Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

 

 Chapitre 2: Princesse en danger !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Phoenix

Phoenix

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 25
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 04/07/2016
Fire Emblem favori : Echoes : Shadows of Valentia

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyMer 1 Avr 2020 - 18:23

Aujourd'hui, leur petit groupe avait décidé d'enquêter dans le bar des bas-quartiers. Erina pressentait que cet endroit allait leur apporter bien plus d'indices que le cimetière qu'ils avaient visité la veille. Avant qu'elle ne rejoigne les mercenaires de Gaïa, elle s'était rendue dans de nombreuses tavernes à travers le monde. Même si elle n'appréciait pas particulièrement ce genre d'endroits, il s'agissait d'un lieu idéal pour qui y dénicher des informations.

Elle avait laissé Mira à l'écurie, ne voulant pas risquer d'amener son pégase dans un endroit aussi mal famé. Elle était donc allée à pieds jusqu'au Ragnard Pervers. Vu de l’extérieur, l'établissement semblait plus distingué que ce à quoi elle pouvait s'attendre. Lorsqu'elle entra à l’intérieur, l’atmosphère poisseuse de fumée de cigares mélangée aux odeurs d'alcools lui confirma qu'il s'agissait bel et bien d'un bar. Elle repéra des joueurs de poker attablés, des serveuses affairées à servir les clients ainsi que quelques ivrognes qui se battaient en s'insultant. Cette ambiance ne lui avait pas manqué. Restait à trouver de quoi faire avancer leur enquête dans cet gigantesque pagaille. La jeune femme commença par chercher ses camarades du regard. Elle repéra en premier lieu Signy qui se frayait un passage jusqu'au reste de leur petit groupe. Erina les rejoignit et les salua, heureuse de voir que Telrar était déjà arrivé. Même si rien ne la menaçait directement, la présence du jeune homme la mettait plus en confiance dans cet endroit mal fréquenté.

Il semblait que le barman avait des informations intéressantes à leur fournir. Signy n'avait visiblement pas perdu de temps et elle leur partagea les réponses qu'elle avait déjà réussi à lui soutirer.

- En revanche, je pense que nous pourrions demander d’autres choses au Barman pour avoir plus de renseignements sur la résistance, mais je n’ai pas trouvé la MOINDRE idée. Quelqu’un aurait-il quelque chose ?

Erina se mit à réfléchir malgré tout le bruit qu'il y avait autour d'elle. Ils savaient que quelqu'un pouvait les renseigner sur le mécanisme du cimetière. C'était intéressant. Même si il n'y avait rien d’utile à leur enquête par rapport à ce mécanisme en particulier, cet homme aurait peut-être des informations sur d'autres cachettes plus en rapport avec la résistance. La jeune chevalière pégase avait beaucoup de questions sur les dessous de cette affaire, mais elle ne devait pas oublier que leur but premier était de trouver des informations sur la résistance.

Pourquoi faire compliqué ? Il serait plus intelligent de commencer par des questions larges avant de resserrer l'étau sur des questions pour précises.

- Je pense qu'il faut aller droit au but. Fit t-elle à l'intention de ses compagnons. Nous devrions demander si cet informateur sait ou se situe le repère de la résistance. Si il peut nous donner le nom et la localisation de l'un de leurs membres et quel est leur objectif réel.

A bien y réfléchir, personne ne savait réellement pourquoi le résistance voulait à ce point nuire à la famille royale. Le premier ministre supposait qu'il s'agissait là d'une volonté de détruire la noblesse et de sortir de la pauvreté, mais était-ce vraiment le cas ?

- Si ça vous convient, je m'occupe de poser ces trois questions. Ajouta t-elle en sortant sa bourse du sac qui était accroché à sa cuisse. Signy avait déjà du donner de sa poche pour avoir ces premiers indices. A son tour de participer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo
Maître de jeu
Néo

Masculin Nombre de messages : 1541
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyMer 1 Avr 2020 - 21:49

Au premier abord, Abina ne se sentait pas vraiment à l’aise dans le bar, entouré de tous ces ivrognes.

Abina, pensées : Il n’est pas encore midi et ils boivent déjà ? Dans quel état seront-ils à 18 heures ?

Mais, finalement, après quelques minutes, elle se détendit, voyant que l’ambiance y était plutôt joviale. Et puis, le tenant des lieux était bien entouré : l’homme posté à ses côtés était une vraie armoire à glace, c’était sûr qu’en cas de bagarre, ce type devait être efficace pour mettre rapidement de l’ordre !

Comme plusieurs de ses collègues, Abina avait interrogé certains des clients, mais en vain. Ce n’est qu’après un long moment que Signy se rendit compte que, le meilleur moyen d’obtenir des informations ici, c’était d’interroger le propriétaire. Ce dernier était en effet disposé à répondre à toutes les questions qu’on lui poserait, à condition de lui payer 100 écus pour chaque réponse.

Abina, pensées : 100 écus, juste pour répondre à une question ? Eh bien, tu m’étonnes que ce type soit devenu plein aux as !

Après que Signy ait obtenu de lui ses premiers éléments, elle en fit part au reste du groupe. L’Almée fut agréablement surprise d’entendre que, peut-être, le groupe irait dans la rue pour écouter un témoin, Jean-Pascal, qui connaîtrait d’après le barman des informations sur les mécanismes observés au cimetière. Même si rien n’était encore arrêté, cette information mis Abina en joie, au point qu’elle se porta volontaire pour interroger à son tour le débiteur de boisson.

Abina : Laissez-moi essayer !

Elle s’approcha du comptoir. Elle n’avait pas vraiment d’idée de question à poser, mais, elle était motivée, elle finirait bien par trouver.

Abina : Bonjour monsieur !

Le tavernier la regarda, et sourit.

Tavernier : Bonjour. Oh, je vois, vous êtes avec la jeune femme rousse, n’est-ce pas ? Vous aussi avez des questions à me poser ?

Abina : Oui, vous êtes bien perspicace !

Tavernier : Votre amie vous a bien dit que mes services n’étaient pas gratuits ? C’est que, de par mon métier, j’ai accès à des informations… diverses…

Abina : Oui, je sais, c’est 100 écus la question ! Je trouve que ça fait assez cher, mais bon, si vos réponses sont vraiment fiables, ça peut valoir le coup !

Tavernier : Mes réponses sont toujours fiables ! Après, ne vous étonnez pas si la réponse que je donne n’est pas celle que vous attendiez. Je ne répondrai qu’à la question que vous me posez, et non pas celle que vous imaginez, alors faites bien attention aux mots et à la tournure des phrases que vous emploierez ! C’est que, je ne souhaiterais pas décevoir un client…

Abina : Très bien ! Bon, alors, je suppose que je dois vous préparer 100 écus pour que vous…

Abina se tut. L’aubergiste la regarda, haussa d’un cil.

Tavernier : Qu’y a-t-il ?

Abina : Euh… C’est que…

https://www.youtube.com/watch?v=iHhuEMkwLR4

Abina : Je n’ai pas le moindre écu sur moi…

Le tavernier lui lança un regard de glace.

Tavernier : Vous vous moquez de moi ?

Abina : Non, je… Je suis sérieuse ! Oh, misère, que puis-je faire ? Je n’ai encore rien accompli de notable, j’aimerais tant aider mon groupe !

Tavernier : Ce n’est pas possible…

Le barman soupira. Puis, il regarda à nouveau la jeune femme. Il se gratta le menton. Une idée lui trottait la tête.

Musique finie c’est bon !

Tavernier : A vrai dire… il y a bien un moyen de nous arranger.

Abina : Lequel ?

Tavernier : Vous êtes une Almée, n’est-ce pas ?

Abina : Oui ! Vous êtes bien cultivés !

Tavernier : Une Almée, ça ne court pas les rues par ici. Qui plus est, vous êtes une bien jolie demoiselle…

Abina : Merci du compliment !

Tavernier : Pour vous, j’accepterai de répondre à vos questions gratuitement, mais, en échange… Je vous demanderai un simple service.

Abina : Quoi donc ?

Tavernier : Vous devrez rester dans mon bar après que votre groupe en soit parti, et vous danserez pour mes clients ! Disons… une demi-heure de danse, pour chacune des questions que vous me poserez.

Abina : Ah, je vois. Ainsi, vous empocheriez l’équivalent de 100 écus quand même ?

Tavernier : A vrai dire, plus encore, eh eh !

Abina : Je vois, vous êtes bien dur en affaire…

Tavernier : Que croyez-vous, ma petite dame, ce n’est pas en faisant des cadeaux à mes créanciers que je me suis hissé là où je suis ! J’ai déjà pris un peu de mon temps pour vous présenter mon offre, c’est à prendre ou à laisser.

Abina soupira. Elle n’avait pas l’intention de rester séparée du groupe, surtout si celui-ci allait enquêter dans les rues. Elle aimerait bien aider, elle aussi, mais n’avait de toute façon pas encorde d’idée de question à poser.

Abina : Très bien. Je vais réfléchir à votre proposition, monsieur.

Elle retourna dans un premier temps auprès des autres mercenaires. C’est alors qu’Erina fit une proposition.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Lehran10


Dernière édition par Néo le Mer 1 Avr 2020 - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunashy

Zunashy

Masculin Nombre de messages : 2169
Age : 26
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Three Houses

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyMer 1 Avr 2020 - 21:53

Telrar constata les lieux avec surprise, plus entretenus que prévu, seule la clientèle ne l'étonna guère.

Il vit alors Xena et Signy s'occuper de l'enquête, quant à lui, il garda un oeil sur Erina, très méfiant en raison de son expérience passée en tant que serveur ou barman.

Signy donna alors ses infos, il l'avait déjà vue en train de donner de l'argent au barman en échange de quelques informations.

"Je pense qu'il faut aller droit au but. Nous devrions demander si cet informateur sait ou se situe le repère de la résistance. Si il peut nous donner le nom et la localisation de l'un de leurs membres et quel est leur objectif réel. Si ça vous convient, je m'occupe de poser ces trois questions." Proposa Erina.

Suite à l’échec récent alors qu'Erina avait certainement un meilleur plan de route, le bougre acquiesça.

Avant d'aller voir le barman, il regarda un peu autour de lui et prit quelques pièces pour les donner à Signy.

"J'ai pas fais grand chose, on est une équipe." Déclara-t-il en donnant 200 écus. "Je garde un peu si jamais on a d'autres questions à poser."

(HRP : -200 écu Telrar / +200 Signy)

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Zuna_510
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
teamexplosive

teamexplosive

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 19
Localisation : Dans ma chambre -_-"
Date d'inscription : 19/02/2017
Fire Emblem favori : Seisen no Keifu

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyMer 1 Avr 2020 - 23:11

L'enquête dans la salle du trône semblant être terminé parce que Kurtis pensait fermement qu'elle ne l'était pas et personne ne pouvait vraiment être sûr qu'elle l'était, le groupe se dirigea à la messe le soir puis alla dîner. Rien à signaler jusque là si ce n'est que la nourriture paru excellente au chaman qui avait dû, il y a un jour ou deux encore, se nourrir d'une simple pomme de terre ou deux. Peu de temps s'était écoulé depuis le début de leur nouvelle mission et pourtant, Kurtis ne réalisait pas que le matin même, il était encore à bord du fire emblem... C'est les idées confuses que le chaman s'endormit le soir, non sans se demander ce que donnerait le lendemain l'enquête à la caserne des chevaliers sacrés. Il ne savait pas vraiment à quelle heure il devait se rendre dans la partie indiqué du château mais pensait suivre les autres dès qu'ils iraient là-bas. Bel erreur car lorsque vint le moment d'enquêter, le chaman avait oublier d'aller faire ses besoins ! Au moins, ce dangereux oubli lui permis de fréquenter les "prestigieuses" (?) latrines des chevaliers sacrés. Enfin pas que mais c'est ce qu'avait majoritairement retenu le chaman. D'ailleurs, au moment de partir, il s'arrêta net devant la porte, ressentant une étrange énergie dans l'air. Une énergie déjà rencontrée mais... Où ? Qu'importe d'où ça venait, Kurtis ne le saurait qu'en retrouvant l'émetteur de cette énergie. Il fouilla une fois, deux fois même trois fois la pièce sans rien trouver et puis, au moment de se laver les mains et de saisir du savon laisser à l'effet des chevaliers sacrés, il hésita à se saisir du même savon que les autres. Valait-il vraiment le coup ? Pouvait-il vraiment se mettre au même rang que ces chevaliers sacrés au point d'utiliser le même savon qu'eux ? La réponse était non alors, il alla chercher dans le tiroir à savon un savon dont il serait un peu plus digne et c'est là qu'il fit une impressionnante découverte. C'était un rubis rouge qui se situait au fond du tiroir à savon. Nul doute, cependant, pour Kurtis, qu'il était moins beau que le rubis de la veille mais bon... Il faut faire avec ce qu'on a et puis Néo sera content qu'il ait pu se rendre utile à nouveau ; lui qui, jusque là avait été aussi gauche. Au moment où il voulut se saisir du bijou par contre, le chaman ressentit une force magique impressionnante qui émanait du rubis. Bien plus impressionnante que celle du rubis de la veille. Qu'est-ce que cela voulait bien dire ? Le rubis noir serait moins fort que le rubis rouge ? On ne peux donc pas allier force et classe ?! Fort dommage ! Et puis, Kurtis se demanda alors si les deux rubis étaient liés. Est-ce qu'ils auraient été tout deux la propriété de l'un des assassins ? Il en était de même pour le bracelet, on aurait pu le mettre là en sachant pertinemment que l'autre savon étant encore en bon état, on aurait pas besoin d'en changer de sitôt... Et puis mince ! Comment avec un seul indice il pourrait déduire cela, il fallait mettre cet indice en rapport avec les autres et pour se faire, il n'y avait qu'une seule solution, présenté son nouvel indice à Néo. Il arriva alors, sans un mot, ne calculant même pas les deux laguzs avec lesquels avaient discuter son chef et alors, il lui présenta son indice en tenant les mots suivant "excusez-moi, j'ai trouver ça dans les toil... Euh, les latrines. Oui, j'ai trouver ça dans les latrines dans le tiroir à savon !!!"; Le comble du ridicule en somme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dizzy Valdi

Dizzy Valdi

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 35
Localisation : Sur les traces du royaume de Cornebourg...
Date d'inscription : 01/04/2012
Fire Emblem favori : Awakening

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyJeu 2 Avr 2020 - 8:18

Le téméraire les avait tous réuni et la stratège leur faisait une mise au point. Elle avait déniché quelqu'un qui avait potentiellement des réponses intéressantes, pour peu qu'on pose les bonnes questions et qu'on ait de quoi les payer. A 100 pièces la question, il valait mieux savoir ce qu'on demandait...
Mais elle avait déjà obtenu des réponses utiles. Le tout était maintenant de percevoir s'il leur en fallait d'autres et quelles questions poser pour les obtenir. Quant à la dernière proposition...

"Hem, si vous me permettez... Je ne suis pas certain que demander au tenancier ce qu'on peut obtenir de son informateur soit la meilleure chose à faire. Autant poser les questions directement, que ce soit à lui ou à l'indic dans la rue. Et j'allais dire que le mieux est d'aller poser les questions à celui qui y répondra gratuitement, mais maintenant que c'est énoncé, ça me paraît trop beau pour être vrai, surtout quand on voit comme celui-ci est dur en affaires. Je me demande ce que nous réserve le prochain.
Pour en revenir au tavernier... Je ne sais pas ce qu'on pourrait lui demander, en-dehors de ce qui a déjà été suggéré, mais je peux mettre la main à la poche également."

Il donna 200 écus lui aussi. Il était prêt à donner davantage, mais préférait voir comment la situation allait évoluer, et se réservait la possibilité d'aller interroger l'homme lui-même. Et puis donner trop d'argent d'un coup pouvait envoyer de mauvais messages. Si ça s'avérait nécessaire, il trouverait bien une bonne raison de surenchérir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tassarion

Tassarion

Masculin Nombre de messages : 131
Localisation : Il te faudrait un tome de localisation magique pour le savoir!
Date d'inscription : 19/10/2018
Fire Emblem favori : Sacred Stones

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyJeu 2 Avr 2020 - 14:56

La partie venait de se finir, et une bonne centaine d'écus avaient changé de mains trop vite pour qu'un novice comprenne qui avait gagné et qui avait perdu. C'était ce qui faisait le charme de ce jeu, n'est-ce pas? Mais même si le fait de jouer était plaisant, Edena gardait ses sens en alerte. Car visiblement, il y avait beaucoup plus à voir que la jeune fille et le petit groupe qui l'accompagnait. Edena n'étant clairement pas stupide, elle avait rapidement compris que c'était même plus que cela. Non seulement les effectifs seraient plus conséquents, mais en plus, il y aurait probablement toute une variété de talents répartis au sein du même groupe. Face à elle, une femme avait pris place sur une chaise, presque en face de la table que la Pirate du Ciel occupait à peine quelques minutes plus tôt.

???: Enchantée, je m’appelle Xena. Je suis l'une des deux chefs représentant les Mercenaires de Gaïa. Je vais aller droit au but, vous voulez vous joindre à nous dans quel sens ? Quelles sont vos motivations ? Aussi, j'aimerais que vous vous présentiez. J'aime savoir à qui je m'adresse.

Le gilet métallique et les bottes d'Edena cliquetèrent lorsqu'elle s'approcha pour faire face à la femme aux cheveux rouges, un petit sourire aux lèvres en remarquant la tenue qu'elle portait. Ce n'était pas le genre de tenue que l'on pouvait se payer seulement après une ou deux missions bien payées. Une chose était sûre: ces Mercenaires de Gaïa avaient définitivement tout autant de potentiel en tant que probables compagnons d'armes qu'en tant que source d'informations. Que cette femme aux cheveux rouges soit le chef ou nom, cela ne changeait rien: même s'ils n'avaient pas d'informations claires, les oreilles d'Edena ne lui avaient jamais menti, et des informations avaient bel et bien circulé, probablement moyennant quelques pièces...

Edena: Xena, c'est un plaisir de rencontrer des camarades potentiels. Puisque vous êtes une des chefs, je vais au moins vous dire ça: il y a des sales rumeurs qui courent dans tous les sens, le genre de rumeurs qu'il vaut mieux pas trop écouter si on veut éviter les problèmes. Je peux pas vous donner beaucoup d'informations, et de toute façon vous en savez sûrement plus que moi. Un truc qui changera pas, en revanche, c'est le pourquoi de ma présence ici.

Le cuir de la ceinture de la Pirate grinça un peu lorsqu'elle retira le fourreau de sa ceinture, posant le sabre sur la table en signe de paix et de volonté de négociation. Elle prit place face à Xena, plaçant une jambe par-dessus l'autre, sans pour autant les croiser complètement. Un léger sourire ne semblait pas vouoir quitter ses lèvres.

Edena: On a un point commun, vous et moi: on va où notre employeur le décide, moyennant espèces sonnantes et trébuchantes, et on fait le boulot qui a été convenu. Mais pour moi, ça a pas toujours été comme ça. Je pourrais vous raconter la version longue, mais faisons-la courte: je vous laisse imaginer à quel point un capitaine vaut plus rien s'il a plus d'équipage ni de navire. Et c'est exactement ma situation. Au moment où je vous parle, ça fait presque trois semaines que mon navire, le Platinium Hawke, s'est écrasé, et que la totalité de mon équipage est porté disparu. La plupart ont deux fois mon âge, je sais bien, mais j'y peux rien: ce sont mes gars, et j'y tiens. Alors, on dira ce qu'on voudra, mais je ferai n'importe quoi pour retrouver leur trace. Et mon instinct me dit que c'est en vous collant aux basques que je pourrais trouver des infos.

Bien sûr, ce serait trop facile, et il faudrait plus que cela pour convaincre Xena, c'était évident. Peut-être fallait-elle montrer de quoi elle était capable? Ou alors, peut-être fallait-il des garanties? En son âme et conscience, Edena choisit de croire la deuxième solution.

Edena: Mes gars sont fiables, et je suis sûre que vous avez besoin de bras, non? Si je leur remets la main dessus, ils aideront, même si feu le Hawke n'est plus du tout en état de marche! Enfin, pour la majorité d'entre eux, hein... Tenez, je vous raconte qui ils sont?

Et Edena décrivit assez rapidement les capacités de chacun des membres les plus remarquables de son équipage. Elle mit également l'accent sur le fête qu'il était tout à fait possible que certains ne coopèrent pas, profitant complètement de leur liberté retrouvée. Mais dans l'immense majorité, l'équipage rejoindrait les rangs des Mercenaires, même s'il faudrait qu'Edena fasse preuve d'une sacré dose de conviction...

Edena: ...Et je crois que c'est à peu près tout. Qu'est-ce que vous en dites, Xena? Je sais que vous me devez rien, mais... Visiblement, vous m'avez pas l'air beaucoup plus renseignés que moi... Alors je vous propose qu'on se serre les coudes, qu'est-ce que vous en dites? Je vous prête mon sabre, vous me dites quoi faire, et une fois que j'aurai mis la main sur mon équipage, on verra sur le moment ce qu'il faut faire! Qu'est-ce que vous en dites?


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua
Maître de jeu
Kirua

Masculin Nombre de messages : 545
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyJeu 2 Avr 2020 - 15:29


Erina : Je pense qu'il faut aller droit au but. Nous devrions demander si cet informateur sait ou se situe le repère de la résistance. Si il peut nous donner le nom et la localisation de l'un de leurs membres et quel est leur objectif réel.

Signy se gratta le menton pour réfléchir à la pertinence des questions, avant de se raviser. Erina avait par le passé prouvé qu’elle pouvait avoir de l’intuition, et que des fois, un évènement inattendu pourrait arriver. Personnellement, la stratège ne croyait pas que le Barman pourrait savoir où se situait la base des résistants mais parfois, les choses pouvaient bien se faire. Cependant, par honnêteté, elle se devait de l’avertir que les choses pouvaient rester sans réponse.

Signy : Hmm, je pense, Erina, que pour la deuxième question, vous devriez plutôt formuler en disant « Pourriez-vous nous donner le nom et la localisation de l’un de leurs membres vivant dans les taudis », puisque s’il donne l’identité de quelqu’un dans les hauts quartiers, nous ne pourrons pas l’interroger avant la limite que Xena a choisi pour prouver notre efficacité. Sans parler du fait que même pour prouver que les hauts quartiers sont mêlés à cette histoire, ce n’est pas viable, le groupe des hauts quartiers s’en rendra sûrement compte et sans avoir à dépenser de sous. Et pour la première et la troisième question, je ne suis pas sûre que l’on puisse avoir autre chose que des rumeurs mais nous sommes à un stade où toute piste est bonne à prendre. Moi même, je suis en train de m’accrocher à une vague supposition que le Cimetière renferme un quelconque secret…. Je ne veux pas vous dire de ne pas le faire, juste vous signaler que la solution sera possiblement moins qu’idéale.

Et alors qu’elle était plongée dans ses réflexions, la stratège sentit quelque chose se poser dans sa main. Surprise, elle regarda les 200 pièces d’or dont Telrar venait de lui faire don.

Telrar : J'ai pas fais grand chose, on est une équipe.


Signy lui lança un regard, extrêmement surprise de le voir agir ainsi. Peut-être que le cimetière était finalement le meilleur choix possible pour Telrar ? Il commençait à s’ouvrir aux autres, ou du moins à elle, en plus de Erina. Et ce ne pourrait être que positif pour tout un chacun. Elle lui adressa donc un sourire.

Signy : Ce ne sera pas oublié, Telrar, merci.


Pour une quelconque raison, l’expression « oublier » sembla faire résonner quelque chose dans l’esprit de la stratège. Et alors que Morgan sembla mentionner Jean-Pascal, une vague de frissons parcourut la nuque de la stratège. Elle fouilla dans sa mémoire, puis dans son calepin. Il n’y avait pas de toute possible, et lorsque elle l’accepta, ses traits s’étirèrent pour adopter un sourire désabusé, les yeux clos.

Elle n’avait AUCUNE AUTRE information que le nom de l’homme et là où il pouvait être, les rues. Comment était-il, où dans les rues précisément…. Ils allaient être bien avancés avec si peu d’informations…. Et alors que l’idée de redemander au barman pour plus de détails, elle commença à soupeser l’intérêt de le faire. Leur but n’était pas de percer les secrets du cimetière, et même s’il y en avait bel et bien, si la résistance n’avait rien à voir avec ces derniers, elle aurait juste perdu encore plus d’argent pour découvrir un secret COMPLETEMENT inutile.

Mais pour deux raisons, elle estima que continuer était pourtant la chose à faire. La première était qu’une frêle piste restait une piste, et ils n’en avaient pour l’instant pas d’autres, et la deuxième était beaucoup plus égoïste. Ce cimetière l’obsédait d’une curieuse façon. Sir Arnold avait jugé que le lieu était plus digne d’attention qu’un autre, il devait donc bien y avoir une raison ! Et surtout, même si cet hypothétique mécanisme n’avait aucun lien avec les rebelles, la stratège avait un moyen d’élucider un nouveau mystère !

Emportée par son besoin de savoir et non par une quelconque logique, la stratège se dirigea de nouveau vers le comptoir, après avoir songé à comment formuler ses questions. Elle s’était faite avoir une fois, ça n’arriverait pas une deuxième fois.

Barman : Tiens, rebonjour jeune fille. Votre groupe semble prêt à dépenser de grosses sommes pour des renseignements. Rechercheriez-vous la résistance ?

Signy *sourit* : Ce sera 100 écus pour avoir une réponse.


Barman : Héhé, je passe mon tour du coup ! Avez-vous d’autres questions, ou souhaitez-vous boire quelque chose ?

Signy : Hmm, tout à l’heure, vous avez parlé d’un certain Jean-Pascal qui pourrait nous aider par rapport au cimetière. J’aimerai savoir comment est-il, physiquement ?


Le passage de l’argent se fit sans aucun soucis, alors que le Barman arbora un sourire.

Barman : Vous êtes une petite maligne, même si vous êtes tête en l’air. Si vous n’aviez pas spécifié de quel Jean Pascal vous parliez, j’en aurai décris un autre.

Signy *pensées* : Evidemment…


Barman : Mais celui dont vous parlez ? C’est un homme blanc, cheveux noirs, aucune pilosité faciale, barbe ou moustache. Moyennement grand et plutôt mince, il a des yeux noirs derrière une paire de lunettes.


Les notes s’enchaînèrent dans le carnet de la jeune femme au fur et à mesure qu’on le décrivait. Elle parvenait à avoir une image mentale de l’homme, mais ce n’était pas suffisant pour pouvoir le localiser. Il fallait avoir un ordre d’idées d’où le groupe aurait le plus de chance de le rencontrer. Puis elle tendit une nouvelle poignée de 100 pièces. Peut-être devait-elle apprendre à mieux gérer ses sous mais pour l’instant, le principal était de localiser la résistance et ce Jean Pascal.

Signy : Vous m'avez aussi dit que je pourrais le trouver dans les rues. Existe-t-il des lieux dans les rues où les chances de le rencontrer sont plus importantes?

Barman : Eh bien, travaillant en tant que fleuriste près du cimetière, j’imagine que vous pourrez le rencontrer dans son stand, il y travaille avec sa femme. Impossible à manquer. Et pour ce qu’il vend, il existe une fleur particulière qui pousse à Ghysitia, une rose blanche à la tige cristalline. C’est d’ailleurs la seule variété de fleurs qui parvient à pousser ici, pour des raisons plutôt évidentes. Son nom, la « Bénédiction du crépuscule », une vraie beauté. Par ailleurs, son côté cristallin et sa blancheur immaculé en font des symboles rapprochant ces fleurs de la majesté des hérons, d’où le fait qu’elle aie été choisie en tant qu’emblème pour la chevalerie royale. En tout cas, c’est ma théorie personnelle. J’espère qu’elle vous aura plu, cette information, c’est cadeau de la maison vu ce que vous avez déjà payé.

De nouveau, le sourire désabusé de Signy se manifesta, alors que l’homme rigolait. Jolie façon de lui rappeler qu’elle avait déjà posé 4 questions sur une piste qui pourrait ne mener à rien, plus les trois qui se révélèrent inutiles… Sans ajouter un mot, elle retourna près du groupe.

Signy : … Je nous ai gagné du temps, nous savons maintenant où chercher ce jean Pascal et ce à quoi il ressemble. Si nous ne trouvons pas d’indices supplémentaires orientant vers le marché noir, je m’en chargerai.

Puis elle se dirigea vers Telrar avec un air amusé.

Signy : Au fait Telrar, vous avez été très aimable mais si vous avez songé à amorcer même en partie ces questions là, je vais devoir vous arrêter pour dire que ce n’est pas nécessaire. J’ai été étourdie, et j’en assume les conséquences, c’est tout. Nous avons tous le devoir d’assumer nos propres erreurs, ne pensez-vous pas ?



HRP:
 

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana
Maître de jeu
Jevana

Féminin Nombre de messages : 541
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyJeu 2 Avr 2020 - 16:36

??? : Xena, c'est un plaisir de rencontrer des camarades potentiels. Puisque vous êtes une des chefs, je vais au moins vous dire ça: il y a des sales rumeurs qui courent dans tous les sens, le genre de rumeurs qu'il vaut mieux pas trop écouter si on veut éviter les problèmes. Je peux pas vous donner beaucoup d'informations, et de toute façon vous en savez sûrement plus que moi. Un truc qui changera pas, en revanche, c'est le pourquoi de ma présence ici.

Xena regarda les bras croisés la femme se mettre à son aise et également déposer son arme sur la table face à elle en guise de bonne foi. Ce qui lui arracha un léger sourire à peine visible pendant une fraction de seconde.

Xena : Et bien, je suis toute ouïe. Cependant, pour vous répondre. Nous sommes effectivement en train de faire un recueil d'informations ici même pour la mission que nous a confié notre client.

??? : On a un point commun, vous et moi: on va où notre employeur le décide, moyennant espèces sonnantes et trébuchantes, et on fait le boulot qui a été convenu. Mais pour moi, ça a pas toujours été comme ça. Je pourrais vous raconter la version longue, mais faisons-la courte: je vous laisse imaginer à quel point un capitaine vaut plus rien s'il a plus d'équipage ni de navire. Et c'est exactement ma situation. Au moment où je vous parle, ça fait presque trois semaines que mon navire, le Platinium Hawke, s'est écrasé, et que la totalité de mon équipage est porté disparu. La plupart ont deux fois mon âge, je sais bien, mais j'y peux rien: ce sont mes gars, et j'y tiens. Alors, on dira ce qu'on voudra, mais je ferai n'importe quoi pour retrouver leur trace. Et mon instinct me dit que c'est en vous collant aux basques que je pourrais trouver des infos.

Xena : Je comprends, c'est donc là votre motivation pour nous rejoindre ? C'est un but louable, j'espère de tout cœur que vos camarades sont encore en vie. Peut-être sont-il également à votre recherche à l'heure où nous parlons et, en effet, pouvoir voyager avec un autre groupe augmenterait vos chance de les recroiser.

Après ces mots, l'inconnue face à Xena entra dans un long dialogue ou elle se mit à promettre que si ses hommes étaient retrouvés, ils aideraient les mercenaires de Gaïa. Elle les présenta du mieux qu'elle put en les décrivant eux et leurs spécialités alors que Xena se contentait de l'écouter toujours sans la lâcher du regard.

??? : ...Et je crois que c'est à peu près tout. Qu'est-ce que vous en dites, Xena? Je sais que vous me devez rien, mais... Visiblement, vous m'avez pas l'air beaucoup plus renseignés que moi... Alors je vous propose qu'on se serre les coudes, qu'est-ce que vous en dites? Je vous prête mon sabre, vous me dites quoi faire, et une fois que j'aurai mis la main sur mon équipage, on verra sur le moment ce qu'il faut faire! Qu'est-ce que vous en dites?

Xena réfléchit quelques instant avant de lui répondre. La personne face à elle ne semblait pas lui mentir, encore moins avec autant de détails dans ses explications ainsi que celui de son équipage manquant. Ou alors la femme face à elle était la reine des menteuse. Xena resta méfiante mais fini malgré tout par lui répondre après 2 interminables minutes de silence, elle lui tendis la main droite recouvert de son gantelet de Mythril.

Thème de recrutement:
 

Xena : Je suppose que l'on a rien à perdre en vous donnant une chance, après tout nous avons récemment eu deux déserteurs, il nous faut de nouvelles recrues pour combler le vide. Je vais parler à mon employeur une fois notre retour ce midi pour lui demander si c'est acceptable, il ne faudrait surtout pas le froisser. Je n'ai malheureusement pas le temps d'apprendre à vous connaître plus, le temps est un luxe que notre groupe ne peut se permettre en ce moment, c'est une véritable course contre la montre. Je vous testerais sur le terrain pour voir si vous êtes digne de nous rejoindre dès cet après-midi, j'espère que vous êtes prête. Cependant, avant de sceller entièrement notre accord de manière temporaire, j'aurais une condition : Vous allez suivre mes ordres à la lettre, les miens, ainsi que ceux de Néo, l'autre chef qui gère nos mercenaires et qui travaille en ce moment sur un autre lieu pour notre mission. J'aimerais aussi que vous me donniez votre nom, j'ai horreur de vouvoyer les gens, encore plus lorsqu'il s'agit de notre groupe de mercenaire. Et, à ce propos, appelez moi juste Xena et tutoyer moi vous aussi, j'ai également horreur qu'on s'adresse à moi comme si j'avais une quelconque importance.

Xena attendait maintenant la réponse de la pirate face à elle alors que l’enquête avançait à grand pas pour ses camarades.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tassarion

Tassarion

Masculin Nombre de messages : 131
Localisation : Il te faudrait un tome de localisation magique pour le savoir!
Date d'inscription : 19/10/2018
Fire Emblem favori : Sacred Stones

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyJeu 2 Avr 2020 - 18:39

Xena: Je suppose que l'on a rien à perdre en vous donnant une chance, après tout nous avons récemment eu deux déserteurs, il nous faut de nouvelles recrues pour combler le vide. Je vais parler à mon employeur une fois notre retour ce midi pour lui demander si c'est acceptable, il ne faudrait surtout pas le froisser. Je n'ai malheureusement pas le temps d'apprendre à vous connaître plus, le temps est un luxe que notre groupe ne peut se permettre en ce moment, c'est une véritable course contre la montre. Je vous testerais sur le terrain pour voir si vous êtes digne de nous rejoindre dès cet après-midi, j'espère que vous êtes prête. Cependant, avant de sceller entièrement notre accord de manière temporaire, j'aurais une condition : Vous allez suivre mes ordres à la lettre, les miens, ainsi que ceux de Néo, l'autre chef qui gère nos mercenaires et qui travaille en ce moment sur un autre lieu pour notre mission. J'aimerais aussi que vous me donniez votre nom, j'ai horreur de vouvoyer les gens, encore plus lorsqu'il s'agit de notre groupe de mercenaire. Et, à ce propos, appelez moi juste Xena et tutoyer moi vous aussi, j'ai également horreur qu'on s'adresse à moi comme si j'avais une quelconque importance.

Edena pencha la tête sur le côté pour toute réaction. Qu'elle le veuille ou non, qu'on le lui ait déjà dit ou non, qu'elle en ait la réputation ou non, Xena était une belle parleuse à la langue bien pendue, qui maniait bien mieux les mots que ce qu'elle voulait bien admettre. Ses bras maintenant croisés, la pirate se détendit un peu plus, une légère ouverture entre ses lèvres laissant apparaître la pointe d'une canine amusée. Oh, rien de vampirique, simplement qu'elle se mordillait la lèvre d'excitation. La prochaine mission n'avait pas encore commencé, et déjà elle ressentait le souffle de l'aventure dans ses cheveux, comme au bon vieux temps, et rien n'aurait pu lui faire plus plaisir. Qu'il soit détruit ou non importait peu: le Platinium Hawke avait un héritage, et aller de l'avant était le seul moyen de l'honorer.

Edena: Dans ce cas, je te prends au mot, Xena. Edena Crawford, fille de Terrence Crawford, et accessoirement capitaine du PLatinium Hawke, au service des Mercenaires de Gaïa!

Et bien sûr, le tout scandé avec un poing plaqué contre la poitrine, juste au-dessus du coeur. Mais ça ne suffisait pas, il fallait fêter ça dignement! La pirate saisit son arme, la dégaîna, et la seconde suivante, la longue lame légèrement courbe reflétait la lumière qui filtrait par la fenêtre, révélant une arme d'une qualité exceptionnelle, et dont la forme n'était clairement pas celle d'une arme qu'un forgeron ordinaire saurait forger. Cela était compréhensible: Langsam possédait en son sein des minerais très différents du reste du monde, ce qui expliquait en partie que son artisanat soit aussi différent. La nature de ce minerait impactait à la fois la puissance brute des armes, mais aussi leur durabilité. Mais il y avait un avantage: les armes qui étaient forgées en veridium, que les habitants de Langsam appelaient "Fer royal", avait la réputation d'être d'une résistance extraordinaire. Et pourtant, ce que Xena pouvait voir, c'était que malgré sa nature l'arme était brisée à sa pointe, et ce d'une façon vraiment étrange, comme si une rangée de crocs avaient brisé l'arme d'un coup de mâchoire. Heureusement, le tranchant de l'arme semblait intact sur une cinquantaine de centimètres.

Edena: Regarde donc ça. Cet arme est presque aussi solide qu'une arme en argent, et pourtant il a suffi d'un seul sort de Reinham pour qu'elle soit brisée. C'est le seul point sur lequel j'ai laissé une zone d'ombre, mais autant que j'en parle maintenant... De tous mes membres d'équipage, Reinham est le seul qui refusera complètement une nouvelle forme d'autorité. La chute du navire, c'était ni plus ni moins que la meilleure occasion du monde pour lui de prendre son indépendance. D'ailleurs, pour être franche, je sais pas ce que vous autres savez de ce qui est en train de se passer ici, mais ça me surprendrait même pas qu'il soit lié à tout ça! Et pour répondre à ce que tu viens de me dire: t'en fais pas pour moi, je te suis. Ravie de voir que ya pas que Langsam qui sait forger le veridium! Rien que ça, ça me donne une bonne raison de vous coller aux basques!

Edena parlait bien sûr du gantelet que portait Xena. Les habitants de Langsam ignoraient-ils tout du mithril, ou bien étaient-ce deux métaux très similaires? Peut-être faudrait-il creuser la question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo
Maître de jeu
Néo

Masculin Nombre de messages : 1541
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyJeu 2 Avr 2020 - 21:31

Erina : Je pense qu'il faut aller droit au but. Fit t-elle à l'intention de ses compagnons. Nous devrions demander si cet informateur sait ou se situe le repère de la résistance. Si il peut nous donner le nom et la localisation de l'un de leurs membres et quel est leur objectif réel.

Abina opina. Ce que disait Erina faisait sens. Elle se serait bien portée volontaire pour poser ces questions, mais elle ne pouvait se résigner à devoir quitter le groupe à cause de ça. C’est alors que Telrar donna 200 écus à Signy, sans doute pour la remercier d’avoir interrogé la première le barman. Probablement emporté par l’élan de Telrar, Morgan décida à son tour de donner 200 écus de sa bourse. Ils les déposa sur la table, en laissant le choix aux autres mercenaires de les prendre. Abina se saisit de cette occasion.

Abina : Merci, Morgan, c’est très gentil de ta part ! Est-ce que je peux prendre les 200 écus ? Personne n’a d’objection ?

Personne n’ayant à redire, l’Almée prit la somme. Elle était contente, elle allait enfin pouvoir participer, à son tour ! Jusque là, elle n’avait pas été franchement utile au groupe. Mais, pendant qu’elle mettait l’argent dans sa bourse, Signy retourna interroger le tavernier. Abina attendit alors qu’elle eut la réponse à ses questions avant d’y aller à son tour. Apparemment, le témoin potentiel était un fleuriste, qui cultivait de sublimes roses blanches. Le tavernier décrivit également l’aspect de cet homme.

Après quoi, Abina s’avançât à son tour.

Henry : Alors, vous avez fait votre choix ? Vous acceptez de danser pour moi ?

Abina : Eh non, pas encore !

Elle remua sa bourse pour faire sonner ses écus.

Abina : Cette fois je ne suis pas venue les mains vides !

Le tavernier resta de marbre. Au fond de lui, il était un peu déçu, mais il n’en montra rien à Abina, restant professionnel en toutes circonstances. Il se devait de jouer le jeu, d’autant plus que c’était le sien…

Henry : Allons bon ! Comme il vous plaira, ma petite dame ! Mais, votre bourse est presque vide, vous n’irez pas très loin, sauf si vous acceptez mon offre précédente.

Abina, pensées : Je sais vieux hibou !

Abina : Oui, je sais. Pour l’instant, si vous voulez bien accepter ces 100 écus. J’aimerais savoir… Euh…

Elle réfléchit un instant, se remémorant les suggestions d’Erina, ainsi que les questions dont Signy avait déjà eu les réponses, avant d’ajouter, en faisant attention de bien choisir ses mots :

Abina : L’objectif de la résistance, il est sans doute bien caché, mais il y a sûrement des rumeurs qui circulent. Peut-être même que, plusieurs rumeurs se contredisent, mais peu importe : pourriez-vous me dire toutes les informations qui vous sont parvenues à propos de l’objectif… de la résistance ?

Elle déposa les 100 écus sur le comptoir, et regarda Henry dans les yeux, attendant, toute excitée, la réponse à sa question.

>►>►>►>► >►>►>►>► >►>►>►>► >►>►>►>►>►>►>►>► >►>►>►>► >►>►>►>► >►>►>►>►

Alors que Néo feuilletait toujours le registre, sans avoir pu trouver d’autre page manquante, Kurtis arriva à son tour.

Kurtis : Excusez-moi, j'ai trouver ça dans les toil... Euh, les latrines. Oui, j'ai trouver ça dans les latrines dans le tiroir à savon !!!

Néo : Ah, vraiment ?

Néo prit l’artefact. Il s’agissait d’un morceau de rubis probablement similaire à celui retrouvé dans la salle du trône, sauf que cet éclat était d’une couleur rouge étincelante. Se pourrait-il que ce soit un morceau du premier rubis ? Mais alors, comment expliquer qu’ils n’aient pas la même couleur ?

Néo : Merci, Kurtis, tu as fait du bon travail !

Alors qu’il sortit le rubis noir de sa poche pour le comparer avec le morceau trouvé par Kurtis, il se rendit compte qu’ils coïncidaient bel et bien.

Néo : Comme se fait-il qu…

Mais, il fut interrompu par un cri qui retentit. Au son de ce cri, les oreilles de la Laguz chatte s’excitèrent.

Néo : Mais, que se passe-t-il ?

Elizabeth : Mais, ça vient de l’infirmerie !

Isthia : Tu crois que, Billy…

Néo : Où est l’infirmerie ?

Elizabeth : Euh, je vais vous y conduire, suivez-moi !

Elizabeth se leva d’un bond, et courut dans le couloir, avec derrière elle les deux mercenaires.

Arrivant dans l’infirmerie, tous découvrirent avec effroi ce qui s’y était passé. Le corps mutilé de Billy y gisait, dans un bain de sang.

Elizabeth : Par la déesse, mais qu’est-ce qui s’est passé ici ?

Néo regarda le corps de Billy, les deux prêtres, puis Lamne, et enfin Zaris. Zaris expliqua alors à son chef ce qui s’était passé.

Le comportement de Billy était plus que suspect. Il avait procédé de la même façon que le meurtrier, avec le même outil magique ! Il paraissait évident qu’il devait être lié plus ou moins à la résistance, aussi l’étau se resserrait autour de lui et son frère Killy.

Néo : A peine 20 ans ! Peut-être même pas. Quel gâchis…

Le problème, c’est que si c’était bien Killy qui s’était fait exploser dans la salle du trône, alors leurs deux seuls suspects étaient morts à présent. Ils ne pourraient plus rien révéler. Il ne restait que le bracelet que Billy portait à son poignet, et qui était identique à celui retrouvé dans la salle du trône. Enfin, identique, à un point près…

Néo : Vous avez vu, sur le bracelet ? Le rubis luit d’une intense lueur écarlate, comme le fragment que Kurtis a trouvé dans les toilettes. Sans doute car il n’a pas été utilisé. Je suppose que, une fois que le bracelet est utilisé pour faire exploser la bombe, le rubis devient tout noir. Comme s’il se vidait de son énergie magique…

Néo pouvait ressentir cette énergie, qui se dégageait du bracelet. Elle était intense, cet objet avait en lui bien davantage de magie que le bracelet qui venait de la salle du trône.

Un des deux prêtres s’avança vers lui.

Prêtre : Votre raisonnement se tient, jeune homme. Comme vous dites, cet artefact dégage une puissante aura magique. Pourriez-vous me confier cette pièce à conviction ? C’est la première fois que l’on met la main sur une arme de la résistance, Son Altesse Arnold sera enchanté qu’on le lui apporte !

Néo : J’imagine.

Néo tendit le bracelet au prêtre, sans savoir alors que, dans les secondes qui suivraient, un événement étonnant allait se produire…

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagalfar

Nagalfar

Féminin Nombre de messages : 5094
Age : 26
Localisation : Grado's keep
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyVen 3 Avr 2020 - 4:08

Calcias avait finit par se remettre assez rapidement de son moment de faiblesse grâce au sachet que lui avait donné Isthia. Cela lui suffirait pour tenir jusqu'au repas, estimait-il.
Quand il revint dans la pièce d'accueil, il mis au courant Néo de ce qu'il avait appris, qui sembla intéressé par le registre des Chevaliers en eux-mêmes suite à ces informations, et ne manqua pas de faire un petit signe à Isthia en remerciement, répondu d'un simple geste de la tête.
L'épéiste trouva tout de même curieux le fait que son chef ait un carnet pour y écrire des notes, comme Signy. Et à y penser, il ressemblait étrangement à son cahier, dont il lui restait encore quelques pages. A moins que sa mémoire lui faisait défaut ?
Cette pensée fut interrompue par le claquement du carnet, et l'injonction du Chef d'aller enquêter.

Pendant que les autres se dispersaient, il vit Kurtis emprunter le couloir, et décida de faire de même peu après, alors que Zaris et Lamne partaient à leur tour. Il arriva dans le couloir juste à temps pour voir le shaman passer la porte des toilettes pour hommes, et eu alors un affreux doute en s'approchant des deux portes, puis en fixant l'icône de femme sur la porte opposée à celle des hommes.
Tout le groupe d'enquête des Hauts-Quartiers étaient des hommes. Et pourtant, il fallait bien faire sa ronde le mieux possible... Calcias eut un frisson, en pensant à cette impasse.
Si c'était une obligation, il faudrait bien que l'un d'eux s'en charge, et après coup, une personne était sûrement suffisante.

Il soupira puis inspira profondément après de longues minutes de réflexion, et ôta sa broche pour la ranger soigneusement dans sa poche, puis mit une main légèrement tremblante sur la poignée, avant de la pousser doucement, sans qu'un craquement se fasse entendre. Il chuchota alors doucement :

Calcias : Pardonnez-moi...

Ceci fait, il jeta un œil à l'intérieur de la pièce pour vérifier qu'il n'y avait personne avant de s'y engouffrer. Une sensation étrange le prit alors, comme s'il avait une épée de Damoclès au-dessus de la tête.
Il ne devait pas être là, et il le savait. Bon sang, il ne devrait même pas être dans ce pays pour commencer !
Il fallait qu'il fasse son inspection de manière scrupuleuse, mais ne devait surtout pas perdre de temps. Heureusement, l'endroit était sobre, malgré les murs d'un magnifique rouge carmin, dont les reflets se faisaient pleinement voir sous la lumière du lustre au-dessus.

Calcias s'avança vers la petite fontaine d'eau, qui coulait à un rythme régulier, mais ne vit rien qui lui tapait dans l’œil, mais à part l’ingéniosité du système. Il y avait également un meuble en bois à côté qu'il commença à fouiller, retirant un à un les savons qu'il contenait, pour vérifier qu'il ne contenait rien de suspect.
Alors qu'il en était au troisième tiroir, il sursauta en entendant la porte derrière lui claquer violemment contre le mur. En se retournant, il put voir une carrure de chevalier dont le visage était à moitié couvert de fourrure, et dont la queue queue battait furieusement l'entrée de la salle.
Était-ce même une femme, pour avoir un physique aussi imposant ?! La personne frappa un poing dans sa paume, l'air menaçant, et un sourire démoniaque sur le visage. Il s'était encore fourré dans un beau pétrin ! L'épéiste n'arrivait même pas à déterminer quel type d'Homme-Bête il avait en face de lui !

??? : Un voyeur, tiens ! Et moi qui pensais que la journée serait ennuyeuse. Tu sais ce qui est arrivé au dernier que j'ai choppé ici ?


Cette fameuse épée semblait lui être tombé dessus. Ce n'était pas, non, définitivement PAS une bonne idée de fouiller cet endroit ! Calcias s'avança un peu pour essayer d'expliquer la situation, mais le chevalier devant lui prit une forme féline puissante et bestiale, bien trop agressive et robuste pour être un chat, des crocs gigantesques arborant sa gueule. Un grondement se faisait entendre sourdement, indiquant une attaque imminente.
Il n'eut pas l'occasion de s'attarder sur quelle espèce cette personne était, ayant sa survie en tête plus qu'autre chose. Attaquer ? C'était impossible, même s'il le souhaitait ! Il était en tort, et s'il ripostait, cela signerait son arrêt de mort à coup sûr !

La bête fit un bond impressionnant en ligne droite, que Calcias parvint à éviter de justesse en entrant dans un des cabinets et en ressorti immédiatement pour se précipiter vers la sortie, et il se rua vers l'accueil, l'ennemi aux trousses, qui préférait prendre des angles droits en heurtant les murs.
Il traversa la pièce à toute allure sous le regard des quelques présents, cherchant à fuir le plus rapidement possible, et prit la porte menant vers la cour d'entraînement. Ce qui était encore une erreur de sa part, la neige le ralentit assez pour se faire rattraper bien plus vite que s'il était sur du dur, et il finit le nez en premier dans celle-ci lorsque les deux pattes avant de la créature fit pression sur son dos, et le plaqua au sol, pour ensuite rugir de manière triomphante.
Heureusement pour lui, il n'eut le temps de voir que la moitié de sa vie défiler devant ses yeux, car une ombre noire de corbeau se posa juste devant sa tête, et fit un cri strident, déployant ses ailes pour prendre plus d'envergure, ce qui eut pour effet d'alléger le poids qu'il ressentait.
Calcias se releva difficilement, alors que les deux Hommes-Bêtes reprirent forme humaine. Calcias n'eut aucun mal à reconnaître l'une d'elle.

Calcias : I-Isthia !

Isthia : Anastasia, ce sont nos invités. Tu n'as pas à lever la patte sur eux !

Anastasia : Des invités ? Tu te fiches de moi ? Quel genre d'invité se permet de fouiller dans les toilettes de femmes sinon des pervers ?


Le corbeau regarda en bas un instant avant de soupirer.

Ishtia : Des enquêteurs. Ils ont reçu l'ordre de découvrir ce qu'il s'est passé lors de l'attentat de la princesse. C'est leur travail.

Le chevalier haussa les épaules et prit celle de Calcias pour le relever d'une main. Sa force était impressionnante, c'était certain. Le mercenaire préférait ne pas penser à la possibilité qu'il y ait eu qu'il goûte à celle-ci.

Anastasia : Pfeuh. Et on m'a même pas mis au courant. T'aurais pu me le dire, petit !

L'épéiste se dégagea de la prise, secoua un peu la neige restée collée, et se gratta un peu la tête, gêné.

Calcias : Vous ne m'en avez pas laissé l'occasion. Mais le principal, c'est que tout se termine bien. Merci énormément, Isthia. Vous me sauvez la mise, encore une fois.


Elle hocha du chef, puis répondit.

Isthia : Oui, à propos. Vous devriez sûrement rejoindre vos compagnons. Vous n'avez peut-être pas entendu depuis le couloir, mais il a dû se passer quelque chose à l'infirmerie, un cri à été entendu de là-bas. Je suis aussi venue pour ça.

L'infirmerie ? Il ne savait pas où elle se trouvait, mais Isthia se proposa de l'accompagner, après avoir demandé à sa collègue de prendre sa place à la réception dans l'immédiat, ce qu'elle fit sans poser de questions.
Elle se doutait que si le commandant avait eu besoin d'un guide, lui aussi en aurait besoin pour trouver les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix

Phoenix

Féminin Nombre de messages : 177
Age : 25
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 04/07/2016
Fire Emblem favori : Echoes : Shadows of Valentia

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyVen 3 Avr 2020 - 15:56

- Hmm, je pense, Erina, que pour la deuxième question, vous devriez plutôt formuler en disant « Pourriez-vous nous donner le nom et la localisation de l’un de leurs membres vivant dans les taudis », puisque s’il donne l’identité de quelqu’un dans les hauts quartiers, nous ne pourrons pas l’interroger avant la limite que Xena a choisi pour prouver notre efficacité. Sans parler du fait que même pour prouver que les hauts quartiers sont mêlés à cette histoire, ce n’est pas viable, le groupe des hauts quartiers s’en rendra sûrement compte et sans avoir à dépenser de sous. Et pour la première et la troisième question, je ne suis pas sûre que l’on puisse avoir autre chose que des rumeurs mais nous sommes à un stade où toute piste est bonne à prendre. Moi même, je suis en train de m’accrocher à une vague supposition que le Cimetière renferme un quelconque secret…. Je ne veux pas vous dire de ne pas le faire, juste vous signaler que la solution sera possiblement moins qu’idéale. Lui dit Signy.

Effectivement, les probabilités pour que ces questions trouvent des réponses intéressantes étaient minces. Cependant, mieux valait risquer de perdre quelques écus plutôt que de passer à coté de potentielles informations. Si il y avait une infime chance pour que l'une de ces questions fasse avancer l'enquête, il fallait la saisir.

- Je vais tout de même essayer. Merci pour tes recommandations Signy. Lui répondit Erina avec un sourire avant de se diriger vers le bar.

Elle s'installa devant le barman et déposa ses 300 écus sur la table.

- Bonjour, j'aimerai vous poser quelques questions.

Les suggestions de Signy quand à la formulation de ses questions étaient pertinentes. Elle prit soin de les poser avec minutie.

- Tout d'abord, pouvez-vous me dire ou se trouve le repère de la résistance ?

- Ensuite, pourriez-vous nous donner le nom et la localisation de l’un des membres de la résistance vivant dans les taudis ?

Au lieu de poser la troisième question qu'elle avait en tête, elle demanda sur un ton plus bas :

- Et enfin... Savez vous si c'est vraiment la résistance qui a assassiné le Roi et la Reine de Ghysitia ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana
Maître de jeu
Jevana

Féminin Nombre de messages : 541
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyVen 3 Avr 2020 - 18:25

Abina : L’objectif de la résistance, il est sans doute bien caché, mais il y a sûrement des rumeurs qui circulent. Peut-être même que, plusieurs rumeurs se contredisent, mais peu importe : pourriez-vous me dire toutes les informations qui vous sont parvenues à propos de l’objectif… de la résistance ?

Elle déposa les 100 écus sur le comptoir, et regarda Henry dans les yeux, attendant, toute excitée, la réponse à sa question.

Henry, le Barman se grattât le menton et ricana un peu à la question d'Abina avant de lui répondre.

Henry : Ça fait beaucoup de choses à savoir pour juste 100 écus jeune demoiselle. Cependant, de ce qui m'est parvenue jusqu'aux oreilles, il semblerais que ces fous veulent tuer la Princesse Eléanora pour "libérer" le peuple des Taudis. La famille royale nous a beaucoup négligée et ils se contrefichent des siècles de ce qui peux nous arriver. Par exemple : Le cimetière de la ville est minuscule et seuls les plus "fortunés" d'entre nous peuvent se permettre d'y enterrer leurs proches. Le reste est jeté par dessus le continent pour se faire réduire en miette par le grand nuage méphitique. Les hauts quartiers, eux, ont un cimetière immense pour leurs bourgeois et ils ont en prime un enterrement plus sain, ici on vous fout dans un cercueil sans cérémonie et on vous expédie dans le trou qui va pouvoir vous accueillir sans cérémonie. Dans les Taudis nous mangeons de la merde alors que les hauts quartiers ont tous ce qu'il veulent, les marchands venant d'autres régions ne viennent même pas vendre leurs marchandises dans les Taudis. On doit se débrouiller seuls et aller chasser dans ce froid mordant pour survivre, sans mon fils je ne pourrais plus me nourrir. J'ai reçu une blessure grave à la jambe voilà dix ans alors que je chassais pour le souper du soir, j'ai de la chance d'être en vie. J'ai ensuite ouvert ce bar pour me faire un peu d'argent. Le travail se fait rare pour les Taudis, les conditions sont difficiles également. Le seul travail est de devenir un chevalier sacré, vous avez alors des privilèges et vous et votre famille montez dans les hauts quartiers. Les test sont extrêmement difficiles, autant dire que si vous échouez vous devrez vous débrouiller avec le peu de moyens qu'on possède ici bas. D'ailleurs, si vous voulez manger autre chose que des bêtes, sachez que la nourriture ici est hors de prix, c'est comme ça que naissent les voleurs et assassins des Taudis. Bref... Je peux comprendre en un sens pourquoi la Résistance à été créée, mais se mettre à dos la famille royale et l'Eglise c'est du pur suicide, surtout que la Pape Kasyade et Arnold sont redoutables, ils ne feraient qu'une bouchée de simple T1 et T2. Un conseil d'ami : Évitez vous aussi de leurs chercher des noises ou vous n'aurez pas le temps de le regretter. En gros, la Résistance veux juste abolir ces lois, et pour les abolir ils faut mettre hors d'état de nuire la famille la royale et l'Eglise. Cependant, il parait que la Princesse Eléanora a le cœur pur et qu'elle n'est pas comme ses prédécesseurs. Pourquoi vouloir faire payer à une enfant innocente les erreurs de ses ancêtres ? Ça n'a aucun sens, je suis sûr que notre pays se portera mieux une fois qu'elle pourra brandir la lame légendaire, et peut être que mes futurs petits-enfants connaîtrons les joies d'une vie pleine de bonheur plutôt qu'une vie miséreuse comme la plupart d'entre nous ont vécues, bref je m'égare. J'espère que cette réponse vous satisfera jeune demoiselle.

Une fois la réponse donnée à Abina le Barman constata qu'une nouvelle jeune femme s’installa face à lui et déposa la somme de 300 écus sur son comptoir, ce dernier se mit à sourire, il semblerait que les deux hommes du groupe de mercenaires dont il avait à faire était plus du genre à envoyer les femmes faire le boulot à leur place.

Erina : Bonjour, j'aimerai vous poser quelques questions. Tout d'abord, pouvez-vous me dire ou se trouve le repère de la résistance ?

Henry : Ah, ça, moi je ne le sais pas.

Erina : Ensuite, pourriez-vous nous donner le nom et la localisation de l’un des membres de la Résistance vivant dans les taudis ?

Le barman se gratta le menton puis répondit à sa deuxième question.

Henry : Mmh... Normalement je ne suis pas du genre à répondre à ce genre de questions quand je sais qu'une personne peut en mourir, mais il y a un de ces crétins qui à démoli une de mes tables l'autre fois et il a refusé de me rembourser en prenant la fuite. Son nom est Kuryak, il habitait à l'entrée de la ville avant de rejoindre la Résistance. Maintenant je ne pourrais pas vous dire ou il habite. En gros, il retourne chez lui de temps en temps, mais il n'y dors plus et n'y reste jamais plus de trente minutes, il y va à intervalles irrégulières. Je suppose qu'il est au repaire de la Résistance, je n'en sais pas plus puisque je n'ai aucune information sur ou se trouve le repaire de la Résistance moi.

Le barman se racla ensuite la gorge en attendant la dernière question de Erina, qu'elle posa immédiatement après la réponse de ce dernier.

Erina : Et enfin... Savez vous si c'est vraiment la résistance qui a assassiné le Roi et la Reine de Ghysitia ?

Henry : C'est une question à laquelle personne n'est sûr encore aujourd'hui, la cause officiel est une mystérieuse maladie. Il y a ensuite ces rumeurs sur le premier Ministre Arnold qui aurais tout orchestré, ces rumeurs bien sur ont été lancées par les membres de la Résistance eux même, c'est dur de leurs faire confiance en connaissant leurs objectifs vous voyez, cependant, toute personne autre que la Résistance qui ont mentionné ce fait sont... Disparus. C'est étrange si vous voulez mon avis, et... Si vous voulez mon humble avis, je pense que ce ne sont que des balivernes. J'ai beau ne pas porter les nobles dans mon cœur, je vois mal pourquoi Arnold ferait une chose pareille. Il a élevé la Princesse et a toujours été un loyal sujet depuis de nombreux siècles, on dit aussi qu'il a gagné le respect et la sympathie du Pape Kasyade. Je pense que ceux qui font taire les civils qui ont lancer les rumeurs autre que la Résistance sont la Résistance eux même, c'est le meilleur moyen pour foutre la pagaille de faire porter le chapeau au premier ministre. Je tiens également à signaler que c'est le premier ministre lui-même qui à élevé la Princesse comme j'ai dit précédemment et qui lui a octroyé la vision d'une Ghysitia sans ce maudit système de classes. Il n'y aura bientôt plus de frontières entre les plus démunis et les plus riches une fois que la Princesse accédera au pouvoir et on peux remercier Arnold pour ça. En tout cas, pour le choix restant des rumeurs, plusieurs personnes pointent du doigts la Résistance pour avoir empoisonné nos dirigeants. Bref, vous avez les rumeurs et mon avis personnel sur le sujet, j'espère que la réponse vous va, je ne les aurais pas volés vos écus, vous avez pas meilleur informateur que moi dans tout le pays.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pikafan

Pikafan

Masculin Nombre de messages : 461
Age : 22
Localisation : Pétaouchnok-land
Date d'inscription : 12/01/2018
Fire Emblem favori : Awakening

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyVen 3 Avr 2020 - 20:38

Pov de Lamne.

Alors ? J’ai raison, non ? Elle est cheloue, cette pierre… On en a trouvé une autre sur le cadavre – ou ce qu’il en reste – du terroriste, donc elle doit sûrement lui appartenir…

En tout cas, c’est ce que je suppose. Et comme beaucoup de choses que je suppose…

Je suis à côté de la plaque. L’homme au fond de la pièce, le prétendu Billy, réagit très mal à la vision de la babiole, et demande à ce qu’on la lui rende immédiatement. A-attendez, parce qu’elle est à lui, en fait ?… Mais je croyais qu’il s’agissait du caillou du méchant….

…. A-attendez², il nous menace de faire exploser la salle ?!

Par pur réflexe, je porte ma main à ma ceinture, prêt à me transformer. Mais c’est finalement Cerise qui agit en premier, et après avoir récupéré la pierre, il s’approche de Billy… Sans doute pour lui rendre. Il vaut mieux, je n’ai pas spécialement envie qu’il explose et…

… Ah, non, il lui coupe le bras. Donc, on est d’accord, démembrer ses ennemis est bien une coutume Beorc ? Je tâcherai de m’y appliquer avec plus de ferveur, lors des prochains combats, dans ce cas !

Le hurlement de douleur lâché par notre suspect ne manque pas de me faire vriller les oreilles. Au point que j’en oublie même sa menace d’explosion imminente ; il semblerait cependant que, puisque Cerise a visé juste et détaché son bracelet du reste de son corps, l'attaque a été avortée.

Après un court instant, l’homme s’écroule simplement sur son lit, désormais imbibé de sang. L’un des prêtres s’avance, et entreprend de l’ausculter, alors que je toise Cerise sans trop comprendre. Vient-il de tuer de notre suspect via un simple coup de hache ?

Visiblement, non. Il s’est lui-même empoisonné…

Des bruits de courses se font rapidement entendre dans le couloir. Évidemment, un tel cri ne passe pas anodin… Et je suis agréablement surpris de voir Nez-Haut rentrer en premier. Si c’était la garde qui avait débarqué, je n’aurai pas donné cher de notre peau… Ou de notre tête…

« -… Je sais que ça a l’air chaud comme ça, mais promis, à la base l’enquête partait bien. »

J’ai juste fouillé une chambre sans autorisation et pris une pièce à conviction, après quoi nous avons perdu notre seul suspect. Mais, eh ! Au moins, on a toujours ces pierres là… D’ailleurs, pourquoi la sienne est rouge… ?

Cerise s’occupe de résumer la situation, et je me contente de laisser notre chef gérer le reste. Ce dernier se hâte d’ailleurs de récupérer la seule trace qu’il nous reste de Billy, et entreprend d’en discuter avec l’un des deux prêtres.

Discussion dont je peux sans problème me passer, et me détourner tant sa portée m’échappe. Du moins… Ça aurait été le cas si la pierre n’avait pas réagi au contact du prêtre. Après avoir lui un instant, son pourpre s’évapore subitement pour être remplacé par un jais des plus obscurs… A l’instar du caillou que j’ai récupéré, et que nous avions retrouvé hier sur les lieux du crime. Mon cœur s’emballe aussitôt, et je recule d’un pas.

« -Est-ce que… Vous allez exploser ?! »

On est d’accord que c’est ce à quoi il sert, ce caillou ?! Il permet de faire exploser son porteur ?! Pourtant, le prêtre ne paraît pas inquiété pour un sou, et me rassure d’un signe de la main.

« -Je ne crois pas. J’ai bien l’impression… Que j’ai absorbé la magie contenue dans cette pierre. »

Il se tourne ensuite vers Nez-Haut, et lui rend la roche devenue noire.

« -Je doute qu’un utilisateur de magie puisse s’en servir. C’est un très mauvais catalyseur, l’aura qui y est stockée doit s’évaporer au moindre contact avec un pratiquant. »

Je me gratte la tête, perplexe. Qu'est-ce que c'est supposé vouloir dire ?

« -Aucun de ces deux gus n’étaient des mages ? »

Il secoue la tête de gauche à droite.

« -Pas plus que vous ne l’êtes. La personne à l’origine de cet artefact… N’a pas encore été attrapée.  »

Je tire une moue dépitée. Si Billy n’était pas mort, j’aurai pu l’interroger et surveiller les battements de son cœur pour approcher la vérité…

Un poil déçu, je regarde Nez-Haut.

« -Du coup… On fait quoi, chef ? »

Des nouveaux bruits de pas se font entendre, et cette fois-ci, ce sont Calciné et une des Laguz de l'accueil qui débarquent. C'est nonchalant que je me tourne vers le Beorc pour l'accueillir.

« -T'arrives après la guerre, poto ! »

les petits noms de Lamne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana
Maître de jeu
Jevana

Féminin Nombre de messages : 541
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptySam 4 Avr 2020 - 14:01

Une fois que le Barman eut répondu aux questions de tous, il était temps pour le groupe de se mettre en route de nouveau vers l'Eglise du Pape Kasyade pour y manger. Il était déjà 11h20 du matin et ils ne leur restait plus qu'une quarantaine de minutes pour s'y rendre. Signy, à la demande de Xena, avait passer son carnet à cette dernière qui le lut pour se mettre à jour avec les informations récoltées par le groupe pendant qu’elle faisait passer un entretien improvisé à la nouvelle venue : Edena. Les autres membres de l’équipe ne s'étaient pas opposés à son entrée chez les mercenaires de Gaïa, elle devait cependant faire ses preuves pour être entièrement acceptée par le groupe de mercenaires, et cela incluait également Néo et Xena. Une fois que Xena avait fini de jeter un œil au carnet de notes de Signy, elle le lui rendit en la remerciant pour son travail avant de féliciter son équipe.

Xena : Beau travail tout le monde, surtout à Abina, Erina et Signy. Et je remercie également Telrar ainsi que Morgan d'avoir fait don d'une partie de votre bourse à vos camarades, c'est encore une fois une preuve que le groupe commence à être solidaire. Je vous aurais bien aidé également avec les questions de ce barman mais avec cet entretien surprise avec notre recrue temporaire, je ne pouvais pas faire autrement. Responsabilités de Chef, Néo le fera aussi quand on aura le temps. Ah, on approche de l'Eglise, commencez à vous diriger vers la salle à manger, je vais juste demander au premier ministre si Edena est autorisée à participer à la mission avec nous et si elle peut se joindre au repas, vu la quantité de nourriture qui a été jetée hier, je pense qu'il n'y aurait pas de problèmes mais je préfère demander par politesse, surtout au vu des règles strictes de Ghysitia. Bref, je vous rejoins vite.

Une fois entrés dans l’Église, Xena suivie de Edena se dirigèrent toutes deux vers Arnold qui regardait de la tête au pieds la nouvelle venue dans l'Eglise. Une fois que Xena eut expliqué la situation il autorisa Edena à participer à la mission à condition qu'elle respecte les règles. Arnold expliqua également que, si la récompense bonus était obtenue, puisqu'il restait une demi-journée d’enquête seulement, Edena n'aurait pas cette récompense. Surtout vu le prix exorbitant que coûtait ladite récompense promise. Ce que Xena approuva, en effet Edena n’était pas comptée dans cette récompense à la base, et si nouvelle recrue il y aurait, ce serait la même chose. Cependant, la femme pirate eut droit de séjourner au château et de partager les repas comme tout le monde, ce qui était déjà bien assez généreux comme ça. Une fois à table, les groupes de Xena et Néo se mirent d'accord pour leur ultime destination en espérant que la récompense serait possible à obtenir et que le groupe des bas quartier prennent la bonne décision.

HRP : Vous pouvez déjà choisir une destination pour votre groupe au suite d'un ultime vote dans cette première partie du chapitre 2. Nous démarrerons la partie 2 ce Lundi 6. Ce qui laissera à Néo le temps de conclure l’enquête en cours du groupe des hauts quartiers et à tout le monde de voter. Pour le vote ça se passera ici : https://www.firemblemcfe-forum.com/t2658-chapitre-2-en-approche je vais de ce pas créer un post à la toutes fin de ce topic pour cette raison. Vous pouvez ensuite, si vous le souhaitez faire un petit RP pour expliquer votre choix sur le topic actuel : Princesse en Danger. Ça reste un choix et non une obligation cependant. Pour les personnes qui n'ont pas voté d'ici Lundi, je considérerais ceci comme un vote blanc. D'ailleurs Lundi vous aurez vos instructions via MP selon le choix que vous aurez pris, d'ailleurs j'annonce que les objets et combats bonus on tous été manqués sauf un et il se trouve dans les hauts quartiers. Selon le lieu que vous choisirez, vous pourrez récupérer cet objet. Sur ce, réfléchissez tous bien, bon jeu et bon week end !

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunashy

Zunashy

Masculin Nombre de messages : 2169
Age : 26
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Three Houses

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptySam 4 Avr 2020 - 18:27

Telrar écouta les réponses du barman et se retint de poser des questions sur sa quête personnelle, étant donné la noblesse que représentait sa cible, il ne se doutait pas une minute qu'il élirait domicile dans plusieurs bar à travers le monde. Une autre raison le poussa à ne pas poser de question, la mission actuelle est plus importante que ses recherches, il serait passé à ses yeux pour un égoïste.

Plus tard, lorsque Xena s'exprima, Telrar haussa un sourcil, féliciter le groupe pour son avancée aurait été plus simple plutôt que de souligner partie puis l'autre, le bougre ne voulu faire aucune autre erreur. Il avait laissé Erina poser les question pour éviter une autre boulette.

Par ailleurs, cela lui fit penser qu'il eu oublié de donner aussi son argent à Erina. Ne voulant pas se faire remarquer, il tapa discrètement le bras de sa partenaire et lui donna une bourse.

"J'ai donné à Signy, je vois pas pourquoi je ne le ferais pas pour toi aussi. J'ai pas grand chose à acheter et l'alcool est déjà bien présent dans le navire. Je suivrais ton avis pour la prochaine destination." Avança le mercenaire avec un sourire.

Telrar haussa les épaules par rapport au fait d'intégrer Edena, non pas méfiant, mais totalement indifférent, un de plus, un de moins, il y a déjà eu des départs et lui même était encore nouveau. Qui plus est, elle paraissait clairement moins insupportable que le premier ministre.

hrp : -300 Telrar / +300 Erina (en gros sa bourse ne change pas)

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Zuna_510
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo
Maître de jeu
Néo

Masculin Nombre de messages : 1541
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptySam 4 Avr 2020 - 18:38

Voilà qui était surprenant. Au contact avec le prêtre, le bracelet s’était très vite vidé de son énergie magique. De toute évidence, si une unité magique s’en équipait, cette personne en absorbait la puissance à son insu, en tout cas c’est ce qu’en avait déduit ce prêtre.

Néo, pensées : Mais alors, il est impossible que…

Une telle découverte rendait impossible le fait qu’une unité magique puisse se servir d’un tel outil ! Néo nota cette information dans son carnet… ou, plus exactement, le carnet de Signy.

Lamne : Du coup… On fait quoi, chef ?

Néo : Eh bien, nous ne pourrons hélas pas en savoir plus, maintenant que Billy est mort. Je suggère de poursuivre les fouilles dans les différentes pièces, mais nous avons déjà eu pas mal d’éléments aujourd’hui.

Les mercenaires reprirent leurs investigations. Toutes les chambres furent fouillés, mais aussi le hall et la cour d’entraînement, qui n’avaient pas encore été fouillés jusque là. Cependant, malgré les heures passant, rien de concret ne fut trouvé dans ces lieux, l’ultimatum de Billy ayant été le point d’orgue de l’enquête dans la caserne.

La matinée touchant à sa fin, Néo rassembla ses troupes dans le hall.

Néo : Encore une fois, félicitations à tous ! Nous avons trouvé de nombreux éléments intéressants dans la caserne, et, avec ceux que nous avons déjà obtenu dans la salle du trône, ça commence à nous en faire pas mal ! J’espère que le groupe des bas quartiers s’en est aussi bien sorti que nous.

Enfin le groupe quitta la caserne pour se rendre à l’église en vu d’y déjeuner, après que Néo se soit bien assuré de transmettre à chacun des mercenaires, l’ensemble des éléments qui avaient été trouvés dans la caserne :

_ L'assassin ayant choisi le moment où tous les chevaliers sacrés s’entraînaient pour commettre son attentat, on peut en déduire qu’il avait donc bien préparé son coup. Il connaissait les habitudes des chevaliers sacrés.

_ Cet assassin est une nouvelle recrue du nom de Killy.

_ Un fragment de pierre noire a été retrouvée dans la chambre de Killy et Billy.

_ Un fragment de rubis rouge a été retrouvé dans les toilettes. Coïncidant avec le rubis noir retrouvé dans la salle de trône, il prouve que le rubis est la source magique du bracelet et qu’il devient noir une fois qu’il est vide d’énergie.

_ Le bracelet se vide automatiquement de son énergie, en quelque secondes, s’il est porté par une unité magique, ce qui prouve qu’il ne peut être utilisé que par une unité non magique.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana
Maître de jeu
Jevana

Féminin Nombre de messages : 541
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyLun 6 Avr 2020 - 20:30

Une fois le repas terminé, encore une fois sans que rien de spécial ne s'y passe, notamment grâce aux consignes d'Arnold qui étaient de ne pas parler des indices trouvés avant au moins ce soir lors du repas au château de Ghysitia. Les deux groupe étaient occupés de discuter avec leurs différents leader de la prochaine destination qui serait peut-être la dernière qui allait leurs permettre de résoudre l’enquête. Une fois que les groupes eurent décidé de leur destination, ils se séparèrent encore une fois. L'équipe de Néo irait à l'Eglise du Pape Kasyade alors que le groupe de Xena irait dans les rues des Taudis.

Alors que ces derniers étaient en train de descendre pour la troisième fois les longs escalier reliant les hauts quartiers avec les bas quartiers sur la route Xena discuta une dernière fois du plan mis en place avec son groupe.

Xena : Je pense vraiment que Abina et Edena seront mieux à soutenir Signy dans son rôle de questionner le fleuriste. Ça nous fera gagner du temps. Moi, Erina, Morgan et Telrar on ira fouiller la maison que le terroriste a presque laissé à l'abandon. Il doit bien y avoir une ou deux preuves qui traînent. Et je préfère y aller avec les guerriers les plus robuste et vif du groupe, juste au cas ou on se ferait prendre par surprise, je ne peux pas prendre le moindre risque de t'exposer au danger Abina, et toi Edena je préfère que tu les couvres toutes les deux pendant l’interrogatoire, les bas quartiers sont remplis de malfrats en tout genre avec toi à leurs cotés, je peux me rendre utile ailleurs.

Une fois le groupe arrivé sur la place du marché, chaque petit groupe se séparèrent de nouveau pour aller enquêter chacun de son coté pour gagner du temps et couvrir plus de terrain.

C'est alors que Xena arriva devant la maison du soi disant terroriste. Elle enfonça la porte en bois pourrie d'un grand coup de pieds en usant ses jambières de Mythril puis le groupe pénétra à l'intérieur. Il n'y avait personne comme l'avait dit le Barman ce matin. L'intérieur était tout ce qu'il y avait de plus modeste. La maison n'avait qu'un rez de chaussé. Le lit se trouvait dans le coin droit au nord de la pièce, défait, une couverture marron et sale le recouvrant en vrac avec un cousin jauni par le temps. Une petite table en bois ronde se trouvait au centre de la pièce , elle était au dessus d'un petit tapis en peau d'ours blanc lui aussi mal entretenu. On pouvait aussi y constater une petite bassine d'eau où le terroriste devait s'y laver. Une commode à coté du lit de ce dernier elle aussi en bois et une étagère remplie de livres qui semblait elle pour le coup neuve. Le terroriste devait l'avoir achetée récemment, on ne pouvait cependant pas en dire autant des livres qu'il y avait dans chacune des étagères. On pouvait déjà en déduire que l'homme en question savait lire et probablement écrire aussi, un fait rare pour un habitants des bas quartiers. Il y avait ensuite la vaisselle qui traînait sur la table, diverses assiettes en bois ainsi que plusieurs couverts eux aussi en bois. Les couteaux étaient eux cependant en fer avec un manche en bois pour les tenir avec une petite bougie au centre de la table que Xena alluma pour y voir un peu plus clair. La lumière du jour éclairait certes mais elle alluma malgré tout cette bougie pour être sur que personne ne rate le moindre indice.

Xena : Il est temps de se mettre au boulot tout le monde. Fouillez bien partout. Si vous trouvez quelque chose de suspect apportez le moi. On a une après-midi entière pour trouver d’éventuelles preuves.

HRP : Vous avez jusque Vendredi soir pour rédiger, après quoi l'histoire avanceras.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dizzy Valdi

Dizzy Valdi

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 35
Localisation : Sur les traces du royaume de Cornebourg...
Date d'inscription : 01/04/2012
Fire Emblem favori : Awakening

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyMar 7 Avr 2020 - 9:30

Après le cimetière, la maison du terroriste. Morgan préférait nettement cet endroit au précédent pour investiguer. Non pas que les morts le mettaient mal à l'aise, mais ici au moins on ne pourrait pas lui reprocher de troubler leur repos. Et trouver des indices serait sûrement plus facile.
Il regarda un peu partout, puis se dirigea vers le lit et regarda dessous. Il ne s'attendait pas réellement à y trouver quelque chose, mais ce fut pourtant le cas. Une feuille de papier s'y trouvait, il l'attrapa.
Il se remit debout, mit la feuille à la lumière et lut. Ses yeux s'agrandissaient légèrement et progressivement au fur et à mesure que les lignes défilaient devant.

Quand il fut arrivé au bout de la lettre, il se raidit. Pas le temps de réfléchir à cette histoire de jumeaux, ils allaient peut-être être dérangé. Il fallait transmettre l'info. Il leva les yeux de la lettre, les orienta vers Xena et se dirigea vers elle. Il lui tendit la lettre en lui disant "On va peut-être être interrompus. On devrait prévoir un comité d'accueil."


Le contenu de la lettre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo
Maître de jeu
Néo

Masculin Nombre de messages : 1541
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyMar 7 Avr 2020 - 21:32

Le groupe commença donc son inspection de l’église, en début d’après-midi. Bien qu’il n’y ait pas de messe à cette heure, il y a avait tout de même plusieurs personnes à l’intérieur de l’église. La plupart d’entre eux étaient assis, sur les bancs, en train de prier vers l’autel.

Néo songea à les interroger, pour savoir s’il y aurait d’éventuels autres témoins, bien que entre la veille et la matinée, le groupe ait récolté beaucoup d’éléments déjà. Bien entendu, il se garda de les déranger durant leurs prières, et attendit que l’une de ces personnes ait terminé et se lève pour l’aborder. Ce n’est pas que Néo était spécialement pieux, il était même plutôt peu croyant pour un homme originaire de Flusseim, mais c’était une question de principe, interrompre quelqu’un qui priait était d’un cruel manque de respect. Et il valait mieux éviter de froisser ces gens, d’autant plus qu’ils étaient probablement de puissants seigneurs ou aristocrates locaux.

Toutefois, le milicien repéra rapidement un homme qui n’était pas occupé à prier. Debout, il se tenait devant un des vitraux, les bras croisés, sans doute admirant les détails de l’œuvre colorée.

Néo s’avançât vers l’homme en question.

Néo : Bonjour. Excusez-moi, pourrais-je vous demander un renseignement ?

??? : Hmm ? Oh, bien sûr. En quoi puis-je vous aider ?

Néo : Je me nomme Néo, et je suis le chef du groupe de mercenaires que le premier ministre Arnold a recruté pour enquêter dans les hauts quartiers. J’aurais aimé savoir, si, vous auriez eu vent de quelque information sur l’homme qui a commis l’attentat de la semaine dernière.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua
Maître de jeu
Kirua

Masculin Nombre de messages : 545
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyMer 8 Avr 2020 - 1:39

Le repas avant de reprendre l’enquête se passa sans soucis, et tandis que Sir Arnold donnait son accord à Xena pour scinder le groupe des bas quartiers en deux, Signy profita des victuailles alors que dans son esprit, elle se posait des questions sur comment elle pourrait interroger ce monsieur Jean-Pascal. La première remarque qui lui vint à l’esprit était qu’il faudrait ne pas l’impliquer dans cette histoire plus que de raison. Après tout, si secret il y avait et qu’il était lié à la résistance, nul doute que trop en savoir sur leur enquête pouvait le mettre en danger de la part de la résistance.

Il fallait donc réfléchir à comment lui soutirer des informations sans pour autant lui dire sur quoi ils enquêtaient exactement. Dans tous les cas, grâce à Erina, ils avaient un nom de rebelle vivant dans les bas-quartiers, il serait donc aisé de lier un éventuel secret du cimetière à la résistance. S’ils y parvenaient, ils auraient confirmé la présence du quartier général à cet endroit. Mais comment amener Jean-Pascal à parler de Kuryak sans mettre la puce à l’oreille ?

Une histoire de vengeance. Elle vivrait à l’étranger avec son père qui aurait une histoire de vengeance à régler vis-à-vis de Kuryak, mais ne pouvant venir lui-même pour cause des vérifications du pays, il aurait envoyé sa fille, qui n’avait jamais eu le moindre contact avec l’homme. Recruter ensuite un nombre mercenaires équivalent aux compagnons avec qui elle allait enquêter pour l’assister dans ses desseins, et l’histoire était montée, mélangeant du vrai au faux.

Les groupes furent formés, Edena et Abina iraient avec elle, tandis que tous les autres fouilleraient la maison de leur résistant. Chose amusante, mis à part Morgan, elles étaient celles que Signy connaissait le moins dans leur groupe. Peut-être pourraient-elles faire connaissance au passage ? Et peut-être pourrait-elle en savoir plus sur leurs styles de combats, n’ayant pas pu faire encore de fiche pour l’une, et n’ayant pas eu le temps de la lire pour l’autre…

Signy : Au fait Abina, vous souhaitiez explorer les rues pour en savoir plus sur les autochtones à la base. Pour l’instant, ce ne sera pas possible puisque nous devons rester ensemble. Et que nous avons des questions à poser. Mais si vous le souhaitez et que Edena est d’accord, nous pourrons garder une heure pour que vous puissiez faire ce que vous souhaitiez faire.


Elles arrivèrent toutes trois rapidement au fleuriste, qui les accueillit avec un grand sourire. Avant de commencer l’interrogatoire, Signy se plut à regarder les différentes roses blanches. Leur blancheur immaculée, leur tige d’une couleur si spéciale… Elles étaient juste magnifiques. D’ailleurs, elle en aurait bien acheté une pour la conserver mais si elle poussait dans la neige, nul doute qu’un climat plus « indulgent » lui serait fatal. Quel gâchis….

Reprenant ses esprits, Signy s’avança vers le marchant avec un grand sourire.

Signy : Veuillez excuser ma curiosité, j'ai entendu dire que le cimetière avait un secret. Puisque vous avez établi votre échoppe près de celui-ci, peut-être avez vous remarqué quelque chose?

Jean Pascal : Un peu que j'ai remarqué quelque chose ! Ca fait plusieurs fois que je vois plein de types louches y aller et... Ne plus revenir ! Puis quelques jours plus tard ils reviennent comme si de rien n'était... Vous avez vus le cimetière, c'est le seul endroit pour y aller et y revenir, c'est impossible ! Une fois je les ai même suivi en douce et au moment ou j'arrivais derrière... POUF, ENVOLES !


La stratège hocha du chef avec un sourire, l’idée d’un passage secret était maintenant parmi les plus probables, la téléportation aurait forcément provoqué un flash quelconque de lumière. Finalement, la seule chose restante à faire pour eux était de connecter Kuryak à ce passage secret. Cherchant donc une formulation, elle posa la question.

Signy : Je vous remercie, c’est intéressant.... Par ailleurs, sauriez vous si un certain Kuryak faisait partie de ces types? Mon père semble avoir un grief avec lui, j'ai été envoyée le retrouver.

L’homme sembla réfléchir quelques instants, avant de durcir son regard, laissant le sourire lentement disparaître.

Jean Pascal : Votre père mmh... Je n'aime pas que l'on me mente.

Signy : Mais non, je-- !


Alors qu’elle allait protester, Signy s’interrompit au milieu de sa phrase. « je dis la vérité, mon père m’a envoyé pour le venger parce qu’il ne pouvait pas venir lui-même » ? Pourquoi donc Ghysitia laisserait rentrer quelqu’un sur ses terres pour perpétrer un meurtre par vengeance ? Il n’y avait absolument aucune raison que ce soit le cas, sauf si l’armée savait que Kuryak était de la résistance et aurait profité de l’envie de vengeance de ce père pour l’exécuter officieusement. Sauf que…. Comment justifiait-elle ce fait ? Comment pouvait-elle être au courant ?

Jean Pascal : Je joue franc-jeu avec vous, si vous n’êtes pas franche avec moi je pense que nous nous sommes tout dit.

Une goutte de sueur perla dans son dos. Il fallait rattraper la bourde, et vite ! Et songeant à comment le faire, il n’y eut qu’une seule idée lui venant à l’esprit, la plus simple de toutes. Elle baissa doucement la tête, regardant le sol, afin de s’incliner.

Signy : ... Mes excuses, je voulais juste éviter de trop vous impliquer. Je suis mercenaire, chargée d'enquêter sur la résistance, trop vous en dire pouvait être dangereux pour vous. Vous voulez que je sois honnête, je serai honnête.

Impliquer des civils n’ayant rien demandé à personne n’était pas une chose que Signy pouvait accepter aisément. S’il commençait à partager des secrets en TOUTE connaissance de ce qu’il était en train de faire, Jean Pascal était en train de se mettre lui-même en danger. Cependant, sa réaction sembla encore moins plaire à l’homme.

Jean Pascal : Trop m'impliquer, trop m'impliquer... Si je réponds à vos questions, c'est parce que j'ai la volonté de m'impliquer dans cette histoire justement ! Si j'avais voulu faire profil bas j'aurais parlé à personne de ce que j'ai vu et c'est pas en mentant qu'on choppe la confiance des gens ici ! Qui me dit que vous allez pas me re-mentir, hein ?! Je suis déjà à cran en ce moment avec les conneries de la Résistance alors c'est pas le moment ! Si ces imbéciles font les cons, c'est tout les habitants des Taudis qui en feront les frais tôt ou tard vous comprenez ??

Signy serra les dents, alors qu’elle se faisait crier dessus. Mais elle ne protesta pas, ne se redressa pas. Elle était en tord, et acceptait ce que le vendeur lui disait.

Signy : Oui, je comprends... Et la seule chose que je puisse faire, c'est vous présenter mes excuses. Je ferais mon possible avec mes compagnons pour que les choses reviennent rapidement à la normale pour vous. Je vous demande bien sûr pas de me faire confiance, puisque j'ai mal commencé mais si vous souhaitez que la résistance soit vaincue, j'aurais besoin de votre aide.

Maintenant, être honnête était tout ce qu’elle pouvait faire. Demander son aide, et si elle devait mettre sa fierté de côté pour ce faire, eh bien soit. L’homme aux cheveux noir sembla être pensif un moment. Les secondes semblèrent être des heures, mais finalement, il rompit le silence.


Jean Pascal : ... Bon sang ! C'est donc de votre groupe que les rumeurs qui circulent depuis hier soir font mention ? C'est vous qui avez été appelés pour démanteler la Résistance...

Signy claqua sa langue discrètement dans sa bouche. Des rumeurs courraient donc sur eux ? Ça, c’était mauvais. Ils n’avaient certes pas été forcément discrets mais avoir des rumeurs sur eux… ? A moins qu’elles venaient des hauts quartiers ? Non, sinon il l’aurait précisé. Bon, eh bien tant pis.

Jean Pascal : Ça se voit que les Anges de Kasyade et les Chevaliers Divins servant la famille Royale sont en dehors du pays pour je ne sais quelles conneries ! Vous avez intérêt à faire du bon boulot, je risque ma peau pour vous aider. Mmh... Je sais pas ce qu'il se trame au cimetière mais... Le type que vous avez mentionné tantôt, Kuryak je l'ai vu prendre le chemin qui mène au cimetière il y a trois jours de ça, c'était un peu avant que deux mecs avec des armure réservées au chevaliers sacrés ne surgissent de nulle part, ça m'a fichu la frousse !

Puisque la vérité n’était plus dissimulée, la stratège sortit son calepin et prit des notes, y ajoutant des commentaires personnels, comme à son habitude. Des « mecs avec des armures de chevaliers » ? Etaient-ce des chevaliers ou juste des gens voulant se faire passer pour eux ? Dans tous les cas, si l’armée était impliquée, ce serait à Néo d’enquêter sur le sujet.

Encore une fois, elle sourit doucement en pensant à lui…. Avant de secouer la tête. Son esprit était trop facile à dérailler en ce moment, elle se devait d’être plus prudente. Surtout qu’elle ne comprenait toujours pas ce qui lui arrivait. En tout cas, maintenant que Kuryak avait été « porté disparu » au cimetière, lui aussi, la possibilité qu’ils aient trouvé la base de la résistance devenait de plus en plus fortes !

Une question lui vint néanmoins à l’esprit. Si Jean Pascal pouvait dire combien de personnes se trouvaient actuellement dans la base, ce serait le rêve. Cependant, les rêves n’arrivant en général que dans les histoires pour enfant, Signy n’envisageait pas que même si elle avait un ordre d’idées, ce serait une valeur fiable.

Signy : Sauriez-vous donner un ordre de grandeur du nombre de personnes qui ont disparues dans le Cimetière et qui n'ont pas refait surface à ce jour?

Jean Pascal : Hum, je suis pas toujours là vous savez, puis, ce que j'ai raconté s'est passé le soir, bien après que nos stands soient tous fermés. Je ne pourrais pas vous aider sur cette question, je n'ai vu qu'une dizaines de personnes différentes en tout, mais ce serais vous envoyer à l'abattoir d'assumer qu'il n'y a que ça, vous m'avez pas l'air d'être fortiches vous et les deux autre donzelles derrières vous déjà, alors vous donner des infos erronés, merci mais non merci, une dizaine au MINIMUM donc, mais ils doivent être plus nombreux que ça, c'est sur !

Signy : Bien sûr messire, je n'assumais pas que vous pourriez donner une réponse parfaite, j'étais de toute façon partie pour assumer que ce serait uniquement un minimum. Rien qu'avoir une limite basse permet déjà d'avancer. Une idée aussi de leur équipement? Bien évidemment, je pars du principe que même si vous avez vu des armes, il peut s'en trouver d'autres là bas mais encore une fois, tout début de réponse aide.


De nouveau, une vague d’agacement la frappa. Il fallait VRAIMENT qu’elle apprenne à parler avec autrui. En réécoutant ce qu’elle avait elle-même dit, Signy se rendit compte que ça remettait injustement en cause son interlocuteur. Mais elle n’avait pas le choix, pour le bien de leur groupe, il fallait assumer que c’était très très optimiste d’avoir un renseignement sur leurs effectifs. Cependant, il ne sembla pas s’en offusquer et continua.

Jean Pascal : Hum, j'ai vu quelques uns d'entre eux avec des lances, d'autres avec des haches... Je crois que l'un d'eux avait même un arc une fois ! Impossible de dire si c'est tout ce qu'il y a par contre... En tout cas, je pense qu'on peux assumer sereinement qu'ils n'ont pas de mages dans leurs rangs. Si toutes ces racailles viennent bien des bas quartiers en tout cas. Les mages se comptent sur les doigts de la main ici, c'est pas comme si on avais des écoles pour apprendre les rudiment de la magie dans l'coin. Puis la plupart d'entre nous, on sait même pas lire ni écrire à cause de ça !

Signy nota toutes les remarques faites dans son carnet, tout en ayant un léger sourire triste. Des bas quartiers remplis d’analphabètes ? Quelle pitié… Elle ne pouvait s’imaginer vivre un instant comme elle l’avait fait à l’époque, sans connaître la magie des mots. Si la princesse Eléanora souhaitait réellement donner autant aux bas quartiers qu’aux hauts quartiers, la première chose à faire serait peut-être de prévoir des infrastructures dédiées à l’apprentissage. Il y allait avoir du travail, dans tous les cas.

Signy : Je prends note de vos remarques et assumerai qu'il y a néanmoins peut-être un ou deux mages, juste au cas où. Après tout, vous avez dit que deux chevaliers étaient sortis peu après que Kuryak aie disparu. Qui sait s'il ne pourrait pas y en avoir d'autres. En tout cas, je vous remercie de vos réponses, elles nous seront très utiles!

Jean Pascal : De rien, allez juste pas vous faire tuer, j'men voudrais si j'avais envoyer une gamine faiblarde comme vous à sa mort ! J’espère juste que le reste de vos troupes est plus impressionnant que vous trois, pour le bien du royaume...


La remarque arracha un petit rire à Signy, qui s’empressa de le corriger.

Signy : Ne vous inquiétez pas, je ne suis PAS une référence de mon groupe en terme de combat. Mon rôle est plus de soutien pour ceux qui combattent. Plus la récolte d'informations, d'où ma présence.

Jean Pascal : Ah oui, j'vois l'genre. Si vous êtes juste une unité de soutien pas étonnant que vous m'avez pas l'air robuste ma p'tite demoiselle !

Une goutte de sueur roula dans la nuque de Signy. Sincèrement, ça commençait à devenir vexant…. Sans parler du fait que la force ne faisait pas tout. Cependant, il était juste inquiet pour elle, et c’était plutôt aimable, sachant qu’elle lui avait menti au début… Son regard se posa de nouveau sur les fleurs. Elle ne s’en lassait pas, rien que leur visuel apaisait la jeune femme.

Signy : En tout cas, très jolies fleurs, si vous les cultivez, vous pouvez être fiers de vous. J'aimerais vous en acheter une mais j'ai bien peur qu'elle ne vive pas longtemps là où nous allons rentrer...

Jean Pascal : Ah, ce serait un bon moyen de vous faire pardonner d'avoir tenté de faire la plus maligne avec moi tantôt ! Mmmh En tout cas, c'est vrai que ces fleurs ne sont pas adaptées aux climats chaud. La fleur pourrirait en dehors de notre bonne vieille Ghysitia. De plus, contrairement aux fleurs des autres continents, nous n'arrosons pas ces fleurs, elle se nourrissent de neige. Ça peut sembler fou pour une étrangère mais c'est la vérité. ce sont des fleurs particulières en tout cas, vous ne verrez des fleurs semblables nul part ailleurs.

Signy *pensées * : Si l’on considère que la neige est juste de l’eau extrêmement froide, pas tellement. Peut-être la neige sert de palliatif, ce qui leur donne cette apparence si unique.

Signy : C'est exactement pour cela que je craignais ne pas pouvoir l'emporter, en effet.... Je sais! Dites-moi donc le prix d'une fleur s'il vous plait?


Jean Pascal : Hum... Comme c’est écrit sur le panneau à coté du stand, c'est 5 écus la Bénédiction du crépuscule.

Signy : Hm ? Ah oui, je n’avais pas vu à cause du vent, mes excuses… Très bien, veuillez donc accepter ces cinq écus pour vous remercier de votre aide.


Elle posa les sous sur le comptoir. Circonspect, Jean Pascal commença à les prendre.

Jean Pascal : Je vous remercie, mais... Vous êtes sur que vous la voulez pas ? Comme j'ai dit, la fleur se nourrit de neige, même si vous ne la verrez pas grandir vous même il est possible de la mettre dans un coin et la laisser s'épanouir dans Ghysitia. C'est juste que, ça me ferait me sentir mal si vous me donnez cet argent sans rien en retour, et j'veux pas qu'on pense que j'fasse payer mes infos comme ce vieux bouc au Ragnard Pervers !

La remarque arracha un franc rire à la jeune stratège. Le pauvre Barman devait avoir les oreilles qui sifflent. Mais puisqu’il avait sa propre éthique, Signy ne pouvait décemment pas juste lui donner l’argent et de lui dire de s’en sortir tout seul.

Signy : Hmm.... dans ce cas, je vous achète la fleur mais ne pouvant pas l'emmener, je la laisse près de chez vous, à vos mains expertes, qu'en dites-vous?

Jean Pascal : Ca me va ! J'vous promet d'en prendre soin alors et qui sait, si un jour vous revenez en Ghysitia vous pourrez venir la voir !

Signy : Ce sera avec plaisir, je repasserai lorsque j'aurais une occasion. Je reviendrais vous voir dans l'après-midi si j'ai trouvé d'autres questions également!

Jean Pascal : Pas de problèmes, vos camarades peuvent aussi me poser des questions en attendant, j'aiderais du mieux possible !


Signy hocha du chef avant de retourner vers ses deux camarades. De nouveau, Signy se sentit frustrée. En effet, elle avait du mal à apprendre de ses erreurs. Elle avait de nouveau fait les choses dans son coin sans prévenir quiconque… 6 ans d’habitudes à ne compter que sur elle-même, tant qu’elle les gardait, être un groupe soudé ne serait pas possible. Elle regarda donc Abina et Edena.

Signy : Mes excuses, j’ai failli compromettre la mission en vous demandant pas. La leçon a du mal à rentrer…. Ceci dit, j’ai appris plusieurs choses. Premièrement, il y a bel et bien un repère caché dans le cimetière. Deuxièmement, il devient de plus en plus probable que la rébellion s’y soit installée. Troisièmement, ils seront au moins dix, avec probablement des personnes qui pourront reproduire… Vous savez de quoi je parle. Et enfin, il faudra s’attendre à une dominance de combattants physiques. Si vous voyez d’autres choses à demander, je vous laisse les lui demander directement, il m’a assuré qu’il fera son possible pour nous aider.

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana
Maître de jeu
Jevana

Féminin Nombre de messages : 541
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyMer 8 Avr 2020 - 14:10

Alors que Erina, Morgan et Telrar étaient à la recherche d'indices dans la maison du dénommé Kuryak, Xena se posa simplement sur une des chaise autour de la table en bois qui était au centre de la pièce. Puis y attrapa instinctivement la lettre qui se trouvait sur la table. Ce n'était peut-être pas grand chose, mais il fallait l'étudier. C'est alors que Xena survola des yeux les mots rédigés dans cette dernière.

- Lettre énigmatique posée sur la table ::
 

Xena : ... Qu'est ce que ça veux dire ce charabia ? Et c'est qui ce gardien d'ébène et ces anciens gris dont elle fait mention ?

La jeune femme appuya alors son dos contre la chaise sur laquelle elle était assise puis relut plusieurs fois la lettre en question, les sourcils froncés avant de relever la tête.

Xena : Peut être que cette lettre a un sens caché ? Pourquoi est-ce qu'on pousserait des personnes pour ouvrir une voie de toutes façon. Ça n'a pas de sens lu comme ça. Enfin bref, je donnerais ça à Signy ce soir lors du repas, elle aura peut être une réponse ou un semblant de réponse à tout ça... Mmh ?

Morgan : On va peut-être être interrompus. On devrait prévoir un comité d'accueil.

Xena fut interrompu dans son monologue par Morgan qui lui apporta une deuxième lettre, il semblait inquiet. Xena lu alors cette dernière à voix haute pour que Telrar et Erina puisse également l’entendre.

" Ça y est ! Le plan du chef est en marche ! Après avoir empoissonné le repas du Roi et de la Reine incognito, le pays n'a plus de dirigeants ! Il ne reste que cette petite peste à éliminer et ce sera le Chaos dans le royaume, on dirigera nous même Ghysitia et on exécutera nous même ces bâtards de bourgeois sur la place publique !!! Ça leur apprendra à avoir coupé la tête de ma mère il y a 10 ans pour avoir volé une des urnes du Pape Kasyade ! Brûlez tous en enfers, maudits Hérons, maudits Marqués et surtout Maudit pays pour m'avoir tout pris ! Seul le chef est digne de régner ! ... On a commencé à répandre les rumeurs sur Arnold et tous ces nigauds ont mordu à l'hameçon, on en a tué quelques uns pour pousser la véracité de la rumeur et ça a l'air de marcher, les gens commencent à paniquer, je suis sûr que ces abrutis de chevaliers sacrés eux-même le soupçonnent, le chef est génial ! ... L'un des jumeaux s'est porté volontaire pour se sacrifier pour notre cause, apparemment il a un cancer et il lui restait que peu de temps à vivre de toutes façon. Son frère va l'accompagner pour lui faire ses adieux du coup on lui confie la clef de la planque. Ça veut dire qu'on va rester enfermés dans la planque jusqu'à son retour, j'aime pas ça. Si je disparais trop longtemps les gens vont se douter de quelque chose, j'ai payé un sans abris qui me ressemble pour passer de temps à autre au Ragnard Pervers et venir de temps à autres chez moi, j’espère qu'il va pas trop se faire remarquer. En attendant on est plein de bouffe dans le QG, on pourras tenir deux semaines max, j’espère que le plan des jumeaux va fonctionner, ce sont de nouvelles recrues et ils sont pas super expérimentés, le chef dit que s'ils reviennent pas dans une semaine on va devoir emprunter la voie de secours pour remonter, bordel c'est une sacré trotte et la sortie mènera aux plaines gelées de Ghysitia... "

Xena : ... Quoi ? C'est donc bien eux qui ont tué les précédent dirigeants... Merci Morgan, c'est une preuve solide de leur culpabilité que tu nous as dégoté, bon boulot. Je suppose que le "jumeau" sacrifié est l'assassin qui a attenté à la vie de la Princesse Eléanora il y a quelques jours. Ça veut aussi dire qu'il y a encore son jumeau qui traîne dans le coin, je mettrai au courant Arnold de cette découverte, c'est très inquiétant. J'ai également trouvé moi-même une lettre un peu moins dissimulée sur la table. Tu as une idée de ce que peut bien être ce charabia Morgan ?

La femme d'apparence jeune tendit alors sa lettre à Morgan qui lui aussi avait trouvé son indice très rapidement.

Xena : T'en penses quoi ?

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo
Maître de jeu
Néo

Masculin Nombre de messages : 1541
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyMer 8 Avr 2020 - 21:34

Après le repas du midi, le groupe descendit à nouveau dans les bas quartiers. Ils se séparèrent alors en deux sous-groupes, l’un allant interroger le témoin, l’autre explorer la maison du suspect. Abina était dans la première équipe.

Signy : Au fait Abina, vous souhaitiez explorer les rues pour en savoir plus sur les autochtones à la base. Pour l’instant, ce ne sera pas possible puisque nous devons rester ensemble. Et que nous avons des questions à poser. Mais si vous le souhaitez et que Edana est d’accord, nous pourrons garder une heure pour que vous puissiez faire ce que vous souhaitiez faire.

Abina : Ah, c’est vrai ? Je dois avouer que, rien de me ferait plus plaisir ! Mais je sais que l’enquête est importante, j’essaierai de faire mon possible pour aider. Qu’est-ce ce que tu en penses, euh, Edana ?

Edana : Ça ne me pose pas de problème.

Abina : Merci ! En tout cas, c’est très gentil d’avoir pensé à moi, Signy ! Tu sais, tu peux me tutoyer, c’est mieux entre collègues !

Les trois femmes entrèrent dans la boutique du fleuriste. Abina fut émerveillée devant la beauté des fleurs blanches. Elle songeait à en acheter une, mais elle se demandait si elles pouvaient résister aux climats plus doux qui régnaient sur les autres continents, lorsqu’ils partiraient. Lorsque Signy interrogea Jean-Pascal, celui-ci expliqua que, effectivement, ces fleurs ne pouvaient survivre si elles ne se nourrissaient pas de neige, et qu’il était donc compliqué de les exporter.

Abina, pensées : Ah, zut ! Hélas, je ne maîtrise pas la magie de la neige, moi !

Signy pose toutes les questions auxquelles Abina aurait pu songer, l’Almée se demandait bien quelle question elle pourrait poser après ça. Cependant, les réponses du fleuriste étaient inquiétantes, le groupe de la résistance était sans doute plus nombreux que les mercenaires eux-mêmes, il faudrait donc y aller prudemment.

Jean-Pascal : J’espère juste que le reste de vos troupes est plus impressionnant que vous trois, pour le bien du royaume...

Abina fronça les sourcils. Mais qu’est-ce qu’il racontait celui-là ? Peut-être qu’elles n’étaient pas les plus fortes de leur groupe, mais ce n’était pas une raison pour les dénigrer de la sorte ! C’est vrai que Signy était plutôt faiblarde, mais elle était très intelligente, encore plus qu’Abina, cette dernière l’avait bien remarqué ! Pourtant elle-même était loin d’être stupide. Elle-même était capable de lancer des sorts redoutables, même si en retour elle était une unité fragile qui ne se destinait pas au front. Mais, surtout, la nouvelle Edana, elle avait l’air balèze ! Certes, Abina ne la connaissait pas encore et ne l’avait jamais vu se battre, mais elle devait être vraiment très forte ! Bah oui, autrement, elle n’aurait jamais pu être une capitaine de pirate, nom de nom ! Surtout en étant une femme ! Même si c’est vrai qu’Abina ne connaissait pas grand-chose aux pirates… Mais ça paraissait logique ! Edana devait être à la fois puissante et charismatique pour avoir été à la tête de toute une troupe de forbans !

Finalement, l’interrogatoire prit fin, et Signy s’excusa auprès de ses deux collègues.

Signy : Mes excuses, j’ai failli compromettre la mission en vous demandant pas. La leçon a du mal à rentrer…

Abina : Ne t’en fais pas, tu voulais bien faire. Eh puis, ça arrive à tout le monde de faire des erreurs, même aux meilleurs !

Signy : Ceci dit, j’ai appris plusieurs choses. Premièrement, il y a bel et bien un repère caché dans le cimetière. Deuxièmement, il devient de plus en plus probable que la rébellion s’y soit installée. Troisièmement, ils seront au moins dix, avec probablement des personnes qui pourront reproduire… Vous savez de quoi je parle. Et enfin, il faudra s’attendre à une dominance de combattants physiques. Si vous voyez d’autres choses à demander, je vous laisse les lui demander directement, il m’a assuré qu’il fera son possible pour nous aider.

Abina frissonna à la référence implicite de Signy. Elle devait vouloir parler du meurtrier qui s’était fait exploser dans la salle du trône ? C’est vrai que, si jamais il y avait d’autres types parmi les ennemis capables de reproduire de telles explosions, il valait mieux se préparer à l’avance. Mais comment s’en prémunir ? Ni Abina ni Signy ne semblaient maîtriser de sort de boucliers, et elles étaient à ce jour les deux seules unités de soutien du groupe. Peut-être que le groupe des hauts quartiers, en enquêtant dans la salle du trône, avait découvert un moyen de contrer ces explosions ? C’est ce que l’Almée espérait en tout cas, car sans ça, il lui semblait difficilement concevable d’aller se battre contre cet ennemi…

Abina : Très bien.

Abina s’approcha du fleuriste.

Abina : Si j’ai bien compris, il ne vaut mieux pas emmener ces fleurs avec nous, si l’on retourne dans un pays moins froid, mais il est possible de vous les acheter et de vous les confier pour que vous les entreteniez ici ?

Jean-Pascal : Oui, c’est exact, c’est ce qu’a fait votre amie.

Abina : Très bien. Dans ce cas, je vous achète… deux fleurs !

Jean-Pascal : Vraiment ? Oh, c’est bien généreux de votre part !

Après lui avoir donné 10 écus, Abina reprit :

Abina : Alors, à part ça, est-ce que vous pourriez nous indiquer à quel endroit exactement les membres de la résistance disparaissent au cimetière ? Et, est-ce que vous savez s’ils sont plusieurs alors, ou s’ils ont une sorte de clé, comme pour ouvrir un verrou ?



Après avoir obtenu les réponses à ces deux questions, Abina se tourna à nouveau vers Signy.

Abina : Que va-t-on faire, du coup ? Nos ennemis sont apparemment plus nombreux que nous. Qui plus est, s’ils ont la capacité de reproduire tu-sais-quoi, il faudra trouver une parade, avant toute tentative d’action. Peut-être qu’il serait préférable de laisser les chevaliers sacrés s’en charger ? Mais, nous n’obtiendrions alors pas la fameuse récompense prévue par le premier ministre… Nous sommes si proches du but ! On ne peut pas renoncer maintenant !

Elle mit sa main sur l’épaule de la stratège.

Abina : N’en veux pas à Jean-Pascal pour t’avoir traité de gamine faiblarde. La force n’est peut-être pas ton fort, mais tu as l’intellect pour toi ! J’ai cru comprendre que tu étais notre stratège, aussi notre groupe a besoin de toi, tu sais ? Est-ce que tu aurais une idée, Signy ? Comment pourrions-nous appréhender notre ennemi ?

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagalfar

Nagalfar

Féminin Nombre de messages : 5094
Age : 26
Localisation : Grado's keep
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyJeu 9 Avr 2020 - 5:03

Calcias resta songeur devant les personnes qui avaient l'attention occupée ailleurs, vers l'autel. Il ne pouvait pas prétendre comprendre cette dévotion montrée par ces gens dont il préférait rester éloigné, mais respectait volontiers ces choix.
Près de ces vitraux indécents, le Chef avait décidé d'entamer la discussion avec une personne... Noire ? Famille du Maudit pape, peut-être ? A moins que ce ne soit qu'une personne lambda.

Dans tous les cas, il ne comptait pas s'approcher non plus de cet endroit, à moins d'y être invité.
A la place, il se dirigea dans un coin plutôt reculé de l'église, près de l'entrée, dans un endroit qui ressemblait à une petite alcôve. Diverses petites choses y avaient été mises près d'une statue de taille moyenne représentant une femme aux oreilles pointues, l'air solennel et avec un ruban flottant derrière elle.
Naga, donc... La peinture qu'il avait entrevu à l'infirmerie faisait mention de cette déesse en titre. C'était donc leur déesse.
Et déjà qu'il avait une connaissance extrêmement limitée de la religion de son propre pays, en voir une autre le rendait curieux sur les deux en question.
S'il y en avait plusieurs, quelle était la vraie ? L'une, l'autre, les deux, aucune ?

Calcias soupira, avant de secouer la tête. Il n'en avait aucune idée, et il ne s'y était jamais vraiment intéressé avant. Mais c'était une problématique intéressante, bien que dangereuse à évoquer.
Il valait mieux pour lui de ne pas insister à propos.

Calcias : ... C'est vraiment une statue magnifique.

L'épéiste fixa le travail d'orfèvre néanmoins qui se tenait devant lui. Il n'était pas là pour se poser des questions pareilles, mais enquêter, et voilà qu'il commençait à se perdre dans les yeux de la sculpture.
Il finit enfin par examiner tous les objets l'entourant, des bougies aux présentoirs, pour ensuite s'intéresser à la statue elle-même.

Au vu de la proximité des deux bâtiments qui étaient l'église et le château royal, cela ne l'étonnerait pas qu'il existe un passage secret les reliant. C'était une supposition basée sur peu de choses, mais c'était une idée de départ pour bien fouiller, et avoir une idée de quoi regarder, même si cela n'amenait pas forcément au résultat escompté.
... Ou aucun résultat tout court. Il n'y avait absolument rien de suspect dans cette alcôve, aucun mécanisme spécial ou objet présentant une caractéristique anormale. Il fallait chercher ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dizzy Valdi

Dizzy Valdi

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 35
Localisation : Sur les traces du royaume de Cornebourg...
Date d'inscription : 01/04/2012
Fire Emblem favori : Awakening

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyJeu 9 Avr 2020 - 7:28

Au moins la lettre qu'il avait trouvé était facile à comprendre. Celle de Xena était bien plus énigmatique.

"... Il y a des statues grises et noires quelque part ?"

Il relut la lettre et cette fois, les rouages s'alignèrent.
"Le gardien d'ébène ne serait pas le pape Kasyade ? Et est-ce que gris ne désignerait pas un rôle ou un statut, comme... je ne sais pas, moi... chevalier sacré ?"


Dernière édition par Dizzy Valdi le Ven 10 Avr 2020 - 8:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 2: Princesse en danger !
Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» [Romans] Desert of Danger
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: