Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
-10%
Le deal à ne pas rater :
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
899 € 999 €
Voir le deal

 

 Chapitre 2: Princesse en danger !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Pikafan

Pikafan

Masculin Nombre de messages : 405
Age : 21
Localisation : Pétaouchnok-land
Date d'inscription : 12/01/2018
Fire Emblem favori : Awakening

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 16 Mar 2020 - 13:41

Pov de Lamne.

« -Brr… Je confirme, il ne fait pas chaud-chaud, par ici…  »

Mon corps frémit de haut en bas. La friction de mon pelage me réchauffe au niveau des zones couvertes, mais c’est bien insuffisant. Surtout que je suis d’un naturel frileux… Je crains que ma cape ne suffise pas.

Cela tombe plutôt bien, puisque visiblement… Des manteaux nous ont été fournis. Attendez, quoi ? Des manteaux ? Mais je n’ai pas besoin de manteaux ! Je n’ai qu’à me métamorphoser pour… Oh, je comprends. Ils veulent peut-être que je reste sous ma forme humaine… Hmm… Cela m’embête de revêtir un si imposant tissu, mais… Je ne vous cache pas qu’un peu de chaleur me ferait du bien…

Je me résigne sans trop tarder, et enfile l’imposant vêtements. Je n’ai pas l’habitude d’être aussi vêtu… C’est presque étouffant. Même s’il semble être à ma taille, je ne peux pas m’empêcher d’agiter les épaules et me tortiller dans tous les sens. J’espère que je vais m’y faire…

Une fois encore, nous voila en route pour un imposant château. C’est impressionnant à quel point rejoindre ces mercenaires me donne accès à des lieux incroyables… Jamais je n’aurai été autorisé à rentrer ici en restant dans ma tribu, c’est sûr ! Je ne suis pas certain de savoir ce que je suis supposé y faire, mais… Je refuse de perdre une miette du décor ! Je veux tout voir ! Tout entendre ! Tout sent-

Urgh ! C’est quoi cette odeur infâme ?!…. On oublie, tout sentir, je ne veux plus ! Pouah, heureusement que mon odorat n’est pas plus développé que n’importe quel Beorc… J’en ai la nausée. Mais après avoir rencontré ce Arnaud, je dois me tenir ! Les autres ont été clairs là-dessus ! Pas de remarques déplacées ! Pas de gâteaux à la carotte ! Je dois rester sage comme une image !…

Surtout qu’on va avoir le droit à un repas ! Je doute qu’après avoir vu une scène pareille, j’ai réellement envie de manger, mais… L’appétit vient avec les carottes, comme on dit !

Non ? Je me trompe ?

Après avoir été présentés à un certain Cassonade et introduits à la Princesse « Elle en aura » (aura quoi ? Ça c’est la question), nous nous retrouvons assis devant un gigantesque festin. Je me jetterai bien sur la nourriture, mais… Signe Ici me paraît quelque peu tendue, et reste résolument droite, ce qui me pousse à l’imiter maladroitement. Ma posture n’est hélas pas aussi figée que la sienne, et mon regard a tendance à dévier… Heureusement, personne ne me fait de remarque, et lorsque la stratège se détend, je fais de même. L’occasion pour tout le monde de…

… Parler mission. C’est terrible, ça ! Pourquoi chaque repas devient une occasion de discuter travail ?! Et puis, à quels questions ils s’attendent, au juste ?… Signe Ici en a posé une bien trop compliquée pour que je comprenne, et la réponse l’est tout autant. En tout cas, la situation a l’air super tendue…. Je crois quand même capter qu’il est question de sauver le pays ou… Un truc dans le genre…

La seule question que je suis fichu de demander, c’est tout reprendre calmement depuis le début pour que je capte tout. Mais euh, on va faire genre que j’ai tout compris et suivre bien gentiment la masse, hein… Ah, et reprendre des carottes ! Bon sang, elles sont super bonnes, comment peuvent-ils en faire pousser par ce froid… ?

(HRP : tant qu’ils seront à Ghysitia, la technique Fourrure Saisonnale de Lamne s’activera lors de ses transformations. Il aura une meilleure défense qu’à l’accoutumée, en contrepartie d’une baisse de vitesse.)

les petits noms de Lamne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1258
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 16 Mar 2020 - 21:54

Après une nuit de voyage, le groupe arriva à destination. En sortant, Néo frémit. Le froid se faisait déjà sentir même à bord du navire, depuis plusieurs heures déjà, mais y être pleinement exposé était pire encore. Cependant, très rapidement les locaux offrirent des fourrures à chacun des mercenaires.

Néo : Ah, merci bien ! Je me sens bien mieux ainsi, c’est très gentil de votre part.

Le manteau de fourrure était pile à la bonne taille, cela étonna quelque peu Néo. Alors qu’il regardait autour de lui pour voir si c’était le cas aussi pour les autres, il constata que Signy n’en avait pas. Levant un cil, il allait lui demander si elle n’en avait pas besoin, lorsqu’il fut interrompu par un bruyant éternuement.

Néo : À tes souhaits !

Abina : M-merci.

Néo : Tu t’accommodes au froid, Abina ?

Abina : Non, pas du tout !

La pauvre Almée tremblait de tous ses membres, et claquait des dents. En dépit de toutes ces douloureuses contractions, le froid lui mordait perpétuellement la chair, c’en était insupportable.

Néo : Ta fourrure n’est pas assez épaisse ?

Abina : Si, mais… Ça ne protège pas grand-chose, en vérité ! Vivement qu’on soit entrés…

Néo se tourna à nouveau vers Signy, mais, constatant qu’elle avait relevé son manteau jusqu’à son visage, et que cela semblait la contenter, il se ravisa.

Néo : C’est bizarre que Signy n’ait pas eu de fourrure… Mais au moins, elle n’est pas aussi frileuse que toi !

Abina : Très drôle ! Dans ces conditions, je ne vois pas comment je pourrais danser efficacement… Je préfère te prévenir, Néo, en tant que chef du groupe… Snif ! Je ne suis pas sûre que, par un tel froid, mes danses soient aussi efficaces pour revigorer les sens…

Néo : J’en prends bonne note. Je transmettrai l’information aux autres.

Abina : Tu n’as pas froid, toi ?

Néo : Si, bien sûr. Mais, je le supporte.

Abina : J’aimerais bien pouvoir en dire autant…

Néo : Ah, ma pauvre Abina…

NB : Désormais, durant les batailles se déroulant à Ghysitia et en extérieur, les danses d’Abina se verront nerfées par le grand froid. Techniquement, une danse n’aura plus que deux chances sur trois de réussir, dans un cas sur trois la danse n’aura aucun effet. Concrètement, je me réserve le droit de choisir moi-même à quel moment la danse réussit ou échoue, pour donner le plus de comique ou de dynamisme au RP.



Alors que le groupe fut accueilli par le premier ministre Arnold, celui-ci les mena à la fameuse scène de crime. L’odeur pestilentielle piqua le nez de Néo, il ne put retenir un rictus. Mais, il y avait pire, car Xena, elle, ne put retenir son dernier repas !

Néo ressentit une grande peine pour sa collègue, il était sur le point de lui tendre la main pour lui venir en aide, mais, voyant qu’elle se relevait tant bien que mal, il n’en fit rien. Il savait qu’elle devait garder une force apparente plus que tout, surtout devant leur employeur qui semblait bien mystérieux.

Xena : D-désolée, je ne m'attendais pas à… Cette infection.

Arnold : Il n'y a pas de problème, je ne vous en veux pas.

Abina trouva l’odeur dérangeante, sans plus. En comparaison avec le froid insupportable de dehors, ce n’était rien. Cependant, elle ressentit un grand chagrin au plus profond de son cœur, envers les victimes de cet attentat. Les morts démembrés et éparpillés lui rappelèrent, l’espace d’un instant, ceux des membres de sa famille, qu’elle avait vus mourir jadis. Feignant de détourner la tête à cause de l’odeur, elle laissa s’écouler quelques larmes, sans que personne ne puisse s’en apercevoir…



Enfin, le groupe arriva au lieu où il prendrait le repas… l’église.

Le pape Kaysade en personne attendait les mercenaires, il leur fit à chacun une accolade amicale.

Kaysade : Bienvenue ! Ravi de vous rencontrer.

Ce geste surprit Néo, il ne s’attendait pas à ce que le représentant d’une telle autorité religieuse soit aussi tactile.

Néo : Pape Kaysade…

Kaysade : Oui ?

Néo brûlait d’envie de lui demander pourquoi il se comportait si amicalement, mais, réfléchissant à toute vitesse, il se dit que peut-être cela froisserait leur hôte, et s’en abstint.

Néo : Moi aussi… Je suis ravi de vous rencontrer, moi aussi !

Kaysade : Eh eh !

Enfin le moment fut venu de se mettre à table…

Arnold : Bien, nous pouvons donc finalement entamer le repas. Vous pourrez me poser toutes les questions que vous souhaitez. Cependant, il est interdit de s'adresser à la Princesse, j'insiste bien sur ce fait, je ne voudrais pas avoir à organiser une exécution publique de masse pour le dessert parce que vous ne respectez pas sa vie privée. Sur ce, bon appétit.

Signy : Sir Arnold, si vous me le permettez, j’aimerais vous poser une question, en rapport avec la mission. Vous avez mentionné « la résistance » dans votre lettre, savez-vous quand a commencé ce mouvement séparatiste, au juste ?

Arnold : Nous n'avons pas de sources exactes encore à ce jour, il faut dire que ces criminels passent encore au travers des mailles des filets de nos espions. Il ont commencé à faire parler d'eux voilà deux mois. Peu de temps après la mort de nos feu Roi et Reine, paix à leurs âme. Avant ce drame nous n'avons pas une seule fois eu affaire à eux. Cependant, au vu de leur organisation, il n'est pas impossible que le groupe ait été créé bien avant ça, et que la mort de nos dirigeants leur a donné un excès de confiance au point qu'ils en viennent à commettre ce récent attentat... Sans la Princesse, Ghysitia est condamnée et ils le savent bien. Par ailleurs, nous n'avons aucune information non plus qui permettrait de savoir si ce groupe extrémiste se situe dans nos magnifiques hauts quartiers ou dans les taudis. Même si, entre nous, je pense qu'il ne peut s'agir là de crimes qui ressemblent bien à ce que les habitants des taudis pourraient organiser. Je pense avoir répondu du mieux possible à votre question jeune fille et je vous prie de me pardonner de ne pas pouvoir être d'une plus grand aide. Bien, y a-t-il d'autres questions que vous aimeriez aborder dans cette salle ?

Néo : Seigneur Arnold, est-ce également la résistance qui est responsable de la mort du roi et de la reine ? En outre, avez-vous une idée plus précise sur ce groupe, comme son envergure, ou encore les aptitudes martiales de ses membres ? Toute information nous serait utile dans notre enquête.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyMar 17 Mar 2020 - 12:44

Arnold se tint alors le menton avant de répondre aux questions suivantes, posées par Néo.

Arnold: Comme je l'ai dit précédemment à votre Collègue, on ne sait absolument rien sur ce groupe. On ne connait ni leur repaire, ni quoi que ce soit d'autre. Cependant, au vu de la violente attaque on peut supposer que leur groupe comporte des mages. Des mages prêts à se faire exploser qui plus est, c'en est fort inquiétant car un ennemi prêt à tout est absolument terrifiant et imprévisible.

Arnold prit un légère pause pour mâcher un autre morceau de viande puis une fois avaler il continua.

Arnold: Pour ce qui est de votre première question, la cause officielle de la mort de nos souverains serait qu'ils seraient mort d'une curieuse maladie. Cependant on ne peut en être sûrs à 100% et je dois aussi vous avouer que certaines rumeurs courent comme quoi je les aurais empoisonnés. Ce sont des foutaises, je suis prêt à me trancher le bras que ces rumeurs ont été lancé par la Résistance pour semer le doute au sein de la population et tenter de faire en sorte que la Princesse se méfie de moi. Le plus étrange dans tout ça, c'est que les personnes qui ont lancé ces rumeurs n'ont plus jamais été revues. En tout cas, je préfère être franc avec vous et vous révéler cette information tout de suite car je n'ai rien à me reprocher ou à cacher. Encore une fois, je m'excuse sincèrement de ne pas pouvoir être d'une plus grande aide, tout ce qui entoure la résistance est flou, et c'est la même chose pour nos défunts dirigeants. Bien, y a-t-il d'autres questions dans la salle ?

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 15480110
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nagalfar

Nagalfar

Féminin Nombre de messages : 5018
Age : 25
Localisation : Grado's keep
Date d'inscription : 28/06/2009
Fire Emblem favori : Sacred Stones

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyMer 18 Mar 2020 - 18:25

Calcias finit par ouvrir doucement les yeux, et relever la tête, bien embrumée par ce réveil. Il était seul, et il faisait sombre... C'était le milieu de la nuit, à n'en point douter.
Il posa sa main sur son front, tentant péniblement de se rappeler ce qu'il faisait plus tôt, avant que les événements ne lui reviennent subitement. Ghysitia, les Hommes-Bête, les Maudits... Et cette Cécilia qui voulait le dévorer.
... Non. Ça n'allait pas. Après une grande inspiration, il souffla doucement un nuage de vapeur. Si c'était vraiment le cas, il ne se serait jamais réveillé. Ce... Ce n'était pas normal.
Maintenant qu'il était au calme, il prit enfin le temps de réfléchir à tête reposée à toute cette histoire de Maudits. Cela faisait la deuxième fois qu'il en avait approché un. La deuxième fois qu'il s'en sortait indemne. Sa main, également... Elle lui avait semblé si douce, la première fois.

Cela entrait directement en contradiction avec ce qu'il avait vu. Ce qu'il savait. Il ne voulait pas remettre en question les enseignements qu'on lui avait inculqué, mais...
C'était peut-être un signe. Le sujet l’intéressait, certes, d'un point de vue instructif. Mieux les connaître, pour savoir exactement à quoi s'attendre, et voir ces créatures légendaires pour de vrai, pour savoir si cela correspondait. Mais il ne voulait pas risquer son âme pour ça. L'idée même le terrifiait.

Cependant, avec cette nouvelle mission, il serait très certainement forcé d'en voir encore plus. Et ils ne seraient sûrement pas aussi cléments que Cécilia. Les mercenaires voulaient y aller, il n'aurait donc pas le choix...
Cette situation... Elle lui rappelait des temps plus sombres. Il était bloqué dans une situation semblant insolvable, et il risquait gros. Mais il avait les mercenaires à protéger. Et il fallait qu'il ait au moins quelques armes pour faire face à l'épreuve qui allait venir, du mieux qu'il pouvait, du moins.

Une exécution publique... Calcias refusait de mourir pour une raison pareille, et les risques étaient définitivement trop élevés. Non seulement pour lui, mais pour les autres aussi. Il se devait au moins essayer d'en savoir plus.

Il finit par se relever, se demandant où Cécilia pourrait se trouver. A cette heure-ci, il était probable qu'elle soit endormie, comme tout les autres, pensait-il. Ou ailleurs, peut-être. Il y avait bien une personne qui pouvait le renseigner, même aussi tard, et c'était Jin.
Le pauvre naviguait encore, et c'était le meilleur moyen d'avoir une précision rapide, puisqu'ils se connaissaient.
Calcias se rendit donc au pont, et ne mit pas longtemps à frissonner. Il l'avait déjà senti à l'intérieur, la température avait déjà bien baissée, mais à l'extérieur, c'était carrément une autre histoire.
Si c'était déjà comme ça à l'heure actuelle, qu'est-ce que ce serait à Ghysitia ! Le jeune homme secoua la tête, chassant ces idées, avant de se rapprocher de la barre par derrière... Avant de s'arrêter net. Ce chapeau... C'était celui de Cécilia. Mais que faisait-elle à la barre ?

Ce n'est qu'en se décalant le plus discrètement possible qu'un spectacle déconcertant s'afficha sous ses yeux. Elle était... en train de donner à boire à un Jin ayant des airs de mort-vivant, la tasse directement sous son nez, avec une réserve à côté.

Leur spectateur resta planté là quelques secondes, à se demander ce qu'il se passait, avant d'essayer de réunir tout le courage qu'il avait en lui pour à la fois ne pas fuir et lui adresser la parole.

Calcias : P-Pourquoi... Ne m'avez-vous pas dévoré ?

Cécilia se mis à sourire à l'entente des mots de Calcias, elle voulait le taquiner un peu après cette perche tendue. Une fois que Jin fini de liquider le contenu de la énième tasse qu'il avait bu de la soirée, Cécilia la garda en main avant de se retourner vers Calcias toujours avec ce sourire affiché sur ses lèvres.

Cécilia: Disons que je n'avais pas très faim, mais maintenant je crois que j'ai un petit creux.

Jin se mis à soupirer et lever un bref instant les yeux au ciel.

Jin: Allez, arrête de le taquiner la sorcière, tu vois bien que tu le traumatise.

L'épéiste déglutit difficilement à ces mots, mais ne recula pas pour autant. S'il n'allait pas plus loin maintenant, cela aurait été inutile. Garder son calme...

Calcias : Ça ira... Ça ira. Vous êtes une Maudite... Je voudrais comprendre pourquoi vous n'avez pas encore tué la totalité de l'équipage, depuis tout ce temps. Vous n'avez pas l'air... mauvaise. Est-ce un stratagème, de ne pas révéler votre vraie forme ? Êtes-vous une exception parmi les Immortels ? Ou attendez-vous juste le bon moment ?

Cécilia : Et bien. En quoi vous tuer me servirait exactement ? Je n'en ai aucunement l'intention et je suis actuellement contre la violence si tu veux tout savoir, au moins je dois combattre, au mieux je me porte. Pour ce qui est de ma "vraie forme" je suis telle que tu le vois, je te rassure les Marqués, ou bien, les Maudits comme tu nous appelle sommes humains tout comme vous autres. D'accord, on vieillit beaucoup moins rapidement que la normale, on peut vivre des centaines voir des milliers d'années selon quel type de parent laguz nous avons eu et certains d'entre nous naissent avec des talents particuliers, ça en revanche, on ne sait toujours pas d'ou ça vient. Et enfin, sache que les Marqués ne sont ni foncièrement bon, ni foncièrement mauvais non plus, c'est un peu comme les autres races, Beorc, Laguz, Manaketes.. Y a-t-il une seule race qui ne compte aucun meurtrier dans ses rangs ? Y a-t-il une seule race qui ne comporte que des saints ? Je ne pense pas. En tout cas, un petit conseil éviter d'employer le terme " Maudits" à Ghysitia ça t'attireras des ennuis à toi et aux autres mercenaires, ce serait quand même dommage d'y faire un aller simple.

Calcias : N-Non... Je ne... Je ne le ferais pas.

S'il oserait ne prononcer qu'un mot, cela dit. Il avait le sentiment que peu importe ce qu'il dise là-bas, s'il ne faisait ne serait-ce que penser à eux, cela l'emmènerait directement au bûcher.
Elle avait raison sur de nombreux points. C'est vrai, il y avait des personnes horribles chez les Beorcs. Sûrement chez les autres espèces, même s'il n'en avait pas encore rencontré de tels.
Mais les Maudits ? Ce n'était pas une minorité. C'était dans leur nature !

Calcias : Je vois. Vous dites ne pas avoir de forme démoniaque... Être humains... Comment voulez-vous que je crois cela ? Vous êtes maudits par la Nature et condamnés à errer pour l'éternité ! Des avatars de la haine, se nourrissant des corps et de l'âme des humains pour se venger de ce sort. Nous tuer ne vous servirait pas, mais il vous apaiserait. Je les ai vus de mes propres yeux... Ce qu'il arriverait, en ce cas. Et vous dites être différents ? Comment est-ce que cela pourrait même être possible ?!

Rejeter en bloc ce qu'elle disait... Que pouvait-il faire d'autre ? Il refusait d'abandonner ses souvenirs et ses enseignements, mais ils étaient complètement incompatibles avec ses paroles.
Détester la violence ? Calcias avait du mal à la croire. En vérité, cela lui semblait irréel. Et cette réaction était le résultat de cette confusion.
Pendant un instant, la crainte qu'il ressentait était juste remplacé par cette colère. C'était... Des mensonges, n'est-ce pas ?

Cécilia se mis alors à lâcher un soupir amusé, elle était maintenant curieuse.

Cécilia : Tu l'a vus de tes propres yeux ? Je suis curieuse de savoir ce que tu as vus exactement dans ce cas jeune Calcias, ça m'intéresse beaucoup je l'admet. Et pour ce qui est de cette "malédiction" dont tu parles, je suis plutôt redevable d'être née Marquée. Je suis une personne qui à soif de connaissance et je plains honnêtement les Beorcs pour ça, ils n'auront jamais autant de connaissance que je n'en aurais jamais par exemple, ce qui est d'ailleurs assez dommage parce qu'une personne comme Signy est vraiment cultivée pour son âge et je ne doute pas un seul instant qu'elle pourrait faire de grandes choses avec une plus longue longévité elle aussi. En tout cas, je pense qu'il est inutile d'essayer de te convaincre de la véracité de ma sincérité, le lavage de cerveau que tu as subis durant toute ta vie est déjà profondément ancré en toi. Comme je te l'ai dit lors de notre première rencontre, tu te feras ton propre avis sur moi avec le temps, sache juste que la porte n'est jamais fermée le jour ou tu ouvriras les yeux. En attendant, essaye juste de t'habituer à ma présence ça pourrait aider ton mental à se préparer à ce qui t'attends à Ghysitia.

Un lavage de cerveau... C'était vraiment ce qu'elle en pensait ? Il n'en croyait pas ses oreilles. Considérer les enseignements de sa propre mère comme étant un lavage de cerveau était un outrage direct à sa famille. Ils n'étaient pas des plus tendres, certes, mais étaient justes et précis.
C'était de la connaissance, ni plus ni moins.

Calcias :  Le temps est profitable, oui. Mais tôt ou tard, le temps qui passe détériorera votre esprit. Beorcs, Hommes-Bêtes... Dans le temps qui leur est imparti, ils peuvent tous faire des actions honorables, changer pour le meilleur le monde par leur influence. Ou pour le pire. Quoiqu'il en soit, il est prévu, et adapté. Ce n'est pas votre cas.

Calcias détourna le regard un instant, avant de reprendre. Lui parler de ce qu'il avait vu ? Il ne pouvait pas aller dans les détails. Il n'en avait pas envie, non plus. Cela faisait partie de sa vie de noble, et il ne tenait pas à ce que tout le monde soit au courant qu'il en ai été un.

Calcias : J'ai vu ces créatures. C'est tout ce que vous avez besoin de savoir. Vos semblables, dévorant des villages entiers, se rassasiant des âmes des malheureux. Ce dont votre espèce est capable.

Il s'approcha tout de même, à pas de velours, fixant Cécilia, avant de se poser en tailleur à côté, tremblant. La température y contribuait, bien sûr, mais pas seulement.
Des détails... Le temps était peut-être la clef, en y pensant. Ce n'était pas impossible. Malgré le fait qu'elle était totalement irrespectueuse, elle contribuait tout de même un peu à son point de vue.
Cette Maudite avait juste sur le fait qu'il fallait qu'il s'habitue à elle. Il n'avait fait que la fuir, jusque là, sans même y penser plus loin. Il la craignait, la redoutait. Mais c'était juste fuir ses problèmes, et Ghysitia le lui rappelait cruellement.
Cela ne dérangeait pas les gens du vaisseau. Elle ne faisait rien de mal dans l'immédiat, et avait même l'air d'être plutôt appréciée. L'épéiste ne pouvait prendre aucune mesure au risque de faire plus de mal que de bien.

Peut-être était-elle simplement différente des autres. Ou elle était en train de gagner du temps. Calcias ne savait pas du tout quoi penser de cette discussion, alors qu'il ressassait ses pensées, le regard sur Cécilia, toujours méfiant.

Cécilia attrapa alors son chapeau de Mage et le remis en place convenablement avant de constater qu’après ses dernières paroles ce dernier s'était rapproché un peu d'elle, elle opina en guise de réponse avant de prendre la parole de nouveau.

Cécilia : En tout cas je ferais des recherches de mon coté, tu as piqué ma curiosité avec cette histoire de créatures, ça m’intéresse beaucoup de savoir ce dont il peux s'agir et par extension t'apporter une réponse plus appropriée à ta phobie. Je n'ai jamais entendu dire qu'un Marqué pouvait se transformer en tout cas et ça m'étonnerait que ce soit possible. Sinon tu vois que te tenir à coté de moi n'est pas si terrible, peut-être qu'un jour on pourra prendre un repas ensemble sans que tu ne t'évanouisses ! Ah oui, jeune Calcias, tu ne veux pas un peu de café bien chaud ? Je te vois grelotter et c'est tout ce qu'il y a de chaud dans l'immédiat puisque Jin n'est pas en possibilité de cuisiner quoi que ce soit.

Jin: Ah ! Je donnerais la moitié de notre trésorerie s'il le faut pour qu'on invente un pilotage automatique et que mon bébé puisse en profiter !  Je suis tellement claqué et ce froid n'arrange pas les choses. M'enfin j'imagine que Ghysitia nous payera une petite fortune si on leur résout leurs problèmes, donc ça vaut le coup ! Et ça tombe bien on commençait à taper dans la trésorerie pour se nourrir ces jours-ci, voilà ce qui arrive quand on ne reçoit pas de boulot ! baille Cécilia, café !


Calcias sourit légèrement à la remarque de Jin. Il ne s'était pas encore penché sur la question, mais...

Calcias : J'aurais peut-être une piste pour aider. Quelqu'un qui utilisait de la magie dépourvue d'élément arrivait à animer des automates. Si on faisait un trou, ou qu'on modifiait la barre... En étudiant le domaine, ce pourrait peut-être être possible.

Et plus elle parlait, et plus la marquée l'intriguait. Elle voulait faire des recherches... Sur quelque chose qu'elle était déjà censée savoir. Mais elle lui paraissait sincère, ce qui ne fit que le perturber davantage.

Il hocha la tête tout de même, et prit la tasse de café qu'elle lui tendit pour l'observer attentivement, avant d'en siroter doucement le contenu, alors qu'il regardait le mystérieux rituel de donner du café directement sous le nez de Jin, tel un bébé qu'on nourrirait à la cuillère.
Cette chaleur qui se diffusait pour l'aider contre le froid. C'était agréable.

Calcias : La prochaine fois, par pitié, ne me prenez pas par surprise. C'est tout ce que je vous demande.

Cécilia: Je ne peux rien promettre mais je veux bien essayer, après tout, c'est drôle de te taquiner Calcias.


La Marqué eu un petit sourire taquin en regardant le jeune Beorc alors que Jin finissait sa tasse de café. Calcias détourna légèrement le regard avant de terminer la sienne aussi et la posa, avant de se relever. Il remercia les deux compères pour retourner à ses activités, ne sachant quoi penser de cette entrevue. Le taquiner... Il ne l'interprétait certainement pas ainsi.
Il était venu pour essayer d'avoir quelques informations et précisions sur ce qu'il savait, et avait juste réussi à créer un plus gros nœud dans ses convictions. Il était prêt à accepter que cette Maudite soit une exception, mais tous ces démons ? C'était impossible.

Néanmoins, il avait passé un peu de temps avec elle, sans qu'il ne réagisse trop violemment. Et même s'il n'arrivait pas à démêler le vrai du faux ni à résoudre cette énigme, c'était déjà un grand pas en avant. S'il prenait les choses calmement, tout en restant alerte... Calmement. Calmement... C'était le maître mot, ici. A une certaine distance, c'est plutôt simple.

Calcias finit la nuit à essayer de se reposer, sans grand succès. L'appréhension du voyage mêlée à ses interrogations ne lui permettait pas le repos, malgré le froid qui se faisait de plus en plus ressentir et l'invitait au pays des songes. Celui-ci finit par l'emporter pour à peine deux heures, avant que le rassemblement soit organisé.

L'épéiste tressauta lors des chœurs qui les accueillit, lorsqu'on lui tendit un vêtement de fourrure. C'était aimable, de la part de celui qui voulait les employer, et il ne s'attendait pas à tel accueil. Il l'enfila prestement par dessus son propre manteau, la bise glaciale commençant à le mordre méchamment, avant de remarquer qu'il était parfaitement adapté pour lui. Visiblement, ce Royaume était bien renseigné.
En effet, ce n'était pas un endroit pour ceux qui n'appréciaient pas la fraîcheur, qui était bien plus rude que n'importe quel hiver qu'il ait connu. La nouvelle tremblait de tous ses membres malgré le fait qu'elle portait un de ses manteaux, et à contrario, Signy avait l'air à l'aise, malgré le fait que rien ne lui avait été apporté, ce qui intrigua Calcias. Peut-être était-elle habituée au froid, même si cela lui semblait être une sacrée prouesse. De l'autre côté, Lamne l'intriguait tout autant. Lui aussi avait reçu une fourrure, malgré le fait qu'il pouvait se transformer... Sa propre fourrure était sûrement considérée comme non adaptée ?
Il ne put s'empêcher de sourire alors que ce lapin gesticulait dans tous les sens, pour essayer de s'adapter à son nouveau vêtement.

Calcias resta au milieu du groupe, et malgré la marche avancée vers le château, il prit tout de même le temps d'apprécier chacun de ses pas pour sentir la neige craquer sous ses pieds, ainsi que d'admirer le paysage, parsemé de blanc, avant d'arriver au château, gardé par ce qu'il semblait être un Homme-Bête qui était affublé d'une paire d'ailes qui n'étaient vraisemblablement pas celles d'un Héron, s'il comparaissait avec la porte derrière lui.
Une espèce qu'il ne connaissait pas. Et leur employeur, qui plus est. Cela le rassurait quelque peu qu'il ne soit pas un Maudit, et il appréciait grandement hospitalité dont il faisait preuve. Cependant, il déchanta rapidement lorsque celui-ci leur ouvrit les portes et l'odeur de mort putréfiée se dégagea de l'intérieur...
Il réprima un haut-le-cœur avant de s'en éloigner presque immédiatement, pour faire passer le choc de cette agression, avant de doucement revenir, la manche sur le nez.
Le premier ministre leur présenta ensuite la scène dans la salle du trône, avec les corps éparpillés les uns les autres, et aussi d'eux mêmes. Sans compter le brun du sang séché, qui souillait une bonne partie de la salle.
Les morts, il pouvait les supporter. Cela le peinait grandement de les voir, surtout dans cet état, mais il n'avait jamais été confronté à une telle odeur, qui le rendait nauséeux.
Leur mission, donc... Et encore une énigme. Mais cette fois, des traces, il y en avait, et pas qu'un peu. Ils avaient largement de quoi faire. Il se posa tout de même la question de pourquoi devaient-ils enquêter ici, alors que le coupable était déjà désigné. A moins que cela soit pour les trouver ?

Il ne put se poser plus de questions, alors que l'Homme-bête refermait déjà les portes pour les emmener à l'église, où ils furent accueillit par... Un Maudit dont la marque était bien visible sur le visage, qui se disait être la plus haute instance de la religion, ce qui confirma les craintes de Calcias.
Même si par miracle la princesse n'en était pas une, il y avait vraiment de ces créatures à divers endroits de ce pays, même à des postes importants.
Il fut prit d'une poussée de désespoir alors qu'il l'observait étreindre chacun des mercenaires à tour de rôle, essayant de se préparer mentalement à lorsqu'il arriverait à lui, et se retint de justesse de reculer lorsqu'il s'approcha, et encore plus d'hurler en se mordant la lèvre alors que celui-ci s'enlaça brièvement, prétextant nerveusement d'une voix plus qu'incertaine que ses tremblements incontrôlés provenaient du froid ambiant, bien qu'ils ne cessèrent pas une fois à l'intérieur.
C'était la réaction la plus calme qu'il avait réussit à fournir, et il en payait le prix par ce goût de fer dans la bouche qui le récompensa pour ça.

Il passa l'heure suivante à essayer de se remettre de cet incident, avant d'être invité au banquet. Celui-ci s'installa avec les autres, lorsque la princesse fit son entrée, et que Signy se leva, accompagnée de Lamne, probablement par mimétisme, comme il l'avait fait avec lui la dernière fois.
De son côté, il s'avait qu'il serait avisé pour lui de lui adresser une révérence, mais ne pu trouver la force de se lever, en remarquant l'absence d'ailes sur son dos, et des paroles de Xena la veille.
La famille royale était dirigée soit par des Maudits, soit des Hommes-Bêtes... Les hérons, c'était des oiseaux, donc les Hommes-Bêtes correspondants avaient sûrement des ailes pour montrer leur appartenance.
Le fait qu'elle n'en avait pas était un message très clair pour lui. Ils allaient devoir protéger une Maudite qui dirige, ou plutôt qui allait diriger un pays.

Il détourna directement le regard de celle-ci vers le buffet lorsqu'Arnold mentionna la possibilité d'une exécution groupée, lui rappelant bien de ne pas faire de faute. Il écouta attentivement les questions posées par Néo et Signy quand même, essayant de passer outre ce fait.
S'il voulait aider, il se devait de retenir ce qu'il se disait, et au moins essayer de contribuer. La Résistance voulant tuer la Princesse par n'importe quel moyen, les souverains morts et les suspicions...
Le climat était visiblement tendu dans le pays. Mais il y avait aussi quelque chose qu'il n'arrivait pas à saisir. Dans un pays normal, il aurait bien eu une idée. Mais celui-ci...
Il tourna énormément de fois sa question dans sa tête, essayant de s'assurer qu'il ne risquerait rien en la posant.

Calcias : Savez... Savez-vous pourquoi cette Résistance en voudrait à la vie de la famille royale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyJeu 19 Mar 2020 - 15:45

Arnold se gratta le menton un bref instant en s'aidant de l'ongle de son pouce gauche, l'autre main tenant sa fourchette qui piqua dans l'un des morceaux de viande présents dans son assiette.

Arnold : Encore une fois, rien n'est certain, mais leurs intentions me semble facile à deviner. En partant du principe que ces énergumènes de la Résistance viennent bel et bien des bas-quartier, ou si vous préférez cette autre appellation : Des taudis. Et bien, renverser la famille royale pourrait provoquer le chaos partout dans notre Ghysitia bien aimée et ses abords. Les personnes vivants dans les taudis vivent beaucoup plus modestement que les habitants des hauts quartiers. Ils envient nos richesses et vies luxueuses, certain détestent même les Hérons qui ont tendu la main à leurs ancêtres, donné des chance de gravir les échelons pour eux aussi vivre dans les hauts quartiers. N'importe qui peut devenir un Chevalier Sacré à condition de passer les nombreux test et qualifications pour cela et de jurer la protection de la famille royale ainsi que des Hérons qui résident à Ghysitia. Si la famille royale tombe, j'ai bien peur de ce qui pourrait arriver aux Hérons puisqu'ils sont pacifiques et n'ont aucun moyen de se défendre eux-même, autre que celui d'un certain Galdr mortel qu'ils aimeraient éviter d'avoir à employer. Sans Suzerain, j'ai bien peur que les Taudis entier se révoltent contre le haut peuple, il y aurait de nombreuses vies perdues et, avec un climat comme celui de Ghysitia il serait extrêmement difficile de pouvoir réparer les dégâts qu'on subirait, on souffrirait même après la guerre civile, il faut à tout prix éviter ce scénario. La famille Royale est le dernier rempart contre une possible Rébellion puisque les membres de la famille Royale peuvent manier la puissante lame légendaire de lumière : Nægling, une arme dont la légende conte qu'elle fut un don de la Déesse à ses chers enfants Hérons. Mais je suppose que je ne vous apprend rien, après tout, chaque Pays a sa propre arme de légende que seule les membres de la famille Royale peuvent manier tôt ou tard.

A ces mots la Princesse baisa la tête et posa sa fourchette sur la table, elle semblait abattue, un détail que Xena ne manqua pas de constater.

Arnold: Bref, j’espère que ces informations vous ont été utiles. Le repas touche bientôt à sa fin, si vous avez d'autres questions n’hésitez pas, je pense que nous avons largement le temps de répondre à une ou deux questions de plus avant de finir nos desserts. Ensuite, j'aimerais vous faire l'honneur de pouvoir admirer la lame légendaire Nægling pour finalement vous briefer sur votre mission et vous laisser la démarrer cette après-midi.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 15480110
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1258
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyJeu 19 Mar 2020 - 18:18

Néo remarqua que la princesse avait l’ait abattu. Cela l’intrigua, mais il préféra ne pas poser de question à ce sujet, craignant de froisser leur hôte.

Arnold : Bref, j’espère que ces informations vous ont été utiles. Le repas touche bientôt à sa fin, si vous avez d'autres questions n’hésitez pas, je pense que nous avons largement le temps de répondre à une ou deux questions de plus avant de finir nos desserts. Ensuite, j'aimerais vous faire l'honneur de pouvoir admirer la lame légendaire Nægling pour finalement vous briefer sur votre mission et vous laisser la démarrer cette après-midi.

Néo : Je vous remercie pour ces renseignements, seigneur Arnold. Donc, si je comprends bien, notre ennemi se trouverait dans les bas quartiers. La résistance serait un groupe de petites gens espérant défaire le système politique de votre pays pour son propre profit.

Néo parlait au conditionnel, cela n’était pas anodin. Bien qu’il ressassait les hypothèses d’Arnold, au fond de lui, le chef des mercenaires ne pouvait s’empêcher de penser qu’une toute autre origine à leur ennemi était possible. Et si la résistance était partie au contraire d’une riche famille, des hauts quartiers, désireuse de mettre à terre la famille royale pour s’en accaparer le pouvoir ? Il serait facile pour des puissants de mettre tout ça sur le compte de miséreux ne pouvant se défendre. Bien sûr, l’enquête n’ayant pas encore débuté, aucune hypothèse n’était à exclure. Néo s’attachait à le garder à l’esprit. Mais, au fond de lui, il estimait plus probable sa seconde théorie. Aussi, il espérait pouvoir enquêter dans les hauts quartiers, afin de pouvoir obtenir des éléments susceptibles de pouvoir la confirmer, ou l’infirmer.

Néo : J’aurais quelques questions à vous poser pour terminer. Depuis quand remonte l’histoire de la famille royale de Ghysitia ? D’ailleurs, y avait-il eu déjà un système politique différent avant l’instauration de la monarchie ? Les réponses à ces questions seraient utiles afin de mieux comprendre les motivations de ces criminels qui ont osé attenté à vos vies. Enfin, pourriez-vous nous faire part, dans les grandes lignes, des us et coutumes de votre pays ? Simplement, afin que mes compagnons et moi-même ne commettions pas d’impair, par ignorance, ce qui serait regrettable.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyJeu 19 Mar 2020 - 21:00

Le Manakete se racla la gorge avant de répondre aux nouvelles questions qui lui étaient posés.

Arnold : Et bien l'histoire de la famille Royale remonte au temps où a eu lieu l'élévation des continents suite à la catastrophe du grand nuage méphitique. Les Hérons vivaient déjà dans les cieux aux cotés des Laguz Chauve Souris aussi appeler les Vampires ainsi que mes semblables les Manaketes. Chacun sur nos continents respectables. Ghysitia a tendu la main aux autres races venues supplier à ces derniers de les aider. Les Hérons ont accepté sous plusieurs conditions, c'est ainsi que naquit la famille royale représentée à l’époque des Laguz Hérons les plus jeunes de leurs époque, le système voulant s'assurer que les souverains dirigent le plus longtemps possible. Je soulignerais également qu'à ses débuts seuls les Laguz Hérons avaient accès aux hauts quartier comportant la famille Royale et la Religion. Il y eut alors un jour le Prince Bernic ne trouvait pas ses semblables attirantes et tomba sous le charme d'une Beorc. Ça avait mené à une guerre civile sanglante et au final le petite caprice du Prince fut approuvé alors que son camp l'emporta.

C'est aussi à ce moment là que les Hauts quartiers n'étaient plus réservés uniquement aux Laguz Hérons. Les personnes des bas quartiers qui feraient leurs preuves auront accès, eux et leurs famille, aux Hauts Quartiers, les premiers ayant rejoins ce luxe étant les Héros qui ont combattu pour la cause du Prince, les Hérons étant des êtres pacifique et incapable de se battre par eux même. Pour ce qui est de la Monarchie, elle a toujours été présente, encore une fois, l'une des nombreuses conditions pour les Laguz Hérons d’accueillir les personnes qui vivaient de base en bas. Comme ils disaient à l'époque " Nous vous avons sauvé, si vous enfreignez les règles nous nous réservons le droit de prendre vos vies pour compenser vos péchés et encore une fois, c'était à certains Beorc ou autres races d’exécuter leurs pairs sous le regard des Laguz Hérons.

Arnold commença ensuite à se servir une coupe de Vin et fit même l'honneur à Néo de lui servir une coupe de Vin en retour avant de reprendre.

Arnold : Pour ce qui est des us et coutumes de notre pays en revanche. Disons qu'il ne faut absolument pas proférer de propos racistes dans les rues, que ce soit envers les Hérons ou une autre race. Envers les autres races de tels propos vous coûterons plusieurs années de votre vie en prison ainsi que des travaux forcés éreintants, si ces propos sont envers les Laguz Hérons, la famille Royale ou même l'Eglise c'est votre vie qui sera prise dans la journée même sur la place publique pour faire exemple aux autres. Les propos insultants envers la Déesse ou l'Eglise se verront également punis par la peine capitale. Vous avez le droit de ne pas être croyant, mais pensez le tout bas, si vous le dites à l'Orale là sera vus comme une tentative de corruption malsaine à grande échelle. Je prie donc aux personnes Athées de la salle d'avoir les bouche cousues à ce propos tant que vous êtes sur nos terres, si vous nous manquez de respect vous en payerez le prix fort. D'ailleurs pendant votre séjour ici vous devrez respecter nos coutumes et donc, comme tout les habitants des hauts Quartier, venir à messe du Pape Kasyade tout les soirs avant le repas. L'avantage c'est que pour votre groupe de Mercenaires au vu de la forte odeur régnant dans le Château vous devrez mangez le midi et le soir en ces lieux avec le Pape Kasyade, la Princesse Eléanora ainsi que moi-même. Ce sera tout, en gros si vous respectez nos règles vous passerez un bon moment à Ghysitia, un pas de travers en revanche et nous serons obliger de couper court à notre collaboration sans vouloir faire de mauvais jeux de mots. J’espère vous avoir bien éclairer pour vos questions.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 15480110
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 431
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyJeu 19 Mar 2020 - 21:11

Signy semblait être perdue dans ses pensées. Tellement absorbée, elle n’avait pas entendu ce qui était en train de se dire puisqu’une hypothèse venait de se former dans son esprit. Une hypothèse qui pouvait bien changer la donne de toutes leurs recherches.

Signy : Hmm.... Je ne voudrais pas vous manquer de respect Sir Arnold, ni à vous ni à quiconque, mais quelque chose m’a donné à réfléchir dans ce qui a été dit tantôt, me permettez-vous de vous faire part de mes réflexions?

Arnold leva alors un cil avant de regarder en direction de la jeune stratège.

Arnold: Faites donc, nous sommes là pour discuter après tout.

Signy : Je vous remercie. Tout d'abord, par rapport à une remarque faite tout à l'heure sur la mort de ses majestés, je parle uniquement en mon nom mais je ne vous considère nullement comme suspect.

Elle s'essuya rapidement la bouche de manière distinguée, comme son professeur lui avait enseigné, puis reprit ses explications.

Signy : Vous venez de prouver que vous avez de bonnes capacités d'anticipation avec force détails et vous avez été tout à fait pertinent dans vos propos sur l'avenir du royaume, dussions nous échouer à protéger Dame Eléanora. Quelqu'un comme vous n'ignore sûrement pas ce qu'il se passerait si des instigateurs de rumeurs vous concernant disparaissaient : Cela ne ferait que leur donner encore plus de crédit, ce qui est bien sûr contraire au but recherché. A moins que vous ne soyez du genre impulsif mais vu la façon dont tout a été organisé juste après l'attentat, cela me fait dire que vous êtes quelqu'un avec beaucoup de sang froid. Je vous considère donc moins suspect que ces rebelles qui ont prouvé ne pas être au dessus du sacrifice d'un des leurs pour atteindre leur objectif. Ici, il serait celui de vous nuire.

Arnold: C'est une analyse très intéressante, continuez.

Signy : Ensuite, nous assumons depuis tout à l'heure que les Rebelles viennent des bas quartiers, mais des personnes assez cultivé pour connaître des sort comme celui utilisé pour tenter de tuer dame Eléanora, il me semble fort peu probable qu'ils n'aient pas eu la même réflexion que vous sur l'état du Royaume après l'extinction de la lignée royale. Je souhaite en venir à une question dont la légitimité n'a même pas été évoquée jusque là, avant de savoir si les rebelles viennent du bas quartier ou du haut quartier, sommes nous sûrs que les "Rebelles" soient bel et bien Ghystiens? Un royaume dont les troupes d'élite sont absentes pour cause de mission spéciale gère probablement des situations politiques compliquées, des voisins, des ennemis ancestraux ou que sais-je? Qui chercheraient à faire s'écrouler les piliers de Ghysitia : L'église, la Royauté et vous, qui semblez occuper une place importante dans les affaires locales. Maintenant que j'en sais plus, cette histoire me semble plus être une tentative de destruction du Royaume plus qu'une simple rébellion. Au milieu d'un climat de doute, le pays en est affaibli et même si la rébellion du Bas-quartier ne devait jamais avoir lieu, une attaque directe peu après la mort des souverains et de la perte de confiance du peuple en vous et en l'église, laissant le royaume désorganisé, ne peut que s'achever sur un massacre...

Mais peut-être avez vous déjà pensé à tout ce que je pointe et avez du coup demandé à un groupe neutre, nous, d'enquêter pour justement limiter le sentiment d'injustice ressenti par n'importe lequel des deux classes sociales amènerait une enquête officielle dans leur quartier? Ou bien je me trompe totalement et en ce cas, je vous présente mes excuses de vous avoir fait perdre votre temps. Je ne crois pas que l'ennemi soit forcément de l'extérieur, je met juste à plat mon hypothèse.


Arnold soupira, déçu.

Arnold: Il y a du vrai, et du faux dans cette analyse. Oui il fallait bel et bien que ce soit quelqu'un de l'extérieur qui s'occupe de l'affaire en cours. L'entente entre les hauts quartiers et les bas quartiers est au plus bas. Imaginez ce qu'il pourrait arriver si on envoyait nos chevaliers sacrées enquêter dans les bas quartiers ? Cela pourrait se terminer par des blessés, voir pire: Des morts. C'est quelque chose que l'on veut à tout prix éviter, que ce soit d'un coté ou de l'autre, peu importe ce qu'un coté pense de l'autre, ce sont tous des habitants de Ghysitia, des êtres vivants. Et ce n'est pas parce que certains d'entre eux ne sont pas croyant ou même des racistes que c'est le cas pour tout le monde. Certes, nos anciens dirigeants pendant plusieurs lignées ont plus favorisé un coté que l'autre et c'est ce qui a mené à l'actuel problème d'aujourd'hui. Mais j'ai moi-même élevé la Princesse ainsi que notre bon Pape Kasyade et je peux vous assurer que ses intentions sont plus qu'honorables, elle veut briser cette "frontière" et rapprocher les gens. Elle veut briser cette simple mention de bas quartier et de hauts quartier et donner autant pour les habitants de ces dit "taudis" que les quartier déjà riche ont déjà bien plus qu'il ne le faut. C'est le rêve de la Princesse et je m'assurerais qu'il se réalise. Cependant si la Résistance l'assassine, ce projet n'aboutira jamais.

Arnold but ensuite dans sa coupe dorée remplie de vin avant de reprendre la parole.

Arnold: Maintenant, là ou vous vous trompez lourdement, c'est de remettre en doute l'efficacité de notre pays à filtrer le passage de personnes venant de l’extérieur de Ghysitia. Avant de venir à Ghysitia il vous faut une autorisation et chaque Aeronef est minutieusement fouillé. D'ailleurs, à l'heure ou nous parlons, le Fire Emblem est inspecté. Ensuite, aux abords de Ghysitia nous avons diverses tours ou sont postés plusieurs unités qui vérifient si un aeronef non autorisé viendrait à se poser, si un tel acte est perpétré, peu importe ce dont ou de qui il s'agit, c'est une exécution publique qui a lieu alors que l'équipage se fait ramener en ville. Il n'y a eu pour le moment qu'une seule exécution de ce type qui a lieu depuis l'existence de Ghysitia. Le message est passé aux autres nations, car oui, l'exécution publique est un exemple en prime d'être un message d'intimidation pour éviter qu'on enfreigne nos lois. Je peux donc vous assurer que si il y avait des gens de l'extérieur qui seraient venus sans permission dans notre beau pays nous aurions été les premiers au courant et nous saurions par la même occasion où chercher. Pour ce qui est des touristes, il leur faut également une autorisations alors qu'il arrivent par Aéronef publique. Ces gens sont fouillés et n’ont pas le droit de venir à plus d'un. Leurs dossier sont également très étudiés et évalués s'ils représentent ou non le moindre danger pour notre pays. Nous vérifions également tout le temps que les touristes partent de notre pays afin que personne ne les connaissant ne reçoivent d'autorisation à visiter le pays tant que cette autre personne, ami, proche ou famille ne parte. Nous avons une sécurité très effective.

Signy baissa un peu la tête, vaincue par l'argument.

Signy : En ce cas, mes excuses, je n'avais même pas envisagé le fait qu'une nation aussi prudente que la votre pour avoir des renseignements sur chacun de nous se devait de l'être aussi sur les personnes entrant sur le territoire. Et même si, malgré les circonstances, je peux imaginer un cas, très hautement improbable, où ce serait toujours faisable, il est inutile de chercher des solutions trop tordues avant même d'avoir invalidé les hypothèses plus simples.

Le rasoir de Khamoc, un principe que lui avait enseigné son père adoptif qui consistait à d'abord vérifier les hypothèses les plus simples avant de chercher plus compliqué.

Signy : Ainsi donc, il est plus que probable que notre chef de résistance soit Ghysitien, suffisamment cultivé pour connaître des sorts interdits, ce qui peut laisser sous-entendre une grande intelligence, mais d'un autre côté ne s'en sert pas pour entrer dans les hauts quartiers, si l'on maintient l'hypothèse qu'il vienne des bas quartiers... Je vous remercie d'avoir écouté mon hypothèse et de m'avoir corrigée sur ma méprise. Je n'ai maintenant plus de questions à poser.

Soudain, la stratège se figea, une pensée lui avait traversé l’esprit. Une cité glaciale. Elle était venue ici, elle en aurait mis sa main à couper avant d’avoir posé son pieds à terre, et jusqu’à cet instant. Elle en était sûre. Elle se rappelait même d’une conversation qu’elle avait eu avec Monsieur Alexander à l’époque. Mais il fallait regarder les faits. Vu le système de vérification de Ghysitia, elle ne pouvait pas être dans le vrai, il était impossible que la stratège ne soit déjà venue par le passé dans les circonstances que lui dictaient sa mémoire. Pourtant, ses souvenirs de la cité polaire étaient de plus en plus limpide.

Mais alors, où pouvait-elle bien être allé dans son enfance et pourquoi donc y était-elle allé !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
teamexplosive

teamexplosive

Masculin Nombre de messages : 960
Age : 18
Localisation : À la fnac, comme toujours
Date d'inscription : 19/02/2017
Fire Emblem favori : Seisen no Keifu

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyVen 20 Mar 2020 - 11:50

Kurtis, déçu de n'avoir eu réponse de la part de Xena décida de chercher par lui-même les informations qui l'intéressait. Seulement, ce n'était pas chose aisée vu que le reste de la milice commençait à déserter la salle et que, pour ne rien arrangé, Kurtis était déjà timide... C'est alors dépité que Kurtis s'en alla vers le vendeur de parchemin de techniques qui ne se trouvait être nul autre que ancien client :

- Bonjour, monsieur, comment vous portez-vous ?, demanda l'homme.

- Mal, nous allons aborder une mission sur laquelle je n'ai presque aucune information et je n'ai pas la possibilité de manger parce que tout as déjà été pris...

L'homme sourit alors avant de sortir un coffre du fond de son atelier sous les yeux étonnés de Kurtis :

- Ne me dîtes pas que..., commença le chaman, surpris, tandis que l'autre ouvrait le coffre, dévoilant des pommes de terres et des carottes.

- Vous n'avez qu'à manger les pommes de terre pour vous remplir l'estomac et garder les carottes pour convaincre votre ami tagüel de vous renseigner sur votre mission !

Le chaman, heureux, serra alors le vendeur de parchemin de techniques dans ses faibles bras avant de demander :

- Mais vous n'avez pas peur qu'il vous manque de la nourriture après ?

- Pas le moins du monde, monsieur : J'assiste autant que je le peux aux repas qui se tiennent à la messe donc je ne manque jamais de rien à ce niveau-ci et puis chaque mois, ma famille m'a promis de m'envoyer un coffre de pommes de terres et de carottes puisque nous avons un champs dans notre village pour les cultiver !, rétorqua son ancien client.

- Vous êtes vraiment le meilleur !, le félicita alors Kurtis avant de s'en aller.

Une fois seul dans sa chambre, il mangea une pomme de terre ou deux avant de se coucher. Quand bien même il en restait d'autres, il fallait qu'il garde la ligne qu'il s'était fixé afin de pouvoir se mouvoir aussi bien qu'il le souhaiterait sur le champ de bataille. Il tenta de s'endormir et y parvint sans trop de mal pour une fois avant d'être réveiller en moins de 10 minutes par le bruit d'un coup de poing contre le mur à côté de lui. Surpris, il tomba de son lit, se heurtant au passage contre le coffre qui lui avait été donné. Il hurla alors de douleur avant de s'énerver en frappant contre le mur en retour à l'homme qui l'avait fait sursauté. Puis, se calmant peu à peu, il se demanda qui pouvait bien se trouver dans les quartiers derrière le mur en question et se souvint qu'il s'agissait de ceux de Telrar :

- Arg, pourquoi j'ai répondu ! Je vais me faire tuer maintenant !, cria t-il alors avant de se cacher sous son lit sur le sol poussiéreux.

Reprit par la fatigue, il s'endormit malgré tout, sur le sol crasseux des quartiers dans lesquels il avait établi ses affaires. Puis, le lendemain matin, au moment où on cria que tout le monde devait descendre sur la terre ferme et glaciale, Kurtis se réveilla d'un sursaut, se tapant la tête contre le lit au dessus de lui. Cette fois, c'en était trop et si quelqu'un lui demandait comment s'était passer sa nuit, il l'enverrait bouler. Il s'habilla à la quatrième vitesse, enfilant une petite tenue pour montrer sa résistance au froid et, une fois sa chambre ouverte, il sauta par dessus le pont, directement dans la neige, s'enfonçant dans le froid comme s'il avait sauté dans des sables mouvants. La neige était profonde, là où il avait sauter et si elle ne l'avait pas été, peut-être bien qu'il serait mort sur le coup. Il marcha donc vers le reste du groupe, remarquant alors que chacun se voyait attribuer une lourde veste pour pallier le froid hivernal qui se tenait. Le chaman avait voulu refuser la sienne mais on lui fit tout de même enfilé. Pour relativiser, il se dit qu'il était normal pour un chaman de porter une veste comme celle qui venait de lui être attribuée. Il vérifia alors qu'il avait bien les carottes qui lui avait été confié la veille et une fois sûr de les avoir sur lui, il suivit le groupe mais le lourd manteau le ralentissait tant qu'il fut dernier à entrer dans le château où les attendaient le premier ministre Arnold. Bien entendu, Kurtis, qui n'était pas au courant de la situation pensait faire face à un roi, un roi fort jeune tout de même mais bon, il se disait qu'il n'y avait pas d'âge pour être roi. Pendant le discours du manakete, Kurtis éternua deux ou trois fois : En plus d'avoir le nez bouché, il avait maintenant un rhume... Génial... Au moins, il fut épargner par l'odeur pestilentielle de la pièce. Quand il fallut aller à l'église et que Kurtis vit que le pape Kasyade serrait dans ses bras tout ses compères, le chaman se trouva à la fois rassuré et inquiet. Le pape, malgré son corps imposant avait l'air d'une personne des plus amical et pourtant, Kurtis était un chaman qui maniait la magie noire, très mal vu par l'église et il ne voulait pas risquer que Kasyade le tue pendant qu'il le serrerait dans ses bras. Heureusement, il n'en fut rien quoique son corps faiblard éprouva de la douleur au contact du pape. Le repas arriva enfin et note importante, le premier ministre Arnold déclara :

- Bien, nous pouvons donc finalement entamer le repas. Vous pourrez me poser toutes les questions que vous souhaitez. Cependant, il est interdit de s'adresser à la Princesse, j'insiste bien sur ce fait, je ne voudrais pas avoir à organiser une exécution publique de masse pour le dessert parce que vous ne respectez pas sa vie privée. Sur ce, bon appétit.

"Parce qu'on ne respecterais pas sa vie privée" se répéta Kurtis en boucle, énervé par les dires du manakete. Aussi, le chaman voulut profiter qu'il pouvait poser toutes les questions qu'il souhaitait pour faire, à sa manière, avancé son enquête personnelle. En effet, une fois que Signy eut fini de s'entretenir avec Arnold, Kurtis demanda timidement :

- Sieur Arnold, est-ce que je pourrais m'entretenir seul avec vous après le repas ? Vous n'êtes pas obligé d'accepter. Je... J'aurais quelques renseignements à vous demander...

En attendant la réponse du manakete, Kurtis profita d'un moment où Lamne regardait dans sa direction pour afficher devant ses yeux une des carottes que lui avait donnés le vendeur de parchemin de technique la veille. Quand bien même la nuit aurait été difficile, Kurtis comptait bien rectifier le tir avec cette première journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptySam 21 Mar 2020 - 10:53

Arnold hocha la tête négativement à la demande de Kurtis.

Arnold: Je suis sincèrement désolé jeune homme mais je ne peux accéder à votre demande. Je vous ai réunis dans cette pièce pour des raisons plus qu'évidentes. De une, ça nous fait gagner un temps précieux pour vous comme pour moi. De deux, je suis un homme très occupé, la place de premier ministre est lourde de tâches et responsabilités. Troisièmement, au vu du récent attentat envers la princesse sa protection a été renforcée, et je dois moi-même veiller sur elle malgré le fait qu'elle soit déjà surveillée par de nombreux chevaliers sacrés. Et dernièrement, je pense que vous n'avez pas la moindre once de respect envers vos collègues ici présent, me demander une audience à part prouve de votre manque de confiance envers ces derniers, de plus que faire des cachotteries ce n'est pas mon style, si j'ai des choses à répondre, c'est devant et pour tout le monde. Si vous avez des questions à me poser c'est ici et maintenant, ce sera d’ailleurs la dernière fois que vous pourriez tous me poser une question, après ça je vous emmènerais aux coté du Pape Kasyade et de la Princesse Eléanora dans le temple ou repose la lame légendaire Nægling sur son socle. N'oubliez pas que c'est le plus grand honneur qui puisse être fait à nos hôtes. Normalement personne n'est autorisée à se rendre dans ce temple et encore moins approcher la lame légendaire d'aussi près.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 15480110
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Zunashy

Zunashy

Masculin Nombre de messages : 2120
Age : 25
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Three Houses

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyDim 22 Mar 2020 - 5:56

Telrar se réveilla d'un coup, constatant qu'Erina était contre lui en train de dormir, il soupira à moitié et sourit à peine.
Il se leva tant bien que mal et s'arrangea pour la porter dans sa chambre sans la réveiller, ni elle, ni les autres à côté. La discrétion était rarement son fort, ce qui l'inquiétait le long de la manœuvre. Il réussi à la coucher puis à repartir dans sa chambre pour aller dormir.

Le lendemain, quelques cernes parcouraient son visage, mais pas le choix, il fallait se lever et partir, en mission, mais pour quoi d'ailleurs ? Le bougre n'avait absolument rien écouté, trop occupé par le repas qui lui faisait de l'oeil.
Il écouta un peu à droite à gauche et comprit qu'il fallait enquêter sur un attentat et un groupe dénommé "la résistance".
Lorsqu'il sorti avec les autres, le froid l'impacta un peu moins, mais tout de même, ce pays de malheur ne fut pas la destination de rêve d'un touriste, ni même d'un mercenaire.
C'est alors que des manteaux furent donnés par des serviteurs, ce qui l'étonna. L'idée venait-elle de Xena ou Néo, ou alors le royaume avait utilisé un réseau d'espion rien que pour ce genre de détail ? En espérant la première solution mais se doutant plus probablement de la deuxième, il prit le manteau après l'avoir inspecté, qu'il n'y ai pas d'explosif ou un autre coup fourré.

Depuis la sortie du Fire Emblem, Telrar fut extrêmement sur la défensive, plus silencieux et asocial que jamais, il jeta des coups d’œil absolument partout où le groupe allait en raison de la trahison du souverain dont il eu déjà oublié le nom.

Le jeune homme fut tellement distrait par les alentours et les décors qu'il ne pu écouter les discours et discussion, tout cela fut d'un ennui pour lui. La fatigue lui avait retiré sa concentration déjà assez basse en temps normal.

Lorsqu'ils arrivèrent à l'église, il regarda alors rapidement les autres membres et trouva sa place tout en continuant son silence.
Il écouta brièvement le discours d'Arnold ainsi que les questions qui lui furent posées. Ainsi donc il était vivement déconseillé de ne pas être croyant en ces lieux, logique, pourquoi une église aurait existé en ces lieux dans le cas contraire.

La remarque concernant l'interdiction de proférer des propos racistes envers les laguz le fit doucement rigoler, doutant qu'ils étaient la première source de problème vis à vis de cela.

"Hypocrites." pensa-t-il en haussant les épaules et baissant le regard sur la table.

Il regarda aux alentours, il fut tellement sur le qui vive que la nourriture réussit l'exploit de le dégoûter. Il repensa à la scène de meurtre, la réaction de chacun et se demanda si l'église ne fut pas responsable de cette tragédie, mais il oublia vite cette hypothèse afin d'éviter le moindre problème.
Le bougre hésita à poser des questions Arnold, il finit par s'abstenir et vogua à nouveau à ses observations hasardeuses.

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Zuna_510
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1258
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyDim 22 Mar 2020 - 22:18

Néo : Bien, je vous remercie pour la diligence dont vous avez fait preuve à notre égard, seigneur Arnold.

Le chef des mercenaires s’essuya la lèvre avec la serviette en tissu brodé qui avait été mise à sa disposition, avant de porter à sa bouche le verre de vin que lui avait servi leur hôte. Alors qu’il estimait qu’il n’y avait plus d’autre sujet à aborder ici, et qu’il était temps de voir cette fameuse relique en action, une dernière chose vint à son esprit…

Néo, pensées : Mais bien sûr ! Pourquoi…

Il reposa la coupe, puis s’essuya à nouveau les lèvres. Il se gratta machinalement le menton, avant de prendre, à nouveau, la parole.

Néo : Hum… J’aurais juste une dernière question… Pardonnez-moi si elle n’est pas aussi importante que les autres, mais, cela m’intrigue quelque peu. Pourquoi avoir fait appel à notre groupe de mercenaires, plutôt qu’à un autre ? Je ne dénigre pas les compétences de mon groupe, qui est très prometteur, mais il est probable qu’il y ait eu d’autres groupes de mercenaires plus réputés, ainsi que plus proches de votre nation, qu’il aurait été plus logique de solliciter. Pourquoi avez-vous arrêté votre choix sur la Milice de Gaïa en particulier ?

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunashy

Zunashy

Masculin Nombre de messages : 2120
Age : 25
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Three Houses

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyDim 22 Mar 2020 - 23:41

La question que posa Néo fut intéressante, mais Telrar eu déjà une idée.
Il pensa à Orison, car non seulement il était respectueux, poli et ouvert envers toute les possibilités de croyance, mais en plus de ça, sa force dépassait de très loin le double du groupe de mercenaire réuni. Pourtant, presque personne ne parlait du groupe d'Orison, peut être que le royaume local n'avait jamais entendu parler d'eux...

Alors qu'il alla prononcer cette théorie en pointant son index sur son menton, le mercenaire finit par poursuivre son silence et se contenta de fixer Néo.

Peut-être que la précipitation fut aussi un autre facteur, ou bien le projet Gaia fut tellement noble que cela inspira les alentours.

Telrar commença à s'imaginer moult choses. Cela faisait partie de sa nature lorsqu'il était fatigué, son esprit s'égarait facilement lorsqu'il ne se concentrait pas pour observer les alentours. Penser à Orison lui fit penser au fait qu'il se fit assister plusieurs fois par ce dernier, ce qui lui mina le moral. En une seconde, son visage passa d'un sérieux à déprimé. Il soupira faiblement par les narines et tenta de chasser ces pensées.

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Zuna_510
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar 2020 - 2:05

Musique d'ambiance :
 

Arnold tourna son regard vers le Pape Kasyade à la dernière question posé par le chef des mercenaires. Le Pape opina puis leva sa main droite tout en se raclant la gorge, avant de se lever puis balaya les occupant de la table du regard avant de prendre la parole.

Kasyade : Le Projet Gaïa bien sur.

Xena : Le Projet Gaïa ? Qu'est ce que le projet a à voir avec cette mission ?

Kasyade : Cela me semble pourtant évident jeune demoiselle. Nous aimerions soutenir votre Projet. Et par le supporter j'entends bien utiliser l'influence de mon Eglise ainsi que de la famille royale de Ghysitia, vous donner des fonds et bien entendu faire connaître dans tout les continents le nom de votre groupe de mercenaires naissant. Vous débutez certes, mais vous œuvrez pour libérée le vieux monde de sa funeste prison. C'est un objectif des plus Nobles, et il est également nécessaire à la restauration des Terres que la Déesse à façonné il y a de cela des millénaires. Le nuage méphitique est un fléau dont il faut se débarrasser et nous il faut coûte que coûte restaurer les terres des cieux à sa terre d'origine. Je parle bien évidemment des Terres qui n'étaient pas déjà dans les cieux avant la catastrophe. Ce qui exclue par exemple Ghysitia et Valmyr, pour ne citer que quelques exemples. Il faut restaurer l'équilibre... Le temps nous est compté. La même prophétie qui annonça jadis l'arrivée du nuage Méphitique ainsi que le moyen de lui échapper prédit également une nouvelle catastrophe... Et cette dernière est censée arriver d'ici cents ans. La Magie Sied commence à gravement s'épuiser à devoir supporter autant de continents d'un coup et au bout de ces cents années restantes, les continents finiront par s'écraser sur le vieux monde. Imaginez un peu la catastrophe que cela implique ! Le monde ne s'en relèverait pas cette fois ci. Il n'y a aucun échappatoire si ce n'est de volontairement retourner les continents sur la terre ferme, et donc, de dissiper ce maudit nuage de ténèbres nocif... La prophétie, s'avère vrai, la famille royale de chaque continent à rapporté voir leurs réserves de magie s’épuiser au cours de ces cinquante dernières années. Ce n'est pas un hasard que feu notre bon vieux Duc à récemment cherché à faire retourner nos terres sur le vieux monde. Nous l'avions mis au courant de la catastrophe à venir et fournis notre soutien lorsqu'il avait accepter. Malheureusement il fut récemment tué et la Milice fut rapidement dissoute. Sans vous tous, sans vous, mercenaires de Gaïa, le projet serait tombé à l'eau ! Et au nom de Ghysitia tout entier, je vous remercie de continuer de chercher la vérité pour sauver le monde... !

Aux mots du Pape Kasyade, le groupe entier resta muet comme des carpes, les révélations du Pape Kasyade semblaient plus qu’irréelles, et pourtant...

Kasyade : Nous ne savons pas qui, encore à jour, a tué votre employeur, ni pourquoi, mais ce qui est certain est qu'il avait trouvé quelque chose. Ce n'est clairement pas une maladie qui a emporté ce dernier, croyez moi. Ce qui veux dire que si vous continuez vos recherches, vous finirez par tomber sur ses assassins et que vous finirez vous aussi par tomber sur la vérité et le moyen de nous sauver tous de la destruction. Vous, et même votre propre descendance. C'est donc pour cette raison, que j'ai suggéré au Premier Ministre Arnold de vous appelez vous plutôt qu'un autre groupe de mercenaire plus expérimenté. Si vous parvenez à stopper les agissement de la résistance, nous allons financer votre groupe de mercenaires, et vous aider à vous faire un nom. Bien sur, mis à part votre groupe de mercenaires, seuls la famille royale de chaque continent ainsi que notre Eglise connaissent cette prophétie. Je vous demande de ne pas révéler ce lourd secret à qui que ce soit, la panique générale s'installerait et il y aurais sûrement un bain de sang qui se créerait tout autour de la "gloire" que pourrais rapporter à quiconque restaure le vieux monde de se faire un nom dans l'histoire pour avoir sauvé celui-ci. Les autres groupes de mercenaires ne recherchent que gloire et fortune... Alors que vous, vous êtes les seuls à vous être réellement intéressés au projet de Gaïa, vous ne faites clairement pas ce travail pour de sombre desseins, vous êtes sincère dans votre démarche. Bien sûr, si vous n'êtes pas à la hauteur de la mission que nous vous confions aujourd'hui, nous n'apporterons aucune aide à votre groupe et votre réputation sera ternie. Cependant, je crois en vous et je sais que vous allez réussir. Bien, je propose de finir votre dessert nous allons vous emmener sous peu à la lame sacrée.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 15480110
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Phoenix

Phoenix

Féminin Nombre de messages : 169
Age : 24
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 04/07/2016
Fire Emblem favori : Echoes : Shadows of Valentia

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar 2020 - 3:46

Erina s'était réveillée dans son lit encore toute habillée. Ses souvenirs de la veille étaient flous. Elle ne se souvenait pas être allée se coucher hier soir. A en juger par sa tenue et par les nouvelles courbatures qui lui tiraillaient le dos, elle avait du s'endormir contre Telrar et passer une bonne partie de la nuit auprès de lui. Quelqu'un avait du la porter jusqu'à son lit avant que le jour se lève. Et ce quelqu'un devait très probablement être son camarade mercenaire. L'idée qu'il l'ait retrouvée contre lui en se réveillant la gênait, mais elle appréciait l'attention qu'il avait eu de la ramener jusqu'à sa chambre.

Elle n'y songea pas d'avantage et fit ses préparatifs en vitesse. C’était aujourd'hui qu'ils devaient arriver en Ghysitia. La jeune femme ne s'était encore jamais rendue sur ces terres glaciales, mais elles n'étaient pas loin de ce qu'elle s'était imaginé. Dès qu'elle posa le pied sur la terre ferme, ses bottes s'enfoncèrent dans une épaisse croûte de neige et un froid mordant la fit trembler jusqu’aux orteils. Elle n'avait pas vraiment l'habitude de telles températures... et ne portait pas non plus une tenue qui y était adaptée. Tendis qu'elle imaginait la chaleur d'une plage en été afin de se réchauffer mentalement, des serviteurs providentiels apparurent de tous les cotés pour la parer elle et les autres mercenaires de manteaux de fourrure chauds et épais. Erina apprécia le geste, mais fut tout de même étonnée qu'à peine arrivés, ils soient déjà accueillis aussi chaleureusement. De plus, il semblait que les manteaux étaient parfaitement adaptés à la corpulence de chacun. Ce détail l'intrigua. Comment avaient t-il su ? Elle garda pour elle ses réflexions et suivit les autres jusqu'au château ou on les attendait.

En arrivant devant l'imposant bâtiment, elle admira les remarquables gravures qui ornaient la grande porte d’albâtre. Un homme se tenait devant pour les accueillir. Il s'agissait d'Arnold, le premier ministre qui les avait engagés pour cette mission. Erina observa les deux ailes de dragon qu'il avait dans le dos. un Manakete. C'était la première fois qu'elle en rencontrait un. Il se dégageait de lui une certaine prestance.

Les présentations faites, les mercenaires pénétrèrent à l’intérieur de la salle du trône. Comme il fallait s'y attendre, une forte odeur de mort imprégnait les lieux. Avec son odorat particulièrement développé, Erina en eut des hauts le cœur. Elle rabattit le col de son manteau contre son nez pour couvrir cette infection tout en observant la salle. Des morceaux de cadavres et du sang étaient dissémines un peu partout. Elle ne pouvait qu'imaginer le carnage qui avait eu lieu ici. Qu'est-ce qui avait bien pu causer un tel massacre ? Elle n'eut pas le temps de s'attarder à en chercher la raison que le groupe se dirigea vers l'église pour y déjeuner. Avec cette odeur qui semblait continuer de la suivre, elle n'avait pas vraiment faim. Elle s'installa avec les autres pour le banquet et observa les plats sans appétit.

- Bien, nous pouvons donc finalement entamer le repas. Vous pourrez me poser toutes les questions que vous souhaitez. Cependant, il est interdit de s'adresser à la Princesse, j'insiste bien sur ce fait, je ne voudrais pas avoir à organiser une exécution publique de masse pour le dessert parce que vous ne respectez pas sa vie privée. Sur ce, bon appétit. Déclara Arnold.

Erina lança un regard en direction de la princesse. Elle semblait intimidée et presque transparente. Elle ne doutait pas que la jeune fille avait été traumatisée par ce qui s'était passé, cependant, il était étrange que le premier ministre refuse que l'on interroge cette dernière. Elle était tout de même la cible principale de ceux qui avaient tentés de l’assassiner et elle avait été témointe de la scène. En la voyant aussi dépitée, Erina eut de la peine pour elle. Perdre ses parents si jeune et avoir la responsabilité de tout un royaume devait être une épreuve difficile à surmonter. Elle espérait au moins réussir à la protéger de ceux qui lui voulaient du mal et se promettait à s'y employer de toutes ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunashy

Zunashy

Masculin Nombre de messages : 2120
Age : 25
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Three Houses

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar 2020 - 4:02

La réponse fut tellement aux yeux de Telrar qu'il ne su empêcher son réflexe de lever les yeux au ciel.
Lorsque personne ne regarda en sa direction, il passa sa main sous la table pour donner deux tapes du doigt sur la cuisse d'Erina, cette dernière cru à un geste maladroit de drague et le repoussa aussitôt, il hocha nerveusement la tête pour lui faire comprendre que ce n'est pas ce qu'elle pense, il approcha doucement la tête à l'oreille de sa voisine.

"Il nous ment. C'est un piège. Méfie toi." Souffla-t-il rapidement avant de reprendre sa position initiale pour ne pas attirer l'attention de cette façon.

Le malappris s'attendait à une autre réponse, intérêt quant au projet Gaia, garder le secret, ne pas exprimer autre chose qu'un accord avec l'église, un vaste réseau d'espion, ne pas pouvoir interroger la princesse qui ne souhaite qu'aider son pays ... Tout cela renforça sa méfiance envers l'église.
Mais avant de répondre, il eu la politesse de laisser finir Kasyade.

"Je comprend la démarche de nous faire intervenir pour nous donner de la renommée... Cela fait déjà un petit moment que la milice de Gaia s'est engagée pour soutenir le projet, pourquoi réagir aussi tard ?" Questionna d'un coup Telrar.

Le bougre ne laissa pas le temps de répondre qu'il poursuivit en claquant des doigts.

"Vous étiez trop occupée avec des affaires internes, de plus, vous pensez que le groupe qui a commit l'attentat est lié à celui qui aurait potentiellement tué le créateur du projet, n'est-ce pas ? Cela paraîtrai logique que vous ayez pensé à nous dans ce cas, même si vous auriez pu nous contacter plus tôt."

A travers ces mots, Telrar tenta tant bien que mal de faire comprendre au groupe que les agissements de leur employeur sont suspects, mais il doute pouvoir y arriver, ce n'était pas grave, cela importait peu... Pour l'instant.
C'est à ce moment là que Telrar aurait préféré avoir Orison à ces côtés, peut être qu'il aurait eu plus d'informations à ce sujet.

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Zuna_510
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar 2020 - 9:01

Telrar : Je comprend la démarche de nous faire intervenir pour nous donner de la renommée... Cela fait déjà un petit moment que la milice de Gaïa s'est engagée pour soutenir le projet, pourquoi réagir aussi tard ?

Arnold prit alors la parole à nouveau, pour cette fois-ci répondre à Telrar.

Arnold : Vous me posez réellement cette question jeune homme ? Je pensais que ça sautait aux yeux, surtout si vous aviez pris le temps de m'écouter depuis votre arrivée à Ghysitia. Cela fait deux mois que le Roi et la Reine sont morts. Je vous ai également dit que nous n'étions pas sûrs que ce soit réellement une maladie qui aie causer leur décès. Nous nous efforçons à maintenir tant bien que mal l'ordre dans notre beau Royaume qu'est Ghysitia. La Princesse n'arrive toujours pas à brandir la lame légendaire de notre royaume, et tant qu'elle ne le pourra pas, la paix à Ghysitia est fragilisée... La moindre étincelle peut déclencher une guerre civile sanglante, une chose que nous voulons éviter à tout prix. Avec tout ça, notre royaume est très occupé, vous pensez sincèrement que nous avions le temps de vous contacter ? C'est bien parce qu'il y a récemment eu cet attentat que nous pouvons finalement nous rencontrer et j'aurais sincèrement aimé que ce soit dans d'autres circonstances, croyez moi. Puisque envoyer nos troupes aux taudis pourrais causer plus de mal que de bien malgré l'urgence de la situation, comme l’a souligné cette jeune femme un peu plus tôt il fit alors un signe de tête en direction de Signy, nous avons pu faire appel à vous, en prime de pouvoir tenter de vous aider dans votre objectif en échange de votre aide ici. Il est vrai que ce soit vous, ou d'autres mercenaires n'aurait rien changé pour la mission en elle même. Mais vous êtes différents pour les raisons que le Pape Kasyade a évoqué plus tôt. Autant faire d'une pierre deux coups.

Telrar : Vous étiez trop occupée avec des affaires internes, de plus, vous pensez que le groupe qui a commit l'attentat est lié à celui qui aurait potentiellement tué le créateur du projet, n'est-ce pas ? Cela paraîtrai logique que vous ayez pensé à nous dans ce cas, même si vous auriez pu nous contacter plus tôt.

Arnold soupira un peu à ces mots et leva légèrement les yeux au ciel devant le comportement inapproprié de Telrar.

Arnold: Oui, je viens de vous le dire que nous étions occupés. La sécurité du royaume passe avant n'importe quel entretien venant de l’extérieur, j'ose espérer que vous pouvez au moins comprendre ça et de vous mettre à notre place ne serais-ce qu'un instant. Maintenant quand à vos déductions... Je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer. "Vous pensez que le groupe qui a commit l'attentat est lié à celui qui aurait potentiellement tué le créateur du projet, n'est-ce pas ?" dites vous ? Je vous ai dis que les entrées et sorties du Royaumes étaient compliqué non ? C'est impossible que les mêmes personnes soient sorties du royaume et rentrées dans ce dernier sans que cela ne nous aie échappé, de plus il est clair que les motivations de la résistance ne sont pas les mêmes que les assassins du Duc. Pour être franc avec vous, si notre Elite manque en ce moment à l'appel c'est pour retrouver la trace des assassins de ce dernier, au point même de rendre notre royaume plus vulnérable. Comme le Pape Kasyade vous l'a dit plus tôt, il en va de la survie de notre monde et de milliards d’innocent, Ghysitiens ou non. Comment avez vous fait pour parvenir à un tel rapprochement sans même avoir débuter ne serais-ce que l’enquête que nous vous avons confié... ?

Arnold soupira de nouveau avant de reprendre.

Arnold : A mieux y réfléchir, au vu de vos capacité de déductions, je préfère ne pas connaître la réponse à cette question sous peine d'être de nouveau déçu. J'en ai assez entendu.

Xena se sentait un peu gênée du comportement de Telrar, il semblais que Telrar n'avait pas compris qu'au moindre mot de travers le groupe entier risquait de passer à la guillotine le jour même sans aucune possibilité de s’échapper, il mettait en Danger le groupe en ce moment même. Même si Xena savait que ce dernier avait du mal à faire confiance aux autres, surtout s'il avait vécue un enfer à cause de sa Marque, il venait d'en faire de trop, le groupe avait de la chance que l'éponge fut passée pour cette fois, elle se leva et baissât sa tête en toutes humilité tout en prenant la parole .

Xena : Je vous prie d'excuser le comportement de Telrar ici présent, c'est normalement quelqu'un qui a du mal à s'ouvrir aux autres et ne semble ne pas leur faire confiance, je m'assurerais que ça ne se reproduise plus. Moi, ou même Néo, encore une fois je vous présente mes plus plates excuses au nom des mercenaires de Gaïa tout entier.

Xena venais de prendre énormément sur elle même pour sortir ces mots. Elle ne portait pas spécialement les nobles dans cœur, encore moins avec ce qu'il s'était passé la dernière fois avec Arsenus, mais en tant que l'une des deux Chefs des mercenaires de Gaïa elle se devait d'agir quand il était question de vie ou de mort, peu importe si sa propre fierté en prenait un coup.

Arnold : Ça ira pour cette fois, vous n'étiez pas obliger d'intervenir, même si j'apprécie la démarche. Bien, je pense que ça ira pour les questions, nous avons tous fini nos desserts et le temps passe. Je suis un homme très occupé et quand nous aurons fini de vous faire le privilège d'admirer la lame sacré je devrais retourner à mon devoir non sans vous fournir enfin les détails de la mission que vous débuterez cet après-midi. Bien, je vous prie de nous suivre, nous allons juste sortir pour nous rendre au temple où repose Nægling.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 15480110
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gurbervio

Gurbervio

Masculin Nombre de messages : 64
Localisation : A environ 150 millions de km du Soleil.
Date d'inscription : 04/01/2019
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar 2020 - 11:39

A son réveil il constata qu'il faisait froid, comme prévu. Mais c'était pire une fois dehors, les pieds dans la neige. Dehors il faisait un froid à n'en plus sentir les extrémités de son corps. Zaris s'empressa d'enfiler le manteau offert par les servants puis suivit le reste du groupe jusqu'au château. Sur place ils sont accueillis par un homme possédant une impressionnante paire d'ailes de dragon sur le dos qui se présenta comme le premier ministre de Gysitia. Zaris ne se souvient pas d'avoir vu quelqu'un comme lui. En revanche il se rappelle bien qu'ils sont censé voir une scène morbide accompagnée d'une odeur nauséabonde. En prévision il resta à l'arrière du groupe tout en se bouchant le nez pour éviter au maximum l'odeur. Il lâche tout de même un rictus à l'ouverture de la porte. Ce n'était pas beau à voir.

Après cela le groupe part en direction d'une église pour le repas. Une église. Cela lui rappelle sa dernière mission avec Aleister. D'ailleurs, en parlant du laguz, il se doutait bien de la raison de son départ du groupe, mais est ce que les autres sont au courant ? Il mit cette question de côté et entra dans l'église avec le reste du groupe. A l'intérieur ils sont accueillis par un homme, le Pape Kasyade, qui a une façon spéciale de les saluer. Enlacer quelqu'un n'était pas la spécialité du combattant mais il se laissa faire. Préférant éviter de risquer de fâcher cette homme.

A l'heure du repas, il se contenta d'écouter la conversation et de profiter de l'occasion pour goutter à cette nourriture de luxe sur la table. Ça sera peut être la seule fois ou il en aura l'occasion. Il sentit la tension monter avec les propos de ce "génie" de Telrar, mais dissipa ses craintes en voyant que le premier ministre passa l'éponge.

Maintenant Zaris attendait la fin du repas, toujours en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunashy

Zunashy

Masculin Nombre de messages : 2120
Age : 25
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Three Houses

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar 2020 - 13:19

"Mais le projet Gaia a été crée il y a plus longtemps que deux mois..." Soupira Telrar.

Suite à la réponse d'Arnold, Telrar fronça les sourcils, la réponse d'Arnold ne fit qu'empirer les choses. Il s'appuya sur la table de ses mains pour se lever et répondre mais avant même qu'il ne puisse s'exécuter, Xena prit la parole à sa place.

Le bougre ne pouvait ni sortir pour prendre l'air, ni répondre comme à son habitude avec insolence et dédain, ce qui le frustra encore plus et enfonça son jugement négatif.
Voyant Xena s'excuser pour son comportement, il se rappela dans quelle position il était. Bien que les nobles ne lui inspiraient aucune confiance et encore moins depuis le passage avec Arsenus, ils avaient acceptés la mission. Au final, la noblesse fut une notion hors de portée pour lui.

Il tapa doucement du poing sur sa cuisse pour se reprendre, "Pourquoi la milice a été assez folle pour accepter une mission pareille ?!" se dit-il trois fois dans la tête en attendant que Xena finisse.

"Je vous présente mes excuses. Je vais laisser mes supérieurs faire sur cette enquête, on ne peut pas être doué partout, moi je suis là en cas de grabuge."

Telrar se demanda alors si la noblesse d'ici connaissait Hélior, s'ils s'intéressaient autant au projet, peut-être en savaient ils un peu plus sur le drame qu'il s'était produit.

"Connaissez vous un homme du nom d'Hélior ?" Demanda-t-il promptement.

Il s'attendait soit à une réponse négative, soit à une autre remarque condescendante, dans tout les cas, il se prépara mentalement pour éviter une effusion de sang... surtout du sien et de celui de son groupe.

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Zuna_510
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix

Phoenix

Féminin Nombre de messages : 169
Age : 24
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 04/07/2016
Fire Emblem favori : Echoes : Shadows of Valentia

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar 2020 - 16:44

Erina écoutait attentivement les échanges qui se faisaient entre les mercenaires et leurs hôtes. Ainsi, l'Église comptait soutenir le projet Gaïa ? Cela semblait presque trop beau pour être vrai. Elle ne savait pas exactement quoi, mais il y avait quelque chose dans cette histoire qui lui paraissait étrange... Arnold ne lui inspirait aucune confiance depuis qu'elle l'avait rencontré. Il avait beau les traiter comme des rois, il semblait cacher quelque chose. Cela ne lui plaisait pas.

Un petit tapotement contre sa cuisse la tira de ses pensées. Erina tourna la tête en direction de Telrar tout en repoussant discrètement sa main. Le moment était mal choisi pour essayer de lui faire du charme. Au regard du jeune homme, elle comprit rapidement qu'il cherchait seulement à attirer son attention et se détendit.  

- Il nous ment. C'est un piège. Méfie toi. Chuchota t-il à son oreille.

Elle fit un léger mouvement de tête vers l'avant pour lui faire comprendre qu'elle était du même avis. Elle aurait voulu lui demander si il avait vu ou entendu quelque chose qu'elle ne savait pas, mais mieux valait attendre un moment ou ils seraient plus tranquilles.

Telrar lui, n'attendit pas pour emmètre ses doutes envers leur employeur directement auprès de ce dernier. Erina lança un regard inquiet en direction de son ami. Qu'est-ce que tu fais ? Songea t-elle. Maintenant qu'il était au courant de leur méfiance, Arnold allait être sur ses gardes, voire se montrer hostile. Comme il fallait s'y attendre, le premier ministre n’apprécia guère ces remarques. Il répondit sur un ton condescendant, faisant passer les questions de Telrar pour des idioties. Erina n'apprécia guère sa réaction et serra son poing contre sa cuisse. Certes les remarques de son camarade étaient insolentes, mais ce n'était pas une raison pour le tourner en ridicule.  

Heureusement, Xena prit la parole pour s'excuser auprès d'Arnold et empêcher Telrar de continuer. Le jeune homme présenta ses excuses, mais il ne put s'empêcher de poser une nouvelle question, moins risquée cette fois. Le premier ministre avait pourtant bien dit qu'il était temps pour eux de se rendre au temple. Elle espérait que ceci ne le mettrait pas encore d'avantage en colère. Pour sa part, elle n'avait qu'une hâte : sortir de cette église et entamer l'enquête pour savoir si oui ou non, elle avait des raisons d'avoir des doutes sur cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 340
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar 2020 - 17:43

Alors que tout le monde était occupé de se lever Telrar reprit de plus bel, Arnold se rapprocha de Telrar alors que tout le monde était occupé de suivre le Pape Kasyade.

Arnold : Je veux bien faire l'effort de répondre à cette ultime question, après ça, je vous demande pour la dernière fois de vous calmer, vous n'avez aucunement conscience de la chance incroyable que vous avez de pouvoir respirer un autre jour. Quand on arrive dans un pays avec des coutumes comme les notre, on fait profil bas, vous m'avez bien compris ? Bien. Oui nous connaissons Sir Hélior, votre père. Il passe une fois par mois dans les Hauts Quartiers pour y rester entre un à trois jours dans sa résidence privé. C'est un cas exceptionnel et il est considéré comme un Héro par ici, d'où le fait que ce soit le seul résident extérieur à avoir une résidence privé. C'est également un homme très occupé, nous ne prenons plus de son temps pour régler les problèmes de Ghysitia, sauf cas exceptionnel qui serait hors de contrôle. C'est une personne qui a beaucoup de prestance, en vous voyant j'ai beaucoup de mal à croire que vous êtes son fils. D'ailleurs, si j'ai toléré à la limite du possible votre comportement jusque là à la prochaine remarque de travers je ne pourrais plus rien pour vous, j'ai passé l’éponge uniquement par respect pour votre père ainsi que pour Sir Orison qui m'a beaucoup parlé de vous et de votre comportement. Vous avez encore beaucoup de chemin à faire pour espérer être au niveau de votre père que ce soit pour les aptitudes martiales ou même pour espérer avoir la même prestance. Votre père est venu il y a une semaine et est parti deux jours après son arrivé. Ecoutez, si vous voulez, je peux vous autoriser à vous rendre à dans sa résidence seul pour quelques heures une fois la mission accompli. Mais vous allez devoir vous tenir à carreaux et apprendre à tourner sept fois votre langue dans votre bouche, comme je l'ai dit, à la prochaine remarque, je ne pourrais plus rien pour votre cas. Bien, il est temps de se rendre au Temple maintenant, veuillez me suivre. Oh et, dernière chose, c'était la dernière question dont vous pouviez espérer une réponse de ma part, j'espère avoir était clair. Allons-y.

A ces mots Arnold suivi de Telrar finirent par sortir de l'Eglise avant de se diriger dans le plus grand des calmes vers le temple sacré où reposait Nægling la lame légendaire de la famille royale de Ghysitia. Tout les autres les attendaient dehors, Arnold fini par passer devant aux cotés du Pape Kasyade et de la Princesse Eléanora.

La Princesse fini par ôter le gant qu'elle avait sur sa main droite, le groupe put alors apercevoir sa marque. Elle posa ensuite la paume de sa main droite à plat au centre du mur face à elle qui avais les mêmes gravures que les portes du château. Les gravures du mur s’illuminèrent alors et le dit mur fini par se lever doucement dans un renforcement au dessus de ce dernier alors que l'entrée du temple fut révélé. Il semblerait à première vue que seule un membre de la famille royale pouvait ouvrir cette porte, c'était la première fois que Xena voyait un tel mécanisme de toute sa vie.

Kasyade : Entrez donc, entrez donc ne rester pas planté là dans ce froid mordant une seconde de plus.

Le Pape Kasyade suivi de la Princesse Eléanora ainsi que du Premier Ministre Arnold rentèrent alors, suivi de Xena et Néo puis du reste des mercenaires. On pouvait entendre les pas de chacun résonner dans le temple sacré qui était vide. Tout n'était que carrelage de marbre blanc. La pièce était éclairée grâce à la lumière du jour qui passait au travers des différents vitraux épais qui étaient disposés à droite et à gauche de la pièce. Il y avait trois grand vitraux de chaque coté, chacun représentant un motif différent qui faisait face à l'exact même motif qui se trouvait sur le mur d'en face. Le premier vitrail représentait un Héron les ailes dépliées sous sa forme transformé. Celui du centre quand à lui représentait un couple, l'homme Héron sur ce vitrail tenait la main d'une femme Beorc (Ou Marquée, c'était impossible à dire en réalité.) l'homme était dans sa forme non transformé et avait ses lèvres posées sur la nuque de la dite femme. La troisième et dernière fresque représentait quant à elle un nourrisson, les yeux fermés, enroulé dans une couverture, seul son visage était visible. Tout le monde finit par arrivée au fond de la salle. Un socle était non loin du mur aux inscriptions étranges gravées dans du marbre noir. Les lettres étranges étaient quand à elle dorées. Sûrement de l'alphabet Héron. La Princesse se mise alors sur le socle, faisais face à mur. Elle posa un genoux à terre, les mains jointes puis pris une légère inspiration avant de chanter les yeux fermés faisant face au mur.

Pour vous donner une idée du rythme de la mélodie. Il n'y a pas de voix car je n'ai rien trouver qui m'a satisfaite pour ce que j'ai imaginer de la voix de Eléanora.:
 

Sa voix était actuellement magnifique et dégageait une immense gentillesse mélangée à une tristesse aussi immense, ce qui ne manqua pas de donner des frissons à Xena. Si Abina était très douée à la danse, la Princesse Eléanora égalait Abina dans la maîtrise de leurs talent respectif. Xena se sentait tout aussi apaisée par ce chant que la danse d'Abina, il n'y en avais aucune qui surpassait l'autre c'était un fait. Xena se demandais même si la Princesse avais une aussi belle voix grâce à sa lignée de Hérons. Une fois le mystérieux chant terminé le mur avec les inscriptions étranges disparut soudainement dans un éclat de lumière, encore un mécanisme que Xena n'avait jamais vu auparavant. La Princesse se releva alors puis suivit Arnold et le Pape Kasyade suivit une nouvelle fois par les mercenaires. Dans cette ultime salle qui était plongée dans les ténèbres une seule chose était visible, l’étrange lueur mystique bleutée qui entourait le piédestal ou reposait une des armes légendaire du monde. Nægling l'épée purificatrice de lumière dont ont dit que sa sainte lame peut transpercer même les ténèbres les plus obscures... La lame maniée depuis des générations par les membres de la famille royale de Ghysitia. Le socle où la lame reposait était lui aussi en marbre blanc, il y avait des inscriptions en lettres dorées encore une fois incompréhensibles gravée sur le devant dudit socle. Le pommeau de la lame était quand à lui doré avec un énorme Diamant incrusté dans une cavité proche du bout du pommeau. La garde du pommeau représentait quand à elle à chaque extrémités des ailes de héron déployées. La lame était faite de cristal pur, on pouvais y voir à travers. Enfin, une énergie mystique pouvait se faire ressentir par les personnes douées de la salle qui se dégageait de la lame, quelque chose que Xena avait la capacité de ressentir, probablement dut au fait que ce soit un guerrière expérimentée. Après que cinq minutes se soient écoulés dans un silence général, Arnold fini par prendre la parole.

Arnold : Voilà, j'ose espérer que vous avez apprécié ce gage d'amitié de notre part. Très peu de personnes ont le droit de voir notre lame légendaire sacrée, normalement ce privilège est réservé uniquement aux membres de la famille royale et au Pape Kasyade. Nous vous laissons admirer cette lame pour vous prouvez que nous vous faisons entièrement confiance pour notre collaboration.

Xena : Ce fut un honneur Sir Arnold. Je vous remercie de m'avoir permisse d'admirer une lame d'une telle puissance et tout autant magnifique à fois. je suppose que, maintenant vous allez nous donner les détails de notre mission ?

Arnold : Tout à fait, il est maintenant temps de vous expliquer ce que l'on attend de vous. Votre mission consistera en deux parties. La première est une simple enquête. Une récolte d'indices sur différents lieux, comme par exemple la salle du trône. Il faut que vous réussissiez à localiser la résistance, que vous compreniez pourquoi notre château si bien gardé à laisser passer un intrus cette nuit là, savoir si la cible agissais seul, ses motifs, ses méthodes... Bref, il vous faut un maximum d'informations. Il y a beaucoup de lieux à explorer et je vous demande de vous attarder sur un lieu à la fois par demi journée. Personne ne se sépare de l'un de vos chef également pour éviter le moindre problème. Au moindre problème il y a, au moindre non respect de cette règle, je ne répondrais plus rien et les chevaliers sacrées engagerons les hostilités avec le fautif, s'en suivra une exécution sur la place publique et nous mettrons évidement fin à notre collaboration.

Il regarda en direction de Telrar à ces mots avant de reprendre.

Arnold : Je veux qu'un groupe accompagné de l'un de vos chefs enquête dans les hauts quartiers, alors que l'autre groupe, accompagné de l'un de vos chef également pour des raisons plus qu'évidentes à ce point, ira enquêter dans les bas quartiers. Avant de développer plus en profondeur les détails de la mission, j'aimerais que vous formiez dès à présent deux groupes pour que je puisse avertir les autorités  de qui va ou, nous vous aurons à l’œil, vous êtes prévenues. Bien, quel chef ira enquêter avec son groupe dans les hauts quartiers et quel chef ira dans les bas quartiers avec sa propre équipe ?

Xena s’avança alors d'un pas avant que Néo ne puisse prendre la parole, enquêter aux taudis ? C'était parfait, Xena ne supportait réellement pas les Nobles, il fallait qu'elle saute sur cette occasion de s'éloigner des hauts quartiers.

Xena : Je veux bien me dévouer pour aller enquêter dans les bas quartiers. J'ai beaucoup voyagé dans ma vie, j'ai donc une bonne capacité d'adaptation pour passer inaperçue dans les bas quartiers et me fondre dans la masse.

Arnold : Bien, dans ce cas Néo vous serez assigné à l'équipe des hauts quartiers.

Xena : Très bien, qui veut venir avec moi ?

HRP :

Bien vous avez maintenant deux jours maximum pour vous décider dans quelle équipe vous irez enquêter. Xena ira enquêter dans les Taudis, aussi appelés les Bas quartiers, hors des nobles. Néo ira enquêter quand à lui dans les hauts quartiers, ceux qui ne se sont pas prononcés seront placer de force dans l'un des groupes et je ne veux pas la moindre plainte à ce sujet, les absents ont toujours tord. Pour placer votre personnage dans l'une des équipe je vous demande de faire une réponse RP, et non juste me donner le nom de votre personnage et son équipe. même si vous me rédigez deux lignes ce sera un effort apprécier si vous manquez d'inspiration. Une fois les deux équipes créées je lancerais les dernières explications via Arnold ainsi que HRP (Hors roleplay.) comme je le fais à présent et la mission démarrera officiellement, du moins sa première partie. Bon jeu !

Équipe des hauts quartiers :

- Néo (Meneur)

- Mwindo (Recrutement)

- Lamne

- Zaris

- Finley

- Kurtis

- Calcias

Équipe des bas quartiers :

- Xena (Meneuse)

- Edena (Recrutement)

- Signy

- Abina

- Erina

- Telrar

- Morgan

Personnes restantes à s’inscrire à l'un des deux groupes jusque Mercredi 25 au soir :

Personne, mais puisque Dizzy Valdi ne s'est pas manifesté de lui-même Morgan sera placé dans le groupe de Xena à qui il manquais au moins une personne pour équilibrer les équipes.

Le cas Mwindo et Edena :

Je vous enverrai un MP pour qu'on voie ensemble où et comment nous allons recruter vos personnages durant cette mission. Gardez en tête les règles de Ghysitia, pas de proches aka famille ou amis n'ont le droit d'être présent à Ghysitia en même temps que votre personnage, il n'y aura aucune exception.

PS : Je vais envoyer un MP à tout le monde pour prévenir de cette inscription à la team de leur choix.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 15480110


Dernière édition par Jevana le Mer 25 Mar 2020 - 20:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 431
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar 2020 - 22:29

Telrar : Vous étiez trop occupée avec des affaires internes, de plus, vous pensez que le groupe qui a commit l'attentat est lié à celui qui aurait potentiellement tué le créateur du projet, n'est-ce pas ? Cela paraîtrai logique que vous ayez pensé à nous dans ce cas, même si vous auriez pu nous contacter plus tôt.

https://www.youtube.com/watch?v=BPiLg5iVdy4

Les yeux de Signy s’écarquillèrent, alors qu’elle manqua de s’étouffer avec un morceau de pain. Rouge, elle toussa deux fois, reprenant son souffle, tout en regardant Telrar, comme si elle venait d’assister à la pire des bêtises d’un des mercenaires des mercenaires d’Esther. A quoi jouait-il !? Il ne pouvait pas être aussi obtus, il était impossible que le jeune homme ne se soit pas rendu compte que son comportement mettait en danger tout le monde !!

Instantanément, le cerveau de Signy marcha à pleine vitesse, alors qu’une perle de sueur coula de sa tempe. Ils avaient un problème. Elle devait trouver un moyen de le désamorcer, et très vite, si la stratège voulait garder sa tête sur les épaules, littéralement. Détourner l’attention ? Trop tard, Arnold avait déjà relevé le dédain. Ses mots allaient devoir être choisi avec soin pour ne pas risquer l’exécution publique.

L’idée lui vint de tenter un combat pour protéger leur allié, mais elle s’évanouit pratiquement à la seconde où elle était arrivée. Sir Arnold était un Manakete, une espèce connue pour être très puissante, tandis que Sir Kasyade semblait irradier d’une puissante magie de lumière. Un seul d’entre eux pouvait déjà gérer tous les mercenaires réunis, les deux à la fois, c’était de l’absurdité, à quel point ils étaient surclassés ! Tenter de fuir !? Même s’ils y parvenaient, ce dont elle doutait fortement, leur réputation serait à jamais ruinée !

Les alternatives s’enchaînèrent dans son esprit, instantanément balayées, et l’anxiété, ainsi que la peur de mourir grandissaient lentement mais sûrement.

https://www.youtube.com/watch?v=qU1ulhgkJaU

Soudain, tout s’apaisa, Xena s’inclina respectueusement pour présenter ses excuses au nom du groupe. Une femme aussi fière que la chef qui s’inclinait, c’eut un effet électrochoc sur la jeune stratège. C’était un vrai leader, elle le constata encore une fois. Et ce geste noble et coûteux apaisa ce qu’il restait de tension, ainsi que l’entièreté de celle que Signy ressentait. La stratège put ainsi finir son repas relativement dans le calme, bien que ses nerfs s’agitèrent de nouveau pour la nouvelle question de Telrar, même si largement moins.

Telrar…. Après réflexion, Signy se dit qu’elle devrait au moins retenter d’ouvrir la conversation avec lui. Après tout, il ne semblait pas être aussi impudent la première fois qu’ils avaient discuté, ainsi que la seule fois. Par la suite, la stratège avait clairement été repoussée par son caractère, mais il n’avait rien à voir. Peut-être avait-il juste besoin de parler à quelqu’un ? Même s’il considérerait très certainement Erina plus digne qu’elle-même pour l’écouter, il fallait tenter de nouveau le premier pas. Si bien qu’alors que le groupe attendait le sus-nommé ainsi que Sir Arnold, elle chercha de nouveau ce qu’elle pourrait dire précisément, pour éviter de le braquer.

Si bien qu’alors que le groupe se dirigeait vers le sanctuaire où se trouvait l’épée légendaire appelée Naegling, Signy adapta sa marche pour se mettre à côté de Telrar. Puis, craignant qu’il ne tente de changer son rythme pour remettre de la distance, la jeune rousse s’adressa à lui.

Signy : … Il existe un adage disant « la première impression est souvent trompeuse ». Pourtant, dans votre cas, j’aimerais croire que le Telrar auquel j’ai parlé pour la première fois était le vrai, et que vous êtes en ce moment dans une situation compliquée. En tant que stratège de notre groupe, je m’inquiète de comment se portent mes compagnons. Bien sûr, je suis peut-être loin d’être la première personne à qui vous voudriez parler de vos soucis mais ironiquement, parler à quelqu’un avec qui l’on a pas d’affinités peut se révéler bien plus utile que de s’adresser à quelqu’un dont nous nous sentons proche. Et vu que vous avez déjà posé ce même genre de question à Sir Arnold, j’anticipe votre remarque : J’aurais pu en effet vous proposer de vous prêter une oreille attentive bien plus tôt, je n’en suis pas spécialement fière, mais si vous avez un jour besoin de vider ce que vous avez sur le cœur et d’en parler à quelqu’un qui n’altérera pas son opinion de vous sur de simples paroles, eh bien j’essaierai de me libérer un moment pour vous écouter. Je vous laisse réfléchir sur ma proposition.

Puis, décidant qu’il fallait lui laisser le temps de macérer la réponse, Signy marcha normalement de nouveau, s’éloignant naturellement de Telrar.

https://www.youtube.com/watch?v=8d6nglHDOEA

La suite se passa plutôt vite, la stratège ne prêtant pas spécialement attention à la décoration du sanctuaire, même si elle nota que c’était esthétique et naturellement thématique. Par contre, l’épée lui fit se poser des questions. Ce n’était pas forcément l’image qu’elle pouvait avoir d’une arme « légendaire », au contraire, ce serait plutôt « tape-à-l’oeil ». Cependant, elle n’en fit aucune remarque et se contenta de confirmer que le groupe allait être divisé en deux. Naturellement, Même Signy, sans la moindre information, avait deviné que ça serait une bonne chose.

Pourtant alors qu’en temps normal, Signy aurait plutôt privilégié l’enquête aux hauts quartiers, ici, le fait que Xena puisse se retrouver sans magicien dans ses rangs pouvait s’avérer problématique…. Si bien qu’elle n’hésita pas longtemps et se dirigea vers sa chef.

Signy : Puisque, pour l’instant Néo a des notions de magie mais pas toi, Xena, je pense qu’il serait dangereux de risquer qu’aucun mage ne vienne avec v—Toi ! Toi… Hm, pardon ! Je disais donc que si ça ne dérange pas, j’irai moi aussi dans les taudis.

Signy *Pensées* : Et puis, je n’ai pas encore totalement confiance en ma capacité actuelle à me comprendre, et donc à agir efficacement, en présence de Néo, cet homme a un effet bizarre sur moi….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1258
Age : 29
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyLun 23 Mar 2020 - 22:57

Telrar : Je comprends la démarche de nous faire intervenir pour nous donner de la renommée... Cela fait déjà un petit moment que la milice de Gaïa s'est engagée pour soutenir le projet, pourquoi réagir aussi tard ?

Néo fronça les sourcils. A quel jeu jouait-il ? Encore une fois, Telrar risquait par ses actions de compromettre la survie du groupe…

Le chef des miliciens soupira. Il allait prendre la parole, mais, il ne savait pas encore exactement quoi pouvoir dire pour désamorcer la situation. Il fallait faire comprendre au premier ministre que les propos de leur allié n’étaient pas à prendre personnellement, mais, alors qu’il était en train de réfléchir, il vit Xena s’incliner devant lui.

Xena : Je vous prie d'excuser le comportement de Telrar ici présent, c'est normalement quelqu'un qui a du mal à s'ouvrir aux autres et ne semble ne pas leur faire confiance, je m'assurerais que ça ne se reproduise plus. Moi, ou même Néo, encore une fois je vous présente mes plus plates excuses au nom des mercenaires de Gaïa tout entier.

Néo, pensée : Bravo, Xena !

Il savait que ce geste lui coûtait, mais ainsi elle venait de faire écran à la bêtise de Telrar. Néo s’inclina à son tour.

Néo : Veuillez accepter nos plus sincères excuses pour ce contre-temps. Nous veillerons à ce que ce genre de chose ne soit pas réitérée à l’avenir.

Néo, pensée : Je crains que Telrar ne se méfie d’Arnold… Et ce serait logique, après ce qui s’est passé avec Arsenus. Mais, il ne se rend pas compte que c’est aussi le cas pour la plupart d’entre nous ! Il demeure malgré tout notre employeur, et en dépit de notre méfiance, nous devons faire profil bas, pour le bien de notre mission. Je devrais peut-être m’entretenir avec Telrar…



Traversant la cathédrale, le groupe fut conduit jusqu’à la relique sacrée, Nægling. Une arme magnifique, pensa Néo, elle lui semblait même trop belle et fragile pour être utilisée comme une arme. On aurait davantage dit une œuvre d’art. Cependant, malgré son affinité modérée à la magie, Néo sentait bien émaner d’elle une aura d’une puissance incommensurable…

Néo : Nægling… L’épée purificatrice…



Enfin Arnold présenta au groupe le choix qui s’offrait désormais aux mercenaires.

Arnold : Bien, quel chef ira enquêter avec son groupe dans les hauts quartiers et quel chef ira dans les bas quartiers avec sa propre équipe ?

Xena s’avança alors d'un pas avant que Néo ne puisse prendre la parole, enquêter aux taudis ? C'était parfait, Xena ne supportait réellement pas les Nobles, il fallait qu'elle saute sur cette occasion de s'éloigner des hauts quartiers.

Xena : Je veux bien me dévouer pour aller enquêter dans les bas quartiers. J'ai beaucoup voyagé dans ma vie, j'ai donc une bonne capacité d'adaptation pour passer inaperçue dans les bas quartiers et me fondre dans la masse.

Arnold : Bien, dans ce cas Néo vous serez assigné à l'équipe des hauts quartiers.

Néo : J’allais justement me proposer pour y aller.

Il s’inclina brièvement devant Arnold.

Néo : Je suis honoré de pouvoir mettre mes compétences et celles de mes hommes au service de votre enquête.

Il échangea un bref regard avec Xena. Il se doutait bien qu’elle aurait été réticente à se rendre dans les hauts quartiers si le choix lui est donné. Néo savait que Xena prenait sur elle pour surmonter son dégoût envers la noblesse, pour le bien de la mission. Il ne pouvait pas le lui dire alors, mais il adressa un sourire franc à sa collègue, gageant à cette dernière qu’elle pourrait compter sur lui pour mener à bien l’enquête dans la partie noble de Ghysitia.

Xena vit le sourire que Néo lui adressa et lui rendit alors un sourire sincère comprenant de ce dont il s’agissait puis finit par hocher la tête. Elle se doutait bien que Néo était quelqu'un de très capable et c'est aussi pour cela qu'elle pouvait se diriger vers le choix des taudis, l'esprit tranquille. En tout cas, elle lui rendrait la pareille tôt ou tard si un scénario similaire venait à arriver.

Enfin, Xena et Néo se tournèrent tous deux vers les autres mercenaires.

Xena : Très bien, qui veut venir avec moi ?

Néo : Vous avez compris, Xena se rend aux taudis tandis que j’irai enquêter dans les hauts quartiers. Qui souhaite faire partie de mon équipe ?

Les deux chefs de la Milice attendirent alors, patiemment, que chacun des mercenaires fasse son propre choix. Il était important que ce choix vienne d’eux-même, et ne soit pas imposé par leurs chefs, d’autant plus dans un contexte tendu où une simple erreur pouvait faire rouler une tête…

Abina hésita un instant, puis s’avança vers Néo et Xena.

Néo : Tu as fait ton choix, Abina ?

Abina : Oui. Je pense que je préférerais me rendre… dans les bas quartiers, avec Xena.

Xena : Contente de pouvoir compter sur toi Abina. Je t'avoue que j'étais curieuse de voir ce dont tu était capable. Si jamais nous avons un combat imprévu, au vu de la mauvaise réputation des bas quartiers, je pourrais voir à quel point tes danses sont revigorantes au combat. Je ne me suis jamais battue aux cotés de danseuses par le passé et je n'en ai jamais affrontée non plus, ce sera une bonne expérience.

Abina : Moi aussi, je suis contente, ce sera ma première mission en tant que mercenaire de Gaïa ! J’espère que je serai à la hauteur, Xena.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Hyrule10Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 12348510Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunashy

Zunashy

Masculin Nombre de messages : 2120
Age : 25
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 10/01/2011
Fire Emblem favori : Three Houses

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyMar 24 Mar 2020 - 2:04

Telrar s'était préparé mentalement pour une décharge, cela n'eu pas loupé. Mais le garçon réussi étonnamment à garder son calme.
Il se contenta de hausser les épaules en comprenant les ressentis de son interlocuteur, ce qui fut logique. Cela ne changea aucunement son vis à vis avec lui, il continua de se méfier de lui même après tout ces révélations et son avancée sur sa quête personnelle.

Comment est-ce qu'Orison et son père purent supporter un être aussi désagréable ? Peut être que la noblesse poussait à avoir ce trait de caractère, Telrar chassa vite ces idées négatives de son esprit avant de refaire une action maladroite, même si son mépris envers la noblesse n'alla pas cesser d'augmenter.

Telrar se contenta de suivre bêtement le groupe sans faire attention au moindre décors, plutôt occupé à réfléchir sur les relations qu'avaient Orison et Hélior avec ce royaume. Cela lui fit bouillir le crâne, il finit par se résoudre et jurer de ne plus rien dire sans qu'on lui demande son avis ou si cela concerne sa mission personnelle sans que ça n'impacte les autres. Tout cela dura jusqu'à ce qu'une voix ne le tire de ces réflexions inutiles.

"… Il existe un adage disant « la première impression est souvent trompeuse ». Pourtant, dans votre cas, j’aimerais croire que le Telrar auquel j’ai parlé pour la première fois était le vrai, et que vous êtes en ce moment dans une situation compliquée. En tant que stratège de notre groupe, je m’inquiète de comment se portent mes compagnons. Bien sûr, je suis peut-être loin d’être la première personne à qui vous voudriez parler de vos soucis mais ironiquement, parler à quelqu’un avec qui l’on a pas d’affinités peut se révéler bien plus utile que de s’adresser à quelqu’un dont nous nous sentons proche. Et vu que vous avez déjà posé ce même genre de question à Sir Arnold, j’anticipe votre remarque : J’aurais pu en effet vous proposer de vous prêter une oreille attentive bien plus tôt, je n’en suis pas spécialement fière, mais si vous avez un jour besoin de vider ce que vous avez sur le cœur et d’en parler à quelqu’un qui n’altérera pas son opinion de vous sur de simples paroles, eh bien j’essaierai de me libérer un moment pour vous écouter. Je vous laisse réfléchir sur ma proposition." Se prononça Signy, assez fortement pour qu'il puisse l'entendre, pensant au départ qu'elle s'adressa à quelqu'un d'autre.

Il esquissa un sourire ironique. Depuis quand on se soucie de lui ?
Les premières pensées du garçon furent "Cette personne à qui je pourrais à la fois parler, me confier, et défier, est partie il y a quelques jours ", mais il soupira du nez en regardant Signy qui avait l'air plus sérieuse que prévu. Elle accéléra le pas avant même qu'il ne puisse répondre, il haussa les épaules. "Ca va, sois tranquille, je ne perturberais plus le bon fonctionnement du groupe." Pesta-t-il.

Telrar retourna alors dans ces réflexions instinctives et maladives, ne faisant absolument pas à la décoration ni à ce qu'il se passait.
Il secoua alors la tête, pile au bon moment où un choix de groupe s'imposa.

"J'aimerais que vous formiez dès à présent deux groupes pour que je puisse avertir les autorités  de qui va ou, nous vous aurons à l’œil, vous êtes prévenues. Bien, quel chef ira enquêter avec son groupe dans les hauts quartiers et quel chef ira dans les bas quartiers avec sa propre équipe ?" Questionna Arnold tout en prononçant son avertissement.

"Quelle jolie notion de collaboration dites donc." Pensa-t-il, mais le bougre ne voulu pas attirer plus l'attention que ça et se retint de le dire, serrant le poing sous son manteau et fronçant les sourcil d'un air énervé avant de se raviser et de reprendre son calme.

Travailler avec Néo, avec qu'il a eu déjà des différents, ou alors Xena, qui savait à propos de sa marque et vice versa.
Le jeune garçon regarda les deux chefs d'un air hésitant, en réalité tétanisé par le fait d'être accepté par aucun des deux, il haussa les épaules et commença à se mettre doucement du côté de Xena sans prononcer un mot.

En réalité Telrar se souvint d'autre chose, Orison eu un moment évoqué des adresses travaillant avec lui absolument partout. Cela pouvait donner un prétexte supplémentaire pour ne pas supporter le noble une seconde de plus. Même si les retrouver sera mission impossible.
Il ferma les yeux quelques secondes avant de prononcer sa décision.

"Je veux bien enquêter dehors." fit avant de partir en retrait, baisser la tête et de dire autre chose à voix basse pour que seul le groupe ne l'entende "J'ai compris la leçon, ce n'est pas la peine de m'envoyer quelqu'un pour me la faire." finit-il alors avant de patienter dans son coin.

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Zuna_510
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix

Phoenix

Féminin Nombre de messages : 169
Age : 24
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 04/07/2016
Fire Emblem favori : Echoes : Shadows of Valentia

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 EmptyMar 24 Mar 2020 - 4:37

Erina se rendit jusqu'au temple avec les autres mercenaires, heureuse de constater que personne n'avait été décapité entre temps... L'épée Nægling était encore plus impressionnante que tout ce qu'elle avait pu imaginer. Une puissante incommensurable se dégageait de sa lame scintillante. Jamais dans sa vie elle n'aurait cru avoir le privilège d'admirer quelque chose d'aussi précieux. Cependant, ce "gage d'amitié" ne suffirait pas à lui faire baisser sa garde.

Arnold profita de cet instant pour leur expliquer en quoi consistait la première partie de leur mission. Ils allaient devoir enquêter à la recherche d'indices dans différents endroits afin de découvrir les auteurs de ce crime. Cependant, les règles étaient très claires : ils ne devaient se séparer de leurs meneurs sous aucun prétexte. Si ils le faisaient, c'était ni plus ni moins la mort qui les attendait. La jeune femme trouvait ces méthodes trop radicales. Étaient t-ils des mercenaires ou des prisonniers ? Visiblement, le première ministre n'avait aucune confiance en eux. Lorsqu'elle surprit le regard de ce dernier se poser sur Telrar au moment ou il prononça le mot "exécution", elle prit une profonde inspiration et serra le poing. "Je ne te laisserai même pas l'approcher, serpent..." songea t-elle. Le simple fait que cet homme veuille faire du mal à son compagnon suffisait à le rendre détestable à ses yeux.

Ils étaient visiblement forcés de scinder leur groupe en deux afin faire des recherches à la fois dans les hauts et les bas quartiers de la ville. L'idée de se séparer d'une partie de ses camarades ne plaisait guère à Erina, mais le choix ne fut pas difficile à faire pour elle. Elle suivrait Telrar pour garder un œil sur lui. De puis, elle se sentait plus à l'aise avec Xena. Elle avait rapidement développé une certaine sympathie pour la jeune femme, chose qui était assez rare pour le souligner.

- Je t’accompagne dans les bas quartiers, fit t-elle en se rapprochant de la meneuse. Merci pour ton intervention à l'Église... Ajouta t-elle plus bas, pour qu'elle seule puisse l'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Chapitre 2: Princesse en danger !   Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 2: Princesse en danger !
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» [Romans] Desert of Danger
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: