Communauté Fire Emblem
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Communauté Fire EmblemConnexion

Forum de partage
et d'entraide


Chapitre 2: Princesse en danger !

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Tandis que Kurtis attendait naïvement la suite des opérations, cherchant le bon moment pour poser les questions qu'il souhaitait poser à Lamne, on vint se diriger vers lui. C'était Signy :

- Kurtis, voulez-vous bien me suivre rapidement s’il vous plait ? J’aimerais juste confirmer une hypothèse, et je pense que vous êtes le plus à même de la confirmer ou l’infirmer, expliqua t-elle alors.

Bien sûr, cela ne dérangeait pas Kurtis d'aider sa camarade alors il hocha simplement la tête en guise d'acceptation. Seulement, la jeune stratège, qui n'avait pas du remarquer son hochement de tête, sûrement trop timide pour être visible, lui saisit la manche afin de le tirer ailleurs. À ce moment précis, Kurtis sentit que quelque chose ne tournait pas rond et qu'il devait commencer à craindre pour ses affaires ou même sa vie :

- Voilà, je vous ai attiré à l’écart par égard pour vous. Je vais maintenant vous le demander directement : Y a-t-il des éléments de la mission que vous ne comprenez pas ou pensez-vous manquer des informations ?

Normalement, Kurtis aurait répondu positivement mais il ne connaissait pas suffisamment la femme face à lui pour lui révéler quoi que ce soit, de plus, elle l'avait tirer à part et si altercation il y avait, ce serait parole contre parole et tout le monde sait qu'un chaman est plus dispensable qu'un stratège. Au lieu de répondre, craignant que ces paroles ne soient altérés, il maintint son regard vide, en direction de la stratège :

- Une carotte non-préparée, ce ne pouvait être qu’une tentative de soudoiement de Lamne, surtout qu’elle a atterrit dans ses pattes. Vous vouliez lui demander quelque chose, mais après vous avez essayé de demander à Sir Arnold pendant le repas, obtenant la réponse que nous savons tous deux. Pourtant vous n’avez pas tenté de reposer la question malgré le fait qu’il vous aie invité à le faire devant nous, donc soit c’était une question personnelle, soit quelque chose que vous ne vouliez pas admettre devant vos compagnons. Pourtant, après, vous avez recommencé à montrer de l’attention à Lamne, qui est un homme simple, il ne vous aurait pas jugé, d’où votre tentative. Pourtant, lier Lamne et sir Arnold n’est pas évident, sauf en parlant de la mission. Mais pour demander à Lamne, il fallait que ce ne soit pas quelque chose de trop compliqué. Après tout, il a du mal avec les concepts Beorcs et il n’a aucune raison de savoir quoi que ce soit de particulier sur Ghysitia. Ai-je raison de penser, du coup, que vous avez manqué partie ou l’intégralité du sujet de notre mission et que donc vous tentez d’en savoir plus ?, continua alors la stratège.

Elle semblait avoir remarquer tout les éléments essentiels et pourtant les questions qu'il souhaitait poser à Arnold ainsi qu'à Lamne n'avait aucun rapport. D'un côté, il souhaitait débusquer des réseaux de mages locaux afin de remonter à la source de tout ces problèmes et de l'autre, il souhaitait juste connaître les divers informations sur la mission qu'ils exécutaient afin de pouvoir au mieux se rendre utile. Seulement voilà, Kurtis garda encore une fois le silence à cause du personnage ô combien énigmatique et potentiellement dangereux qui se tenait devant lui :

- Ecoutez… Si j’ai raison, il est inutile d’essayer d’être discret, tôt ou tard vos collègues se rendront bien compte que vous ne comprenez pas ce que vous faites, ce qui sera d’autant plus dangereux car non seulement, vous serez jugés comme vous le craignez probablement de ne pas avoir toutes les informations mais en plus, vous allez décevoir bien plus que si vous auriez admis plus tôt manquer d’informations car une fierté que l’on est incapable de mettre de côté n’est jamais une bonne chose, jamais. Dans l’hypothèse bien évidemment que j’ai raison. Dans ce cas, parlez-en à Néo directement, ce sera plus honnête. Et si j’ai tord et que quelque chose d’autre vous pose question, en ce cas je vous invite aussi à en parler à Néo, avec qui vous serez prochainement, fini alors Signy.

Kurtis remarqua finalement qu'il se tenait depuis tout ce temps dans l'erreur. Signy n'avait peut-être pas de mauvaises intentions finalement et ses conseils étaient juste, quand bien même il risquait de gêner Néo dans le processus. Seulement, quand il voulut parler, il venait de remarquer que Signy était déjà partie. Heureusement, tout de même, il pu entendre la fin des "ordres" que donnait Arnold à ses camarades et chefs. Alors, quand on lui demanda de se prononcer, il déclara :

- J'imagine que c'est mieux qu'on aille dans la salle du trône ; la caserne des chevaliers sacrés et dans les rues des hauts quartiers parce qu'honnêtement, Kas... Enfin le pape à l'air trop sympathique pour être coupable et puis, c'est lui qui est le mieux placé pour y enquêter donc s'il n'a rien signaler, c'est peut-être qu'il n'y a rien...

Après ces quelques paroles, il s'arrêta brièvement avant d'inspirer et de demander à Néo :

- Au fait, j'ai raté le briefing de la mission du coup, est-ce que vous pourriez m'expliquer ce que nous faisons ici ?

Il se retourna alors brièvement avant même que Néo n'ai le temps de répondre afin d'adresser un sourire victorieux à Signy suivit d'un timide "merci" que lui seul pouvait entendre...

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Signy prit la parole : "… Vous savez Telrar, la base d’une discussion, c’est que nul avis n’est inutile. Même une réflexion provenant de quelqu’un de simplet, et vu l’état dans lequel vous semblez être, je me dois de préciser que je ne le pense PAS de vous, peut amener à une nouvelle idée. De même qu’un échec dont on analyse les conséquences pourrait être un réussite révolutionnaire. Ne vous attardez pas sur vos erreurs, essayez plutôt d’avancer. "

Cela lui fit penser aux mots d'Orison, il soupira puis finit par hausser les épaules, pas le temps de déprimer ou de se poser des milliards de questions, car le temps était compté.
Il fronça les sourcil et prit avec sérieux ce que dit Signy, changeant son attitude du tout au tout et concentra toute son attention dans les prochains mots de son interlocuteur.

"Et pour ce qui est de vos réflexions « irréfléchies »… Nous sommes deux à être irréfléchis du coup puisque j’en étais venu aux mêmes conclusions que vous. Cependant, je pense que vous avez oublié un élément, ce qui peut arriver à tous. Nous sommes contraints d’assister à la messe du soir, par respect pour la religion Ghysitienne. Je doute que nous puissions enquêter le soir."

Effectivement, ce détail eu échappé au mercenaire qui fut à ce moment là trop occupé à lancer une mauvaise remarque au ministre.

"C'est vrai. Je rejoins totalement ton avis, dans ce cas, quel ordre de passage recommande-tu ensuite ?" Acquiesça-t-il.

"En revanche, ce qu’il est possible de faire, selon moi, serait de fouiller la taverne au petit matin. Ainsi, si une réunion nocturne aura lieu, nous avons la possibilité de les prendre sur le fait et de les interroger. Et s’ils ont fait une réunion le soir même, ils n’auront pas le temps de nettoyer toutes les preuves méticuleusement, augmentant nos chances d’obtenir des informations utiles."

En effet, cette opération pouvait aussi fonctionner, Telrar ne pouvait rien faire d'autre qu'exprimer en accord, ayant travaillé dans les tavernes.

"Et des trois autres lieux, je pense que la rue est peut-être l’endroit le moins intéressant à fouiller. C’est, par essence, un lieu de passage, à la vue de tous. Agir discrètement pour notre groupe mystère s’avérera compliqué en pleine rue, alors qu’au marché noir, il ne serait pas suspect de voir des personnes chuchoter entre eux, des propriétés passer de main en main… Et pour le cimetière, le fait qu’il soit un lieu où les gens ne se rendent pas souvent en fait pour le coup un potentiel quartier général pour cette résistance, d’autant plus si certaines choses sont dissimulées par magie, l’attentat prouvant que nos adversaires sont un minimum doués dans ce domaine."

Telrar ferma les yeux et haussa les mains, signe d’acquiescement évident.

"Donc pour ma part, je pense que cet après-midi, nous devrions aller au cimetière, puis demain matin à la taverne pour finalement demain après midi aller au marché noir. Cependant, il serait plus prudent de garder en suspens la taverne et le marché noir en fonction des informations éventuelles que nous aurions eu au cimetière."

Le bougre réfléchit mais ne mit pas longtemps avant de donner sa réponse.

"Nous sommes sur la même longueur d'onde, j'en suis." Dit il avec un froid sérieux.

Il se tourna vers Erina "Qu'en penses-tu ? C'est moins risqué pour vous, je resterai avec toi le plus possible peu importe la décision qui sera prise."

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Zuna_510

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Zaris pose son regard sur le chaman avant de lui répondre :

Zaris : On enquête sur un groupe nommer la Résistance qui ont tenter, récemment, d'assassiner la princesse. Évitez de rater les briefing à l'avenir.

Le combattant profite d'avoir couper la parole pour enchaîner avec son avis.

Zaris : Je suis d'accord pour fouiller la salle du trône et la caserne des chevaliers sacrés. Cependant je serais plus d'avis d'aller voir l'église à la place des rues. Je doute que l'on puisse trouver quelque chose d’intéressant dans les rues, ce n'est pas l'endroit rêver pour faire des choses discrètement.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Kurtis : Au fait, j'ai raté le briefing de la mission du coup, est-ce que vous pourriez m'expliquer ce que nous faisons ici ?

Néo tourna la tête vers Kurtis, en fronçant les sourcils. Il était sérieux ? Ce n’était pas vraiment le moment de plaisanter.

Néo : C’est vrai, Kurtis ? Je ne comprends pas, pourquoi as-tu attendu aussi longtemps avant de le demander ? Tu ne peux pas rester ignorant de la mission qui nous incombe, alors même que nous avons déjà débuté les préparatifs, et que nous nous trouvons dans un endroit particulièrement dangereux à plusieurs égards !

Il ferma les yeux un instant, réfléchissant à comment il pourrait au mieux résumer la situation pour Kurtis. Puis il les rouvrit, et commença à lui expliquer.

Néo : Nous avons reçu une demande urgente de la nation de Ghisytia. Un attentat a eu lieu contre la princesse, mais heureusement elle s’en est sortie indemne. Le premier ministre Arnold nous a tous fait venir ici pour mener l’enquête. Ce pays, peuplé de diverses races, mais gouverné par les Hérons, est régi par des lois très strictes. Une attitude raciste, ou encore anti-cléricale, une insulte envers la famille royale, un simple mot de travers, tout cela peut conduire à une exécution ! Il est vital que tu saches que, à tout moment, tu peux mourir, si tu commets une seule erreur, Kurtis !

Il regarda à ce moment précis le shaman droit dans les yeux, pour bien être sûr que le message était passé. Puis il continua :

Néo : Désormais nous allons débuter l’enquête. Nous nous sommes scindés en deux, et notre groupe ira enquêter dans les hauts quartiers, tandis que celui de Xena ira dans les taudis. Nous avons un jour et demi à deux jours, grand maximum, pour visiter un lieu chaque demi-journée. Nous devons choisir entre quatre lieux à visiter : la salle du trône, l’église, les rues et la caserne des veilleurs.

Il regarda alors l’ensemble de ses compagnons.

Néo : Puisque nous devrons rester une demi-journée par lieu, afin d’être sûr de ne pas y rater d’indice, vous vous doutez bien que deux jours seront nécessaires si on veut les fouiller tous les quatre. Seulement, rappelez-vous ce qu’a dit Arnold, si nous parvenons à terminer l’enquête en seulement un jour et demi, comme l’a promis Xena, alors nous aurons droit à une récompense hors norme. Mais cela signifie que nous renonçons de fait à visiter l’un des quatre lieux… Il faudra donc que nous soyons à la fois efficaces et perspicaces dans nos investigations. Et, de fait, le choix des lieux à visiter est absolument capital.

Il s’arrêta là, estimant avoir été suffisamment clair. Le chef des mercenaires avait déjà son propre avis sur les lieux à visiter, mais, il ne souhaitait pas que son opinion guide celle des autres au dépend de leurs avis, aussi il la tut. Il préféra écouter, un à un, ses différents compagnons exprimer leurs opinions sur la question des lieux à visiter.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 E743317b725c3909444b1a12ea851cad

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Calcias hocha doucement la tête aux paroles de Zaris et Néo, tout en lançant un regard compatissant à Kurtis. C'était peut-être un peu dur... Au moins, il était au courant, à présent, et c'était ce qui comptait.

Ceci dit, il réfléchit bien aux différents endroits où ils devaient se rendre. La récompense spéciale du Ministre ? Cela lui était bien égal. Il souhaitait terminer cette mission rapidement, pour pouvoir être le plus vite possible loin d'ici.
Le pays dans le chaos ? Ce n'était pas souhaitable non plus. Bien que ce continent était envahi, il y avait tout de même des innocents également sur celui-ci, malgré ses caractéristiques, mais il ne changerait rien à celles-ci. Pour ces raisons... Il fallait qu'ils en terminent au plus tôt.
Et quels seraient les lieux optimaux pour ça ? Il avait écouté Kurtis et Zaris, et pris en compte leurs avis.

Calcias : Je suis d'accord avec vous. On ne pourra pas couper à la salle du trône, même si on le souhaitait. L'attaque à eu lieu là-bas, après tout. Je pense que ce sera le lieu le plus important à fouiller en priorité, malgré son état. De la même manière, la caserne est reliée directement à celle-ci et l'intrus est venu de là-bas apparemment, il va falloir vérifier cela. Quant à l'église et les rues...

Il réfléchit quelques instants. Les rues pouvaient receler quelques informations via la populace, en effet.
L'église également, étant assez proche du château. Le pape avait l'air trop sympathique pour être suspect, selon Kurtis, bien que Calcias ne voyait pas en quoi. Sans compter que c'était leurs méthodes, de se montrer sympathique.

Calcias : ... Je pense que l'église sera un meilleur endroit à examiner. Elle est plutôt proche du château, peut-être a-t-elle quelques secrets à dévoiler ?

... "Et qu'il y aura beaucoup moins de monde que dans les rues", se disait-il. Non seulement il souhaitait éviter ces rues à tout prix si c'était possible, mais aussi, son vagabondage précédent dans le village au loup lui avait apprit que chercher des informations dans des endroits imprécis était inutile.
Ils avaient la chance d'avoir des lieux spécifiques à fouiller, autant en profiter.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Les groupes étaient faits. Restait maintenant à déterminer quel lieux ils allaient visiter en premier. D'après ce que venaient de décider Xena et Arnold à propos de leurs délais, ils n'avaient pas une seconde à perdre. Erina étudia les noms des quatre lieux qui leur étaient proposés. Aucun d'entre eux ne lui inspirait confiance... Il n'y avait pourtant rien d'étonnant. Les bas quartiers n'allaient certainement pas être une promenade de santé et il y avait fort à parier qu'ils y rencontreraient quelques difficultés.

Leur meneuse attendait d'eux qu'ils fassent un choix. Par quel endroit serait t-il plus pertinent de commencer ? A première vue, le cimetière lui semblait être l'option la moins intéressante des quatre. Il y avait peu de chances qu'ils y trouvent autre chose que des pierres tombales et l'idée de fouiller près de sépultures ne lui plaisait guère. Quand aux ruelles, mieux valait les garder pour plus tard. Ils devaient aller dans un endroit ou se trouvaient beaucoup de personnes susceptibles de leur donner des informations. Le marché noir était une possibilité, mais elle se demandait si le bar n'était pas la meilleure option. Signy et Telrar, eux, semblaient vouloir commencer le cimetière. D'après eux, cet endroit désert était susceptible de cacher quelques indices. C'était un point de vue intéressant, à condition qu'ils aient de bonnes facultés de détection. Pour sa part, fouiller n'était pas vraiment son fort. Elle avait seulement un bon instinct et un sens de l'odorat développé, de par ses origines Laguz.  

- Qu'en penses-tu ? C'est moins risqué pour vous, je resterai avec toi le plus possible peu importe la décision qui sera prise.Lui dit Telrar.

Erina acquiesça. Elle ne voulait pas qu'il s'inquiète à son sujet... Leur mission était plus importante que les risques qu'elle pouvait prendre. Elle s'était beaucoup entraînée ces derniers jours et elle avait confiance en ses capacités pour ne pas reproduire la même erreur que la dernière fois. Cependant, savoir Telrar à ses cotés la rassurait. Surtout si elle devait se rendre dans un bar nommé "le Ragnard Pervers." Au moins, le nom de cet endroit annonçait directement à quoi s'attendre.

- Très bien, répondit t-elle, j'avais pensé visiter le cimetière après avoir obtenu quelques informations dans des endroits plus animés mais votre raisonnement se tient. J'espère que nous y trouverons rapidement de quoi faire avancer l'enquête.

Dernière édition par Phoenix le Jeu 26 Mar 2020 - 20:16, édité 4 fois

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Alors que Xena les observait en silence, plusieurs mercenaires donnèrent leur avis sur les lieux à visiter dans les taudis. Abina se gratta le menton. Ces choix, ils semblaient logiques, mais, quelque chose la gênait dans ce que disait Telrar et Signy. Car, si le groupe suivait ces trois choix, et, en admettant qu’il réussisse à terminer l’enquête en un jour et demi, alors ils n’auraient pas visité les rues de la ville. Or c’était justement l’endroit où Abina voulait se rendre…

Abina : Xena, je peux donner mon avis ?

Xena : Bien sûr. On est là pour ça.

Abina : Il y a un lieu où j’aimerais me rendre. Mais, pas tant pour les besoins de l’enquête…

Xena : Que veux-tu dire ?

Abina : Eh bien, si j’ai rejoint ton groupe dans les taudis, Xena, au lieu de me rendre dans les hauts quartiers avec Néo, c’était surtout parce que… J’ai envie de rencontrer les personnes qui y vivent.

Abina se rappela, en son for intérieur, de l’époque où elle-même errait dans les rues de Hatméhit, sans le sou. Elle avait pu garder la tête haute, grâce à la solidarité extraordinaire des petites gens. Une simple danse sacrée pour leur redonner la force de travailler, dans ce monde cruel, et en retour elle était logée, ou nourrie. Elle ne se sentait pas pour autant mal à l’aise avec les nobles, comme Xena, puisqu’elle avait aussi côtoyé des hommes puissants dans sa vie, mais elle appréciait bien plus les rapports chaleureux qu’elle pouvait entretenir avec les gens simples.

Abina : Je sais que ça peut paraître égoïste de ma part, mais j’aimerais beaucoup profité de cette mission pour découvrir le bas-peuple, qui vit dans les taudis. Pouvoir échanger avec eux… Et, il est clair que c’est dans les rues que nous rencontrerions le plus de personnes… disons honnêtes ! Mais, ne te fourvoie pas, Xena, je ne place pas non plus mes désirs personnels devant la mission ! Je sais que l’enquête doit demeurer notre priorité !

Xena : Je comprends. Et donc, selon toi, quels seraient les lieux intéressants à visiter, pour l’enquête ?

Abina : Eh bien… Pour moi, il me semble évident que nous avons intérêt à nous rendre dans le marché noir, ou la taverne. Peut-être plus encore le marché noir, mais la taverne aussi. Ce n’est pas que ces deux endroits me tentent, bien au contraire, je n’aimerais pas trop m’y rendre, mais… il faut être lucide, c’est là-bas que nous avons le plus de chance de rencontrer des criminels. Et donc, peut-être, des hommes qui ont rejoint la résistance… Possiblement. Dans le cimetière, ou les rues, en revanche, je ne vois pas trop quel indice nous pourrions obtenir, quoique nous pourrions toujours trouver d’éventuels témoins…

Elle réfléchit un instant.

Abina : Voilà. Je ne sais pas par où il vaut mieux commencer, mais, j’estime qu’il vaudrait mieux nous rendre à la taverne et au marché noir. Et, j’aimerais personnellement me rendre dans les rues, mais si cela devait ne pas se faire, je saurais m’y résigner. Je ne sais pas trop si les rues ou le cimetière seraient intéressants pour notre enquête, quoique, peut-être que dans les rues nous aurions plus de chance d’obtenir un renseignement, vu que nous rencontrerions davantage de monde. Mais, je ne veux pas que vous pensiez que j’influence votre choix parce que j’aimerais me rendre dans les rues pour mon désir personnel ! En tout cas, pour moi, il vaudrait mieux d’abord allers au marché noir, puis à la taverne, même si je n’aimerais pas trop me rende dans ce genre d’endroit…

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 E743317b725c3909444b1a12ea851cad

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
La stratège se gratta le menton, l’air songeuse. Erina et Abina s’accordaient toutes deux à dire que fouiller d’abord le marché noir et la Taverne était le moyen le plus sécuritaire, bien qu’Erina n’opposa rien de spécial à la réflexion globale. Cependant, même si le choix d’Abina était clairement biaisé pour qu’elle puisse visiter les rues, Signy ne pouvait nier le fait que commencer par le Cimetière n’était pas forcément une si bonne idée que ça, même en admettant qu’il soit effectivement le possible quartier général.

Signy : Hm… Il serait peut-être profitable d’agir dans l’ordre, en effet. Commencer par le Cimetière comporte une grande quantité de risque. Peut-être serait-il plus prudent de chercher d’abord des informations dans les lieux les plus évidents plutôt que se lancer dans le plus risqué. Ca nous laisse une marge de manœuvre plus sécuritaire pour trancher entre les rues et le cimetière, puisque nous sommes visiblement tous d’accord pour le marché noir et la taverne.

En revanche Abina, je me dois d’être sincère avec vous. Si, à l’issue de notre enquête des prochaines 24 heures, il y a plus de raisons pour aller au cimetière que dans les rues, nous n’irons pas dans les rues. Et même si j’essaierai d’être impartiale dans l’analyse des éléments que nous trouverons, pour l’instant, je vois plus de raisons d’aller au cimetière que dans les rues des Taudis. Je peux bien évidemment me tromper, comme il a été révélé tout à l’heure. Mais au cas où, vous feriez mieux de vous préparer à ne pas y aller pendant cette mission.

Donc finalement, je pense que nous devrions plutôt commencer par le marché noir, au moins pour assurer nos arrières. Il ne faut pas que nous privions les autres de la récompense supplémentaire par excès d’orgueil.

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Les manteaux qu'ils leur avaient donné étaient efficaces. Morgan fut ravi d'apprendre qu'il lui était offert. Il aurait rendu le sien à regret dans le cas contraire.

Les révélations que leur fit le pape au cours du repas valaient leur pesant d'or, même pour lui qui n'avait pas tous les détails sur l'histoire et l'ambition de leur groupe. Leur raison d'être semblait tout à coup devenue tangible et l'ambition était impressionnante. Était-ce réellement un objectif réalisable avant la fin de leur vie ?
Il espérait se voir avancer avec eux sur ce chemin pour appréhender au fur et à mesure la résolution d'une telle entreprise. S'ils y arrivaient, réduiraient-ils le nuage méphitique progressivement ou le feraient-ils entièrement disparaître ?
Bien qu'il soit trop mal informé à ce sujet pour se hasarder à des hypothèses, la deuxième lui semblait vraiment trop miraculeuse.

Quand Telrar commit son impair, il faillit déplacer une main en direction d'une arme, prêt à s'en servir si la situation dégénérait. Il réussit à se retenir et bien lui en prit car au final les choses se résolurent diplomatiquement et la situation n'avait pas besoin d'un geste pouvant être mal interprété. Mais même si l'alerte avait été chaude, il n'arrivait pas à lui en vouloir. Il se souvenait s'être montré lui-même bien plus irrespectueux par le passé. Tant qu'ils gardaient la vie et la mission, ils avaient une chance de rattraper ce genre d'erreurs.

Quand les groupes se constituèrent, il ne montra aucune préférence pour l'un ou l'autre. Il irait dans celui qui les arrangerait le plus, peu lui importait. De toute façon, il se sentait plus compétent pour l'action que pour l'investigation. Quant aux lieux à visiter, l'enjeu placé sur les résultats lui mettait la pression et parasitait sa réflexion.
Il parvint néanmoins à une hiérarchisation des possibilités. Est-ce qu'elle se révélerait conforme à la réalité, ça restait à vérifier...

Il se dirigea vers Xena.
"Je penche pour le bar et le marché noir, enfin si ça vous semble pertinent..."

Dernière édition par Dizzy Valdi le Ven 27 Mar 2020 - 10:52, édité 1 fois

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Pov de Lamne.

En dépit du fait que je reste à proximité de Nez-Haut, mes oreilles ne peuvent s'empêcher de tourner en direction de Signe Ici et Tetris après que ce dernier ait été emmené à l'écart. J'ai bien entendu mon nom, là ?... Stoïque, je n'émets cependant rien d'autre qu'un regard en coin, et me détourne rapidement. Visiblement, cette carotte n'était pas là de bonne grâce... Ah, pauvre Tetris ! Je le comprends, dans le fond. Moi aussi, quand je me suis élancé dans le monde des Beorcs, je me suis longtemps senti perdu et intimidé... Bon, cela ne m'a pas vraiment empêché de m'imposer aux autres, à contrario du shaman, maiiiis... Du coup, j'ai bien envie de l'aider. Et maintenant que j'ai entendu tout ça, je n'ai plus qu'à... !

... Le regarder se faire réprimander. Ah, zut. Tetris a finalement sauté le pas, et voila que Nez-Haut... Ainsi que... Cerise, là... Lui font la morale. Aaaaah ! Pauvre Tetris ! Je ne peux que rester immobile et lui lancer un sourire désolé tout du long. Enfin... Ça, et... Venir lui filer une tape dans le dos une fois le savon passé.

« -Ne t'en fais pas. Je suis sûr que si je n'avais pas d'aussi longues oreilles, moi aussi j'aurai manqué toutes ces informations !  »

Puis je me penche d'un peu plus près, pour murmurer la suite.

« -Je te rembourserai ta carotte. Ne t'inquiètes pas. »

Enfin ! Pas que parler nourriture me déplaît, mais on a une décision à prendre... Tout le monde semble s'accorder sur la salle du trône et la caserne, mais un doute subsiste sur le dernier lieu à visiter. Les rues ou l'église ? Très franchement, moi, je n'en ai aucune idée... D'un côté, fouiller au pif dans les ruelles revient à chercher une carotte dans un champ d'herbes aux goutteux... De l'autre, je présume qu'ils sont bien placés pour savoir ce qu'il se passe dans leur propre cathédrale, non ?...

« -Eh, comme on doit visiter trois lieux sur quatre, on ne pourrait pas éliminer la salle du trône et se préserver de l'odeur qui y règne ?... »

Face à l'air peu convaincu de mes compères, je croise les bras derrière la tête, nonchalant.

« -Ça va, je plaisante. Perso, je ne vois pas vraiment pourquoi nos coupables auraient eu besoin de passer par l'église, mais si c'est là que vous voulez aller... »

les petits noms de Lamne :
Abina -> Habite-Là
Jin -> Jiji
Xena -> Nana
Néo -> Nez-Haut
Calcias -> Calciné
Telrar -> Très Rare
Signy -> Signe Ici
Kurtis -> Tetris
Zaris -> Cerise
Cécilia -> Ces Cils Là
Arnold -> Arnaud
Kasyade -> Cassonade
Princesse Eléanora -> Elle En Aura

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz

Signy : En revanche Abina, je me dois d’être sincère avec vous. Si, à l’issue de notre enquête des prochaines 24 heures, il y a plus de raisons pour aller au cimetière que dans les rues, nous n’irons pas dans les rues. Et même si j’essaierai d’être impartiale dans l’analyse des éléments que nous trouverons, pour l’instant, je vois plus de raisons d’aller au cimetière que dans les rues des Taudis. Je peux bien évidemment me tromper, comme il a été révélé tout à l’heure. Mais au cas où, vous feriez mieux de vous préparer à ne pas y aller pendant cette mission.

Abina : Oui. Ne t'en fais pas, comme je l'ai déjà dit, je n'imposerai pas mon choix, car je ne mets pas mon désir devant la mission. Je sais que notre enquête est plus importante que tout le reste, tu n'as pas à douter de ma bonne foi !

Signy : Donc finalement, je pense que nous devrions plutôt commencer par le marché noir, au moins pour assurer nos arrières. Il ne faut pas que nous privions les autres de la récompense supplémentaire par excès d’orgueil.

Abina frissonna. Décidément, c'est vraiment le marché noir où elle aimerait le moins se rendre ! Elle se sentirait mal à l'aise, entourée de tant de délinquants et de leurs clients peu scrupuleux. Mais, c'était l'endroit qui semblait, a priori, être le plus intéressant pour la mission, elle en avait bien conscience. Elle espérait que le groupe trouverait assez d'indice dans le marché noir ou la taverne pour pouvoir ensuite aller dans les rues, mais, comme l'a dit Signy, Abina était prête à se résigner à se rendre au cimetière si le reste du groupe s'arrêtait sur ce consensus.


_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 E743317b725c3909444b1a12ea851cad

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Après s'être mis d'accord sur les lieux où chaque équipe allaient se rendre, chaque meneur annonça sa décision à Arnold qui opina.

Arnold : Très bien vous avez donc l'autorisation d’enquêter jusqu'à 19h30. Il est déjà 13h30, ce qui vous laisse 6 heures pour votre première journée. N'oubliez pas de rester en groupe et de ne pas partir seul, c'est la dernière fois que vous êtes prévenus. Le groupe des hauts quartiers ira enquêter dans la salle du trône, le groupe des bas quartiers ira au cimetière des taudis. J'espère que votre décision n'a pas été prise à la légère surtout si vous voulez votre récompense et prouver l'efficacité de votre groupe, ce en quoi votre chef Xena croit dur comme fer. Il faut que vous soyez de retour avant 20h dans l'Église du Pape Kasyade pour y manger avant d'aller dormir dans une des chambres apprêtées au premier étage de l'Eglise. Dès demain soir en revanche, puisque vous avez décidé d’enquêter dans la salle du trône tout le personnel pourra enfin nettoyer cette scène horrible, et avec un peu de magie l'odeur devrait être partie demain, ce qui vous donnera le privilège de passer le reste de vos nuits au Château durant votre séjour et donc également d'y manger dès demain soir. Le dernier repas qui se tiendra à l'église sera donc demain midi. Ce sera tout pour vos instructions, encore une fois, nous comptons sur vous au nom du peuple de Ghysitia tout entier. Une dernière chose : en concernant vos trouvailles, vous partagez toutes les informations dont vous disposerez demain soir, pour que nous puissions mettre les choses à plat et ne pas s’emmêler les pinceaux, une chose en son temps. Ensuite, au vu des indices trouvés, si vous n'avez rien de concret il faudra vous rendre chacun dans les derniers lieux et partager de nouveaux toutes ces nouvelles informations.

Une fois sorti du Temple Arnold donna une carte des taudis à Xena puis les deux groupes de mercenaires se séparèrent. L'un se dirigea vers les bas fonds de Ghysitia, alors que l'autre groupe se rendit dans la salle du trône de l'imposant Château de Ghysitia. Sur le chemin, Xena discuta avec son groupe en grelottant légèrement pensant au fait qu'elle et son équipe allaient passer son après-midi dans le froid mordant du cimetière de Ghysitia.

Xena : Une fois dans les bas quartiers ne relâchez pas votre garde, c'est un endroit malfamé où règnent les criminels et voleurs de Ghysitia. En tout cas, je suis surprise que vous ayez opté pour le cimetière, c'était un énorme pari et pour être tout à fait franche je ne pense pas qu'on y verra autre chose que des pierres tombales. Après je peux me tromper et je l'espère de tout cœur. Sinon Telrar, je sais que depuis Arsenus tu es constamment sur tes gardes mais si je peux me permettre, j'ai un peu de mal à voir en quoi Arnold et le Pape Kasyade voudraient se servir de nous. En ce qui concerne Arsenus j'ai ressenti de la cupidité venant de lui dès l'instant où nos regards se sont croisés. J'ai bien pu discerner qu'il était un être manipulateur et sournois et aussi qu'il avai une raison valable de piéger notre groupe. Sans compter le fait que cet idiot était faible sans les pouvoirs du talisman que nous lui avons rapportés. Cependant je ne sentais pas d'aura particulièrement menaçante venant de leur part, je suis une guerrière depuis de nombreuses années, je peux "sentir" quand un ennemi est dangereux ou non, c'est quelque chose que j'ai développé au fil du temps. Là ou je veux en venir c'est, l'aura de Arnold et celle du Pape Kasyade sont... Écrasantes. Ils sont bien au dessus du niveau de n'importe lequel d'entre nous, ils pourraient nous écraser en une fraction de seconde si ils le voulaient. Je suis d'ailleurs surprise que Kasyade semble être au même niveau qu'Arnold qui est un Manakete. Maintenant, avec ça en tête, j'ai du mal à leur trouver une excuse pour vouloir nous doubler, si ils sont aussi forts, et avec de mauvaises intentions, pourquoi est-ce qu'ils s’embêteraient à nous manipuler ? Vous voyez tous où je veux en venir ? Je pense qu'ils n'auraient rien à y gagner. De plus que, je suis une personne très croyante, j'ai du mal à imaginer le Pape Kasyade vouloir du mal au peuple bien que les règles de Ghysitia sont extrêmistes. Bref, je voulais juste vous dire ce que je ne pouvais pas dire lors du repas, je vous demande donc à chacun de vous de réfléchir avant d'agir, se méfier est quelque chose de naturel, mais il ne faut pas que ça tourne à la paranoïa, je dis ça pour votre propre bien, sinon vous allez vous renfermer sur vous-même et gâcher votre vie. Que ce soit votre vie amoureuse ou sociale.

A ces mots, le groupe constata qu'ils avaient déjà descendu les longs escaliers qui les menaient dans les bas quartiers où l'ambiance y était bien différente que dans les hauts quartiers. Il y avait deux gardes qui surveillaient ces escaliers. Aucun autre garde n'était visible nul part ailleurs dans les bas quartiers ce qui laissa alors à penser que seuls les hors-la-loi régnaient dans les bas quartiers et que les nobles des hauts quartiers avaient déjà abandonné ces derniers. Il y avait une odeur de fumé qui se dégageait des rues, les murs étaient recouverts d'une crasse noire et les bâtiments semblaient également anciens, là où dans les hauts quartiers, ils étaient neufs et entretenus, les enfants se battaient, pleuraient, volaient... Il y avait également beaucoup de marchands qui criaient leurs promotions pour leurs diverses marchandises et arnaques en tout genre à l'air libre de leur stand ainsi que plusieurs boutiques et bars divers.

Après une longue marche le groupe fini par arriver à l'emplacement indiqué sur la carte. Ils étaient arrivés au cimetière qui était à 20 minutes de l'Église. Le cimetière était vide, il n'y avait que des pierres tombales recouvertes de neige. Une quarantaine de pierres tombales pour être exact. Il y avait 3 rangées de dix pierres tombales devant eux qui laissaient un espace à tout le monde pour circuler librement, probablement créer de cette manière pour laisser les gens circuler librement durant les enterrements ces trois rangées de pierre tombales faisaient face à l'entrée du cimetière. Puis une rangée de cinq pierres tombales à droite ainsi que cinq autres à gauche qui se faisaient face avec les trois autres rangées prises entre celles-ci. Il y avait ensuite derrière les trois grandes rangées de pierres tombales : Trois autres pierres tombales beaucoup plus grandes. Une grande pierre tombale noire ainsi que deux pierres tombales grisâtres (Comme le reste des pierres tombales simples) qui faisaient la moitié de la taille de la grande tombe noire qui se trouvait entre ces deux dernières avec un espace de dix centimètres chacune. Ces trois tombes semblaient plus anciennes que toutes les autres pierres tombales présentes dans le cimetière. Le groupe pouvait constater également qu'il n'y avais pas de traces de pas visibles dans le cimetière en ce moment, mais avec la forte neige qui tombait en Ghysitia, même si des gens étaient venus il serait impossible de le savoir malgré tout, les pas effectués par les mercenaires derrière eux étaient déjà occupés de se recouvrir. Les pierres tombales étaient d'ailleurs recouvertes de neige la couleur n'était donc pas visible pour le groupe tant qu'ils ne frotteraient pas sur les dites tombes, il en va de même que leurs inscriptions.

Xena : Bon, il faut commencer les fouilles, si vous voyez la moindre chose suspecte venez me le dire. Pour ma part je vais aller voir du coté de ces trois grosses tombes, elles m'intriguent. Vous avez quartier libre dans tout le secteur de ce petit cimetière, vous pouvez venir voir ces tombes avec moi ou fouiller dans votre coin. Nous avons un peu plus de cinq heures à tenir dans ce froid, j'espère que vous êtes prêts aussi bien mentalement que physiquement.

HRP :

Je copie-colle ici même la description de la salle du trône qui avait déjà était faite par mes soins en page 1 :

"La salle, était actuellement immense, on aurait pu y accueillir des centaines de personnes. Les murs de la salle étaient recouverts de sang séché, la plus grande partie était du coté du trône dont un petit bout de papier qu'on pouvait apercevoir de loin se trouvait aux pieds de celui-ci avec ce qui semblais être des "morceaux" de chair humaine disperser aux quatre coins de la salle. En relevant la tête on pouvait également voir que le plafond était vraiment haut et que l'étage du dessus avait également accès à la salle du trône puisque des gardes étaient tous occupés de regarder vers le bas. La sécurité semblait avoir été renforcée, puisqu'il ne fait aucun doute que, si la sécurité avait était mieux renforcer plus tôt, la personne ayant déclencher cet attentat n'aurait pas pu atteindre le trône de la Princesse. En parlant du plafond on pouvait y apercevoir plusieurs lustres immenses qui servaient à éclairer la salle du trône, et par extension l'étage au dessus qui menait directement à la salle du trône. Il y avait également derrière le trône de grand rideaux rouges dressées et maculés de sang qui recouvrait les murs. Ainsi que plusieurs peintures sur les murs gauche et droite de la salle représentant divers paysages, Hérons et autres personnes selon le tableau. Un carrelage de marbre mêlant les couleurs blanches et noires. Les murs de la salle, bien que recouverts de sang étaient de couleur normalement blancs. Puis, on pouvait également apercevoir deux portes qui menaient aux couloirs soit de gauche, soit de droite (Une porte par couloir donc deux en tout !). Et également, on pouvait voir plusieurs gardes arborant l'armure blanche des chevaliers sacrés de Ghysitia ( 8 gardes ) morts devant le couloir de gauche. maintenant les mercenaires savaient précisément ce que pouvait être l'odeur forte dont faisait mention la lettre reçue un jour plus tôt."

Consignes pour le bon fonctionnement de la partie enquête :

- Je vais vous envoyer à tous un MP, ne commencez pas à RP tant que vous ne l'avez pas reçu et lu.

- Je vais vous dire si oui ou non il y a des indices à découvrir dans le lieu que vous avez choisi par vote.

- Les descriptifs des lieux sont là pour vous aider dans votre RP, que vous ayez des indices ou non servez-vous en pour peaufiner votre texte, soyez curieux, faites vivre votre personnage, c'est très important.

- Dans les lieux sans indices il faudra juste faire avec le décor et vos propres interactions, je n'inventerai pas de faux indices et vous ne devrez pas le faire non plus, comme je l'ai dit, les gentils et méchants ont déjà été décidés par mes soins, ainsi que l'intrigue, je n'en changerai pas les grandes lignes. D'ailleurs, ne dites pas tout de suite que le lieu n'a rien, il faut éviter de spoiler ce fait aux autres joueurs qui vous lisent et donc laisser planer le doute.

- Dans les lieux avec indices, vous décidez vous même si votre personnage est assez malin ou non pour se rendre sur les dits indices à récolter au cours de votre RP.

- Je me répète mais les personnages ayant des affinités avec la magie peuvent voir des choses que d'autres ne peuvent pas, les voleurs ce sera la même chose (Sauf que là on en a actuellement pas.), d'autres talents comme l'odorat développé d'Erina dû à son Marquage, la vision de l'aura des gens de Xena dû à son Marquage ou l’ouïe de Lamne dû à la race de son personnage qui est la race des Taguel, sont des atouts supplémentaires et uniques qui peuvent également découvrir plus de pistes que les autres personnages sans ces dit talents.

- Je vous donnerais les indices disponibles en MP, trouvez un seul indice par personnage pour laisser les autre joueurs s'amuser un minimum, trouver deux indices ou tout juste avec un seul personnage serais dommage et nuirais aux autres joueurs. ( Encore une fois, nous avons un seul Taguel, puisqu'il est le seul à pouvoir détecter les indices dut au son, si il y en as, il pourras ou non trouver tout ces indices par lui même puisque les autres personnages seraient dans l'incapacités de le faire, ça ne nuis donc pas au RP des autres joueurs )

- Les MP vont arriver dans la journée, ne me brusquez pas. Ça demande un minimum de préparations, soyez patients.

- Essayez de faire une réponse sous deux jours pour avancer un minimum pour arriver à la partie 2 du RP. Une réponse minimum par personne sera possible, vous pouvez aussi poster des réponses pour réagir ou répondre aux questions d'autres personnages, l’enquête ne doit pas vous empêcher de vous sentir un minimum libre et de vous amuser ou même développer votre personnage un peu plus à chaque fois.

- Les autres détails restant arriveront en MP !

Schismes et Tassarion :

- S'il vous plaît discutez en MP avec le MJ présent sur la route que vous avez choisie pour faire recruter votre personnage, ce n'est pas à nous de deviner comment vous voulez introduire votre personnage ! Ne vous y prenez pas trop tard car le RP ne doit pas traîner en longueur juste parce qu'on vous attend ! Schismes doit MP Néo et vous devez travaillez ce projet ensemble, quant à toi Tassarion tu dois faire la même chose mais en MP avec moi, je ne sais toujours pas où tu veux que le groupe croise Edena dans les bas quartiers et c'est gênant.

EDIT : Vous avez jusque Dimanche matin pour rédiger votre partie. Les gens qui ne rédigeraient rien aurons la moitié des gains en XP à la fin du chapitre 2. Rédiger pendant l'enquête est essentiel.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Signy haussa les épaules avant de tranquillement remettre sa tenue magique. Ils étaient pressés par le temps, et n’avaient donc pas pu reprendre la réflexion autant qu’ils l’auraient voulu, mais au final, était-ce vraiment un mal ? Au moins, la zone serait vite faite et toutes les informations qu’il pourrait apporter seraient faits. Parfois, il y avait du bon à obéir à son instinct. Ainsi, alors que le groupe était de nouveau équipé correctement, ils se dirigèrent dehors, guidés par les indications données de la part de Arnold sur leur lieu de visite, ainsi que par la carte qu’on leur avait prêté.

Alors que la jeune femme repéra l’église, qui servirait de repère pour le reste de la marche, une personne, visiblement pressée, bouscula la rousse qui poussa un petit gémissement plaintif.

Signy : Ouff ! Excusez-moi, mais--

https://www.youtube.com/watch?v=FvB-K_i5Bd8

???????? : « Mais » ? Je rêve ou tu allais me mettre cette collision sur le dos, gamine !? Tu ne manques pas d’air ! Tu mériterais presque que je te mette une volée pour t’apprendre à respecter les gens, tiens !


Sous le choc, Signy se tourna vers la personne qui venait ouvertement de la menacer, abasourdie. Qui pouvait être ce rustaud !?  Son visage n’étant pas visible, on ne pouvait voir qu’un rictus sous sa capuche, tandis que son corps entier était couvert d’une tenue visiblement similaire à celle qu’arborait la stratège. Ainsi, cette personne possédait les moyens nécessaires pour s’acheter pareille manteau… Il semblait sérieux sur sa remarque !

Signy : S’il vous plaît messire, je suis pressée, ce n’est pas le moment de--

???????? : « Je suis pressée » ? Pas d’être polie en tout cas ! Humph, voilà, je suis vexé ! Et toi, gamine, tu vas m’affronter en duel pour que je puisse laver ma fierté que tu as bousculé ! A moins que tu aies peur de m’affronter ?


La tension de Signy monta d’un cran. Cette personne était déraisonnable ! Tout s’était escaladé tellement vite, comment la jeune femme avait fait pour se mettre dans pareil pétrin !? Une chose était néanmoins sûre, le groupe ne pouvait pas se permettre de faire un duel dans ces conditions…. Le temps manquait et il fallait examiner le cimetière.

Pourtant, quelque chose en elle lui disait d’accepter ce challenge. Une intuition ? Quoi que ce fut, elle avait le sentiment totalement irrationnel que la chose n’allait pas durer longtemps. Par contre, impossible de savoir non seulement ce qui lui faisait dire ça et si ce ne serait pas long parce que Signy l’emporterait facilement ou complètement l’opposé….

Signy : … Contre mon meilleur jugement… J’accepte le duel.

???????? : Splendide ! Comme quoi, tu n’es pas aussi malpolie que je l’avais pensé…. Je vois que tu as une épée. Tu peux t’en servir, moi je te ridiculiserai à mains nues.


https://www.youtube.com/watch?v=MeBUrvSJf8M&t=7s

Signy se sentit parfaitement insultée et dégaina de suite son épée. Peut-être n’était-elle pas une fine lame exceptionnelle, et peut-être était-elle un rien frêle, mais cet homme se moquait complètement d’elle ! Agacée, elle s’élança sur lui pour l’attaquer mais la lame passa juste à côté de son bras. Un autre coup, juste à côté du mollet. Une dizaines de coups plurent sur cette personne, mais à chaque fois, l’attaque semblait être évitée d’un cheveu.

Elle eut une demi-seconde de surprise. Son esquive frisait la perfection ! Il ne bougeait pas plus que nécessaire, faisant que la stratège commençait à ralentir un peu la cadence, alors que lui ne semblait même pas commencer à ressentir quoi que ce soit.

???????? : Déjà ? Hmm, à mon tour maintenant !

D’un mouvement que Signy ne put voir, de par sa vitesse, l’homme saisit la stratège à l’épaule gauche, avant de simplement lui donner un puissant coup de poing dans l’estomac. La violence de l’impact donna à la jeune femme l’envie de vomir, mais elle se contenta de tomber à plat ventre dans la neige. En un seul coup, la jeune rousse avait été mise à terre. Toujours consciente mais incapable de se relever dans les secondes suivante. C’était une humiliation totale !

https://www.youtube.com/watch?v=64F4UIb9Efo&t=426s

Alors qu’elle était à terre, le regard de la jeune femme se posa de nouveau sur son attaquant. Et en dessous de son manteau, elle en était sûre, c’était une épée. Une épée d’un rouge flamboyant. Et bien qu’elle n’en vit qu’une petite partie, les yeux de Signy s’arrondirent. Cette lame…

Signy : …. Lohengrin !? Mais alors *tousse tousse* , vous, vous êtes… !!


Sans rien répondre, même si un sourire s’était installé sur le visage de l’inconnu, il saisit la main de Signy et l’aida à se relever, tout aussi naturellement qu’il l’avait mise à terre d’un seul coup de poing. Alors que la stratège faisait les liens dans son esprit, l’homme retira sa cagoule, révélant une épaisse chevelure de feu, ainsi qu’un regard rubis. Son visage n’exprimait plus la moindre colère, il était maintenant visiblement amusé.

Premier PNJ Important de Kirua, Champagne! X) :
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 480px-Npc_zoom_3040050000_01

Signy : P-Professeur Percival !

Percival : En effet, jeune fille. Tu as l’air de bien aller.


Mille questions passèrent dans l’esprit de la stratège. Ghysitia n’était-elle pas au courant du lien liant les deux personnes ?

Signy : Que faites-vous donc ici, Professeur ?

Percival : Hmm ? Oh, trois fois rien, Sir Alexander cherchait des ressources que nous ne pouvions trouver qu’en Ghysitia. Du coup, j’avais une semaine sur place pour tout récolter. Et toi, je vois que tu t’es trouvée des compagnons, jeune fille.


Dans le mouvement, il se tourna face aux autres mercenaires et s’inclina profondément.

Percival : Je vous remercie d’avoir accepté la jeune Signy à vos côtés. Elle peut parfois être dans son monde mais j’espère qu’elle ne vous cause pas trop de tord.

Signy *rouge* : Euh, professeur ? Vous *ahem* Vous m’embarrassez maintenant… C’est gênant…


Alors que Percival se redressait, un soldat apparut non loin du professeur, un soldat Ghysitien. Apparemment, il avait assisté à toute l’altercation de loin. Logique, puisque si Ghysitia avait ces façons de faire draconiennes, c’était naturellement pour prémunir quelques dangers que ce genre de situation entraînerait forcément, cette rencontre devait donc être parfaitement encadrée…

Soldat : Messire Percival, votre Aéronef vous attends, vous feriez mieux de ne pas le manquer.

Percival : Ah oui, très juste ! Je suis navré de ne pas pouvoir discuter plus longuement, Signy, mais je dois te laisser. Au plaisir de t’avoir vu, je passerai le bonjour de ta part à tout le monde !


Submergée par le nombre d’informations qu’elle venait de recevoir, Signy resta penaude, regardant son professeur s’éloigner. Sa main toujours sur l’estomac, elle n’avait maintenant plus mal… Sir Percival aurait-il fait quelque magie pour l’empêcher d’avoir mal trop longtemps en assénant ce redoutable coup de poing ?

Du coin de l’œil, l’homme regarda son apprentie reprendre la route après avoir répondu aux éventuelles remarques de ses alliés, avant de sourire doucement. Le fait qu’on aie autorisé à la jeune stratège de venir alors que lui-même était encore ici, il devait s’être passé quelque chose, obligeant la venue non-prévue de cette personne et de ce qui semblait être son groupe. Et vu qu’il s’agissait de son dernier jour de présence à Ghysitia, peut-être n’ont-ils pas jugé utile d’organiser un vol non-prévu juste pour lui ? Ce qui expliquerait sa surveillance plus forte qu’à l’accoutumé. Seraient-ils  des mercenaires, pour avoir été invités de la sorte?

Se jurant de faire des recherches sur ce groupe, Percival hocha du chef pour lui même, avant de finalement se diriger vers l’aéronef qui allait l’emmener loin d’ici.

_________________
L’oiseau et le guerrier
Le noir et le blanc
L'annonciateur de mort et son semeur.

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Alors que chacun des membres du groupe avait donné son point de vue, Xena trancha en faisant la synthèse des volontés de chacun. Il fut donc décidé de se rendre d’abord au cimetière, car malgré les désaccords entre les membres, c’était le choix qui avait été opté par la majorité.

Abina hocha la tête, pensive. D’un côté, elle était un peu déçue car, des quatre lieux, c’était clairement celui qu’elle jugeait le moins intéressant. Mais, d’un autre côté, elle était plutôt rassurée de ne pas commencer tout de suite par la taverne ou le marché noir : au moins, au cimetière, ils ne seraient pas à proximité de criminels ou de délinquants alcoolisés…

Toutefois, à peine sortie de l’église, Abina fut rattrapée par son pire cauchemar de ce pays : le froid extrême !

Abina, pensées : C’est vraiment horrible ! Mais, comment donc font les autres pour s’y accommoder ?

Alors qu’elle se disait que, peut-être, elle aurait dû rejoindre le groupe des hauts quartiers, qui devait se sentir bien au chaud dans la salle du trône ou la caserne, elle balaya cette idée d’un revers de main.

Abina, pensées : Allons, assez de pensée négative. Il faut garder la tête haute, et aller de l’avant, comme je l’ai toujours fait !

Alors que le groupe marchait vers le cimetière, Abina tremblait de froid, malgré son manteau de fourrure, et les frictions de la marche. C’est alors qu’une idée lui vint…

Elle brandit sa main devant elle, la paume vers son visage, et, à l’aide d’un flux de magie mineur, y fit jaillir une petite flamme. La chaleur de la flammèche irradia instantanément sa peau, détendant sa chair.

Abina : Oh oui, c’est bon !

Elle avait trouvé la parade, enfin ! Maintenir ce sort lui demandait un peu d’énergie, mais très peu au regard du niveau magique du sortilège. En revanche, son esprit n’étant plus obnubilé par le froid, bien que celui-ci lui mordait encore les membres inférieurs, elle serait plus à même d’aider ses compagnons dans leur enquête.

Ils arrivèrent donc au cimetière, alors que la neige commençait à sérieusement tomber, recouvrant le sol, doucement mais sûrement, d’un magnifique manteau blanc.

Abina : Wouah !

Abina trouvait ce spectacle magique. Mais, elle ne devait pas en oublier l’urgence de la mission, aussi, après quelques minutes de contemplation, elle tenta d’observer les lieux plus en détail. Il y avait des rangées de pierres tombales, relativement alignées. Au fond du cimetière, il y en avait une qui dominait les autres. C’est vers cette dernière que Xena se rendit.

Abina, pensées : Logique, en même temps, vu son aspect, ce doit être la seule tombe qui doit abriter un seigneur ! Les autres sont manifestement celles de gens du peuple…

Puisque Xena investiguait du côté de la grande tombe noire, Abina préféra avancer dans la première allée de pierres tombales, regardant partout si elle ne trouverait pas un indice. Elle pensait dans un premier temps lire les noms gravés sur les tombes, seulement, les noms qui étaient écrits sur les trois premières pierres tombales étaient illisibles, effacés par le temps et par le mauvais entretien des lieux.

Abina, pensées : Zut, on n’arrive pas à les déchiffrer. Mais, ce n’est pas étonnant, cet endroit n’est pas souvent entretenu… Si encore il s’était agit d’un cimetière des hauts quartiers, il aurait été tiré au cordon ! Mais là… Je me demande même ce que nous sommes venus faire ici. En plus, contrairement aux trois autre lieux, nous ne risquons pas de tomber sur un témoin de…

Elle s’arrêta net. Là, devant la quatrième tombe, il y avait quelqu’un ! Une dame, qui devait avoir la cinquantaine. Mais, peut-être était-elle moins âgée, et paraissait plus vieille que son âge… D’un aspect très pauvre, voire miteux, elle était vêtue de haillons. Les deux genoux à terre, un vase à la main, elle se recueillait devant la tombe. Sans doute de son mari, pensa l’Almée. Elle remarqua les deux ailes noires dans le dos de la dame, et en déduisit qu’elle était une Laguz Corbeau.

Abina s’approcha doucement d’elle, sans faire de bruit, et attendit patiemment que la dame ait fini sa prière. Après quoi, elle ôta la fleur du vase, une simple tulipe, mais d’un rouge éclatant, et la déposa au pied de la tombe. Enfin, elle se releva.

Dame : Bonjour.

Abina : Bonjour, madame ! Hum… Je me nomme Abina.

Dame : Ah ? C’est un bien joli prénom… Moi c’est Jiska.

Abina : Enchantée, Jiska !

Jiska : Alors… Vous venez vous recueillir, vous aussi ?

Abina : Euh, non, enfin… C’est compliqué ! Dites-moi, je ne veux pas paraître indiscrète, mais… cette tombe, c’est celle d’un être qui vous est cher ?

La dame soupira.

Jiska : Ici gisent mon mari, ainsi que trois de nos quatre enfants.

Abina : Aouch…

Abina se sentait subitement très bête. Son interlocutrice venait d’un coup lui révéler qu’elle avait perdu presque toute sa famille, c’était terrible ! Elle fit un sombre parallèle avec sa propre vie, mais chassa tant bien que mal cette idée sombre de son esprit. Elle ne devait pas perdre son sang froid, pour le bien de la mission.

Abina : Je suis désolée, vraiment…

Jiska : Ce n’est rien. C’est la maladie qui a emporté mon mari. Celui qui nous nourrissait par son travail… Par la suite, le manque de nourriture a entraîné la mort de mes trois enfants. Seul l’un d’eux a survécu.

Abina : C’est horrible…

Abina se rendait compte de la grande précarité dans laquelle vivait le bas peuple de Gysitia. Elle aussi avait connu la misère, c’est vrai. Mais pendant quelques années seulement. Et, sans doute, pas à un point tel…

Abina : Je suis vraiment désolée, je ne sais pas quoi dire…

Jiska : Il n’y a rien à dire. C’est ainsi, dans notre monde, les plus faibles n’ont pas leur mot à dire. Ils ne peuvent que compter sur eux-mêmes, pour survivre, car jamais les puissants ne se soucieront d’eux. J’ai de la chance, vous savez, que l’un de mes enfants ait survécu. Le plus fort des quatre, en somme.

Abina : Oui, je vois, comme si l’épreuve que vous avez traversé avait sélectionné le meilleur d’entre vous… Je prie pour que votre dernier enfant reste en bonne santé !

Abina était émue. Toutefois, en prenant du recul, elle se disait qu’il n’y avait aucune chance que cette personne ait été témoin de quoi que ce soit. Mais elle s’en fichait, pour le moment, seul lui comptait le bien être de cette femme.

Jiska : Dites-moi… Vous maîtrisez la magie Seid ? Ou bien, c’est un sort Beorc ?

Abina : Pardon ? Ah !

Jiska faisait allusion à la flammèche qui luisait toujours dans la paume d’Abina. Aussitôt une idée lui vint !

Abina : C’est une magie mineure, de Beorc ! C’est mon astuce pour lutter contre le froid.

Jiska : Ah, je vois, ce doit être très pratique !

Abina : Je vous l’offre !

Jiska : Comment ?

Abina : Je n’aime pas le froid, mais… j’ai un épais manteau de fourrures ! Vous, vous ne portez que des vêtements, disons, simples…

Simples, était un terme un peu maladroit au vu des vrais loques que Jiska portait.

Abina : Vous en aurez plus besoin que moi, Jiska ! Tenez, donnez-moi votre vase !

Jiska, d’abord incrédule, lui tendit le vase duquel elle avait fait sortir la tulipe. Abina y déposa doucement la petite flamme. Voyant ce présent, et sentant la chaleur qui en émanait, le visage de Jiska s’illumina de joie, au point que les larmes lui montèrent aux yeux.

Jiska : Vous… me la donnez vraiment ?

Abina : Oui ! Oh, bien sûr, elle ne durera pas éternellement, elle finira par s’évaporer d’ici quelques heures. Mais, au moins, durant ce temps, elle vous réchauffera quelque peu… Je sais que ce n’est pas grand-chose, mais…

Jiska : C’est le plus beau cadeau qu’on ne m’ait jamais fait de toute ma vie ! Merci, merci infiniment ! Alors, il y a encore des gens aussi bons qui existent sur ces foutus continents volants… Merci, mon enfant ! Merci…

C’est le cœur chargée d’émotion qu’Abina dit au revoir à cette dame, qui sortit du cimetière, son éphémère mais précieux cadeau par-devers elle. L’Almée ne sentait même plus le froid qui lui mordait à nouveau la peau, tant elle était heureuse d’avoir pu offrir un bonheur authentique, à cette inconnue.

Elle n’avait pour le moment pas encore trouvé le moindre indice, mais la joie de cette rencontre inopinée lui suffisait amplement.

_________________
Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 E743317b725c3909444b1a12ea851cad

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Ils partirent alors pour le cimetière, Xena se prononça sur la marche à suivre, puis...

"Sinon Telrar, je sais que depuis Arsenus tu es constamment sur tes gardes mais si je peux me permettre, j'ai un peu de mal à voir en quoi Arnold et le Pape Kasyade voudraient se servir de nous. En ce qui concerne Arsenus j'ai ressenti de la cupidité venant de lui dès l'instant où nos regards se sont croisés. J'ai bien pu discerner qu'il était un être manipulateur et sournois et aussi qu'il avai une raison valable de piéger notre groupe. Sans compter le fait que cet idiot était faible sans les pouvoirs du talisman que nous lui avons rapportés. Cependant je ne sentais pas d'aura particulièrement menaçante venant de leur part, je suis une guerrière depuis de nombreuses années, je peux "sentir" quand un ennemi est dangereux ou non, c'est quelque chose que j'ai développé au fil du temps. Là ou je veux en venir c'est, l'aura de Arnold et celle du Pape Kasyade sont... Écrasantes. Ils sont bien au dessus du niveau de n'importe lequel d'entre nous, ils pourraient nous écraser en une fraction de seconde si ils le voulaient. Je suis d'ailleurs surprise que Kasyade semble être au même niveau qu'Arnold qui est un Manakete. Maintenant, avec ça en tête, j'ai du mal à leur trouver une excuse pour vouloir nous doubler, si ils sont aussi forts, et avec de mauvaises intentions, pourquoi est-ce qu'ils s’embêteraient à nous manipuler ? Vous voyez tous où je veux en venir ? Je pense qu'ils n'auraient rien à y gagner. De plus que, je suis une personne très croyante, j'ai du mal à imaginer le Pape Kasyade vouloir du mal au peuple bien que les règles de Ghysitia sont extrêmistes. Bref, je voulais juste vous dire ce que je ne pouvais pas dire lors du repas, je vous demande donc à chacun de vous de réfléchir avant d'agir, se méfier est quelque chose de naturel, mais il ne faut pas que ça tourne à la paranoïa, je dis ça pour votre propre bien, sinon vous allez vous renfermer sur vous-même et gâcher votre vie. Que ce soit votre vie amoureuse ou sociale."

Telrar aurait levé les yeux au ciel s'il ne s'était pas concentré à ne pas répondre.

"Je comprend ton raisonnement, mais je préfère ne pas me prononcer au sujet de ces deux là." Dit-il sèchement, plus concentré dans ce qui alla suivre.

Le groupe vu alors l'altercation avec Signy et son professeur. Telrar soupira et haussa les épaules avant de sourire à peine. Le fait de se faire tabasser par ses supérieurs était visiblement de mode ces jours ci.

Il fronça les sourcils lorsque l'adulte les remercia par politesse, ne comprenant pas le geste, peut-être un autre signe de noblesse incompréhensible.

Ils arrivèrent alors au cimetière, le jeune garçon s'amuse à farfouiller à peu près partout où il pu, mais...

"Misère, absolument aucun indice." Pesta-t-il en regardant non seulement les tombes mais aussi tout ce qui les entouraient.

Il eu cherché pendant des heures, on dirait que sa suggestion fut une autre erreur, il ferma les yeux pour éviter d'avoir d'autres mauvaises pensées et continua tant bien que mal jusqu'à l'annonce de la prochaine destination.

_________________
Zunashy, chef de la Zunarmy.

Chapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 Zuna_510

descriptionChapitre 2: Princesse en danger ! - Page 5 EmptyRe: Chapitre 2: Princesse en danger !

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum