Soutien entre Néo et Calcias 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Soutien entre Néo et Calcias

Aller en bas 
AuteurMessage
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1149
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Soutien entre Néo et Calcias Empty
MessageSujet: Soutien entre Néo et Calcias   Soutien entre Néo et Calcias EmptyJeu 21 Mar 2019 - 15:58

Sur le pont de l’aéronef, Néo fixait le ciel, perdu dans ses pensées. C'est alors qu'il sentit quelqu'un approcher, et se tourna vers la personne en question.

Néo : Ah ? Calcias, tu vas bien ?

Calcias : Chef ! Je ne pensais pas vous trouver ici. Ça devrait aller, et vous ? Malgré les soins que vous avez reçus, nombre de gens seraient morts pour moins que ce que vous avez subit, et après tout ce qu'il nous est arrivé... C'est un miracle que nous soyons encore tous là.

Néo soupira.

Néo : Oui, c’est vrai que les derniers jours ont été particulièrement éprouvants. Que ce soit physiquement, comme moralement. Mais, il faut aller de l’avant. La situation n’est pas si mauvaise : certes nous avons perdu notre employeur, mais aucun d’entre nous n’est mort dans cette affaire. Je pense qu’il faut voir le verre à moitié plein, même s’il faut garder en tête nos erreurs pour ne pas les reproduire, c’est selon moi important pour diriger des troupes. Sinon, pour te répondre, oui, je vais bien. Physiquement, je me suis bien remis de mes blessures, je le dois grandement à Signy ! Et moralement… C’est vrai que pour l’heure je ne sais pas trop ce que nous pourrions faire pour retrouver le secret perdu du duc de Rogwel, mais… De toute façon, nous avons des missions demandées par des citoyens, nous allons commencer par ça. Accroître notre réputation, nous enrichir financièrement et mentalement, voilà une première étape vers le Projet Gaïa, en somme.

Le chef des mercenaires arrêta de parler, et repensa pendant quelques secondes aux combats passés. Il essayait de se remémorer les actions de Calcias.

Néo : Dis-moi, Calcias… Il me semble que tu as des affinités avec la magie. Pourtant, en combat tu n’utilisais que ton épée. Je me souviens que, lorsque tu as tenté d’utiliser ton tome, dans les ruines du sorcier, l’expérience n’a… pas été vraiment probante. Comment cela se fait-il ?

Calcias acquiesça aux dires de Néo, avant de faire une légère moue, à l'évocation de son expérience ratée.

Calcias : J’admets que ce secret ne m'intéresse peut-être pas autant que vous, chef, ou même de nombreuses personnes sur ce navire. Mais c'est un objectif louable. Utopique, peut-être. Mais sans mauvaises intentions, bien au contraire. Ne serait-ce que pour cela, c'est une joie d'être à vos côtés. A vrai dire, l'idée d'aider le peuple m'attire bien plus que ce rêve. Vous appelez cela une première étape. Je dirais plutôt que c'est une nécessité, si vous vous souciez un minimum de ces personnes. Quant à ces ruines... Arh...

L'épéiste s'approcha un peu plus du rebord, avant de s'y accouder, le regard vers les paysages en mouvement.

Calcias : Il faut croire que j'ai effectivement un semblant d'affinité à la magie, mais... ce n'était pas le tome, c'était moi. Même si j'arrive à utiliser ma magie, je n'ai jamais réussi à incanter un sort de toute ma vie, si vous voulez savoir ! Ce talisman a dû me monter un peu à la tête... Je crois ? C'est assez flou... Mais, en tout cas, ce n'était certainement pas une réussite, en effet. Ça arrive ! Vous faites beaucoup plus d'effet avec de simples sorts de vent, après tout. C'est un plaisir à voir !

Néo : Eh eh, merci. Au fait, Calcias, tu sais, tu peux me tutoyer. C’est vrai que je suis ton chef, mais… je n’aimerais pas trop qu’on me mette sur un piédestal pour autant, alors, n’hésite pas à me dire tu. Sauf si tu ne veux vraiment pas, bien sûr, je comprendrais tout aussi bien. Mais, pour en revenir à nos moutons : tu as donc choisi l’épée par défaut, c’est ça ? C’est parce que tu voulais t’essayer à la magie, mais que tu n’y parvenais pas comme tu le voulais, que tu as tenté l’épée ? Comment est-ce possible que tu n’aies jamais réussi à lancer de sort de toute ta vie ? J’espère que je ne te mets pas mal à l’aise avec mes questions, ce n’est pas pour te juger, hein, juste pour mieux te connaître.

Calcias : Vous tutoyer...? Ça ira, merci. Je ne vous mets pas particulièrement sur un piédestal, rassurez-vous. Et l'épée par défaut... C'était peut-être ça, oui. Disons que la pratique de l'épée est à peu près la seule chose pour laquelle je ne suis pas trop mauvais. Et encore... C'est plus qu'insuffisant. J'espère pouvoir avoir un jour un jeu d'épée qui me permette d'aider les personnes, puisque c'est là où j'arrive à faire le plus de choses. Quant aux sorts... Je ne sais pas. C'est bien là le souci. Je n'arrive pas à tirer la puissance d'un tome pour en lancer le sort correspondant, qu'importe le moyen. Et dieu sait à quel point j'ai essayé, et que j'essayerais encore. En attendant... Le semblant de magie que je pratique est tout ce que j'ai. C'est mon semblant de fierté.

Comme pour illustrer son propos, Calcias ouvrit la poche de sa ceinture, non pour en sortir son tome, mais une des notes dont Signy s'était débarrassé, au fort. Il fit quelques pliages, et rapidement, la feuille prit la forme d'un moulin à vent.
Il le montra à Néo, et le mit dans sa main, avant de déclencher un petit courant d'air localisé avec celle-ci, faisant légèrement léviter et tourner la figure en papier.
Seulement, bien vite, une brise envoya le moulin par dessus bord. Calcias regarda alors la petite étoile chuter lentement, avec un soupir à peine dissimulé, tout en bas de l'aéronef qui continuait sa course, jusqu'à ce qu'elle ne soit plus visible. Rapidement, il n'avait plus que le vide. Ce même vide qui semblait aspirer l'épéiste, mais dont il n'arrivait pas à détacher le regard.

Néo : Wow ! C’est… magique ! C’est très beau, ce que tu as fait. J’aime beaucoup. C’est donc tout ce dont tu es capable ? Moi je trouve que c’est déjà génial.

Voyant que Calcias commençait à se perdre dans sa mélancolie, Néo posa sa main sur son épaule.

Néo : Calcias, tu es très doué. Insuffler la magie dans un objet, c’est à la fois magnifique, et prodigieux. Tu as un réel talent. C’est juste que, pour le moment, tu ne parviens pas à l’exploiter comme tu le souhaiterais, mais je suis sûr que, tôt ou tard, tu parviendras à incanter des sorts. Comme moi-même, ou Kurtis, ou n’importe quelle autre unité magique… Non, à vrai dire, tu le feras encore mieux, j’en suis sûr ! Tu as un grand potentiel, Calcias. C’est juste qu’il dort pour le moment… mais il est énorme.

Calcias sursauta, avant de s'éloigner précipitamment du rebord lorsqu'il senti la main de Néo. Il craignait de tomber, comme lorsqu'il avait faillit chuter, lors de son premier voyage. Il écouta ensuite les mots de Néo, seulement pour se gratter légèrement la nuque.

Calcias : J'apprécie votre considération... Mais vous vous trompez. En effet, je peux insuffler ma magie à des objets... Mais ça m'épuise. J'y travaille, mais il n'est pas rare que je finisse totalement inapte, car je n'arrive pas à jauger mes propres forces. La, il ne s'agissait que d'un minuscule moulin, c'est simple. Mais ce que vous dites... C'est mon rêve. Un jour, j'espère y arriver. Ce potentiel... Qu'il soit là ou non, même si cela doit me prendre ma vie entière... Je ferai mon possible pour maîtriser la magie. C'est mon devoir.

Sur ces mots, il retourna vers le bord, avant de se tourner rapidement vers Néo. Une nuance supplémentaire de blanc était passée assez rapidement sur son visage, après sa petite frayeur.

Calcias : J'espère qu'on se posera bientôt sur la terre ferme, par contre… Nous sommes obligés d'être en permanence dans les cieux ?

Néo sourit.

Néo : Ah, ça, ça dépend de Jin ! Je crois qu’il ne posera l’aéronef, que lorsqu’il aura assez piloté pour satisfaire son plaisir… Si tu veux, nous pouvons retourner au mess, à l’intérieur. Hum… quand tu dis que c’est ton devoir, qu’est-ce que tu entends exactement ? Pour quelle raison devrais-tu parvenir à maîtriser la magie ?

Calcias : Ah… J'imagine qu'on ne pourra rien y faire... Il faudra qu'il m'explique ce qu'il trouve de positif à se hisser aussi haut…

Il secoua ensuite la tête, et rouvrit sa poche, pour en sortir son tome, cette fois, avant de se diriger vers la porte du pont. Il ne tenait pas particulièrement à en discuter.

Calcias : Pour cette raison.

Néo : Ah, ce tome… Il ne ressemble pas aux tomes ordinaires. C’est donc pour ça que tu dois apprendre la pratique de la magie ! Pour pouvoir te servir de ce tome. Qu’a-t-il donc de si spécial ? Oh, mais, je t’embête peut-être avec mes questions, n’hésite pas à me le dire, si tu ne souhaites pas trop en parler.

Calcias : C'est... ça. C'est ça. Désolé, mais ce n'est pas quelque chose que je tiens à partager. C'est plutôt personnel…

Néo : Je comprends, ne t’en fais pas. Peut-être que tu voudras m’en dire plus un autre jour ? Je ne vais pas te forcer la main.

Néo emboîta le pas à Calcias, et les deux hommes se mirent en route vers le mess.

Néo : Tu sais, au fond… Toi et moi avons chacun un problème contraire, en somme. Eh oui, car toi tu ne parviens pas à maîtriser une magie qui est pourtant importante à tes yeux, tandis que moi, au contraire, je maîtrise une magie sans savoir pourquoi.

Il sortit son tome de vent, et des lames de vents se mirent à danser autour du visage du milicien.

Néo : J’arrive à utiliser la magie du vent… alors que pourtant je ne maîtrise même pas le feu ni la foudre qui lui sont pourtant liés. J’avais dû apprendre cette magie avant de perdre la mémoire, mais j’ignore pourquoi j’ai subi cette amnésie, et pourquoi j’aurais perdu deux des trois magies élémentaires. Et pourtant le fait est que j’ai toujours ce tome avec moi, comme une relique d’un passé oublié, un autre moi, que je ne connais plus, et que peut-être je ne connaîtrai jamais…

Calcias admira le sort qui s'affairait à lui proposer un spectacle devant lui, et tenta même de rapprocher sa main de l'une des lames, juste pour se couper légèrement le doigt.

Calcias : Aïe ! Pas de doute, c'est bien de la magie ! Je dois bien dire, je vous envie pour ça. Mais… vous avez perdu la mémoire ? Vous ne vous souvenez plus de rien d'avant ? C'est… Il peut y avoir des choses qu'on pourrait avoir envie oublier, mais de là à abandonner tout… Ce n'est pas désirable. N'y aurait-il pas un moyen pour vous aider ? Peut-être que découvrir la raison de cette incapacité serait déjà un début. Voyons… Même si la magie anima est un tout, les mages ont souvent sinon toujours plus d'affinité avec un des trois éléments la composant. Vous avez peut-être juste toujours eu cette aptitude avec le vent, mais pas du tout avec la foudre ou le feu ? C'est assez rare, mais ça peut arriver. Vous n'aviez pas d'autre tome, après tout, non ?

Néo : Hum… non, je n’avais pas d’autres tomes que celui-ci.

Il ferma les yeux quelques instants afin de se remémorer la scène, puis les rouvrit.

Néo : Lorsque je me suis réveillé, j’étais en sang, sur une grande place publique… jonchée de cadavres. Des dizaines et des dizaines de personnes, toutes mortes. La seule autre créature en vie, c’était Martel, ma wyverne que je n’ai plus quittée depuis. J’étais moi-même légèrement blessé. Et je ne portais sur moi qu’une épée, et un tome de vent. Or, étrangement, j’avais comme oublié la maîtrise de l’épée… mais pas celle du vent. C’est le plus lointain souvenir qu’il me reste, et j’ai bien peur que rien ne puisse m’aider pour le moment… Ton hypothèse est intéressante, il est vrai que d’aucuns mages ont une préférence pour l’une ou l’autre des magies de la nature. Pourtant, il se trouve que mon affinité est celle de la foudre, c’est l’élément qui m’est lié. Et pourtant, je ne parviens pas à incanter de tomes de foudre, je m’y suis essayé sans succès, voilà encore quelque chose de saugrenu.

Calcias : Un massacre. Avoir un premier souvenir pareil, sans même pouvoir comprendre... Ce doit être affreux. Mais ce que vous pouvez faire, pour ces victimes, et pour vous, c'est de garder ce souvenir, justement. Et ne pas les oublier, même si c'est douloureux. C'est ce que je pense, en tout cas. Quant aux mages, je n'ai jamais entendu parler d'un cas pareil, à vrai dire. Si encore vous ne pouviez rien maîtriser, ce serait logique. Mais avoir un lien avec un élément anima et en utiliser uniquement un autre ? C'est plutôt étrange. Ça demanderait des études sur le sujet ! Des mages, des érudits, des savants pourraient se pencher sur la question !

Néo : Eh, eh, oui ! Tiens, d’ailleurs, as-tu toujours le talisman rouge de rubis en ta possession ?

Calcias : Hein ? Oui, bien sûr. Je l'ai rangé, pour le moment. Je ne comptais pas le prendre avant ce soir, pour l'examiner plus en détails. Il y a un souci avec ? Ou vous en avez besoin ?

Néo : Non, en fait… Je me demandais, puisqu’il augmente les capacités de celui qui le porte, peut-être pourrais-je utiliser la magie du feu ou celle de la foudre si je l’ai en ma possession ? Mais, peut-être fais-je fausse route, qu’en penses-tu ?

Calcias : C'était ce que je pensais, au début, aussi. Que j'espérais, surtout. Mais pour l'avoir essayé, ça ne m'a pas donné la maîtrise du vent pour autant ! Après, qui sait, peut-être que cela fonctionnerait pour vous ? J'aimerais bien voir ça !

Néo : Oui, moi aussi je suis curieux. Pourrais-tu me le prêter s’il te plaît ?

Calcias : Bien sûr ! Il faut juste qu'on aille à nos quartiers. Si vous pourriez m'y conduire, d'ailleurs... Il faut encore que je prenne mes repères avec cet engin.

Néo : Bien sûr, suis-moi.

Néo mena alors Calcias à travers les couloirs du navire, jusqu’à arriver devant la porte de la chambre de l’Épéiste.

Néo : Voilà, il me semble que ta chambre est celle-ci.

Calcias : C'est celle-là, oui ! Merci beaucoup. Laissez-moi juste une petite minute...

Il entra alors dans la pièce, pour en ressortir bien vite, la main tenant la corde du pendentif, qu'il tendit ensuite à Néo.

Calcias : Voilà ! Impressionnez-moi. Si cela fonctionne, je pourrais bien vous demander votre aide !

Néo : Merci.

Il prit le bijou que lui tendit Calcias. Dès qu’il l’empoigna, il ressentit la même sensation de puissance qu’il avait éprouvée, la première fois, dans les ruines du sorcier.

Néo : Ah, oui… Cette puissance ! Elle est… exaltante.

Le chef des miliciens lança dans le couloir une bourrasque de vent si violente qu’elle éteignit les deux torches les plus proches, plongeant la partie du couloir dans une pénombre relative.

Néo : Oups, je crois que je me suis laissé un peu emporté… On va voir si je peux les rallumer avec du feu.

Il s’approcha de la torche la plus proche et essaya de générer une flamme, mais… là encore, c’est une lame de vent qui sortit, si puissante qu’elle coupa en deux la torche éteinte.

Néo : Zut, ça ne marche pas ? Ô, tonnerre des dieux, répondez à mon appel !

Tentant de faire jaillir la foudre, c’est à nouveau un puissant vent qu’il créa. Il préféra alors s’arrêter là. Soupirant, il rendit le talisman rouge à Calcias.

Néo : On dirait que cela ne fonctionne pas. Il est vrai que je n’ai en ma possession qu’un tome de vent, et pas de tome d’autres éléments, mais… je n’ai même pas ressenti de lien avec les autres éléments de la nature, comme le lien que j’ai avec le vent. L’expérience est un échec.

Calcias : C'était à prévoir, j'imagine... Si nous trouvons d'autres tomes, cela changera peut-être. Mais sans aucun lien, c'est peu probable. Ce qui est sûr, c'est que cela aide bien pour les sorts cependant, à voir la puissance de ces bourrasques ! Si quelqu'un était arrivé, il aurait sûrement paniqué. C'est peut-être tout simplement cela, en vérité. Que vous n'aviez jamais su maîtriser que les tomes de vent. Possible, bien que peu ordinaire. Quoi qu'il en soit...

Calcias retourna dans sa chambre pour y ranger à nouveau le talisman, avant de revenir dans le couloir, et de ramasser la torche sectionnée, tout en accolant les deux bouts, puis les séparant.

Calcias : Il faudrait peut-être arranger cela. Je ne suis pas sûr que Jin apprécie le fait que nous abîmions les affaires du bateau, vu comme il en a l'air fier. Ni même les autres personnes, d'ailleurs.

Néo sentit son sang se glacer.

Néo : Ah ! Oui, tu as raison ! C’est vrai que Jin est très protecteur envers le vaisseau, et, tous les objets qui s’y trouvent, en fait. S’il apprenait ce que j’ai fait, il serait contrarié. Hum… Je vais réparer cette torche. De ton côté, Calcias, dis-moi. Est-ce que tu comptes te servir du talisman rouge, pour les combats à venir ? Si tu le prenais par-devers toi, tu serais nettement plus fort, ne serait-ce qu’à l’épée. Ou bien, comptes-tu le prêter à un autre milicien ? Ce serait dommage de laisser un tel trésor dormir dans un coffre, alors qu’il serait tellement utile en combat, tu n’es pas d’accord ?

Calcias : Ah... Je compte bien le prendre, oui. C'est juste que je voulais m'en occuper ce soir. C'est un artefact puissant, certes. Mais... J'ai déjà fait l'erreur de la précipitation, avec ce bijou, car je ne pensais pas que j'aurais une autre occasion de l'avoir entre les mains. Je vais l'examiner, le tester, et voir à quel point il peut m'être utile... Épée, magie, ou si même cela peut avoir d'autres usages... Et comme ça, si je fais encore une erreur, personne n'aura à subir cela, cette fois, ah ah !

Néo acquiesçât en souriant.

Néo : Effectivement… Bon, dans ce cas, je ne vais pas te retenir plus longtemps alors. Passe une bonne soirée Calcias, et, prends soin de toi.

Calcias : Merci bien, chef, bonne soirée également, et bon courage si vous avez d'autres formalités encore à gérer !

Soutien C entre Néo et Calcias obtenu !

_________________
Soutien entre Néo et Calcias Hyrule10Soutien entre Néo et Calcias 12348510Soutien entre Néo et Calcias Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Soutien entre Néo et Calcias
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Panda Soutien (sagesse-dommages) - Viable ?
» Pandawa Sagesse / Soutien : "muleavulne" 130
» Le pandawa soutien, une touche de fun dans un monde de brute
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» Panda Soutien/air lvl 120

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: