Communauté Fire Emblem
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Communauté Fire EmblemConnexion

Forum de partage
et d'entraide


les Missives de l'armée

descriptionles Missives de l'armée Emptyles Missives de l'armée

more_horiz
Bonjour à tous ! Par où commencer...

Plusieurs fois dans FE 13 il est mention de courrier, de lettre à sa famille ou ses proches. Je me suis demandée, pourquoi ne pas écrire ces lettres ? Et pas seulement des lettres mentionnées dans les dialogues, mais des lettres inventées, qui seraient écrites par des personnages de FE (et pas que le 13, tous), à leur famille par exemple ? En plus, tout le monde pourrait participer et écrire la lettre qu'il veut du personnage de son choix ! La seule contrainte serait d'avoir un minimum de cohérence, ne pas inventer un frère ou sœur, ne pas demander comment vont les parents s'ils sont morts etc...la lettre peut être écrite à tout moment, y compris avant le jeu ou après, selon l'épilogue.

Bien sûr, vous devez adapter votre style d'écriture au caractère du personnage et soigner votre orthographe!

J'espère que j'ai été claire, et que je ne me prendrai pas un vent phénoménal...

1re lettre (FE13) :

Père, Mère,

Je sais que vous vous inquiétez pour moi, mais tout va bien, je vous l'assure! Dans cette armée, nous veillons beaucoup les uns sur les autres, et je suis rarement seul. Au milieu de tous ces soldats talentueux et expérimentés, j'ai du mal à me faire comprendre du fait de mon âge...mais je m'améliore ! Je ne cesse de progresser. J'aimerais que Chrom le remarque, mais il a beaucoup à faire...J'aimerais juste que l'on cesse de se préoccuper pour moi et qu'on me fasse confiance ! La patience me fait défaut...Père, mère, s'acquiert-elle avec le temps ? Si je fais tout cela c'est pour redorer notre blason, et je sais que j'en suis parfaitement capable. Cependant, mon âge est un obstacle. Père, mère, m'y prends-je au moins de la bonne manière ? N'y a-t-il rien d'autre que je puisse faire ?

Portez-vous bien, et surtout ne vous inquiétez pas pour moi !


Ricken


2de lettre (FE13) :

Parents chéris,

Je m'empresse de m'enquérir de votre santé, que j'espère bonne ainsi que de l'état de nos terres bien-aimées, bien qu'elles ne soient plus notre.  J'ai pu faire du prince ylisssien,  Chrom, un allié précieux, qui nous sera sans doute d'une grande aide contre Walhart qui, d'après votre précédente missive, accroît peu à peu son influence sur tout le continent de Valm.
Je dois admettre que j'apprécie Ylisse et ses habitants.  Chrom accorde toute sa confiance à ses hommes et ses alliés, à tel point qu'il me laisse envoyer mes lettres sans même en faire vérifier le contenu. N'ayez crainte, chers parents, je ne ferai moi-même pas preuve d'une telle naïveté et continuerai d'agir avec ruse et prudence, comme vous me l'avez appris, en toutes circonstances.

A vous père, je dois reconnaître le talent des militaires ylissiens.   Mes frères d'arme, en plus d'être droits et honnêtes, ne manquent aucunement d'habileté ni de force, et leur stratège est d'une grande finesse. Nul doute que vous serez ravis de faire leur connaissance, aussi je vous prie humblement de leur accorder l'hospitalité qu'ils méritent, car j'ai la ferme intention d'inviter mes nouveaux compagnons une fois la paix retrouvée en Valm.   La bonté est grande chez les  Ylissiens, sans doute certains accepteront-ils de nous aider à reconstruire non seulement nos terres chéries, mais aussi tout le continent qui aura souffert de l'occupation de Walhart.

A vous mère, dont jamais la beauté ne fanera à mes yeux, je vous assure de toujours faire preuve de galanterie envers cette gent pure qu'est la vôtre. J'ai fait, dans l'armée de  Chrom, la connaissance de créatures exquises, uniques et admirables, auxquelles je ne cesse d'exprimer ma fascination et mon respect. Ne doutez pas que je cherche activement, dans cette société variée, celle qui deviendra mon épouse, celle à qui je ferai passer au doigt le contenu inestimable de l'écrin que vous m'avez confié, et sur lequel je veille depuis tout ce temps.  Il me tarde  de vous offrir ces petits-enfants dont vous rêvez, et encore plus de faire de cette femme que je vais aimer une déesse à la beauté immortelle aux yeux de nos enfants futurs, comme je vous perçois toujours, chère mère.

Dans l'attente, Père, Mère, de votre prochaine correspondance.

Votre fils dévoué

Virion


3e lettre (spoil FE13 partie 1) :

Chère grande sœur,

Chrom et moi savons tout deux très bien  que tu ne pourras jamais lire cette lettre...mais c'était trop dur pour nous de te voir partir ainsi, sans avoir pu te dire au revoir. C'est pourquoi lui et moi t'avons chacun écrit une lettre.
Contrairement à Chrom, je n'ai pas passé beaucoup de temps avec toi. Tu étais déjà Sainte-Reine lorsque j'étais enfant, tu n'avais plus le temps de jouer avec moi. Pourtant, je sais que tu veillais sur moi, de loin, alors que de mon côté je t'admirais en silence. Tu as toujours été mon modèle et celui du peuple, une grande Dame à la voix douce, aux gestes distingués et aux décisions sages. Tu étais notre Sainte-Reine et ma sœur.
Nous n'avions pas grand-chose en commun, et pourtant, pourtant...je me sentais affreusement seule, à l'écart, j'étais jalouse de Chrom et toi car vous étiez très souvent ensemble, en plus d'avoir cette satanée marque, qui n'est jamais apparue chez moi. Je n'ai jamais osé vous le demander, mais suis-je bien votre sœur, au moins ? Était-ce de l'amour ou de la pitié, dans vos regards ? Je n'oserai jamais poser la question à Chrom, pas de son vivant.
Malgré cette jalousie et cette amertume, je ne pouvais que vous admirer, et puisque le rôle de dame et celui de guerrier étaient pris, j'ai joué celui de la petite sœur qui tente tant bien que mal de mûrir. Voyant que Chrom se blessait tout le temps à se battre, j'ai appris à soigner pour lui être utile. Toi aussi, tu savais soigner, et je ne t'ai jamais été utile...Je crois que mon plus grand regret aura été de ne pas avoir pu passer plus de temps avec toi, sœur biologique ou non. Tu étais ma sœur, tu étais ma reine, et maintenant tu seras un ange, ma Sainteté. Dommage que tu n'aies tes ailes que maintenant, pour quitter ce monde, alors qu'elles auraient pu te sauver.
C'est fini, maintenant. Il ne sert plus à rien de pleurer ; je dois faire mon deuil.

Au revoir, Emmeryn. Adieu.

Ta petite sœur, Lissa


4e lettre (spoil FE13 partie 1) :

Chère Emmeryn,

La guerre est enfin finie ; tu es vengée. Pourtant, le spectre de ta mort continuera à me hanter pour encore des années. Mourir ainsi, sans pouvoir se dire adieu...je ne réussissais pas à le supporter, alors j'ai proposé à Lissa qu'on t'écrive chacun une lettre, même si tu ne peux pas la lire. Cette idée de catharsis me vient de Daraen.
Depuis la mort de nos parents, tu as pris soin de nous, tout en affrontant la haine du monde et la honte causée par notre père. Tu as toujours été forte et sage, tu étais notre modèle à Lissa et moi. N'ayant pas ta sagesse, j'ai décidé de mettre la force de mon bras à ton service, pour vous protéger toi et Lissa, comme tu l'as toujours fait, jusqu'au bout. Malgré tout, cela aura été vain...ne pas avoir pu te sauver sera mon plus grand reget.
En écrivant, je repense à l'époque où l'on nous battait, nous insultait, et que tu calmais les pleurs de Lissa, tout en bridant ma colère et me retenant de commettre l'irréparable...Tu réussissais à jouer, à sourire pour nous faire sourire à notre tour, puis un beau jour tu es devenue Sainte-Reine. Nos jeux n'étaient plus les mêmes, mais tu restais notre sœur, douce, souriante. Je t'ai souvent causé du soucis, pourtant tu ne te départissais jamais de ton sang-froid. Tu étais la sœur et la reine idéale.

Je t'écris la veille de mon mariage. Tu es bien évidemment invitée ! Je sais que tu seras là, à mes côtés. Tu aurais été tellement heureuse de pouvoir assister au traité de paix et à mon mariage !...Mais les choses sont comme elles sont. Je vais devenir roi, époux et, je l'espère bientôt, père. La vie doit continuer et perdurer malgré les pertes engendrées par la guerre. C'est ce que tu m'aurais dit. C'est la philosophie que je dois adopter pour te succéder et gouverner Ylisse. J'ai suffisamment pleuré, j'ai suffisamment crié, j'ai trop longtemps eu peur du pouvoir, mais c'est fini à présent. Je serai heureux auprès de ma femme, et heureux de faire perdurer ton œuvre.

Merci, ma sœur, et adieu.

Ton frère Chrom


Dernière édition par Raiden le Dim 30 Déc - 18:54, édité 2 fois

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Bah c'est un concept assez sympa ça Very Happy
On dirait un sujet d'invention type Bac, bonne entraînement pour les élèves qui vont avoir leur bac de français ça les Missives de l'armée 56205552

Bien évidemment je n'y prendrai pas part, non seulement parce que je suis team dissert, et en plus j'sais pas écrire en caractère d'un personnage déjà existant ^^'
Sinon par rapport à tes lettres dis moi si tu souhaites avoir des retours (pas forcément que positifs :x) ou si tu fais juste ça pour le plaisir et encourager d'autre à te rejoindre dans cette thématique ^^

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Aaaah c'est vraiment beau et bien écrit :p Fidèle à l'esprit des personnages.
J'vais surêment en écrire hein héhé, tu m'as motiver o/

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Merci !

Pour les critiques...pourquoi pas, mais on est plus là pour s'amuser, donc on va éviter d'être trop dur envers chacun.


Nouvelle lettre ! Lisez bien les 2 spoilers et dans l'ordre svp ^^.

5e lettre (spoil FE13 partie 1) :
Madame,

Je me devais de vous présenter mes condoléances ainsi que mes excuses. Je suis parfaitement conscient que vous n'avez certainement pas envie de recevoir une lettre de l'homme responsable de la mort de votre honorable époux, d'autant plus que ces excuses et condoléances, aussi sincères soient-elles, ne justifieront jamais l'acte sanguinaire que j'ai commis envers feu le commandant Mustafa. Cependant, je me devais de vous faire part de mes regrets ainsi que de ma volonté à vous aider, vous et votre fils, à vous remettre de la perte inestimable de cet être cher. J'ai été aveuglé par la colère et le chagrin engendrés par la mort de ma sœur, et j'ai à mon tour causé cette même souffrance en détruisant des armées entières ainsi que leurs familles, au lieu d'écouter le souhait de Plégia, ce désir de paix qui était aussi celui de ma sœur et de votre époux. Cette faute est impardonnable, aussi je ne vous demanderai pas d'accepter mes minables excuses. Malgré tout, j'espère pouvoir instaurer une paix durable entre nos deux nations, et ainsi donner du sens à toutes ces vies précieuses qui ont été perdues.
Si vous avez besoin de quoi que ce soit, faites-le moi savoir. Je me dévouerai à tenter de réparer cette faute qui m'incombe, aussi suis-je à votre entière disposition, dans la mesure de mes fonctions.

Encore, Madame, toutes mes condoléances.

Chrom, Prince régent d'Ylisse

Spoiler :
Cela me paraissait étrange, que Chrom prenne soudainement conscience de Mustafa, alors qu'il l'avait écrabouillé sans pitié. Du coup, j'ai fait écrire cette lettre par Daraen, qui la signe symboliquement sous le nom de Chrom. Je me disais que ça aurait eu moins d'impact si il l'avait signé en son nom genre "désolé(e) pour Chrom, il a été con sur ce coup-là".


Dernière édition par Raiden le Dim 30 Déc - 18:55, édité 1 fois

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
C'est énorme comme idée d'écriture, j'aime vraiment beaucoup l'idée ! =D
Félicitations pour l'idée et la qualité d'écriture, c'est très joliment écrit ! =)

OK, par contre, ça m'a rappelé trop de souvenirs tristes les lettres sur Emmeryn-sama T_T

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Oups pardon SymFlo, je passe irrégulièrement ici et je n'avais pas vu ta réponse, désolée...
Merci beaucoup !

Je me suis souvenue que quelqu'un, en voyant le projet, m'a dit qu'il n'avait "pas le talent". Bon, de un c'est pas grave si c'est pas super réussi, j'ai proposé l'idée plus pour s'amuser qu'autre chose, de deux si vous n'aimez pas écrire ce n'est pas grave, vous pouvez proposer des sujets de lettre à écrire ! J'admets que j'ai peu de temps pour cela en ce moment et que je n'y pense pas trop, mais si quelqu'un veut me soumettre une idée, ou à quelqu'un d'autre qui serait intéressé, pas de soucis ! Mon soucis c'est de n'avoir joué qu'à Awakening et Fates...donc mes lettres se limitent à ces jeux, pour l'instant.

Merci encore pour vos retours !

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
J'aime beaucoup déjà le concept, et aussi les lettres que tu as écrites.

Si j'ai le temps, j'essaierai peut-être d'écrire une lettre d'Azel à Arvis mais en attendant, bonne continuation.

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
*Prend ses griffes de taupe*
*creuse* creuse* *creuse*...
Hop ! Topic déterré !

Eeh oui, je suis vivante, et je n'ai pas oublié mon propre concept ! Je reviens à la charge avec une lettre...dont je ne suis pas sûre qu'elle corresponde réellement au personnage. J'ai peut-être été un peu trop personnelle dedans...parce qu'il m'est arrivé un truc semblable. Mais si ça vous plaît, tant mieux !

6e lettre (FE14) :

Messire Léo,

Il peut vous sembler étrange qu'avec ma langue bien pendue et mon manque d'éducation, je vous écrive une lettre. A vrai dire, je sais que je manque de sérieux et de crédibilité car, depuis que je suis à votre service, je fais tout pour vous amuser. Vous sembliez tellement à l'étroit entre vos frères et sœurs, tellement pressé par vos obligations de prince, qu'en temps que serviteur dévoué ne cherchant que votre bien, j'ai toujours essayé de vous détendre. De façon maladroite, certes, car je sais que mon humour n'est pas aussi précis que mon arc, mais toujours sincère. Je ne doute pas que ce soit aussi le cas d'Odin, bien que lui ait toujours eu la...théâtralité dans le sang.

Mais alors, pourquoi cette lettre ? Pourquoi tant de sérieux ? Vous savez que je vous ai toujours été reconnaissant de m'avoir sorti de la misère. Mais ce que je voulais vous dire, votre Altesse, c'est que mes sentiments vont au-delà de la gratitude : je vous admire, Messire, et plus encore. Étrangement je n'ai pas de mal à m'exprimer, pourtant je n'ai pas réussi à vous le dire en face.
J'admire tout en vous : votre intelligence, votre humilité, votre générosité et même votre physique. Entrer à votre service est la meilleure chose qui soit arrivée dans ma vie. Je vous suis tellement reconnaissant, je vous admire tellement que parfois j'éprouve avec un peu de honte, car aussi étonnant que cela puisse paraître, je suis capable d'en éprouver, un pincement au cœur de vous voir sourire avec quelqu'un d'autre que moi. Car, après tout, vous êtes tout pour moi. Bien sûr, je suis votre humble serviteur, je ne souhaite que votre bonheur et ne prétends en rien en avoir l'exclusivité, d'autant que je sais que je ne suis pas à votre goût, vous me l'avez suffisamment fait savoir.

Veuillez m'excuser pour cette confession dérangeante. Je me suis dit qu'à l'écrit vous me prendriez plus au sérieux et que vous seriez moins gêné – bien que j'aurais adoré admirer cette expression de gêne que vous me réservez. J'espère que cela n'affectera en rien notre relation de maître et de vassal car, n'en doutez pas, ce titre est ma plus grande fierté.

Je vous souhaite de passer des noces torrides et passionnées avec votre nouvelle épouse.

Votre dévoué vassal
Niles


J'ai la motivation pour en écrire d'autres mais je me sens seule...rip.
Je vous préviens, dans le jeu l'auteur est adulte, mais là je lui ai fait écrire une lettre gamin...donc si vous le reconnaissez pas tout à fait c'est normal, il a 7-8 ans max x)

7e lettre (FE14) :

Cher grand frère,

Je sais que tu es très occupé et que tu travailles très dur. Je ne voulais pas te déranger alors je t'écris une lettre, comme ça tu pourras la lire quand tu veux.
Je trouve que j'ai beaucoup de chance de t'avoir comme grand frère. Tu es grand, fort et travailleur, je t'admire et je suis très heureux de pouvoir te prendre en exemple, comme modèle. Tu es toujours là pour nous protéger et veiller sur nous. J'aimerais tellement devenir comme toi, mais je n'ai même pas la force de tenir une épée en métal...J'aimerais bien devenir un jour celui qui te protégera. Je sais que même si tu nous le dit pas tu nous aimes tous très fort, et que c'est pour ça que tu nous protèges. Moi, je n'ai pas encore la force de te le montrer par mes actes, alors je te le dis avec des mots :
Merci Xander d'être là pour nous. Je t'aime très très fort.
Ton petit frère
Léo


Dernière édition par Raiden le Dim 30 Déc - 18:57, édité 1 fois

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Je n'avais pas vu le topic en septembre! C'est une très belle idée, un bon moyen de donner plus d'ampleur à FE13 en plus!

_________________
les Missives de l'armée New_si10

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Merci ^^...mais en principe c'est pas réservé à FE 13, c'est juste que je n'ai joué qu'au 13 et au 14, sinon j'en ferais d'autres FE. D'ailleurs, Three Houses ne va pas y échapper, mwahaha !

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Le concept pourrait être pris par IS, en guise d'extra par exemple! Ca me plairait d'avoir ça dans un FE

_________________
les Missives de l'armée New_si10

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
La lettre de Niles est un peu triste mais très bien écrite.
Celle de Leo, j'ai un peu plus de mal mais ça reste agréable à la lecture

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Rofl, quel flatteur ce Panda <3
Spoiler :
heureusement que je le paye en bières !


Merci Valad, ça fait plaisir ^^. J'espère que tu trouveras un jour le temps/la motivation/l'inspiration d'écrire la lettre que tu avais évoqué plus haut :p

Je viens de réaliser qu'avec les persos de Fates c'est plus compliqué d'adapter son style...parce que la plupart parlent "normalement", même les royaux n'ont pas un vocabulaire plus développé par exemple. Du coup, je suis tentée de prendre plus de libertés...j'espère toujours respecter le personnage, je peux pas m'empêcher d'avoir un doute à chaque fois :

(Attention pour les personnes vraiment très sensibles, c'est un peu violent...je me sens con de préciser, mais sait-on jamais.)
8e lettre (FE14 - spoil Héritage) :

Xander, mon frère,

Ma peine est trop grande. Je ne peux la contenir et pourtant les mots me manquent. Corrin a enfin terrassé le démon en Père et établi la paix entre nos deux royaumes, comme notre adorable Élise en rêvait...pourtant, elle ne sera pas là pour s'en réjouir. Elle sera à tes côtés, puisque vos vies furent le macabre prix de cette armistice.
Tu sais à quel point la peur de vous perdre me hantait affreusement, tu savais que c'était ce qui faisait de moi une bête sanguinaire sur le champ de bataille.  Arracher la vie aux autres avant qu'ils ne m'arrachent ce qui m'est cher...maintenant que je vis ce que j'ai infligé aux familles de mes nombreuses victimes, que sous prétexte de ma royauté  je me permettais de prononcer d'ignobles sentences, utilisant Père comme excuse pour dissimuler mon angoisse, je ne me vois plus comme un être humain. Je mange ma viande presque crue, j'ai pris goût à son sang et à son sel, son fer et celui de la bataille. Je suis un monstre sanguinaire, à l'image de Père. Comme à sa mort, en apprenant la vôtre, j'ai hurlé comme le démon qui était en lui.
A la vue de vos cadavres encore chauds, je n'ai pas su me contrôler. Je n'ai pas su me comporter en reine, comme tu te serais comporté en roi. Je suis monstre et resterai monstre, je ne mérite pas le trône. Cela me répugne d'ainsi reléguer un tel poids sur ses jeunes épaules, mais je vais devoir laisser ma couronne à Léo qui, comme tu le sais bien, a toujours été plus sage que moi. Cela peut sembler irresponsable de la part d'une sœur d'ainsi se défaire des ses responsabilités, mais cela le serait d'autant plus de la part d'une princesse de laisser, à nouveau, une créature ignoble à la tête du royaume.
Xander, Élise...j'ai tellement honte, tellement mal de ne pas avoir su vous protéger. Bercer vos cadavres et les abreuver de larmes ne vous aura pas fait revenir. Alors que j'étais agenouillé dans votre sang, j'ai hésité à vous rejoindre. Les yeux rouges de ma wyverne me fixaient d'une lueur malsaine, et je semblais y apercevoir un éclat ardent de l'Enfer qui m'attend de l'Autre côté. J'ai regardé ma hache d'un tout autre œil et, abandonnant le corps raidi d’Élise, l'ai saisie comme un bébé, la faisant luire contre mon sein toujours découvert, sans doute car ce qu'il contient étouffait déjà trop et espérait la fin d'un coup bien placé. J'ai caressé la lame du bout des doigts, coupant mon gant et mêlant mon sang à celui des Hoshidiens qui maculait mon arme. La vision de mon sang chaud souillé sur vos corps froids et durs m'a plongée dans une puissante euphorie. « Une magnifique boucherie m'est offerte, autant l'embellir », me suis-je dit.  Alors que j'imaginais ce corps tant fantasmé sanguinolent comme un vulgaire bout de viande, alors que mes bras se levaient d'eux-mêmes pour préparer la mise à mort, j'ai entendu Léo crier. Soudain, je me suis réveillée. Il a bondi dans mes bras, en pleurs, tandis que je laissai ma hache, pour la première fois depuis très longtemps, m'échapper des mains. Je lui ai rendu son étreinte, lui demandant pardon : je réalisai seulement que j'avais faillit l'abandonner à son tour. Même s'il m'a pardonné, je sais que je serai incapable d'être aussi tendre avec moi-même.
Xander, toi aussi, pardonne-moi. Pardonne-moi de ne pas avoir su être assez forte, que ce soit en temps que sœur, que princesse, ou même en temps que femme. J'aurais aimé devenir mère, mais jamais je n'infligerais la honte de tels gènes à un enfant. D'autant que si les hommes sont aisément séduits par mon enveloppe charnelle, je ne peux infliger ma vie à celle d'un autre.

Pardonne-moi, Xander. Pardonne-moi car je serai incapable de le faire. Je vous aimerai toujours autant, Élise et toi.

Ta chère sœur
Camilla.


Dernière édition par Raiden le Dim 30 Déc - 18:58, édité 1 fois

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Mon dieu excellente idée, et tellement bien écrit ! Félicitations à toi ! Je vais essayer de m'y mettre aussi voir ce que ça peut donner Wink
Juste petite question pour les lettres de FE 14, j'ai fait que Conquête, je risque de me faire spoiler ?

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Sur la dernière lettre (8ème) oui c'est du Hard Spoil.

La 6ème et la 7ème ça va par contre ^^

descriptionles Missives de l'armée EmptyRe: les Missives de l'armée

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum