Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -14%
Apple AirPods Pro
Voir le deal
239 €

 

 Chapitre 2: Princesse en danger !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Pikafan

Pikafan

Masculin Nombre de messages : 440
Age : 21
Localisation : Pétaouchnok-land
Date d'inscription : 12/01/2018
Fire Emblem favori : Awakening

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyJeu 9 Avr 2020 - 19:50

Pov de Lamne.

Hmm… maintenant, c’est direction l’église.

Dommage que les autres aient refusé de faire les tours des rues. J’aurai aimé découvrir les habitations urbaines d’un peuple aussi aisé… Certes, à côté de nos huttes à nous, n’importe quelle maison peut sembler luxueuse aux yeux d’un Tagüel, mais il faut reconnaître que les décors de ce pays paraissent supérieurs à la normale.

Non pas que l’église ait quoi que ce soit à envier au reste de la cité, cela dit. Juste que… Bah, on en a déjà fait le tour, et c’est loin d’être notre première visite. On aurait pu faire d’une pierre deux coups les autres fois, non ?

Enfin… J’ai promis à tout le monde que je suivrai l’avis majoritaire. Je n’ai donc plus qu’à m’exécuter.

En milieu de journée, de nombreux visiteurs se sont éparpillés ça et là, à l’intérieur. Tous s’adonnent cependant à une activité similaire, à savoir la prière.

Ennuyé, je gonfle les joues et croise mes bras derrière la tête. La religion, c’pas vraiment mon truc.

Oh, on a des croyances, chez les Tagüels… Mais nous ne sommes pas aussi rigides sur son application que les peuples des cités. Ici, le moindre faux pas à ce propos pourrait amener notre tête à quitter nos épaules… Et me faire venir moi, gaffeur comme je suis, dans un lieu où la religion est partie intégrante de l’architecture, cela me paraît risqué.

Après, il y a bien un avantage que je dois reconnaître à cet endroit. Le silence qui y règne… Cela fait un bien fou, cela me rappellerait presque la tranquillité des plaines. Mes oreilles sont sensibles au brouhaha des villes (selon vous, pourquoi les Tagüels n’y vivent pas ?), et sans trop m’en rendre compte, je finis par fermer les yeux et me laisser bercer par les murmures et paroles chuchotées à voix basse.  

Si quoi que ce soit est dit à propos de notre enquête, je l’entendrai, c’est sûr. Même si je ne vois toujours pas pourquoi cette Résistance viendrait traîner ses pieds dans le coin…

… Sauf peut-être…

Je jette un œil au confessionnal, niché dans un coin de l’église. Avec ce qu’il s’est passé ce matin, la nouvelle de la mort de Billy a dû fuser assez vite. Peut-être que l’un de ses camarades pourrait venir se repentir à cause des remords ?…

… Mouais, il est quand même question d’un groupe qui envoie leurs membres se suicider au nom de leur cause. Pas dit qu’ils puissent éprouver ce genre d’émotions.

Tout cela me ramène à ma réflexion d’hier. Dans le fond, le mercenaire que je suis devenu est souvent chargé d’aller risquer sa peau au front. Si je dois y passer, ça serait bel et bien pour servir une cause…

Suis-je bien différent de ces types qui se sont volontairement tués pour le bien de leur groupe ?

Et suis-je bien différent de ces soldats qui ont littéralement fait barrage de leur corps pour sauver la Princesse ?

Si je n’ai jamais réellement interrogé mon implication au sein des Mercenaires de Gaïa, il me paraît clair que je n’ai pas l’abnégation nécessaire pour me sacrifier. Pour autant…

Ce n’est pas vraiment moi qui décide si oui ou non, je vais être amené à survivre à chaque bataille. Bien sûr, mes capacités à combattre comptent beaucoup…

Mais je n’aurai pas forcément l’occasion de me dire : là, je suis en danger, est-ce que je continue quand même ?

La mort peut survenir de n’importe où.

Et je m’y expose de plein gré par simple égard aux Mercenaires.

Sans jamais avoir pris la peine de réfléchir à ce que ça signifiait réellement…



… Bon sang.

C’est déprimant, tout ça.

Je comprends mieux pourquoi j’évite de trop réfléchir, d’habitude…

De dépit, je me rapproche du confessionnal. Je ne vais cependant pas jusqu’au bout de ma démarche, et m’assois à mi-chemin sur un banc, après avoir rabattu ma capuche sur ma tête. Si je me rapproche de trop près, on comprendrait très clairement ce que j’essaye de faire… De là, on ne devrait pas soupçonner qu’un Tagüel tente d’épier ce qui se dit à l’intérieur.

Ne reste plus qu’à attendre qu’une information croustillante me parvienne, je suppose…



Raaaaah, ça va être d’un ennui…

Très vite, mon attention se perd, et je regarde partout autour de moi. Calciné est non loin, en train d’inspecter une statue, tandis que Nez-Haut a entamé le dialogue avec un inconnu. Quant aux autres, où en sont-ils ?…

les petits noms de Lamne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurbervio

Gurbervio

Masculin Nombre de messages : 83
Localisation : A environ 150 millions de km du Soleil.
Date d'inscription : 04/01/2019
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyJeu 9 Avr 2020 - 21:22

Zaris resta au moins une bonne minute planter dans un coin à réfléchir. Contrairement au lieux précédents, il n'a aucune idée de par ou commencer son investigation. Il resta sur place encore un temps, regardant les allers et retours des personnes pour essayer de repérer un comportement suspect. Mais les gens qu'il voit passer sont juste la pour faire leur prière vers l'autel. Donc rien à signaler pour le moment.

Il finit par se dire que rester immobile ne vas pas faire avancer les choses et commença à déambuler dans l'édifice à la recherche d'une quelconque piste. Après tout, ils avaient jusqu'au soir pour chercher. Sur son chemin il essaya de trouver quelque chose en cherchant un signe suspect sur les murs, un truc par terre. Mais encore une fois, rien de suspect. Il n'avait pas encore fait tout le tour de l'église mais l’apparente inutilité de sa démarche le fit soupirer et s'arrêta de marcher. Il se dit cette fois que déambuler au hasard à la recherche d'indice ne l'aidera pas non plus.

Mais faute d'avoir une meilleur idée, il reprend ses recherches en espérant tomber sur quelque chose ou qu'un de ses compères ait une meilleur idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix

Phoenix

Féminin Nombre de messages : 176
Age : 24
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 04/07/2016
Fire Emblem favori : Echoes : Shadows of Valentia

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyVen 10 Avr 2020 - 20:02

Erina avait partagé toutes les informations qu'elle avait obtenu au reste du groupe. Elle n'était pas mécontente des indices qu'ils avaient récoltés. Ils avaient maintenant de quoi faire progresser leur enquête. Une fois que chacun eut terminé ce qu'il avait à faire, ils quittèrent le bar pour retourner à l'Église. Sur le chemin, Xena les félicita pour leur travail, puis ils purent profiter du repas qui leur avait été servi.

La jeune femme s'était installée près de Telrar. Ne voulant pas faire de favoritisme, ce dernier lui remboursa tous les éccus qu'elle avait dépensé au bar comme il l'avait fait pour Signy. Elle fut touchée par sa générosité, bien qu'également gênée. Elle non plus n'avait pas grand chose à acheter... Ses seuls dépenses partaient dans les soins pour Mira et l'entretien de sa lance et de ses pièces d'armure. Néanmoins, elle accepta en le remerciant chaudement.

Le lendemain matin, ils partirent pour les rues des taudis. Erina était contente que cet endroit ait été choisi par la majorité d'entre eux à la place du marché noir. Elle tenait à enquêter dans la maison de Kuryak, l'homme qui lui avait été indiqué par le barman. Elle était certaine que cet endroit pouvait leur donner de précieux indices.

Lorsqu'elle pénétra dans la maison inoccupée en compagnie de Telrar, Xena et Morgan, la jeune femme resta sur ses gardes. Elle n'aimait pas entrer par effraction dans la maison de quelqu'un, mais elle n'avait pas d'autre choix. Même si elle se sentait mal à l'aise, elle n'était pas ici pour voler quoi que ce soit mais bien pour trouver des indices.

- Je vais fouiller la chambre, fit t-elle à l'intention de ses camarades.

Accompagnée de Morgan, elle poussa la porte de bois pour accéder à ce qu'elle pensait être la chambre à coucher. La pièce était simple. Il ne s'y trouvait qu'un lit, un bureau et une large commode.

Elle fouilla le lit et trouva un morceau de papier dissimulé sous l’oreiller. Erina l’attrapa et  le déplia pour le lire.

Trois voies te seront ouvertes. La voie pourpre se terminera avec un aller simple en enfer. La voie dorée te mènera au trésor des abysses. Cependant il te faudra passer une épreuve solitaire pour la terminer, échoue et un aller simple pour l'enfer t'attends. Si tu n'a pas confiance en tes capacités soit sage et recule, dans le cas contraire accède à cette épreuve et prépare toi. La voie Nocturne quand à elle te mènera au cœur des abysses. PS: Le chef dit que l’épreuve est trop dangereuse, même lui ne s'y est pas frotté, nous avons perdu dix personnes là dedans, je veux bien devenir riche mais je préfère rester en vie... Le chef a raison, au diable le trésor !!!

Qu-est ce que ça signifie ? Se questionna t-elle. Sagissait t-il d'une sorte de carte au trésor ?

Elle retourna auprès du reste du groupe et écouta la lettre qu'avait trouvé Morgan de son coté.

Sa respiration s'était accélérée au fur et à mesure qu'il lisait. Elle avait sentit son cœur se serrer aux mots "maudits marqués", mais ce n'était pas ce qui l'inquiétait le plus. Ces quelques lignes répondaient à bien des questions qu'elle s'était posé... La résistance avait donc bien assassiné le roi et la reine, et ils tentaient maintenant de faire passer le premier ministre pour responsable de ce crime. La jeune princesse était en grand danger. Il fallait agir vite.

- J'ai moi aussi trouvé quelque chose, fit t-elle en leur listant l'étrange note qu'elle avait trouvé sous l'oreiller. Je ne suis pas sûre que ce soit bien utile mais c'est assez étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 17
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyVen 10 Avr 2020 - 23:30

Se trouvant à la limite entre le bas et le haut quartier, l’auberge de « la colline gourmande » était très bien située. Les talents de cuisinière de la patronne, l’alcool peu cher et la bonne humeur communicatives des employés faisaient que l’auberge ne désemplissait jamais. Même en milieu d’après-midi, la taverne était déjà bondée. Un duo était attablé près de l’âtre, partageant un repas copieux. Dos au mur, sur le banc le plus prêt de la cheminé était Mwindo, un jeune homme à la peau noire et au visage expressif. Entre quelques bouchées voraces, il racontait son dernier succès à son compagnon attablé en face de lui. Ce dernier était un homme d’une quarantaine d’années au visage rougeaud. Ses cheveux ras ainsi que la courte barbe qui lui mangeait le visage grisonnaient. Il écoutait le récit de son compagnon avec un intérêt mêlé d’amusement tout en sirotant un breuvage alcoolisé.

« Alors, je me suis présenté à l’arrière du manoir devant la porte des domestiques comme tu me l’avais conseillé. Un employé est venu m’ouvrir. Il m’a toisé de haut en bas avec un air dégouté comme si j’étais un vagabond puant le crottin ou je ne sais quoi.  

- A la décharge de ce domestique, observa le vielle homme avec un sourire moqueur, tes dernières missions ont surtout consisté à soigner des animaux de fermes. Tu ne penses pas que ton vieux gambison troué et ton manteau miteux avaient des relents de bouse de vache à force ?

- Hahaha. Non car contrairement à vous autres de la milice, mon cher Nikolai, je sais ce que c’est l’hygiène. Bref, ce petit péteux m’a fait poireauter dans le froid pendant dix minutes, refusant catégoriquement de me laisser entrer en insistant que la lettre de recommandation que tu m’avais donnée était une fausse. Il a fallu que la chef de cuisine vienne personnellement voir ce qu’il se passait pour que je sois enfin autorisé à entrer. Tu aurais dû voir la tête du blondinet quand sa chef s’est mise à l’enguirlander devant…un problème ? » demanda-t-il en voyant son compagnon de table grimacer.

« S’il travaillait aux cuisines alors le blondinet dont tu parles était probablement le fils ainé de mon frère, expliqua Nikolai en se réservant un verre d’alcool. J’ai rendu pas mal de services au notable chez qui je t’ai envoyé et il m’apprécie, ce qui m’a permis de faire embaucher le gamin en tant qu’apprenti dans son manoir. Et je t’arrête tout de suite, garde tes excuses : ‘’petit péteux’’ est une description assez apte pour mon cher neveu. Enfin, assez parlé de lui, j’imagine que tout est rentré dans l’ordre ensuite ?

- Oui, acquiesça le mage, soulagé de ne pas avoir accidentellement froissé son bienfaiteur et meilleur contact dans la cité. J’ai réussi à retirer le maléfice dont était victime monsieur Klimenko et heureusement : Puissant marchand ou non, il a dû froisser quelqu’un de particulièrement dangereux pour devenir la cible d’un truc aussi costaud. Ça n’a pas été une mince affaire de dissiper complètement le sortilège sans lui laisser de séquelle.

-Disons que monsieur Klimenko aime un peu trop les femmes. Surtout celles des autres, ricana le soldat. Beau travail Mwindo, ça devrait t’aider à former plus de connexions à Ghysitia. Et à voir ta nouvelle dégaine je suppose que la paye a été bonne ?

Mwindo acquiesça en soupirant. Il avait un peu exagéré niveau dépense après avoir reçu sa dernière paye : il en avait profité pour remplacer la pierre de son bâton de soin ainsi que son tome de flux presque épuisé, mais aussi une bonne partie de sa garde-robe, s’achetant une nouvelle paire de bottes ainsi qu’un manteau neuf plus adapté au climat local. Enfin, il s’était fait plaisir en s’offrant une excellente brigandine, qu’il portait par-dessus son gambison, pour plus de protection et un baudrier spécialement conçu pour les mages permettant de garder un tome de magie à portée de main. Si bien que même après cette dernière entrée d’argent assez conséquente, ses fonds personnels étaient de nouveau au plus bas.

- Merci, ça a été une véritable bouffée d’air frais. Au moins je vais pouvoir améliorer mon ordinaire pour quelque temps. Tu n’aurais pas d’autres opportunités similaires à me proposer, demanda le jeune mage ?

- Rien pour l’instant. A moins que tu acceptes enfin la proposition du cirque du Dr Lao ? Je te verrais plutôt bien en clown magicien tu sais.

- Ah oui. Avec toi en danseuse de cabaret j’imagine ? railla le jeune mage en raclant contentieusement le fond de son bol. C’était son premier bon repas depuis une semaine. Je suis un vrai mage mon cher Nikolai. Quitte à me ridiculiser pour gagner ma croute, je préfèrerais ne pas ridiculiser mon art.

- De toute façon, je ne sais pas si le Dr Lao va pouvoir continuer ses représentations au vu des rumeurs qui circulent en ce moment. J’ai bien peur que trouver du travail à Ghysitia ne devienne vraiment compliqué dans les semaines qui vont suivre, surtout pour les étrangers comme toi ou les gens du cirque du Dr Lao, grommela le soldat en se levant. Sur ce, je vais te laisser gamin : mon service de garde ne va pas tarder à commencer. Je te fais signe si j’ai du nouveau.

-Nous pouvons faire un brin de route ensemble si tu veux, répondit le jeune homme en se levant à son tour. J’avais l’intention de me rendre à l’église de toute façon.

- Toi ? s’étonna le soldat. Il me semblait que ceux qui pratique la magie noire n’était pas particulièrement pieux.

- Pas particulièrement non. Mais vu la malchance qui me colle au fondement depuis que j’ai quitté Flusseim, peut-être qu’une petite prière auprès de la déesse ne me ferait pas de mal… »

Ou peut-être que la déesse déciderait de le punir pour sa frivolité. Il était venu à Ghysitia d’une part pour voir du pays et d’autre part parce qu’il croyait qu’il y aurait plus d’opportunités pour ses compétences. Or passé l’attrait de la nouveauté, Mwindo s’était vite lassé de la neige : quelle idée de fonder un pays dans un endroit pareil ! La double peine venait du fait que trouver un bon travail s’était avéré difficile sans recommandation. En cela Nikolai avait été d’une aide précieuse, mais en tant que simple officier de la milice et personne de basse extraction, il ne pouvait pas l’aider à accéder aux opportunités les plus lucrative. Le mage avait ainsi enchainé les petits boulots, gagnant juste assez pour survivre jusqu’au travail suivant et cette situation lui pesait de plus en plus : s’il ne trouvait rien d’intéressant dans les prochains jours, il devra se résoudre à rentrer à Flusseim.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mwindo se réveilla en sursaut, jetant un regard noir à la vieille dame qui venait de le réveiller d’un coup de coude dans les côtes. Regard noir qu’elle lui rendit bien.

« Vous ronflez, déclara-t-elle d’un ton sec »

Le mage noir cligna des yeux un instant le temps de comprendre ce qu’on venait de lui dire. Puis il se racla la gorge d’un air embarrassé. Il sentit autour de lui plusieurs regards, tantôt amusés tantôt réprobateurs. Décidant qu’il s’était suffisamment ridiculisé, le mage se leva en marmonnant quelques mots d’excuse puis s’éloigna des autres fidèles pour les laisser à leur recueillement. Au hasard il se dirigea vers l’un des grands vitraux de l’église devant lequel il se planta en faisant mine d’être plongé dans une profonde réflexion. Intérieurement il pestait contre sa propre négligence : un bon repas chaud couplé à l’atmosphère paisible du lieu de culte avait fait qu’il s’était assoupi en public. Non pas qu'il fut inquiet au sujet de voleurs éventuels, quiconque serait assez téméraire pour tenter de fouiller dans ses affaires aurait une surprise particulièrement désagréable. Mais le fait que des individus dangereux au point de menacer la famille royale soient dans la nature poussait à la vigilance.

« Il y a aussi le fait que j’étais tout de même en train de ronfler dans le temple de Naga alors que j’étais venu implorer sa protection. Qui sait ? Elle pourrait décider de me punir pour cet affront, pensa-t-il avec amusement. »

Néo : Bonjour. Excusez-moi, pourrais-je vous demander un renseignement ?

Surpris, Mwindo se retourna vers l’individu qui venait de l’accoster.

Mwindo : Hmm ? Oh, bien sûr. En quoi puis-je vous aider ?

Néo : Je me nomme Néo, et je suis le chef du groupe de mercenaires que le premier ministre Arnold a recruté pour enquêter dans les hauts quartiers. J’aurais aimé savoir, si, vous auriez eu vent de quelque information sur l’homme qui a commis l’attentat de la semaine dernière.

« …O divine Naga, si tu m’écoutes j’espère que tu ne m’en tiens pas rigueur pour ma désinvolture et que ceci n’est pas ta manière de me porter assistance pour mieux me faire souffrir ensuite. Cela dit, un groupe de mercenaires ? Pourquoi avoir recourt aux services d’une tierce partie pour une affaire aussi sensible ? Surtout des mercenaires quoi, des gens pas particulièrement renommés pour leur loyauté…Non, le fait que la famille royale leur accorde une telle confiance est probablement la preuve qu’ils sont fiables. »

Mwindo : Désolé, je ne suis pas d’ici en fait. Mais je connais quelqu’un qui pourrait peut-être vous renseigner : Un officier de la maréchaussée Ghysitienne. Il devrait me rejoindre ici même dès qu’il aura terminé son service.

Néo : Ah, vraiment ? Dans ce cas, je veux bien attendre, si vous êtes disposé à ma présenter à cet homme. Vous dites que vous ne venez pas de cette région, pourquoi êtes-vous venus ici en ce cas ?

Mwindo : Principalement pour satisfaire ma curiosité. Ma ‘’base d’opération’’ pour ainsi dire est Flusseim. Je suis moi aussi un mercenaire en quelque sorte même si je travaille généralement seul. Occasionnellement en groupe. Une de mes connaissances m’a parlé de cet endroit et j’étais curieux de voir comment était une cité dirigée par des laguzs au lieu de beorcs. Pas bien différentes en fin de compte. J’ai fait l’erreur de supposer que mes..compétences (et pour illustrer ses dires il pointa du doigt successivement le tome de magie sanglé à sa cuisse droite et le bâton de soin dépassant de son dos) m’aideraient à trouver facilement du travail. Malheureusement il semblerait que les Ghysitiens n’aient pas besoin de mes services au point d’engager un mage étranger dont personne n’a jamais entendu parler ! Sans l’aide de Nikolai, c’est le gars que nous attendons, j’aurais probablement plié bagage depuis la semaine dernière !

Néo : Ah, vraiment ? Si le comprends bien, vous êtes un mercenaire en solo, et vous êtes à la recherche de travail ?

Néo se gratta la tête. Cet homme était à la recherche de contrats, alors que, dans le même temps, la milice de Gaïa manquait cruellement de main d’œuvre, surtout depuis la désertion d’une partie de ses troupes après la mort d’Arsenus. Et si le groupe engageait cet homme en son sein, cela pourrait répondre à leurs besoins mutuels ? Mais, Néo n’avait pas encore assez d’informations sur lui.

Néo : Vous m’avez montré vos armes, un tome et un bâton. Êtes-vous capable de soigner les blessures ? Quant à votre tome, à quelle catégorie de magie appartient-il ? Ah, et, soi-dit en passant… Je me suis présenté, mais il ne me semble pas que vous m’ayez dit votre nom… ?

Mwindo: Mwindo pour vous servir mon cher monsieur ! Je suis un mage noir, même si ma magie offensive n'est plus ce qu'elle était à cause de circonstances indépendantes de ma volonté. Attaquer avec la magie noire me demande plus d'effort que ça devrait. Pour l'instant je préfère plutôt jouer un rôle de soutien. Et effectivement j'aimerais me joindre à un groupe ou une guilde pour plus de stabilité.

Néo : Eh bien, enchanté, Mwindo ! Eh bien, ça tombe bien, car notre groupe de mercenaires est justement disposé à recruter, et, notamment des unités de soutien dont nous manquons fort ! Pour vous dire, à ce jour nous n’avons qu’une seule unité utilisant les bâtons de soin. Je peux donc te proposer, Mwindo, de te joindre à nous. Cela étant dit, je ne vais pas te mentir, notre situation n’est pas encore toute rose, nous n’en sommes encore qu’à nos débuts et nous ne roulons pas sur l’or. Mais nous pourrons déjà te proposer les contrats qui nous sont demandés. Qu’en penses-tu ?

Mwindo: Je pense que ce serait déjà un très bon départ d'avoir des compagnons pour couvrir mes arrières ! Sans compter que vu la nature de la mission dont on vous a chargée, un succès permettrait d'asseoir la notoriété de la milice de Gaia... Eh bien, si vous voulez bien de moi, je serais ravi de me joindre à vous, Néo. Cette mission me permettra de faire mes preuves. (et voir si ça vaut réellement le coup de rejoindre ce groupe).

Néo : Très bien, dans ce cas, ravi de t’accueillir parmi nous ! Il faudra que je te présente à ma collègue Xena pour finaliser ton recrutement. Il faut savoir que nous sommes deux à diriger le groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
teamexplosive

teamexplosive

Masculin Nombre de messages : 978
Age : 18
Localisation : Dans ma chambre -_-"
Date d'inscription : 19/02/2017
Fire Emblem favori : Seisen no Keifu

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptySam 11 Avr 2020 - 14:53

Après la caserne des chevaliers sacrés, il fallait aller à l'église. Au moment où il franchit la porte de la grande bâtisse, Kurtis se souvint qu'il avait dit que fouiller l'église s'avérait une mauvaise idée car il ne soupçonnait pas Kasyade et pensait sérieusement que si un indice était à trouver là-bas, le pape l'aurait déjà trouver seulement voilà, le chaman refusait de reconnaître que les deux enquêtes précédentes l'avaient quelques peu épuisés... Il fit alors du sur place pendant toute la visite dans le lieu saint qu'était l'église, faisant mine de chercher du regard un quelconque indice sans réellement s'impliquer... C'est alors qu'elle arriva... La nouvelle recrue : Un dénommé Mwindo... Non, plus important, il s'agissait d'un autre utilisateur de magie noir !!! Kurtis s'empressa, après le recrutement du nouvel intervenant de se diriger vers lui, lui serrant la main et récitant sa présentation de manière presque innée :

- Je m'appelle Kurtis ! Je maîtrise moi aussi la magie noir et...

Le chaman s'interrompit. Il remarqua qu'il parlait à un total inconnu. Certes, il allait fréquenter le nouveau venu, étant donné qu'ils seraient embarqués avec les autres dans les quêtes dans lesquels la milice de Gaïa s'embarquerait mais il était d'habitude si timide que se révéler de la sorte devant un inconnu à peine rencontrer s'avérait étrange pour le chaman. Sans même finir sa phrase, il s'excusa une fois, puis deux et il partie en courant, honteux de son hideuse prestation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunashy

Zunashy

Masculin Nombre de messages : 2152
Age : 26
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Three Houses

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptySam 11 Avr 2020 - 16:30

Une fois arrivé à la maison, Telrar fit mine de rester silencieux et derrière tout le groupe jusqu'à ce que chacun prenne une décision.
Cette maison ne fut clairement pas le genre où le mercenaire voulu vivre toute sa vie.

Voyant que le groupe occupe déjà la plupart des endroits importants, il réfléchit à ce qu'il pouvait inspecter.
Les seules preuves pour communiquer avec un groupe sont les actes et les écrits.
Il chercha alors de son côté, ne trouvant aucune lettre sur divers meubles, il finit par s'attaquer à l'étagère avec beaucoup de livre abîmés.
Il prit un livre, portant sur la cuisine, ce qui l'intéressa, puis le posa sur le sol après avoir tourné toute les pages de façon brève.

Il piocha un autre livre dans la bibliothèque qui lui paraissait trop vieux et pas en bon état, en effet, celui ci n'arrivait plus très bien à tenir les pages, l'une d'entre elle dépassa. Telrar tenta de faire rentrer tant bien que mal la page dans le livre mais n'y arriva pas. Curieux, il tira un peu sur cette page, qui fut en réalité une lettre glissée, ce qui expliqua pourquoi elle ne tenait pas dans le livre.

Il l'a lu alors par réflexe :

" 1 millions d'écus, c'est le prix que le fournisseur de bracelet réclame juste pour un seul d'entre eux... Saloperies de mages, ils ont de la chance que ces bracelets soient nécessaire à la réussite de notre plan. On a du payer en tout 4 millions d'écus, on va en donner un de chaque aux jumeaux, le chef dit que si les choses tourne mal le deuxième devra se donner la mort aussi et emporter les preuves avec lui. Le chef fait bien de se méfier, parait que les tortures que font subir les nobles pour avoir des réponses à leurs questions sont atroces, personne voudrait subir ça. Il va donc nous rester deux autres bracelets avec nous, faut pas les gâcher, ils nous serviront pour venir à bout de Kasyade et Arnold. Enfin, j'espère que ça va marcher, ces deux là ont une puissance hors du commun et je ne sais pas si Arnold peut subir les effets de ces dernier vus que c'est un Manakete... Le chef m'a encore engueulé parce que j'écris nos exploits sur ces lettres et m'a demander de les brûler... Et puis quoi encore ?! Je veux partager cette histoire avec mes futurs enfants et petits enfants, c'est grâce à nous que la famille royale et l'Eglise vont disparaître ! "

Il partagea cette information avec les autres.

"L'avarice, l'arogance, et la vengeance, j'étais pas si loin d'être comme eux, au final" pensa le garçon en fermant les yeux après avoir écouté les autres.

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Zuna_510
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VItheSixth

VItheSixth

Masculin Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 28/09/2018
Fire Emblem favori : Blazing Sword

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyDim 12 Avr 2020 - 13:21

Finley taillait nerveusement un morceau de bois qu'il avait « emprunté » sur le chemin à l'aide de son couteau de chasse.

Il se disait qu'il avait bien fait de rester à l'entrée de la caserne pour monter la garde : la commotion qu'il a entendu depuis l'extérieur et le rapport qui suivit ne l'avait clairement pas mis à l'aise. Déjà une rixe mortelle pendant l'enquête, et le Premier Ministre qui envoyait les mercenaires vers un combat sans merci contre des fanatiques…

Il n'était toujours pas devenu un guerrier. Ni son entraînement à bord de l'aéronef, ni sa maigre expérience de combat réelle n'allait changer ça en mieux. Le jeune homme n'avait pas l'habitude de se sentir aussi inutile. D'ordinaire, tout le monde pouvait compter sur lui, mais dans de telles situations, il était complètement dépassé. Quel genre de vie les autres avaient pu mener pour en arriver à supporter la violence comme ça ?

Alors que le groupe dirigé par Néo se dirigeait à nouveau vers la grande église, son morceau de bois commençait à ressembler à une petite poupée. Une grosse tête ronde et une robe qui n'attendaient plus que d'être ornées de gravures pour faire joli. Il se disait qu'il l'enverrait à sa famille en même temps que l'argent ce mois-ci, et cette pensée le rassurait. L'édifice gothique était impressionnant, il n'avait rien à voir avec l'architecture austère de l'Académie de Beverten qu'il avait visité quelques semaines plus tôt. Mais cette fois plus de pape, de Premier Ministre ni de princesse. C'était juste eux et quelques croyants épars sous les yeux de la Déesse.

Finley regarda du coin de l'œil ses camarades vaquer à leurs occupations et faire avancer les choses. Néo interrogea un homme qui portait une tenue violette, sans doute un étranger, et fut rapidement rejoint par Kurtis. Lamne inspecta en vain le confessionnal dans l'espoir d'y dénicher un suspect. Calcias admirait la décoration intérieure tout en fouillant discrètement le fond de l'église.

En fait, seul Zaris semblait tout aussi perdu que lui. Zaris qui, au passage, lui semblait le plus proche d'une personne ordinaire parmi tous les membres de la Milice de Gaïa. Même si ça n'avait pas empêché de tailler en morceaux le suspect de la caserne…

La lame du couteau dérapa à cette pensée, interrompant son geste machinal et lui coupant légèrement le bout du pouce. Il sursauta sur le coup mais ce n'était rien de grave. Posant ses affaires à ses pieds pour chercher de quoi panser sa plaie, il marqua un temps d'arrêt. L'effusion de sang avait tâché sa sculpture au niveau de la gorge.

Sa propre gorge le démangea soudain. Était-ce un présage ou seulement son angoisse qui lui jouait des tours ? Qu'est-ce qui l'attendait au bout de cette affaire ?


Dernière édition par VItheSixth le Dim 12 Avr 2020 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 441
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyDim 12 Avr 2020 - 15:51

Du coté de Signy...

Abina : Alors, à part ça, est-ce que vous pourriez nous indiquer à quel endroit exactement les membres de la résistance disparaissent au cimetière ? Et, est-ce que vous savez s’ils sont plusieurs alors, ou s’ils ont une sorte de clé, comme pour ouvrir un verrou ?

Jean-Paul: Eh bien, pour répondre à ces questions dans l'ordre. Comme je l'ai dit à la jeune femme à vos cotés, je n'ai aucune idée de où disparaissent ces gens, quand je dis qu'ils se volatilisent c'est que je n'en ai actuellement aucune idée, sinon je vous aurais déjà donné les indications. Il faut savoir que lorsque je les prend en filature je le fait de très loin, j'voudrais pas que ma femme se fasse punir à ma place par la Résistance m'voyez ? C'est aussi pour ça que j'arrive toujours à avoir un visuel sur le cimetière uniquement lorsque ces couards disparaissent ! En ce qui concerne une clef...  Je ne sais pas si ça peux vous aider mais il y avais toujours au moins une personne portant un drap recouvrant quelque chose dans ses mains... Que ce soit à l'aller ou au retour ! Si ils sont seuls à aller et revenir du cimetière c'est la même chose d'ailleurs il y a toujours ce drap blanc qui m’empêche de voir ce qu'ils transportent. Bref, j'espère que ça pourra vous aider je sais que ce n'est pas grand chose mais c'est l'mieux que je puisse faire !

Une fois que Jean-Paul eut fini de répondre aux questions des deux jeunes femmes il leur adressa un dernier sourire avant de s'occuper d'autres clients qui attendaient leur tour depuis maintenant plusieurs minutes.

Du coté de Xena...

Morgan : Le gardien d'ébène ne serait pas le pape Kasyade ? Et est-ce que gris ne désignerait pas un rôle ou un statut, comme... je ne sais pas, moi... chevalier sacré ?

A ces mots, Xena ne savais pas trop quoi répondre à Morgan et il y eut un silence gênant qui s’installa dans la pièce, il fallait dire que l'homme avait beaucoup d'imagination, ça c'était sur.

Xena : Eu, eh bien... C'est une hypothèse intéressante Morgan. Mais, si tu veux mon avis, aller pousser le Pape Kasyade ne me semble pas être une option valide, à moins de vouloir se faire raccourcir de quelques centimètres, si tu vois ce que je veux dire.

A son tour la collègue Marquée de Xena vint à leurs rencontre, elle aussi une lettre en main. Xena se demanda combien de lettres étaient encore dissimulées dans l'habitation du dénommé Kuryak.

Erina J'ai moi aussi trouvé quelque chose, fit t-elle en leur listant l'étrange note qu'elle avait trouvé sous l'oreiller. Je ne suis pas sûre que ce soit bien utile mais c'est assez étrange.

Xena prit la lettre que lui tendit ensuite Erina et lui fit un signe de tête pour la remercier.

Xena : Merci Erina, c'est une bonne trouvaille que tu as faite également. Je vais lire cette lettre tout de suite.

Trois voies te seront ouvertes. La voie pourpre se terminera avec un aller simple en enfer. La voie dorée te mènera au trésor des abysses. Cependant il te faudra passer une épreuve solitaire pour la terminer, échoue et un aller simple pour l'enfer t'attends. Si tu n'a pas confiance en tes capacités soit sage et recule, dans le cas contraire accède à cette épreuve et prépare toi. La voie Nocturne quand à elle te mènera au cœur des abysses. PS: Le chef dit que l’épreuve est trop dangereuse, même lui ne s'y est pas frotté, nous avons perdu dix personnes là dedans, je veux bien devenir riche mais je préfère rester en vie... Le chef a raison, au diable le trésor !!!

Xena posa son menton contre le dos de son gantelet lors de la lecture, puis fronça les sourcils.

Xena : Ces lettres sont de plus en plus incompréhensibles et cette dernière partie m’inquiète fortement. Si on admet que leur chef est quelqu'un de puissant et qu'il ne veux pas se risquer à avoir le dit trésor, il est catégoriquement hors de question que qui que ce soit s'y risque. La vie est plus précieuse que n'importe quel trésor, je ne laisserais personne risquer sa vie inutilement pour une babiole ou des écus pour quelque chose qui ne concerne pas notre mission. Je mettrais les points sur I à ce sujet ce soir si quelqu'un mentionne ne serait-ce que l'idée de prendre un risque aussi stupide. Pour ce qui est du reste de la lettre elle est, comme les autres, totalement incompréhensible. On étudiera ça plus en détails lors du repas de ce soir, peut-être que Signy aura une idée, même si ça risque d'être compliqué sans un contexte plus clair, m'enfin, on ne sait jamais.

Après quelques heures, ce fut Telrar qui trouva une lettre un peu plus dissimulée que les autres. Après l'avoir lui même lu à voix haute, il la remit ensuite en mains propres à Xena qui y jeta de nouveau un œil.

Xena : Merci beaucoup Telrar. C'était bien vu d'aller fouiller les étagères remplies de livres. Je tacherais de me souvenir de l'astuce à l'avenir dans nos futures enquêtes. Je t'avoue que je n'y aurais pas pensé moi-même d'aller regarder par là. Je vais relire les lettres en plus de celle que tu m'as apportée, il ne nous reste plus que quelques minutes d’enquête ensuite on ira rejoindre Signy, Abina et Edena sur la place avant d'aller au château. Il commence à se faire tard. Le temps que je relise ça, allez fouiller quelques recoins on ne sait jamais, un indice nous est peut-être passé sous le nez.

1 millions d'écus, c'est le prix que le fournisseur de bracelet réclame juste pour un seul d'entre eux... Saloperies de mages, ils ont de la chance que ces bracelets soient nécessaire à la réussite de notre plan. On a du payer en tout 4 millions d'écus, on va en donner un de chaque aux jumeaux, le chef dit que si les choses tourne mal le deuxième devra se donner la mort aussi et emporter les preuves avec lui. Le chef fait bien de se méfier, parait que les tortures que font subir les nobles pour avoir des réponses à leurs questions sont atroces, personne voudrait subir ça. Il va donc nous rester deux autres bracelets avec nous, faut pas les gâcher, ils nous serviront pour venir à bout de Kasyade et Arnold. Enfin, j'espère que ça va marcher, ces deux là ont une puissance hors du commun et je ne sais pas si Arnold peut subir les effets de ces dernier vus que c'est un Manakete... Le chef m'a encore engueulé parce que j'écris nos exploits sur ces lettres et m'a demander de les brûler... Et puis quoi encore ?! Je veux partager cette histoire avec mes futurs enfants et petits enfants, c'est grâce à nous que la famille royale et l'Eglise vont disparaître !

Xena : ... Un bracelet ? De quoi est-ce qu'ils parlent ? C'est confus, comme le reste des autres lettres. En tout cas, merci toute puissante Ashunera de permettre à ce genre d'idiots d’exister. Je suis d'accord avec le chef de cet idiot, bien qu'il soit un ennemi. Ecrire toutes ces preuves sur papier, il faut vraiment être idiot. Sachant qu'une des lettres n'était même pas dissimulée du tout puisqu'elle était sur la table, directement exposée aux yeux de la moindre personne qui rentrerait. A moins que ce soit le sans abris que l'une de ces lettres fait mention qui l'avait trouvée et lue ? Bref, ça ne nous regarde pas.

Après un dernier quart d'heure à relire les lettres plusieurs fois et que ses alliées eurent fouiller les moindre recoins de la maison. Xena se leva de la chaise ou elle était assise.

Xena : Allez, il est temps d'y aller. Abina dois être morte de froid à force de nous attendre. Beau boulot tout le monde, je suis fière de vous. J'espère que les autres ont récoltés des renseignements intéressant auprès du fleuriste. On verra les notes de Signy en chemin et on discutera à tête reposés lors du repas de ce soir. J'espère que le groupe de Néo a lui aussi récolté assez d'indices pour qu'on puisse obtenir cette fameuse récompense de la part d'Arnold. Quoique, non. Je n'ai aucun doutes qu'ils s'en soient sortis. J'ai décidé de tous vous faire confiance, ce n'est pas pour rien. Allons y.

Une fois les retrouvailles faites avec une Abina tremblotante et une Signy qui semblait satisfaite, Xena demanda les détails de leurs trouvailles sur le chemin et tout le monde se partagea les diverses informations récoltées cette après-midi là tout en gravissant les longues marches menant aux Hauts Quartiers de Ghysitia. Bientôt le groupe de Néo et celui de Xena se rencontrèrent devant les portes du château de Ghysitia avant d'y pénétrer pour le repas du soir tant attendu ou chaque équipe partagera ses différentes trouvailles autour d'un copieux repas.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.


Dernière édition par Jevana le Mar 5 Mai 2020 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 441
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyLun 13 Avr 2020 - 16:18

Les mercenaires arrivèrent dans la salle à manger où le Pape Kasyade, le Premier Ministre Arnold ainsi que la Princesse de Ghysitia Eléanora les attendaient. La pièce se situait non loin des cuisines où une odeur agréable s'y dégageait. Les pièces se trouvant toutes deux dans l'aile gauche du château au rez de chaussé. Ainsi que trois servantes et trois servants qui attendaient chacun d'un coté de l'immense pièce où venait de pénétrer le groupe.

On pouvait également y apercevoir deux femmes hérons aux magnifiques ailes blanches, chacune assisse sur un tabouret confortable en cuir rouge vif, les pieds du tabouret étant taillée dans un bois de grande qualité avec divers motifs, une fois encore, représentant des roses. Les deux femmes arborèrent toutes deux un sourire radieux et une certaine élégance se dégageait de chacune d'entre elles. Chacune d'elle se tenait dans un des coins de la salle à manger derrière la Princesse Eléanora qui était elle à l'une des extrémité de la grande table rectangulaire au centre de la pièce. Chacune des femmes Hérons étaient face à une grande harpe en or chacune recouvertes de motif ayant la forme de plumes. Chacune des corde solide de leurs harpes étant recouvertes également d'or. Les femmes ne jouais pas de leurs Harpes pour le moment, elle attendaient sûrement le feu vert d'Arnold ou de la Princesse Eléanora pour ce faite.

La salle à manger était très grande, et la table rectangulaire également, chaque dossiers de chaises de la salle était recouvert de cuir de même que l'assise, ce qui ne laissait pas de place au doute quand à leur confort, le cuir étant également de couleur rouge alors que les chaises étaient d'un blanc pur. Le carrelage de marbre de la salle était de couleur blanche et noire (une dalle sur deux). La table quand à elle était en marbre noir. La table comportait 22 places en tout. 10 sur le coté droit, 10 sur le coté gauche, puis une au nord de la table ou était actuellement la Princesse, à sa gauche était assis le Pape Kasyade alors que Arnold était assis à sa droite. Et pour finir la dernière place se trouvais au sud de la table. Il était évident que ce soir, la table ne serait pas remplie au vus du nombres de mercenaires présents chez les mercenaires de Gaïa. Cependant, il y avait malgré tout des couverts et une assiette pour chaque place, on pouvait supposer que c'était mis en place de la sorte pour permettre aux mercenaires de s’asseoir ou ils le désiraient.

Les assiettes étaient en argents, quand aux couverts, ils étaient tous en or, chacun avait droit à une petite cuillère, une cuillère à soupe, une fourchette et un couteau. Les gobelets pour boire étaient en or avec une émeraude incrusté sur les cotés, pour un total de quatre émeraudes autour de la partie supérieure, suivi de petits diamants minuscule incrustés tout autour de la partie inférieur du gobelet d'or. Puis il y avais des tasses en porcelaines blanches et bleus, le bleu dessinant un motif de rose recouverte de plumes blanches. Le même que celui qu'arboraient les chevalier sacrés. Il y avait diverses sortes de nourriture aussi bien du caviar que du bœuf, et divers légumes. Il y avait même un plat remplis de carottes, probablement là pour satisfaire la faim du Taguel Lamne. On notera simplement l'absence de volailles encore une fois, rien d'étonnant dans un Pays ou les hérons sont rois. Puis il y avait divers vin de haute qualités ainsi que divers alcools très chers réservés aux nobles. Il n'y avait pas de bière qui était considérée comme un sous alcool réservé aux roturiers. Les deux lustres suspendus au plafond faisant office de lumière qui éclairaient toute la pièce étaient eux en argent également.

Puis, derrière la Princesse Eléanora se trouvait un immense tableau. Il représentait une petite fille blonde souriante ainsi qu'une femme à gauche de cette dernière qui avait sa main posée sur l’épaule gauche de la fille, la femme avait des ailes blanches et était elle aussi blonde, signe qu'elle était un Héron. Elle semblait sérieuse mais arborait elle aussi un sourire sincère. Puis, il y avait une autre personne sur la peinture également. Il avait une marque sur son front et avait le regard sévère, il se tenait à droite de la petite fille et avait les cheveux noirs ainsi qu'une barbiche, sa main posée sur l'épaule droite de la petite fille. Les deux adultes du tableau avaient tout deux une couronne sur la tête et des vêtements royaux avec une longue cape rouge et blanche en fourrure retombant sur le sol. La fille quand à elle avais une longue robe blanche. Il s'agissait sans l'ombre d'un doute d'Eléanora ainsi que de ses parents sur ce tableau.


Aussitôt à l'intérieur de la pièce, le premier Ministres Arnold claqua des doigts de sa main droite. Ainsi les deux femmes Hérons se mirent à jouer un air relaxant à la Harpe pour que l'atmosphère dans la salle soit la plus détendue et relaxante possible.

Musique jouer par les deux femmes Hérons à la Harpe. Je conseille de l'écouter pour se mettre dans l'ambiance du RP pendant la lecture de ce dernier:
 

L'air de la harpe était très agréable à l'oreille, du moins pour Xena. Elle ferma les yeux un instant et profita de cet instant pour sentir l'odeur agréable se dégageant des cuisines. La famille royale devait avoir aménagé la salle à manger à coté des cuisines exprès. Ça n'était pas désagréable, on pouvait clairement sentir l'odeur d'une viande bovine s'en dégager en ce moment même. Puis, une fois que Arnold demanda aux mercenaires de prendre place, Xena se mis à coté du Pape Kasyade sans hésiter un seul instant. Xena avais beaucoup de respect pour cet homme noir de peau. C'était un homme Saint bien que ces deux ne partageait pas la même religion, elle se sentait à l'aise à coté de cet homme pieu. Néo lui, pris place à coté du Premier Ministre Arnold, face à Xena. Signy étant à coté de Néo alors que Mwindo était aux cotés de Xena. Puisqu’il fallait introduire ce dernier à Xena elle même ainsi qu'à Arnold pour avoir l'autorisation que ce dernier pourrais participer à la mission tout comme Edena avais reçus sa permission le matin même. Le reste des mercenaire s’installa comme il le voudrait, SAUF pour la place au sud de la table, c'était une des deux places réservées aux membres la famille royale après tout, surtout aux Roi et à la Reine.

Une fois tout le monde installé confortablement sur sa chaise, le Premier Ministre Arnold prit la parole.

Arnold : Je vous souhaite à tous la bienvenue ce soir pour partager votre repas au château de Ghysitia. C'est un honneur de recevoir les mercenaires de Gaïa en ces lieux. Comme vous avez pu le constater, la salle du trône est débarrassée des mauvaises odeurs pour de bon après un travail de nettoyage acharné de la part de nos servants et servantes. C'est grâce à leurs efforts et à votre bon sens d’enquêter le plus rapidement possible dans la salle du trône que nous pouvons partager ensemble un repas en ces lieux et que vous pourrez ensuite passer votre nuit dans l'une des nombreuses chambre se trouvant au premier étage de l'aile gauche du château de Ghysitia. Je propose que nous festoyons ensemble pendant que vous me faites votre rapport d’enquête. Et que ce jeune homme que je n'ai pas vus au sein de vos mercenaires jusqu’à présent se présente également. Sachez simplement que, si c'est une nouvelle recrue je n'ai rien contre son engagement dans l'affaire.

Arnold s’interrompit un instant pour boire une gorgée de vin rouge avant de reprendre, bien évidement après avoir utilisé l'une des serviettes mis à disposition pour s'essuyer les lèvres délicatement.

Arnold : Sachez juste que les deux nouvelles recrues ne toucheront pas la récompense de l’enquête qui a eu lieu précédemment si vous avez bien évidement respecté votre part du marché. La raison est que les objets que j'ai à offrir pour chacun d'entre vous ont déjà coûté très cher. Et ce sont également des objets très précieux et convoités. Ils pourrons bien évidement toucher leurs prime une fois que la Résistance sera mise hors d'état de nuire comme tout le monde. Je voulais au moins mettre les choses au clair. Bien, sur ce, je vous souhaite bon appétit ! J'espère que vous passerez un agréable moment. J'ai également hâte de voir vos découvertes et d’entendre le rapport final de vos investigations.

Xena : Bon appétit à tous. Sir Arnold, si vous le voulez bien, j'ai diverses lettres... Inquiétantes à vous remettre. Je vous demande simplement, pour le bien de la Princesse Eléanora ici présente, de ne pas les lire à voix hautes au risque de lui couper l'appétit ou de lui montrer lesdites lettres. Vous allez vite comprendre pourquoi. Je vous remet également le carnet que m'a confié tantôt notre jeune stratège Signy pour que vous y jetiez un œil à ses diverses notes et conclusions.

A ces mots, la Princesse regarda en direction de Xena, tout en évitant de croiser son regard. Elle ne comprenait pas ce que Xena avait voulu dire par là. La chef des mercenaires avait simplement voulu éviter à la jeune Princesse de découvrir la vérité au sujet du meurtres de ses parents. La cause officiel était une mystérieuse maladie, même pour la Princesse. Elle n'était pas sûre que les rumeurs sur un quelconque empoisonnement aurait été vrai. Si elle apprenait que la Résistance était bel et bien responsable de l'assassinat de ses parents, ça pourrais être un véritable choc psychologique pour cette dernière. Et Xena ne savait pas comment elle pourrait réagir. Il fallait au moins laisser la Princesse Eléanora se nourrir. Déjà qu'elle semblait un peu abattue, il ne fallait pas ajouter à son fardeau. Xena confia ensuite le dit carnet de Signy à la bonne page ainsi que les lettres de Kuryak. Arnold survola la lecture de la lettre des aveux. Et son expression changea au fil de la lecture. L'aveu de l’assassinat des souverains de Ghysitia semblait l'avoir mis en colère. Xena voyant que l'aura de ce dernier semblait plus menaçante que jamais grâce à sa détection de l'Aura. En voyant la réaction du Premier Ministre ainsi que les traits de son visage se durcir, elle se dit qu'elle avait vraiment bien fait de n'avoir rien dit à la Princesse.

Arnold : Je vous remercie de votre compassion Xena. Je pense en effet qu'il est inutile de troubler la Princesse avec les sottises de la Résistance. Bien, maintenant que j'ai fini de lire ces lettres étranges et énigmatiques, je vais lire les notes de ce carnet. Néo, vous voulez bien me passer votre carnet ensuite ? J'aimerais y jeter un œil avant que nous puissions discuter plus en détails de l’enquête, tant qu'on y omet le contenue de l'une de ces lettres bien évidement.

Arnold posa ensuite ses yeux sur le carnet que Xena lui avais confier pour en survoler le contenu.

Notes de l'enquête des Bas Quartiers:
 

Arnold : ... Je vois que vous avez eu de bon résultats d’enquêtes ainsi que des preuves et analyses solides. Une fois que j'aurais les notes de l'équipe qui était avec Néo ainsi que leurs preuves, je déciderais si oui ou non vous êtes dignes de recevoir la récompense que je vous ai promis. Je n'ai qu'une parole.

Arnold tendit alors sa main vers Néo, en attendant de pouvoir lire le carnet de ce dernier et de rendre son verdict.

HRP :

Vous pouvez RP le ressenti de votre personnage lors du repas si vous le désirez, ou tout simplement attendre que les choses avancent puisque le repas est loin d'être terminé. Une fois Arnold en possession des notes prises par Néo il rendra son verdict et vous pourrez voir si oui ou non la récompense d'Arnold est obtenue ou non. A ce moment, vous pourrez faire discuter ou faire plus du ressenti sur votre personnage au cours de vos réponses RP lors de la discussion autour des indices trouvés par les deux équipes pour en faire un échange convivial et créer d'éventuels liens avec les autres personnages. Fire Emblem ce n'est pas que du combat, c'est aussi des soutien et une histoire épique. Libre à vous de faire vivre ou non votre personnage et de les travailler d'avantage, c'est votre choix. Une fois la réponse de Néo faite, je rédigerais la suite, pour le moment nous n'avons pas de temps limité dans les réponses tant que je n'aurais pas ce carnet remplis de notes ainsi que les diverses preuves amassées comme les bracelets ou la pierre d'ébène du groupe des Hauts Quartiers. Schismes peut également RP pour la présentation de son personnage auprès de Arnold, Xena et tout les autres mercenaires, c'est un RP obligatoire.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1367
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyJeu 16 Avr 2020 - 21:21

https://www.youtube.com/watch?v=XD_IRiEQdtA

Arnold tendit alors sa main vers Néo, en attendant de pouvoir lire le carnet de ce dernier et de rendre son verdict.

Néo : Je suis satisfait de découvrir que l’enquête des bas quartiers a été fructueuse. Ainsi donc, le lieu où se terre notre ennemi aurait été découvert. Je dois avouer que, sans cette information, nous n’aurions pas pu prétendre pouvoir le vaincre dans les délais impartis. Je tiens donc à vous remercier, Xena, ainsi que tous les membres qui l’ont suivi dans les taudis, pour le travail que vous avez réalisé ! Maintenant, il faut que je vous révèle que, de notre côté également, nous n’avons pas chômé : nous avons appris de précieux renseignements sur les armes de notre ennemi, comme vous allez pouvoir vous en rendre compte, seigneur Arnold, en lisant les notes que j’ai pu faire de nos découvertes.

Néo donna le carnet de Signy à Arnold, en le lui tendant à l’envers.

Arnold : Mais, il est à l’envers ?

Néo : C’est à partir de la quatrième de couverture que j’ai pris soin de consigner ce que nous avons découvert. Ouvrez donc, vous verrez que nos trouvailles en valent la peine !

Arnold : Vous me mettez l’eau à la bouche…

Le premier ministre ouvrit le cahier, et lut ce que Néo avait écrit sur les premières pages en partant de la fin.

_ Les 8 gardes morts devant l'entrée du couloir de gauche : leur armure avait littéralement été déchiquetée, ce qui indique que l’explosion a été violente. Zaris a pu estimer la portée de l’explosion, une donnée qui pourrait être vitale en cas d’affrontement ;

_ La lettre sur le sol : son message provocateur indique que le groupe de la résistance a un certain sens théâtral. Calcias a détectée de la magie dans le papier, c’est ce qui explique que le message ait résisté à l’explosion. La résistance a donc les moyens de manipuler la magie et de l’insuffler dans les objets.

_ Les deux gardes postés à l'entrée : Lamne les ayant interrogés, il a été appris que l’assassin serait venu de la porte à la droite du trône, porte menant à la caserne.

_ Le sort de protection autour du trône : Néo a réussi à détecter le sort qui avait été lancé, bien que cela ait eu lieu plusieurs jours auparavant. La puissance de ce sort de protection l’a donc interpellé. Ayant réussi à s’entretenir avec les deux évêques qui en sont l’auteur, il a été convenu qu’ils accompagneraient le groupe s’il devait affronter la résistance. Ainsi, par leur sort de protection, ils garantiraient qu’aucun mercenaire de Gaïa ne troue la mort si l’ennemi devait à nouveau user d’explosifs, ou d’on ne sait quelle autre arme magique qui n’a même pas encore été révélée…

_ L’emblème de la rose blanche : il y a des morceaux de la garde d'une épée avec l’emblème des Gardes de Ghysitia, représentant une rose blanche recouvertes de plumes de Hérons. Finley a put retrouver cet important indice. Sa présence pourrait supposer que l’assassin aurait voler une telle épée, ou pire, qu’il serait lui-même un garde.

_ Le bracelet détonateur : il restait miraculeusement un bras de l'assassin intact. Sur ce bras, se trouvait un bracelet aux propriétés magiques. Trouvant cet indice, Kurtis permet au groupe de comprendre que le dispositif de la bombe était un outillage magique, dont ce bracelet était le détonateur. La résistance a donc les moyens de manipuler la magie et de l’insuffler dans les objets, comme cela avait aussi été prouvé avec la lettre magique.


Arnold : C’est intéressant, en effet. Ainsi donc, Hansel et Manfred vous accompagneront lorsque vous vous rendrez dans la tanière de la résistance. Ils devraient vous protéger d’une attaque comme celle qui a été perpétrée dans la salle du trône, mais, un détail me chiffonne : cet emblème, est celui de… C’est impossible !

Néo : Je vous en prie, lisez donc la suite : vous y découvrirez pourquoi le meurtrier arborait cet emblème…

Arnold tourna la page et poursuivit sa lecture.

_ L'assassin ayant choisi le moment où tous les chevaliers sacrés s’entraînaient pour commettre son attentat, on peut en déduire qu’il avait donc bien préparé son coup. Il connaissait les habitudes des chevaliers sacrés.

_ Cet assassin est une nouvelle recrue du nom de Killy.

_ Un fragment de pierre noire a été retrouvée dans la chambre de Killy et Billy.

_ Un fragment de rubis rouge a été retrouvé dans les toilettes. Coïncidant avec le rubis noir retrouvé dans la salle de trône, il prouve que le rubis est la source magique du bracelet et qu’il devient noir une fois qu’il est vide d’énergie.

_ Le bracelet se vide automatiquement de son énergie, en quelque secondes, s’il est porté par une unité magique, ce qui prouve qu’il ne peut être utilisé que par une unité non magique.


Arnold : Je ne… sais pas quoi dire ! Alors, ces traîtres ont infiltré nos propres rangs ! Les chevaliers sacrés, qui sont censés être triés sur le volet… C’est insensé !

Néo : C’est, hélas, la vérité. Heureusement nous avons pu mettre hors d’état de nuire Billy, avant qu’il ne commette un massacre.

Arnold : Heureusement, en effet.

Néo : Nous avons pu lui reprendre le bracelet servant de détonateur. Comme vous l’avez lu, celui-ci s’est ensuite vidé de son énergie magique.

Arnold prit le bracelet que lui tendit Néo, et le manipula pendant quelques secondes.

Arnold : Je vois.

Néo : Selon ce que nous avons découvert, il apparaît que ce genre d’arme ne peut être utilisée que par une unité non magique, ce qui corrobore le fait que les membres de la résistance ne savent pas eux-même se servir de la magie : cette arme provient d’un fournisseur tiers. Qui plus est, le groupe des bas quartiers a découvert que notre ennemi en posséderait au moins quatre, donc, si l’on enlève les deux qui ont été utilisés, cela signifie qu’il faut s’attendre à être à nouveau confronté à ce genre d’arme, au moins à deux reprises. Heureusement, les deux évêques qui viendront avec nous pourrons nous protéger. Zaris ayant évalué la portée de l’explosion, il suffira que chacun de nos membres reste à une distance inférieure de au moins l’un de ces deux évêques.

Néo fit une pause pour souffler. Ayant la gorge un peu sèche, il reprit une gorgée de vin rouge.

Arnold relut encore une fois les notes, avant de rendre le carnet et le bracelet à Néo.

Néo : Vous savez tout, désormais. Vous n’avez plus qu’une parole à nous donner. Jugez-vous, seigneur Arnold, que nous avons mené à bien cette mission dans les délais qui étaient incombés ? Et, nous demandez-vous de nous rendre dès maintenant au cimetière pour y combattre les membres de la résistance ? Vous seul pouvez prendre cette décision, nous vous écoutons.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 17
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyVen 17 Avr 2020 - 13:12

Arnold : Et que ce jeune homme que je n'ai pas vus au sein de vos mercenaires jusqu’à présent se présente également. Sachez simplement que, si c'est une nouvelle recrue je n'ai rien contre son engagement dans l'affaire. Sachez juste que les deux nouvelles recrues ne toucheront pas la récompense de l’enquête qui a eu lieu précédemment si vous avez bien évidement respecté votre part du marché.

------------------------------------------------------------------------------------------------

Mwindo soupira intérieurement. Il fallait s’y attendre mais ça n’en restait pas moins décevant. Au moins il avait été invité à partager le repas avec ses futurs collègues. On l’avait placé à côté de Xena, l’autre chef de la milice afin qu’il puisse se présenter auprès d’elle. Ça il pouvait le comprendre, mais il n’avait pas du tout prévu qu’il serait placé aussi près du premier ministre et du pape : son estomac se nouait à l’idée de faire ou dire quoi que ce soit qui susciterait le mécontentement de l’un d’entre eux.
Le mage choisi de répéter la présentation qu’il avait déjà faite à Néo : il était un mercenaire/guérisseur indépendant venu de Flusseim pour découvrir Ghysitia et chercher du travail. Néanmoins il préféra passer sous silence ses autres compétences, en particulier sa carte maitresse. C’était une chose de révéler des informations aussi sensibles aux autres mercenaires, après tout il fallait bien que ses compagnons connaissent ses capacités et limitations afin de pouvoir opérer de manière efficace sur le terrain. De la même manière, lui aussi serait probablement amené à en savoir plus sur les autres miliciens et peut-être même certains de leurs secrets.

Il n’y aurait pas cette réciprocité avec Arnold et Kasyade. Ils étaient ses futurs employeurs et deux des hommes les plus puissants de la ville. Du fait de leurs rangs respectifs, Mwindo préférait se méfier d’eux par principe. Le pape l’inquiétait tout particulièrement car il ne savait pas comment réagirait l’homme d’église s’il apprenait qu’il était un mage noir qui manipulait les esprits. Son tome de flux était toujours sanglé à sa jambe droite, caché par le bas de son gambison. En revanche il avait posé son bâton de soin bien en évidence contre son siège : tant que le mage n’avait pas recours à la magie noire dans cette pièce, et qu’il ne se trouvait pas en présence d’individus à la sensibilité et aux connaissances en magie particulièrement développés, il pourrait donc passer pour un simple soigneur.

Son explication sembla satisfaire le premier ministre qui accepta facilement son addition à la milice. Arnold semblait bien plus préoccupé par les documents que Néo et Xéna lui avaient remis. Apparemment les nouvelles avaient quelque peu déstabilisé l’homme d’état, aussi le moment semblait assez mal choisi pour faire sa présentation auprès de la chef des mercenaires. Peut-être devrait-il lui parler après le repas ? En attendant que le sieur Arnold leur fasse part de sa décision, Mwindo profita de ce repas pour observer en silence ses nouveaux compagnons. Bien que tous avaient l’air relativement jeunes, le groupe était plutôt hétérogène avec des hommes et des femmes qui semblaient être de différentes origines et même de différentes races, des beorcs mais aussi des laguzs. Ou un laguz ? Il n’était pas sûr que le gamin avec les oreilles de lapin soit une sorte de laguz. Lorsqu’il croisait le regard de quelqu’un, le mage le saluait d’un hochement de tête accompagné d’un sourire poli, sourire qui s’élargit lorsqu’il reconnut le jeune mage noir qui plus tôt dans la journée l’avait salué avec enthousiasme avant de prendre ses jambes à son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 464
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyVen 17 Avr 2020 - 22:54

Alors que le groupe se dirigeait vers la salle à manger, Signy repéra rapidement celui qui se faisait appeler Mwindo. D’après ce qu’elle avait entendu de la conversation entre Néo et Xena, il serait un nouveau partenaire. Et si les chefs avaient un minimum de logique et de sens de l’organisation, il devrait se trouver près de Xena pour se présenter à elle. C’était mauvais pour la jeune femme, qui avait prévue de se mettre avec Néo à table. En effet, elle avait déjà discuté avec la rousse de ce que le groupe avait découvert de leur côté, mais elle ne savait rien de ce que le groupe des hauts-quartiers avaient découverts. Il fallait donc qu’elle se renseigne.

Elle inspira profondément et se dirigea vers le nouveau, avant de lui adresser un sourire.

Signy : Bonsoir ! Mwindo je présume ? Je me présente : Signy, mercenaire de Gaïa. J’ai entendu parler de vous par Néo, vous êtes un mercenaire vous aussi ? J’aimerais que nous parlions de votre style de combat après le repas si vous le permettez. Ca rendrait notre travail d’équipe plus efficace, puisque je constate que vous êtes aussi un soigneur, à minima.

Elle montra son propre bâton dans son dos. Appuyer le fait qu’ils étaient deux soigneurs était un moyen efficace d’en savoir plus sans trop s’exposer. Après tout, Il était un mercenaire, et rien ne disait qu’il allait rester avec eux, avancer qu’elle était la stratège serait trop les exposer. Rien que le fait qu’elle soit la seule soigneuse du groupe l’exposait au risque, inutile d’ajouter en plus son rôle dans la balance.

Après avoir obtenu la réponse de Mwindo, la jeune femme le salua avant de retourner voir Edena pour lui proposer la même chose, en décalé. Alors qu’elle avança le fait de ne pas vouloir gêner la portée de la combattante, cette dernière se contenta de dire que ça lui allait, avant qu’ils ne pénètrent finalement dans la salle. Et autant Signy avait déjà vu des lieux fastueux, autant cette salle à manger était…. Grandiose !

La cuisine juste à côté permettait aux bonnes odeurs d’envahir la zone, mettant tout de suite la plus jeune en appétit. Et alors que ses yeux se posèrent sur l’immense tableau dans le fond, elle eut un sourire. Cette petite fille semblait être la princesse, et les deux autres personnes devaient être ses parents, donc ? …. Curieux, la Laguz avait encore ses ailes ? Pourtant, elle avait entendu dire que la reproduction entre Beorc et Laguz faisait perdre tout pouvoir au Laguz ? Peut-être était-ce différent pour les marqués, pour X ou Y raison ? Ou bien la perte de pouvoirs n’était pas systématique ? Dans tous les cas, la question méritait d’être posée.

Cette petite fille semblait tellement heureuse… Voir la différence avec la princesse installée à table fit prendre conscience à Signy à quel point cette histoire de mort de sa famille l’avait mise mal. De plus, il y avait des rumeurs impliquant l’un de ses tuteurs, la pauvre devait être totalement perdue. Cependant, elle entendit qu’ils ne devaient pas parler des lettres devant elle et si elle n’était pas d’accord avec l’idée, elle l’accepta néanmoins, sachant très bien que tout le monde n’accordait pas autant d’importance à la vérité qu’elle. Peut-être plus tard ?

Machinalement, elle s’installa donc à côté de Néo. Elle glapit doucement quand ses deux carnets atterrirent dans les mains de Sir Arnold, se rappelant parfaitement que dans l’un d’eux, il y avait des informations sur tous les mercenaires et dans l’autre, il y avait carrément des idées hérétiques. S’il cherchait à lire plus, Signy ne donnerait pas cher de sa tête…. Heureusement, ni Sir Arnold ni Sir Kasyade ne tentèrent de lire plus que ce qui concernait l’enquête.

Lorsque Néo récupéra le carnet, Signy regarda son chef.

Signy : Excuse moi Néo, puis-je récupérer mon carnet s’il te plais ?

Après la confirmation de ce dernier, la stratège récupéra son bien et lut elle aussi les notes. En gros, ils avaient appris plus sur les bracelets, la portée de l’explosion…. Et les deux jumeaux dont parlait la lettre, les chevaliers vus par Jean Pascal et Billy et Killy, il s’agissait d’un même duo, le doute n’était pas permis. Mais cette mention d’un fragment de pierre noire semblait étrangement sortie de nul part. Pourquoi Néo avait pris la peine de le mentionner ? Ce serait juste un morceau de pierre, non ? …. Ou plutôt, un morceau de stèle, peut-être !?

Alors que l’idée lui traversa l’esprit, Signy regarda de nouveau Néo, avec un peu plus d’insistance cette fois. Il fallait qu’elle en aie le coeur net.

Signy : Néo euh… J’aurais besoin de voir ce morceau de pierre noire pour confirmer ou infirmer mon hypothèse. Est-ce toi qui l’a ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1367
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptySam 18 Avr 2020 - 21:33

Néo sourit en voyant Mwindo se présenter à Arnold. Il lui expliqua la même chose qu’il avait déjà expliqué au chef des mercenaires, mais en omettant le fait qu’il savait se servir de la magie noire. Il devait sans doute penser que ce genre de magie était mal vue par la famille royale ? Pourtant il semblerait que les adorateurs de Naga n’aient pas de problème avec ça, contrairement aux adorateurs d’Ashunera pour lesquels la magie noire est davantage un tabou. Mais cela, à la réflexion, Néo ne le savait pas avant qu’il ne vienne à Ghysitia, il devait bien le reconnaître. Combien d’autres pans de la culture lui restait-il à découvrir ? Le monde était si vaste, peut-être même recelait-il d’autres religions encore que ces deux-là. Plongeant loin dans ses pensées, il se mit à se demander si le cataclysme avait eu un effet sur la culture, et si les peuples d’aujourd’hui avaient acquis un nombre inédit de coutumes par rapport à leurs ancêtres… ou si au contraire, la majorité de la culture d’antan avait été perdue, à jamais, enfouie sous la mort du nuage méphitique…

Quelques minutes plus tard, à la suite de Xena, Néo fit son compte-rendu à Arnold. Lorsque celui-ci lui rendit le carnet et le bracelet vide, il fut interpellé par Signy.

Signy : Excuse moi Néo, puis-je récupérer mon carnet s’il te plaît ?

Néo : Mais bien sûr, ma chère Signy !

Il lui rendit son bien.

Néo : Encore merci pour ce coup de pouce, encore une fois, ton aide aura été précieuse !

Alors qu’Arnold réfléchissait, avant de donner sa réponse à l’ensemble du groupe, Signy interpella de nouveau Néo.

Signy : Néo euh… J’aurais besoin de voir ce morceau de pierre noire pour confirmer ou infirmer mon hypothèse. Est-ce toi qui l’a ?

Néo : Ah ? De quelle hypothèse s’agit-il ? Enfin, le moment est mal choisi, je suppose, tu m’en diras plus après le repas. En attendant, pour te répondre, oui, je l’ai bien par-devers moi.

Il sortit de sa poche le morceau de rubis noir que Lamne avait trouvé, dans la chambre du suspect… ou même coupable, pouvait-on dire. Il tendit le fragment à Signy.

Néo : Tiens. Le voici.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurbervio

Gurbervio

Masculin Nombre de messages : 83
Localisation : A environ 150 millions de km du Soleil.
Date d'inscription : 04/01/2019
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyDim 19 Avr 2020 - 12:31

Zaris est impressionné par cette salle à manger. Plus que celle de l'église. Impressionnant de voir tout l'argent et l'or utiliser pour faire des ustensiles. Ils avaient même des magnifiques laguzs hérons pour jouer de la musique pendant le repas. Il avait déjà entendu parler des laguzs hérons mais il n'en avait jamais vu en chair et en os avant cette mission à Gysitia.

Le moment venu, le combattant choisi soigneusement sa place afin d'être le plus éloigné possible de la princesse, du pape et du premier ministre sans pour autant s'isoler du groupe. Pour une raison qu'il ne saurait pas expliquer, les trois gysitiens le mettaient mal à l'aise. Ensuite il écouta en silence ce que disait ses chefs et le premier ministre. Mais surtout il attendait de savoir si les mercenaires allaient recevoir la récompense promis par le premier ministre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 441
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyLun 20 Avr 2020 - 18:24

Néo : Vous savez tout, désormais. Vous n’avez plus qu’une parole à nous donner. Jugez-vous, seigneur Arnold, que nous avons mené à bien cette mission dans les délais qui étaient incombé ? Et, nous demandez-vous de nous rendre dès maintenant au cimetière pour y combattre les membres de la résistance ? Vous seul pouvez prendre cette décision, nous vous écoutons.

Xena : Oui, nous aimerions savoir si c'est suffisant selon vous ou non.

Le premier ministre resta silencieux un moment tout en relisant les deux carnets et les lettres avant de les rendre respectivement à Xena et à Néo. Les deux chefs eurent le réflexe de les rendre directement à la stratège. Puis Arnold rendis l'ancien fragment de pierre à Néo également, il conserva cependant le petit fragment de rubis rouge ainsi que le bracelet au rubis noir. Il conserva également les lettres.

Arnold : Je pense que vous ne verrez aucun inconvénient à ce que nous gardions les preuves que vous avez amassé. Nous étudierons ce mystérieux bracelet et ce petit fragment de rubis rouge également. Quand à cet ancien fragment de pierre d’ébène, je vous le restitue. Je ne vois pas l’intérêt de le conserver, peut-être que vous pourriez en trouver l'utilité. Je conserve également ces lettres si vous avez besoin d'y recopier le contenu de certaines qui pourrait vous être utile, profitez-en pendant le repas... Loin de la Princesse s'il vous plaît.

Arnold regarda à ce moment là Xena, Néo, Signy et Mwindo dans leurs yeux à tour de rôle, étant les personnes les plus proche de la Princesse autour de la grande table, avant de reprendre.

Arnold : Pour ce qui est de vos questions Néo... La suite de la mission se poursuivra demain matin après le petit déjeuner.

Kasyade : Nous refusons de vous faire prendre à vous et votre groupe un risque trop grand alors que vous ne vous êtes pas reposé et que votre appétit n'est pas rassasié. Ce ne serait que pure folie. Puis, les deux prêtres qui vont vous accompagner aurons eux aussi besoin de repos. Vous avez passé votre journée dans le froid mordant de notre belle Ghysitia, quand à nos prêtres ils ont eu une journée chargée eux aussi. Surtout que demain ils vont devoir utiliser une grande partie de leurs énergies pour générer ces barrières pour vous protéger de ces magies explosives, une telle protection demande bien évidement une grande partie de votre énergie.

Arnold : C'est exact. Quand à votre seconde question Néo, vous et votre groupe de mercenaires avez bien mérité la récompense. Je ne vous la donnerais qu'une fois la mission entièrement terminée, mais je peux au moins vous faire savoir ce dont il s'agit. Nous allons confier à chacun de vous, excepté aux deux nouveaux arrivants, des Magister. Vous savez que le prix d'un Magister est normalement de 8000 écus. Nous espérons que vous appréciez cette récompense à sa juste valeur.

Xena hocha de la tête à ces mots.

Xena : Nous vous en sommes plus que reconnaissants, Sir Arnold. C'est vrai qu'une telle récompense serait bénéfique à chacun d'entre nous. Au nom des mercenaires de Gaïa, je vous remercie pour votre grande générosité à vous et au Pape Kasyade.

Le Pape Kasyade rit à la remarque de Xena avant de prendre la parole, un large sourire se dessinant sur son visage.

Kasyade : Allons, allons. Inutile de nous remercier, vous avez travaillé dur depuis votre arrivée en Ghysitia, il est normal que nous récompensions votre travail à sa juste valeur, mercenaires de Gaïa. Vous vous êtes montrés très efficace en un temps record. Peut être même que mes deux Anges n'auraient pas été aussi rapides que vous, ni même les trois Chevalier Divins de la famille royale. J'aurais aimé que vous puissiez les rencontrer mais comme vous savez, ces cinq là sont en mission en dehors de notre pays en ce moment même, ainsi qu'une grande partie de nos forces des chevaliers sacrées. Enfin bref, profitez bien du repas pour faire le point sur les indices récoltés entre vous, mais ne veillez pas trop tard après ça, il faut que vous soyez en pleine forme demain matin. Sur ce, je dois vous quitter, il est temps pour moi d'aller pratiquer mon art. Jouer de l'instrument requiert beaucoup de pratique.

A ces mots, le Pape fit un dernier signe de tête en direction des mercenaires, après s'être soigneusement essuyé la bouche avec l'une des serviettes de table. Il quitta ensuite la salle à manger. Quelque secondes après son départ, Xena se leva à son tour.

Xena : Je pense que je vais également sauter le dessert, je suis déjà repue de toutes façon. J'ai quelque chose à faire, si vous voulez bien m'excuser. Vous me ferez votre rapport plus tard, Signy, je compte sur toi pour me faire un compte rendu des capacités de Edena et Mwindo plus tard.

Une fois ces mots prononcés, Xena s’essuya également la bouche avec l'une des serviettes de table mise à la disposition de tous et s'en alla à son tour de la salle à manger, laissant les mercenaires discuter entre eux.

HRP :

Les explications sur les différentes évolutions de personnages sur le RP :

- Les Magister du RP ne sont utilisable UNIQUEMENT qu'au niveau 20 de votre classe actuelle. Ils ne sont PAS utilisable dès le niveau 10 la raison étant simplement de ne pas rusher le RP je compte donc sur votre bonne foi pour ne pas faire n'importe quoi une fois les Magister acquis en fin de mission.

- Une fois le Magister utilisé sur les Beorcs ou Marqués, vous retombez au niveau 1 comme dans les jeux originaux, seulement vous êtes plus fort qu'un T1 puisque vous êtes de T2. Vous êtes considérés comme étant de niveau 21 à ce moment là en terme de puissance.

- Pour votre promotion en T3, la promotion se passera différemment qu'avec un simple objet de promotion. Il vous faudra de nouveau atteindre le niveau 20 pour accéder au tier ultime de notre RP : les classes de T3 (T = tier). Tout vous sera expliqué au moment venu...

- Les magister sont utilisable sur les autres races tels que les Laguzs, les Taguels, ect... Cela ne vous change pas de classe mais vous débloquer une limite de niveau à la place. Au lieu d'être bloqué au niveau 20, vous pouvez monter jusqu’au niveau 40.

- Une fois la Magister utilisé au niveau 20 uniquement, cette limite est donc débloquée. Cependant, vous ne serez du niveau de puissance d'un T2 uniquement lorsque le niveau 21 sera atteint. Vous aurez donc un niveau de plus à prendre par rapport aux unités Beorc et Marqués.

- Les classe gagnant des montures pour vous en plus de devoir acheter le Magister, vous devrez dépenser 5000 écus de plus pour acheter votre monture. J'ai toujours détesté dans les jeux originaux voir la monture pop de nulle part lors d'une promotion sans aucune explication. Par exemple le changement de classes de nos jumeaux favoris sur FE8 qui ont subitement une monture lors de la promotion. Bref vous êtes prévenus pour les personnes ayant ce genre de projet.

- Je tiens également à signaler qu'un T0 sera promu automatiquement et gratuitement en T1 une fois le niveau 10 atteins, comme sur Sacred Stone. Un T0 n'a pas de compétence personnelle tant qu'il n'auras pas atteins le tier 1 de classe également.


En ce qui concerne le RP en cours :

- Vous restez pour le moment en temps libre votre personnage peut soit se rendre dans sa chambre ou simplement se balader dans toutes l'aire gauche du château j'ai déjà fournis toutes les explications détaillant ces lieux, je ne le referais plus.

- Vous pouvez discuter avec Arnold, Néo et Signy de la mission en cours dans la salle à manger. Xena n'étant plus à table ce ne sera pas possible avec cette dernière. Le repas étant toujours d'actualité en ce moment même.

- L'aile droite du château vous est strictement interdite ! Il s'agit de la caserne des chevaliers sacrés. Vous n'avez également pas le droit de pénétrer dans les quartiers de Arnold ou celui de la Princesse, si une telle action devrait être faite, je me verrais dans l'obligation de faire tuer définitivement votre personnage pour des raisons de logique, faites attention vous êtes prévenus. Je n'écouterais aucune plainte à ce sujet, évitez de jouer avec le feu, merci bien.

- Vous pouvez vous balader également aux alentours très proches du château, les gardes vous auront à l’œil et ils ne vous laisserons pas trop vous éloigner.

- L'Eglise est un lieu disponible à visiter. Xena s'y rend en ce moment même. Seulement si vous voulez RP dans ce lieu, vous devrez me MP au préalable puisque je dois d’abord y rédiger une scène avec Kasyade et Xena.

- Le RP avancera en partie 2 du chapitre en cours lorsqu'il n'y aura plus la moindre réponse pendant deux jours entier, je ne veux pas vous couper l'herbe sous le pied alors qu'il y a encore une fois, matière à développer votre personnage, voir son propre point de vision, ect...

- Bon jeu à tous ! Courage nous arrivons bientôt à la fin du chapitre 2 ainsi que la partie combat du chapitre tant attendu !

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 464
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyMar 21 Avr 2020 - 21:28

Xena : Je pense que je vais également sauter le dessert, je suis déjà repue de toutes façon. J'ai quelque chose à faire, si vous voulez bien m'excuser. Vous me ferez votre rapport plus tard, Signy, je compte sur toi pour me faire un compte rendu des capacités de Edena et Mwindo plus tard.

La stratège arbora un sourire ironique aux mots de Xena. Si Mwindo et Edena avaient eu la moindre chance de croire qu'elle était juste une soigneuse, la remarque de Xena avait complètement tué toute possibilité qu'elle soit une membre comme les autres.... Autant assumer jusqu'au bout alors, et accepta le fragment, tout en se figeant un moment. "Ma chère Signy"? C'était une appellation intéressante... ? Mais elle se reconcentra sur le morceau de pierre qu'elle venait de récupérer. Frénétiquement, elle l'examina en tous sens. La couleur, la taille approximative, même la roche en elle même....

Signy : .... Tu dis qu'elle a été retrouvée dans la chambre de Billy et Killy dans les notes que tu as rédigé, était-ce simplement dans leur chambre ou directement dans leurs affaires?

Néo : Eh bien, c'est Lamne qui l'a découvert. D'après lui, ce fragment se trouvait dans le coffre de Killy, dans la chambre que lui et son frère partageaient à la caserne des veilleurs.

Néo se gratta le menton pensif.

Néo : À la réflexion, on n'est pas absolument certain que ce morceau de pierre ait été retrouvé dans le coffre du meurtrier, vu qu'ils partageaient tous deux la même chambre, ce pourrait très bien avoir été le coffre de son frère Billy. Selon toi, de quoi s'agirait-il ?

Signy sentit ses lèvres s'étirer au fur et à mesure que son chef s'exprimait. Elle commençait à avoir une bonne idée de ce dont il pouvait s'agir, et si elle avait raison, ils n'auraient plus besoin de rien du tout.

Signy : Eh bien, selon moi, le fait que ça se trouvait dans les affaires de Billy ou Killy, peu importe lequel des deux, est une bonne indication que nous n'aurons pas à chercher la clé de leur base. D'après certaines sources, elle avait été confiée aux jumeaux, et puisqu'il est plus ou moins officiel que le cimetière soit leur base, une stèle a été fracturée, d'un fragment de cette taille.

Néo : Un fragment de la stèle... A l'endroit qui est suspecté pour être le lieu où se cachent les rebelles... Alors, ce morceau de pierre serait le morceau manquant, qui permettrait d'ouvrir le passage ? Ne me dis pas que... tu penses que ce serait la clé de leur cachette ?

Signy : Ça, ou l'un des deux terroristes aurait une passion pour la récolte de fragments de la même couleur, de la même taille… En un mot comme en cent, je pense qu'il n'est pas TOTALEMENT imprudent de considérer que vous avez trouvé la clé, en effet.


Néo ne put réfréner un large sourire.

Néo : Ah ! En effet, c'est très sûrement ça. Mais alors, nous serions en passe de pouvoir nous introduire dans leur repaire ! Tout ça, grâce à ce que tu as découvert dans les taudis, et grâce à Lamne : c'est lui qui a trouvé le fragment de pierre. J'aurais presque envie de vous serrer tous deux dans mes bras !

Néo prit une inspiration, se calmant quelque peu.

Néo : Bon… Je suppose qu'il faut quand même vérifier que cet objet ouvre bien le passage, avant de s'en réjouir. Selon toi, nous devrions nous rendre au cimetière pour le tester ?

Les joues de Signy rosirent un peu alors que Néo parlait de les serrer, elle et Lamne dans ses bras. Généralement, on ne lui demandait pas pour l'enlacer de joie. Cependant, il n'en fit rien, apaisant l'inquiétude de la stratège.

Signy : Sûrement pas non. Si jamais c'est le bon fragment et que nous l'ouvrons ce soir, deux choses pourraient se passer. Soit ils ne se rendent pas compte que leur repaire a été ouvert et nous avons de la chance, soit ils s'en rendent compte. Puisque Billy était sensé revenir, qu'il ouvre la porte de la base et la referme sans raison ne serait pas bon signe pour eux. S'ils le constatent que nous avons ouverts, ils auront tout le temps qu'ils veulent pour se préparer. Non, il faudra attendre demain pour en être certains. Je préfère ne pas risquer le succès de la mission sur la chance qu'ils ne nous entendent pas.

Néo : C'est cela que je voulais dire : demain, lorsque nous nous rendrons au cimetière, nous pourrons vérifier si ce morceau de pierre coïncide bel et bien avec la stèle, et si cela permet d'ouvrir le passage. Le cas échéant, nous serons en mesure de nous y infiltrer pour combattre notre ennemi.


Néo soupira, pensif.

Néo : Mais, dans le cas contraire... Si jamais le passage ne s'ouvrait pas ainsi, que pourrions-nous faire ?

Signy : Simple, il faudra refouiller les affaires de Billy et Killy. Nous SAVONS qu'ils avaient la clé, elle n'a pas pu disparaître comme ça. Enfin.... ... D'ailleurs, question, qu'est-il arrivé à Billy? A-t-il été arrêté ou a-t-il trouvé un moyen de s'en sortir?

Néo : Ni l'un ni l'autre. Il est mort. Il avait menacé de se faire exploser. Zaris a fait preuve de beaucoup de sang-froid, et l'a empêché d'utiliser son bracelet. Se sachant condamné, Billy s'est alors donné la mort. Il aurait avalé un quelconque poison qu'il cachait dans sa bouche. D'ailleurs, on peut s'attendre à ce que les autres membres de la résistance soient dotés de tels médicaments... C'est tout de même terrible d'en venir à de telles extrémités !

Signy : .... Soutenir une cause au point d'en mourir, j'avoue que le concept m'échappe. Mais il a menacé de se faire exploser? Intéressant... Il aurait pu tenter de s'enfuir s'il était découvert mais a préféré menacer tout le monde. Est-ce que toi ou Zaris pouvez m'expliquer dans quelles circonstances précises il a proféré sa menace ?


Néo : Eh bien, d’après ce que Zaris et Lamne m’ont rapporté, il a menacé de se faire exploser après que Lamne soit entré dans l’infirmerie. Il était alors allongé sur le lit. Il a exigé qu’on le laisse partir… mais aussi qu’on lui rende le fragment de pierre.

Les lèvres de Signy s'étirèrent encore plus.

Signy : Je crois que nous avons là un magnifique aveu de l'importance de cette pierre, non?

Néo : Tout à fait. Sinon, pourquoi aurait-il exigé qu’on la lui rende ? Il lui aurait suffit de partir simplement. Mais, grâce à vos découvertes dans les bas quartiers, on sait que Billy possédait une clé du repaire : de toute évidence, il escomptait reprendre la clé pour pouvoir se réfugier là-bas. Et, bien entendu, empêcher cet objet de tomber entre nos mains.

Signy : Je crois que nous avons donc prouvé par toutes les façons imaginables qu'il s'agit de la clé de la base rebelle.


Signy tremblait légèrement. Son corps semblait parcouru de frissons. Cette sensation lorsque toutes les pièces du puzzle s'emboîtaient les unes dans les autres... C'était cette sensation, ce frisson qu'elle aimait! Le frisson de s'approcher de la vérité, après avoir tant bataillé pour l'obtenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 441
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyMer 22 Avr 2020 - 20:14

Xena quitta le château pour se rendre immédiatement dans l'Eglise du Pape Kasyade. Elle n'avait actuellement rien de mieux à faire et savait qu'elle pouvais se reposer sur les autres mercenaires pour toutes discutions relatives à la mission et sa résolution. Elle entendrait de la bouche de Néo ou Signy le plan d'action du lendemain matin. Pour le moment, la Marquée cherchait ses propres réponses pour satisfaire sa propre curiosité auprès du Pape Kasyade. Une fois devant les grandes portes de l'Eglise, Xena poussa ces deux dernières. C'est alors qu'une musique retenti dans toutes la salle. Quelqu'un était occupée de jouer de l'Orgue, il s'agissait du Pape Kasyade.

Kasyade jouant de l'orgue:
 

Xena s’arrêta un instant après avoir refermer les portes de l'Eglise, profitant quelques instants pour écouter le Pape Kasyade jouer de son instrument. Elle en arriva très vite à une conclusion évidente.

Xena : Il est doué. Je comprend qu'il ne veuille pas perdre la pratique de son art. Ça a dut lui demander des années d’entraînements pour jouer de cette façon.

Puis, la Zweihander s’avança doucement vers le fond de la salle principale de l’église, là ou se tenait assis Kasyade qui faisais face à son imposant instrument.  La Marquée ayant pour apparence celle d'une jeune femme se retrouva bientôt aux coté de ce dernier. Il finit par s’arrêter de jouer une fois son morceau terminé, puis il se retourna vers Xena, le sourire aux lèvres.

Kasyade : Que puis-je pour vous chère enfant ?

Xena : Euh, j'espère que je ne vous ais pas dérangé, j'ai fait de mon mieux pour ne pas faire de bruit pourtant.

Kasyade gloussa à la remarque de cette dernière, puis hocha la tête négativement.

Kasyade : Non, non. Ne vous en faites pas, vous n'avez rien fait de mal. J'ai simplement senti un courant d'air lorsque vous avez ouvert la porte. Il n'y a rien que vous puissiez y faire. J'imagine que si vous êtes là, c'est que vous vouliez discuter de quelque chose ? Ou alors vous étiez simplement curieuse et vous êtes venue m'écouter jouer ?

Xena : Ah non, je venais juste pour vous poser quelques questions qui me tiennent à cœur, à titre personnel. Rien à voir avec le groupe de mercenaires que moi et Néo dirigeons. Cependant, même si je n'était pas là pour vous entendre jouer, je dois bien avouer que vous m'avez impressionnée. Vous savez jouer de l'Orgue, c'est quelque chose de rare, ce n'est pas donné à tout le monde de maîtriser l'orgue et vous êtes bien la première personne que je croise de ma vie qui joue de cet instrument.

Kasyade: Je vous remercie du compliment. En effet il m'a fallut des années avant de pouvoir maîtriser ce magnifique instrument qu'est l'orgue. C'est ma plus grande passion. Mais assez parlé de moi, venez droit au but et faites moi part de la raison pour laquelle vous êtes ici.

Xena passa sa main droite sur sa nuque et se la frotta doucement avant de reprendre.

Xena : Je dois bien vous avouer que, je suis une servante de la Déesse Ashunera. Je vivais dans un orphelinat avant. J'ai été élevée par des bonnes sœurs, je suis donc moi-même une prêtresse bien que j'ai trahis les préceptes de l'Eglise à cause d'un besoin de me venger de la bande de Bandits qui ont mis le feu à notre établissement il y a des années. J'ai même fait du mercenariat après ça et pris un grand nombres de vies sans le moindre remords. J'ai l'habitude de tuer pour survivre vous voyez. Si on me donne le choix je préfère tuer mon adversaire plutôt que de le laisser en vie selon les crimes qu'il a commis.

Kasyade : Je vois. Continuez.

Xena : Vous savez. La plupart des Eglises d'Ashunera rejettent les croyant de Naga. Après tout, Naga a été la création de Ashunera, comme tout le reste d'ailleurs. Je veux que vous sachiez que, pour moi, ça importe peu. Je respecte tout type de religion, la seule chose pour laquelle je n'ai aucun respect ce sont les athées. Rejeter en masse l’existence de nos Déesse est... Je ne sais pas, nous sommes ses enfants, c'est un total manque de respect envers notre créatrice. Naga elle même à créé les dragons, elle mérite le respect tout autant que Ashunera. Bien sûr, elle a fait des erreurs, sa première création, son premier enfant, Astaroth à fait des choses horribles. Mais peut-on vraiment la blâmer ? Nous, enfants de Ashunera ne sommes pas mieux, il y a eu des guerres, des meurtres et tout autre ignominies de par le passé, et même si actuellement nous sommes en temps de paix, rien n’empêche les meurtres de se perpétrer chaque jour de plus en plus. C'est pour cette raison que, sous les traits d'une mercenaires, j'apporte ma propre justice à ma manière.

Le Pape Kasyade eu alors un large sourire se dessinant sur son visage puis il répondit à Xena.

Kasyade : J'aime votre façon de penser, Xena. Il est très rare que les servants d'Ashunera nous voient d'un bon œil. Nous, nous n'avons rien contre vous, mais votre Eglise, elle, nous rejette en bloc. Nous sommes les seuls à accueillir dans nos rangs des utilisateur de magie blanche ET de magie noire en même temps. Les servants de Ashunera sont obsédées par la lumière, se convaincant qu'elle fasse le bien à elle seule. Alors qu'il est clair que dans le cœur des hommes se terrent les ténèbres. Des ténèbres parfois vraiment trop sombre. Le mal comme le bien, ces deux choses distinctes n'existent que selon différents point de vue Xena. Dans une guerre, les deux camps se mettent en tête d’œuvrer pour la justice et que le camp adverse est le mal personnifié. Ce que je veux dire par là, c'est qu'on ne devrait pas rejeter la magie noire sous prétexte que c'est le mal sans en connaître les origines, ni même ce qu'il se passe dans la tête de l'utilisateur en question. Ce sont des humains comme vous et moi.

Xena : Tout à fait. C'est bien pour ça que la présence de Kurtis, un de nos mercenaires. Ne me dérange pas le moins du monde. Bref, la raison de ma venue est simple, j'aimerais en connaître un peu plus sur votre Eglise. Je ne me convertirais pas pour autant, mais connaître un peu mieux vos préceptes m'aiderais grandement à connaître les enfants de Naga un peu mieux.

Kasyade : Oh c'est donc la raison de votre venue ? Mmh. Et bien, disons que, connaissant les préceptes de l'Eglise d'Ashunera je peux vous garantir qu'à part cette histoire de magie noire nous avons les mêmes principes. Nous acceptons également les Marqués, les Laguz... Bref toutes les races. Nous sommes également beaucoup plus tolérants que les croyant d'Ashunera sur les couples de même sexe. Nous organisons même des mariages.

Xena : Un autre de mes pêchés il semblerait.

Kasyade : Oh vous... ?

Xena : Disons que, j'aime les deux genres oui. Enfin, je suis toujours vierge. Mais, ça ne me dérangerait pas d'être avec l'un ou l'autre. Même si j'aimerai avoir des enfants je vous avoue, donc je privilégierais une relation homme-femme. J'adore sincèrement les enfants. Mais bon, je ne suis pas du genre à aller vers les autres, et je suis assez... Difficile. Je m'ouvre rarement aux autres et il faut que la personnalité de l'homme ou de la femme qui me ferais la cours me corresponde... Et aussi qu'il évite de me traiter comme une Princesse et sache se défendre lui-même. Je ne suis pas une poupée en porcelaine. Je suis une femme adulte et fière. Enfin... Je dit ça, mais j'ai moi-même mes lacunes.

Kasyade : C'est au sujet de votre classe "Zweinhander" n'est-ce pas ?

Xena soupira et haussa les épaules avant de répondre au Pape Kasyade.

Xena : Oui. Zweihander veux dire " à deux mains "... Peux importe le dur entraînement que je m'impose chaque jour et ma force dont on vante souvent les mérites, je n'arrive pas à manier ma lame à une main comme les Einhander. J'ai besoin des deux mains et quand je tombe sur des adversaires plus rapide que moi, je dois rengainer ma lame et me battre à main nus. j'aimerais pouvoir optimiser mon style de combat et manier ma lame de ma main maîtresse : La main droite. Et pouvoir utiliser mon poing gauche et mes jambes. Ce serais le plus optimisé pour moi mais je n'y arrive pas encore aujourd'hui. Je suis contente que personne dans mon groupe n'aie encore remarquer ma lacune, je me donne à fond à chaque combat et je les protège du mieux que je peux tout en restant offensive en première ligne.

Kasyade : C'est vrai que votre cas est... Plutôt inhabituel. Cependant Xena, je sent un très fort potentiel en vous. De même vous maîtrisez les techniques de combat au corps à corps, avec de la persévérance vous deviendrais une des meilleures Einhander si vous garder votre conviction ancrée en vous. Je n'ai pas souvenir d'avoir vu de Zweihander maîtrisant les techniques de corps à corps, c'est déjà un plus dont vous devriez tirer avantage, persévérez.

Xena : ... Je vous remercie mon Père. J'avais besoin de ces encouragements au fond de moi et vous êtes la première personne qui me les donnent. Merci.

Kasyade : Mais aucun problème voyons. Je sais reconnaître des guerrières de talent quand j'en croise une. Mes deux Anges n'ont pas atteint ce stade par hasard également. Je leurs ai confiées ce poste sachant que mes Anges seraient à la hauteur. Et, encore aujourd'hui, je ne regrette ce choix pour rien au monde.

Xena hésita quelques instants, puis regarda autour d'elle. Aucune aura ne se faisait détecter dans la salle ni devant l'Eglise si ce n'est les deux gardes à l'entrée. Elle releva alors sa longue crinière de feu et montra sa Marque au pape Kasyade.

Kasyade : Vous en êtes une également. Pauvre enfant, j'imagine que ça ne dois pas être facile de vivre avec cette Marque tout les jours à bord du Fire Emblem. Vous devez être terrifiée à l'idée que ça ne soit découvert. A moins que certaines personnes ne soient déjà au courant ?

Xena : Juste deux autres personnes dans mon cas, mais je vais éviter de citer les noms car j'ai promis de ne rien dire à personne. Cependant, je garde cette Marque secrète oui. Je ne fais confiance en personne en tant qu'être humain à bord du Fire Emblem si ce n'est les trois autres Marqués dont je connais l’existence de la Marque. Le reste je n'ai confiance en eux que pour le travail, rien d'autre et ce n'est pas mon genre de m'ouvrir aux autres et de faire ami-ami avec eux. J'ai connu diverses humiliations et moment extrêmement difficiles dans ma vie à cause de cette Marque. La sœur m'ayant recueillit m'a elle-même couverte à ce sujet sinon j'aurais été jetée dehors, la même chose concernant cette dernière, elle s'exposait à de gros problèmes en m'ayant accueillit parmi eux. Bref, je ne fait confiance en personne, j'ai déjà subi assez d'humiliations et servi de défouloir suffisamment en étant jeune à certains de ces maudits Beorcs. Je sais qu'ils ne sont pas tous comme ça, mais je refuse ne serais-ce même que de subir ce regard écœurant à mon égard une fois de plus dans ma vie. Les Beorcs, hors de Ghysitia, montre leurs vrais couleurs à la vue de cette Marque. Les Laguzs quand à eux font comme si nous n'étions pas en vie, ils nous ignore comme si nous n'étions que des moins que rien, et il est complètement impossible de cacher notre Marque à ces derniers. Au moins, ils ont la décence de ne pas révéler qui nous sommes aux autres races tant qu'on ne les dérange pas et qu'on reste aussi loin d'eux que possible.

Kasyade : La situation des Marqués hors de notre continent me révolte au plus hauts point. Malheureusement, même en ayant une autorité comme la mienne. Je n'ai que très peu d'influence hors de Ghysitia. Je ne peux pas forcer les familles royales des autres continents à changer leurs lois.

Xena : Oui, je me doute bien. Ne vous en faites pas. Nous faisons avec. Et pour ma part, mes longs cheveux m'aident à cacher ma Marque. J'ai de la chance qu'elle ne soit pas visible comme la votre lorsque je suis hors de Ghysitia. Ma vie serais encore plus compliquée sinon.

Kasyade : Vous avez entièrement raison. Cependant, je me permet de vous poser une question privé, libre à vous d'y répondre ou non. Mais je suis curieux de savoir. Vous prévoyez de vous mettre en couple uniquement avec d'autres Marqués ?

Xena : C'était l'idée de base mais. Si je rencontrer par chance un Beorc ou un Laguz compréhensif en qui je pourrais avoir confiance. Ce serais la seule personne à qui je confierais mon secret, si je suis certaine que j'ai de tels sentiments pour une tel personne. C'est beau de rêver parfois. Je n'y crois pas une seule seconde et pourtant.

Kasyade : Je suis certain que vous trouverez quelqu'un qui vous conviendras tôt ou tard.

Xena soupira un peu, le sourire aux lèvres.

Xena : Merci beaucoup. Ça m'a fait du bien de vous parler. J'ai énormément de respect pour vous Pape Kasyade et aussi étrange que cela puisse paraître j'ai énormément confiance en vous. Vous êtes un homme de bonne foi et de bonne parole après tout. Et j'ai également ma tête sur mes deux épaules après tout ce que je vous ai confié ce soir, c'est une preuve que vous êtes un homme sage et très ouvert.

Kasyade : Ahah ! Il serais malvenue d'organiser une exécution publique pour si peu. Je ne suis pas un monstres et même si faire régner la justice requiert parfois quelques sacrifices et actes ignobles comme faire tuer ceux qui enfreigne les règles. Ça en me fait pas forcement plaisir vous savez. Chaque fois que je dois ordonner une exécution publique j'ai le cœur qui se serre très fort dans ma poitrine. Et j'espère à chaque fois que le message d'exemple passe pour nos citoyens. Tout ce que je veux c'est leur montrer un exemple de ce qu'il arriverait si ils venaient à perpétrer des actes ignobles. Et même si cela rentre pour certains, d'autres continues leurs crimes. Me forçant à prendre ce genre de décision horribles pour en calmer d'autres. Je veux simplement que Ghysitia soit en paix, peu m'importe le moyen utilisé pour y parvenir. Ce n'est pas pour rien que notre belle Ghysitia a le taux de criminalité le plus bas de tout les continents. Nos règles sont certes dures, mais elle sont relativement efficace. Et c'est parce que nos règles sont efficace que nous n'avons pas l'intention d'en changer... Même si la Princesse actuelle n'est pas du même avis. Elle est contre tout ça vous savez. Une fois qu'elle deviendra Reine, elle veut absolument apporter le changement sur ce pays. Je prie pour qu'elle voit la dure réalité qui l'attend avant de prendre ce genre de décisions à la légère. Mais je m'égare. Vous devez être fatiguée non ?

Xena : Pas vraiment. Mais je n'ai effectivement pas le choix que d'aller essayer de dormir Pape Kasyade. Une longue journée m'attend demain et je veux être en forme demain matin. Je passerais dans la salle à manger avant d'aller dans ma chambre pour voir ou en est le rapport de Néo et Signy. Je vous promet de ramener la paix en Ghysitia et de faire payer de leurs vie ces terroriste qui ont tenter d’éliminer la Princesse. Je jure de porter le coup de grâce à leur leader demain de ma propre lame. De tels crimes ne doivent rester impunis.

Kasyade : Et je vous en remercie. J'ai confiance en vous et je sais que vous allez y parvenir. Sur ce. Je vais pratiquer encore quelques minutes et je vais aller moi-même me coucher. Bonne nuit chère enfant, je prierais pour votre succès de demain.

Xena : Et je vous en remercie. Passez une agréable soirée Pape Kasyade. On se revoit demain. Bonne nuit mon Père.

Après ce dernier échange, Xena sorti de l'Eglise alors que le son de l'orgue du Pape Kasyade régnait de nouveau dans l'Eglise.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.


Dernière édition par Jevana le Jeu 23 Avr 2020 - 8:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagalfar

Nagalfar

Féminin Nombre de messages : 5057
Age : 26
Localisation : Grado's keep
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyJeu 23 Avr 2020 - 4:00

Calcias frissonna légèrement à la musique des deux hérons. Beaux et mélodieux, cette combinaison avait du charme.
Cela ne l'empêcha pas de s'installer un peu en retrait, devant Zaris, mais écoutait tout de même attentivement les discussions alentours, picorant son assiette distraitement, essayant tant bien que mal de respecter ses propres consignes.
C'est ainsi qu'il comprit que le nouveau arrivé n'était pas de la famille du pape ni même un Ghysitien, mais bel et bien quelqu'un de Flusseim, ce qui le rassura quelque peu. Il était apparemment venu pour chercher du travail, ce qui l'intrigua fortement.
Pourquoi venir à un tel endroit, hostile, difficile d'accès et surtout avec des droits de séjour pour du travail ? Cela lui semblait... Inutilement compliqué, surtout si c'était pour rejoindre ensuite un groupe qui n'allait pas y rester.

Il avait énormément de questions pour lui, mais la plus importante, il ne pouvait oser la prononcer. La suite de la mission, le lendemain... S'il en avait eu la possibilité, il aurait souhaité s'y rendre le soir même.
Il souhaitait comprendre, pourquoi ce groupe se comportait ainsi, sinon à cause de la négligence des hautes instances ? Et surtout, quels étaient leurs projets exacts, si leur plan venait à être fructueux ? Que voudraient-ils faire, s'ils parvenaient à renverser la royauté ? Plonger le pays dans le chaos, comme la lettre le précisait ?
Calcias n'approuvait pas leurs méthodes, et si c'était vraiment là le but final, il ne pouvait pas laisser faire cela.

Ils étaient déterminés, c'était un fait qui avait été prouvé plus d'une fois, entre l'attentat et le jumeau ayant mis fin à ses jours.
Cette pensée l'attrista lorsqu'elle lui revint en tête.
En soit, les Chevaliers qu'il avait croisé étaient... Bizarres, sauvages, pour ceux avec qui il avait eu l'occasion de discuter. Mais aussi gentils et attentionnés, à protéger un inconnu.
C'était étrange, et ça ne collait pas.
Avec de tels Chevaliers, le miroir des pays après les dirigeants, si la noblesse était aussi responsable qu'eux, il n'y aurait jamais dû y avait de problèmes. Mais, encore une fois, cette noblesse, quelle était-elle, sinon peuplée d'Immortels également ? Il ne fallait pas oublier qu'il y avait aussi des Chevaliers Maudits, aussi.

L'épéiste regarda le Pape et Xena s'en aller, avant de bien vite en détourner le regard. Il s'adressa alors à Abina, Morgan, Telrar et Erina. Cette ambiance et cette atmosphère lui pesait, mais il souhaitait partager quelques informations avant de s'en aller, si cela était possible. Les fameuses lettres que la Chef avait donné à l'Homme-Bête l'intriguait.

Calcias : J'imagine que vous avez pu récolter quelques informations sur la Résistance et leurs motivations, non ? Nous, c'était sur un mot d'adieu du membre qui s'est fait exploser... Par vengeance, et pour détruire les classes sociales du pays. Je me demandais si c'était une généralité, ou si le peuple n'appartenant pas à ce groupe souhaite la même chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 464
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptySam 25 Avr 2020 - 23:25

Après être de retour au château une heure plus tard. Xena alla dans l'aile gauche du château et se rendit de nouveau dans la salle à manger où certains mercenaires s'y trouvaient encore. Parmi eux, il y avait Signy qui semblait être de bonne humeur. Xena se demandait si elle avait fini par apprendre quelque chose d'utile lorsqu'elle était partie à l'Eglise discuter avec le Pape Kasyade. C'est ainsi que Xena s'assit aux coté de la stratège à l'une des places encore libre. Elle même semblait être de bonne humeur après avoir vidé son sac auprès du Pape un peu plus tôt.

Xena : Alors, du nouveau ? Vous avez appris quelque chose d'utile ?

Signy hocha du chef à Xena lorsqu'elle s'était installée près d'elle avec un sourire. Elle prit de nouveau le fragment de pierre dans sa main et le présenta à Xena.

Signy : Laisse moi te présenter un banal caillou. Un caillou se trouvant dans les affaire de Billy et Killy. Un caillou que celui qui a survécu a voulu récupérer, en menaçant de se faire exploser. Un caillou si important qu'il ne pouvait PAS fuir sans, ce qui lui a coûté d'abord un bras, puis une boisson pas très bonne pour la santé. Si on met ça en parallèle avec ce que notre génie de Kuryak a dit dans sa lettre, par rapport à une possession qu'avaient les jumeaux, c'est facile de deviner ce qu'est ce banal caillou.


Xena haussa un cil au fur et à mesure que Signy parlait, elle n’arrêtait pas de répéter le mot caillou à chacune de ses phrases. Xena aurait put légitimement se demander si elle n'avait pas développé une obsession aux cailloux si elle ne savait pas que le sujet était sérieux.

Xena : Hum... Tu ne penses tout de même pas à ce que je pense ? Maintenant que tu me le dit de cette façon et que j'en vois la couleur il n'y a qu'une seule explications possible. C'est la "clef" du cimetière ? Là ou il manquait un fragment de pierre non ? Il a la même forme que ce qu'il manquait sur la la pierre tombale noire.

Signy : C'est exactement ce que je pense! Nous avons trouvé le moyen d'ouvrir la porte, et Néo a trouvé la clé! Et si c'est bien la clé, mes hypothèses s'alignent d'autant plus, les deux anciens gris, le gardien d'ébène, tout concorde!

Xena : C'est du beau boulot en tout cas Signy, bien joué. Au moins, demain matin nous n'avons plus qu'à mobiliser les troupes au cimetière, pas besoin de se séparer. Je pense qu'à ce stade nous n'avons plus de place pour le doute. Ce sera donc demain matin sous le cimetière. Impossible pour Néo ou Erina encore une fois de faire appel à leurs monture également vu la taille de la pierre tombale. Puis, ce serait dangereux d'amener une wyverne ou un pégase là dessous. Et même si nous n'avons pas vraiment le choix, attaquer les ennemis dans leurs QG leur donnera un avantage tactique.

Signy : Puisque Zaris nous a aussi donné la portée de l'explosion, et que nous savons que nous devons nous battre en souterrain, ça pourrait nous donner aussi une idée de comment interpréter leur utilisation de bracelet. Si le plafond est trop bas, il est normal d'imaginer qu'ils ne se serviront qu'en dernier recours de leurs deux bracelets minimum. S'en servir pour semer la discorde parmi nous ne fera que nous ensevelir vivant tous, eux aussi. Et il faut aussi partir du principe que leur chef a un des bracelets, quelqu'un d'assez puissant pour réunir autant ne va pas confier les 4 sans en garder un pour lui-même.

A ces mots, Xena plaça son menton contre sa main, en capturant ledit menton avec son index et resta silencieuse pendant quelques longues secondes. Quelque chose semblait l'avoir interpellée dans ce que lui disais Signy. Quelque chose de très inquiétant en effet.

Xena : Mmmh... Oui c'est vrai, tu as raison, il faudra rester sur nos gardes. Il faudrait aussi que j'ai un entretien avec Arnold demain matin sur le Fire Emblem avec Jin. Je viens de me souvenir de quelque chose de très important.

Signy hocha du chef. Elle ne savait pas ce que Xena avait en tête mais elle même savait bien qu'il fallait prévoir quelque chose pour ne pas finir ensevelis. A l'heure actuelle, c'était une situation perdant-perdant.... Il fallait qu'elle réfléchisse à une stratégie pour parer à cette éventualité. Mais peut-être que sa nouvelle chef y avait déjà pensé?

Signy : Je ne sais pas ce que tu prépares Xena, mais je vais te laisser faire. Trop de cuisiniers sur la préparation font une bouillie infâme. Pendant ce temps, je vais réfléchir à des formations pour compenser notre méconnaissance du terrain


La chef opina à la réponse de Signy. Le fait qu'elle ne demande pas plus de détails à Xena sur cet entretien l'arrangeait beaucoup. Les murs avaient des oreilles et il ne fallait absolument parler à qui que ce soit de ce que Xena avait en tête.

Xena : Tu peux me faire confiance ne t'en fais pas. Une chose que je dis et mets en pratique quand je le juge nécessaire est : Pour tromper tes ennemis tu dois également tromper tes alliés. Et ça, je le met en place uniquement quand je sais qu'un de mes plans va fonctionner à 100%. Tu as bien vu dans mon rapport la dernière fois que j'ai du utiliser de cette manœuvre pour tromper le Majordome de notre client. Je me fiche si ça entache ma réputation ou non, je n'hésiterais pas à le refaire autant de fois que possible si ça peut m'apporter la victoire. Pour ce qui est des formations, tant que je reste en tête de groupe tu as quartier libre. J'ai confiance en ton travail après tout, sinon tu ne serais pas à la tête des stratégies du groupe. Mes stratégies à moi sont plutôt égoïstes, mais je ne suis pas en reste non plus, tu verras une fois la mission terminée.

Signy rigola à la remarque de Xena.

Signy : Pas de souci, je connais parfaitement. Souviens toi, Erina a été la première à savoir que je vous aidais, je n'ai rien dit à Telrar ou toi de prime abord. Eh bien dans ce cas, je pense que nous avons fait le tour de ce que nous avons appris d'essentiel. Nous avons des évêques pour nous protéger en partie des explosions, leur lieu de QG, la clé pour entrer, la façon d'entrer....En fait, la seule chose qui manquerait, ce serait le nombre de combattants qu'on aura à affronter. Mais dans tous les cas, je l'ai dit, je le répète, Xena à l'arrière, plus jamais cette hérésie! Franchement, quand j'ai vu à quel point tu étais plus efficace en première ligne, j'ai commencé à craindre que vous ne soyez bien moins opérationnels que vous ne l'étiez en fait.


Xena : Tu me flattes, lui répondit-t-elle avec un sourire en coin avant de se rapprocher de Signy, les lèvres près du creux de son oreille tout en ayant sa main droite posée sur l'épaule gauche de la stratège pour être sure que personne ne l'entendrait, excepter sûrement Lamne mais ce n'était pas quelqu'un du genre à créer des histoires . En réalité, cette première fois où on s'est croisé, c'était bien la première fois que tu me voyais diriger de ma vie. A la base, ce rôle de chef, je ne l'avais pas demandé. Mais au final je commence à y prendre goût. Le fait que j'ai été placée à l'arrière et que je n'avais pas bronché, c'était surtout que je ne savais pas comment réagir. Refuser de protéger Finley et Kurtis à ce moment là, je ne sais pas comment les autres auraient réagis, tu comprends ? Moi aussi parfois j'ai la pression dans des situations nouvelles comme celle de commander de parfaits inconnus. Je compte sur toi et aussi Lamne pour garder ça pour vous. Je n'aimerais pas perdre la confiance qu'ont les autres vis à vis de mon commandement si ils savaient que c'est la première fois que je prend la tête d'un groupe. Et je ne doute pas que ce soit la même chose pour Néo, après tout, il m'a confié avoir perdu la mémoire avant que tout le monde soit sous notre commandement.

Une fois ces mots prononcés, Xena éloigna son visage de celui de Signy et retira sa main de son épaule.

Xena : Et pour le reste sinon, je suis d'accord avec toi. Nous ne savons pas combien d'ennemis nous allons affronter dans leur propre QG. Il va falloir être extrêmement prudent. Au moins nous avons les prêtres pour nous accompagner cette fois.

Signy : Garder quoi pour moi? Tu as juste eu un coup de fatigue et t'as eu besoin de te reposer sur moi un moment,c'est tout ce qui vient de se passer.

Le sourire en coin de Signy indiquait à Xena que oui, elle avait bien entendu. Mais elle pensa vite fait à ce que Xena lui avait dit aussi. Néo était amnésique? Elle se demandait ce qui avait pu lui arriver...

Signy : Et nous avons un soigneur de plus grâce à Mwindo. Il est très bien tombé, soyons honnêtes.

Xena se donna alors une claque mentale, elle avait complètement oublié jusqu'à présent de demander à Signy ce qu'elle avait pu découvrir sur les capacités de Mwindo et Edena.

Xena : A ce sujet Signy, tu as eu le temps de voir pour les capacités de nos deux nouveaux compagnons d'armes ? Je me suis éclipsée une petite heure après tout donc j'imagine que c'est régler ? Si ce n'est pas le cas il faudra qu'on voit ça en vitesse pour tes préparatifs de demain.

Signy : Je n'ai pas encore pu récolter vraiment des informations sur Mwindo mais Edena m'a dit tout ce qu'elle voulait bien me dire. Notamment le fait qu'elle était plus forte en affrontant plusieurs ennemis à la fois, très bonne chose

Xena : Très bien, je vais en prendre note. Il va nous falloir interroger Mwindo lui même dans ce cas, j'espère qu'il se montreras coopératif en tout cas. Nous n'avons pas vraiment le temps de jouer à découvrir le secret de son prochain. Tu voudra bien t'en charger avant de dormir Signy ?

Signy : Bien sûr, c'était même mon objectif à la base, et je te remercie de me mettre un drapeau dessus avec marqué "je suis la stratège" quand j'essaie d'être discrète, hihi. Et puis vu l'heure qu'il est, j'ai bien encore quatre heures devant moi pour être réveillée à la même heure que d'habitude. Du coup je vais récolter les informations que je peux sur Mwindo, et je commence à réfléchir à un plan d'action et à nos formations.

Xena : Mmh, je vois que tu dors tard, mais comme tu dois avoir l'habitude et que je te vois toujours pleine d'énergie, je n'ai pas à m'inquiéter pour toi. Pour ce qui est de ce que tu me disais plus tôt, je pense que cacher ton rôle de stratège à de potentiels futurs collègues n'est pas une bonne idée, tu risquerais de perdre en crédibilité auprès de ces derniers. Garde la tête haute, n'oublie pas l'honneur que revient de porter le titre de stratège dans notre bande de mercenaire, c'est un privilège que toi seule aie réussit à obtenir l'accès, et jusqu'à présent nous ne sommes pas déçus des résultats même si ça ne fait que quelques semaines que le groupe s'est formé. Bon, sur ce, moi, mon lit m'appelle, j'ai intérêt à être en pleine forme demain vu la longue journée qui nous attends. Et je vous conseille à tous de ne pas veiller trop tard, nous risquons très probablement de devoir nous battre, impossible de tenter de raisonner des ennemis qui sont prêt à se suicider selon moi. Bonne nuit tout le monde et pour ma demande de découvrir les capacités de Mwindo Signy. Même si la demande viens de moi, fais ton rapport à Néo avant d'aller dormir. Pour ma part je n'aurais pas le temps d'écouter ce même rapport tout de suite, je vais aller dormir et demain matin j'ai cette rencontre avec le premier ministre qui est très importante, en espérant qu'ils veuille bien me recevoir.

A ces mots la Marquée fit un signe de sa main droite derrière elle pour toutes les personnes encore présentes dans la salle avant de franchir la porte de la salle à manger et de disparaître dans le couloir et de se diriger vers son lit, prête à y dormir comme une souche afin d'être en forme pour le lendemain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 17
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyDim 26 Avr 2020 - 1:10

Après le rapport que Signy fit à Xena, elle salua Néo avec un petit sourire, avant de se bouger, afin de se reposer à côté de Mwindo cette fois. Puisqu'il semblait vouloir prêter main forte au groupe, au moins pour l'instant, il fallait en savoir plus, et grâce à Xena, elle devait maintenant jouer carte sur table.

Signy : Je pense que vous avez compris ce que Xena a sous-entendu, alors je suggère de reprendre les salutations. Je suis Signy, stratège des mercenaires de Gaïa. Et à ce titre, j'aimerai en apprendre un peu plus sur vous, si vous me le permettez.

Le mage noir hocha lentement la tête, prenant note de cette information.

"Tacticienne hein, ça veut dire que c’est l’une des personnes avec lesquelles j’ai intérêt de bien m’entendre, décida-t-il intérieurement"
« Bien entendu. Par quoi préférez-vous que euh…préfères-TU que je commence ?

Signy hocha du chef doucement en l'entendant hésiter entre vouvoiement et tutoiement.

Signy : Si ça peut vous rassurer, je me moque complètement d'être vouvoyée ou tutoyée. Vous pouvez faire comme vous préférez. Moi-même, je suis plus à l'aise au vouvoiement mais si vous préférer, je peux tutoyer.

Et sans poser la moindre question, la jeune femme ressortit son nécessaire d'écriture.

Signy : Et je prends des notes sur chacun des mercenaires, ça m'aide à me souvenir de tout. Alors, déjà, je vois que vous maîtrisez la magie noire et les bâtons curatifs. Puisque vous êtes un mercenaire, vous devez déjà avoir un peu d'expérience en termes de combat, mais êtes-vous capable d'utiliser des sorts plus forts que Flux ou soin à l'heure actuelle ? Par exemple, si je vous confiais mon bâton remède, pourriez-vous vous en servir ?

"Aie, ça commence bien ! J'ai pas encore le niveau pour ça moi ! grommela intérieurement le mage noir"

Mwindo: Pour le moment je ne peux me servir que d'un bâton de soin basique et en terme de magie noire, il vaut mieux m'en tenir à un tome de flux pour le moment. Hmm...voyez-moi plutôt comme étant une sorte d'invocateur. Avez-vous déjà entendu parler de cette classe et de sa spécialité ?

Signy nota tout ce que lui avait dit Mwindo avant le regarder avec un petit sourire.

Signy : Invocateur ? Je n'ai jamais entendu parler de ça, mais si je me réfère à son nom, je suppose que vous pouvez matérialiser des êtres vivants ou des objets de par votre magie ?

Mwindo: C’est presque ça, même si dans mon cas ce n’est pas vraiment un être vivant. Euh comment vous décrire ça ? On pourrait dire que c’est une sorte de fantôme mais pas de la sorte à laquelle vous penseriez...Peut-être ‘’qu’automate’’ serait une comparaison plus juste ? Non plutôt ‘’familier magique’’. Un familier que je peux appeler pour m’assister en combat. Le plus simple aurait été que je vous fasse une démonstration mais l'endroit me semble plutôt mal choisi.

Signy nota tout ce que Mwindo lui avait expliqué avec force détails.

Signy : Un familier magique, donc. Est-il en mode "automatique" ou le contrôlez-vous vous-même, par des ordres, mentaux ou vocaux ? En somme, lorsque vous invoquez ce familier, avez-vous besoin de vous concentrer sur lui pour qu'il agisse ou pouvez-vous combattre en même temps ?

Mwindo : J’ai besoin de pouvoir me concentrer entre 5-10 secondes pour effectuer le rituel d’invocation. Ça ne m’empêche pas de me déplacer mais si je devais m’interrompre à cause d’une attaque ennemie par exemple je serais bon pour recommencer depuis le début. Une fois invoqué mon « ami » agit comme un membre supplémentaire, une extension de ma volonté. Je peux bien sûr le contrôler directement, ce qui me permet d’ailleurs d’augmenter son efficacité, mais au prix de focaliser toute mon attention sur cette tâche. L’inconvénient étant bien sûr que je me retrouverais totalement vulnérable. Un des avantages, par contre, est que cela me permet de voir à travers ses yeux. Malheureusement je suis pour l'instant incapable d'entendre quoi que ce soit par cette méthode.

Signy : Je vois. Je conclue donc qu'il a une forme d'autonomie si laissé tel quel. Et vu que vous avez parlé d'extension de votre volonté, j'imagine qu'il est aussi plus efficace s'il est plus proche de vous, limitant l'énergie demandée pour se concentrer sur plusieurs choses à la fois. Et en mode automatique, ne fait-il qu'attaquer ou y a-t-il des taches mineures qu'il peut exécuter ?

Mwindo : Bien vu. Tant qu’il reste dans un rayon d’une cinquantaine de mettre de moi environ, mon ami agira de lui-même et jusqu’à maintenant je n’ai pas eu à m’en plaindre. Au-delà par contre, euh il ne faut pas trop lui en demander. Il sera toujours capable de savoir qui attaquer et qui aider mais pour des tâches ou des situations plus complexes il vaut mieux que je lui transmette des consignes bien précises, voire que je le contrôle directement. La dernière fois que j’ai testé, le rayon d’action de mon familier est de deux cent mètres au maximum. Au-delà il n’arrive plus à maintenir la…cohésion de son corps.

Signy nota les valeurs dans son calepin. Cinquante mètres pour le plus efficace, et deux-cent au strict maximum. C'était bon à savoir.

Signy : Votre familier, il se bat donc. Utilise-t-il des armes ou de la magie ? Est-ce qu'il peut faire des choses qu'une unité de soutien pourrait ? Eclaireur, j'imagine qu'il faut le contrôler directement, de la magie curative ?

Mwindo : Il est littéralement fait de magie noire, avec le temps je devrais réussir à lui faire jeter des sorts basiques. Pour l’instant c’est une unité purement physique. Il peut créer sa propre arme mais ce sera uniquement une arme de corps à corps, à peu près aussi efficace qu’une bonne arme de fer. Vous parliez d’énergie tout à l’heure, en réalité la principale dépense d’énergie intervient lors de l’invocation. Après cela mon ami est capable de se maintenir en absorbant principalement le mana ambiant, mon énergie servant surtout à maintenir le lien mental entre nous. Tant qu’il n’est pas détruit mon familier peut sans problème rester en activité pendant une heure. Par contre s’il est détruit, il me faudrait deux-trois minutes de repos avant de pouvoir le rappeler. Et pas plus de cinq invocations en l’espace d’une heure si possible, au-delà c’est…ma santé qui en pâtirait. Que dire d’autres ? Ah oui, pour ce qui est du rôle d’éclaireur mon familier est capable de se transformer en une sorte de brume magique. Sous cette forme il ne peut être repéré que par des gens sensibles à la magie ou ayant des sens particulièrement développés. Cette forme étant plutôt instable, il reste sensible à toute forme d’attaque et ne peut que se déplacer. Il n’est pas vraiment intangible et ne peux donc pas passer à travers les murs. Mais il peut s’engouffrer dans la moindre brèche, le moindre dessous de porte ou trou de souris. Et bien sûr notre vision partagée me permet de percevoir tout ce qu’il y a autour de lui. Il peut passer d’un état à l’autre à volonté mais la transformation prend quand même quelques secondes. Ah ! Et lorsqu’il redevient solide, il provoque un sentiment de malaise plus ou moins intense à tout être vivant se trouvant à proximité.

Alors que Signy écrivait tout ce que lui apprenait Mwindo, sa plume commença à bouger encore plus qu'elle ne le devrait. La stratège était en train de noter toutes les idées qui lui venaient à l'esprit pour faire une utilisation optimale de ce pouvoir. C'était impressionnant tellement le champ des possibilités devenait vaste.

Signy : Hmm, si votre familier est détruit alors que vous le contrôlez, que se passe-t-il exactement, vous retourner juste "un peu brutalement" dans votre corps ou existe-t-il des conséquences, vous limitant à la prudence ? De plus, en parlant de limite, vous m'avez donné une limite de temps, une limite de nombre dans le temps, mais il y a une dernière question que je me pose.... Vous avez dit ne pas pouvoir invoquer plus de cinq en une heure.... Peuvent-ils être invoqués en même temps ? Pas forcément les 5 mais par exemple, deux ou trois ?

Mwindo : Je peux sentir si mon familier est détruit mais ça n’a pas vraiment d’effet négatif sur moi. Si cela se produit pendant que je le contrôle directement c’est vrai que le ‘’retour’’ est assez déstabilisant. Pour l’instant je ne peux gérer qu’une invocation à la fois. A l’avenir je devrais être capable d’augmenter ce nombre mais ce serait aux dépens de mon degré de contrôle sur mon ou mes familiers.

Signy : Je vois, nous pouvons donc littéralement nous en servir pour n'importe quelle mission qui pourrait sembler un peu dangereuse. Rapidement, une idée vint à l'esprit de la stratège mais la mise de côté. Risquer les différentes "vies" des familiers pour un trésor qu'ils ne savaient pas s'il pourrait servir était risqué. Certainement, la possibilité d'essayer après les combats existait mais.... Si quelqu'un faisait exploser des bracelets, ce serait le cadet de leurs soucis.

Signy : Très bien, je crois que nous avons donc réunis tous ce que vous aviez à dire, visiblement. Sauf s'il y a des détails que vous pensez importants pour moi de savoir ? Pour l'instant, de ce que je comprends, vous êtes un combattant de soutien, vous basant plus sur votre familier que vos propres compétences pour combattre, c'est exact ?

Mwindo : Rien à rajouter, vous avez bien résumé mon profil. Juste un détail : mon familier a un aspect et une présence qui peuvent être assez…inquiétants. En particulier pour les non-beorcs dans le groupe qui pourraient être plus sensibles à ce genre de choses. Ce serait une bonne idée de faire les ‘’présentations’’ avec vous et le reste de l’équipe afin d’éviter tout malentendu dans le feu de l’action. Pas ici, ça me semble être ni l’endroit ni le moment idéal. Mais pourquoi pas demain matin avant la mission ?

Signy : Hmm, pour le coup, il serait préférable de l'activer juste avant que nous entrions dans la base, qui va visiblement impliquer de mettre un fragment de pierre sur une énorme stèle et bouger des pierres tombales. ... En fait, ça pourrait même être un excellent moyen de semer la panique dans le rang de nos ennemis, j'ai cru comprendre qu'ils n'avaient aucuns mages dans leurs rangs. Il peut y en avoir mais les ténèbres pourraient nous aider ici. Ce qu'il faudrait, ce serait que vous nous présentiez votre familier, que vous le transformiez en cette brume magique et que peu après le début du combat, vous lui faisiez reprendre forme. La confusion, couplé à son aspect inquiétant, pourrait être un avantage certain pour saper leur morale !

Mwindo : Hmm…Ça me semble être un bon plan, exploiter l’effet de surprise. A condition que nos camarades sachent que mon familier n’est pas un ennemi bien sûr.

Signy : Bien sûr, c'est pourquoi vous nous le présenterez avant, expliquant, peut-être faisant même une démonstration rapide de sa capacité à devenir une brume magique. Et lorsque tout le monde aura compris, nous pourrons nous mettre d'accord pour déterminer combien de temps après l'assaut vous le faites réapparaître. Ainsi, nous saurons quand il apparaîtra alors que nous ennemis.... Ne sauront même pas que quelque chose doit apparaître.

Le mage noir hocha la tête en signe d’approbation. Cette conversation s'était avérée fructueuse et il avait pu se rendre compte que la tacticienne du groupe prenait son rôle très au sérieux, ce qui le confortait dans sa décision de rejoindre la milice. Ne restait plus qu’à survivre à la mission du lendemain.

Mwindo : Dans ce cas nous sommes d’accord Signy. Ravi de travailler avec vous !

Signy lui adressa un de ses habituels sourires.

Signy : De même, j'espère que notre coopération nous sera profitable à tous. Et sur ce, je vous prie de m'excuser, je dois aussi aller voir Edena pour l'interroger sur la façon dont elle se bat. Je vous souhaite donc une bonne fin de soirée et je vous dis à demain. Sur ce, sans ajouter un mot, la jeune stratège se releva et partit rejoindre Edena.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagalfar

Nagalfar

Féminin Nombre de messages : 5057
Age : 26
Localisation : Grado's keep
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyDim 26 Avr 2020 - 3:04

Signy venait de finir d'interroger Mwindo sur ses compétences et décida de sortir de la chambre qu'elle avait choisi pour s'aérer un peu la tête avant de se replonger dans ses stratégies. Cependant, alors qu'elle sortit de la pièce, ses yeux se posèrent sur un spectacle incongru : Calcias qui s'amusait à faire voleter un moulin à vent, qui semblait être fatigué.

Signy : Euh, tout va bien Calcias?

Le jeune homme tourna la tête vers sa collègue, quelque peu surprit par cette interpellation.
Le moulin qu'il tenait en lévitation jusqu'à présent se posa délicatement dans sa main, qu'il referma ensuite.

Calcias : Signy ! Vous étiez là ? Ca va... Ca va.


Il avait eu l'impression de répéter beaucoup ces deux mots dernièrement. Que ce soit à lui-même ou à d'autres.

Calcias : Je ne peux pas vraiment lire ici, il faut que je trouve un autre moyen de rassembler mes pensées. Dites-moi, Signy. Demain, nous allons affronter la Résistance... C'est bien ça ?

Signy : Hmm? J'arrive à lire, du coup je ne vois pas ce qui vous pose soucis, mais tant pis...? En tout cas, oui, nous allons nous battre contre la résistance directement dans leur base.

Il hocha la tête, pensif.

Calcias : Donc on va les combattre. C'est juste...

L'épéiste s'approcha doucement de Signy, pour lui permettre de lui chuchoter des paroles. Il n'oubliait pas qu'ils étaient potentiellement constamment épiés, et ne voulait pas que ce qu'il dise soit dommageable.

Calcias : Est-ce vraiment la chose à faire ? Ils veulent réformer le pays. Leurs méthodes sont exécrables, certes. Mais ne pouvons-nous pas... Leur parler avant ? Je voudrais connaître leur but. S'ils agissent dans leur globalité pour les innocents. Hormis les motivations personnelles de leurs membres.

Signy croisa les bras, ne prenant pas la peine d'y réfléchir. Ce genre de questions, elle se les était déjà posé avant.

Signy : Vous savez, j'ai comme l'impression que votre biais anti-marqué se fait de plus en plus sentir Calcias. Cependant, vous avez déjà fais de gros efforts jusque là. Et si vous pensez qu'il s'agit là de quelque chose de noble, ce serait déjà discutable avant notre enquête aux bas quartiers, mais maintenant, le doute n'est même plus permis. Une des lettres mentionne qu'il s'agit là d'une vengeance pour un parent qui a été exécuté pour avoir volé quelque chose à l'église. Surtout que, si la princesse meurt, à l'heure actuelle, ce sera le peuple qui en souffrira le plus. Peuple qui lui-même ne soutient pas ce que fait la résistance.

Calcias resta silencieux quelques minutes, alors qu'il recommençait à faire tourner son moulin à vent, avec une vitesse qui semblait démultipliée, alors que sa respiration se faisait de plus en plus profonde.
Ces mots ne le rassurait pas pour autant, et ne faisait que le perturber davantage.

Calcias : C'est peut-être le cas... Sûrement, même. Une histoire de vengeance, nous en avions une aussi. C'est justement là où je veux en venir par motivations personnelles. J'ai bien conscience que le chaos attend une prise de pouvoir par ce groupe. S'ils ne comptent rien y faire, ce sera problématique. Qu'ils veulent tuer cette... princesse, je ne pense pas que cela soit la solution non plus. Même ainsi. Mais, vous dites que le peuple ne soutient pas la Résistance ? A-t-il au moins ne serait-ce qu'une personne sur laquelle s'appuyer ?

Signy : J'avoue ne pas comprendre votre question? De quel côté vous voulez dire? Mais pour le coup, le peuple espère que Eleanora soit la promesse d'une vie meilleure, ou du moins, ceux à qui j'ai pu poser les questions. Et je ne sais pas de quel histoire de vengeance vous parlez mais si vous parlez de Arsenus, se jeter sur lui maintenant sous la colère n'aurait rien changé. D'ailleurs, je suis à chaque fois plus surprise de repenser à la façon dont vous avez réagi cette fois là.


Le moulin tomba alors, tandis que Calcias fixa Signy de manière incongrue. Il ne s'attendait pas à ce que la jeune rousse mette cette histoire sur le tapis. Cela mêlé à l'affirmation que la princesse était soutenue...

Calcias : Le peuple... Je voulais protéger le peuple d'Arsenus. Je n'ai pas de vengeance à exercer en Flusseim, je parlais d'un des membres de la Résistance. Mais il fallait que quelqu'un protège ces personnes... En y repensant, c'était stupide, mais voir un noble dont le devoir est de servir son peuple et de faire de son mieux pour se faire le piétiner ainsi, cela m'a mis hors de moi. Ne trouvez-vous pas cela insupportable ? ... Cette princesse. Elle est soutenue... Les gens croient donc en elle.

Signy : Insupportable, oui. Et je sais que vous avez juste agi par perte de contrôle, ne vous en faites pas, tout comme je considère que Telrar a juste agi sous l'impulsion lorsqu'il a tué les templiers, cette fois là. Cependant, c'est justement parce que la situation était inacceptable qu'il était d'autant plus important de garder notre sang froid pour ensuite trouver une occasion de l'abattre.  Et il semblerait que j'ai mal compris votre question, mes excuses. Mais oui, le peuple soutient Eleanora et croit en elle. Pourquoi ne devrait-il pas? Parce qu'elle a eu un père Beorc et une mère Laguz? Je suis curieuse de savoir ce qui vous fait dire que TOUS les marqués sont forcément mauvais. Nous pouvons en parler dans ma chambre si vous voulez?


Calcias opina doucement. Attendre le bon moment, il en avait été incapable, à cet instant. Pourtant, c'était bien ce qu'il avait fallu faire.

Calcias : La Chef... Elle m'a sauvé la vie, ce jour-là. Je le comprends bien. J'analyserais mieux la situation, à l'avenir... J'espère.

C'était un sujet sensible, mettre des garanties sur cela était risqué, voir idiot. Mais il voulait essayer. Il refusa cependant la proposition de Signy d'un geste.

Calcias : Cé... Cécilia m'a dit la même chose. Qu'ils ne sont pas tous mauvais. J'ai honnêtement du mal à le croire. Si vous aviez vu leur véritable forme et intentions, vous ne diriez pas la même chose. Mais ce n'est pas quelque chose dont j'ai le désir de discuter... Pas ici. Cependant, si le peuple voit en elle un espoir... Je la protégerais.

Signy fronça les cils. Calcias devait VRAIMENT avoir vécu quelque chose de traumatisant pour rejeter en bloc les marqués. Et il ne semblait pas vouloir en parler. Haussant les épaules, Signy décida d'abandonner.

Signy : Vous savez, tout le monde peut faire de mauvaises rencontres. Par exemple, si Lamne avait rencontré Arsenus en premier et aurait jugé tous les Beorcs à partir de lui, aurait-il eu le droit? Probablement; Mais était-ce juste? Non. Attention à ne pas tout mélanger. Je sais que mon opinion est clairement minoritaire dans le monde mais je m'en fiche, je devrais déjà être brûlée sur un bucher pour sorcellerie, hihi!

L'épéiste eu alors un léger sourire.

Calcias : Je n'arrive pas vraiment à imaginer Lamne ainsi. C'est... Heh heh. Mais je vois ce que vous voulez dire. J'en vois le principe, du moins. Mais si cela vous vaut le bûcher, c'est plutôt aberrant !

Bien que la situation était encore différente de ce qu'elle disait, Calcias se contenta de l'approuver. Il préférait en rester là, et ne pas risquer de parler de choses dont il n'en avait pas l'intention.
Il ramassa son moulin, et le tendit à Signy, en cadeau.

Calcias : Merci pour votre lumière, Signy. J'y vois désormais un peu plus clair. Même si j'aimerais tout de même voir le point de vue de ce groupe rebelle de mes propres yeux, sachez que je ferais de mon mieux pour vous protéger, tous. Cela n'a jamais changé, quoiqu'il arrive.

Signy : Pour le bûcher, je parlais surtout du fait que mon esprit me fasse adopter des raisonnements pas forcément approuvables par la religion...


Elle récupéra doucement le moulin que lui tendait Calcias, en ricanant après avoir repéré sa propre écriture sur le moulin. C'était les feuilles qu'elle avait arraché du carnet.

Signy : Et je ferai en sorte que tout le monde revienne vivant de ces expéditions. Et pour votre envie de voir le point de vue du groupe.... Je pense que cela ne ferait que vous gêner. Nous sommes des mercenaires, nous faisons ce pourquoi nous sommes payés. Rien n'empêche d'entendre le point de vue de l'autre mais si après, cela vous empêche de faire votre travail, vous pouvez vous mettre en danger vous-même. Surtout que si nous n'avons nulle raison de croire sur parole les mots de Sir Arnold, nous n'avons pas non plus la moindre raison de mettre ses paroles en doute ou de croire sur parole ce que vous dira le leader de la résistance.

Calcias se frotta la tempe. Il n'avait aucune idée de quoi elle pouvait bien parler, n'y connaissant trop rien sur le sujet de la religion.
Il était quelque peu déçu du fait qu'elle lui déconseille de vouloir en apprendre plus. Se limiter au strict nécessaire... Ce rappel au fait de son nouveau métier était un dur retour à la réalité.

Calcias : Nous sommes des mercenaires. Certes. Mais je veux juste ce qu'il y a de mieux pour la population. Rien de plus. Cela n'a rien à voir avec un camp ou l'autre. Cependant, vous avez raison sur le fait que cela pourrait influencer mon jugement.

Il inspira profondément, puis expira doucement, avant que ce soupir ne se transforme en bâillement. Signy voyait l'intérêt des Mercenaires en priorité. C'était une idée qui se valait, et qui faisait foi.

Signy : Je ne dis pas que vous ne devriez pas avoir de jugement sur le domaine, c'est impossible de n'en avoir aucun, même pour moi, et la déesse sait à quel point j'essaye pourtant... Juste que si vous n'êtes pas capable de les mettre de côté, vous pourriez être en danger. Bien sûr que vouloir le meilleur pour autrui est louable, mais ici, nous immiscer dans les affaires politiques d'un pays comme Ghysitia n'est pas de notre ressort. Encore une fois, un temps et une heure pour tout.

Et alors que Calcias commença à bailler, la stratège arbora un autre sourire.

Signy : Pour l'heure, vous semblez fatigué, je vais vous laisser aller dormir. Moi, j'ai encore quelques heures avant d'aller dormir, à demain donc, sauf si vous avez d'autres questions ou que vous souhaiteriez me parler de quelque chose?

Celui-ci lui rendit le sourire, avant d'exécuter une légère révérence, main sur le cœur. Une fois ceci fait, il s'apprêta à aller dans sa chambre.
Un temps et une heure pour tout... Ce principe qu'il avait déjà appliqué une fois, il avait bien du mal à y retourner.

Calcias : Bon courage pour ça, mais prenez tout de même le temps de vous reposer également. Et vous avez raison, je dois bien vous avouer que cette réflexion m'a épuisé. Je ne vous dérangerais pas plus longtemps. Passez une bonne nuit malgré tout, Signy. Et si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas.

Signy : Vous ne me dérangez pas, et pour ce qui est de mon état, si je dors trop, je deviens moins efficace. Cinq heures par nuits me suffisent, rassurez-vous. Mais allez vite vous coucher, notre journée de demain sera remplie.


D'un dernier accord, Calcias retourna alors dans sa chambre.
... Cinq heures par nuit ? C'était... Peu. Très peu. Était-ce vraiment raisonnable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 441
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyDim 26 Avr 2020 - 23:22

Le lendemain matin dans la salle à manger...

Musique d'ambiance:
 

Xena : ... Merci pour tes notes concernant Edena et Mwindo, Signy. Du très bon boulot, je te rend ton carnet. Bon, je ne pensais pas avoir le temps pour le faire. Mais, puisque tout le monde est présent dans la salle, je tiens à vous prévenir que je vous rejoindrais un peu avant de venir au cimetière. J'ai des choses à discuter avec le Premier Ministre Arnold à bord du Fire Emblem. Il a bien sûr accepté mon invitation. Je vous dirais plus tard ce dont nous avons discuté. Pour le moment il est 8 heures du matin, nous nous retrouverons devant la pierre tombale d'ébène à 10 heures. Profitez en pour reprendre des forces avec le petit déjeuner et n'hésitez pas à consulter Néo ainsi que Signy pour toutes vos questions ainsi que l’organisation pour la mission du jour. Une fois la Pierre tombale ouverte, nous devrons nous y engouffrer immédiatement. Souvenez vous que les ennemis ont une issue de secours comme mentionné sur l'une des lettres que nous avons trouver hier après-midi. Si ils sentent une entourloupe nous risquons de les perdre de vue. Je propose donc de les attaquer tout de suite pour éviter qu'ils ne nous échappent, j'espère avoir était assez claire.

Xena regarda alors Signy, suivi de Néo, puis son regard se posa sur chacun des mercenaires un par un. En espérant que personne ne joue aux héros avec une quelconque stratégie douteuse. La moindre erreur et c'était les ennemis qui seraient perdus à tout jamais en plus d'avoir à expliquer leur échec à Arnold ainsi qu'au Pape Kasyade.

Xena : J'aimerais également vous prévenir que les deux Évêques qui nous aiderons pour cette mission répondant au nom de Hansel et Manfred qui nous font l'honneur de nous aider pour notre mission vous retrouveront dans le Hall du... Je veux dire dans la salle du trône du château à 9 heures. Ils ont certaines obligations avec l'Eglise et ne pourront donc pas vous rejoindre avant ça, une des servantes du château m'a transmise le message. Je compte sur toi Néo pour les accueillir, ainsi que vous autres également. Je sais juste qu'il auront chacun des bâtons de soin avec 40 charges à leurs actifs. Les soins de base. Ainsi que leur bâton de barrière magique pour nous protéger d’éventuels explosion. J'ai entendu dire que de tels bâtons n'avaient que 5 charges chacun à leurs actifs en sachant que leurs bâtons ont déjà était utiliser une fois pour protéger la Princesse, ce qui fait qu'ils leurs restent chacun 4 charges à leurs actifs. Je sais aussi que ce genre de bâton est hors de prix. Cependant ils bloquent les dégâts magique entièrement. Heureusement, après les indices que nous avons trouver. Nous savons que les ennemis n'ont que deux bracelet explosifs restants. Ah et, ils n'aurons pas de tome de magie blanches, ils sont là uniquement pour nous soutenir. Combattre les ennemis, c'est notre travail ça.

Xena prit une miche de pain au sucre posée sur la table non loin d'elle et mordit dedans à pleine dents. Elle n'avait pas vraiment le temps de prendre le petit déjeuner avec les autres ce matin là. Elle devait bientôt y aller.

Xena : Une dernière chose avant que je n'y aille. Si vous avez des écus à me donner pour faire des achats pour vous sur le Fire Emblem c'est maintenant. Je vous rapporterais tout ça au Cimetière à mon retour de mon entretien avec le Premier Ministre.

Xena tendis alors sa main libre à ses équipier en donnant plusieurs coups de dents à son pain au sucre. Puis, une fois les éventuels Écus accumulés, Xena s'en alla du château retrouver Arnold qui devait déjà l'attendre devant le Fire Emblem comme convenu.

Thème des préparatifs de combat finaux des chapitre principaux:
 

HRP :

- C'est votre dernière chance de faire des préparatifs avant le combat final du chapitre en cours. Ce temps de préparation dure jusque Mercredi soir grand max après quoi je lancerais la suite du chapitre pour l'ultime bataille de ce dernier. Je peux bien sur lancer le combat plus tôt si tout le monde a fini ses préparatifs. Si vous n'avez aucun préparatif à faire vous pouvez me le dire sur le topic de blabla du RP, car si vous ne dites rien je ne suis pas censée deviner que vous n'avez rien à acheter et ça risque de retarder sans aucune raison valable la dernière partie du RP... Merci bien.

- Les Écus seront donnés à Xena qui vous rapportera armes et autres objets de soin que vous avez acheter juste avant de pénétrer dans le passage secret de la tombe du cimetière.

- Pour les personnes ayant de l'exp à distribuer dans les niveaux des armes ou les niveaux de leurs personnages ainsi que leurs PC vous pouvez les distribuer avant le combat final. Une fois ce dernier lancé, il sera trop tard pour le faire...

Les liens utiles aux achats et autre distribution d'exp des personnages :

- Mise à jour en temps réel : https://www.firemblemcfe-forum.com/t2518-3-mise-a-jour-et-situation-en-temps-reel

Le lien ci-dessus vous permet de voir les objets stockés dans le convoi personnel de votre personnage, dans le convoi principal ainsi que votre inventaire actuel. Vous pouvez également y voir le nombres d'Ecus restants à votre personnage pour vos achats ainsi que votre exp et PC stockés jusqu'à présent.

- Le magasin du Fire Emblem : https://www.firemblemcfe-forum.com/t2520-4-magasins-de-l-aeronef

Le lien ci-dessus vous permet de faire vos diverses emplettes à condition d'avoir le niveau d'arme requis pour les armes que vous allez acheter, d'avoir le niveau de maîtrise suffisant à l'achat d'une arme et d'avoir les slots disponible pour les avoir sur vous. Il en va de même pour les emplacements de techniques. Entre autres, ici vous pouvez acheter des armes, des tomes de magies, des bâtons de soins, divers objets tel que des potions ainsi que diverses techniques utiles.

- Le topic de gestion de vos unités : https://www.firemblemcfe-forum.com/t2563-gestion-des-unites

Le lien ci-dessus vous permet de faire vos achats, de dépenser vos PC et EXP, de refaire votre inventaire avec les futures achats que vous ferez ainsi que les objets se trouvant dans votre réserve personnel ainsi que le convoi général et d'assimiler des techniques via les parchemins de techniques que vous avez en votre possession. Passez toujours via ce topic pour de tels demande, toutes les demandes faites hors de ce dit topic seront ignorés.

Bon jeu à vous et préparez vous au mieux. Les boss de fin de chapitres principaux sont redoutables... Sans comptez que vous ne savez pas non plus le nombres d'ennemis qui vous attend.

Personnages ayant terminer leurs préparatifs :

- Signy

- Calcias

- Zaris

- Lamne

- Morgan

- Néo

- Abina

- Edena

- Mwindo

- Finley

- Xena

Personnages ayant besoin de terminer leurs préparatifs :

- Erina

- Telrar

- Kurtis

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 17
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyMer 29 Avr 2020 - 19:30

Signy, alors que tout le monde venait de finir leur petit-déjeuner, se dirigea tranquillement vers Mwindo. Après tout, avant la mission, ils avaient quelque chose à dire aux autres.

Signy : Mwindo, quand vous voudrez, nous pourrons commencer la représentation. Mais vu que nous le faisons maintenant, il faudra le désinvoquer, puis le réinvoquer alors que nous allons suivre les instructions pour ouvrir l'accès.
Le mage noir acquiesça de la tête. Bien qu’ayant peu dormi la veille, il se sentait plus alerte que jamais du fait d’un mélange d’excitation et d’appréhension. Il s’était couché tard, levé tôt, avait vérifié soigneusement et à plusieurs reprises qu’il avait tout ce dont il aurait besoin : Il était aussi prêt qu’il pouvait l’être.

Mwindo : Très bien. Ou est-ce qu’on fait ça ?

Signy : Eh bien, si vous avez la place de le faire là, je propose qu'on le fasse ici. Je préfère prévoir large pour éviter que les quelques minutes d'attente viennent se retourner contre nous.
Le mage jeta un regard circonspect à la grande salle à manger. Même si le rituel d’invocation en lui-même ne risquait pas de détruire quoi que ce soit, il était un peu hésitant à l'idée de faire de la magie à l'intérieur du palais.

Mwindo: Avant de commencer il y a quelque chose que j'aimerais confirmer. Savez-vous ce que les Ghysitiens pensent de la magie noire ? En particulier leurs dirigeants.

Signy : Pour le coup, j'ai étudié un peu la religion de Naga et Ashunera, pour des.... Raisons personnelles. Ghysitia semble être une église de Naga, qui n'a AUCUN soucis avec la magie noire. J'aurais été plus prudente si Ghysitia était partisanne de Ashunera mais ici, ce ne semble pas être le cas.

Mwindo : Dans ce cas, inutile de perdre plus de temps.

Le mage se leva, ramassant au passage le bâton de soin qu’il avait à nouveau posé contre son siège, et sans se presser se dirigea vers ce qu’il pensait être le centre de la salle ou au moins dans l’espace au milieu des différentes tables, de manière à être visible de tous. Il se racla la gorge pour attirer l’attention. Un instant il sentit une bouffée de trac l’envahir lorsque tous les regards convergèrent sur lui mais il l’étouffa du mieux qu’il put : au vu de ce qui les attendait, l’heure n’était plus à l’hésitation. Avec un sourire, il salua les miliciens de Gaia avec une assurance qu’il ne ressentait pas tout à fait :

« Bonjour à tous et à toutes ! J’espère que vous avez bien dormi et que vous vous sentez d’attaque pour la mission qui va suivre. La déesse seule sait ce qui nous attend, c’est pourquoi je me permets d’interrompre votre petit-déjeuner pour vous faire part de, euh…quelques informations à mon sujet qui pourraient vous être utile pour ce qui va suivre ».

Le jeune homme balaya la pièce du regard et constata avec satisfaction que la plupart des gens attablés semblaient écouter ce qu’il avait à dire.

« Votre…euh NOTRE tacticienne, a déjà eu une présentation de mes capacités et j’imagine que nos chefs ont également été mis au courant. Je suis principalement un soigneur, comptez sur moi pour vous rafistoler en cas de besoin. Actuellement je ne peux me servir que d’un bâton de soin alors il faudra que je me rapproche ou que vous veniez à moi. Je peux aussi utiliser la magie noire, j’ai en ma possession un tome de flux, continua-t-il en tapotant sa jambe droite se laquelle était suspendue le tome en question. Toutefois à cause d’un…accident dont je vous passe les détails, je suis actuellement incapable d’utiliser la magie noire sans puiser dans ma propre énergie vitale. Ça reste gérable s’il faut juste jeter quelques sorts de flux par ci par là. Ça l’est moins lorsqu’on ne sait pas combien de temps on va devoir se battre, comprenez donc que je n’utiliserais la magie noire que si c’est vraiment nécessaire. Toutefois, je peux vous venir en aide d’une autre manière et pour ça…hmm, j’imagine qu’une démonstration vos mieux qu’un long discours ».

A ces mots, le mage empoigna à deux mains son bâton de soin et le brandit devant lui horizontalement. Cet acte n’était pas nécessaire mais l’aidait à se concentrer. Prenant une profonde inspiration, il entama le processus qui était devenu seconde nature pour lui au cours des dernières années. D’une voix claire, il entonna une incantation dans une langue ancienne, gutturale et aux sonorités déplaisantes. Une série de runes se mirent à danser autour de lui avant de se poser au sol en face de lui, formant un cercle dans lequel aurait pu tenir un homme de corpulence moyenne. La suite du processus ne fut visible que pour lui et les autres mages dans la pièce : une sorte de vapeur pourpre apparut au milieu du cercle, gagnant rapidement en volume et semblant se solidifier pour adopter une forme de plus en plus humanoïde. Après quelques secondes, Mwindo relâcha enfin sa concentration et laissa le rituel s’achever. Au moment où le cercle d’invocation disparut, une vague d’énergie invisible sembla déferler de l’entité qui était apparue dans la pièce. Lorsqu’elle traversa Mwindo, elle suscita chez lui une sensation de familiarité rassurante mais il se doutait bien qu’il en serait autrement pour ses collègues : du point de vue des non mages dans la pièce, c’était comme s’il ne s’était plus rien passé après que le cercle d’invocation fut apparu puis soudainement lorsque ce cercle eu disparu, une figure encapuchonnée vaguement humaine était apparue. Voutée, dégingandée, drapée dans un manteau violacé, seuls les bras et les jambes de la créature étaient visibles. Sa peau (?) translucide était d’un pourpre plus clair que le manteau dans lequel elle était drapée. Dans l’une de ses mains crochues la créature tenait une épée qui semblait faite de la même substance que le reste de son corps.

Se raclant de nouveau la gorge Mwindo continua ses explications, notant au passage les différentes réactions de ses compagnons.

« Je vous présente mon ‘’ami’’ et compagnon d’infortune. C’est un familier formé par ma magie. Comme vous pouvez le voir il est tout à fait solide, d’un geste assuré il abattit une main sur une épaule du familier qui accusa le choc mais autrement ne brancha pas. Mais le bonhomme a d’autre tours dans son sac ».

Obéissant à son ordre mental la créature sembla se dissoudre dans l’air, reprenant la forme d’un nuage de vapeur. Le mage noir lui fit traverser la pièce en planant au-dessus de la tête de ses compagnons. Même si certains montrèrent des signes d’inconfort lorsque le familier passa à proximité, la plupart des mercenaires le cherchèrent en vain des yeux. Seuls quelques personnes dans la pièce semblaient en mesure de suivre son déplacement. Son tour achevé, le familier se posa aux côtés de son invocateur. Lorsque s’il se matérialisa à nouveau, une autre vague d’énergie sombre déferla dans la pièce. Cette fois la créature était armée d’une lance.

« Veuillez m’excusez pour l’inconfort occasionné. Ce n’est pas volontaire et j’aimerais à l’avenir supprimer cette aura qu’il dégage lorsqu’il se…solidifie ou du moins la contrôler. En tout cas notre tacticienne a trouvé un intérêt stratégique à cet inconvénient : Signy si vous voulez continuer… »

Signy, s'étant préparée mentalement au malaise, ressentit néanmoins une gêne qu'elle ne parvint pas totalement à refréner. Cette créature était... Perturbante, à tout le moins. Et lorsque Mwindo retransforma la créature en brume, la stratège hocha du chef. Les réactions étaient attendues, et ceux qui avaient un lien avec la magie virent la brume, mais pas les autres. Sur ce point, le mage noir n'avait pas menti visiblement. Et lorsqu'il l'invita à parler, Signy se releva.

Signy : Merci Mwindo. Voyez-vous, certains d'entre vous l'ont vu, d'autres non. Mais je peux en attester, et je ne serais pas la seule, que notre nouveau compagnon n'a à AUCUN moment annulé cette invocation. Elle était présente, sous une forme brumeuse. Nous allons nous battre contre des personnes qui ont la CONNAISSANCE du terrain, et dont nous ignorons le nombre, mais qui seront à minima aussi nombreux que nous. Cependant, ils ont un accès de secours, nous obligeant à charger directement leur base, ou de perdre leur trace. Planifier des attaques surprises serait donc compromis. Jusqu'à ce que Mwindo m'évoque son familier. Nos adversaires n'ont à priori aucun mage, et même s'ils en avaient, cette forme brumeuse sera difficile à repérer dans le noir d'une caverne. Mon plan étant donc le suivant, vous invoquerez ce familier pendant que nous ouvrons la voie et vous le réduirez à l'état de brume. Et pendant que nous nous battrons, vous l'enverrez derrière eux, et vous le rematérialiserez à mon signal. Le fait qu'ils ne connaissent ni Mwindo ni son Familier nous donnera un gros avantage tactique : L'effet de surprise et le malaise que nous avons tous ressentis en voyant la créature les affecteront.

Mwindo : Je ne sais pas ce que vous en pensez mais ça me semble être un bon plan. Peu importe quels genres de tours ces terroristes nous réservent, nous aussi nous avons un atout dans notre manche. Quoi qu’il en soit je ferais de mon mieux pour que cette mission soit un succès et surtout pour que nous en revenions tous vivant !

Le mage noir ponctua ses dires en tapant son torse du poing. Les dernière trace d’hésitation en lui s’effaçaient peu à peu, remplacées par une détermination farouche.

HRP: Ça ne me dérange pas du tout que d'autres joueurs fassent intervenir un de mes persos dans leurs propres parties ! J'apprécierais par contre que vous me laissiez lire ce que vous avez écrit pour voir si ça ne rentre pas trop en contradiction avec l'idée que j'ai du personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 441
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyJeu 30 Avr 2020 - 10:22

Avant de démarrer mon texte, je tiens à signaler que la conversation entre Arnold et Xena est entièrement skippée exprès pour le moment pour garder les intentions de Xena un mystère pour les joueurs plus longtemps. Ces intentions seront révélées une fois que le boss du chapitre ne soit défait !

10h05 Cimetière.


Xena finit par rejoindre le groupe 5 minutes en retard par rapport à ce qui était prévu puisque tout le monde devait se retrouver ici même vers 10h tapantes. La Marquée adressa un signe de main au groupe de mercenaire tout en avançant d'une démarche plutôt pressante avant de constater que la pierre tombale d’ébène avait un trou à l'endroit ou elle était censée se trouver face à cette dernière et que celle-ci était décalée de plusieurs centimètres. Le trou étant probablement l'endroit ou se trouvait le QG de la Résistance.

Xena constata également que la pierre tombale d’ébène n'avait plus de trou sur le dessus. Le morceau de pierre ancienne que le groupe de Néo avait trouvé durant l’enquête s'y était emboîter parfaitement comme l'avait supposé Signy. Il fallait également noter que l'entrée n'était pas très grande et qu'une personne de corpulence importante aurais tout juste de quoi passer. La chef des mercenaires donna ensuite la Lance de Fer que Erina lui avait demandé ainsi que la Potion que Lamne lui avait demandé également. Cette dernière se mise ensuite face à l'entrée souterraine dont le groupe faisait face puis, elle se racla la gorge avant de prendre la parole.

Xena : Tout d'abord, je tiens à m'excuser du léger retard que j'ai eu, et je vous remercie de m'avoir attendu avant de pénétrer dans le QG des ennemis. Il ne fait désormais plus place au doute quand à la location du QG de la Résistance. Encore une fois je vois que tout le monde a fait du très bon boulot, vous avez même pris la peine d'ouvrir le passage pour compenser mon retard, bravo. Comme vous avez pu le constater, j'ai également fait les achats pour Erina ainsi que Lamne, je me suis moi-même prise une potion et j’ai ramené La lance Bronze de Erina à bord du Fire Emblem... Je compte sur toi Signy pour prendre en compte ces changements.

La Marquée lança un bref coup de regard en direction de Signy puis reprit.

Xena : La rencontre avec le premier Ministre Arnold s'est bien passé également. J'ai obtenu ce que je voulais. Vous en saurez plus un peu plus tard, je vous demande de ne pas vous en préoccuper pour le moment. En tout cas, comme prévu, vos montures ne seront pas de la partie, Erina et Néo. Il va falloir s'adapter, ce n'est pas comme si nous aurions put déloger nos adversaire à cause de cette sortie de secours dont nous connaissons l'existence mais malheureusement pas l'emplacement. Il va falloir agir vite, très vite. Ah oui, je te remercie Néo. Le servant que tu m'a envoyé sur le Fire Emblem m'a tout dit sur la stratégie mise en place par Mwindo et Signy. Je la trouve très intéressante, gardez juste en tête qu'une telle stratégie risque de ne pas marcher sur le chef de la Résistance, mais contre les autres membres ça devrait marcher. Malheureusement je ne sais pas à quoi ressemble la créature que tu invoques Mwindo, mais je n'attaquerais pas ce qui sort de l'ordinaire pour éviter de ruiner ce que vous avez mis en place sauf si vous me signalez qu'il y a un imprévu. Comme par exemple avoir un ennemi qui, dans les rangs adversaire, possède la même faculté que toi, même si j'en doute fortement.

La femme à la chevelure de feu posa sa main sur la tombe d'ébène à ce moment là puis regarda l'entrée se trouvant sous ses pieds. il faisait sombre, on pouvait cependant apercevoir des escaliers grâce à la lumière du jour.

Xena : Bon, assez bavardé. Je passe en tête du groupe. Si une attaque surprise ou tout autre coup bas venais à se produire, grâce à Royaume infranchissable, je devrais pouvoir vous protéger. Seulement, je veux éviter au maximum d'avoir recours à ma technique cette fois-ci et je préfère la garder tant qu'on ne sait pas ou sont les deux bracelets. Nous avons certes deux Évêques de l'Eglise pour nous accompagner cette fois avec de puissant bâtons, mais nous ne sommes jamais trop prudents. Bien, passez dans l’ordre que vous voulez mais laissez au moins les plus fragiles d'entre nous à l'arrière ou au centre de notre formation, allons y.

Musique d'ambiance:
 

Ça y est, le groupe pénétrait enfin dans ce qui semblais être le QG de la Résistance. Les mercenaires descendirent prudemment les escalier à peine visible sous leurs pieds pendant quelques minutes avant d'apercevoir de la lumière plus bas. Xena se préparait déjà à dégainer son arme si jamais les choses devaient mal tourner.

Une fois les escalier descendus, on pouvais apercevoir un couloir un peu plus large pouvais laisser passer 3 personnes à la fois. Il y avait des torches qui brûlaient tout le long des murs de droites et de gauche et seuls les bruits de pas ainsi que le crépitement des flammes étaient audibles pour tous. Tout le monde avançait dans le plus grand des calmes. On pouvait ressentir une certaine pesanteur dans le groupe à ce moment là. C'était comme explorer une caverne sachant que des créatures se trouveraient à l'autre bout de cette dernière gardant un précieux trésor.

Finalement après une dizaines de minutes de marches, le groupe arriva devant trois chemins différents. Chacune arborant une couleur distincte dû aux flammes de différentes couleurs se trouvant devant les trois entrées.

L'entrée de droite avais des flammes d'une couleur pourpre éclatante.

L'entrée de gauche avais des flammes d'un or glorieux.

L'entrée du milieu n'avais pas de flammes et on ne pouvais distinguer de lumière aussi loin que l’œil pouvais le voir.

Xena : Heureusement que nous avons trouvé ces lettres, on sait que l'entrée du centre est la bonne. Pourtant c'est la moins accueillante des trois. Il est également hors de question de ruiner notre vie sur l'entrée de gauche. Gardez en tête l'objectif de cette mission. De plus vos vies sont plus importantes que quelques écus ou tout autre babioles. Bien, Mwindo, tu peux commencer, une fois que ton compagnon passe en mode brume nous pouvons nous diriger vers l'entrée du milieu. Je suis presque sûre que nos ennemis se trouvent de l'autre coté de celle-ci.

Après quelques minutes, Mwindo termina ses incantations et Xena vit rapidement à quoi ressemblait la créature au final, avant que Mwindo ne la passe dans le mode "brume" dont elle avais entendu parler de la bouche du servant passant le message de Néo un peu plus tôt ce matin même. Une fois que Mwindo fit un signe de tête en direction de Xena pour signaler que c'était bon, le groupe avança de nouveau dans un nouveau long couloir sombre. Avant de finalement voir une lueur très forte au bout de ce dernier. Des voix pouvaient désormais se faire entendre. La confrontation était proche. Le spectre de brume de Mwindo devait déjà être sur place à épier ces malfaiteurs. Xena baissa le ton de sa voix tout en avançant vers la lumière pour communiquer avec Mwindo.

Xena : Combien ?

Mwindo : 22. Pas de mages.

Xena : Ils sont nombreux... Au moins ils n'ont pas de mages c'est déjà ça. Tu as vu des bracelets ? Comment est la salle ?

Mwindo : J'en ai vu un. Comme Signy et Néo me l'ont dit plus tôt : Un gros rubis rouge est visible dessus. Les mecs sont pas mal en mouvement par contre, ils semblent tendus. Probablement parce que leur alliés n'est pas revenue depuis plusieurs jours maintenant. Je ne vois pas le deuxième Bracelet par contre. Et pour ce qui est de la salle... Elle est vraiment grande. Le plafond par contre, je dirais à vue d’œil 10 mètres de hauteur.

Xena : Un seul bracelet ? Mmh... Il va falloir rester sur nos gardes. Merci pour ces informations Mwindo, c'est vraiment pratique ce don que tu as.

Le groupe n'était plus qu'à quelques mètres de la lumière maintenant. Puis après quelques pas les membres des mercenaires franchirent un par un le couloir reliant le tunnel d'où ils venaient ...

Description des lieux, utile pour visualiser la chose au combat :

Les membres de la Résistance face aux mercenaires tournèrent leurs têtes dans leur direction. Il y eut un long silence alors que les derniers membres des mercenaires suivi des deux prêtres pénétrèrent dans l'immense salle ou se tenait leurs ennemis. La salle était vraiment immense, il y avait à droite des lits de fortunes faits avec des couvertures de fourrure épaisse sur le sol avec diverses bouteilles d'alcools à moitié pleine. A gauche de la salle il y avait ce qui ressemblais à un énorme stock de diverses nourritures ainsi que plusieurs tables ou certains membres de la Résistance étaient occuper de jouer au Poker pour faire passer le temps.

Dans les coins gauche et droite il y avais deux trous assez grands pour s'y asseoir et leurs fonction semblais explicite au vus des deux membres de la résistance qui était sur occupés près de ces derniers. L'un était debout occuper de pisser dans le trou de droite alors que l'autre y était assis occupé de chier dans le trou de gauche. Une bouteille d'eau en main ainsi que du papier disposé sur le sol, probablement pour se torcher une fois qu'il aurais fini de déféquer. Il s'agissait bel et bien de toilettes de fortune, mis en place en cas de confinement pour les membres de la résistance. Une forte odeur de merde et d'urine se dégageait respectivement de ces deux coins... Il fallait avoir le cœur bien accrocher pour supporter ces fortes odeurs désagréables.

Puis, à l'autre bout de la salle. Il y avais une porte devant laquelle se tenait un homme très puissant en torse nue. Xena compris tout de suite par la couleur relativement pourpre de son aura qu'il s'agissait de l'adversaire le plus dangereux du lot. En prime d'être très certainement le chef de la Résistance. Le couloir blanc, recouvert de glace derrière lui, devais être la fameuse issue de secours dont la lettre faisais mention. Un fait intéressant était que cet homme était borgne.

Pour ce qui est de la salle en elle même elle faisais 1500 mètres carré. On pouvait facilement s'y balader à 90 personnes à l'intérieur. Le plafond était comme l'avait signalé Mwindo de 10 mètres de hauteur.


Finalement, après s’être tous échanger des regards, c'est l'homme en torse nue au fond de la salle qui brisa la glace.

??? : Je me doutais que quelqu'un viendrait, mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit des mercenaires à la con plutôt que ces chiens de chevaliers Sacrés. Tant pis, je vous exterminerais d'abord, mais on ne veux pas être dérangés. Kuryak, tu sais ce qu'il te reste à faire si tu veux pas que j'aille crever les yeux de ta sœur sale bâtard. Je t'avais dit de plus écrites tes stupides lettres, mais je vois que tu peux vraiment pas t'en empêcher. GO !

C'est alors que, sans hésiter, le dénommé Kuryak qui se trouvais derrière les mercenaires couru en direction du tunnel d'où venais les mercenaires. Puis il s'explosa devant celui-ci sans aucune hésitation, les mercenaires auraient put être gravement blesser par cette explosion surprise si les deux évêques Hansel et Manfred , n'avaient pas usé de leur puissante magie pour bloquer cette dernière. Une chance que Néo ait pensé à demander leurs service car sans ça, il y aurais eu des mort ou des blesser grave...

Le nombre d'ennemis venais de passer de 22 à 21 et il ne restait plus qu'un bracelet en lice.

Xena : Bande d'enfoirés, je m'en serais douter. Ça n'a pas tellement échoué pas vrai ? Vous visiez notre unique point de retraite.

En effet, bien que la magie n'aie été bloquée pour éviter des dégâts dans les rangs des mercenaires, le plafond s'était écroulé dans un vacarme assourdissant devant l'entrée d'où était venu le groupe. Leurs point de retraite était, comme l'avait signalé Xena, totalement bloquer désormais... Personne ne pouvait fuir à présent.

??? : En effet, t'es perspicace ma jolie. C'est quoi ton p'tit nom, que je puisse le graver sur ta future tombe. Vous faites clairement pas le poids contre moi, tu le sais n'est ce pas ?

Xena : ...

??? : C'est vrai que c'est aux hommes de se présenter en premier. Moi c'est Jean-Paul. Chef de la résistance, c'est un plaisir.

Thème de Jean-Paul:
 

Xena : Xena, Chef des mercenaires de Gaïa. Cependant, t'a beau être plus fort que nous, vu que nous sommes bloqués maintenant. On va devoir te passer sur le corps à toi et tes hommes pour accéder à l'ultime sortie et on ne compte pas se débiner. Il est hors de question de mourir ici.

Jean-Paul : Ah... Ahahah ! J'aime ça ! Cette fierté dans ce regard, totalement mon genre, ça me rappelle ma femme avant qu'elle ne décède en mettant au monde ma fille ! ... Ma petite fille que ces fils de pute des hauts quartiers ont exécuter sans raisons sur la place publique alors qu'elle n'avais que dix ans !!! Tout ça à cause de ce Marqué de merde de l'ancien Roi de Ghysitia qui à ordonner son exécution publique pour avoir voler la recette de la messe un soir ! UNE ENFANT DE DIX ANS ! Tout ça parce qu'elle voulait acheter une fleur pour l'anniversaire de sa mère et la déposer dans le cimetière... Mais non, ces insensibles sombres fils de pute l'ont exécutés pour ça. Tout ça parce que nous étions des merdes des bas quartiers à leurs yeux. C'était il y a cinq ans. J'ai même supplié de prendre sa place, mais ils ont refusé et m'ont forcer à regarder, soit disant pour donner l'exemple. Ma fille était croyante. J'étais un bon père qui travaillait sans relâche pour rembourser la dette de la tombe de ma femme, je rentrais tard le soir après divers boulots par ci et par là, mais moi et Rose... C'était son nom. On allait à la messe aussi tôt que je rentrais le soir. Car c'est ce qu'elle voulait, remercier la Déesse Naga d'être en vie. J'avais rien contre ça, même si j'y allais à contrecœur. Je voulais juste voir le visage de ma fille s'illuminer de son sourire vous comprenez ? C'était un de nos rares moment ensemble. Puis il a fallut que je détourne la tête quelques secondes pour que ma fille commette cet acte. Ce jour là, elle mériter juste une simple fessée, pas une exécution publique bordel. Les anciens souverains de Ghysitia on assisté à cette exécution publique, ouais même sa femme était venue, et ce chien de Kasyade qui n'a rien fait non plus, il ont donné raison à ce Marqué à la con, ce sombre bâtard, ce chien... ! Je le hais !!!

Jean-Paul essaya de se calmer un instant alors qu'il venait de balancer tout ce qu'il avais sur le cœur aux mercenaires puis il repris avec un rictus effrayant sur le visage.

Jean-Paul : Mais je vais me venger de tout ça, la famille royale, l’Eglise, les Marqués, Les Hérons, Les Nobles... Nous avons déjà éliminer le Roi et la Reine par poison. Faisant souffrir à petit feu la Princesse. D'ailleurs, j'ai hâte de remonter à la surface et savoir si elle est bel et bien morte, ils m'ont pris ma fille, je vais prendre la leur !!!

Manfred : Désolé de vous décevoir, mais elle va bien. Je l'ai protégée avec mon camarade Hansel ici présent de nos puissant bâton de barrière ! Et on recommencera autant qu'il le faudra ! Je peux comprendre votre haine pour ce que l'ancien Roi à fait à votre fille, je ne suis pas un monstre. Mais la Reine, le Pape Kasyade, sa fille, et les autres gens du peuples des Hauts Quartiers n'ont rien à voir avec le sadisme de l'ancien Roi ! Et vous savez aussi bien que moi que le Pape ne pouvais contredire la décision du roi !

Hansel : Il a raison... Je me rappelle de la petite Rose moi aussi, c'était à mes débuts en tant que simple prêtre de l'Eglise. Je me souviens que le pape Kasyade en avais le cœur brisé et n'a plus donner de messes pendant une semaine en prétextant une maladie. L'ancien Roi était un monstre, tout le monde le sait et ce n'est pas sa mort que nous avons pleurer, mais celle de la Reine. Vous êtes fou à lié de vouloir en plus exécuter la Princesse qui n'a rien à voir avec ça... Elle avait d'ailleurs supplié elle-même son père avant l’exécution de la petite Rose de ne pas faire ça, que ce n'était qu'une enfant. Son père s'est alors défoulé sur cette dernière et la battu de toutes ses forces. La Reine impuissante devait regarder cet horrible scène en se mordant les lèvres. Pourquoi vous pensez que la Princesse n'était pas présente lors de l’exécution cette fois là ? Ouvrez les yeux bon sang ! Rose n'aurait pas voulu que vous finissiez ainsi pour la venger !

Jean-Paul: VOS GUEULES ! J'en ais rien à foutre de ce que vous m'chiez ok ?? Vous comprendriez pas ! Et le fait que la Princesse a essayer de s'opposer à ça... AH ! Ça m'fait une belle jambe ! Ça n'a rien changer du tout et je m'en FOUS des soit disant regrets de ce Maudit Pape ! Une fois que je vous aurais tous tuer ce sera à leur tour !

Xena : Aussi triste que soit ton histoire Jean-Paul, ta vengeance reporter sur des innocents n'est pas justifiable. La Princesse Eléanora et le Pape Kasyade n'ont rien à voir avec ça. Et je ne te laisserais pas commettre vos méfaits à toi et tes hommes plus longtemps. Le Roi méritait de mourir oui et je me fiche que ce que je dit ici soit répété ou non par les deux prêtres qui nous accompagnent. Les bourreaux d'enfants ne méritent pas de respirer. Cependant de votre faute la Reine est morte, vous avez traumatisé la Princesse et tenter de l’éliminer elle aussi et de votre faute plusieurs gardes de Ghysitia sont mort. Je n'ai aucune intention de discuter avec toi. Vous allez tous mourir ici, vous avez déjà perdu la raison. Je fais le serment d’arrêter la Résistance ici et maintenant.

Jean-Paul : J'avais de toutes façon aucune envie de discuter avec vous. Dès l'instant ou vous avez poser le pieds ici, dès l'instant ou j'ai su que vous vouliez aider ces bourgeois, vous étiez déjà sur la liste des gens que je dois éliminer. Je vous éclaterais tous à n'importe quel prix.

Les membres de la Résistance sous les ordres de Jean-Paul sont tous de Tier 1 niveau 5 et n’ont aucune technique. Leurs composition est la suivante, il sont sur la droite et la gauche des mercenaires les encerclant presque.

HRP :

- 5 Myrmidons armées d’arme en Fer.
- 3 Archers armées d’arme en Acier.
- 2 Chevalier à l’armure lourde armée de lance en Bronze.
- 8 Combattants armées de hache en Bronze.
- 2 Voleurs armées de couteaux en Acier. ( Ces armes peuvent également être utilisées à distance.)

Description de Jean-Paul :

Jean-Paul est un homme de 38 ans au corps très musclée. Il est borgne, une cicatrice étant visible sur son œil gauche qui est fermé en permanence, la couleur de son œil ouvert est émeraude. Ses cheveux blonds sont courts, il n’a pas de pilosité sur son torse ni sur son visage. Jean-Paul est également très grand, il fait deux mètres de haut et pèse 102 kilos. Il à de longs gantelets en Mythril qui protège ses deux bras, ils ne peuvent être tranchées ni par les armes, ni par la magie. Il est également torse nu, a un pantalon marron et porte des bottes noires à ses pieds.

Boss du chapitre :

Nom : Jean-Paul

Classe : Mercenaire T1

Niveau : 15

Niveau de maitrise des armes : Epée niveau A

Arme : Brise-Lance

Objet : Aucun

Particularité du boss : Porte de longs gantelets en Mythril recouvrant ses bras musclés ce qui empêche quiconque de trancher ses bras, même avec de la magie...

Technique personnel :

Muscles en béton : La défense de Jean-Paul augmente face aux technique de corps à corps tels que les poings ainsi que les assauts d'unités de types bête comme des Laguzs ou des Taguels. ( Dans un jeu ce serait un +5 )

Techniques :

Anti-Épée : Gagne beaucoup de précision et esquive contre les Épées, Espadons et Sabre. ( +50 d’esquive et +50 de précision )
Anti-Tome : Gagne beaucoup de précision et esquive contre n’importe quel type de magie offensive. ( +50 d’esquive et +50 de précision )
Anti-Hache : Gagne beaucoup de précision et esquive contre les Haches. ( +50 d’esquive et +50 de précision )
Anti-Arc : Gagne beaucoup de précision et esquive contre Arcs, Arbalètes et Balistes. ( +50 d’esquive et +50 de précision )
Anti-Bêtes : Les dégâts infligés à des unités de types bêtes ou cavaliers sont efficaces.
Courage : L’unité gagne un bonus de force proportionnel à ses PVs manquants.
( +1 de force tout les 20% de hp manquant, ce qui fait un total de +4 de force au total puisque l’unité ne peux pas atteindre les 100% à moins d’être mort ce qui est inutile. )

Expérience de boss : +250 Exp à tous les participants du combat de boss. ( Peu importe qui met le coup de grâce l'expérience sera la même pour tous les participants aux combats de Boss. )

Condition pour les DPS pour participer : Être au minimum au niveau 7.

Condition pour les personnages de soutiens pour participer : Aucune mais devront être couvert par les DPS participant au combat de Boss. Ils devront également éviter le combat au corps à corps, comme Signy, sous peine d'être éjecté du prochain chapitre à venir pour blessure grave.

Toutes personnes de niveau inférieur à 7 ( DPS seulement ) Seront blessés gravement et éjectés du prochain chapitre pour blessure grave. Les boss des chapitres principaux ne sont plus à prendre à la légère dès ce chapitre. Je vous déconseille donc d'en faire à votre tête. Sauf si vous aviez prévue de mettre votre personnage hors jeu pour un chapitre.

Combattre les ennemis lambda n'a rien de dégradant c'est un rôle important ne l'oubliez pas ça évitera aux personnages occupés par le combat de Boss de se faire encercler puis tuer. Le boss est vraiment très puissant. Jean-Paul est ce qu'on peut appeler une anguille. Il esquive les attaques facilement en prime de faire souvent mouche. Vous avez affaire ici même à un vétéran bien plus puissant que n'importe quel Mercenaire de Gaïa actuellement.

Ce système a également été mis en place pour éviter que le Rp ne soit un gros bordel sur les rédactions de Combat. Vous nous l'avez signaler lors du chapitre 1 c'est donc le meilleur compromis que j'ai trouvé et ce système va rester pour éviter d'être à 10 personnages sur un seul boss et donc avoir des RP de combat trop fouillis en plus de faire du Boss LE challenge de chaque chapitre et éviter d'avoir ce qu'on appelle des Grosbill en God Mode faire des Duel avec des boss et gagner.

Pour finir ce système récompensera les rédacteurs les plus actifs. Je n'accepterais pas qu'un joueur qui rédige une fois par mois participe à un combat épique de Boss, c'est à la fois insultant envers les MJs qui s'embêtent à vous faire de supers Boss mais en plus c'est du non respect pour les personnages de joueurs qui rédigent depuis le début du RP. Pour finir, pour les participants au combat de Boss, respecter le Boss et le travail qui a était fait autour de ce dernier. N'allez pas finir un combat en 3 lignes ( J'entends par là pour la personne qui veut achever ledit Boss de faire un écrit digne de ce nom, si vous faites le combat et n'êtes pas inspiré si vous faites 3 lignes sans achever ce dernier je n'aurais rien à redire voilà.) et laissez les participants du fameux combat rédiger eux aussi au moins un RP s'il vous plaît, sous peine de ruiner le fun de cette personne. ( Tant qu'elle répond au moins sous deux jours depuis le dernier message. Pas plus. )

Pour les personnages de soutiens : Je rappelle que si vous êtes au corps à corps comme Signy, n'allez pas vous battre comme dit plus haut, vous n'utiliserez que vos bâtons. Cependant des attaques de magies ou autre à distance porter par des personnages de soutiens comme Mwindo peuvent attaquer tant qu'une certaine distance avec le Boss est respectée sous peine de se faire mettre hors jeu pour le chapitre suivant.

PS : Je vais rédiger une partie du combat sur  mon post à venir avant que nous puissions engager ce dernier, j'ai déjà rédigé beaucoup sur ce post donc je préfère le couper en deux. Mon texte viendra quelques heures après que j'ai poster celui là.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.


Dernière édition par Jevana le Jeu 30 Avr 2020 - 16:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 441
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 EmptyJeu 30 Avr 2020 - 12:00

Thème de Jean-Paul:
 

Jean-Paul : Bon j'ai assez retardé votre voyage en enfer vous ne croyez pas ? Qu'est ce que vous en dites si on en termine avec cette farce maintenant ? J'arrive toujours pas à croire que vous vous êtes lancé dans la gueule du loup en sous-nombre, vous êtes incroyablement cons. Encerclez-les les gars et surtout pas de pitié !

Les deux gros chevaliers à l'armure se mirent en travers de la route des mercenaires pour les empêcher de passer affronter Jean-Paul. Les combattants et mercenaires firent de même tout autour des mercenaires et des évêques qui étaient à leurs merci. Les archers et voleurs ennemis eux, étaient assez loin de leurs partenaires prêts à criblées de couteaux et flèches les mercenaires de Gaïa.

Xena : Formation défensive. Protégez les plus faibles et n'y allez pas de main morte sur les soins. C'est notre vie qui est en jeu ici.

Xena empoigna fortement Kordabulg à deux mains alors que les ennemis ricaner et se rapprochèrent de plus en plus.

Xena : J'ai besoin d'éléments puissant à mes cotés pour ce Jean-Paul. Je n'y arriverais pas seule. Et aussi des soins. Signy, tu peux soigner à distance, tu n'est pas obliger de venir proche de lui là-bas, je doute que tu puisse l'érafler et je ne veux pas ta mort sur la conscience. Puis il faut quelqu'un pour diriger, une fois que le combat s’amorce je me repose uniquement dessus.

Signy : Pour qui me prends-tu Xena? C'est justement pour ce genre de cas que j'ai pris le Remède, je ne suis pas encore suicidaire. Éventuellement, je verrais si je peux vous créer une ouverture sans me mettre en danger mais je vous le laisse, à toi et aux autres.

Xena : Désolée, ça doit être mon coté mère poule qui reprend le dessus en cas de danger de mort imminente. Sourit Nous sommes dans une belle merde. Mwindo, prépare toi à faire tu sais quoi.

Mwindo : J'attends juste ton signal et c'est comme si c'était fait.

Xena : D'accord. Une fois que tu sent une ouverture essaye de nous rejoindre pour les soins. si possible. Quand à vous messieurs les Évêques, je laisse Signy décider de votre position. au fur et à mesure du combat. On aura besoin de vous partout en vérité et je saurais pas ou vous assigner tout de suite.

Manfred : Ça me convient.

Hansel : Moi également.

Xena : Abina, je te laisse décider également de ta position, même si tes danses nous seraient utile ici. Laissez les unités les plus faibles gérer ces débutants. Ils ont beau être nombreux ils sont beaucoup moins dangereux que ce Jean-Paul. Erina, Néo et Telrar, prêtez moi votre force, on est les seuls capable de gérer ce monstre. Mwindo... GO !

Musique d'ambiance:
 

Aussitôt ces mots prononcés, le spectre de Mwindo se matérialisa et une vague de mal être envahis la salle. Tout le monde fut sous l'effet de ce mal être à l'exception de Jean-Paul. Les ennemis semblaient paniquer, ils se demandèrent ce qu'il se passait lorsqu'un des archer se prit un violent coup qui le repoussa à plusieurs mètres par l'invocation de Mwindo. Xena en profita pour mettre un violent coup de Kordabulg en pleine tête de l'un des deux chevaliers à l'armure lourde. le coup fut si puissant que son casque et sa tête volèrent dans le coin gauche de la salle.

Xena : OUVERTURE ! C'EST MAINTENANT OU JAMAIS !

Xena couru alors en direction de l'autre bout de la salle ou se trouvais l'imposant Jean-Paul. Kordabulg ayant accompli son rôle, la Marquée rengaina son arme puis dégainât presque immédiatement son espadon de Bronze, beaucoup plus léger que Kordalbug. Elle était suivi de Néo. Erina et Telrar étant légèrement derrière eux, mais les suivant malgré tout puisque le combat sans eux serais impossible.

Jean Paul resta de marbre alors que les quatre courageux mercenaires lui foncèrent dessus, armes en mains. Xena ne regardait pas en arrière pour voir si Abina avait préférée les suivre ou d'abord aider ses camarades contre les 19 ennemis restants en arrière. C'est alors que la Marqué et Néo engagèrent le combat en premier. Jean Paul était armée d'un brise lance.

La femme à la crinière de feu bondit du sol brandissant son espadon au dessus d'elle puis à l'atterrissage l’abatis en direction de Jean-Paul... Qui bloquas sans aucune difficulté l'assaut de cette dernière à l'aide de son brise-lame et la salua d'un violent coup de poing au visage. Xena en cracha une gerbe de sang. Néo quand à lui lança un sort de vent en direction de Jean-Paul, ayant bien vite remarquer à quel type d'arme il avait à faire. Cependant, ne connaissant pas les techniques de son adversaire. Néo ne pouvait pas savoir non plus que Jean Paul avait un avantage contre tout les types d'armes...

Ce dernier semblait danser et esquiva la tranchante lame de vent que Néo lui avais envoyer. Xena en profita pour lui mettre un gros coup de poing au torse... Mais ce dernier ne semblait pas sentir l'attaque. Pire encore, son corps musclés semblait aussi dur que celui d'un homme portant une armure. Xena comprenant qu'elle venait de s'exposer se recula juste à temps. La lame de Jean-Paul avais manquer de justesse de lui crever les deux yeux. La lame manqua sa cible d'un simple millimètres. Les yeux de Xena laissèrent automatiquement s'échapper des larmes par instinct. Cet homme était encore plus fort que ce à quoi elle pensait... Il était dangereux, TRÈS DANGEREUX ! Xena avait conservé la vue sur un simple coup de chance... Cette dernière se recula de deux pas et s'essuya ses yeux embués de larmes à l'aide de son gantelet de Mythril droit avant de dégainer de nouveau son arme.

Xena : Ok... J'ai compris le message. Je l'attaque plus toute seule, il a failli me crever les yeux. Erina, Néo et Telrar. Je sais que je me répète, mais ce type ne déconne pas. Évitons de l'attaquer en solitaire d'accord ? Il a de bons réflexes et semble utiliser la moindre ouverture à son avantage. Mes techniques aux corps à corps ne serviront à rien avec celui-là c'est à peine si je l'ai égratigné. Et il semble esquiver les attaques avec un peu trop de facilité à mon goût.

Jean-Paul : Bah alors les gosses ? On a peur de tonton Jean-Paul ? Si c'est pas vous qui venez à moi... C'est moi qui vais venir à vous !

A ces mots le Borgne fonça en direction de ses quatre adversaires... Qu'allait-il se passer ?

HRP : A vous de jouer, que ce soit le combat contre les hommes de Jean-Paul ou bien le combat contre Jean-Paul. Les choses s'annoncent très difficile pour les mercenaires de Gaïa ! Réponses sous deux jours après le dernier poste de n'importe quel joueur. Bon jeu !!!

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 2: Princesse en danger !
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» [Romans] Desert of Danger
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: