Soutiens entre Néo et Finley 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Soutiens entre Néo et Finley

Aller en bas 
AuteurMessage
VItheSixth

VItheSixth

Masculin Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 28/09/2018
Fire Emblem favori : Blazing Sword

Soutiens entre Néo et Finley Empty
MessageSujet: Soutiens entre Néo et Finley   Soutiens entre Néo et Finley EmptyMer 20 Mar 2019 - 8:57

Vers la fin d'après-midi, Néo se promenait dans les couloirs, pour se dégourdir les jambes. C'est alors qu'il croisa Finley.

Néo : "Ah, tiens ! Bonsoir Finley. Où vas-tu comme ça ?"

Finley s'arrête, sans pour autant poser le paquet de lances qu'il porte contre lui.

Finley : "Euh, nulle part, chef. J'étions en train d'emmener les armes retapées pour les ranger dans la réserve, c'tout. Comment que j'peux vous aider, chef ?"

Néo : "Ah, je vois, c’est très gentil de ta part. Normalement c’est à Jin de s’occuper de ça, mais, je suppose qu’il vaque à d’autres occupations pour le moment. Dis-moi, Finley, puisque je t’ai sous la main, j’aimerais te demander : comment te sens-tu, au sein de la Milice ? Est-ce que tu t’y sens à l’aise ?"

Finley : "A l'aise ? Eh ben..."

Son hésitation laissait entendre que quelque chose le travaille, mais c'était son chef qui lui parlait. Il fallait faire bonne impression tout de même.

Finley : "Moi j'allons très bien, m'sieur. C't'un grand honneur de travailler pour vous autres."

Néo : "Ah ?"

Néo sentait qu’il semblait hésitant, comme s’il avait un peu honte de lui dire la vérité.

Néo : "Si tu as un souci, n’hésite pas à m’en faire part. En tant que chef, je suis aussi là pour ça, il n’y a pas de honte à avoir."

Finley : "Ouais, bien sûr que j'ai des soucis, comme tout le monde, enfin j'crois. Mais euh... 'Fin j'pense pas que ce soit le genre de trucs qu'intéressent les gens malins comme vous autres. C'est sans doute pas important."

Néo : "Ah ? Si quelque chose te tracasse, il faut en parler, Finley. C’est toujours important, justement, de parler de ce qui ne va pas."

Néo sourit et mit sa main sur l’épaule du garçon.

Néo : "Tu sais, je ne crois pas que tes soucis n’intéressent pas des « gens malins » comme moi. Je suis ton chef… eh bien, c’est justement pour ça qu’il est important que je me soucie de toi, comme de chacun des miliciens. Car c’est le rôle du chef que de s’assurer du bien-être de ses troupes, il n’est pas seulement là pour commander. Alors, bien sûr que cela m’intéresse, car justement ça fait partie de mon devoir en tant que meneur. Cela dit, j’ai bien ma petite idée : tu te sens mal à l’aise car tu trouves que, durant les derniers combats, tu n’as pas été aussi utile et efficace que tu aurais aimé l’être ?"

Finley : "Peut-être un peu. Mais j'vais pas vous mentir, m'sieur : je préfère être faible qu'être mort. J'me débrouille mieux à la chasse. C'est trop dur de tirer sur des gens quand eux aussi ils vous tirent dessus. C'est de la folie, cette histoire."

Néo : "Ah, je commence à comprendre. C’est vrai que, devoir se battre, quitte à donner la mort à son ennemi, ce n’est pas normal. De jeunes personnes comme toi ne devraient pas avoir à subir cela… Mais dis-moi, ton souci, exactement, c’est que tu n’arrives pas à vaincre tes ennemis car tu manques de force, de dextérité ; ou bien c’est que tu n’y parviens pas car tu n’oses pas attaquer d’autres hommes, que tu ne peux te résoudre à avoir du sang sur les mains ?"

Finley se renfrogne.

Finley : "Moi on m'a jamais appris à faire ça, m'sieur. J'me suis jamais demandé, et de toute façon, mon p'pa il m'a toujours dit que tuer c'était que pour manger, sinon c'est mal. Je vous dis que je suis mieux ici, j'serai plus utile."

Néo hochât la tête en entendant ses propos.

Néo : "Je vois. Mon garçon, ton père était un homme plein de bon sens ! Cela dit, nous ne nous battons pas pour le plaisir, et, lorsque d’autres hommes en veulent à notre vie, il n’est que légitime de nous défendre."

Il posa, à nouveau, sa main sur l’épaule de l’Archer.

Néo : "Je suis sûr que tu peux être très utile en combat, Finley, tout autant qu’ici même. Je sais que tu as du talent ! Seulement, il semble que tu ne peux te résoudre à tuer un adversaire, à ôter la vie à un autre homme… ce que je comprends tout à fait, c’est normal ! Mais, je l’ai déjà dit par le passé, et je continuerai à le clamer, car c’est quelque chose qui me tient à cœur… la victoire ne passe pas, nécessairement, par la mort de l’ennemi. Non, car un ennemi ne peut nous menacer que s’il est armé ; un ennemi ne peut nous menacer que s’il est debout ; un ennemi ne peut nous menacer que s’il est conscient. Mettre un ennemi hors d’état de nuire, et la victoire est acquise, qu’importe finalement qu’il soit mort ou vif ! Mon brave Finley, je ne te demande pas de tuer qui que ce soit, et n’exigerai jamais cela de toi, ne l’oublie pas : mais, si à nouveau tu es menacé, essaye d’entraver ton ennemi, envoie-lui une flèche à la jambe pour l’empêcher de courir, ou encore dans le tendon pour l’empêcher de manier son arme. Et tu verras, tu vaincras, sans pour autant ôter à cet homme sa vie, qui est si précieuse. Te sens-tu capable de faire ça, Finley ? Penses-tu pouvoir arrêter ainsi un ennemi menaçant, sans le tuer ?"

Finley : "Ça demanderait un sacré talent pour viser aussi bien."

Il marqua une courte pause.

Finley : "Mais si c'est ce que vous voulez de moi, alors je ferai de mon mieux. J'vous décevrai pas."

Néo sourit.

Néo : "C’est bien, ça. Il faut aller de l’avant ! Hum… J’aurais bien aimé pouvoir te proposer de t’entraîner, mais, je n’ai jamais manié un arc de ma vie, en tout cas de mes souvenirs, je ne pourrai pas t’être de bons conseils sur cette arme. Mmh… Oh, mais, c’est vrai que Jin a installé des cibles exprès pour les archers, sur le pont du navire. Il paraît même qu’il a récemment acquis une technologie toute récente de cibles mouvantes, ce serait idéal pour entraîner sa précision ! Est-ce que cela te dirait de t’exercer sur ces cibles ?"

Finley : "Des cibles qui bougent, vous dites ? Je m'en vais faire ça, m'sieur !"

Le discours de Néo avait redonné confiance en Finley. Il salua d'un signe de tête son supérieur avant de transporter comme prévu les lances dans la réserve.
Il fallait se rendre à l'évidence, il n'était plus seulement un fermier ou un serviteur. Depuis que la Milice l'avait appelé, il était désormais un soldat. Et qu'il tue ou non, son travail était de se battre quand on lui demandait.

Une fois sa tâche terminée, il accourra jusque dans ses quartiers et récupéra son arc et ses flèches. Dans les minutes qui suivirent, on pouvait le voir observer attentivement le mouvement mécanique des cibles, comme s'il s'agissait d'un animal en forêt.

C'était au final la même chose. Observer silencieusement, anticiper, armer et tirer. Il savait déjà faire ça.

-

Soutien C entre Néo et Finley obtenu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Soutiens entre Néo et Finley
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Connexion entre le lapin,une freebox hd et un mac os x
» Wanze (entre namur et liege) -Prerelease chez Jifi - sam 30/01 + soirée jeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: