Soutiens entre Néo et Signy 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -30%
Remise de 30% sur les chaussures Nike Air VaporMax 2019
Voir le deal
133 €

 

 Soutiens entre Néo et Signy

Aller en bas 
AuteurMessage
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 464
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Soutiens entre Néo et Signy Empty
MessageSujet: Soutiens entre Néo et Signy   Soutiens entre Néo et Signy EmptyMar 19 Mar 2019 - 22:58

Ce topic servira à recenser les dialogues de soutiens entre les deux personnages de Signy et Néo. Tout a été rédigé entre Néo et Moi par MP, c'est donc tout bon.

PS : Ce soutien se déroule peu après le RP social, dans la même matinée en fait.


................



Néo était assis à son bureau, en train de ranger un grand nombre de papiers. Il s’agissait des données techniques sur tous les miliciens, mises à jour tout dernièrement par Cecilia.

Néo : Xena… Yuzu… Et Zaris ! Le compte est bon.


Après s’être assuré que toutes les fiches étaient bien rangées dans l’ordre alphabétique, il se leva et les prit sous son bras, avant de sortir de sa chambre.

Néo : Voilà qui devrait suffire. Je vais lui donner tout ça : plus elle en saura, mieux elle pourra se préparer pour les combats à venir.

Le chef des miliciens marcha alors à travers l’aéronef, de couloir en couloir, jusqu’à s’arrêter devant l’une des portes, à laquelle il frappa trois coups.

Néo : C’est moi, Néo, je peux entrer ?



Signy était en train elle même de relire ses propres notes sur les miliciens. Normalement, les notes officielles devaient arriver bientôt selon Cécilia. Et même si son admission au sein de la milice fut mouvementée, le groupe semblait avoir plutôt bien pris le fait qu'elle soit la stratège du groupe, toutes proportions gardées. Son âge et son ancienne trahison auraient pu soulever bien plus de soucis que cela. Mais puisque ce fait ne semblait pas soulever plus de questions que cela, elle s'en accommoda. Exceptionnellement, elle était en tenue plus décontractée, ne portant pas sa grande veste et sa chemise ouverte au niveau de sa gorge. Alors qu'habituellement, c'était fermé jusqu'en haut, dans ces circonstances, sa tache de naissance était visible.

La jeune femme haussa un cil en entendant qu'on toquait à la porte. Déjà parce qu'il était relativement tôt et qu'en plus, chez les mercenaires, personne ne toquait à sa porte, on entrait dans sa chambre sans lui demander ou la prévenir.

Néo : C’est moi, Néo, je peux entrer ?


Signy : Chef? Bien sûr, entrez-donc!

Néo entra.

Néo : Rebonjour, Signy. Je voulais t’apporter ceci. Tiens, c’est pour toi.

Il lui tendit le paquet de fiches. Elle s'en saisit avec un petit sourire.

Signy : Merci, je vais commencer à les regarder.

Son regard se posa sur les fiches qu'elle analysa l'une après l'autre. Vu qu'elle lisait énormément, la jeune femme mit près de trois fois moins de temps à tout lire que la majorité des Beorcs.

Signy : Hmm hm... J'ai effectivement constaté plusieurs de ces choses. Mais je constate que ces fiches sont très bien organisées! Est-ce le travail de dame Cécilia?

Néo : En effet. Qu’en dis-tu ? Est-ce que ça t’aidera à préparer les stratégies des batailles à venir ?

Signy : Normalement oui. Je ferai de mon mieux, Néo. Et… Je préfère vous prévenir maintenant, il est hors de question que je laisse une situation comme celle que j'ai constatée se reproduire. Xena qui serait assignée à la défense? Je pense que vous êtes beaucoup plus apte sur ce domaine. Surtout que Finley pourra aussi vous protéger des flèches, ce sera donc une relation donnant-donnant.

Néo : Oui, je suis d’accord. Une unité aussi puissante que Xena qui reste en retrait, c’est du gaspillage. Je suis fort également, mais un peu moins qu’elle… en revanche je suis l’une des unités les plus robustes, grâce à mon armure. Cela dit, étant une unité aérienne, j’ai également un fort potentiel offensif, surtout en extérieur. Signy, tu penses que tu arriverais à concilier les deux ? À trouver une solution qui me permette à la fois de protéger mes compagnons, sans pour autant nuire à mes aptitudes offensives ?


Signy : Bien sûr! Puisque, de manière surprenante pour un Wyverne, vous maîtrisez la magie, vous n'êtes pas obligé d'être au tout devant du front. Peut-être un ou deux mètres en retrait? Ça vous garde une grande flexibilité offensive et puisque vous êtes en volant, vous pouvez donc rejoindre le front arrière en un instant. Mais pour bien faire, il me faudrait voir la vitesse que vous pouvez atteindre sur le dos de votre compagnon.

Elle se gratta le menton en regardant de nouveau les fiches, encore plus rapidement puisqu'ici, ce n'était qu'une relecture.

Signy : Votre groupe ne facilite pas les choses. Vous n'avez aucun milicien un tant soit peu endurant? Un chevalier aurait été utile mais puisque vous êtes le plus endurant de votre groupe d'élite, vous êtes aussi malheureusement le plus apte. Et surtout, votre position un petit peu bâtarde fait que vous ne pourrez pas être absolument concentré sur le front puisque la protection de Finley et Kurtis vous reviendrait. Et un mètre, c'est trop près pour leur dire de vous suivre.

Alors qu'elle réfléchissait, sa main passa à l'intérieur de son col. Lorsque la jeune femme était en profonde réflexion, elle avait cette mimique.

Néo : Ah non, c’est bien vrai : nous n’avons pas d’unité en armure lourde pour le moment. As-tu besoin d’un peu de temps pour y réfléchir ? Sinon, nous pourrions aller sur le pont, pour que je te montre la vitesse que je peux atteindre sur ma wyverne. Qu’en dis-tu ?

Signy : Voir une démonstration de vol? Avec plaisir, veuillez m'excuser un moment...

Signy se dirigea donc vers sa veste et la mit sur ses épaules puis, se rendant compte que son col était ouvert depuis tout ce temps, la jeune femme se dépêcha de reboutonner son col, avant de se diriger vers son leader.

Signy : Voilà. Pardon pour l'attente, je vous suis.

Néo : Pas de souci, je comprends. D’autant plus que, dehors, il fait un peu frais. Sur ce, allons-y.

Ils sortirent de la chambre de Signy, et se dirigèrent sur le pont de l’aéronef.

Néo : Je te conseille de te boucher les oreilles…


Néo porta deux doigts à sa bouche, et poussa un sifflement très puissant. Quelques secondes plus tard, une wyverne surgit d’un côté de l’aéronef, et atterrit sur le pont juste à côté de Néo et Signy, provoquant une forte bourrasque qui décoiffa la jeune femme.

Néo : Voici Martel, ma wyverne. Elle se dégourdissait les ailes autour du navire, elle aime bien faire ça de temps à autre.


Signy mit quelques secondes pour se remettre de ses émotions. Elle ne s'attendait pas à ce que le Wyverne atterrisse si près d'elle. Cependant, elle parvint à se calmer à temps pour entendre toutes les explications de Néo. Si bien qu'elle s'inclina doucement devant Martel.

Signy : Enchantée. Je suis Signy.


Puis elle se tourna vers Néo.

Signy : Très bien, je suis prête à vérifier votre vitesse. Je vous laisse donc parcourir le vaisseau de bout en bout.

Néo : C’est comme si c’était fait !

Néo enfourcha Martel, et prit son envol. Le duo se plaça au-dessus de la poupe du navire, puis se mit à fuser vers la proue. Une fois cela fait, il se stabilisa dans les airs, à quelques mètres au-dessus de Signy.

Néo : Alors, quelle est ta première impression ? Je me disais, ce serait peut-être mieux de prendre de l’élan, car, là, Martel n’a pas eu le temps d’atteindre sa pleine vitesse.

Signy : Justement non! Le but n'est pas de jauger la pleine vitesse de Martel, juste de voir à quel point votre compagnon.... Pardon, est-ce un mâle ou une femelle d'ailleurs? Je reprends ce que je disais, voir à quel point Martel pourra voyager aisément entre les deux fronts. Cependant, dans un combat réel, il sera très compliqué d'atteindre la vitesse maximum. Nos champs de bataille ne devraient pas être beaucoup plus grand que ce que vous venez de parcourir.


Elle rédigea de nouveau des notes dans son carnet avant de simplement sourire à Néo.

Signy : Je maintiens ce que je pensais, vous êtes le combattant le plus mobile de ce groupe, le mieux serait donc que vous adoptiez une posture polyvalente à préférence défensive. En somme, que vous restiez globalement à protéger Finley et Kurtis, profitant parfois de votre vitesse pour rejoindre le front.

Néo : Ah, d’accord, je vois ! Je comprends. Ah oui, Martel est une femelle !


Martel se posa, et Néo remit pied à terre, face à Signy.

Néo : C’est vrai qu’il est important de protéger Finley ou encore Kurtis, mais… toi aussi, Signy, il faudra que je te protège, non ? Je veux dire, tu n’es pas seulement notre stratège : tu es aussi, pour le moment, notre seule guérisseuse, aussi il est crucial d’assurer ta protection.

Signy : Ce serait un peu compliqué... Vu mon rôle de guérisseuse, justement, je dois voyager entre les différents groupes. D'ailleurs! J'ai trouvé deux pistes d'évolution pour quand je serais plus forte : soit j'arrive à maîtriser la téléportation que je demanderai à Cécilia de m'enseigner lorsqu'elle aura plus confiance en moi, soit j'apprendrai à monter à cheval. Idéalement, ce serait mieux que je sois une chevalière céleste, mais avec une épée, bonne chance pour toucher qui que ce soit. Enfin, j'ai digressé! Je disais donc que, dans l'idéal, je monterais sur Martel avec vous, mais ce serait compliquée. Je me vois donc obligée d'alourdir votre travail...


Elle se frotta l'arrière du crâne, un petit peu gênée. Néo se gratta le menton en souriant.

Néo : Eh eh ! Je vois. Eh bien, écoute, Signy… Est-ce que tu voudrais essayer de monter Martel avec moi ? Cela te permettrait de voir si la voie de la chevalière céleste est une bonne voie pour toi, ou bien si au contraire, il s’avérait que tu aies le mal de l’air, tu pourrais ainsi t’en assurer. Qu’en dis-tu ?

La perspective fit rosir la jeune femme. Monter sur une Wyverne et voir le ciel? La perspective était plaisante après tout. Mais monter avec Néo? Elle ne s'était jamais vraiment tenue proche de qui que ce soit auparavant....

Signy : ... Pourquoi pas, si vous me le proposez. Dois-je me tenir devant vous ou derrière vous?

Néo : Peu importe, en fait c’est selon ta préférence. Devant, tu seras plus libre de tes mouvements et pourras mieux profiter de la vue, mais tu seras aussi du coup davantage sujette à d’éventuels vertiges. Cela dit c’est peut-être moins risqué que de te placer derrière, car en cas de problème je pourrais toujours t’attraper pour t’empêcher de tomber, ce que je ne pourrai pas faire si tu te places à l’arrière.

Signy : D'autant plus que si je dois m'entraîner à devenir chevalière céleste, il est mieux que je sois devant. Je suis assez menue par rapport à vous, je ne pourrais pas éventuellement piloter derrière qui que ce soit. ... Fort bien, j'aimerais essayer en étant devant vous.


Néo : Très bien. C’est vrai que, tout bien réfléchi, c’est sans doute le meilleur choix.

Néo remonta sur Martel. Une fois qu’il fut bien installé, il tendit la main à Signy pour l’aider à monter elle-même. Ce qu'elle fit, bien qu'un petit peu appréhensive. Elle chercha à prendre ses aises, dos à Néo, installée sur Martel. Elle lui caressa un peu le cou, essaya de lui communiquer sa gratitude de la laisser la chevaucher.

Signy : C'est vous qui avez l'expérience Néo, je vous laisse donc faire. Ah, et au fait, quel est l'endroit que Martel préfère se faire caresser?

Néo : Oh, n’importe où, elle n’est pas bien difficile. Seulement, ce n’est pas la peine de le faire là où les écailles sont trop épaisses, car elle ne sentirait rien. L’endroit le plus sensible, je dirais que c’est autour de son cou, c’est là qu’il vaut mieux la caresser si tu veux que ce soit efficace.


Néo avança alors ses bras, autour de Signy. Assez maladroitement, car il n’avait pas l’habitude d’être à deux sur Martel. Mais il parvint sans trop de difficulté à se saisir des rênes.

Néo : Alors… tu es prête au décollage, Signy ?


Signy : Quand vous l'êtes Néo!


Néo : Alors c’est parti, yah !!!


Néo tira les brides, et Martel prit son envol. Elle s’éleva dans les airs, plusieurs mètres au-dessus du navire, puis décrivit un arc autour de celui-ci.

Néo : Alors, ça te plaît ?


Signy ne sut que dire. Elle avait déjà fait de l'équitation auparavant mais à cheval, ce n'était pas la même chose que sur un Wyverne! Le frottement des écailles, le mouvement des muscles dans le corps de la bête... C'était incomparable.

Signy : ... C'est tout bonnement... Fascinant! Je n'ai jamais vécu une sensation comparable!

Puis le trio accéléra vers l’avant de l’aéronef, face au vent. Néo se prit les cheveux de Signy dans le visage, c’était gênant, et en même temps, il sentit son parfum, et cela lui était agréable. Relâchant un peu les rênes, car il ne pouvait plus rien voir, il laissa Martel ralentir d’elle-même. Ce ralentissement permit à la stratège de prendre conscience de ce qui s'était passé. Confuse, elle prit sa longue chevelure rousse, la tourna une fois et la glissa dans son manteau. Ainsi, Néo ne serait plus dérangé. Elle se sentit bête de ne pas y avoir songé avant.

Puis Martel s’éleva haut, bien haut au-dessus du vaisseau… avant de piquer vers la terre à toute vitesse ! Elle frôla l’aéronef avant de passer en-dessous. Et sous l'effet d'une forte appréhension et l'adrénaline qui montait en elle, Signy poussa un cri. Elle se doutait ne rien risquer mais impossible d'être rationnel dans ce genre de circonstances.

Puis elle ralentit, et effectua des vrilles autour du bateau, avant de se stabiliser, à peu près au niveau du pont, plusieurs mètres sur le côté.

Néo : Eh bien… Que dis-tu de ce baptême de l’air ?

Signy : Je... ... C'était incroyable! A part au fil de mes grandes découvertes, je n'ai jamais senti mon cœur battre aussi vite... ... Merci pour le vol, chef, c'est très agréable.


Néo : Mais de rien, tout le plaisir est pour moi. Hum… Dis-moi Signy ? Que dirais-tu de prendre les rênes quelques instants, pour diriger Martel toi-même ?

Signy : Euh, je ne sais pas si c'est une bonne idée... Je n'ai jamais dirigé un Wyverne, j'ai peur de lui faire mal sans le vouloir... Cependant, si vous pensez que je pourrais essayer... Je dois avouer que l'idée me tente.

Néo : Mais oui, tu vas voir, c’est très simple. Il suffit de tirer légèrement vers le haut pour la faire avancer, tirer légèrement sur les côtés pour la faire tourner, et, pour la faire ralentir, tirer vers toi. Ce n’est pas plus compliqué que ça !


Il lui tendit les rênes.

Néo : Je suis sûr que tu y arriveras très bien. En plus, Martel est plutôt docile, tu verras.

Elle hésita encore un instant. Mais finalement, elle accepta de prendre les rênes de Martel, effleurant sans le faire exprès les doigts du cavalier Wyverne. Après s'être bien repositionnée, Signy regarda droit devant elle. Et cherchant à appliquer ce que lui avait expliqué son professeur improvisé, elle donna un coup vers le haut. Mais son stress était trop grand, si bien que Martel accéléra d'un coup en piqué vers le sol, confuse. Intuitivement, la stratège tira les rênes vers elle pour ralentir. Mais sous la crispation, elle avait vraiment peur d'avoir fait mal à Martel. Se rappelant les conseils de Néo, elle lui caressa le cou, un peu tristement.

Signy : Je te demande pardon si je t'ai fait mal, Martel… Je n'ai aucune expérience.

Néo : Oh, mais…


Néo vit juste à temps que Signy avait lâché la bride pour caresser le cou de Martel, alors que celle-ci effectuait un virage vers le bas. Craignant que Signy ne perde l’équilibre, il lui agrippa la taille. Et en effet il sentit le poids de la jeune femme rousse pencher une fraction de seconde sur le côté. Bien que ce réflexe avait permis de maintenir Signy en position sur la selle, cela fit tout drôle à Néo, qui n’avait plus connu de tel contact physique avec la gent féminine, depuis sa perte de mémoire… Mais déjà Martel ralentit d’elle-même, et Néo relâcha l’étreinte aussi vite qu’il ne l’avait effectuée.

Néo : Signy, je ne sais pas si tu l’as remarqué, mais Martel entamait un virage. Il ne fallait pas lâcher les rênes à ce moment, tu aurais pu tomber ! Mais ce n’est… ce n’est pas grave, je t’ai rattrapée. Hum… Regarde, elle a senti ta caresse dans son cou, c’est pour ça qu’elle s’est ralentie. Maintenant qu’on est stabilisés, tu peux lui refaire un câlin si tu veux.

Signy hocha du chef, confuse d'avoir obligé Néo à la rattraper. Cependant, elle fit une autre caresse dans le cou de Martel avant de reprendre les rênes, déterminée à apprendre. Après tout, le chef lui donnait de son temps pour lui enseigner. Ainsi, elle respira un bon coup et refit partir doucement Martel.

Signy : N'hésitez pas à m'interrompre si je fais quelque chose qui pourrait vous mettre en danger, Martel ou vous. Être maladroite est une chose, mais si ça met en danger mon entourage, mieux vaut ne pas le faire je pense.

Néo : Ne t’en fais pas, tu ne nous as pas mis en danger. J’ai gardé le contrôle. Est-ce que tu veux continuer un peu, ou bien on remet pied à terre ?

Signy : Hmm... Je pense que je vais essayer de la faire se poser, et on pourra réessayer plus tard si cela vous va.


À peine ces mots prononcés, Signy dirigea Martel prudemment pour la faire se poser sur l'Aéronef. Ses contrôles n'étaient pas parfaits mais elle faisait de son mieux.

Néo : C’est bien, doucement, mais sûrement. Oui, tu y arrives très bien !

Alors que Martel glissait lentement vers le pont de l’aéronef, Néo, sans réfléchir, remit ses bras autour de la taille de Signy. Le trio se posa sans anicroche. Ce n’est qu’une fois à terre que Néo se rendit compte de son geste, et enleva ses bras.

Néo : Oups… Euh, désolé. Ahem. En tout cas, tu as bien réussi ton atterrissage ! Tu vois, le geste doit être assuré sans être brusque, je trouve que tu progresses vite.

Signy : Ce.... Ce n'est rien, vraiment! ... Hum, ma progression ne peut être présente que grâce à mon professeur.


Elle rigola doucement, cherchant néanmoins à retrouver son calme. Néo sourit à son tour. Le chef des miliciens descendit, et aida la jeune femme à descendre à son tour.

Néo : Eh bien, j’ai été très content de te donner cette petite leçon. On pourra remettre ça quand tu veux, n’hésite pas à venir me voir quand tu en as envie ! Euh, juste une chose : tu n’es pas obligée de me vouvoyer. C’est vrai que je suis ton chef, certes. Mais, je trouve le tutoiement plus naturel. Aussi n’hésite pas à me dire tu, enfin, sauf si cela te déplaît bien sûr.

Signy : Eh bien, c'est contraire à mes habitudes mais... Si c'est ce que v-- Pardon, ce que tu veux, je te tutoierai, chef. D'ailleurs, Xena ne veut pas que je l'appelle ainsi. Et toi?


Une fois sur le vaisseau, Signy donna une dernière caresse au cou de Martel. Cette dernière se mit alors à ronronner bruyamment.

Néo : Ah oui, Xena ne veut pas que tu l’appelles « chef » ? Cela ne m’étonne pas. Quant à moi… tu peux m’appeler ainsi si tu veux, mais c’est vrai que je préférerais Néo, tout simplement. C’est plus direct.

Signy : Eh bien, c'est toi le chef, Néo. Si c'est ce que v... Ce que TU préfères, je vais m'y plier. Et puis, ce n'est pas désagréable après tout?

Elle s'étira doucement pour se remettre de son baptême. Cependant, elle l'avait fait peut-être trop fortement, ce qui lui provoqua une douleur vive au niveau de sa blessure. Sous la souffrance, Signy grogna et se tint le bassin.

Signy : Argh… Fichue brûlure trop vive…

Néo tendit sa main vers elle.

Néo : Ça ne va pas ? Tu as mal ?


Signy essaya de sourire malgré la douleur momentanément ravivée de la brûlure.

Signy : Il semblerait que l'autre jour... Je ne me sois pas ratée en voulant cautériser ma plaie, Aie... Mais ça va aller, ne t'en fais pas.

Néo : Ah ? C’est vrai que tu avais fait ça… Tu es vraiment très courageuse ! Certes tu as arrêté l’hémorragie, mais, ça a dû être tellement douloureux sur le coup… J’ai peur que ta brûlure ne s’infecte, voire ne suppure… Mais, qu’est-ce que je pourrais bien faire ? Je ne suis pas médecin… Oh, mais, tu sais manier les bâtons de soin, Signy ! Tu devrais utiliser ton bâton sur ta brûlure.

Signy : J'ai peur que ça ne marchera pas... Ce n'est pas une blessure, plus une affliction. Si j'avais un Vitalis, je pourrais me soigner mais pas là. Ceci dit...


Elle se redressa et inspira profondément. Elle se tourna vers Néo et sourit.

Signy : Ça va mieux. Je vais faire en sorte de ne pas abuser. Après tout, la mission sur laquelle je me suis inscrite devrait pouvoir bien se passer.

Néo : Tu es sûre ? Tu ne veux pas que j’examine ça de plus près ? Il ne faudrait pas que cette brûlure affaiblisse tes forces…

Signy : ... Tu sais, ça aurait pu paraître déplacé pour quelqu'un qui ne constate pas ton côté gentilhomme, tihihi! Ne t'en fais pas, je serai prudente. Merci de ta sollicitude mais je pense sincèrement que ça va aller. Et si ce n'est pas le cas, je chercherais un magasin spécialisé pour m'acheter un Vitalis.

Néo : Hum, d’accord, je te fais confiance.


Les deux mercenaires quittèrent alors le pont. Martel se mit dans un coin et se roula en boule pour faire une sieste. Néo raccompagna Signy jusqu’à sa chambre avant de l’y laisser.

Soutien C entre Signy et Néo obtenu ![/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1367
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Soutiens entre Néo et Signy Empty
MessageSujet: Re: Soutiens entre Néo et Signy   Soutiens entre Néo et Signy EmptyDim 7 Juil 2019 - 20:51

La jeune stratège était en train de relire son rapport, qu'elle avait rédigé en trois exemplaires, un pour chacun de ses chefs et un pour elle-même, aimant à garder une trace des missions qu'elle effectuait au sein d'un groupe. Se relâchant légèrement, Signy saisit ses parchemins, avant de se diriger vers la chambre de Néo. Pourquoi lui en premier? Elle n'en savait rien... Mais y réfléchir trop longtemps serait simplement inutile, si bien qu'elle se dirigea vers sa chambre. Cette fois, elle était sans son habituelle veste de stratège, sa chemise blanche boutonnée jusqu'à la gorge. Après avoir inspiré, chassant le trac de son premier rapport à la milice, Signy toqua doucement à la porte du cavalier wyverne.

Signy : Néo, je ne vous dérange pas? C'est Signy, je vous apporte mon rapport.

Néo : Ah ? Bonjour Signy ! Non, tu ne me dérange pas. Entre donc.

Ne se faisant donc pas prier, la jeune femme pénétra dans le dortoir, avec son rapport écrit dans les mains.

Signy : Bonjour Néo. Comment s'est passé votre... Pardon, j'ai du mal à tutoyer les gens. Du coup, comment s'est passé ta mission? Pour la mienne, j'ai rédigé le rapport et je viens justement te l'apporter.

Néo : Ah, déjà ? Fantastique, tu es vraiment efficace ! Notre mission s’est bien passée avec Xena, elle s’est terminée sur un succès. Notre client nous a offert à chacun de nous deux une arme d’exception. Je suis désormais l’heureux propriétaire d’une lance hors du commun, tu veux la voir ? Oh, et, tu as peut-être remarqué que nous avions une nouvelle recrue désormais ? Il nous a rejoint durant le combat. As-tu eu l’occasion d’échanger un peu avec Morgan ?

Au compliment, Signy se mit à rougir doucement. Pourtant, elle n'était pas dupe, elle savait que sa vitesse de rédaction était plutôt élevée. Néanmoins, elle sourit doucement à Néo et posa le rapport à côté de lui, qui détaillait ce qui s'était passé.

Signy : Une lance? Je serais ravie de l'examiner, ça pourrait me donner une idée plus globale des moyens que le groupe possède. En revanche, je n'ai pas vraiment eu l'occasion de discuter avec ce Morgan, Lamne avait besoin de mon aide pour son propre rapport.

Soudainement, Signy bailla doucement. La journée avait été longue pour elle, mais il restait encore des choses à faire pour elle. Se rendant compte de l'irrespect complet dont elle venait de faire preuve, la stratège se frotta la tête, gênée.

Signy : Mes--Mes excuses! ... Ça faisait longtemps que je n'avais pas combattu autant tout en étant sollicitée, je suis fourbue....

Sa main se plaça sur son épaule, au niveau même où sa marque se trouvait. Néo, bien sûr, ne pouvait pas la voir à cause de la chemise…

Néo : Bah, ce n’est rien. Je peux tout à fait comprendre que tu sois fatiguée après une mission où tu as dû tout à la fois combattre, et rédiger un rapport détaillé. Je le lirai dès que j’en aurai le temps. Sur ce, voici la lance en question !

Il sortit la très longue lance de là où il l’avait posée, et la souleva lentement en faisant attention à ne rien casser autour de lui… ce qui n’était pas facile vu la promiscuité des lieux, et la taille impressionnante de l’arme !

Néo : Cette lance se nomme Balsarane. Comme tu peux le constater, elle est d’une longueur démentielle. C’est à la fois sa force, et sa faiblesse : faiblesse car elle s’en trouve difficile à manier ; force car elle n’en est que plus redoutable contre les unités montées.

Signy : En effet, elle est très longue...!! En fait, il serait même presque intéressant que ce soit Martel qui porte cette lance, vu sa taille. Comme un chien tiendrait un os dans sa gueule, je ne sais pas si je suis claire avec l'image ? Ceci dit, ça pourrait la déséquilibrer... Il faudrait faire des tests. Et pour ma part, j'ai acheté un bâton de Vitalis pendant notre mission, ainsi tu n'auras plus à t'en faire pour moi à cause de la brûlure, tihi!

Néo : Ah, c’est bien, ça. Avec un tel bâton, tu pourras aussi soigner nos alliés s’ils se faisaient empoisonner, par exemple. J’ai entendu parler également de bâtons qui auraient le pouvoir d’endormir ou de rendre fou… Je n’en ai encore jamais vu, mais si de tels bâtons existent et qu’on en croise un jour chez nos ennemis, alors je serais rudement soulagé de pouvoir compter sur toi. Ton idée avec Martel n’est pas bête, je n’y avais pas songé… Nous pourrions aller sur le pont pour faire un test, voudrais-tu m’accompagner maintenant ? Ou bien as-tu d’autres choses à faire ? D’ailleurs, ça me fait penser que Martel a été égratignée lors de notre combat : j’avais soigné ses plaies avec de l’alcool et du jus de citron, mais, cela ne te dérangerait pas de lui donner un petit coup de pouce magique ?

Signy : Y aller maintenant? Avec plaisir, je suis toujours partante pour faire des examens. Et vu qu'il fait doux ce soir, je pense qu'il est inutile de repasser par ma chambre pour prendre ma veste. Et ne t'en fais pas pour les blessures de Martel, je suis sur le coup! Je te suis donc.

Pour illustrer ses propos, la jeune femme sortit de la chambre, se mettant un peu en retrait sur le côté, afin de le laisser passer devant. Néo et elle montèrent donc sur le pont. Martel était allongée, faisant la sieste. En les voyant tous deux arriver, elle se leva et déploya ses ailes.

Martel : Grouh !

Néo : Ah ah ! Oui, Martel, tu as tout de suite compris pourquoi on venait, rien qu’en nous voyant ! Signy, elle t’a reconnu, je pense qu’elle t’aime bien !

Signy : Ah vraiment? Je suis ravie de l'entendre! Surtout que je comptais-- Oups!

Elle toussa fortement, cherchant à dissimuler ce qu'elle avait laissé échapper. Puis, elle se dirigea vers Martel et s'inclina doucement devant elle.

Signy : Bonjour Martel, comment vas-tu? Montre moi où tu as mal pour que je puisse te soigner.

Martel : Gro !

Néo : Il y a ces deux entailles, sur le flanc, là. Et une autre au niveau du ventre, ici.

Sans se faire attendre, la stratège posa doucement sa main sur les blessures de Martel, laissant le flux magique fermier ses petites plaies. Elles étaient bénignes, si bien que cela ne prit que peu d'énergie.

Signy : Et voilà Martel !

Martel : Gra !

Néo : Elle te remercie.

Signy : C'est tout naturel, c'est mon rôle.

Elle grattouilla le menton de Martel avec un petit sourire.

Signy : Vous autres Wyverns êtes des créatures fascinantes…

Martel : Hrr…

Néo : Eh eh ! Tu l’entends ? Elle ronronne !

La stratège rigola doucement en continuant ses caresses. Elle avait son esprit accaparé par autre chose en même temps, néanmoins.

Signy : ... Néo, je voulais te dire que j'ai pris une décision. Te souviens-tu de ce dont nous avons parlé, par rapport au fait que je devais gagner en mobilité ?

Néo : Hum… Ah, oui, ça me revient : tu disais envisager devenir une chevalière céleste.

Signy : En réalité, j'hésitais entre Chevalière Pégase et Cavalière. ... Cependant, je ne peux me sortir les sensations que j'ai ressenti sur Martel. … Je vais économiser pour m'acheter un Wyvern. Ainsi donc, pourrais-je compter sur ton érudition sur la chevauchée des Wyverns?

Néo : Bien sûr. Tu peux compter sur moi pour t’aider ! Mais, tu verras, ce n’est pas compliqué, tu apprendras vite. Il te faudra surtout t’exercer, c’est un forgeant qu’on devient forgeron comme on dit. Voudrais-tu monter à nouveau sur Martel ?

Signy : Hmm, c'est tentant, mais comme je l'ai dit, je suis un peu trop fatiguée pour apprendre. Ceci dit... Je ne dirais pas non au fait de faire un tour sur Martel avec toi.

Néo : On pourrait peut-être en profiter pour tester en même temps le portage de Balsarane par Martel.

Signy : Si cela ne vous ennuie pas… Je remonte devant, donc?

Néo : Oui. D’ailleurs, et si tu essayais de monter la première cette fois ?

Sans répondre, Signy regarda Martel, cherchant une approbation dans son regard. Mais incapable de comprendre ce qu'elle lui renvoyait, la jeune femme inspira et monta sur Martel, imitant Néo grâce à sa mémoire visuelle.

Signy : … C'était satisfaisant ?

Néo : Tout à fait ! Tu es en bonne voie pour devenir une unité volante.

Il dégaina Balsarane.

Néo : Tiens, Martel. Tu penses pouvoir attraper ça ?

Martel ouvrit sa gueule et laissa Néo placer entre ses dents l’énorme lance. Il essaya de faire en sorte qu’elle soit le plus équilibrée possible. Une fois que ce fut fait, il monta à son tour, derrière Signy.

Néo : Bon, eh bien, c’est parti ! Je te laisse les rênes Signy.

Signy : Que-- Pardon? Mais je viens de... ... Bon, d'accord. Je ferai de mon mieux.

Elle saisit doucement les rênes et les dirigea, comme dans ses souvenirs, afin de faire faire à Martel quelques tours de l'Aéronef. Cette fois, elle ne fit pas de faux mouvements, tellement stressée de ne pas faire n'importe quoi.

Signy : … Je crois que ce que je préfère en vol, c'est la vue du ciel. C'est si beau…

Néo : Je suis d’accord. C’est un point de vue unique qui nous est offert sur notre environnement. Le ciel, mais aussi la terre, les mers… Tout devient si paisible vu de loin.

Le chef des miliciens se prit un peu à rêvasser, contemplant les nuages. Mais il se reprit rapidement. Signy avait déjà fait des progrès depuis la dernière fois, mais il fallait quand même qu’il reste vigilant.

Néo : Comment te sens-tu ? Tu es à l’aise avec les rênes ?

Signy : Hmm, je commence à m'y habituer. C'est étrange, je n'ai jamais été aussi à l'aise rapidement sur n'importe quel autre être vivant que sur Martel. Peut-être parce qu'elle est plus bienveillante envers moi ? Si tel est le cas, merci de ta collaboration, Martel. Apprendre grâce à vous deux est très agréable.

Néo : Eh eh ! Au fait, Martel, comment ça se passe pour toi ?

Martel : Grmf !

Néo : Bon. On dirait que le fait de tenir Balsarane ne la gène pas trop. Cela pourrait être intéressant d’en tirer profit durant des affrontements…

Le trio décrivit encore quelques courbes au-dessus des champs, avant de revenir vers l’aéronef.

Signy : … Néo, je peux te laisser faire l’atterrissage? Je commence à être trop fatiguée, j'ai peur de faire une fausse manœuvre…

Néo : Je comprends, pas de souci. Une prochaine fois, je t’apprendrai à atterrir.

Néo reprit alors les rênes. S’approchant de l’aéronef, il fit doucement ralentir la course de Martel. La Wyverne finit par redescendre en planant en direction du pont du Fire Emblem.

Ce ne fut qu'au moment où Martel se posa sur le Fire Emblem que Néo remarqua… La jeune femme qui s'était endormie contre lui. Et dans son sommeil, elle semblait plus détendue, libérée de toutes ses obligations. Néo se sentit un peu gêné, l’idée de la réveiller lui traversa l’esprit… Mais il se dit que, si elle s’était endormie, c’est qu’elle avait besoin de repos, ce serait idiot de la réveiller !

Néo : Ah, ma pauvre Signy… Tu dois être bien fatiguée pour t’endormir ainsi.

Le chef des mercenaires était tenté de la transporter jusqu’à son lit pour l’y laisser dormir. Seulement, ils étaient encore tous deux sur le dos de Martel, et il ne voyait pas comment ils pourraient descendre sans qu’elle ne se réveille. Le corps de Signy était collé tout contre lui, et il sentait sa chaleur… Néo ferma les yeux l’espace d’un instant. Il se sentait lui-même apaisé, et détendu, et sentit sa conscience s’amenuiser.

Néo, pensées : Je ne dois pas m’endormir… Je ne dois pas m’endormir…

Heureusement pour lui, Signy se réveilla doucement… Avant de sursauter, se rendant compte à quel point elle avait prit ses aises contre Néo. Elle descendit donc rapidement et se prit les pieds dans les rênes, se vautrant par terre! Ce choc avait eu l'avantage de la réveiller au moins.

Signy : Ouch… Pardon Martel, je ne t'ai pas faite trop mal en tirant les rênes sans faire exprès? Et Néo... J'ai tellement honte de m'être endormie comme ça, je dois manquer de sommeil... Mes excuses.

Néo : Ah, eh bien, ce n’est pas grave, ne t’en fais pas !

Le chevaucheur wyverne mit rapidement pied à terre à son tour. Il se pencha sur Signy.

Néo : Tu vas bien Signy ? Tu n’as rien de cassé, j’espère ?

Signy : Non non, ne t'en fais pas Néo. J'ai l'habitude, et au moins, maintenant, je suis assez réveillée pour retourner dans ma chambre sans te gêner, hihihi…

Elle se frotta le crâne, toujours honteuse mais parvint à se relever après s'être libérée les pieds.

Signy : Dans tous les cas, ce fut très plaisant. Et le fait que je me sois endormie en est même la preuve : j'ai réussi à me détendre tellement que je me suis assoupie. Pour l'instant, Messire Alexei et toi êtes les deux seuls Beorcs devant lesquels je suis parvenue à m'endormir.

Beorcs ? Ce terme fit bizarre à Néo, pourquoi l’employait-elle alors qu’elle était une Beorc elle-même ? Peut-être son habitude à employer les termes savants exacts ?

Néo : Beorcs ? Enfin, en tout cas, je prends ça comme un honneur ! Je suis donc le deuxième après Alexei. Qui était-il ?

Signy : Oui, Beorc, un problème? Messire Alexei en est un et, à priori, tu en es un aussi, non? Si je commence à dire "Humain", ça me ferait aussi bizarre que de voir un Laguz parler de "Sous-humain" en se parlant entre eux. D'ailleurs, pour eux, "humain" est une insulte. Mais je digresse, pardon! Je disais donc que Messire Alexei est... Disons qu'il est ce que j'ai qui se rapprocherait le plus d'un père. Pas exactement mais il m'a élevé et instruit. Je ne suis juste pas sa fille biologique. Donc oui, même si je ne voulais pas forcément me montrer à lui de cette façon, il a bien veillé sur moi. ... Ceci dit, la sensation était différente...

Se rendant compte du côté totalement inapproprié de ce qu'elle venait de dire, elle s'inclina rapidement, bafouillant des excuses et courant se réfugier dans son dortoir, incapable de comprendre ce qui s'était passé.

Néo : Signy ? Signy ! Eh bien, elle est partie.

Martel : Grmmf ! Mrf !

Néo : Ah oui, j’en aurais presque oublié ça ! Attends un instant, je te l’enlève !

Il retira Balsarane de la gueule de Martel.

Néo : Eh bien, ça a l’air de bien marcher ! On essayera cette technique lors de notre prochain combat, tu veux ? Si ça fonctionne, ce sera encore un autre acquis que nous devrons à Signy. Décidément, elle m’épate !

Martel : Grah, grao !

Néo : Que veux-tu dire par là ? Allons, tu me taquines, c’est ça ?

De son côté, la jeune stratège inspira en s'installant dans le lit, regardant le plafond de sa chambre. La première fois depuis 8 ans qu'elle s'endormait devant quelqu'un. Car elle avait refusé de s'endormir devant Alexei au delà de ses neuf ans.

Signy : Néo... Quel homme intriguant...

Soutien B entre Néo et Signy obtenu !

_________________
Soutiens entre Néo et Signy Hyrule10Soutiens entre Néo et Signy 12348510Soutiens entre Néo et Signy Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1367
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Soutiens entre Néo et Signy Empty
MessageSujet: Re: Soutiens entre Néo et Signy   Soutiens entre Néo et Signy EmptyMer 20 Mai 2020 - 21:58

Signy relut ses notes sur la mission Ghysitienne. Mine de rien, elle s'était bien déroulée, même si elle avait l'impression d'avoir très mal commencé avec le cimetière. Aller vite n'était pas aller dans la précipitation, et même si cette fois, grâce aux remarques d'Erina et Xena, ils avaient trouvé une piste qui fut confirmée par la suite, la chance ne pouvait pas éternellement les aider. Et en relisant les notes de Néo, elle arbora un léger sourire.

Néo... Elle avait été une parfaite idiote. Comment pouvait-il avoir aussi aisément attiré son admiration? C'en était ridicule, son idéal de rationalité lui semblait chaque jour un peu loin. Mais elle n'avait pas le choix. Pour les mercenaires, elle allait DEVOIR réprimer ces sentiments idiots.

Elle fut tirée de ses réflexions alors qu'on toqua à la porte. Soufflant un peu, elle referma son carnet et regarda ladite porte.

Signy : Entrez-donc ?

Néo entra.

Néo : C’est moi. Tout va bien Signy ?

Signy se crispa en voyant Néo entrer. Quelle poisse, c'était le PIRE moment, sa détermination venait d'être balayée en un coup de vent.

Signy : O-oui! J'étais en train de relire le récapitulatif de la mission, vu que je ne peux pas vraiment sortir sauf accompagnée pour l'instant.

Néo : Tu n’es pas encore complètement rétablie ? Y a-t-il quelque chose que je peux faire pour toi ?

Signy : Hmm, je comptais marcher un peu, je peux faire des petites promenades d'une heure. Si tu veux, nous pouvons marcher ensemble?

A ce stade, elle commençait à douter de la sincérité de sa résolution pour lui avoir proposé cette idée stupide.…

Néo : Bonne idée ! Et puis, ça te dégourdira les jambes, je pense que ça te fera plus de bien que de rester enfermée ! Ce faisant, nous pourrons échanger sur le combat passé.

Signy hocha du chef. Au moins, parler travail l'aiderait à penser à autre chose qu'à ses soucis. Elle se releva donc et équipa son manteau de voyage.

Signy : Je te laisse ouvrir la voie?

Néo : Très bien, c’est par ici alors !

Ils sortirent de la chambre, et marchèrent jusqu’aux escaliers.

Néo : Tu penses que tu arriveras à descendre les marches seule ? Ou tu veux un peu d’aide ?

Signy : Je peux y arriver seule, je ne suis pas siIIII!!

Dans son orgueil mal placé, Signy perdit l'équilibre, non pas forcément par fatigue, mais par son équilibre qui refaisait des siennes. Heureusement, elle parvint à se rattraper à la rambarde et ne maqua que deux marches.

Signy : .... Peut-être devrais-je garder ma fierté de côté.…

Néo : Allons, laisse-moi t’aider. Je ne voudrais pas que tu te casses une jambe ou un bras, par-dessus le marché !

Alors ils se mirent à descendre, précautionneusement, marche après marche.

Néo : Je tenais à te dire… Merci, Signy.

Signy le laissa faire doucement, sentant une vague de bien être. Définitivement, ça allait être compliqué... Mais elle revint à la réalité quand Néo la remercia.

Signy : De rien, je suppose...? Mes excuses mais j'ai du mal à voir ce que j'ai fait qui demandait des remerciements ?

Néo sourit.

Néo : Tu ne vois pas ? Allons, c’est pourtant simple…

Ils descendirent encore une autre marche, doucement, en faisant attention à ne pas trébucher.

Néo : Déjà, merci pour ta déduction sur la pierre noire et le cimetière, tu avais vu juste sur ce coup, c’est grâce à toi que nous avons pu piéger nos ennemis. Et, surtout, merci pour ton aide lors de la bataille : sans tes soins à distance, nous ne nous en serions jamais sortis… aussi bien.

Signy se laissa guider, réfléchissant à ce que Néo avait dit.

Signy : ... Je n'ai fait que la moitié du travail. Xena a brillamment anticipé et mit Jin et monsieur Arnold à contribution. Il semblerait que j'ai encore du chemin à faire. Et pour les soins...

Elle adressa un doux sourire à son chef.

Signy : C'est pour ça que j'ai été recrutée aussi. De quoi aurais-je eu l'air si je vous avais laissés vous faire blesser inutilement?

Néo : Bien sûr, c’est normal que tu ne nous ai pas laissés mourir bêtement. Mais, j’estime que, c’est aussi normal de te remercier pour tout ce que tu as fait !

Néo hésitait à lui dire ce qu’il avait sur le cœur. Qu’est-ce qu’il l’en empêchait exactement ? La peur de paraître faible aux yeux de Signy ? Signy était pourtant une personne rationnelle, au moins autant que Néo lui-même, si ce n’est plus encore : elle n’était pas le genre de personne à juger le général sur un cas particulier.

Signy : ... Certes, j'imagine que cela se tiens.

Elle ne voyait juste pas quoi répondre à cette affirmation. Et alors qu'ils parvinrent tout en bas grâce à l'aide de Néo, la jeune femme se redressa et lui adressa un petit sourire.

Signy : Si nous allions nous asseoir un peu sur le banc? Je ne pensais pas que 4 simples remèdes allaient autant m'épuiser.…

Néo : Bien sûr, fais à tes aises !

Alors qu’ils s’assirent sur le banc, Néo regarda distraitement l’autel, face à eux. Il chuchota alors, pour ne pas déranger les quelques rares personnes qui étaient en train de prier, mais aussi pour ne pas se faire entendre, même s’ils étaient éloignés.

Néo : Le culte de la déesse Naga… Je ne me souviens pas te l’avoir déjà demandé, Signy, si tu étais croyante ?

Signy regarda l'autel en pinçant les lèvres. Même si sir Kasyade avait fait son possible pour soigner personnellement tous les miliciens, être dans une église la gênait toujours autant. Et à la question de Néo, elle répondit en chuchotant elle-même.

Signy : .... Je crois en l'existence d'une possible entité supérieure mais je ne crois pas en la religion. Même si les textes sacrés ont été d'illumination divine, ils ont été interprétés par les hommes et donc n'ont aucune valeur pour moi. Et toi?

Néo haussa un sourcil. C’était exactement…

Néo : C’est exactement ce que je pense aussi ! Enfin, pour être précis, je ne suis pas convaincu de l’existence ou de la non-existence d’Ashunera. Je ne suis pas un fervent croyant, contrairement à la plupart des gens de Terra, mais, c’est sans doute car mon amnésie m’a fait oublié ma foi…

Signy : Oh? Intéressant point de vue, je ne pensais pas que d'autres personnes pouvaient penser comme moi.

Et alors que Néo évoqua son amnésie, ça la frappa d'un seul coup. Elle n'avait pas suffisamment pris en compte que le combattant céleste était amnésique.

Signy : As-tu... Le moindre souvenir de ton passé ou tout est complètement bloqué?

Néo : Hum… Je ne t’en avais pas parlé ? Maintenant que j’y pense, c’est vrai que peut-être pas… J’ai perdu la mémoire, il y a seulement quelques années de cela, avant ma rencontre avec le duc de Rogwel et la fondation du Projet Gaïa. Je ne me souviens d’absolument rien d’avant cette période. Pourtant, je garde en moi certaines aptitudes, notamment la contrôle de la magie du vent, qui est vraisemblablement un art que j’avais acquis auparavant et que j’ai pu conservé malgré ma perte de mémoire. Mais, maintenant que tu m’en parles, il y a peut-être des souvenirs…

Signy : D'après un des ouvrages que j'ai lu sur l'amnésie, en effet j'ai ratissé large pour la recherche d'informations, j'ai appris que certaines personnes amnésiques retrouvaient des souvenirs confrontés à des situations rappelant le passé. Par exemple, si un jour tu as mangé une pomme, tu pourrais t'en rappeler en en voyant une croquée. J'ai pris un exemple non-important pour illustrer mon propos, bien sûr, mais tu as compris ce que je voulais dire.

Son regard se posa à droite à gauche, alors que plus de croyants commençaient à se rassembler.

Signy : ... Je suggère que nous allions dehors, si ça ne t'ennuie pas?

Néo : Oh ? Si tu veux. Et, si le froid ne te dérange pas.

Signy tapota son manteau de stratège.

Signy : C'est un cadeau de monsieur Alexander, Ghysitia le savait, c'est pourquoi je n'ai jamais eu de fourrure, mon manteau fermé est plus isolant que n'importe quelle fourrure. En tout cas pour le froid.

Néo : Oh, c’est un manteau enchanté ? C’est fantastique ! J’aimerais bien avoir le même, mais… on ne peut s’en procurer au drapier du coin, j’imagine ?

Signy : Pour être sincère, je n'en sais rien. Monsieur Alexander me l'a juste offerte. Je pourrais lui demander d'en faire faire une pour toi mais la dépense risque d'être importante, hihi!

Après le petit rire, Signy se redressa, pressée de quitter les lieux. Mais encore une fois, peut-être aurait-elle du plus prendre son temps. La brutalité de la levée lui donna un léger vertige.

Néo : Tout va bien ?

Signy : Oui, je me suis juste levée un peu vite, je... Je vais bien.

Elle inspira un coup et parvint à chasser ses légères faiblesses avant de simplement sourire à Néo.

Signy : Si nous y allions? Sauf si tu préfères que nous restions en intérieur?

Néo : Non, allons-y.

Alors qu’ils se relevèrent, et se rendirent vers l’extérieur, Néo songea à ce que Signy lui avait dit.

Néo : Tu as dit tout à l’heure que, une image de pomme pouvait faire ressurgir un souvenir qui y était lié. En y repensant, je crois bien que c’est ce qui m’est arrivé. Je crois même que, ça m’est arrivé à deux reprises, ici. C’est incroyable, alors que je n’avais plus le moindre souvenir jusqu’à notre arrivée à Ghysitia !

Signy leva les yeux vers Néo, sentant son visage s'illuminer. Par contre, était-elle plus contente de pouvoir vérifier ce qu'elle avait lu par le passé ou de voir que la mémoire de Néo lui revenait, elle n'était pas sûre de connaître la réponse....

Signy : C'est une excellente nouvelle! Bien sûr, pour que la mémoire revienne totalement, je pense qu'il faudra que ça se passe de nouveau bien plus souvent mais c'est déjà un bon début!

Néo : Ah, tant mieux ! Tu crois que je parviendrai à recouvrer la mémoire un jour ?

Signy : Totalement? Difficile à dire mais si tu as eu un passé guerrier, je crois que nous sommes dans le groupe idéal pour qu'elle te revienne un jour.

Néo : Un passé guerrier ? Hum… c’est bien possible…

Il repensa à la vision qu’il avait eu au moment où il s’était battu contre Jean-Paul. Il était alors acculé contre plus d’une dizaine de gardes d’un seigneur… Il l’aurait attaqué ? Mais, pourquoi ?

Néo : J’ai eu une réminiscence au moment où j’affrontais Jean-Paul. J’étais dans une situation critique, entouré d’ennemis. C’étaient des… des chevaliers je crois. Ou des soldats. Mais ils protégeaient un noble. J’ignore de qui il s’agissait, et pourquoi je l’aurais attaqué.

Il soupira. Bien que ce fut la première fois que son passé ressurgissait, cette vision apportait plus de questions que de réponses, c’en était très frustrant.

Signy se gratta le menton. Présenté ainsi, on ne pouvait rien en tirer, mais peut-être y avait-il d'autres menus détails que Néo pouvait se rappeler en réfléchissant un peu plus?

Signy : As-tu repéré un quelconque blason sur ces soldats? Un quelconque indice qui te permettrait de commencer une enquête sur toi-même?

Néo réfléchit. Il tenta de se remémorer la vision, mais rien ne vint.

Néo : Je ne… sais pas. Au moment où j’ai eu cette vision, je n’y ai pas fait très attention, mon esprit alors était focalisé sur l’attaque de notre ennemi. Et impossible de revoir ce souvenir, je ne comprends pas pourquoi. Désolé.

Signy hocha négativement du chef avec un léger sourire.

Signy : Pas la peine de se tracasser alors. Il nous faut juste accepter qu'un jour, quelqu'un te reconnaîtra sûrement et sera sur la défensive. Enfin, à supposer que ce noble soit toujours vivant.

Néo : Peut-être…

Il leva la tête, et vit une corneille passer non loin. Il se rappela ce qu’il voulait dire à Signy, et inspira avant de se lancer.

Néo : Tu sais, Signy. Tu te rappelles de la fin du combat ? Au moment où nous sommes sortis de la caverne qui était en train de s’écrouler ?

Signy tourna la tête vers Néo, avant de baisser les yeux.

Signy : ... Je me rappelle surtout de ce que Sir Kasyade m'a expliqué. Je ne me souvenais même pas avoir utilisé un Remède sur Xena, j'étais beaucoup trop éreintée physiquement. Hmm, pas glorieux.

Néo : Ah, je vois. En fait, au moment où tu as utilisé ton remède sur Xena, tu t’es toi-même évanouie. Sans doute ce geste aura puisé tes dernières forces. En tout cas, quand je t’ai vu chuter, à ton tour, cela m’a fait un choc ! J’ai… j’ai eu très peur, de… de te perdre, Signy.

Signy : ...

Elle ne savait pas quoi répondre, qu'il ait eu peur pour elle la touchait, et un sentiment plutôt agréable se déversait en elle. Elle se rapprocha de lui.

Signy : Je comprends que personne ne choisit vraiment de mourir, mais je ne mourrais pas Néo, pas de suite en tout cas. J'ai encore trop de choses à expérimenter, à vivre, je ne vais pas t-- vous laisser derrière, Xena, toi, les miliciens.

Ce n'était pas passé loin... Malgré sa résolution, Signy avait du mal à garder son calme. Peut-être qu'il était pour l'instant trop tôt pour être seul à seule avec Néo...?

Néo : Ah, j’espère bien ! Je ne pourrais pas supporter de te perdre. Je crois que… Tu es la première personne que je considère comme une amie, Signy. Hum, il est vrai que le terme « ami » peut admettre différentes interprétations d’une personne à l’autre, mais… Est-ce aussi ton ressenti ? Me considères-tu aussi comme un ami, Signy ?

Signy comprenait de moins en moins ce qu'il était en train de se passer. Qu'est-ce que Néo essayait de lui dire au juste?

Signy : ... Un ami.... Pour être honnête, je ne suis pas sûre vraiment de savoir ce que cela fait. J'ai eu une existence seule, jusqu'à mes 14 ans, je n'avais connu que mon père adoptif et mes professeurs. Après, eh bien, je crois ne pas avoir à te faire un dessin sur la bande d'Esther. Mais... Je crois que oui, en effet, je te vois comme un ami. Quelqu'un en qui j'ai confiance, quelqu'un avec qui j'ai envie de partager des choses.

Néo : Je suis rassuré de savoir que tu penses la même chose ! J’avais un peu peur que… ce ne soit pas le cas. Hum… dis-moi, tu as pu récupérer tes forces, depuis la fin du combat ?

Signy : Eh bien, si on considère qu'à la fin du combat, j'étais allongée dans la neige sans énergie, je pense avoir bien récupéré hihi! .... Plus sérieusement, je ne pense pas que je puisse me battre de nouveau aujourd'hui comme je l'ai fait contre les rebelles mais je vais bien. Pourquoi donc, as-tu prévu de me faire faire quelque chose?

Néo : Rien de particulier, je voulais juste savoir si tout allais bien pour toi !

Signy : Tu...

Elle le regarda un peu plus en détail.

Signy : ... Tu es sûr que tout va bien? Tu enchaînes les sujets, comme si tu souhaitais me dire quelque chose mais que tu ne savais pas comment le faire?

Néo : Ah bon ? Pourtant, hum…

Néo, pensées : Elle a deviné que j’avais eu du mal à aborder un sujet, quelle perspicacité ? Mais, je crois qu’elle ne s’est pas rendue compte que je l’ai déjà abordé…

Néo : En fait, pour tout t’avouer, j’avais en effet du mal à t’avouer que, j’ai ressenti de la peine lorsque je t’ai vue tomber sur le champ de bataille. C’est un peu idiot, mais j’avais peur que, sachant cela, tu interprètes ce sentiment comme une faiblesse de ma part. Pourtant, je sais bien que tu es une personne rationnelle ! Mais, je ne sais pas, j’avais quand mêle cette appréhension…

Signy pensées : Une faiblesse? S'inquiéter pour un allié qui vient de s'évanouir, une faiblesse? Hmm, maintenant que c'est dit, est-ce une force ou une faiblesse? Je n'en sais plus trop quoi penser... Cependant, rationnelle...?

Signy tourna les yeux sur le côté et adopta une petite moue.

Signy : .... Je ne suis pas aussi rationnelle que j'aimerais l'être. Ce serait utile pour mon rôle de me limiter à mon devoir mais... Je suis trop irrationnelle pour ça, j'arrive néanmoins visiblement à m'en cacher.

Néo leva un cil.

Néo : Ah vraiment ? Si c’est le cas, alors tu t’en caches très bien ! Mais, qu’est-ce qui serait irrationnel en toi ?

Signy : ... Agir de manière rationnelle, ce n'est pas provoquer un ennemi qui peut te tuer d'un seul coup. Agir de manière rationnelle, ce n'est pas se jeter sur plusieurs combattants plus doués que soi. .... Agir de manière rationnelle, ce n'est pas.... Se précipiter pour soigner un allié alors qu'on a un bâton de remède.

Néo se gratta le menton, perplexe.

Néo : Tu as vraiment fais ce genre de chose au combat précédant ?

Signy : ? Tu ne m'as pas entendue contre Jean-Paul, quand je lui ai parlé des 3 millions qu'il avait gaspillé pour ne rien faire? Pour les deux autres choses, je suppose que ton propre combat t'a accaparé ton attention. Notamment quand j'ai couru vers toi quand tu t'es pris le coup d'épée de Jean Paul. Ou le moment où j'ai fait roulé un tonneau pour empêcher les derniers résistants de vous prendre à revers, alors qu'ils étaient trois…

Néo : Tu as roulé dans un… tonneau ? Sérieusement ?

Signy : Rouler dans un tonneau? Pourquoi aurais-je fait cela? Non, j'ai couché un tonneau sur le côté et je l'ai FAIT rouler en le poussant de derrière. Mais...

Signy s'arrêta une seconde pour s'imaginer rentrer dans un tonneau pour le faire rouler.... L'image l'amusa beaucoup, si bien qu'elle rigola.

Signy : Hihi, merci Néo, tu viens de me donner des images mentales intéressantes!

Néo rit à son tour.

Néo : Oui, j’imagine bien la scène que cela aurait pu donner ! Ça, ç’aurait été irrationnel ! Mais, le fait d’avoir fait rouler un tonneau sur les ennemis ne l’était peut-être pas tant que ça : c’était peut-être une option qui permettait de les atteindre à distance, rapidement, et sans risque pour toi ?

Signy : J'ai été obligée de l'accompagner, il était trop léger pour le renverser, même si j'avais poussé de toutes mes forces, j'aurais pu au mieux déséquilibrer un des deux épéistes. Du coup je me suis trouvée encerclée. J'ai eu de la chance que Calcias intervienne rapidement, puis tout le monde aussi…

Néo : Je vois, c’est une bonne chose que tu aies été aidée ! Cela prouve que notre groupe est uni. Mais, dis-moi, tu m’as dit que tu t’étais précipité vers un allié pour le soigner, en oubliant que tu avais un remède, de quel allié s’agissait-il ?

Signy : ...

Elle ne parvenait pas à le dire directement... Pourtant, elle devrait bien à un moment. Elle chercha un moyen détourné de le faire comprendre.

Signy : .... Une personne à qui j'ai fait transmettre que justement, j'avais un remède, quand il a envoyé Abina vers moi pour que je la soigne.

Néo : Hum ? Mais, Abina est restée avec nous pendant tout le… Oh, maintenant que tu le dis, c’est vrai que je lui avais demandée de reculer pour que tu la soignes, lorsque sa main a été blessée ! Mais alors, cet allié, c’était… moi ?

Signy ne répondit pas tout de suite. Elle inspirait et expirait, plusieurs fois.

Signy : ... Oui. C'était toi Néo. Je n'ai pas réfléchi comme je le faisais d'habitude, quand je t'ai vu te faire blesser. Bel exemple "rationnel", n'est-il pas?

Néo : Ça me touche que tu te sois à ce point inquiétée pour moi ! J’aimerais pouvoir te rendre la pareille, hélas, contrairement à toi, je ne puis me servir des bâtons de soin. Cela étant dit, en y réfléchissant, on peut supputer que ce n’était pas si irrationnel que ça, si tu étais parvenue à utiliser un simple Soin au lieu d’utiliser une charge de Remède, qui est un bâton bien plus rare et précieux.

Signy : Le problème étant que je n'avais aucun bâton de soin sur moi, c'était déjà une erreur d'arrogance de ma part. J'aurais probablement moins gaspillé de Remède si j'avais laissé mon épée bronze sur le Fire emblem et que je m'étais contentée de soigner. Et monsieur Alexander disait régulièrement "avec des si, l'on mettrait le miasme en bouteille". J'ai été idiote. C'est ma simple faute...

Ses poings se serraient au fur et à mesure que la jeune femme parlait, et sur la fin, sa diction n'était plus aussi claire. Visiblement, cette erreur lui pesait fortement dessus.

Néo : Allons, ne t’en fais pas ! Nous faisons tous des erreurs, c’est humain après tout. Qui plus est, tu as sans doute eu raison de laisser ton bâton de soin pour garder ton épée par-devers toi. Si un ennemi s’était jeté sur toi, ce n’est pas avec un bâton que tu aurais pu te défendre !

Signy : J'aurais pu me défendre mais pas me battre. C'est ainsi que j'ai vaincu le cerveau au cœur de la mission où j'étais avec Lamne, je lui avais donné des coups de bâton dans la face, pour le déranger afin de pouvoir récupérer mon épée. Mais voilà, tu peux constater à quel point j'ai été irrationnelle pendant le combat contre Jean Paul…

Néo : Tu avais simplement oublié que tu avais un remède sur toi à ce moment-là. Il ne faut pas t’en vouloir pour ça ! Mais plutôt, rappelle-toi de cette mésaventure, pour ne pas la reproduire à l’avenir. C’est à ça que servent nos erreurs !

Signy tourna la tête vers Néo. Décidément, il savait trouver les bons mots.... La jeune femme sourit doucement.

Signy : Tu as raison. Je ferais mieux la prochaine fois. Merci Néo, j'avais besoin qu'on me le rappelle!

Cependant, l'heure tournait, comme en témoignait le fait que le soleil commençait à descendre derrière l'horizon.

Signy : ... Je crois qu'il serait bien que je retourne avec Xena pour me reposer. J'ai encore besoin de récupérer de l'énergie.

Néo : Ah ? D’accord. Laisse-moi de raccompagner à l’intérieur.

Signy : Avec plaisir, monsieur le chevalier de contes de fée, hihi...

Sa propre blague surprit la jeune femme. Le voyait-elle réellement ainsi? Le preux chevalier qui allait emmener la princesse?

Signy * pensées * : .... C'était évident, j'avais BESOIN de me rendre compte que mes sentiments étaient encore plus ridicules que je ne le pensais…

Néo, amusé, ne put s’empêcher d’enchérir à sa boutade :

Néo : Après vous, Madame la princesse !

La remarque amusa Signy qui commença une démarche parodique de princesse. Cela étant, elle s'arrêta bien vite alors que les marches de l'église commençaient à être glissantes à cause de l'humidité de ses bottes.

Signy : ... Merci Néo, ça m'a fait très plaisir de passer un peu de temps avec toi.

Néo : Moi aussi, Signy ! Passe une bonne fin d’après-midi !

Soutien A entre Signy et Néo obtenu !

_________________
Soutiens entre Néo et Signy Hyrule10Soutiens entre Néo et Signy 12348510Soutiens entre Néo et Signy Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Soutiens entre Néo et Signy Empty
MessageSujet: Re: Soutiens entre Néo et Signy   Soutiens entre Néo et Signy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Soutiens entre Néo et Signy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Connexion entre le lapin,une freebox hd et un mac os x
» Wanze (entre namur et liege) -Prerelease chez Jifi - sam 30/01 + soirée jeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: