Communauté Fire Emblem
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Communauté Fire EmblemConnexion

Forum de partage
et d'entraide


Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Signy venait de finir son petit déjeuner. La journée de pause était finie, et elle devait maintenant partir en mission. Curieuse de voir qui s'était inscrit avec elle, la jeune femme se dirigea donc dans le mess afin d'examiner l'ordre de mission qu'elle avait signé. Un autre nom y figurait maintenant, Lamne. Le Taguël si elle ne se trompait pas. Voyant que tous les mercenaires étaient maintenant assignés à une mission, la stratège se saisit de son ordre, avant de se diriger vers la chambre de Xena et frappa doucement à la porte. Une fois qu'elle obtint une réponse, la stratège pénétra dans la pièce.

Xena : Signy? Qu'est ce qu'il y a ?

Signy : Pardon de vous déranger de nouveau, Xena, mais j'aimerais savoir si je peux prendre avec moi l'ordre de mission que notre client a soumis?

Xena : Et bien, c'est plutôt encouragé de prendre l'ordre de mission en fait. Il s'agit de preuve que nous somme bien là pour aider et non un quelconque voleur de contrat ou d'autre personnes voulant du mal au client, c'est la loi.


Signy : Ah oui, tiens... Il est vrai que je ne m'étais jamais posée la question sur le sujet en trois ans, j'imagine que cela fait sens.


Signy s'inclina en remerciement avant de simplement se diriger hors de la pièce. Il lui fallait maintenant retrouver la chambre de Lamne pour parler de la mission avec lui. Ainsi pourrait-elle discuter du plan d'action qu'elle avait imaginé à l'instant même où elle avait lu la missive. Grâce à l'aide de Jin, elle put trouver la cabine de son partenaire. Elle toqua donc doucement, attendant sa réponse.

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Pov de Lamne.

Je grommelle.

« -AÏE ! Mais ce n'est pas vrai ! Fichus métaux... »

Je secoue ma main endolorie, avant de jeter un regard noir à la piécette d'armure placée entre mes jambes.

C'est assis en tailleur au milieu de ma chambre, et à même le sol, que je tente tant bien que mal de remettre en état mon plastron en fer. Enfin, le plastron en lui-même, il va très bien, c'est juste la jointure de l’élastique censée le maintenir sur mon épaule qui fait des siennes... Et bien sûr, il a fallu que je coince mon index entre deux plis en fer dans l'opération. Bon sang, ça fait un mal de chien ! Pire que de se faire refermer une porte sur le doigts !

Bon, au moins, mon armure est à peu près en état. C'est la seule que j'ai, et je n'en ai pas vu une seule dans les commerces Beorcs depuis mon départ... Il faut dire que c'est de la pure fabrication Tagüel, et je vois mal ce que les non-métamorphes pourraient bien faire d'une armure dont le seul intérêt est de s'adapter aux changements d'apparence. En dehors, elle protège tout juste le buste et les épaules de son porteur... C'est mieux que rien, certes, mais cela n'a aucun rapport avec les protections arborées par certains camarades !

Mes oreilles se redressent lorsque des bruits de pas en provenance du couloir parviennent jusqu'à moi. Quelqu'un approche... Et en vue de son allure décroissante, c'est pour rejoindre ma porte. Anticipant la suite, je me lève d'un bond, laissant mon matériel choir à terre, et m'approche de la poignée, que j'attrape. J'attends quelques petites secondes, et...

* Toc toc toc *

Dès les trois coups donnés, j'ouvre la porte en grand.

« -Heeeeey ! »

Je fais un grand sourire en découvrant Signe Ici, postée derrière le seuil. Sans plus de cérémonie, je la prends dans mes bras, et la serre fort contre moi.

« -Ma stratège préférée !... Et je ne dis pas ça parce que tu es la seule que je connaisse, hum... »

Je la libère de mon étreinte presque aussitôt. Je ne réalise qu'après coup que je n'ai pas la moindre pièce de tissu sur moi, mon armure étant ma seule tenue habituelle, et celle-ci gisant au sol derrière moi. J'espère que le fait que ma fourrure soit mon seul vêtement ne la dérange pas outre mesure.

« -Alors, de quoi veux-tu parler ?... Tu veux rentrer, peut-être ? C'est un peu le bordel dedans, mais on y sera sûrement mieux pour discuter !  »

Et je m'écarte donc du seuil de la porte, l'invitant à pénétrer à l'intérieur des deux bras.

En dehors de mon armure au centre de la pièce, il n'y a pas grand chose dans la chambre. Une couchette, une chaise, une table, et ma sacoche posée sur cette dernière. Celle-ci contient ma précieuse Bestipierre, plus quelques autres bricoles. Je n'ai pas vraiment eu le temps de m'installer, et de toute façon je n'ai pas beaucoup d'affaires, donc le tout fait un peu vide... Le seul autre objet présent étant ma cape, simplement accrochée au dossier de la chaise.

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Signy eut à peine le temps de donner ses trois coups à la porte pour signaler sa présence que celle-ci s'ouvrit d'un seul coup. Probablement que Lamne avait entendu son arrivée, grâce à ses oreilles. Ou peut-être était-elle en train de faire un amalgame avec les lapins plus classiques ? Quoi qu'en l’occurrence, elle ne voyait pas d'autres solutions sur le fait qu'il aie réagi aussi vite. Cependant, perdue dans ses pensées, la stratège n'eut qu'à peine le temps de sentir le Taguël la serre contre lui. Ce fut néanmoins suffisant pour qu'elle en soit totalement éberluée. Décidément, il se montrait très.... Amical.

Maintenant, elle commençait à se faire à la gentillesse de ce groupe. Et tant qu'il n'avait aucun geste déplacé, la jeune femme ne voyait pas vraiment de raison de se sentir en insécurité comme elle aurait pu l'être avec ses anciens compagnons. Après tout, même s'il n'était pas vraiment habillé, c'était naturel pour les Taguëls, qui avaient un côté très animal sur ce point. Elle ne se sentait donc pas plus gênée que si elle enlaçait un petit lapin.

Lamne : Alors, de quoi veux-tu parler ?... Tu veux rentrer, peut-être ? C'est un peu le bordel dedans, mais on y sera sûrement mieux pour discuter !

Signy se contenta de hocher doucement la tête et de prononcer un « merci » avant de pénétrer dans la chambre. Comme elle s'était attendue, le Taguël voyageait léger. Les Beorcs étaient généralement la race qui avaient le plus d'affaires, si bien que ce que Lamne désignait comme un bordel était en réalité très peu exploité. Ainsi, elle pourrait se poser sans déplacer quoi que ce soit.

Signy : Je vois que vous vous êtes inscrit sur la mission que j'avais choisi. Était-ce une volonté de m'accompagner, un intérêt particulier pour la mission ou juste une envie de ne laisser personne tout seul, je l'ignore. Mais je sais que du coup, il serait intéressant que nous discutions de l'approche que nous devrions faire de la mission. J'ai déjà une idée assez précise en tête, mais lorsqu'il s'agit de planification, je ne suis pas obtuse. Comment prévoyez vous que nous nous en occupions ?

Sa langue claqua dans sa bouche. Elle avait l'habitude de parler vite, ce qui pouvait se révéler être gênant pour son interlocuteur si elle n'y faisait pas attention.

Signy : Mes excuses. J'ai tendance à beaucoup parler. Si vous ne comprenez pas ce que je souhaitais dire, n'hésitez pas à me le demander directement, c'est mieux que de partir sur un malentendu... Comme celui d'hier.

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Pov de Lamne.

Après que Signe Ici soit rentrée, je referme la porte, et vais simplement m'asseoir en tailleur sur ma couchette. La stratège prit quant à elle place sur la seule chaise de la pièce, et détailla aussitôt après les raisons de sa venue.

Très rapidement, elle questionne les raisons qui m'ont poussé à m'inscrire, évoque plusieurs possibilités, puis m'interroge sur la planification de notre mission. Elle s'excuse ensuite pour le monopole de la parole et me souligne la possibilité de l'interrompre si besoin. En réponse de quoi, j'agite la main de façon nonchalante.

« -Oh, ne t'en fais pas pour ça ! En général c'est moi le plus bavard dans les discussions, donc ça ne me dérange pas. Et pour répondre à ta première question, si je me suis inscris à cette mission... »

Mon sourire s'efface, et laisse place à une expression impassible.

« -C'est parce que je ne te fais pas du tout confiance. »

Je la toise, placide, et en quête d'une quelconque réaction. Un court silence s'installe dans la pièce alors que nous nous dévisageons, et que...

J'éclate de rire.

« -AHAHA ! Non ! Je plaisante ! »

Je me penche légèrement en avant pour lui tapoter l'épaule, puis me redresse en un large sourire.

« -C'est juste que personne d'autre ne s'était inscris, alors que toutes les autres offres avaient au moins deux ou trois miliciens prêts à participer. Je n'allais quand même pas te laisser partir toute seule !  »

Je me frotte le menton, brusquement pensif.

« -Bien que ça aurait pu faire un bon bizutage, pour le coup... Bah ! »

A nouveau, je lui souris à pleines dents.

« -Tu viens tout juste d'arriver, et si tu commences à faire cavalier seul, tu auras plus de mal à t'intégrer parmi nous. Donc j'espère que tu n'y vois pas trop d'inconvénient ! De toute façon, j'ai lu toutes les offres de mission, et aucune ne m'intéressait plus qu'une autre... »

Je cligne des yeux en prenant conscience de quelque chose.

« -... D'ailleurs, c'est laquelle, la nôtre ? »

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Lamne : C'est parce que je ne te fais pas du tout confiance.

Signy sourit doucement, se disant que c'était normal. Lamne avait eu des réactions curieuses depuis le début mais il semblait être plus prudent qu'il ne laissait paraître. Après tout, les Taguëls étaient moins nombreux qu'avant, peut-être avaient ils développé de la prudence, malgré ce qu'elle avait compris qu'il avait compris ?

Elle n'eut pas le temps néanmoins de faire la moindre remarque que son interlocuteur éclate de rire, en confirmant oralement qu'il s'agissait d'une blague. Toutes les idées de Signy s'évanouirent dans son cerveau. Ce n'était pourtant pas plus mal, d'un point de vue parfaitement irrationnel. Bien sûr, la jeune femme n'aimait pas vraiment l’irrationalité, mais elle était humaine et travailler avec des gens tout le temps sur son dos pouvait être fatigant.

Pourtant, quelque chose avait dérangé la stratège dans la blague de Lamne. Ce n'était pas le fait qu'il plaisante sur le sujet, mais plutôt... Qu'elle avait totalement échoué à comprendre son jeu ! Pour quelqu'un de visiblement insouciant, il savait étonnement bien comment berner autrui ? Était-ce elle qui n'avait pas fait preuve d'assez de prudence, finalement ? Peut-être... ? Dans tous les cas, elle se jura de faire maintenant plus attention à Lamne, en évitant pourtant de sombrer dans la simple paranoïa.

Lamne : Tu viens tout juste d'arriver, et si tu commences à faire cavalier seul, tu auras plus de mal à t'intégrer parmi nous. Donc j'espère que tu n'y vois pas trop d'inconvénient !

Signy : Non point ! C'est très attentionné de votre part et je vous en suis reconnaissante. Il est vrai qu'avec mes précédentes expériences, je pourrais vite m'isoler, mais ce groupe est très aimable et ouvert. Nous pourrons donc profiter de notre mission en commun pour en apprendre plus l'un-l'autre.


Elle eut un demi-moment d'égarement en repensant à ce qui s'était passé avec Xena et Néo. Même s'ils se méfiaient encore de la jeune rousse, elle était très bien traitée et se montraient incroyablement gentils avec elle.

Lamne :... D'ailleurs, c'est laquelle, la nôtre ?


Une perle de sueur roula dans la nuque de la stratège, abasourdie par la question. Soit il se moquait d'elle à nouveau, soit il était sérieux et avait donc choisi uniquement par défaut. Elle soupira et sortit la missive qu'elle avait pris le soin d'enrouler en tube de Papier, avant de relire à voix haute ce qui était écrit dessus.

Signy : « Un érudit, spécialisé dans l’écriture des tomes magiques, a perdu toutes ses compétences. Il est depuis incapable d’exercer sa profession. Il vous demande de l’aider, car il soupçonne que cette perte, qui ne touche qu’à ses compétences et ses connaissances magiques, et non à la mémoire de sa vie privée, est lié à un mauvais sort qu’on lui a lancé : en effet dans la même ville, un autre érudit du même métier pratique la magie noire. Il pense que ce mage noir aurait pu lui lancer un mauvais sort pour lui faire perdre ses capacités à exercer, afin d’avoir le monopole pour lui tout seul.

Toutefois votre client est depuis quelque temps intéressé par découvrir les magies pratiquées sur les autres continents. Il a déjà lu bien des livres à ce sujet, bien sûr, mais il aimerait désormais se rendre sur place pour y pratiquer vraiment les différentes formes de magie. Si vous parvenez à briser le mauvais sort du concurrent sans le tuer, votre client accepterait de laisser le monopole à ce mage noir, et de venir voyager avec vous. Il vendrait alors à la Milice de Gaïa des tomes magiques, de rang E dans un premier temps. ». En d'autres termes, cette mission sera cruciale pour Kurtis, tandis qu'elle sera très utile à Néo et moi-même, ce qui s'étendrait à vous tous, si cet érudit vendrait aussi des bâtons de soins.


Elle rangea de nouveau soigneusement le parchemin avant de regarder de nouveau Lamne.

Signy : Comme je l'ai dit tout à l'heure, votre avis m'intéresse. Comment souhaiteriez vous que nous abordions cette mission?

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Pov de Lamne.

Signe Ici soupire, et sort un papier de ses affaires, qu'elle déplie, puis lit. Il s'agit vraisemblablement de l'ordre de mission pour lequel nous nous sommes inscris... Oh, je m'en souviens de celui-là ! C'est vrai, il figurait bien sur la liste. Peut-être aurai-je dû m'en informer après avoir apposé mon nom, mais... Bah ! Quelle importance ? Tant qu'on finit par l'accomplir, peu importe la quête !

Je rattrape donc mon retard, et prends connaissance des tenants et aboutissants du job via ma collègue. Une fois l'ordre lu, elle range le parchemin à sa place, et réitère sa dernière question. Je lève les yeux au ciel, pensif, puis affiche un large sourire.

« -On n'a qu'à aller directement questionner le mage noir ! »

Je porte ma main à hauteur de mes cheveux, puis attrape l'extrémité d'une de mes oreilles pour l'abaisser, et attirer dessus l'attention de Signe Ici.

« -Nous autres, Tagüels, avons une ouïe bien plus développée que les Beorcs, et même certains Laguz.  »

Je la toise, curieux.

« -C'est vrai, que vous n'êtes pas capables d'entendre les battements de cœur de vos interlocuteurs ?... Moi, je peux ! J'entends les vôtres, en ce moment même. Et ils varient au fil de la discussion. »

Je lâche mon oreille, qui se redresse aussitôt.

« -Si nous questionnons notre suspect, je pourrai déterminer s'il ment ou non via son rythme cardiaque. Il suffira juste de lui faire affirmer quelques vérités génériques au préalable pour me faire une idée de ses variations, puis de poser la question fatidique. »

Je lève un pouce en l'air, assuré.

« -S'il est bien le responsable, nous n'aurions qu'à lui annoncer que notre client compte faire ses bagages, et qu'il lui suffit de lever le mauvais sort pour faire taire tout risque de vendetta. Il obtient le monopole, on embarque l'érudit, et tournée de carottes pour tout le monde ! »

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Lamne : On n'a qu'à aller directement questionner le mage noir !

Signy esquissa un sourire à la réponse franche de Lamne, qui ne cessa de s'accentuer au fur et à mesure qu'il s'exprimait. Utiliser les oreilles du Taguël ne lui était tout simplement pas venu à l'idée. Le fait qu'elle ne soit même pas sûre que cette race aie vraiment une bonne audition n'était pas aidant, mais cela confirma le fait que demander leur avis à ses alliés quand elle avait le luxe de le faire était une bonne chose.

Même si elle était relativement intelligente, tout le monde pouvait avoir des idées. Son rôle étant de trouver la meilleure solution possible pour le groupe, si bien que récolter les différents avis, sous-peser le pour et le contre et trancher pouvait l'aider. N'étant qu'une simple mortelle, Signy ne pouvait pas tout prendre en compte. Et même l'avis le plus innocent pouvait apporter beaucoup plus de réponse qu'il n'y paraissait à première vue.

Lamne : C'est vrai, que vous n'êtes pas capables d'entendre les battements de cœur de vos interlocuteurs ?... Moi, je peux ! J'entends les vôtres, en ce moment même. Et ils varient au fil de la discussion.

Signy : ….  C'est un rien angoissant de se dire que vous avez libre accès à mes émotions juste en écoutant mon rythme cardiaque. Ceci étant, je dois reconnaître que cela me semble très pratique ! Mais non, les Beorcs sont pratiquement sourds comparativement aux animaux, et apparemment aux Taguëls aussi. Je suis donc incapable d'entendre mon propre cœur, même si je peux le sentir en mettant les doigts sur certaines zones de mon corps.


Lamne expliqua donc le reste de son raisonnement, qui rejoignait, pour la majeur partie, ce à quoi avait pensé la stratège. Une approche diplomatique et analytique. Peut-être que tout le groupe n'était pas stupidement bourrin ? En tout cas, Signy était contente d'avoir découvert d'autres facettes de ce compagnon s'avérant plein de surprises, définitivement.

Signy : Je suis totalement d'accord avec votre vision des choses. J'avais les mêmes idées à l'esprit avant de venir ici, bien que je ne savais pas pour votre audition. Par ailleurs, simple curiosité de ma part, comment vous en sortez-vous en pleine bataille? Tous ces bruits parasites ne vous dérange pas ? Vu votre ouïe, je n'ose imaginer la torture qu'un combat où ça martèle de partout doit être pour vous.

Cependant, je pense que nous devrions aussi envisage le cas où ce vendeur ne soit pour rien dans ce qu'il arrive à notre client. En effet, même si je ne pense pas que ce soit le cas, il vaut mieux ne pas écarter la possibilité. Dans ce cas, en échange de son aide pour, premièrement, son aide à lever le mauvais sort, et secondement, réussir à trouver les vrais coupables, il pourra avoir le monopole du marché, comme notre client souhaiterait lui laisser.

Je suppose que nous sommes d'accord sur la démarche. Je pense néanmoins que nous devrions nous présenter à notre client en premier lieu. Pas par utilité mais par politesse, puisque le but est aussi d'avoir bonne réputation, nous devrons nous montrer le plus aimable possible.

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Pov de Lamne.

Un léger rire s'échappe de ma gorge face à la réaction de mon homologue. Tout en agitant la main, je me hâte de nuancer mes propos.

« -Oh, les battements de cœur ne sont pas une science exacte ! Mais il est vrai qu'ils font un admirable indicateur. »

Evidemment, la nouvelle de cet atout éveille chez elle quelques questions. Signe Ici est véritablement quelqu'un de très bavard, et je dois avouer être bien content de pouvoir converser avec elle. Depuis le début de mon périple, jamais je n'avais eu l'occasion de mettre mes facultés de Tagüel autant en avant, et pouvoir le faire me procure un certain sentiment de fierté. Si elle était capable d'entendre les battements de mon cœur, nul doute qu'elle relèverait l'harmonie qui l'anime !

« -Nous apprenons avec le temps. Au début, les bébés sont très effrayés par les nombreux bruits qui les entourent, mais ils finissent par faire la part des sons et s'y accoutument avec l'âge. Dans mon cas, les champs de bataille représentent certes une grande cacophonie, mais tant qu'aucun son trop violent se fait à proximité de mes oreilles, cela reste supportable ! Bien plus que le brouhaha qui règne dans les grandes villes Beorc, crois-moi. Ce qui fait que, paradoxalement, je dors bien mieux ici, à plusieurs mètres d'altitude, que les pieds fermement ancrés au sol, pour peu que des habitations soient autour. »

Je marque une courte pause, avant d'à nouveau faire relativiser la chose.

« -En fait, durant les batailles, mon ouïe est même très pratique pour remarquer les ennemis embusqués. Certains vétérans de ma tribu sont même capables de discerner leurs alliés de leurs adversaires en totale aveuglance ! Ils peuvent enchaîner les attaques sans prendre la peine de vérifier si leur cible est bien un ennemi ou non, puisqu'ils le savent déjà au moment de se tourner vers eux.  »

Je viens me gratter la joue, et souris, gêné.

« -Mais moi, je n'en suis pas encore apte. Je ne parviens même pas à distinguer les bruits de pas des différents membres de la milice... Des mercenaires, pardon. »

Mes mains agrippent mes jambes, et je me fais plus confiant.

« -Mais cela viendra avec le temps ! Et un jour, je pourrai agir en coordination avec tout le monde sans même avoir à les regarder ! »

Malgré cette joyeuse discussion, nous sommes bien contraints d'évoquer le cas où la piste du mage noir s'avère vaine. La proposition que me fait Signe Ici me parait tout à fait raisonnable, et je me contente donc de hausser les épaules.

« -D'accord, ça me va. J'espère que l'origine de cette malédiction ne sera pas trop pointue à trouver, j'avoue ne pas vraiment m'y connaître en magie... Pas du tout, en fait. Je présume que ce n'est pas quelque chose dont on peut remonter la piste à l'odeur ?...  »

Le concept de la magie, c'est quand même de faire des trucs sans s’embarrasser des contraintes physiques, non ? En tout cas, je l'ai toujours perçu comme ça.

Sa dernière réflexion me surprend un peu, mais j'y adhère sans grande difficulté.

« -Hmm, d'accord ! »

J'ai un court instant de réflexion.

« -Tu crois que je devrai refaire un gâteau, en gage d'amitié ? Je ne sais pas si je vais pouvoir trouver des ingrédients, par ici...  »

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Lamne : Oh, les battements de cœur ne sont pas une science exacte ! Mais il est vrai qu'ils font un admirable indicateur.

Signy : Tant que nous gardons à l'esprit qu'il s'agit plus d'un indicateur qu'une vérité absolue, il est possible d'exploiter votre faculté selon les situations, ce pourrait être utile ! Permettez un petit moment...


Elle sortit de nouveau son nécessaire d'écriture et commença à rédiger les petites notes de ce qu'elle apprenait de son compagnon, et vu ce avec quoi il enchaîna, prendre des notes devenait encore plus important pour elle.

Lamne :Nous apprenons avec le temps. Au début, les bébés sont très effrayés par les nombreux bruits qui les entourent, mais ils finissent par faire la part des sons et s'y accoutument avec l'âge. Dans mon cas, les champs de bataille représentent certes une grande cacophonie, mais tant qu'aucun son trop violent se fait à proximité de mes oreilles, cela reste supportable ! Bien plus que le brouhaha qui règne dans les grandes villes Beorc, crois-moi. Ce qui fait que, paradoxalement, je dors bien mieux ici, à plusieurs mètres d'altitude, que les pieds fermement ancrés au sol, pour peu que des habitations soient autour.

En fait, durant les batailles, mon ouïe est même très pratique pour remarquer les ennemis embusqués. Certains vétérans de ma tribu sont même capables de discerner leurs alliés de leurs adversaires en totale aveuglance ! Ils peuvent enchaîner les attaques sans prendre la peine de vérifier si leur cible est bien un ennemi ou non, puisqu'ils le savent déjà au moment de se tourner vers eux.

Signy : Impressionnant, très impressionnant. Et surtout, très intéressant. Après la mission, vous permettez que nous nous entraînions tous les deux ? Exploiter votre ouïe pourrait être capitale pour coordonner nos actions. Si je pouvais ne pas avoir à revenir vers vous à chaque fois que j'aurais une indication à vous donner, ce serait plus pratique.

Lamne : D'accord, ça me va. J'espère que l'origine de cette malédiction ne sera pas trop pointue à trouver, j'avoue ne pas vraiment m'y connaître en magie... Pas du tout, en fait. Je présume que ce n'est pas quelque chose dont on peut remonter la piste à l'odeur ?...

Le concept de la magie, c'est quand même de faire des trucs sans s’embarrasser des contraintes physiques, non ? En tout cas, je l'ai toujours perçu comme ça.

Signy : La magie qui aurait une odeur ? Le concept serait amusant mais je ne pense pas que ce soit possible. Je ne suis néanmoins pas une experte en mauvais sorts, je ne peux donc pas affirmer qu'il soit possible de savoir qui l'aurait lancé. Dans la pire des situations, si le mage noir ne sais pas, ou ne veut pas lever ce sort, nous pourrons nous renseigner auprès de dame Cécilia, elle qui semble bien verser dans les arcanes magiques. Mais dans tous les cas, si notre cible n'est pas la bonne personne, enquêter pour savoir qui a joué ce mauvais coup me semble primordial, puisque qui a fait une fois peut faire deux fois. S'il était de nouveau frappé en étant à notre service, ce serait fâcheux.


Lamne sembla accepter la proposition de la jeune femme. En fait, il ajouta même l'idée de venir avec un gâteau, ce qui arracha un sourire à la stratège. Le précédent était.... Spécial, mais après tout, ce n'était pas forcément une tare. L'originalité d'un dessert pouvait être positive, tant que ce n'était pas trop différent du concept de base. Néanmoins, pour faire un gâteau aux carottes, il pouvait y avoir des améliorations.

Signy : Faire un gâteau ? Hihi, j'aime bien l'idée... Hmm, néanmoins je pense que si vous souhaitez faire un gâteau à la carotte, vous devriez en mettre un peu moins, et peut-être rajouter autre chose pour enrichir le goût ? Sir Jin semble être un bon cuisinier, nous pourrions lui demander conseil peut-être. Dans tous les cas, je vous suis !

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Pov de Lamne.

Mes oreilles s'affaissent, et mon expression enjouée laisse place à une mine déconfite.

« -M... Moins de carottes ? Mais... C'est pourtant ce qui fait toute la saveur... ! »

Comment Signe Ici veut-elle enrichir le goût d'un dessert en rationnant la quantité de carottes ? Les Beorcs ont vraiment de drôles d'idées, parfois !

Enfin, je dois reconnaître que le coup de l'entraînement n'en est pas une mauvaise. S'exercer côte à côte m'aidera sûrement à me familiariser avec le son de ses pas et de ses mouvements, cela ne pourra que m'être utile sur le champ de bataille ! Je ne suis pas certain de savoir ce que elle a en tête de son côté, par contre. Mais bon, tant qu'elle y trouve son compte, moi ça me va !

Ainsi décidé à mener à bien notre mission, je tape vivement dans mes mains et pose mes pieds au sol pour me relever.

« -Bien ! Allons tirer au clair cette histoire de gâteau auprès de Jiji... Et après, nous partirons à la chasse aux malédictions ! »

***

Bougon, j'avance les bras croisés, tout en murmurant dans ma barbe.

« -Remplacer les carottes par du cacao... Ces Beorcs ne s'y connaissent vraiment pas en préparation de gâteaux...  »

Nous sommes descendus de l'aéronef il y a environ cinq minutes, une fois arrivés à notre destination. Après avoir équipé mon armure et ma ceinture, j'ai sorti ma cape pour recouvrir ma tête et mon corps, et ainsi amoindrir mes attributs bestiaux. Si les métamorphes sont globalement tolérés, j'ai vite appris qu'il était tout de même plus simple d'évoluer incognito en zone citadine.

Enfin, incognito. Mes oreilles tombantes ne tromperont personne souhaitant observer mon visage, et je n'ai jamais vu de Beorcs marcher pieds nus dans la rue.

Malgré ma contrariété, je tiens fermement le cadeau préparé par Jiji et Signe Ici à l'intention de notre client. Je ne vois vraiment pas comment ils veulent sympathiser avec lui via cette insulte à la gastronomie Tagüel, mais soit !

Alors que nous arrivons en centre-ville, je m'arrête, et prends le temps d'observer les alentours. Il y a vraiment beaucoup de monde et mon ouïe est pleinement réquisitionnée par l'agitation environnante. Après quelques secondes d'observation, je me tourne vers ma collègue.

« -A ton avis, c'est par où ? »

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Lamne : Remplacer les carottes par du cacao... Ces Beorcs ne s'y connaissent vraiment pas en préparation de gâteaux...

Signy : Allons allons Lamne... Je vous répète encore une fois que les Taguëls et les Beorcs n'aiment pas forcément les mêmes choses. Je n'ai pas détesté votre gâteau, mais je pense que ça ne plairait pas à tous les Beorcs. Nous avons tous des goûts très différents d'ailleurs. Et puisque notre client est un marchand de tomes, il est certainement Beorc. Il vaut donc mieux jouer la sûreté avec le présent. Hmm, si par exemple, en cadeau d'amitié, je vous offrais un gigot d'agneau, je doute que vous l'apprécieriez forcément, ai-je tord ?


Signy sentit bien la gêne de son partenaire. Après tout, être toléré ne veut pas dire être accepté. Et c'était le cas de tous les non-Beorcs ici. La stratège n'avait pas les mêmes problèmes à se tenir dans la citée mais comprenait néanmoins ce qui pouvait passer par la tête de son partenaire. La jeune femme était légèrement anxieuse, parfaitement au courant du fait qu'elle était examinée pour la mission. Si bien qu'elle sortit sa petite piécette avant de la faire rouler sur ses phalanges, comme à son habitude.

Lamne : A ton avis, c'est par où ?

Signy : Hmm, difficile à dire, notre client nous a bien laissé le nom de son magasin, mais il n'a donné aucun moyen pour localiser ledit magasin. Faute d'inattention, ou vérification préliminaire de notre aptitude à récolter des informations discrètement ? Si monsieur le commerçant entend parler de mercenaires recrutés par son rival, il pourrait se sentir menacé et cherchera à se protéger. Et si tel est le cas, nos chances de nous en sortir sans victimes serait amenuisées. Dans tous les cas, il va falloir demander si nous ne voulons pas que cette mission soit arrêtée avant d'avoir commencé.

Les deux mercenaires cherchèrent donc ensemble pendant une demi-heure quelqu'un pouvant les aider, se faisant passer pour des libraires, Lamne étant l'homme recruté pour la protéger. Cependant, peu de villageois semblaient disposés à utiliser un magasin de magie. Jusqu'à ce qu'elle rencontre un homme un peu mieux vêtu que les autres et doté d'une cape de mage. Il indiqua, méfiant au début, la direction du « Sort Scié ». Les deux mercenaires se dirigèrent donc vers le magasin.

Un monsieur d'une cinquantaine d'années les accueillit avec un petit sourire triste.

?????? : Bonjour à vous. Malheureusement, peut-être avez-vous raté l'affiche mais je suis fermé depuis quelques jours parce que--

Signy : Monsieur Thélos, je présume. Veuillez m'excuser de vous interrompre, mais vous alliez nous expliquer ce que nous savons. Je suis Signy, et voici Lamne. Nous sommes les mercenaires que vous avez recruté par rapport à votre... Soucis de mauvais sort.

Thélos : Vraiment ? Eh bien, c'est surprenant, mais pourquoi pas ? Bienvenue alors, mercenaires. Suivez-moi, je vous emmène dans l'arrière boutique pour que nous discutions de ce que vous avez à savoir pour la mission.

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Pov de Lamne.

Je hausse les épaules, flegmatique.

« -Je ne trouve pas ça mauvais, le gigot. »

Et détourne le regard.

« -Surtout accompagné de carottes à la vapeur. »

... Comment ça, je force ?! Pardon de vouloir affirmer mes convictions ! Je suis un Tagüel, et en tant que tel, il va de mon devoir de prêcher ma culture !

... Après, je reconnais que réduire la-dite culture aux carottes, ce n'est peut-être pas l'idéal. Mais que voulez-vous ? Je suis du genre passionné ! Et bien qu'elle m'ait jeté dehors à grand renfort de coups de pieds dans le derrière, je suis certain que ce n'est pas ma tribu qui me le reprochera.

Enfin. C'est bien beau de parler de cuisine, mais ça ne nous avance hélas pas sur notre destination. D'autant plus que je n'ai absolument rien compris au charabia déblatéré par Signe Ici ! Je lui ai juste demandé si elle avait une idée de la direction, alors pourquoi est-ce qu'elle me sort une analyse alambiquée ?! Comme sa dernière phrase n'est pas trop hors-contexte, je m'y raccroche en un vif hochement de tête.

« -Euh... Ouais ! Tout à fait d'accord ! Il y a que comme ça qu'on pourra prouver notre prélimination aux récoltages informatifs de discré... Hum, tu sais quoi ? Je te suis ! »

J'abandonne rapidement ma tentative d'emploi de mots complexes, et me contente donc de la suivre en quête d'information. Je suis d'abord un peu décontenancé par ce qu'elle sort au premier passant que nous interpellons - une histoire de libraire et garde du corps - mais m'y plie prestement. Je pige mieux ce qu'elle a voulu dire ! Elle veut juste éviter que nous soyons trop à découvert... Donc, soit ! Je serai désormais Lamne le garde du corps ! Ou peut-être devrai-je me trouver un autre nom ?... Hmm, est-ce que je ne me complique pas un peu la vie ?...

Heureusement, nul besoin d'une nouvelle identité pour trouver un semblant de piste. Le Sort Scié ? Héhé ! J'aime bien cette enseigne ! Il ne nous faut quelques minutes pour nous y rendre, et pénétrer à l'intérieur de la boutique.

Nous sommes alors accueillis par un Beorc peu gai, et souhaitant nous congédier dès notre entrée dans son magasin. Mais Signe Ici prend les devants et l'informe que nous sommes les mercenaires qu'il a recruté pour régler ses problèmes, et il nous invite donc à le suivre dans l'arrière boutique, ce que nous faisons sans tarder.

Je jette des tas de coups d’œil aux nombreux objets entreposés alentours. Chez moi, les guérisseurs aussi ont toujours eu tout plein de curiosités, censées servir aux préparation médicales, mais la comparaison s'arrête là. L'odeur qui règne ici est tout à fait différente des herbes ramassées sur le bord de la route, et ces babioles ont surtout pour but la fabrication de tomes. Je me demande bien pourquoi nous autres, Tagüels, n'en faisons absolument pas usage...

Après nous avoir réunis dans une pièce où parchemins et livres vierges se multiplient, notre client reprend la parole.

« -Merci d'avoir fait le déplacement. Vous comprenez bien que c'est une affaire extrêmement importante dont la réussite m'est primordiale...  »

Un peu anxieux, je hoche vivement la tête. Signe Ici a dit que nous étions là en tant que représentant des Mercenaires de Gaïa, et donc qu'il fallait être les plus aimables possibles pour ne pas ternir notre réputation.

« -N'ayez crainte ! Nous ferons le nécessaire pour la mener de bout en bout. D-d'ailleurs, nous vous avons amené ce présent en guise de bonne foi... »

C'est légèrement crispé que je lui tends le gâteau, penché vers l'avant en une courbette se voulant polie. L'homme met quelques secondes avant de se décider à le saisir, visiblement un peu surpris, mais le geste a au moins le mérite de lui arracher un fin rictus.

« -Eh bien... Merci ? J'ignorais que vous étiez également spécialisés dans la livraison de pâtisseries... »

Il dépose le paquet sur une table derrière lui, et enchaîne.

« -Mais revenons-en à votre mission, voulez-vous ?... Le propriétaire de la boutique "Les Deux Vins" est un fabricant de concoctions, et seul autre mage à officier dans cette ville. Il est d'ailleurs très aux faits des sorts de magie noire, et le seul à ma connaissance à pouvoir lancer ce type de malédiction...  »

Je croise les bras, et penche légèrement la tête sur le côté.

« -Vous êtes sûr qu'il en s'agit bien d'une, au moins ? »

Il acquiesce lentement.

« -Je ne vois pas d'autres explications... Peut-être saura-t-il également vous aiguiller s'il s'avère que non. Je préfère en tout cas ne pas prendre le risque de l'approcher sans savoir s'il est impliqué ou non dans cette affaire. »

Il marque une courte pause, puis nous toise un à un.

« -Il y a-t-il quelque chose que vous auriez besoin de savoir plus en détail ? »

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Thélos : Eh bien... Merci ? J'ignorais que vous étiez également spécialisés dans la livraison de pâtisseries...

Signy : Cela nous a semblé naturel, puisque vous viendrez vivre avec nous. Ce gâteau a été fait par nous mais la recette nous vient du cuisinier de nos repas.


Thélos : Hmm, alors je goûterais ce gâteau tout à l'heure. Mais revenons-en à votre mission, voulez-vous ?... Le propriétaire de la boutique "Les Deux Vins" est un fabricant de concoctions, et seul autre mage à officier dans cette ville. Il est d'ailleurs très aux faits des sorts de magie noire, et le seul à ma connaissance à pouvoir lancer ce type de malédiction...

Lamne : Vous êtes sûr qu'il en s'agit bien d'une, au moins ?


Signy arbora un petit sourire. Même s'il était encore un peu maladroit du monde Beorc, Lamne cherchait à ne rien assumer. La magie était une faculté aux beorcs, faisant que généralement, les Non-Beorc ou Non-Marqués n'en connaissaient pas trop les limites. Elle en avait déjà vu penser que cela s'arrêtait aux tomes de magie ou aux bâtons, par exemple.

Thélos : Je ne vois pas d'autres explications... Peut-être saura-t-il également vous aiguiller s'il s'avère que non. Je préfère en tout cas ne pas prendre le risque de l'approcher sans savoir s'il est impliqué ou non dans cette affaire. Y a-t-il quelque chose que vous auriez besoin de savoir plus en détail ?

Signy : Nous n'aurons pas besoin de plus de détails, j'avais déjà repéré en vous cherchant le « Deux Vins ». Néanmoins, pour convaincre son propriétaire de vous soigner de la malédiction, qu'il en soit ou non l'instigateur, je pourrais avoir besoin de lui montrer votre appel à l'aide, avec quelque chose qui pourrait rattacher l'écriture sur ce parchemin à vous-même ?

Thélos : Hmm, je comprends la logique ici... J'ai une idée, pourriez-vous me redonner le parchemin rapidement ?


Ne voyant aucune raison de refuser, Signy lui rendit le parchemin. Après avoir disparu quelques minutes dans le fond, il revint avec un petit sourire, avant de redonner le papier à la stratège. Néanmoins, après examen, la jeune femme ne trouva absolument rien de différent. Que pouvait-il avoir bien fait ?

Thélos : Vous semblez sceptique, mademoiselle. Je vous assure que la personne que vous allez voir saura lire entre les lignes.

Signy : … Si vous le dites, messire Thélos. Nous reviendrons avec lui rapidement, à plus tard.


Sans un mot de plus, Signy emmena Lamne dehors, en se grattant le menton. Lire entre les lignes, voilà une formulation qui avait pris de court la jeune fille. Pourtant, il n'avait rien écrit de plus à première vue. Ni rien dessiné ou quoi d'ailleurs. Et les pliures du papier n'étaient pas différentes d'avant. Pourtant, il avait fait quelque chose, c'était une nécessité.

Alors qu'ils se dirigeaient vers le magasin, l'hypothèse frappa la stratège de plein fouet. Rouvrant le parchemin, Signy chercha à le sentir. Même si son odorat n'était pas spécialement développé, elle parvint à sentir une petite touche acidulée. Touche qui n'aurait pas du être là, sauf si...

Signy : … De l'encre Sympathique ? Il semblerait que Messire Thélos aie un lien plus profond avec la personne que nous allons voir qu'il n'y paraîtrait.

Se rendant compte que Lamne ne savait probablement pas ce qu'était cette encre, Signy lui adressa un petit sourire.

Signy : Peut-être ne connaissez-vous pas le principe, mais l'encre Sympathique est une encre très spéciale, totalement invisible à l’œil, sauf si elle est chauffée. Elle est utilisée pour transmettre des messages secrets et est souvent juste faite de jus de citron. J'ai lu une histoire d'un soldat prisonnier qui envoyait des messages à son chef, qu'il faisait passer pour une lettre à son père, avec des informations cruciales à l'encre Sympathique. Et ici, ça nous permet de comprendre que Messire Thélos et l'autre gérant sont des proches, qui utilisent peut-être l'encre sympathique pour communiquer.

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Pov de Lamne.

Signe Ici a déjà repéré la boutique rivale lors de notre expédition en ville. Sur le coup, je me sens un peu bête de ne pas l'avoir moi-même notifiée, mais pour ma défense, tout chez les Beorcs me parait complètement inédit. Je vois difficilement comment j'aurai pu faire une fixation sur une enseigne sans indication préalable...

Toujours aussi prévenante, ma partenaire demande ensuite un manuscrit prouvant la validité de nos propos auprès de cet autre mage. Tout en observant notre employeur faire, je ne peux m'empêcher de me gratter le sommet du crâne avec perplexité : les Beorcs aiment décidément beaucoup s’embarrasser de détails. Son rival ne nous aurait-il pas aidé si on le lui avait simplement demandé ?... Une question qui restera certainement sans réponse.

Le parchemin à nouveau entre les mains de Signe Ici, il est temps pour nous de reprendre notre route. Je la laisse donc nous mener jusqu'aux fameux Deux Vins, tout en jetant de nombreux coups d’œil nonchalants aux alentours. Les Beorcs ont une telle propension à la grandeur, c'est assez impressionnant... Jamais une tribu Tagüel ne rassemblerait autant de personnes en un même endroit.

Je suis brusquement tiré de mes pensées lorsque ma camarade exclame à haute voix le train de ses pensées. Je la dévisage avec de gros yeux, quelque peu circonspect.

« -... Et elle a quoi de sympathique, cette... Encre ?... Ça veut dire qu'il y a des manières d'écrire pas sympas ?...  »

Mais elle m'explique assez rapidement de quoi il en retourne exactement, et j'opine docilement du chef. Je confirme mes pensées de tout à l'heure : les Beorcs aiment vraiment BEAUCOUP se compliquer la vie.

« -Ils ne se cassent pas un peu la tête pour rien ? Pourquoi est-ce qu'ils se donnent toute cette peine ? Ah moins qu'ils aient des choses à cacher...  » je fronce les sourcils « S'ils sont proches, cette histoire n'a pas beaucoup de sens non plus. S'ils communiquent régulièrement et qu'ils se savent être les seuls magiciens de la ville, le mage noir aurait dû se douter qu'il serait le premier suspecté en cas de malédiction, non ?... Donc soit il n'y est pour rien, soit il pense avoir pris assez de précautions pour ne pas être la cible d'accusations tangibles. »

... Eh, ça a l'air intelligent ce que je dis ! Non ? En tout ça, dans ma tête, ça parait logique. Et puisque je suis décidément bien parti sur cette lancée, j'interromps Signe Ici à l'approche de notre destination.

« -Je vais rester dans la rue. S'il reconnait ma race et qu'il connait mes aptitudes, il pourrait tout simplement ne pas vouloir répondre à nos questions. Je pense que tu arriveras plus facilement à lui faire baisser sa garde à toi toute seule... Je resterai juste à côté de l'entrée pour épier votre conversation et ses battements de cœur. »  

Je me gratte l'oreille gauche.

« -Cela va être compliqué avec tout ce boucan, mais je pense pouvoir y arriver ! Et, si tu soupçonnes quoi que ce soit de suspect, il te suffira de glisser le message dans la conversation pour que j'intervienne...  »

Je tape mon poing contre la paume de mon autre main, illuminé par une brusque idée.

« -Oh ! Puisque cela semble être courant, on n'a qu'à trouver un code secret, nous aussi ! Du genre...  »

Je souris à pleines dents.

« -Carotte ! »

Je lève un pouce en l'air.

« -T'auras qu'à susurrer le mot "carotte", et un Tagüel volera à ton secours !  »

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Lamne : Ils ne se cassent pas un peu la tête pour rien ? Pourquoi est-ce qu'ils se donnent toute cette peine ? Ah moins qu'ils aient des choses à cacher...  » je fronce les sourcils « S'ils sont proches, cette histoire n'a pas beaucoup de sens non plus. S'ils communiquent régulièrement et qu'ils se savent être les seuls magiciens de la ville, le mage noir aurait dû se douter qu'il serait le premier suspecté en cas de malédiction, non ?... Donc soit il n'y est pour rien, soit il pense avoir pris assez de précautions pour ne pas être la cible d'accusations tangibles.

Signy se figea dans la rue. Elle n'avait même pas réfléchi une seule seconde au « pourquoi » il avait fait ça, si c'était bien lui. Un mage noir qui se révélerait aussi facilement ? Une donnée lui échappait encore. Cherchait-il à attirer l'attention sur lui-même ? Serait-ce une sorte d'appel à l'aide du mage noir ?

Signy : Hmm, très bonne remarque Lamne. Mais vous savez, il est possible qu'au contraire, ce soit un moyen de le contacter discrètement ? En ville, personne ne semblait au courant de pourquoi Thélos a fermé. Si, comme nous le soupçonnons, ils se connaissent, peut-être que justement attirer l'attention sur lui est son but ? Il pourrait donc être dans une situation délicate. Ou encore, ce serait un acte désespéré ?  … Pourquoi serait-il désespéré, au juste... ?

Tant de questions sans réponses... Signy ne savait plus où donner de la tête. Mais maintenant qu'ils étaient arrivés, il fallait organiser la façon dont les choses allaient se passer.

Lamne : Je vais rester dans la rue. S'il reconnaît ma race et qu'il connaît mes aptitudes, il pourrait tout simplement ne pas vouloir répondre à nos questions. Je pense que tu arriveras plus facilement à lui faire baisser sa garde à toi toute seule... Je resterai juste à côté de l'entrée pour épier votre conversation et ses battements de cœur. Cela va être compliqué avec tout ce boucan, mais je pense pouvoir y arriver !

Signy : Cela me semble plus sage, effectivement. Je devrais pouvoir m'en sortir mais mieux vaut être prudent.

Lamne : Oh ! Puisque cela semble être courant, on n'a qu'à trouver un code secret, nous aussi ! Du genre...


Signy eut un sourire amusé alors que le Taguël n'avait même pas encore formulé ce qu'il proposait comme code. Après tout, quiconque aurait déjà côtoyé Lamne pendant quelques jours saurait forcément qu'il allait proposer le mot « Carotte », ce qui ne la dérangea pas. L'avantage du Taguël, c'est qu'au moins, ses motivations étaient faciles à comprendre, bien que ce qui s'était passé dans l'aéronef la faisait toujours se méfier.

Pourtant, elle ne s'en occupa pas de suite, et pénétra dans le magasin. Il ressemblait au « Sort scié » mais était un peu plus rangé. Néanmoins, la différence pouvait aisément s'expliquer par le fait que ce magasin-là était ouvert. Et à l'accueil, un homme d'une trentaine d'années l'accueillit avec un sourire. Sa tenue était celle d'un mage noir classique.

????? : Bienvenue, jeune demoiselle. Magie, enchantements, charmes, je possède de tout ici. Que puis-je pour vous ?

Signy : Bonjour à vous, messire. Je regarde pour l'instant, j'espère que cela ne vous ennuie pas ?

????? : Mais bien sûr que non, prenez votre temps !


Le regard de la jeune femme se posa sur l'étalage, notamment du côté des sceptres. En ce faisant, elle espérait que Lamne pourrait s'habituer au rythme cardiaque du vendeur dans des circonstances normales. Mais alors que le regard de la jeune femme se promenait, elle se figea en repérant un sceptre briller sous ses yeux. Un très beau sceptre, dont l'étiquette au pied arracha un sourire à la jeune femme.

Vitalis-2000 pièces

Ni une ni deux, elle défit la bourse de sa ceinture et la tendit au vendeur. Une bourse qui contenait exactement 2000 écus.

Signy : Je vous achète ce Vitalis de ce pas, messire !

????? : Un Vitalis ? Très bon choix mademoiselle.


Après une rapide vérification du fait que la bourse contienne le nombre nécessaire de pièces, l'homme tendit un sceptre à la stratège qui se dépêcha de toucher le cristal à son extrémité. Une aura bleuté entoura la main de Signy qui se dépêcha de la transporter jusqu'à son bassin. La brûlure datant de sa rencontre avec les mercenaires se déroba enfin totalement. Ce simple geste eut pour effet de la faire se sentir particulièrement allégée. Cette légère douleur persistante, elle était maintenant partie.

????? : Souhaiteriez-vous faire l'acquisition d'autre chose ?

Signy : En réalité... Je viens vous voir par rapport à une démarche qui a été faite. Voyez-vous, je suis mercenaire.

?????  *Peu à l'aise* : Ah tiens, une mercenaire... ? Qu'est-ce qu'une mercenaire pourrait bien me vouloir... ?

Signy : Je crois que vous savez la raison de ma visite ici, n'est-ce pas ? Vu votre réaction...

????? : A-attendez ! J'ai fait ce que vous vouliez ! Vous ne m'avez jamais demandé plus que l'empêcher de commercer !!

Signy : !? Un instant, vous... … Lamne !


Signy l'avait appelé, en espérant qu'il aie compris qu'elle n'était pas en danger. Après-tout, elle n'avait pas utilisé le mot code, mais elle se prépara à protéger le commerçant le cas échéant.

????? : Lamne ? Qu'est-ce que c'est, ça, Lamne ?

Signy : Mon partenaire. Je ne suis pas venue seule. Ainsi, vous pourrez nous expliquer ce qui semble être une histoire de chantage. Quelqu'un vous a demandé d'empêcher messire Thélos de commercer, n'est-ce pas ? Peu importe la façon, vu votre réaction...

????? : … Vous n'êtes pas avec eux, n'est-ce pas.

Signy : Exact, nous avons été recruté par monsieur Thélos parce qu'il pensait que vous étiez la personne la plus propice à avoir fait cela. Il m'a d'ailleurs demandé de vous montrer notre ordre de mission.

????? : Pardon ? … Montrez-moi, du coup ?


Signy tendit le parchemin au mage noir. Et sans la moindre surprise, elle le vit prendre une bougie et la rapprocher du parchemin. Des mots commençaient à apparaître sur le papier, sous l'action de la chaleur. Alors que ses yeux glissaient sur le parchemin, l'homme lâcha une seule larme sur sa joue, avec un petit sourire.

????? : Père...

Signy : …. Je pense que nous allons avoir beaucoup de choses à discuter. Mais vous pouvez commencer par votre nom.

????? : Hmm, oui... Je m'appelle Denis.



Résummé pour la mise à jour en temps réel

Signy dépense ses 2000 écus pour acheter un Vitalis (20/20)
Signy utilise un Vitalis et l'envoie ensuite dans son convoi personnel (Vitalis : 19/20)

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionUne affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne) EmptyRe: Une affaire de mauvais sort (Mission Signy et Lamne)

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum