hors de question de devoir en plus gérer une révolution, ils avaient besoin de toutes les forces disponibles.

Le soldat à l'armure noir s'inclina légèrement et disparu, instantanément. Encore un homme qui utilisait cette poudre inconfortable pour se téléporter. Cela pouvait vouloir dire qu'il était très fort. En soit, il ressemblait assez au Chevalier Noir Zelgius, mort l'année passée.

Flattant l'encolure de son cheval, l'homme avait déposé son casque dans la sacoche de sa monture, libérant une chevelure châtain mi-longue, parfaitement lisse sur un crâne au visage fin. Son visage n'était recouvert d'aucune fioriture, mis à part un petit bouc élégant à son menton.

Le personnage pouvait sembler délicat et fragile mais le rictus méprisant déformait ses traits. Ces citoyens n'étaient que des pigeons crédules, il suffisait qu'un homme plein de prestance apparaisse pour qu'ils entrent en guerre, malgré le fait qu'ils étaient normalement pacifiques.

Et il y avait aussi cette gamine, Sanaki... Il failli être impossible de la convaincre. Sans l'aide de ce mercenaire, Ike, elle aurait été intransigeante. Et sans l'aide de Beignon, il aurait été impossible de mener à bien son projet.

Néïs n'avait pas des projets assez conséquents, voilà pourquoi tout le monde le voyait comme un visionnaire. Et si quiconque tentait de se rebeller, l'arme sur son flanc, Kusanagi faisait taire les impudents.

Le chevalier rigola d'un rire inhumain, le monde allait tomber dans les ténèbres et tout ça grâce à lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandamtaro
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 14988
Date d'inscription : 07/06/2006
Fire Emblem favori : Blazing Sword

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Sam 3 Mar 2012 - 11:50

Et bah ça débite, tout ça en une semaine!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Sam 3 Mar 2012 - 12:05

Pandamtaro : En fait, c'est du déjà écrit sur JV.com Je fais que partager mes écrits ici, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui

avatar

Masculin Nombre de messages : 6372
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Dim 4 Mar 2012 - 22:47

Je veux une autre dose ^^

Par contre, j'aime pas le retour de Ludveck, j'espere qu'il aura pas un role important ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Dim 4 Mar 2012 - 22:59

Rassure toi, il en aura pas^^

Et maintenant, la suite

Shinon sortait d'une baignade revigorante. Malgré le fait qu'ils se soient installés à Daein après invitation de la reine, pour peu qu'ils aidaient la population pour les remercier de cet hébergement, le mode de vie du roux n'avait pas changé vraiment.

Mis à part qu'il passait pas mal de temps avec Iris et que cela semblait lui faire un bien fou. Lui qui était désigné comme asocial, il passait le plus clair de son temps en compagnie de cette jeune femme. Il sentait qu'elle était différente de toutes celles qu'il avait connu, elle dégageait quelque chose, à ne pas en douter.

Elle était en effet très forte tête, comme l'impératrice de Beignon mais en même temps bien plus douce, de la manière de Micaiah. Le mélange était très étrange mais plutôt agréable. De temps en temps, ils nageaient un peu tout les deux.

Le côté le plus chiant de leur amitié naissante était Naesala. En effet, il ne manquait pas de faire remarquer au pauvre archer lui servant de souffre-Douleur qu'ils étaient mignons. Plus d'une fois, il fallut l'aide conjuguée de Nailah, Tauroneo et Stefan pour le ceinturer.

Alors qu'il discutait tranquillement avec la jeune princesse, un cri déchirant se fit entendre, un cri de femme. Curieux, l'archer se saisit de son arc et courut en direction de la plainte. Surpris, il vit la jeune femme qui leur servait de vigie à l'est, Vika.

« Eh, Vika, y'a quoi? Interrogea Shinon avec un regard étrange.
-Général Shinon... Rassemblez les hommes, une armée marche vers nous... J'ai même reconnu la chevalerie ailée de Beignon... » Répondit la Laguz, mal en point.

Pris de court, Shinon ne put que voir deux chevaliers faucons lui fonçant dessus, qu'il n'esquiva qu'à la toute dernière seconde. Ainsi, c'était comme ça, Beignon allait les attaquer. De leur propre volonté ou à cause de Néïs?

Pour pas finir en brochette, il n'avait pas le luxe de se poser de questions, l'archer encocha sa flèche et tira. Une fois, deux fois. Si le premier projectile traversa la gorge de la monture, envoyant sa cavalière s'écraser plus loin, le deuxième esquiva habilement l'attaque.

C'était Tanith, il n'avait aucun doute là dessus! Sans son vrai équipement, il n'avait aucune chance, bordel! Il n'avait qu'un arc d'acier, sans son arc béni par Yune, cela s'annonçait difficile. Implacable, la guerrière fonça alors que l'archer se mit par réflexe devant Iris.

Ce fut là qu'une grande masse sombre bouscula la monture pour l'envoyer trois mètres plus loin.

« Naesala!
-Shinon, interrompit le roi des corbeaux, attrape Iris et cours! J'm'occupe de la demoiselle sur son canasson, va t'équiper! »

L'entendant courir, Naesala, dans sa forme animale, maintint son adversaire en respect, elle ne devait pas passer. Étant l'un des plus redoutés combattants de l'air, l'oiseau ne doutait pas de sa victoire, au contraire.

Mais avec les quatre nouveaux ennemis, cette dernière n'était plus du tout aussi certaine. Allait-ce être son dernier combat? Allait-il mourir au champ d'honneur? Non, il le savait, il ne pouvait abandonner Leanne maintenant.

Fermant les yeux, il se laissa tomber en chute libre, à la grande surprise des chevalières. Ceci dit, elles le suivirent et ne comprirent le piège que trop tard. Au tout dernier moment, il redressa pour frapper la monture d'une de ses ennemies en plein poitrail, la désarçonnant. Ce n'était pas Tanith, juste une guerrière moyenne.

Franchement, ces bestioles étaient lourdes, le roi de Kilvas s'était légèrement sonné tout seul. Ce ne fut qu'au dernier moment qu'il retrouva assez ses esprits pour esquiver l'épieu lui fonçant dessus. Ce fut de justesse, son dos avait été légèrement ouvert.

Grinçant des dents inexistantes en sa forme bestiale, le monarque repartit cependant à l'assaut pour mettre à terre ses opposants. Le combat fut rude mais il deumeura le dernier debout, tout ses ennemis étaient vaincus.

Tout se passa en une seconde, même lui n'avait rien vu venir. Une grande lame d'énergie le frappa au ventre, le sectionnant en deux. Naesala n'eut que le temps de voir cette armure obsidienne avant de perdre connaissance.

« M...er...de... »

Kilvas s'était trouvé sans roi, le guerrier de Néïs garda sa longue épée bleue dégainée, le massacre allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui

avatar

Masculin Nombre de messages : 6372
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Lun 5 Mar 2012 - 0:02

J'y crois pas Naseala mort ou juste blessé ? ça me fait un choque ^^
Vivement la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Mar 6 Mar 2012 - 13:43

Stefan combattait vaillamment, cherchant à percer le secret de son ennemi. S'il arrivait à lire dans son jeu d'épée, il remporterait le match. Trouver le temps adopté par cet adversaire pour en prendre un similaire et frapper un grand coup, la base de l'escrime.

Mais quelque chose l'intriguait. Lui, il ne bougeait pas ou très peu. Il était véritablement ancré dans le sol. Rien ne semblait l'ébranler et il ne paraît qu'une partie des coups, les plus dangereux. Un principe radicalement opposé à celui du marqué qui avait pour habitude de toujours être en mouvement, reste de ses nombreux entrainements face à plusieurs ennemis à la fois.

Et encore une chose qu'il remarqua entre deux passes d'arme. Il n'adoptait aucun temps, il était le temps lui même. Il n'aurait pu expliquer ce sentiment mais le bretteur avait ce sentiment, comme si chacun de ses mouvements avait l'intention de changer la face du monde.

Oui, il était lent, beaucoup plus que le marqué mais cette « omniprésence » dans le temps rendait cette différence de vitesse littéralement obsolète. Présente, mais peu importante finalement. Chacun de ses coups étaient incroyablement justement placés.

De justesse, l'épéiste esquiva l'attaque placée juste entre ses deux yeux avant de finalement finir avec une belle estafilade sur le côté de sa tempe.

« Il s'en était fallu de peu pour que je devienne borgne, tu es plutôt fort, constata Stefan en appliquant un peu de cataplasme sur la plaie pour limiter le saignement.
-De même pour toi, jeune épéiste, Tu es le premier à résister si longtemps contre moi. »

Cette unique remarque fit comprendre à Stefan ce qu'il avait du advenir du roi de Kilvas, qui était allé les repousser. Heureusement que Vika était arrivée à temps plus tôt, il pouvait rester une chance de sauver tout le monde. Tout dépendait de lui maintenant.

Fermant les yeux, il tendit son épée en avant, concentré. Puis, il donna deux coups secs vers le bas avant de reprendre pour ligne de mire la gorge de cet ennemi en armure obsidienne.

« Astra. »

A peine eut-il prononcé ces mots que l'homme au sang mêlé fut entourée d'une aura verte, comme sa chevelure. Puis, ré-ouvrant les yeux, déterminé, il s'élança dans la direction du soldat envahisseur, arme brandie.

Un coup fut porté à l'épaule du soldat. Cette fois, une lanière de son épaulière céda et fit tomber la pièce d'armure. Un autre coup paré cette fois, la technique semblait troubler l'attaqué. Son épée bleuté virevoltait entre les assauts mais la tache devenait ardue.

Un dernier coup fit sauter le casque du chevalier, mettant sa chevelure blonde à l'air libre. Là, Stefan s'arrêta de stupeur. Impossible, il les avait tous trahis? Percival avait donc renoncé à son honneur de marqué pour s'allier avec ce genre de soldats?

« Quelle désagréable surprise, Percival, tu me déçois.
-Stefan, mon cher Stefan, tu n'as rien compris. Nous sommes les méchants, c'est cela? Si tu veux, je peux te dire autre chose. Je ne suis pas un marqué mais un... être supérieur à vous tous. »

Allons bon, il était devenu mégalo, celui là? Il serait difficile de croire que le fils direct de Lehran aurait pu être à ce point prétentieux, pourtant ils en étaient là. S'il prenait pour l'être parfait, un bon coup d'épée dans le ventre allait lui remettre ses esprits en place.

Tout se passa en une fraction de seconde. Stefan sentit soudain une violente douleur lui percer le crâne, le faisant se mettre à genoux. Il avait complètement oublié cette faculté des hérons, d'utiliser leurs chants pour influer sur l'esprit.

Lui, il l'utilisait pour le mal, les marqués hérons avaient toujours été beaucoup trop puissants pour l'humanité, et non mue par la sensibilité des laguz hérons. Du sang s'échappait de ses oreilles, il avait subit une agression cérébrale sans s'en rendre compte?

« Canto Silencio, Soanevalcke. J'ai chanté un air très dangereux mais long à mettre en place vu le muet des paroles. Pour un guerrier, pour un chanteur, c'est le silence qui est le plus meurtrier, pas le bruit. Et maintenant, Adieu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui

avatar

Masculin Nombre de messages : 6372
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Mer 7 Mar 2012 - 13:58

Tu aimes nous laisser sur notre faim ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Mer 7 Mar 2012 - 14:06

Allez, bon appétit puisque vous voulez manger XD

La scène s'était figée. Percival allait achever Stefan quand une flèche fusa vers le chevalier. Ce dernier serait mort sans ses sens aiguës de marqué, qui lui permirent d'esquiver. Le coupable du tir n'avait de visible que la queue de cheval rousse dont il était habituellement affublé.

Shinon s'était remis en joue, près à abattre cet ennemi. A cause de lui, Iris pleurait, Naesala était entre la vie et la mort. Cela l'exaspérait de l'admettre mais voir la princesse souffrir était cent fois pire que de souffrir lui même.

« Shinon, des mercenaires de Grell, ai-je tord? Commença le blond.
-En effet, je suis Shinon. Mais depuis un an, je ne fais plus partie de ce clan, j'allais pas rester sous les ordres d'un gamin de chef et d'un marqué qui s'assume même pas. »

En tant que semi héron, l'épéiste sentait parfaitement les sentiments de l'archer Et il lisait en lui comme dans un livre ouvert. En effet, il ne portait vraiment pas Ike et Soren en son coeur, ni Oscar et Boyd d'ailleurs. Pourtant, il y en avait qui lui faisaient regretter d'être parti.

Titania, sa première amie. Ils avaient passés tant de bons moments tout deux, il ne les comptait même plus. Il y avait Gatorie aussi. Ce grand chevalier au cœur d'artichaut l'avait toujours fasciné. Comment pouvait-il tomber amoureux de sous-humains? Lui, ça le dépassait totalement.

Et Rolf. Pauvre petit, il avait déjà vu deux guerres avec une formation incomplète et il n'aurait plus jamais l'occasion de l'aider à la finir. Même s'ils survivaient tout deux à la guerre, son jeune disciple ne lui pardonnerait jamais aussi simplement.

« Il n'y a plus rien à dire, énonça nonchalamment Shinon, je n'ai plus qu'à vous tuer.
-En es-tu seulement capable, puissant mercenaire? Serais-tu capable de vaincre le prochain destiné à être dieu?
-Oh moi, les dieux, les déesses, qu'importe. J'ai déjà vaincu Ashera, je peux très bien écraser un homme pas encore dieu. »

Arc brandit, flèche à la corde, sa précédente nonchalance contrastait avec le faciès sérieux qu'il exhibait à ce moment là. Il n'avait plus qu'une pensée, faire son possible pour tuer en un coup. En effet, si le combat s'éternisait, cela ne serait pas à son avantage.

D'une rotation sûr le côté, il esquiva juste à temps la flèche qui s'enfonça dans l'herbe. Un archer embusqué, et vu la précision avec laquelle le projectile l'avait légèrement blessé au front, il devait être doué, très doué.

Un autre projectile faillit l'atteindre mais Shinon eut le réflexe de l'arrêter avec sa protection à l'épaule. Cette dernière fut mise à rude épreuve mais tint bon. Très vite, ce fut une véritable pluie de flèche qui s'abattit sur lui, ne lui donnant d'autre choix que de courir sur le côté pour éviter de passer son arme à gauche.

Rapidement, il s'enfonça dans la forêt pour ne pas être une simple cible à découvert. Son assaillant y était aussi, il en était parfaitement conscient. Escaladant un tronc d'arbre, afin d'être en hauteur, il se stabilisa sur une branche et rechercha son adversaire.

Avant d'avoir pu le repérer, le sifflement qu'il reconnaîtrait entre mille comme étant celui d'une flèche, l'obligea à sauter sur une autre branche. Cette fois ci, il riposta d'une de ses propres flèches qui fusa dans la direction de l'assaut.

Un léger gémissement de douleur lui parvint aux oreilles. Il avait déjà entendu cette voix quelque part, mais où? Et surtout, pourquoi ce gros malaise en l'entendant? Pas le temps d'y réfléchir, il tira une deuxième flèche, puis une troisième. Les deux firent apparemment mouche et là, le roux comprit.

Et il aurait préféré rester dans l'ignorance. En effet, un corps assez lourd chuta au sol, un Beorc si Shinon ne se trompait pas dans ses craintes. Le coeur battant, il descendit rapidement de l'arbre pour voir son adversaire par terre, touché à la jambe gauche, au bras droit et au bassin par ses flèches.

Rolf mourrait, plus rien d'autre ne comptait pour son maître. Se dépêchant de s'arracher une manche pour éponger les plaies, il savait pertinemment que tout était sa faute. Retirer les flèches était la pire des solutions, cela risquait d'aggraver les plaies et il n'avait rien d'assez épais pour empêcher le sang de couler une fois les projectiles retirés.

« Shinon... Murmura Rolf difficilement.
-Ne dis rien, Rolf, Tu risques d'aggraver l'hémorragie. Repose toi, mon cher apprentis.
-Je... Je suis désolé, j'aurai... Du te faire.... Confiance. »

Après une rapide analyse des blessures, Shinon écarquilla les yeux. Ses blessures étaient trop graves, les muscles pouvaient avoir été tranchés. Si tel était le cas, Rolf ne pourrait plus jamais devenir archer. Un sort encore pire que la mort. Et tout cela à cause de lui,qui voulait un apprentis. Il avait créé et tué sa carrière d'archer.

« Rolf, je suis désolé mais... Avec ce que je... T'ai fait, tu ne pourras plus jamais tenir un arc.
-... Oh... Dommage, répondit le concerné dans un souffle. J'ai attenté... à la vie... De mon maître et... J'en subis... le châtiment... Maintenant.
-T'en fais pas, petit gars, je vais te sortir de là, tenta Shinon pour le rassurer.
-Vivre... pour être un poids... Pour mes amis... je refuse. Maître.... achevez-moi, je vous en supplie. »

L'archer grinça des dents. Tuer Rolf? Et puis quoi encore?? Lui qui voulait que ce soit le jeune homme qui l'achève, comment pourrait-il? En prenant une des flèches dans son carquois, il trembla légèrement. Après Greil, il allait devoir tuer une des personnes qui lui était le plus cher.

En regardant une dernière fois l'image du jeune homme dans sa mémoire et enfonça le projectile dans sa main en plein coeur. Rolf poussa un dernier cri silencieux avant de s'affaisser et fermer les yeux dans son dernier repos. Ce mouvement fit couler une larme sur la joue du jeune garçon, et sur celle de son mentor.


Alors je vous arrête de suite :

"Pourquoi Rolf a attaqué Shinon? C'est pas logique!"

Car il connaît bien son maître. Il savait ce qu'il dirait : "C'est la dernière de tes leçons. Vainc moi.". Et il n'aurait pu contredire cette demande, déjà plus jeune, lors de la guerre d'Ashnard, il en avait été incapable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui

avatar

Masculin Nombre de messages : 6372
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Jeu 8 Mar 2012 - 0:03

Intéressant... ça va Rolf, je l'apprécié pas trop, alors ça me dérange pas trop.
Est ce que cela aura un impact sur Shinon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrill

avatar

Masculin Nombre de messages : 23980
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Jeu 8 Mar 2012 - 21:47

Rah, j'aurai espéré que Naeselea était mort -_- (bon, car, j'aime bien voir mourir les personnages assez principaux! è___é).
Bon, Rolf, d'toute façon, c'est une brindille. Tant mieux qu'il ait trépassé xD
Pauvre Shinon, il va commencer à faiblir psychologiquement! La mort l'attend! Twisted Evil

Moi, avoir le point de vue de Ludveck, ça ne me dérangerait pas. Il doit bien avoir la haine de s'être fait piégé! ^^" Le chasseur est devenu la proie (ouais, ouais xD).
Tiens, Lehran a un fils !? Bah dis donc, c'était vraiment un cachotier!

Bonne continuation! ^-^

_________________
"Nous avons ensemble essayé de nous construire autant de souvenirs que possible, parce que nous savions que nous finirions un jour par être séparés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Jeu 8 Mar 2012 - 22:15

Flo : Moi aussi j'aime bien les faire crever^^ T'en fais pas, il y aura la dose de dommages collatéraux, je peux te l'assurer^^

Lehran a un fils : Il avait quand même perdu ses pouvoirs, non? Et l'accouplement fait ce genres de trucs. Conclusion : Lehran s'est accouplé avec Altina et Percival est l'enfant de leur union.


A Daein, le château était à cran. Le roi des corbeaux Naesala avait été sectionné en deux et une équipe des plus puissants soigneurs s'attelaient à la tâche de le régénérer. Couplé aux capacités de guérison du seigneur Laguz, il allait s'en remettre dans un mois mais en attendant, ils n'avaient ni le soutien des corbeaux ni soutien médical.

Shinon, pour sa part, s'était muré dans le silence et l'isolement. Il ne pleurait pas, tous se seraient demandés si c'était bien lui. Mais il avait le coeur très lourd, cela se voyait au premier coup d'oeil. Et il était tellement absorbé par ses pensées qu'il se moquait que les Laguz s'installent avec lui au repas, même s'il se faisait humilier.

Et Stefan avait subit un violent choc cérébral. Toute sa mémoire s'était évaporée sous l'attaque de Percival, il ne se rappelait même pas de son propre prénom. Une division des marqués était chargée de lui expliquer les bases de ce que l'épéiste devait savoir.

A cause de tout cela, la grande armée de Daein, composée de 65 000 êtres vivants, Beorcs, marqués et Laguz, avait été réduite de un quart. Alors que leurs ennemis ne cessaient de croitre en nombre.

A plusieurs milliers de lieux de là, l'armée de Crimea avait été envoyée en mission diplomatique à Gallia. Si jamais la guerre éclatait, l'armée dirigée par le roi de Néïs aurait besoin de toute l'aide possible, surtout si c'était encore Daein leur adversaire.

Deux hommes étaient à la tête de l'armée. Personne n'eut de mal à reconnaître Geoffrey et Ludveck. D'ailleurs, si le premier semblait surveiller son allié, le plus grand était mal à l'aise. En effet, certains combattants de Gallia se souvenaient de son visage, à cause de sa tentative de révolte contre Elincia. Nul doute qu'il n'allait pas être très bien accueillit.

Aux portes du château, deux Laguz bavardaient, Le premier était imposant et musclé même si son air benêt peinait à le rendre intimidant tandis que la deuxième était fine et gracile, indiquant leurs appartenance respectives au peuple des tigres et des chats.

La jeune femme reconnut immédiatement Ludveck et ne perdit une seule seconde pour se changer, d'un air menaçant.

« Misérable, comment oses-tu te présenter à Gallia après ce que tu as essayé de faire à la reine Elincia?!? Notre roi Caineghis te tuerait sur le champ, tout comme notre vice roi Skrimir!
-Calmez vous, Lethe, intervint le paladin, sans pour autant être décidé à aider le traître, le cas échéant. Nous sommes tout deux ici sous les ordres de la reine Elincia. C'est aussi la reine qui l'a libéré, en lui demandant de conclure un pacte, créé par Bastian, duc de Fayre et Soren, des mercenaires de Greil. »

Nullement calmée, la jeune femme s'inclina néanmoins devant les deux soldats et, sans quitter sa forme féline, elle les guida avec son ami vers les appartements du roi. Seul Geoffrey fut cependant autorisé à entrer, Ludveck dut rester dans la cour.

Le roi des bêtes s'entretenait au même moment avec Rajaion, Seigneur des Dragons. Les nouvelles apportées par Geoffrey ne firent que confirmer les rumeurs circulant en Gallia depuis peu. Alors, le monde entrait encore en guerre, la troisième qu'il connut sous son règne, la troisième avec Daein, Crimea et les Mercenaires de Greil au centre de tout.

Amusé, il se demanda ironiquement si il n'y avait pas un lien de cause à effet. Tout avait commencé quand Ike était devenu un mercenaire à part entière. Au fond de lui, Caineghis savait que c'était ridicule de penser cela mais cette hypothèse le fit sourire. Ah, si Greil savait avait peut être créé un provocateur de guerre, il se sentirait mal...

« C'est pourquoi, roi Caineghis, je viens quérir votre aide pour combattre ces ennemis, toujours plus nombreux et forts.
-Quels sont vos chances de réussite si sa majesté refuse, s'enquerra immédiatement Rajaion, curieux.
-J'ai peur que nous ne soyons condamnés en ce cas. Les corbeaux de Kilvas, et même les Loups d'Hatary... Tous se sont ralliés à nos opposants, tout comme Daein et les guerriers du désert. »

D'un signe de tête, les deux seigneurs se mirent d'accord. Ils allaient tout deux entrer en guerre. Comme ils n'avaient plus de compte à rendre à Ashera, le clan de Goldoa pouvait combattre librement.

« Chevalier Geoffrey, vous pouvez disposer, les dragons de Goldoa seront prêts dans un mois, tandis que mon Pays peux partir immédiatement.
-Très bien, votre majesté. Mais si je puis me permettre, j'aimerai faire une remarque.
- Fais donc, l'encouragea le dragon noir de manière engageante.
-N'envoyez pas tout vos soldats... S'ils décident d'attaquer dans votre dos, il faut pouvoir vous défendre. »

Après mure réflexion, ce que disait le Beorc avait du sens. Sans leur nation, ils étaient perdus. Mais s'ils se concentraient sur la défense, cela n'allait pourtant pas les aider.

« Très bien, nos troupes partent sur le champ, je vais mobiliser la moitié des forces du royaume et ils seront dirigés par Skrimir, Ranulf et moi même, annonça solennellement Caineghis. La direction de la citée revient à Giffca pendant mon absence.
-Je vais aussi appliquer cette idée, poursuivit son collègue. Mon petit frère dirigera Goldoa le temps de mon absence et j'emmène Ina, Nazir et une trentaine de Dragons avec moi. »

Au bastion des mercenaires, l'ambiance n'était pas festive. Mist était détruite, Gatorie restait silencieux en reconnaissant la flèche de son ami, Oscar semblait s'être enfermé dans une prière silencieuse.

Boyd, quand à lui, serrait fort le corps de son petit frère contre lui. Ils s'étaient tellement disputés, qu'il en avait oublié de lui dire à quel point il tenait à lui. Et maintenant, c'était trop tard. Tout ça à cause de Shinon.

En parvenant à se calmer, le manieur de Hache ouvrit ses yeux gonflés de larmes mais ils n'étaient plus emplis que de haine. Prenant sa hache, il ne murmura qu'une chose comme un dément.

« Shinon... Traître...! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui

avatar

Masculin Nombre de messages : 6372
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Jeu 8 Mar 2012 - 22:31

Hum, Shinon va se retrouve dans des situation catastrophique ^^
En tous cas, je trouve ça dommage de refaire un affrontement avec Daien contre Crimea, je me demande si Lehran va intervenir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Jeu 8 Mar 2012 - 22:56

Et allez, je suis généreux, encore la suite^^

Naesala et Shinon marchaient ensemble. Ces derniers avaient appris à apprécier l'autre, une étrange relation de confiance s'était instaurée entre eux. Ils marchaient mais nul ne disait le moindre mot. De toute façon, c'était inutile.

Le roi des corbeaux avait légèrement récupéré. En effet, il pouvait sortir une dizaine de minutes par jours à une marche pas trop soutenue. En général, c'était Leanne qui l'accompagnait, aujourd'hui, c'était la première fois qu'un Beorc acceptait de faire son garde.

« On m'a raconté pour le gamin, annonça Naesala en regardant son allié, qui préféra rester silencieux à cette remarque. Moi, c'est mon père que j'ai été obligé de tuer car il était devenu totalement fou.
-Fermes la un peu, Roi Naesala. Ou j'arrête cette sortie sur le champ.
-C'est pas en fuyant que tu deviendras plus fort, petit Beorc. Tes railleries nous manque tous, Shinon, c'était devenu routinier, maintenant il manque un truc. Même Iris se fait un sang d'encre pour toi.
-Quoi, Iris?? A cette phrase, l'archer fit volte face en regardant avec insistance le Laguz.
-Ha, jubila l'homme en noir! Essaie maintenant de nier le fait que tu es totalement fou d'elle! »

Shinon bougonna en lançant un regard noir au corbeau mais entre un « Corbeau à la broche » et un « déplumer l'oiseau », Naesala jurerait avoir entendu « Touché. », signifiant sa victoire. Ah, c'était tellement drôle!

Au point qu'il cracha un peu de sang avant de s'avachir. Tout de suite, le roux comprit qu'il devait vérifier son abdomen tout juste cicatrisé. Heureusement, sa plaie était bel et bien fermée, ils avaient eu de la chance sur le coup.

« Tu es idiot, Naesala, fais gaffe à pas faire n'importe quoi.
-Boarf, répondit l'intéressé dans un haussement d'épaules. C'est ma santé, ça me regarde.
-Et qu'en dirait Leanne? Elle approuverait que tu te mettes inutilement en danger? »

Ce fut au tour de l'oiseau aux ailes noirs de voir rouge et au roux de rire. En un sens, cela rassurait son allié, il se remettait lentement de ce meurtre. En un autre, ça lui donnait des envies de tuer. Cependant, dans son état actuel, il ne pouvait pas vraiment mettre ses envies à exécution.

En revanche, l'archer dut vite s'arrêter en entendant au loin le battement de plusieurs ailes. Un peu moins de cinq probablement. Mais de grandes ailes... Des faucons?

En voyant leur ombre de loin, les deux amis eurent des sueurs froides. Trois dragons, un rose, un blanc et un noir. Shinon put les reconnaître mais il maugréait. Rajaion n'était pas du genre à rester à l'arrière d'un conflit, allaient-ils les rejoindre ou les affronter?

« Roi Naesala, Shinon des mercenaires de Greil, je vous salue. Moi, Rajaion, fils de Deghinsea, suis porte parole des dragons. Et je vous demande de vous rendre, pour la paix de notre monde. Si vous refusez d'obtempérer, nous vous chargerons, nous et nos alliés. Et vous serez tous massacrés. »

Shinon fit claquer la langue dans sa bouche. En temps normal, il aurait accepté. Tout l'or du monde ne valaient pas une confrontation contre les dragons avec si peu d'effectifs compétents contre eux. Mais pas cette fois.

Cette fois, il ne pouvait pas s'en aller comme ça. Partir, c'était de toute façon mourir et il préférait encore mourir en emmenant un maximum d'ennemis dans sa tombe. Rajaion ne semblait pas au courant, il avait de la chance car servir ces gens là n'était pas une chose reposante, loin s'en faut.

Pourtant, il endurerait tout ces tourments, juste pour Iris, juste pour rester une seconde avec elle et si ça suffisait pas, il aurait quadruplé ses efforts. Il commençait à comprendre ce que ressentais Gatorie quand il aimait une femme... Et c'était assez violent.

Prenant son arc double fermement, il se mordit la lèvre et brandit son arme.

« Roi de Goldoa, je ne puis accepter votre alternative, je me dois donc de vous terrasser ici et maintenant. Une bonne flèche dans la gueule, vous me direz ce que ça fait?
-Impudent. Ainsi, tu choisis la voie de la destruction, je n'ai d'autre choix que d'en finir, ici et maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamui

avatar

Masculin Nombre de messages : 6372
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Jeu 8 Mar 2012 - 23:19

Tu aimes nous faire des coupures lorsque cela devient intéressant ? ^^
Tu me laisse l'eau à la bouche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

avatar

Masculin Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Ven 9 Mar 2012 - 18:06

Au château, l'inquiétude avait gagné tout les soldats. Trois dragons s'étaient approchés de Daein. Et apparemment, ils avaient rencontrés Shinon et Naesala, cela ne pouvait qu'être catastrophique. En effet, quelques minutes après leur arrêt, le dragon noir cracha une gerbée de flammes sur le sol, sans doute pour brûler quelqu'un.

Ce fut Vika qui revint à toute vitesse avec son roi sur le dos. Elle semblait affolée. A toute vitesse, elle raconta que Shinon avait défié Rajaion en combat singulier pour leur faire gagner du temps, qu'ils se préparent à lever l'armée pour repousser un éventuel assaut massif.

Car au loin, trois armées avançaient : Des bêtes de Gallia, des faucons de Phoenicis l'infanterie volante de Beignon et la Cavalerie de Crimea. Ainsi que quelques dizaines de milliers de soldats à pied. Tous ne semblaient avoir qu'un objectif : charger le moment venu.

Micaiah se massa les tempes. Pour le salut de tout ceux présents au château, il lui fallait un plan d'attaque. Il lui fallait voir l'avenir. Sothe et surtout Pelleas comptaient sur ses ordres. Elle ne voulait surtout pas les décevoir.

« Tout va bien, ma reine, demanda le conseiller, apparu soudainement par sa poudre?
-Ah, c'est vous Pelleas. Je suis un peu fatiguée,juste au moment où le peuple a le plus besoin de moi... Pourquoi suis-je si mal? »

Le poids de ses fonctions se faisait lourd sur ses épaules, elle craquait. Pelleas ne connut cela que très brièvement dans le passé, cela lui suffisait pour comprendre ce qu'il arrivait à la jeune femme. D'un geste protecteur, il la serra délicatement contre lui après avoir vérifié qu'ils étaient seuls.

Cela faisait un mois qu'ils entretenaient une relation secrète. Chacun avait ses raisons pour ne pas la divulguer. Micaiah savait qu'il mourrait bien avant elle et hésitait donc encore à rendre leur lien officiel, pour éviter la terrible souffrance de son décès. Pelleas, pour sa part, savait que l'image de Micaiah aurait pu être souillée si leur relation était connue.

Dans la chambre de soin, Stefan en savait maintenant un peu plus sur lui, même s'il avait l'impression de parler d'une autre personne ce faisant. Il avait 129 ans, s'appelait Soanevalcke ou Stefan selon les circonstances et maniait l'épée comme personne. Dans ses veines coulait le sang de Soan, le roi des lions lors de la guerre sainte. Cela voulait dire qu'il était aussi doté d'aptitudes martiales supérieures.

Il était le chef de la tribut des marqués du désert, il se battait pour leur insertion dans la société en tant qu'individus et pas en tant qu'abominations. Jusqu'à présent, ils avaient réussi à avoir le soutien de Daein. Micaiah étant elle même marquée, ainsi que la reine Daeins, elle a ouvert les yeux de son peuple sur la bienveillance de cette « race ».

Si le royaume avait toujours du mal avec les Laguz, les « sans-parents » ne leur posait plus le moindre problème aujourd'hui. De manière géographique, si Crimea était devenu le pont de l'amitié entre les Laguz et les Beorcs, Daein était celui liant les marqués et les Beorcs.

Le bretteur regarda son Katana. Fidèle depuis 40 ans, pourtant il ne s'en souvenait pas le moins du monde. Et puis, quelle étrange sensation en le touchant, comme si... Comme s'il touchait une partie de son propre corps.

Tentant de l'empoigner pour tester, il sentit quelque chose d'incroyable. Il ne saurait l'expliquer, mais il le sentait : l'épée était une partie de Stefan et Stefan était l'épée, ils ne faisaient qu'un.

« C'est étrange. Je ne m'en rappelle absolument pas de moi ni de mon épée, pourtant, je sens bien que je suis incomplet sans elle...
-Votre corps se souvient, Soanevalcke. Il se souvient de votre Dague Katti. Toutes ces batailles que vous avez livrée en brandissant cette lame d'exception, il s'en souvient. »

Souriant doucement, il caressa le plat de son arme en ressentant de petits frissons. Il ne savait toujours pas pleinement qui il était mais il connaissait son rôle : combattre pour Daein.

Volke surveillait de loin le combat entre Shinon et Rajaion. Ce n'était pas son combat, il n'avait pas été payé pour le sauver. De plus, l'archer s'en sortait très bien sans lui, inutile d'intervenir.

Dans la forêt, Ike patrouillait pour voir si des renforts pouvaient intervenir et le cas échéant, aider Rajaion même si Ina et Nasir devaient largement être suffisants pour le secourir. Pourtant, il sentait que quelque chose allait de travers.

Puis, dans l'ombre d'un arbre, il remarqua quelqu'un, un Beorc. La tenue noire qu'il portait, c'était une tenue de Daein, il l'aurait juré. Saisissant fermement Ragnell, la lame bénite qu'il utilisait en guerre pour la troisième fois de sa vie, il lança une lame d'énergie qui trancha la personne en deux.

Soudain, cette dernière se dissipa en un éparpillement de feuilles d'arbres. Ne comprenant que trop tard le subterfuge, le rédempteur reconnut facilement la dague sous sa gorge, menaçante mais pas agressive.

« Alors tu combats pour Daein, Volke.
-Je ne me bats pas pour une nation mais pour un employeur, je croyais que tu le savais depuis le temps, Ike.
-Alors c'est pour Micaiah... Comment peut-elle accepter de participer à cette domination mondiale?
-Je ne suis qu'un employé, je ne suis pas au courant. Cependant, je sais que ses intentions sont nobles, j'arrive à sonder les intentions de chacun juste en le regardant dans les yeux. »

Ike grommelait, cette information était loin de l'aider. Que faire maintenant, tenter de combattre l'assassin? La certitude de l'emporter était loin d'être présente. Essayer de le poignarder dans le dos? L'effet serait le même que lors de son premier assaut mais cette fois, il tuerait.

En tant que mercenaire, il était lié à son employeur : Achille. De plus, même s'il était recruté par Micaiah, cela impliquerait de combattre Crimea et Elincia. Même contre tout l'or du monde, il n'aurait pu accepter de faire cela, c'était plus qu'un lien entre son employeur et le mercenaire qui les unissait. Il la voyait comme une deuxième sœur qu'il devait aussi protéger contre tout.

« Pour cette fois, Ike, je te laisse repartir, rentre à Crimea. La prochaine fois, nous serons ennemis. »

Avant que le guerrier ne puisse réagir, Volke avait relâché la pression de sa dague sur la gorge et s'était volatilisé.

Comme le feu follet, il avait disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrill

avatar

Masculin Nombre de messages : 23980
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   Dim 11 Mar 2012 - 14:11

Je suis étonné que Naeselea et Shinon aient sympathisé aussi vite : Shinon déteste les laguzs. Et le roi corbeau en est un sacré. J'avoue que ça me chiffonne un peu... Mais bon, c'est souvent ce qui se passe dans des fictions! ^^"

Deuxième chose, c'est quand même la mentalité de Goldoa qui a bien évolué : ils acceptent de participer à une guerre... ? Je veux bien croire que le pays a changé de dirigeant, que Rajaion n'a pas la même mentalité que son père... Mais les autres dragons, civils et conseillers, qu'ils aient changé d'avis aussi vite... ? Au moins des gens qui ne sont pas d'accord, et le clament haut et fort... Bon, admettons!
Ca reste des détails néanmoins.

Sinon, qu'est devenue Almedha? Razz

_________________
"Nous avons ensemble essayé de nous construire autant de souvenirs que possible, parce que nous savions que nous finirions un jour par être séparés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fan Fiction] Le destin sur la pointe de flèche.
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles
» [Fan-Fiction] Bionicle : Destin
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» Projet BD GiF: Le Destin de Tarkel Prime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Espace Détente :: Divers :: Forum créatif-
Sauter vers: