Communauté Fire Emblem
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Communauté Fire EmblemConnexion

Forum de partage
et d'entraide


Chapitre 2: Princesse en danger !

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Calcias observa son adversaire, à présent étendu sur le sol, mort. Cette magie... Il tourna la tête pour voir Mwindo, semblant souffrir d'un mal. Son énergie vitale, il disait...
Finalement, cela semblait être différent de son cas. Vital était bien le mot à retenir, ici. Cela ne rendait son cas que plus intéressant encore, à ses yeux, bien qu'il s'inquiétait sérieusement de sa situation. S'il forçait trop, cela pouvait être dangereux.

Ce n'est que lorsqu'il lui leva le pouce en l'air, d'un sourire qu'il devinait être pour le rassurer que l'épéiste s'en désintéressa, alors qu'il s'éloignait vers les autres. Cela irait bien... Il espérait.
Il n'y avait pas urgence pour lui, après tout. Calcias se décida à faire un pas en arrière, la main sur une des blessures qu'il avait reçu, mais au même moment, il entendit un rugissement qui l'interpella. Le boss rameutait ses troupes, et lorsqu'il vit Signy se diriger vers les rebelles restant, Calcias s'alarma.
Qu'est-ce qu'elle faisait ?! C'était inconscient de sa part d'engager le combat avec autant d'ennemis, même si ça aidait les Chefs !

Il fonça vers le groupe aussi vite qu'il put, et identifia vite la menace la plus immédiate pour elle. Profitant de l'élan qu'il avait, il asséna un violent coup dans le dos du combattant qui avait attaqué Signy, et avant même qu'il puisse réagir, Calcias en enchaîna un deuxième, tout aussi puissant, alors que son talisman brillait d'un éclat écarlate pendant un instant.

Le malheureux tomba immédiatement, et alors que l'épéiste se retourna, il fit un bond sur le côté, mais ne parvint pas à totalement esquiver le coup d'un des deux ennemis qui s'étaient relevés. Il essuya une entaille de plus, au niveau du flanc cette fois, mais ce fut celle de trop.

Le combattant venait également, et cela commençait vraiment à devenir compliqué. Un faux mouvement, et c'en était fini de lui. Il avait réussi à détourner l'attention, c'était déjà ça, se disait-il, alors que que les trois hommes allaient se jeter sur lui.

S'il voulait s'en sortir, il lui fallait réfléchir à quelque chose, et vite. Les affronter en même temps était hors de question, s'il tenait un minimum à la vie. Et réfléchir, il n'en eu pas le temps, et agit purement par réflexe lorsque l’épéiste le plus proche voulu porter le premier coup.
En temps normal, Calcias n'aurait eu le temps que de dévier la lame, l'exposant éventuellement aux autres, mais à cause de tous les coups qu'il avait reçu lors de la bataille, son talisman brillait désormais pleinement, et c'est avec un regain de vélocité semblant irréel qu'il fonça sur son adversaire, et lui trancha le bras au niveau de l'épaule avant même qu'il ne put le toucher, surpris par la manœuvre.

Le mercenaire ne s'arrêta cependant pas là. Dans la continuité de son geste et pendant que son adversaire était occupé à hurler, il le dépassa et prit ce qu'il semblait être une fuite, pour mettre de la distance entre les deux menaces restantes et lui, pour les éloigner le plus possible et s'assurer que c'était bien lui qu'ils voudraient.
Il se remit ensuite en garde, pourtant conscient du danger. Ses blessures le lançaient, et il avait finit par se fatiguer, à force. La leçon que leur compagnon venait de subir avait été une bonne instruction pour ceux-là, et ils étaient bien décidés à l'attaquer simultanément, cette fois.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
L'adrénaline n'était toujours pas retombée, mais Finley était toutefois handicapé par sa blessure à l'abdomen. Alors qu'il s'attendait être terrassé par un nouvel ennemi sur lequel il ne s'était pas concentré, la gigantesque masse de fourrure et de crocs qu'était Lamne traversa le flanc gauche en un éclair, balayant et achevant le gros des forces adverses.

« Reste abrité dans mon dos ! »

Il mit du temps à comprendre que le Taguel ait pu lui adresser la parole en étant transformé. Les Laguz étaient décidément des créatures effrayantes, même si cela faisait plusieurs mois maintenant qu'il devait sa survie à certains d'entre eux.

« Ça- ça marche ! »

Après avoir lancé un regard furtif autour de lui, il comprit qu'il n'y avait plus d'ennemis à sa droite. Luttant contre la douleur, il renversa la table et et s'abrita derrière, ses mouvements brusques accélérant son saignement. D'une main tremblante, il chercha la potion accrochée à sa ceinture et en avala une gorgée dans l'espoir que cela suffise à le stabiliser. Ce n'était pas tant l'odeur métallique du sang qui le gêna, mais plutôt l'idée que c'était le sien qui coulait.

« Par les miches de Naga, vous avez fini de bailler aux corneilles ?! »

Au signal de leur chef, les quelques survivants du massacre se mirent à courir vers lui, prenant ainsi Néo et les autres en tenaille. Finley se redressa trop tard pour armer son tir et couvrir son chef. Mais Signy n'avait pas abandonné le combat : utilisant un tonneau de bois pour entraver leur course, elle fit gagner de précieuses secondes aux combattants restés à l'arrière pour arriver en renfort !

Calcias entra dans la brèche, taillant en pièces plusieurs hommes à une vitesse fulgurante et une précision presque inhumaine. Mais lui aussi se retrouvaient maintenant à la merci de l'ennemi, ayant essuyé plusieurs blessures. C'était le moment d'agir.

Finley attrapa une nouvelle flèche de son carquois, et visant au-dessus de Lamne, la décocha pour frapper un des combattants. Mais sa main tremblait trop, son flanc blessé le déconcentrait, et le spectacle morbide offert par le myrmidon était insoutenable. Le tir manqua sa cible de peu…

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Bon, l'archer s'était jeté dans la bataille sans lui accorder un regard et il s'en était très bien sorti tout seul. Le mage n'était pas en danger dans l'immédiat. En revanche, la stratège semblait un peu seule. Il accourut dans sa direction et parvint à placer son épée dans la trajectoire de la hache d'un combattant qui se jetait sur elle.
"Désolé, les autres se passent de mon aide."
Il avait l'avantage de l'arme mais l'autre avait une meilleure expérience d'utilisation, ce qui ne rendait pas le combat aussi facile qu'on aurait pu le croire de prime abord. Et puis il y avait les autres qui allaient très vite compliquer les choses.
("Pas le choix, je vais encore y avoir recours. Mais j'ai l'impression qu'il n'y aura pas de survivants en face pour le raconter, donc ça ne devrait pas prêter à conséquence.")
Il fit un mouvement d'épée exagérément agressif pour focaliser l'attention de son adversaire dessus, et, en même temps, attrapa la hache dans son dos de sa main libre. Il l'abattit, provoquant l'apparition, sur le torse de son ennemi, d'une balafre qui courait de son épaule droite au côté gauche de son ventre. Fatalement déconcentré par le choc et la douleur, il ne put éviter l'épée de Morgan qui alla s'enfoncer dans son cœur.
[HRP] Note : Même pas fait exprès de faire une rime! \o/[/HRP]
Mais maintenant, il n'avait plus l'effet de surprise de sa deuxième arme et d'autres ennemis allaient intervenir. Rengainer sa hache lui semblait puéril et, pire, susceptible d'offrir une ouverture à un autre de ces fanatiques.
("Est-ce que je n'ai fait que repousser l'échéance ? Ou ai-je gagné le temps dont on avait besoin ? On ne va quand même pas se faire ôter la vie alors que la situation est quasiment sous contrôle...?")
Pas le temps d'y réfléchir, un épéiste arrivait, il n'eut que le temps de parer. Il tenta un coup horizontal mais l'autre recula légèrement et la blessure ne fut que superficielle. Cependant, son recul semblait avoir été... amorti. Comme si quelque chose l'avait heurté par-derrière et bloqué son mouvement. Et il s'écroula. Quelque chose l'avait effectivement atteint.
Finalement, c'était le mage qui l'avait couvert.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

-1 combattant
-1 épéiste

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
La réunion au cimetière devait se faire à 10h, donc ? Cela s'avérait parfait pour Kurtis qui était plutôt matinal en général. Le lendemain, c'est une bataille de grande envergure qui l'attendait, lui et ses camarades de la milice de Gaïa et il fallait se tenir prêt ! Cependant, par un excès de confiance en ses talents, le chaman ne prit pas le temps de faire un tour à la boutique remplacer son tome par un plus performant ou moins usé. Non, à vrai dire, même le lendemain, lorsqu'il se rendit au cimetière, il n'avait pas pris le temps de petit-déjeuner malgré les effets que ce manque pouvait lui apporter. Pour n'en point finir, il continua, encore ce jour-là, malgré les enjeux de la bataille qui se préparait, à se tenir à l'écart, ne parvenant pas à passer le cap de son habituelle timidité.

Lorsque Xena arriva, un peu après le reste du groupe, elle s'excusa sans même que le chaman ne comprenne vraiment pourquoi. Elle était arrivé quelques minutes après l'heure qu'elle avait fixé, certes, mais ce n'était pas des heures non plus : Il n'y avait pas de quoi se reprocher quoi que ce soit ; Surtout quand à côté, le groupe possédait un chaman aussi maladroit que lui... Peu après encore, le groupe descendit dans ce que Kurtis qualifia de "grotte". Même que l'ennemi à abattre s'y trouvait. Le bougre était imposant, tant qu'il intimida sérieusement le chaman qui commença à craindre pour sa vie. Et puis ensuite, il y eut une explosion ! Kurtis ne vit pas trop ce qui en était à l'origine mais, prit soudainement d'une peur nouvelle, il profita de la poussière créée par l'explosion pour aller se cacher dans un coin de la sombre grotte ; coin qu'aucun allié ni ennemi ne vit.

Le temps que Kurtis aille se cacher, Xena et le chef des ennemis, un certains "Jean-Paul" échangèrent quelques répliques auxquels le chaman ne prit la peine de faire attention. Le "Jean-Paul" ennemi semblait éprouver de la rancoeur pour les dirigeants Ghysitiens après l'exécution de sa fille ; c'était normal. Toutefois, propager sa haine sur la princesse qui ne semblait avoir rien fait ou le pape Kasyade qui paraissait irréprochable aux yeux de Kurtis, le mettait en rogne, mais pas suffisamment pour le faire sortir de sa cachette, visiblement, car il ne daigna en sortir, toujours paralysé par la peur.

La bataille s'engagea alors et Kurtis ne pu qu'observer les coups que s'échangeait ses alliés et ses adversaires. Le chaman réfléchit alors. Encore une fois, il laissait les autres se charger de tout à sa place. Tous mettaient leurs vie en jeu, y compris Néo, Xena, Calcias, Lamne et même le nouveau, Mwindo. Tous semblaient bien plus fort que lui et semblaient pouvoir affronter toute l'armée ennemie, aussi colossale qu'elle semblait être sans son aide. Et pourtant, qu'arriverait-il, oui, qu'arriverait-il si par malheur pendant qu'il restait caché dans son coin, l'un de ses alliés se faisait grièvement touché ? Il se retrouverait dans de beaux draps, il prendrait la faute pour lui et aurait bien raison, quelque part. Toutefois, ce genre de question n'avait pas lieu sur le champ de bataille. Oui, la vérité du champ de bataille est que chacun peut-être tué à tout moment mais au lieu de penser à l'après, il fallait se concentrer sur ce qui se passait en ce moment et en l'occurence, chacun donnait du sien pour vaincre l'armée de Jean-Paul. Kurtis inspira profondément, voyant un petit groupe qui semblait être dirigé par Signy se déplacer peu à peu vers le chef des ennemis. Plus particulièrement, il y avait Morgan qui, après avoir abattu un combattant ennemi, se retrouvait désormais contre un épéiste.

Sans plus de réflexion, Kurtis frappa l'épéiste d'un coup de son tome de flux et l'abattit sur le coup, saluant au passage son allié auquel il n'avait jusque là jamais eu l'occasion de parler. Désormais, Kurtis faisait son retour sur le champ de bataille et il était bien décider à supporter ses alliés. Enfin, s'il survivait jusque là car un voleur se jeta sur lui, le poignardant sévèrement à l'épaule avec l'aide de son couteau tandis que le chaman tentait de l'éviter in extremis. La douleur était foudroyante. "C'est donc ça que d'être blessé ?" se dit Kurtis qui jusque-là avait presque toujours éviter les combats. Il envoya un flux en direction du voleur, reculant en même temps vers le groupe de Signy mais son adversaire l'esquiva. Il en envoyant ensuite un second, sans succès lorsque le voleur bondit dans sa direction, prêt à l'achever. La situation semblait désespéré, et pourtant...

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Pov de Lamne.

Les sons s’atténuent successivement. Secondes après secondes, coups après coups, les battements de cœur cessent, et rendent les lieux plus aisés à écouter.

Mon camarade archer parvient à se ressaisir, et me répond positivement. J’acquiesce par réflexe, et observe le reste du champ de bataille.

Notre flanc est désormais dégagé. L’homme que j’avais assommé un peu plus tôt a néanmoins disparu, et est vraisemblablement reparti au combat… D’ailleurs, il se rallie aux autres et fonce vers leur chef.

Mais c’est sans compter sur Signe Ici qui s’interpose. Elle cherche à les mettre en déroute, et les autres mercenaires, restés en retrait, en profitent pour fondre sur eux.

Un combattant est tué, un autre est blessé. Ce dernier est vite achevé, à l’instar d’un épéiste venu à son secours. Reste un myrmidon aux prises avec Calciné, et…

Tetris, après avoir utilisé son tome, est attaqué par le dernier des voleurs. Il lui bondit dessus, et parvient très certainement à l’atteindre en vue de la façon dont le mage titube ensuite. L’ennemi est alors à deux doigts de l’achever…

Mais je ne suis pas resté immobile tout ce temps. Mes pattes avant me font plutôt mal, surtout celle de droite, aussi ai-je quelques difficultés à courir à quatre pattes ; néanmoins, cela ne m’a pas empêché d’approcher, et de me jeter en avant pour percuter le voleur d’un coup de boule spécial Tagüel. Si cela suffit à le dévier de sa trajectoire, et à le coucher un peu plus loin, je n’arrive pas à me réceptionner et m’étale moi aussi au sol. Au moins, n’a-t-il pas achevé Tetris. Je me redresse péniblement, avise l’ennemi en train de se relever, puis celui attaquant Calciné. Ce dernier paraît en difficulté, je jette donc mon dévolu sur l’épéiste. Les autres se chargeront d’achever le voleur !

Je force sur mes pattes arrières, et me propulse dans sa direction. Mes pattes avant étant trop amochées, je décide de moins me reposer dessus ; enfin, de façon imagée : je les enfonce effectivement dans le sol, pivote, et de mes pattes arrières, percute l'épéiste à la tête. Cette fois-ci, je ne m’effondre pas au moment de la réception, mais l’accumulation de la fatigue couplée à ma lourdeur m’empêche de faire volte-face immédiatement. Je suis donc pleinement exposé, aussi... Ne puis-je qu’espérer que quelqu’un profite de cette action pour le finir.

ennemis restants :
Je suis parti du postulat qu'un des ennemis ayant attaqué Calcias en duo est ensuite allé attaquer Morgan. Si mes calculs sont bons, il ne reste donc que :
-un voleur ayant attaqué Kurtis, et que Lamne a percuté, mais pas achevé.
-le second myrmidon aux prises avec Calcias, que Lamne a également percuté, et qui doit donc être fini lui aussi.
-le boss.


les petits noms de Lamne :
PJ (mercenaires) :
Calcias -> Calciné
Kurtis -> Tetris
Néo -> Nez-Haut
Signy -> Signe Ici
Telrar -> Très Rare
Xena -> Nana
Zaris -> Cerise

PNJ (mercenaires) :
Abina -> Habite-Là
Cécilia -> Ces Cils Là
Jin -> Jiji

PNJ (autres) :
Arnold -> Arnaud
Princesse Eléanora -> Elle En Aura
Kasyade -> Cassonade

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
La fin du combat approchait. Sans compter Jean-Paul, le chef ennemi, il n'y avait que deux hommes encore apte au combat. Zaris avait suivit Lamne pour aider ses alliés. Le tagüel avait mis à terre le voleur. Ce dernier avait à peine eu le temps de relever que son assaillant a décider de changer de cible et d'aider Calcias. Le combattant vas devoir finir le travail de son collègue. Zaris acheva donc le voleur avec une technique dont l'efficacité n'est plus à prouver : la hache dans le crâne.

Il n'en reste qu'un maintenant. Le mercenaire ne tarda pas à rejoindre les autres pour finir l'épéiste que venait de se prendre les pattes de Lamne dans la tête. Zaris passa devant Calcias et Lamne pour attaquer le résistant au sol qui tenta désespérément de se défendre. Mais Zaris avec sa force supérieur et sa position avantageuse, lui brisa sa garde avec une première attaque et le tua avec une ultime attaque.

Maintenant, c'était au tour de Xena, Néo, Telrar et d'Erina de finir le combat avec le chef de la résistance.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Grâce à l’intervention de Calcias, les hommes qui commençaient dangereusement à l’encercler, se firent déstabiliser. Mais alors que l’épéiste passa près de Signy, elle remarqua enfin ses blessures. Elles étaient profondes, Et il avait tenu malgré tout !? Ainsi don, alors que ses ennemis tournaient le dos à la plus jeune, Signy concentra ses pouvoirs curatifs sur Calcias, après s’être assurée que personne contre Jean Paul n’en avait besoin. Et lorsqu’elle eut fini, le combat semblait s’être terminé, lui aussi.

Tant mieux d’ailleurs, puisqu’elle avait eu une légère absence. L’utilisation des bâtons de Remèdes étaient bien plus fatigants que ceux de simple soin. Tant qu’elle ne parvenait pas à devenir plus forte, son utilité au combat serait limitée, et être un poids mort était une chose à laquelle elle se refusait. Le vertige provoquée par la perte d’énergie ne dura qu’une seconde, et elle parvint à se contrôler.

Ils étaient entourés de cadavres, une odeur commençait à envahir la caverne, tandis que les deux évêques regardaient le combat de loin. Maintenant que tous les ennemis avaient été tués, le possesseur du dernier bracelet, qui était déjà évident, ne laissait aucune place au doute. Sous ces massifs gantelets en mythril, le chef de ce mouvement rebelle avait forcément un bracelet.

Il fallait à tout prix empêcher leur ennemi de faire la moindre victime. Les hommes de foi avec eux étaient parés à utiliser leur bâton de barrière, Signy était concentrée pour soigner une éventuelle blessure d’un de ses alliés, malgré son état. Tout allait se jouer dans ces derniers instants.

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Musique d'ambiance :


Le combat contre le terrible Jean-Paul faisait rage. Ses hommes tombaient comme des mouches. Il ne faisait aucun doute que Jean-Paul avait probablement recruter sur le tas toutes les personnes ayant une certaine haine envers les résident des hauts quartier pour X raisons. Et alors que Telrar et Xena résistèrent tout deux tant bien que mal aux assauts de ce dernier, Erina et Néo eux avaient opté pour une technique d'agression à distance, pour permettre de créer une possible ouverture envers leur ennemi. Néo harcelait Jean-Paul de ses lames de vent tranchantes alors que Erina contrôlait à distance ses trois loups de vents qui avais plusieurs fois touché leur cible qui commençait à fatiguer. Chose que Xena remarqua bien assez vite.

Xena : Il commence à fatiguer, donnez tout ce que vous avez. Il reste un simple T1 après tout, c'était couru d'avance qu'il ne pourrait tous nous contenir et surtout pendant aussi longtemps. Il reste humain après tout !

Jean-Paul: T-ta gueule sale putain ! Je... Je vous vaincrais tous, peu importe le prix à payer, je vous emporterais tous avec moi dans la tombe, vous m'entendez ?! Et vous bande de clébards vous commencer à sérieusement m'faire chier !

Le chef de la résistance mit un violent coup de brise-lance sur Telrar qui bloqua le nouvel assaut de ce dernier avec son arme, cependant Telrar n'allait bientôt plus pouvoir tenir longtemps. Et alors que Telrar, sous la force incroyable du coup recula de quelques pas en arrière, Jean-Paul fit une attaque circulaire et "tua" deux des trois esprits de loups que Erina avait invoqué plus tôt. Cependant, alors que ce dernier s'exposa à une ouverture dangereuse à la fin de son attaque cumulée à sa fatigue, le dernier loup de Erina bondi sur lui par derrière et lui mordit violemment la nuque ! On pouvait entendre un râle de douleur retentir dans la pièce provenant du fier Jean-Paul, qui se débattait pour tenter de se dégager de l'emprise puissante qu'exerçait la mâchoire du loup de vent de Erina. Néo quand à lui chargea une immense boule de vent dans sa main droite, prêt à en découdre une bonne fois pour toutes avec ce Jean-Paul, ses yeux dégageaient une lumière émeraude tout comme son sort de vent alors que ses cheveux virevoltèrent dans tout les sens sous l'effet de toute l’énergie qui s'accumulait dans la paume de sa main.

Néo : Erina ne va pas pouvoir tenir bien longtemps ! Telrar ! Xena ! C'est maintenant ou jamais ! Abina, danse pour Xena s'il-te plaît, le poids de son arme la rend moins agile que le reste d'entre nous, il FAUT qu'elle tire parti de cette ouverture sinon la contre attaque de Jean-Paul la tuera elle et Telrar à coup sûr !

Abina : J... T-très bien, j’espère seulement que cette danse va fonctionner, je ne veux pas la mort de qui que ce soit sur la conscience !

Jean-Paul : PUTAIN DE CLÉBARD ! DÉGAGE DE LA !!! GGaaaaaa !!!!

Abina se mise alors à danser alors que Xena et Telrar étaient tout deux occupés de se préparer à l'assaut final contre leur ennemi maintenant immobilisé. Abina faisant plusieurs tours sur elle même alors qu'elle semblait flotter, l'espace d'un instant dans les airs, sa grâce et son talent étant particulièrement mise en avant tout comme sa beauté. Elle semblait briller comme un étoile pour ceux qui la regardaient. Elle mettait également toute son énergie dans cette danse, elle ne voulais pas échouer ! Chaque fois que Abina retombait sur le sol après l'une de ses valses aérienne elle retombait délicatement sur la pointe de l'un de ses pieds, alors qu'elle se rapprochait de Xena sans s’arrêter de danser. Xena fronça les sourcils en observant Jean-Paul qui continuait tant bien que mal de se débattre, du sang se répandant sur le sol à cause de sa plaie provenant de sa nuque. La Marquée serra de toutes ses forces son Espadon de Bronze avec détermination.

Abina : XENA ! MAINTENANT !

Xena détourna son visage l'espace d'un instant vers Abina et la vit atterrir sur le sol sur la pointe de ses deux pieds avant de tourner une dernière fois sur elle même, finissant par s'incliner gracieusement face à Xena. Ce qui ne manqua pas de faire rougir l'espace d'un instant la Marquée qui fini par sentir son corps entier parcourue d'une énergie nouvelle. La fatigue qui habitait son corps semblait disparaître, une énergie nouvelle parcouru ses veines, elle était entièrement revigorée en cet instant, son corps lui semblait léger de même que sa lame.

Au même moment Néo balança sa boule de vent en direction de Jean-Paul alors que le fier Telrar fonça en direction de son ennemi, sa main serrant sa lance du lionceau de toutes ses forces, le regard tout aussi déterminée sur son visage implacable, Xena finit par suivre le mouvement, alors que Telrar se lançais à l'assaut frontal contre Jean-Paul. Xena, elle, l'attaqua dans le dos.

Xena : Jean-Paul, c'en est fini de toi !

Jean-Paul : NON !

Jean-Paul finit par se libérer de l'emprise du loup de vent d'Erina en repoussant le loup d'un violent coup de poing sur le museau. Erina semblait être à bout de force, elle avait tenue Jean-Paul pendant une minute entière par la force de son esprit commandant son fier loup de Vent qui fini par disparaître dans un nuage d’énergie émeraude. Au même moment l’énorme boule de Vent de Néo percuta Jean-Paul de plein fouet sur le coté droit de ses cotes. Ce qui lui fit lâcher sa lame sous le coup de la douleur intense dans un nouveau râle de douleur, le colosse étant trop faible pour résister à un tel assaut, la boule de vent lui pela la peau et une gerbe énorme de sang se répandis sur le sol. Provenant de cette nouvelle blessure. Jean-Paul commençais à avoir des difficultés à respirer, sa vision devenais trouble. Il put cependant apercevoir face à lui Telrar qui lui fonçais dessus lance en avant. Xena et ce dernier n'étaient plus qu'à quelques centimètres de ce dernier. Pour Jean-Paul, le temps fut comme ralenti à l'approche des derniers instants de sa vie.

Jean-Paul : J'ai plus rien à perdre... Je vais activer le bracelet, même si ils me tuent je ne mourrais pas seul... Vous allez tous finir écraser comme... Des crêpes...

Le bracelet de Mythril droit de Jean-Paul était maintenant enclenché, il ne restait plus que 30 secondes avant qu'il n'explose... Le gantelet de Mythril droit du colosse commençais à luire d'une lueur rougeâtre...

Le temps se figea un instant dans l’esprit de Jean-Paul alors qu'il fut transpercé simultanément par la lance de Telrar en plein cœur et L'espadon de Xena en plein milieu de son dos.

Musique d'ambiance :


La scène qui va suivre ne sera pas visible par les vivants.

??? : Tu en as assez fait Papa. Il est temps que tu te repose maintenant, tu as assez souffert seul.

Jean-Paul : Rose... ? C'est donc ici que tu te cachais...

Rose : Oui hihi ! J'étais toujours à tes cotés tu ne l'avais jamais remarqué pas vrai ?

Jean-Paul : ... Je... J'ai laisser... La haine me consumer après ta mort injuste Rose...

Rose : Je sais. Tu m'a rendu très triste ces dernières années tu sais ? Je voulais te voir sourire. Ça me faisais énormément de peine de te voir te détruire toi-même chaque jour. Je voulais te parler, te remettre sur le droit chemin, te dire que je t'aimais et que tu était le meilleur père dont je puisse rêver. Je suis peut-être morte en te laissant derrière, mais... Je suis morte heureuse hihi, tout ça grâce à mon papa adoré !

Jean-Paul : R-rose... Rooooose !

A ce moment, l'esprit de Jean-Paul fondit en larmes et il se jeta sur l'esprit de sa petite fille pour la prendre dans ses bras.

Jean-Paul : Si tu savais comme tu me manquais Rose... Si tu savais comme... J'ai souffert de ton absence... Bouhouhou...

Rose caressa alors le front de Jean-Paul avec un sourire sur le visage.

Rose : Je sais Papa, je sais. Mais maintenant le principal c'est que l'on soit tout les deux réuni pas vrai ? Maman t'attends elle aussi ! Par contre elle va te gronder pour ce que tu as fait, alors attend toi à un sermon comme tu n'en aura jamais eu dans ta vie !

Jean-Paul se mis à sourire, les larmes coulant le long de ses joues alors qu'il prenais sa fille sur ses épaules.

Jean-Paul : Ahah... J'ai intérêt à être prêt alors... Je suppose que je peux remercier... La Déesse pour nous avoir permis de nous retrouver malgré mes actes atroces de ces derniers mois...

Rose : Je te l'avais dit que les Déesses étaient gentilles non ?

Jean-Paul : Ahah... Ahahah ! C'est vrai ça ! Mais... Les Déesses ?

Rose : Tu verras ce que je veux dire plus tard. Mais oui les Déesses Ashunera et Naga sont très gentilles et super compréhensives aussi ! Papa... Ne restons pas un instant de plus ici, entamons notre voyage, maman nous attend !

L'esprit de Jean-Paul quitta alors définitivement son corps. Faisant face à une porte lumineuse, tenant fermement les mains de l'esprit de sa fille dans les siennes.

Jean-Paul : Tu as raison Rose. Il est temps d'entamer notre voyage et de rejoindre maman. Je pourrais reposer en paix à vos cotés. Vous êtes tout pour moi.

Rose : Et cette fois rien ne pourras plus jamais nous séparer ! Je t'aime Papa !

Jean-Paul : Plus jamais rien ni personne... Je t'aime aussi ma puce. Il est temps d'y aller.

Et après avoir regardé une dernière fois en arrière son corps inerte transpercé par Xena et Telrar, Jean-Paul sourit une dernière fois avant de franchir la porte lumineuse face à lui.

Jean-Paul : ... Bon courage pour la suite, et merci de m'avoir permit de rejoindre ma fille avant que mes péchés ne soient devenues irréparable.

Jean-Paul finit alors par disparaître dans un éclat de lumière, l'âme en paix. Le temps fini par s'écouler de nouveau... Dans le monde des vivants.

Musique d'ambiance :


Abina : Vous l'avez enfin vaincu ! Génia...

Xena : TELRAR, TOUT LE MONDE METTEZ VOUS DERRIÈRE-MOI, VITE ! IL VA EXPLOSER ! ÉVÊQUES, DÉPLOYEZ UNE BARRIÈRE DE VOTRE COTE ! IMMÉDIATEMENT !

Les mercenaires du coté le plus proche de Xena se mirent donc derrière elle près de la sortie de secours alors que les évêques déployèrent leurs barrière protectrice. Le corps sans vie de Jean-Paul était occupé de devenir écarlate, plusieurs marque de magie luisante recouvrant la totalité de son corps. Xena hurla en poussant de toute ses forces Jean-Paul le plus loin de la sortie de secours tant qu'elle en avais encore le temps, puis, elle retira sa lame de son corps. Ce dernier tombant sur le sol.

Xena : ROYAUME... INFRANCHISSABLE !!!

Xena activa alors sa technique personnelle et une barrière d’énergie rouge se déployant devant elle, la protégeant elle et ses alliés en réduisant 70% des dégâts à venir, ça allait se révéler moins efficace que la barrière des évêques, mais elle n'avait pas le choix d'improviser de la sorte... Une explosion assourdissante finit par retentir dans la salle ! Xena étant la plus proche, elle reçut de plein fouet l'attaque, elle avait sous estimé la puissance de l'explosion à travers sa technique personnelle. Ses vêtements laissant apparaître un trou énorme sur sa veste et sa chemise, la fourrure offerte par Arnold fut complètement réduis en lambeaux et le corps de Xena fut projeter en arrière avec une force effrayante par ladite explosion. Finalement, le mur près de la sortie amorti sa chute... Alors que sa tête claquât violemment contre ce dernier. Les oreilles de Xena étaient occupées de siffler fortement après ça et elle commençait à voir flou. Elle se releva tant bien que mal alors qu'elle remit son espadon de bronze dans son dos. Tentant tant bien que mal d'ignorer la douleur qui lui parcourait le long du corps et plus précisément, derrière son crâne.

Le plafond de la salle était occupé de s'effondrer. C'était à prévoir, deux explosion sous terre ne pouvaient mener qu'à ce genre de résultat. Xena en avais conscience, mais au moins la sortie de secours était sauve. Plusieurs rochers avaient manqué de peu d’écraser divers mercenaires ainsi que l'un des évêques qui s'empressa de remercier mentalement la Déesse Naga.

Xena : La sortie de secours... VITE !!! ...

Manfred: Mais ça mène aux plaines gelées de Ghysistia... On va tous mourir, on a aucun moyen de retrouver notre route et les loups des neiges ainsi que les ours polaires vont nous dévorer !

Xena : Faites... Ce que... JE DIS ! A MOINS QUE VOUS VOULIEZ FINIR ÉCRASER ICI ?!

Manfred ne réfléchit pas par deux fois en voyant que son collègue avait déjà exécuté les ordres de Xena alors que les secousses de la grottes se faisaient de plus en plus violente et qu'un rocher tomba à quelques mètres de lui.

Manfred : Bon sang ! J'arrive !

Xena emprunta ensuite la voie de secours, un long tunnel gelé étant face aux mercenaires qui étaient tous occupés d’évacuer la planque de la Résistance. Xena avait du mal à marcher, mais au vu de l'urgence de la situation : Demander à qui que ce soit de pratiquer des soin aller condamner Xena et le soigneur alors que le tunnel se referma derrière eux et qu'un rocher boucha l'accès. C'était un cauchemar... !

Finalement... Après cinq minutes passé à courir, le groupe se retrouva enfin à l'air libre, le vent glacé leur fouettant le visage alors que Xena n'avais rien pour se couvrir et que ses vêtements tombaient en lambeaux.

Son d'ambiance :


Xena : On s'en est enfin sorties... Néo, prends ça s'il te plais... Concentre ta magie là-dedans et lance la en l'air, ne pose pas de questions et fait le... C'est notre seul moyen de sortir d'ici en vie, fait-moi confiance.

Xena tendis alors à Néo une boule cristalline rouge et la glissa dans la paume de sa main. Le visage de la Marquée était entièrement pâle et ses jambes étaient tremblotantes. Néo ferma ses yeux un instant et concentra ses dernières forces dans la boule que Xena lui avait tendu puis il leva sa main en l'air... La boule vola alors en l'air d'une trajectoire droite parfaite, puis explosa laissant apparaître un nuage de fumée rouge qui resta dans le ciel. Pendant ce temps-là Xena passa son gantelet de Mythril droit derrière son crâne puis regarda la paume de son gantelet... Qui était recouverte de sang !

Xena : M-mince...

Puis, sans un mot, le Fire Emblem sortit de nulle part. Il ne faisais aucun doute qu'il avait probablement suivi la position de la "boule magique de détresse". Xena quand à elle tomba sur le sol, inerte, elle était à bout de force et elle avait saigné beaucoup de la tête ces dix dernières minutes.

Signy, qui était un peu en arrière par rapport aux autres, de par son non-habitude d'efforts physiques, n'était pas à portée pour la soigner plus en détail, mais utilisa son remède pour au moins tenter de mettre son amie hors de danger. Mais l'effort sembla être trop pesant pour elle, et après que les soins furent légèrement appliqués, elle aussi perdit connaissance.

Hansel porta alors Signy après avoir interdit à quiconque de s'en approcher, et Manfred fit de même avec Xena.

Manfred: Ne les touchez pas s'il vous plaît, les déplacer sans expérience médical peux aggraver leurs cas et si elles se sont brisé quelque chose durant leur chute, vous n'allez pas arranger leurs état. Nous sommes des professionnels, faites nous confiance.

Le Fire Emblem allait se poser sur le sol et Jin et Cécilia irais donner une explication aux mercenaires de sa présence en ces lieux une fois qu'il aurais atterris.

HRP : Je vous laisse poster la réaction de vos personnages à tout ce qu'il viens de se passer. Comme d'habitude, une fois qu'il n'y a plus de réponses faite depuis deux jours au moins nous avancerons. Puis ça m'évite de vous agresser avec un trop gros pavé. Une fois terminé, la suite du récit se fera au retour de Ghysitia, ce qu'il va se passer dans le Fire Emblem sera skipé, donc pour vos réaction c’est maintenant ou jamais. Surtout pour les personnes voulant utiliser certaines choses pour de futurs soutien avec X personnage.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Le mage noir lâcha une exclamation de joie en voyant l’ennemi qui leur avait donné tant de fil à retordre enfin mordre la poussière. Joie qui fit rapidement place à la consternation lorsqu’il sentit le mana ambiant commencer à converger vers le corps de Jean-Paul : même s’il était trop loin pour le voir, Mwindo devina que le terroriste, pas très bon perdant, avait eu le temps d’activer son bracelet explosif dans une ultime tentative d’emporter les miliciens avec lui dans la tombe.

« Bordel, ce FUMIER nous aura fait chier jusqu’au bout ! cracha le mage noir en rebroussant chemin pour rejoindre les prêtres qui étaient heureusement près de lui. »

Devançant les instructions de Xena, il piquât un sprint dans leur direction, sentant derrière lui la concentration en magie grimper à une vitesse alarmante : de toute évidence le bracelet du chef était bien plus puissant que celui de ses sbires. Même s’il pensait être suffisamment loin pour échapper aux plus dangereux effets de l’explosion, il valait mieux ne pas tenter la chance. Une fois en sécurité aux côtés des prêtres le mage noir se retourna juste à temps pour voir les mercenaires qui avaient affronté Jean-Paul, et étaient donc trop près pour battre en retraite, se masser derrière Xena devant qui s’était matérialisé un curieux mur d’énergie couleur rubis. Lorsqu'il sentit l’explosion arriver, instinctivement Mwindo se recroquevilla sur lui-même les yeux fermés et les mains contre ses oreilles. Alors un flash rouge illumina brièvement la pénombre, immédiatement suivit d’une détonation assourdissante qui fit trembler toute la grotte.

Après avoir attendu quelques secondes, le mage noir se redressa prudemment pour constater les dégâts. L’explosion avait soulevé un important nuage de poussière qui diminuait la visibilité et rendait l’air déjà nauséabond encore plus irrespirable. Bien qu’elle l’ait laissée un peu désorienté, l’énergie de l’explosion avait été largement dissipée par la barrière des deux prêtres. Du coin de l’œil Mwindo constatât que tous les miliciens avaient réussis à se mettre à l’abri et même le groupe autour de Xena s’en était tiré sans trop de dégâts. Cette dernière semblait avoir encaissé le pire de l’explosion. Ses vêtements étaient déchirés, maculés de sang et elle tenait à peine sur ses jambes : il lui fallait des soins rapidement.
Malheureusement, un craquement sinistre accompagné d’une chute de débris informa les miliciens qu’ils n’auraient pas le temps pour ça : l’attaque suicide semblait avoir endommagé la grotte au point qu’elle menaçait de s’effondrer et les ensevelir vivants.

« Ok…Compagnons, je crois qu’il est l’heure de mettre les voiles. Qui m'aime me suive ! déclara le mage noire en filant vers la sortie avant tout le monde.»

Il l’atteignit au moment où la chef des miliciens ouvrit la porte, révélant un couloir naturel en pente ascendante complètement obscur.

« Aie, qui sait si cette voie est aménagée ? C’est des coups à se fouler la cheville ça…, marmonna le mage noir, bon on va devoir improviser. »

Il avait senti qu’il était suffisamment reposé pour invoquer à nouveau son familier. Une incantation et quelques secondes plus tard le spectre se matérialisa une fois de plus à ses côtés. Bien qu’il ne fût pas encore assez habile pour exploiter le plein potentiel de l’invocation, augmenter légèrement l’intensité lumineuse émise par l’apparition pour qu’elle puisse faire office de torche de substitution était largement dans ses cordes. Il se tourna vers la chef des miliciens et croisa son regard brièvement. Celle-ci se contenta de lever un sourcil avant de hausser les épaules et lui fit signe de la tête de commencer à battre en retraite.

Xena : La sortie de secours... VITE !!! ...

Manfred: Mais ça mène aux plaines gelées de Ghysistia... On va tous mourir, on a aucun moyen de retrouver notre route et les loups des neiges ainsi que les ours polaires vont nous dévorer !

Mwindo ne put s’empêcher de lever les yeux aux ciels en entendant les hésitations du prêtre. Lui emprunta la sortie sans hésitation.

« A choisir entre affronter un éboulement ou des créatures hypothétiques le choix est vite fait. Et puis d’abords comment il sait ou mène cette sortie ce type ? Enfin, on a plus le temps pour ça… »


Après avoir jeté un œil par-dessus son épaule pour s’assurer que les autres suivaient, le mage noir s’élança dans l’obscurité, son ‘’ami’’ ouvrant la voie en éclaireur. Plus tard Mwindo ne se souviendrait pas exactement combien de temps lui et ses nouveaux compagnons passèrent à courir dans ce couloir. Il courait comme il n’avait plus couru depuis longtemps, redoutant à chaque instant le moment où lui ou l’un de ses compagnons glisserait sur une pierre, une flaque gelée ou serait écrasé par la voute qui menaçait de s’effondrer sur eux. Fort heureusement la route était simple, sans aucune bifurcation. Au bout d’un temps qui lui sembla interminable le mage noir aperçut enfin au détour d’un virage une ouverture circulaire qui laissait entrer une lumière naturelle dans le couloir obscur : la sortie. Ignorant sa fatigue, aiguillé qu’il était par le bruit sourd que faisait la grotte qui s’effondrait derrière eux, il accéléra encore.

Il fut le premier à émerger de la grotte, à bout de souffle, le cœur battant à l’étouffer, prenant appui sur son bâton pour ne pas s’effondrer dans la neige. Les autres miliciens franchirent le seuil de la grotte à intervalle irrégulier, plus ou moins déchevelés et essoufflés. Après plusieurs secondes d’attente, une personne manquait encore à l’appel.

« Merde. On aurait peut-être dû prendre au moins le temps de lui faire boire une potion… »

Les secondes devinrent des minutes et plusieurs mercenaires commencèrent à s’agiter, inquiets, certains proposant même de retourner en arrière pour aider leur chef blessée. Ce fut quand la sortie commença elle aussi à s’effondrer que Xéna émergea enfin du couloir, boitant avec difficulté mais toujours déterminée. Comme pour marquer la fin de cette épreuve, le couloir acheva de s’effondrer derrière elle.

« Eh ben…C’est pas passé loin, lâcha le mage noir soulagé »


Tandis que plusieurs miliciens s’affairaient autour de Xena, la pauvre était probablement sur le point de s'évanouir, Mwindo laissa enfin la tension en lui s’évaporer, remplacée par un sentiment de soulagement puis d’exultation.

« Quelle aventure ! Quel groupe ! Je n’aurais jamais pensé rencontrer un jour un groupe de mercenaire aussi atypique. Généralement les mercenaires sont des gens peu fiables, qui n’hésiterait pas à retourner leur veste s’ils pensent pouvoir gagner plus. Les coups de poignard dans le dos sont monnaie courante, j’en sais quelque chose. Mais les miliciens de Gaia sont différents. Non seulement du courage mais aussi de l'intégrité. Au lieu de fuir au moindre signe de danger ces gens là n’ont pas hésité à tenir tête à quelqu’un d'aussi terrifiant que ce Jean-Paul. Et surtout, ils prennent soin les uns des autres, quitte à risquer jusqu’à leurs vies pour se protéger entre eux…comme l’a fait Xena. Je…je ne sais pas si je pourrai me montrer aussi intègre, honnêtement. Avec une attitude pareille, aussi admirable soit-elle, pas sûr qu'elle fasse de vieux os. Mais si j’arrive à rester avec eux, si je survis assez longtemps, j’ai le sentiment que…Non, je SAIS qu’ils vont aller loin ! Et si je reste avec eux, si nous parvenons à gagner en richesse, en notoriété…Je continue à penser que leur projet fou de restaurer le monde tel qu’il était avant est un projet complètement chimérique. Mais si je peux aider cette milice à atteindre son plein potentiel…alors peut-être que ma chimère à moi n’est plus si illusoire. »

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Pov de Lamne.

Je serre les crocs. Mes pattes me font mal. De plus en plus. Et si je ne reçois pas de soins rapidement, je doute pouvoir…

Une réconfortante sensation de chaleur m’envahit aussitôt après avoir pivoté. Je n’ai même pas eu le temps de penser à utiliser ma potion que mes blessures se referment d’elles-même, et arrêtent l’hémorragie. Je me tourne un instant, pour voir l’un des évêques nous accompagnant abaisser son bâton, et me faire un petit signe de tête. Je lève une patte reconnaissante en retour, puis m’intéresse au reste de mes camarades.

Cerise a pu finir les deux ennemis que je me suis contenté d’assommer. Soulagé de voir cet amoncellement de cadavres autour des mercenaires, je soupire, bien content de pouvoir souffler un instant.

Enfin. Souffler, c’est vite dit. Parce que tous nos adversaires ne sont pas morts : il reste leur bien-aimé chef à abattre. Néanmoins… Le groupe d’assaut y travaille.

Impuissant, je ne peux que les regarder s’affairer. Ils ont fini par synchroniser leurs mouvements et sont parvenus à créer une ouverture dans sa garde. Mon instinct combatif me convainc qu’il est inutile de vouloir les rejoindre : non seulement nous n’aurons pas une marge de manœuvre suffisante pour l’attaquer aussi nombreux, mais en plus je risque de les déstabiliser plus qu’autre chose. Non, tout ce que je peux faire, c’est attendre, et…

Prendre le relais si cela ne suffit pas.

Mais vraisemblablement, mes camarades n’auront pas besoin de mourir pour nous permettre d’en finir. Le corps transpercé du big boss se met à briller, alors que Xena hurle aux évêques de nous protéger.

Là, je n’ai pas trop de mal à comprendre ce qu’il va se passer. Il va exploser. Et qui dit explosion dit…

Ouille. Mes pauvres oreilles.

Cette fois-ci, la distance est bien plus grande. Mais si j’encaisse avec moins de difficulté le bang sonique produit par l’acte suicide du Beorc – enfin, dans l’optique où être transpercé par deux armes ne fait pas de vous un mort – cela n’en reste pas moins désagréable, et surtout, assommant. Aussi ai-je besoin de quelques secondes pour m’en remettre ; secondes pendant lesquelles je secoue la tête, me redresse, et…

Un violent choc au crâne me fait vriller. A peine je recouvre mes esprits qu’ils se retrouvent de nouveau embrumés : je dirige un regard groggy en direction du sol, où je peux apercevoir un gros rocher, entaché d’une belle trace de sang. Oh… ? C’est une drôle de coïncidence, parce que… J’ai l’impression de saigner, au niveau de la tête… Héhé, c'est cocasse...

Le cri de Nana a au moins le mérite de me faire revenir à moi. Le plafond s’écroule... Nous devons nous enfuir ! Et si je suis certes étourdi par le choc, mes pattes guéries me permettent néanmoins de me mettre en marche. Voire au galop ! Je ne cherche pas trop à réfléchir à la destination, et me contente de suivre le mouvement. A trois reprises, je manque de trébucher ou de me prendre un autre rocher sur la tête. Je dois en plus lutter pour ne pas voir flou, ou percevoir le sol pencher. Bien heureusement, la course finit par me remettre les idées en place, et me permet de lentement recouvrer ma lucidité. Au moins sur les derniers mètres ! Je ne tiens pas à mourir… Pas comme ça ! Cela constituerait un décès bien trop stupide pour un Tagüel ! Etouffé sous une galerie… Ce n’est pas parce que je suis à moitié lapin que je tiens à mourir dans un terrier, sachez-le !

Finalement, c’est un brusque vent frais qui vient nous soulager de son souffle salvateur. L’extérieur… Je l’ai atteint ! Machinalement, mes énormes pattes s’enfoncent successivement dans la neige, et après m’être écarté de la sortie de plusieurs pas, je m’écroule purement et promptement.

Le contact de la neige froide avec ma blessure sanglotante me fait un bien fou. Et dire qu’habituellement, je suis du genre frileux… Aaaah, je suis bien content d’avoir ce pelage, collègues Beorcs, vous n’avez pas idée à quel point…

Une vive lumière s’élève dans le ciel, et je la suis du regard d’un air amorphe. Ça y est ? Les Anciens sont venus me chercher…. C’est la fin ? C'est peut-être pour ça que j'ai si froid... Finalement, ce n’est pas sous terre que je vais mourir… Mais à l’air libre ? Dans ce décor glacial et sinistre ? Loin de ma famille, loin des miens ?… Pfiouh… Si j’avais su, ce n’est pas une Potion que j’aurai demandé à Nana, mais une carotte…

… Ah, fausse alerte. C’est juste le Fire Emblem qui arrive...

Pfff…. J’ai qu’une hâte, c’est m’abandonner à un bon bain chaud… Et faire une croix définitive sur Ghysitia, son climat et ses problèmes.

les petits noms de Lamne :
PJ (mercenaires) :
Calcias -> Calciné
Kurtis -> Tetris
Néo -> Nez-Haut
Signy -> Signe Ici
Telrar -> Très Rare
Xena -> Nana
Zaris -> Cerise

PNJ (mercenaires) :
Abina -> Habite-Là
Cécilia -> Ces Cils Là
Jin -> Jiji

PNJ (autres) :
Arnold -> Arnaud
Princesse Eléanora -> Elle En Aura
Kasyade -> Cassonade

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
https://www.youtube.com/watch?v=HliBHzbkx1E

Tout était terminé… Tout s’était achevé si vite !

La mort de Jean-Paul, l’explosion qu’il avait programmé, la barrière, l’éboulement, la fuite… Tous ces événements s’étaient enchaînés à une telle vitesse que Néo semblait les avoir traversé sans même en avoir conscience.

Une fois dehors, il prit une grande inspiration de cet air glacial. Le froid extrême lui brûla les narines, et lui mordit les muqueuses, rafraîchissant son esprit. Regardant autour de lui, il constata que, apparemment, tous ses compagnons étaient encore en vie. Ils étaient même à peine égratignés pour la plupart, une chance vu tout ce qui s’était passé ! Seule Xena avait subi une grave blessure.

Après qu’il eut brandit le signal de détresse, le navire de Jin vint à eux. Hélas, les blessures de Xena étaient vraiment graves, et, malgré les soins que lui procura Signy, la chef des mercenaires tomba inconsciente.

Néo : Xena !

Mais dans l’instant Signy tomba à son tour dans les pommes, complètement vidées d’énergie. La voyant ainsi choir, Néo se crispa. C’est comme si, on lui avait assené un coup de poignard. Il était bouleversé de la voir ainsi à terre.

Alors qu’il accourut vers Signy pour la relever, il fut interrompu par l’évèque.

Manfred: Ne les touchez pas s'il vous plaît, les déplacer sans expérience médical peux aggraver leurs cas et si elles se sont brisé quelque chose durant leur chute, vous n'allez pas arranger leurs état. Nous sommes des professionnels, faites nous confiance.

Néo fronça les sourcils, puis se calma, reprenant ses esprits.

Très bien, puisqu’il était préférable pour elle qu’elle soit transportée par un guérisseur, alors qu’il en soit ainsi. Il voulait par-dessus tout qu’elle ne soit pas blessée davantage.

Néo soupira alors. Maintenant que Xena était dans les vapes, il n’était plus seulement un des deux chefs du groupe… Il était le chef. Le seul. Pire encore, Signy, la stratège, étant aussi inconsciente, des trois piliers sur lesquels le groupe s’appuyait, il n’en restait désormais plus qu’un en cette heure.

Il serra le poing, résigné à ne pas laisser ses compagnons en déshérence.

Il rassembla tout le monde au pied du navire. Il aida les deux évêques à monter avec Xena et Signy, puis fit monter tour à tour chacun et chacune des mercenaires de Gaïa, s’assurant à chaque fois de sa bonne santé.

Il était affaibli, il était fatigué, et le froid brûlait tout son corps, mais il ne s’arrêta pas avant d’avoir fini son travail, il se devait de guider la Milice de Gaïa, jusqu’au bout !

Lorsqu’enfin, il fut le dernier à terre, qu’il s’était assuré que tous ses compagnons étaient bien remontés à bord du Fire Emblem… alors seulement à ce moment-là, il fut rattrapé par la douleur, le froid et la fatigue. Gémissant, il tenta de résister pour ne pas s’évanouir à son tour, et, non sans peine, parvint à attraper la main salutaire que lui tendit Jin…

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 Hyrule10 Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 12348510 Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 Lehran10

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Les collègues avaient finalement réussi à venir à bout des derniers adversaires. Calcias eut un long soupir de soulagement, suivi d'une grimace bien peu dissimulée lorsque les effets du remède vinrent à lui.  
Il ne s'attendait vraiment pas à cet effet, n'ayant pas l'habitude des soins à distance. Il fit un geste de remerciement envers Signy, avant que le hurlement tonitruant de Xena n'intervienne. Etat d'alerte.
Le jeune homme eut à peine le temps de se mettre derrière la barrière protectrice des prêtres qu'une explosion similaire à celle au début du combat arriva, du côté de celui qui dirigeait les ennemis.

Il s'était donc fait explosé... Calcias ne pouvait s'empêcher d'être attristé par la tournure qu'avait pris les événements. Des personnes perdant tout sens du raisonnable, et n’œuvrant plus que pour eux-mêmes, plutôt que le bien commun... Qui s'étaient perdues.
Mais voir Xena se faire projeter ainsi l'alarma plus que le reste. Elle était en piteux état à cause de cette attaque... A vrai dire, c'était le cas de beaucoup de personnes. Mais elle se releva rapidement, et Calcias fit un bond alors une pierre immense atterrit à quelques centimètres de lui.
La caverne était en train de s'effondrer... C'était le pire des scénarios ! Suivant le mouvement qui avait été amorcé, il s'engagea dans cette fuite avec ce qu'il lui restait d'énergie, non sans s’assurer que tous les membres avaient bien saisis les instructions de la Chef.

Et après un voyage dans un tunnel glacé qui lui semblait une éternité, l’épéiste atteint la sortie, avec tous les autres… Et arriva à ce qu’il semblait être une plaine gelée. La brise et le souffle qu’il essayait de reprendre lui rappelaient bien l’environnement dans lequel ils étaient, et le froid s’infiltrait sans peine dans ses poumons, parvenant sans mal à le faire grelotter malgré ses vêtements et le manteau qu’il portait.

Et il n’était pas la seule victime de ce phénomène, visiblement. Voir Xena et Signy s’effondrer le fit paniquer, et il voulu leur venir en aide. Et alors qu’il s’approchait d’elle, il fut, comme Néo, promptement arrêté par les prêtres.

Calcias : Nous pouvons forcément faire quelque chose, n-- ?!

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase, le dénommé Hansel lui tapa légèrement le front du bout de son bâton de soin, comme pour lui faire réaliser sa situation.

Hansel : Vous en avez déjà fait assez. Apprenez à déléguer un peu aux autres, vous ne pourriez rien faire, de toute manière. Vous n’êtes pas un soigneur, que je sache.

Calcias serra le poing à cette phrase. Déléguer… à ces Maudits ? … Non, il n’était même pas sûr qu’il s’agissait de telles personnes. Mais il n’y avait même pas pensé, lorsqu’il les avait ainsi approché.
Cependant, ils avaient raison sur un point, et son coeur se serra alors qu’il fixait les deux femmes à terre. Il n’était pas un soigneur. Et s’il avait voulu faire quelque chose pour éviter un tel résultat, il n’aurait pas pu non plus.
Il n’était pas encore assez fort pour être certain de les protéger. C’était une réalité qu’on lui rappelait constamment, mais qu’il refusait d’admettre.
Peu après, il vit également Lamne qui était allongé dans la neige, ce qui ne fit que renforcer davantage ce sentiment d’impuissance.

Il en avait déjà fait assez, hein…? Ce n’était pas ce qu’il pensait. Mais que pouvait-il faire de plus ? La réponse lui parut claire lorsqu’il fit le tour du regard des Mercenaires.
Il retira alors le manteau qu’il portait et le tendit au dénommé Manfred.

Calcias : Donnez au moins ceci à notre Chef… S’il vous plaît.

Une fois ceci fait, il se dirigea vers Mwindo, qui avait l’air ravi, à sa grande surprise. La joie d’être en vie, sûrement… Il ne pouvait vraiment le blâmer, si c’était cela. Mais d’autres personnes avaient besoin de lui, à l’heure actuelle !

Calcias : Ne pouvez-vous rien faire pour nos blessés ? Vous êtes bien soigneur aussi, de ce que j’ai compris. Je vous en prie, aidez-les !

Sans protection réelle contre le froid, Calcias souffrait facilement des conditions climatiques également, et essaya de retenir un éternuement, alors que tout son corps qui tremblait de plus belle depuis déjà un moment commençait doucement à en démontrer moins.
A vrai dire, il était en train de perdre rapidement toute sensation, à commencer par les extrémités.
Pas qu’il s’en préoccupait néanmoins. A la place, il pensa juste à ce que Signy lui avait promis.

Calcias : Que tout le monde s’en sorte… Je l’espère… Marmonna-t-il.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
C'était terminé. Ironiquement, ce repaire de rebelles dont l'entrée était déguisée en tombe était devenue une véritable tombe, la leur. Et en mourant, leur chef y avait remis la terre pour la fermer définitivement.

L'adrénaline était en train de retomber pour tout le monde. Une bonne partie des mercenaires étaient blessés mais ils étaient tous en vie. Mais aucun de leurs adversaires n'en avait réchappé. Pourquoi ? Au nom de quoi ? Il y avait forcément une autre issue.

Alors que Xena était transportée en urgence vers l'aéronef, la voix tremblante de Finley s'éleva.

« Est-ce que c'était nécessaire, tout ça… ? Je veux dire, est-ce qu'on était vraiment obligé de tous les buter ? »

Sa question semblait s'être perdue dans le vide, emportée par le vent froid de Ghysitia.

Un guerrier ne se pose plus ce genre de question. Mais Finley n'était pas un guerrier. Et il ne comprenait pas comment les autres pouvaient se justifier d'un tel bain de sang. Empaler cet homme qui l'a menacé avec une hache lui avait amplement suffi, il luttait pour se retenir de vomir en revoyant le cours de ses actions défiler dans son esprit.

« Même toi, Lamne… Tu m'as ptêt' sauvé la peau en bas, mais pourquoi tu as fini ce pov' gars ? Il était à terre, il était battu… Je croyais que c'était les loups qui tuaient comme ça, pas les lapins ! »

Lamne, qui était couché à même le sol, arborait un sourire soulagé mais crispé par la douleur. Il avait pris un coup à l'arrière de la tête et avait tâché la neige de son sang. Finley hésita avant de s'approcher davantage. Il était un homme-bête, une machine à tuer, un monstre. Mais un monstre qui l'avait protégé. Un allié, et ce au même titre que tous les autres mercenaires de Gaia. Il fit preuve de courage une dernière fois et s'agenouilla à ses côtés, cherchant la potion à sa ceinture et la lui mettant dans la main.

« Tu t'es pas loupé. Prends ta potion, des fois que ça t'soulage. J't'aurai bien aidé plus que ça, mais on parle de ta tête, là. T'as besoin de vrais soins alors bradasse pas, tu veux ? Laisse-moi appeler quelqu'un. »

Lui aussi avait besoin de soins : la potion n'avait qu'à peine stabilisé son estafilade au flanc et la plaie s'était légèrement rouverte pendant qu'ils couraient vers la sortie. Mais c'était moins important. Les mercenaires pouvaient bien se passer de lui, mais pas du guerrier Taguel.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Pov de Lamne.

Lentement, le Fire Emblem se pose. Les prêtres commencent à s’organiser, et prennent en charge Nana et Signe Ici, inconscientes. Pour ma part, je me contente de faire la larve dans la neige glacée :  juste se poser et reprendre son souffle, parfois, ça fait du bien. Aussi, je ne cherche pas particulièrement à m’occuper de ma blessure immédiatement. J’arrive encore à regarder devant moi et à rester à peu près conscient, donc… Ce n’est pas bien grave, pas vrai… ?

C’est alors que notre archer se questionne sur l’utilité de toutes ces morts. Plus précisément, il m’interroge moi sur la nécessité de finir notre ennemi commun d’il y a quelques minutes… J’ai besoin d’un instant de réflexion pour réellement comprendre à quoi il fait allusion, très sincèrement. Instant pendant lequel le Beorc s’approche, et fouille dans ma ceinture, pour en sortir ma Potion tout juste acquise. Il me conseille d’en faire usage, et me propose d'aller chercher une aide soignante.

En une expiration laborieuse, je me tourne sur le dos. Puis avec tout aussi peu de vivacité, je me redresse lentement pour me mettre en position assise. J’en profite pour suspendre ma forme de bête, et récupérer une apparence humaine.

« -Les loups… C’était quasiment la seule menace à laquelle j’étais régulièrement confronté, avant de rejoindre la milice. Pas le genre de bêbête qui retenait la leçon, quand tu lui filais une rouste… Non, les éliminer, c’était le seul moyen qu’on avait de réellement se protéger, dans la tribu.  »

Tout en retirant le bouchon de ma Potion, je réagis aux propos du garçon. C’est quoi son nom, déjà ?… Pff, impossible de me rentrer dans le crâne les patronymes des Beorcs… Hmm, j’ai qu’à dire… Euh…

« -Écoute… Hum… Fifi. Je ne suis pas quelqu’un de très brillant, mais… J’ai vite compris que dans ce genre d’affrontement, c’est tuer, ou être tué. Eux n’auraient pas hésité une seconde à le faire, et… Et d’ailleurs, tu penses qu’ils y ont réfléchi ? Au fait qu’ils allaient tuer tous ces gardes, en attaquant la Princesse ?… »

La mine assombrie des soldats que j’ai interrogé, dans la salle du trône, s’impose de nouveau à moi. Je tente d’en faire abstraction en buvant une gorgée de ma Potion, dont je savoure les effets. Si je sens bien que ma blessure à la tête n’est pas guérie, au moins l’hémorragie s’est arrêtée. Je range donc doucement la fiole de soin, et conclus ma réponse d’un haussement d’épaule.

« -Quand un Tagüel se bat, il y va toujours à fond. Ne pas le faire, ça serait juste se mettre soi-même et les autres en danger. »

Je m’interromps à cause d’un léger vertige. Après avoir avisé le Fire Emblem juste à côté, je plaque une main sur mon front, et souris nerveusement.

« -… Et ouais, je veux bien que tu m’appelles quelqu’un, s’te plaît…  »

mise à jour :
Lamne utilise un usage de sa Potion !


les petits noms de Lamne :
PJ (mercenaires) :
Calcias -> Calciné
Finley > Fifi
Kurtis -> Tetris
Néo -> Nez-Haut
Signy -> Signe Ici
Telrar -> Très Rare
Xena -> Nana
Zaris -> Cerise

PNJ (mercenaires) :
Abina -> Habite-Là
Cécilia -> Ces Cils Là
Jin -> Jiji

PNJ (autres) :
Arnold -> Arnaud
Princesse Eléanora -> Elle En Aura
Kasyade -> Cassonade

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Une fois que chaque mercenaire put se remettre de ses émotions, chacun monta à bord du Fire Emblem. Mwindo demanda de l'aide à Calcias et Finley pour transporter Lamne sur l'Aéronef, lui aussi rejoignant les blessés de la bataille. Les deux Évêques constatant son état par la suite avaient évoqué que ce dernier serait aussi admis pendant trois jour à l'infirmerie de l'Eglise de Ghysitia et que Lamne recevrait les soins du Pape Kasyade lui aussi. Le groupe serait par conséquent bloqué pour trois jours de plus en Ghysitia, le temps que les blessés ne récupèrent leurs forces et que le Pape Kasyade ne traite les blessées. Il n'y avais pas meilleur soigneur dans tout Ghysitia, et même les mercenaires n'avaient pas le niveau pour pratiquer des soins de ce niveau là, surtout pour l'état de Xena qui était sans aucun doute le plus grave, étant donner qu'elle avais reçue de plein fouet l'explosion du bracelet rubis de Jean-Paul.

Jin finit par tendre une main salutaire à Néo qui monta en dernier à bord du Fire Emblem. Le capitaine du Fire Emblem avait un de ces rares moment ou son visage affichait un air sérieux, il n'était pas d'humeur à plaisanter cette fois.

Jin : Ça ira ? C'était pas joli ce qu'il s'est passé la dessous, vous avez essuyé trois blessées dont une blessée grave lors de cette bataille. Je t'avoue que je pensais pas voir Xena dans cet état un jour, le chef des Résistants devais être extrêmement dangereux... Enfin bref, vous pouvez vous estimer heureux d'être de retour en vie, vous aurez pas autant de chance la prochaine fois. Et vous avez de la chance que Xena ait une longueur d'avance sur vos adversaire cette fois, sinon vous seriez mort dans les plaines gelées de Ghysitia, soit de froid, soit dévoré par les animaux sauvages. Bref, je vais piloter mon bébé, quand à toi, va au Mess avec les autres, Cécilia va vous expliquer ce qu'il s'est passé ce matin quand Xena est venue avec le premier ministre à bord du Fire Emblem. Je vous aurais bien rejoins pour cette conversation, mais mon bébé va pas se piloter seul.

Jin finit par mettre une tape amicale sur l'épaule de Néo puis se dirigea immédiatement vers la barre du Fire Emblem pour le piloter. Quand à Néo, il se rendit au Mess avec tout le monde. Cécilia était au milieu de la salle et semblait avoir attendu que Néo soit présent lui aussi pour parler, ce qu'elle s’empressa de faire. Le sourire sur son visage semblait toujours aussi imperturbable que jamais.

Cécilia : Bien, je vois que tout le monde est enfin présent dans la salle, n'hésitez pas à boire votre chocolat chaud que je vous ai préparé durant le voyage pour vous rejoindre jusqu'ici, votre corps doit en avoir sacrément besoin après toutes ces aventures dans le froid glaçant de Ghysitia. Vous êtes installés ? Bien, laissez moi donc vous conter ce qu'il s'est passé ce matin et pourquoi le Fire Emblem était autour des plaines de Ghysitia.

Cécilia bus alors une gorgée de son thé avant de reprendre.

Cécilia : Comme vous le savez, Xena et le premier Ministre Arnold sont venus à bord du Fire Emblem ce matin même, et il se sont entretenus avec Jin. J'ai moi-même assisté à ce petit entretiens et c'est pour ça que je peux vous dire ce qu'il s'est passé à ce moment là. Xena était inquiète, bien qu'elle ne le laissait pas transparaître sur son visage. En effet, dans une des lettres du fameux Kuryak, vous aviez eue des informations clefs : La sortie de secours, la base de la résistance sous terre et surtout; Les deux bracelets Rubis en possessions de vos adversaires. Xena se doutais que vos ennemis auraient sûrement tenté de vos ensevelir là dessous en cas de dernier recours. Vous aviez affaire à des fanatiques prêts à tout pour parvenir à leurs fins, des gens avec qui il vous est impossible de discuter. Tenter de raisonner ce genre de personnes est une perte de temps.

A ce moment précis, Cécilia posa son regard longuement sur Finley, puis Calcias. Elle but alors une autre gorgée de thé en espérant que le message serait passer pour ces deux derniers, puis elle reprit.

Cécilia : Une explosion sous terre, pour peu qu'elle soit assez puissante, peut provoquer un éboulement pour peu que vous avez certaines connaissances... Xena le savait, et elle a commencé à paniquer à cause de ça. Vint ensuite une lueur d'espoir : La sortie de secours. Cependant, sur la lettre il était stipulé que la sortie mène au beau milieu des plaines gelées de Ghysitia. Des plaines gelées à pertes de vue et impossible de se repérer pour savoir ou Ghysitia se trouve... Sans compter les nombreuses bêtes sauvages comme les loups des Neiges ainsi que les puissants ours polaires. Avec de telles donnés, vous vous doutez bien que peu importe le scénario : vous étiez condamnés. Xena disait que le premier mouvement des ennemis serait probablement de bloquer votre point de retraite, et j'en suis venue à la même conclusion, en plus de bloquer l'accès à d’éventuels renforts de l'armée de Ghysitia. Pour vous sortir de cette situation catastrophique, Xena avait besoin du premier Ministre Arnold et de lui expliquer la situation... Seule. Vous avez recruté deux nouveaux membres et même dans les rangs des chevaliers sacrés de Ghysitia on ne pouvait plus exclure la possibilité d'une taupe. Souvenez vous bien que Xena n'est pas du genre à accorder sa confiance au premier venue.

Cécilia se stoppa alors un moment et pensa alors " On dirait que ce n'est pas le cas avec le Pape Kasyade par contre, mmh... " elle but de nouveau une gorgée de son thé et balaya la salle du regard une nouvelle fois.

Cécilia : Xena avais besoin d'une autorisation signée de la main du premier Ministre pour faire décoller le Fire Emblem, vous savez bien qu'en Ghysitia, faire décoller un Aéronef sans autorisation équivaut à une peine de mort pure et simple, n'est-ce pas ? Pourtant, vous aviez besoin du Fire Emblem, sans ça, encore une fois, vous seriez mort aujourd'hui même. Même en triomphant de la Résistance. Xena a alors dit à Arnold, que si l'autorisation venait à ne pas être autorisée, la mission serais annulée. Et... Elle à aussi fait la demande, que si vous en seriez arrivée à annuler la mission, pour éviter que la réputation du groupe ne soit entachée à jamais, de passer elle même sous la guillotine pour vous protéger.

Cécilia gloussa alors à ce moment là, et s'essuya même une larme à force de rire, en repensant à toute la scène.

Cécilia : Par la Déesse... Elle est complètement folle et je trouve ça grisant ! Même moi je n'aurais jamais osée faire ce genre de marché. Ma vie est précieuse et il est hors de question que je la sacrifie pour le bien-être des autres. "Je ne veux pas que leurs vies soient ruinée à jamais pour avoir désobéi à la puissante Ghysitia. Ils ont encore un futur radieux devant eux, ça ne sert à rien de le ruiner pour ces conneries. Faite votre choix, je l'accepterais et les conséquences qui vont avec." Le premier Ministre, en voyant la détermination de Xena approuva immédiatement de signer cette autorisation, et nous avons alors pu décoller peu de temps après votre entrée dans le repaire de la Résistance. Jin a survolé les plaines gelées de Ghysitia toute la matinée. Oh et, puisqu'il aurais était impossible de vous retrouver même avec ça. Xena m'a demandé de mettre au point une boule magique de détresse pour qu'on vous retrouve assez vite comme vous avez pu le constater. C'est d'ailleurs pour ça que Xena a été un peu en retard avant de vous rejoindre, confectionner ces boules magique de détresse demande un travail minutieux et une bonne dose de savoir faire. Voilà, vous savez tout à présent !

Cécilia fini de boire son thé et se rendit alors sur pont de l'Aéronef aux coté de Jin sans un commentaire de plus.

...

Une fois le voyage terminé, tout le monde posa pied à terre et Xena, Signy ainsi que Lamne furent tout trois transférés d'urgence au service infirmier de Ghysitia se trouvant au premier étage de l'Eglise du Pape Kasyade. Le Pape en personne allait s'occuper des soins prodigués aux "Héros de Ghysitia" alors que les mercenaires encore valides passeraient la nuit au Château de la famille royale de Ghysitia. Signy et Xena partageraient la chambre à deux alors que Lamne serait dans la chambre juste en face, partageant la chambre avec un Laguz Tigre vieillard atteint d'un cancer du cœur répondant au nom de Gérard.


HRP : Pour toutes personne visitant Lamne, Xena ou/et Signy : Une conversation de soutien aura lieu, c'est cadeau. Vous pouvez organiser ces soutiens via MP avec les personnes concernées ou même vous faciliter la vie et le faire via Discord avant que ça ne soit posté. Zunashy, si tu comptes toujours rédiger sur le Manoir de Hélior manifeste-toi, il faudrait le faire tant que les mercenaire sont encore en Ghysitia, donc qu'on ne soit pas passer à la suite. Pour ceux qui voudraient rédiger le point de vue de leurs personnages sans pour autant faire de soutien, vous êtes libre de vos mouvements. Pikafan peux même donner vie au vieillard et avoir une conversation avec ce dernier si il le souhaite. Tout les événements sont purement optionnels bien sur, mais c'est bel et bien là pour qui souhaite faire quelque chose. Une fois qu'il n'y a plus de réponse sous deux jours, nous passerons à l'avant dernière phase du chapitre 1 de Ghysitia : La remise des récompenses et une réunion très importante avec le Pape Kasyade, le Premier Ministre Arnold et La Princesse Eléanora de Ghysitia. Sur ce, bon jeu à tous !

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 12 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum