Communauté Fire Emblem
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Communauté Fire EmblemConnexion

Forum de partage
et d'entraide


Théorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13]

descriptionThéorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13] - Page 4 EmptyRe: Théorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13]

more_horiz
Certes pour les 3, mais de mémoire ils viennent d'une autre dimension, non ? Donc pour moi, pas vraiment liés.

Par contre, j'avais entièrement oublié pour Chrom X)

descriptionThéorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13] - Page 4 EmptyRe: Théorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13]

more_horiz
Je viens juste de me rendre compte que la théorie de Saundell sur la rencontre entre les lignées de Marth et d'Alm détuisait totalement la première de krysta... Je doute que Chrom et Whalart aient un lien de parenté, même en remontant très loin dans l'abre généalogique des deux familles scratch

descriptionThéorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13] - Page 4 EmptyRe: Théorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13]

more_horiz
Oui pareil, comme dit plus haut je pense que Walhart est seulement un type cultivé, qui trouve que son pays n'est plus que l'ombre de lui même à partir du règne d'Alm, a donc voulu prendre le pouvoir pour revenir à ses fondamentaux en essayant le plus possible de coller avec le dernier roi qu'il trouve "légitime"

descriptionThéorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13] - Page 4 EmptyRe: Théorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13]

more_horiz
Après plus d’un an, dis donc, je remonte ce topic !

J’ai retrouvé, dans le fin fond des tiroirs poussiéreux de mes anciens dossiers, un récit que j’avais écrit, alors pour le RP des mercenaires de Caesar aujourd’hui éteint, d’une « théorie du Tout » liant les différentes épopées Fire Emblem. J’avais déjà évoqué cette théorie plus haut.

C’est l’une des deux hypothèses pouvant lier entre eux les différents univers des Fire Emblem, l’hypothèse optimiste (les autres Fire Embem suivent la saga Tellius, qui est alors la saga originelle, tandis que dans l’hypothèse pessimiste ce serait le continent de Tellius le dernier en vie alors que tous les autres sont morts TT). Les dates que j’ai précisées dans ce récit que j’avais écrit n’ont aucun caractère absolu, je les avais avant tout choisies pour coller au lore des mercenaires de Caesar, qui reprenait justement les lores des différents Fire Emblem.

Bonne lecture, et dites-moi ce que vous en pensez ! Cool

Juste une chose, si vous n’avez pas fini Path of Radiance, ou, surtout, Radiant Dawn, ne cliquez pas sur ce bouton ! :


Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenu... :


Petite musique d’ambiance ;P
https://www.youtube.com/watch?v=2nKqerDrg7M

Histoire 1 : récit du Déluge :

Jadis, le monde était gouverné par la déesse de l’Aube Ashunera, une déesse à deux facettes  : Ashera, qui garantissait l’ordre des sociétés, et Yune, qui inspirait l’imaginaire des hommes. Grâce à cette dualité, durant des siècles, les sept continents qui formaient le monde connurent une ère de prospérité.

Jusqu’au jour où le monde connut un bouleversement sans précédant : le Déluge, fruit de la colère incontrôlable d’Ashunera, indignée de voir ses enfants si chers se déchirer, déferla durant 432 jours et 432 nuits, engloutissant six des sept continents existant.

Ashera, furieuse de la faiblesse de sa moitié, se sépara de Yune, et arrêta à temps le Déluge pour qu’une partie du septième continent, Tellius, survive à la catastrophe.

Histoire 2 : récit de l’après-Déluge : Tellius (Path of Radiance / Radiant Dawn) :

À l’issue du Déluge, tous les peuples survivants se rassemblèrent sur le dernier morceau de terre émergé, et y fondèrent l’État de Begnion, en hommage à Ashera, la déesse protectrice. Seulement, la terre de Tellius n’avait jusque là jamais été colonisée par les Beorc, et des peuples occupaient déjà ces terres depuis des siècles : les Laguz.

Dans un premier temps, les Beorc et les Laguz vécurent dans une relative harmonie, sans préjugé les uns envers les autres. Mais, bien vite, les Beorc chassèrent alors les peuples, qu’ils qualifiaient déjà de sous-humains, vers les forêts et les montagnes.

Les premiers sénateurs de Begnion décrétèrent le jour de fin du Déluge comme le premier jour de l’an 0, dans l’espoir d’une nouvelle ère dominée par Ashera. Mais, les hommes ignoraient qu’alors, leur déesse adorée était en conflit contre son propre être, contre sa moitié qui lui faisait si peur…

Ashera chercha à tuer Yune, bien que le faire revenait à se tuer elle-même. Heureusement, écoutant les conseils avisés de son plus loyal serviteur, Lehran, elle renonça à ce projet funeste, préférant enfermer Yune dans le médaillon de ce dernier, en l’an 428.

La même année, par le serment de Soan, Deghinsea, Lehran et Altina, jurant un millénaire de paix, Ashera s’endormit à son tour, dans la plus haute salle de la tour sacrée qui lui était dédiée à Mainal, la capitale de Begnion.

Hélas, en l’an 649, moins de 150 ans après, une guerre terrible ensanglanta toutes les nations de Tellius, et le Galdr de la libération réveilla Yune… et donc Ashera.

Aveuglée par l’indignation qu’elle ressentait à cause de la guerre qui trahissait le serment, elle jugea les hommes de tout le continent, et fomenta le projet de détruire les humains, pour rebâtir un nouveau peuple.

Mais, vaincue par le héros Ike, Ashera finit par accepter de recouvrer sa moitié, Yune.

Ainsi, en l’an de grâce 650, Ashunera, la déesse qui avait jadis créé les sept continents, ressuscita.

Sa première émotion en voyant le monde qu’avaient laissé ses deux moitiés fut la tristesse : la tristesse de constater que la faiblesse de Yune avait détruit presque tous les pays et les peuples d’autrefois ; la tristesse de découvrir que la rancœur d’Ashera avait failli décimé le reste des êtres humains.

Elle prit alors une décision, qui allait changer à jamais le visage du monde : créer à nouveau d’autres continents, et d’autres peuples.

Histoire 3 : récit des nouveaux continents :

Elle créa ainsi, en l’an de grâce 654, le premier des nouveaux continents, Magvel, au sud-est de Tellius.

Ensuite, en l’an 795, le troisième continent, Elibe, vit le jour, au nord de Tellius.

Puis, en l’an 856, Ashunera érigea un quatrième continent, Jugdral, à l’ouest de Tellius.

Enfin, en l’an 918, elle fonda le dernier des nouveaux continents : Akaneia, au sud de Tellius.

Elle s’arrêta là, laissant les hommes se développer sur les quatre nouveaux continents. Mais, indépendamment de la volonté de la déesse, un sixième continent fut formé par la nature, à l’ouest du continent d’Akaneia, et fut peu à peu peuplé par des exilés des autres continents. Sans que ne s’en rendent compte les autres peuples, ni même Ashunera, ces hommes y formèrent plusieurs royaumes, et lui donnèrent le nom de Valentia.

Les quatre nouveaux continents crées par la déesse, Magvel, Elibe, Jugdral, et Akaneia, évoluèrent chacun selon son histoire, et connurent chacun des guerres différentes.

Ashunera, pour protéger les hommes de leurs propres faiblesses, et les aider à contrer les guerres qu’ils déclenchaient, leur transmis le pouvoir de canaliser la force mystique de l’Emblème du Feu, le médaillon de Lehran, ce qui permit à une poignée d’hommes de chaque continent, de créer en quelque sorte un « Fire Emblem », et de porter haut et fort l’espoir de la déesse et celui des hommes qui ont foi en elle : l’espoir de la paix.

C’est ainsi que chaque continent connut son propre Emblème du Feu, selon son histoire.

Lors de l’an 1050, Ashunera, épuisée par la création des continents et des Fire Emblem, s’est endormie pour un sommeil d’un millier d’années. Mais les apôtres de Begnion, l’empire millénaire, restèrent toujours capables d’entendre sa voix, et de transmettre ses paroles, même durant son sommeil.

Zoom sur le continent d’Akaneia

En l’an 1 425, le continent d’Akaneia fut frappé par l’arrivisme d’un dragon de terre extrêmement puissant du nom de Medeus. Il fut vaincu par un héros du nom d’Henry, qui fonda le royaume d’Altea. Mais, un siècle plus tard, en l’an 1 521, Medeus ressuscita sous la forme d’un dragon d’ombre, et voulut se venger.

Heureusement, grâce au pouvoir de l’Emblème du Feu, et à l’épée léguée par son aïeul Henry, le prince Marth vainquit Medeus pour la seconde fois, et devint roi d’Altea.

_________________
Théorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13] - Page 4 E743317b725c3909444b1a12ea851cad

descriptionThéorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13] - Page 4 EmptyRe: Théorie sur l'évolution du monde de Shadow dragon [spoil echoes/FE13]

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum