Soutien Calcias-Signy 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
999 € 1299 €
Voir le deal

 

 Soutien Calcias-Signy

Aller en bas 
AuteurMessage
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 439
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Soutien Calcias-Signy Empty
MessageSujet: Soutien Calcias-Signy   Soutien Calcias-Signy EmptySam 22 Fév 2020 - 10:12

Signy s'étira. Depuis les présentations générales et l'annonce comme quoi elle serait la stratège de la milice, elle n'avait pas eu le temps d'aller parler avec Calcias. D'autant plus qu'elle avait eu l'impression qu'une sorte de malaise s'était installé avec cette histoire de carnet. Si bien qu'elle le chercha et une fois trouvé, elle s'approcha .

Signy : Calcias?

Calcias referma le tome qu'il était en train de lire à l'énonciation de son nom, et leva la tête, pour en voir une autre, rousse, qui se tenait devant lui.

Calcias :  Hmm ? Oh, Signy ! Comment va ? Félicitations, pour votre promotion éclair ! J'espère au moins qu'il ne vous mettront pas trop de poids sur les épaules.

Signy : Oh, ce n'est rien. J'ai eu à gérer bien plus grand et... Clairement moins conciliant chez les mercenaires. Et du poids? Bien sûr que j'en ai, mais au même titre que Xena et Néo, c'est un rôle que j'ai accepté en toute connaissance de cause. Tous vous garder en vie avec mes stratégies, et si je me trompe, les erreurs peuvent être funestes... Et d'ailleurs, quand j'ai rédigé les notes, j'étais déjà au courant que j'allais recevoir ce rôle. Encore désolée que cela vous aie gêné…

Calcias :  Ces ivrognes, vous voulez dire. Ca n'a rien d'étonnant, du peu que j'en ai vu... On aurait plus dit des bandits que des mercenaires. Cela ne me choquerait même pas s'ils se battaient pour un rien et ne fichaient rien de la journée, à part pour se nuire à eux-mêmes. Vous avez dû passer de bien mauvais moments, avec eux.


Il marqua une pause, avant de reprendre.

Calcias :  Vous saviez déjà que vous seriez stratège, donc... Au moins, cela vous sera utile, du coup, pour faire de votre mieux. C'est le principal, j'imagine. Mais j'espère que ça n'annulera pas nos entraînements ? Même si vous voulez rester à l'arrière à tout contrôler, et qu'il y aura sûrement quelqu'un pour vous protéger, ça ne vous dispense pas de vous améliorer.


Signy leva les deux cils en l'air avant d'exploser de rire. Cette réaction bête et naturelle , elle n'avait jamais constaté cela auparavant. Les mercenaires se contentaient de n'avoir rien à faire d'elle, si bien que l'inquiétude de Calcias  sur le maintien de leurs séances d'entraînement était  assez mignon.

Signy : J'étais déjà au courant que j'allais être stratège quand je vous ai demandé, donc effectivement, je compte toujours sur votre aide pour devenir plus forte.

Calcias regarda son interlocutrice hilare, quelque peu déstabilisé par cette réaction, avant de faire la moue, en en comprenant la raison. Cela lui faisait plaisir de voir quelqu'un d'aussi bonne humeur, cependant.

Calcias : D'accord, cela s'est donc vraiment décidé aussi vite... Vous avez vraiment dû faire forte impression aux chefs. Bien, donc...


Il rangea son tome et son talisman à sa ceinture et recula d'un pas, avant de défeurrer son épée, lame en avant, et le sourire aux lèvres. Son impatience était facilement perceptible.

Calcias : Qu'en dites-vous ? Voulez-vous commencer dès à présent ?

Signy : Je suppose, à plus forte raison qu'elle semble avoir un gros problème avec la trahison. Du coup, c'est assez étonnant que ce soit aussi rapide.... Et pour commencer maintenant....


Elle aussi eut un sourire, et dégaina son épée. Même si ce n'était sensé être qu'un entraînement, Signy entendait bien se battre à fond. De toute façon, Calcias était probablement meilleur qu'elle arme au poing, et son bâton pouvait soigner les blessures.

Signy : Je suis prête, vous êtes prêt, alors pourquoi ne pas commencer?

Le sourire de l'épéiste s'élargit à cette réponse. Pleinement motivé, il s'élança sur Signy, avant de brandir son épée, pour tenter de l'abattre sur elle, d'un coup vertical.
Il ne pensait clairement pas aux éventuelles conséquences de ses actes, sans même prendre quelques précautions.

Signy repoussa difficilement l'assaut. Et dans un mouvement du poignet, elle tenta une percée au niveau du bassin. Elle l'avait senti, elle était plus faible que Calcias, mais elle ferait de son mieux.

Calcias esquiva le coup d'estoc de justesse, après s'être laissé exposé.
Ce n'était pas mal, pour un début. Vraiment pas mal. Dans l'instant, il tenta un nouveau coup, horizontal, cette fois, visant le bras porteur de l'arme. L'angle dans lequel il attaquait le laissait vulnérable à une éventuelle contre-attaque, cependant, ayant fait l'erreur de vouloir porter l'attaque de l'extérieur vers l'intérieur.

La manoeuvre était si grossière, même pour elle, que Signy n'eut que le temps d'esquiver d'un petit peu, lui laissant néanmoins une entaille sur le bras droit. Elle grimaça et se couvrit intuitivement la blessure. Cependant, elle repartit rapidement à l'attaque, tentant de déséquilibrer Calcias avec ses pieds.

Celui-ci claqua la langue, voyant que son attaque n'eut pas le résultat escompté. Il était décidé à lui faire lâcher son arme, d'une manière ou d'une autre. Il bloqua l'attaque de Signy sans trop de soucis, et lorsqu'il tenta de réitérer son geste, Signy lui balaya la jambe, rompant sa position offensive et le déstabilisant, sans pour autant le faire chuter.

Signy esquissa un petit sourire, voyant qu'elle commençait à pouvoir comprendre les attaques  de son adversaire. A défaut de la force ou de l'expérience, la jeune femme devait compenser avec son ingéniosité.  Si bien qu'elle profita du fait que son opposant soit déstabilisé pour claquer son arme avec sa propre épée. Et, dans le mouvement... Elle tenta de le renverser intentionnellement, comme elle avait renversé un autre épéiste, ce qui lui avait sauvé la vie.

Calcias lâcha un hoquet de surprise lorsqu'il vit son adversaire aller à sa rencontre à vive allure, et mit son épée devant lui pour se défendre de l'attaque qui allait venir en urgence. Celle-ci fut bien parée, mais il n'avait pas anticipé le fait que Signy le pousse aussi fort, ni avait eu le temps de se remettre totalement.

Le haut bascula, et il chuta de tout son long alors que ses jambes se dérobaient, le dos heurta lourdement le sol, et la tête cogna également, dans le geste. Il tenta de se relever péniblement, sonné.

Signy le laissa faire avec un petit sourire. Après tout, son but n'était pas de gagner mais de progresser, elle et lui devaient devenir meilleurs. Elle l'aida même à se relever et sortit son bâton de soin pour les guérir tous les deux.

Le jeune homme fit une moue épouvantable, vexé, lorsqu'il vit sa collègue déjà occupée à les soigner.

Calcias :  Ce combat n'était pas terminé... En garde !

Il se remit en position devant Signy, n'acceptant pas la défaite. Il estimait qu'il n'avait pas encore donné tout ce qu'il avait, lorsqu'un mal de tête le ramena à la réalité. Elle aurait très bien pu lui mettre la lame sous la gorge, lorsqu'il était à terre.

Signy : Je n'ai jamais dit qu'il l'était, juste qu'ainsi, on pourra continuer plus longtemps, et j'entraine mes soins aussi.

Elle se remit en garde elle aussi, étant néanmoins interloquée quand il montra des signes de mal de tête? Elle ne chercha pas plus, attendant simplement qu'il puisse reprendre le combat.

L'épéiste la fixa, perturbé. Il n'avait pas envisagé qu'elle veuille tout simplement continuer, plutôt que de mettre fin au combat.

Calcias : Je... Je vois. Merci.

Il attendit quelques secondes, le temps de se remettre totalement de ce mal de crâne, sûrement provoqué par la collision avec le sol, malgré les soins apportés.

Signy n'était certainement pas à sous-estimer... Il avait du mal à croire qu'elle soit aussi mauvaise qu'elle ne le prétendait. Elle avait beau être plus faible physiquement, elle avait de l'astuce, et la technique était plus dangereuse que la force.

Calcias sourit alors, avant de passer sa main sur le long de sa lame. Il voulait voir jusqu'où cette femme pouvait aller, et si elle pouvait tenir ses assauts, une fois son épée enchantée.
Quelques feu-follets dansèrent autour de lui, alors qu'il présenta son épée, entourée d'une magie d'un vent tranchant, plus que menaçant, le souffle court.

Tout ce qu'il souhaitait, à présent, c'était combattre sans retenue. Il était heureux d'avoir trouvé quelqu'un pour ça, et souhaitait remporter cette victoire coûte que coûte.
Les consignes de sécurité qui n'étaient déjà pas très présentes avaient totalement disparues, à présent.

Signy sourit aussi en voyant la technique de Calcias. Elle était très intéressante, peut-être pourrait-elle l'examiner une fois qu'elle ne serait pas au milieu d'un combat contre son adversaire. Car oui, elle ne s'y trompait pas, les deux partenaires ne s'entraînaient plus  maintenant, ils étaient des adversaires. Et elle comptait se battre à fond , donner le plus de mal possible à Calcias.

Se doutant que cette technique lui permettait d'attaquer à distance, Signy fonça au corps à corps , ne voulant pas le laisser profiter de son avantage.

Calcias ne s'attendait pas à ce que Signy lui fonce dessus après qu'il ait utilisé ses pouvoirs, ce qui ne le fit qu'exulter davantage.

Elle ne reculait pas. Ne se dérobait pas, et semblait décidée à combattre. Il repoussa son attaque, et tenta de porter un estoc vers l'épaule de son adversaire. Il n'avait pas abandonné l'idée de lui faire lâcher sa maudite arme.

Cette fois, le mouvement de Calcias était trop rapide. Certes, elle l'esquiva partiellement, mais une entaille relativement profonde frappa son épaule. Elle grimaça de douleur, ne lâchant néanmoins pas son arme. Si Calcias voulait s'entraîner aussi durement, elle ne pouvait que s'y plier, elle qui lui avait demandé le service. Et même si le moindre mouvement lui faisait mal, Signy  pouvait encore combattre. Elle chercha à attraper le bras tendu vers elle pour le stopper et le frapper d'une taille verticale.

Avant qu'il ne puisse soustraire son bras après son attaque, Calcias senti une main l'agripper. D'un geste brusque, il força pour la retirer, et se décaler lorsqu'il vit ce qui arrivait, mais il essuya tout de même une jolie taillade à son épaule gauche.

Se reprenant rapidement, il entreprit ensuite de l'attaquer directement, en face à face. Ses mouvements étaient vifs, certes, sauvages, surtout, sans aucune réflexion derrière.
Maintenant qu'il avait réussit à la mettre en difficulté avec son bras directeur, il ne lui restait plus qu'à en terminer.

Signy repoussa les mouvements autant qu'elle le put mais maintenant, son manque de puissance et de technique était ce qui allait la faire perdre, si bien qu'après plusieurs passes d'armes, Signy vit son arme être arrachée de ses mains et dans le même mouvement, elle fut mise à terre.

Calcias souffla profondément, alors que l'adrénaline provoquée par cet échange retomba.
Il prit son épée de la main gauche, pour pouvoir aider à relever Signy plus facilement de la droite. Il soupira de soulagement, avant de déclarer :

Calcias : Un partout.

Signy : Oui. Mais la belle sera pour une autre fois si vous êtes d'accord... Haa Haa... Je n'aurais pas forcément l'énergie de nous soigner de nouveau après un autre combat comme celui là.


En effet, l'échange fut éprouvant pour elle. Mais elle espérait ne pas avoir trop déçu son partenaire.

Calcias hocha la tête, avant de dissiper sa magie et de ranger son arme. Terminer sur un point lui allait bien. Et lui même commençait à fatiguer également.
Il aurait bien voulu pousser plus loin encore, mais si son partenaire n'était plus en mesure de se battre, cela n'avait aucun intérêt.

La priorité, c'est de panser les blessures. Un simple regard sur l'épaule de Signy le fit grimacer. Il ne souhaitait pas particulièrement la blesser, mais dans le feu de l'entraînement, il n'y faisait même pas attention.

Calcias : Concentrez-vous à soigner votre blessure. Je crois que j'y suis peut-être allé trop fort…

Signy : Une chance que je sois une soigneuse alors.... C'est votre façon de vous entraîner, je l'accepte.


Elle sortit de nouveau son bâton de soin et appliqua une aura apaisante sur son épaule. La blessure se ferma doucement alors que la jeune femme serrait les dents. Elle avait oublié à quel point fermer les chairs pouvait être aussi affreux. Et une fois que ce fut fait, elle s'approcha que Calcias et posa sa main sur la blessure qu'elle lui avait elle-même infligé. Ce faisant, elle put concentrer son flux curatif dans la plaie, la faisant se fermer plus vite. Puis, elle souffla et s'assit par terre pour reprendre son souffle.

Signy : ... Je suis contente que vous ayez accepté de vous entraîner avec moi. A travers les épées, j'arrive mieux à sentir la personne que j'affronte. C'est pour ça que même si je ne suis pas encore très forte dans ce domaine, je ne veux pas l'abandonner pour être soigneuse.

Calcias ria légèrement, mêlé à une plainte, alors qu'elle referma sa plaie. Non, décidément, il n'appréciait définitivement pas ce processus.

Calcias : J'avais quelqu'un qui m'entraînait, avant. Quelqu'un de beaucoup plus fort que moi. J'ai pris cette habitude de me donner à fond grâce à lui. Mais je ne sais pas comment m'y prendre avec d'autres, autrement.

Ce n'était pas vraiment ça qui allait servir d'excuses pour cette blessure. Mais Signy n'avait pas l'air en colère ou gênée de cette méthode pour autant. Il s'assied à son tour, jouant un peu avec les petites volutes du doigt.
Il s'était définitivement emporté.

Calcias : Je... Je vois. C'est une bonne méthode pour sonder les gens, pour les évaluer, c'est ça ? Pour sentir les personnes... Bah. Ce que je peux dire, c'est que vous êtes plus que capable de vous battre ! C'est un plaisir de pouvoir s'entraîner convenablement, avec vous. Ca fait si longtemps que je ne m'étais pas exercé de la sorte !

Signy : Je ne vois pas de soucis. c'est une méthode que vous utilisez contre un professionnel, et il ne vous corrigeait pas, donc c'est que c'était une méthode efficace. Je saurais m'adapter, ne vous inquiétez pas.

Elle lui sourit. Cet entraînement avait été rude, certes, mais c'était peut-être juste ce dont elle avait besoin. De plus, elle le sentait, Calcias ne lui reprocherait jamais de vouloir continuer ou arrêter, il semblait respectueux de ses limites.

Signy : Chez une stratège, l'analyse est essentielle, tout comme chez un chercheur de vérité.  Et ce qui est le plus parlant, c'est la pose de combat. Vous avez beaucoup à vous prouver vous-même par exemple, vous souhaitez être digne de la personne qui vous a entraîné, me suis-je trompée dans mon analyse? En tout cas, je suis moi-même ravie de pouvoir aider. Vous pouvez me demander un autre entraînement quand vous voulez.

Calcias : C'était surtout qu'il me rétamait la plupart du temps, ah ah...

Son esprit le ramena à cette époque, lorsqu'il était au village. Un passé auquel il tenait, et si possible, auquel il aurait bien voulu revenir.
Les fois où il ne portait jamais un coup, et apprenait plus en détails l'art du jeu d'épée, plutôt qu'une simple distraction.
Cette bulle éclata bien vite lorsque Signy lui posa son analyse. Décidément...

Calcias : Un chercheur de vérité, hein ? Je... Je dois bien l'admettre. Votre sens de l'observation en est vraiment effrayant. Disons plus... Que j'aimerais lui rendre hommage. Et qu'en m'améliorant, je pourrais réussir des choses que je n'ai pas pu accomplir, justement.

Signy : Effrayant....  .... Je vois. Je suppose qu'aux yeux de la majorités, la capacité de comprendre la vérité fait peur. Ca doit être pour ça, ce jour là....


Les souvenirs lui remontèrent de nouveau. Les souvenirs de feu, de cette personne encagoulée dont elle ne distinguait pas le visage, qui lui disait de ne pas intervenir....

Signy : ... Je suis désolée pour mon égarement. Repenser au passé.... Est douloureux parfois.

Calcias secoua la tête, avant de poser délicatement sa main sur l'épaule de la stratège. Il avait dû se passer des choses... Mais il ne voulait pas s'immiscer dans ces souvenirs. Poser la question aurait été comme jeter de l'huile sur le feu.

Calcias : Beaucoup de gens ont leur croix à porter. Vous n'avez pas à vous en excuser. C'est juste que la façon de gérer cette croix est propre à chacun.

Signy remarqua les gestes affectueux de Calcias et en frissonna. Même si elle commençait à accepter l'idée que ce groupe était bien plus gentil que son ancien groupe, la stratège avait encore du mal à s'y faire.

Signy : Effectivement... Mais je vous remercie de m'aider à porter celle là. Ca fait déjà deux fois... Et je ne connais pas encore votre croix. Serez vous d'accord pour m'en parler la prochaine fois, en échange de la mienne?

Calcias : Deux fois ...?

Son regard se détourna pour fixer un point inexistant, et il enleva sa main pour la poser sur sa bouche, pouce sur la joue. Il n'avait pas l'impression qu'elle lui en avait déjà parlé ou fait référence...

Abandonnant bien vite lorsqu'elle mentionna sa propre croix, il se mit ensuite à se gratter la tempe. Des deux qu'il avait, il y en avait une qu'il voulait absolument garder pour lui. Concernant l'autre...

Calcias : Ca n'a rien d'exceptionnel... Mais... d'accord. Si vous souhaitez vous confier à moi, je vous dirais bien la mienne.

Signy : La première fois, vous n'en aviez pas conscience. Rappelez-vous, c'était pendant le combat contre les templiers, lorsque j'ai dit qu'il ... Fallait rester en retrait.

Elle redevint sombre un instant. Même esquiver le sujet lui demandait de faire un effort. Cependant, l'idée de pouvoir parler à quelqu'un de tout cela lui ferait certainement du bien. Cependant, comme elle l'avait déjà dit, aujourd'hui, ce n'était pas possible pour elle.

Signy : Après notre prochaine session alors. .. Oups! J'allais oublier que Xena voulait me voir pour que nous discutions de choses en rapport avec mon rôle de stratège et la prochaine mission! Merci encore pour l'entraînement Calcias, et à charge de revanche!  

Calcias la salua une dernière fois, avant de la regarder s'éloigner.
C'était... lorsqu'il voulait aider le chef, oui. Rester en retrait... C'était cela ? Il ne se souvenait pas clairement des propos exacts. Mais c'était lorsqu'elle ne voulait pas qu'il y aille... Cela avait un rapport ?

... Calcias soupira. Ca ne servait à rien de se demander, pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Soutien Calcias-Signy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Panda Soutien (sagesse-dommages) - Viable ?
» Pandawa Sagesse / Soutien : "muleavulne" 130
» Le pandawa soutien, une touche de fun dans un monde de brute
» Panda Soutien/air lvl 120
» Carnaque, mon panda soutien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: