Soutiens entre Abina et Xena 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

 

 Soutiens entre Abina et Xena

Aller en bas 
AuteurMessage
Néo
Maître de jeu
Néo

Masculin Nombre de messages : 1541
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Soutiens entre Abina et Xena Empty
MessageSujet: Soutiens entre Abina et Xena   Soutiens entre Abina et Xena EmptyMer 20 Mai 2020 - 21:58

Abina n’était pas assise sur un des bancs, face à l’autel, mais se tenait debout, devant un des vitraux. Elle ne priait pas la déesse Naga, les deux mains jointes, mais priait intérieurement les dieux de son culte, et surtout le dieu des dieux, le Soleil. Elle priait pour que, Xena puisse être vite rétablie.

Sa prière achevée, elle se mise à monter, nerveusement, les marches de l’escalier menant au premier étage. Arrivée devant la lourde porte, elle fut arrêtée par l’évêque Hansel.

Hansel : Ah, tu es une des mercenaires. Tu es venue pour la voir, j’imagine ?

Abina : Est-ce que… je peux entrer ? Elle a assez de force pour que je lui rende visite ?

Hansel : Tu peux entrer, oui. Mais, veille à économiser ses forces…

Hansel ouvrit la porte. Abina entra, timidement. Là, sur le lit, Xena était allongée.

Abina : Euh… Bonjour, Xena. C’est moi, Abina.

Xena qui avait dormi comme une souche la veille, était réveillée, à fixer le plafond alors que sa camarade de chambre, Signy, était occupée de dormir à ses cotés. La Marquée avait encore des séquelles du jour précédent et Kasyade n'allais passer qu'après le repas du midi pour procurer les soins du soins aux deux "jeunes" femmes dans la pièce. Xena soupira longuement en tournant son visage vers la fenêtre aux cotés de son lit jusqu'à ce que la porte ne finisse pas s'ouvrir, Xena tourna alors son visage alors qu'une voix familière se fit entendre, il s’agissait d'Abina, la danseuse des mercenaires de Gaia.

Xena : Hum... ? Bonjour Abina, je ne m'attendais pas à avoir de la visite, à moins que tu ne venais voir Signy ? Elle n'a pas dû dormir de la soirée je pense. Elle est encore occupée de dormir dans le lit à coté du mien comme tu peux le constater.

Abina : Je ne savais pas que vous étiez dans la même chambre. C’est toi que j’étais venue voir, Xena.

Elle regarda quelques instants Signy, qui dormait à poings fermés. Puis, elle s’avançat vers Xena.

Abina : Je m’inquiétais beaucoup pour toi, car, c’est toi qui a pris les plus gros dégâts lors de l’explosion. Non pas que je ne m’inquiète pas pour Signy aussi, bien sûr ! Mais, c’est juste que… j’ai eu peur de… te perdre, Xena…

Xena se tint la tête à ce moment là. Une autre douleur lui tiraillait tout le haut du crâne aux mots de l'Almée alors qu'elle semblait également gênée aux mots de cette dernière, l'image de la veille lui revenant en tête d'Abina qui s'incliner gracieusement face à cette dernière lors du combat contre Jean-Paul la veille. Puis elle finit par reprendre ses esprits.

Xena : Ce satané mal de tête... Grah. Hum eu, sinon c'est vrai que hier j'ai fait l'erreur de sous-estimer l'explosion du bracelet au travers de Royaume Infranchissable, c'était bien la première fois de ma vie que je bloquais une attaque aussi puissante, je ne m'attendais pas à voler contre le mur je t'avouerais. Par contre... En considérant qu'on ne se connaît que depuis quelques semaines, c'est relativement gênant pour moi ce que tu viens de me dire. Fais attention avec de tels mots Abina, les gens autour de nous pourraient penser à autre chose de plus gênant qu'une relation professionnelle. Ah oui, je dis ça car, vois-tu je suis une personne Bisexuelle, je préfère t'avertir d'avance pour que tu comprennes un peu mon point de vue.

Abina rosit légèrement. Elle n’avait tout simplement pas pensé à ce genre de choses, c’était un peu tiré par les cheveux ! Mais maintenant qu’elle le lui disait, elle était étonnée de voir à quel point Xena se dévoilait à elle sans hésitation, ni tabou. L’Almée n’avait aucune attirance quelconque pour Xena, mais, le fait est qu’elle aussi aimait autant les hommes que les femmes, devait-elle le lui révéler ?

Xena se raclât alors la gorge avant de reprendre.

Xena : En tout cas, je vais être franche avec toi Abina, au début j'avais mes doutes quand à l’utilité d'avoir une danseuse à nos cotés, mais depuis la bataille d'hier j'ai complètement changer d'avis à ce sujet et je te présente mes excuses. Tu es relativement douée avec la magie mais... Je ne sais pas comment ta danse fonctionne exactement, mais c'était quelque chose de sensationnel et grâce à toi j'ai put atteindre Jean-Paul à une vitesse au delà de ma célérité naturelle. Je suis très impressionnée et je pourrais vite y prendre goût à l'avenir, tu corriges un de mes plus gros défaut au combat et je te remercie d'être à nos cotés Abina.

Abina : Oh, bah de rien ! C’est normal, je suis là pour ça ! Quand tu parles de ton défaut au combat, tu fais allusion à ton manque de vitesse ?

Xena : Mon manque d'agilité ne me gêne pas tant que ça à vrai dire Abina, je le compense avec ma force et mes techniques de corps-à-corps. Bien que mes techniques de corps-à-corp ne servent absolument à rien contre des unités à l'armure lourde ou bien, des personnes comme ce Jean-Paul. Enfin, je suis une simple T1 comme la plupart des mercenaires, nous sommes le commun des mortels. Non, mon véritable défaut vient surtout du fait que je m'épuise assez vite en combat lorsque je brandis un de mes espadons. L'une des raisons pour laquelle je n'ai pas réussi à devenir une Einhander et qui m'a forcé entre autre à me rabattre sur la classe de Zweinhander qui n'était pas forcement ma vocation rêvée. Ta danse m'a comme revigorée hier. J'avais même carrément l'impression que toute ma fatigue s'était envolée à ce moment-là.

Abina : Ah, d’accord ! Je ne savais pas pour ta classe, j’avoue que tout ce qui touche aux arts de la guerre, ce n’est pas trop ma tasse de thé ! Mais en tout cas, je suis très contente d’avoir pu t’aider ! J’essayerai de danser à nouveau pour toi, à l’avenir, si cela peut compenser le fait que tu t’épuises rapidement. Cela pourrait même devenir notre petite stratégie, à toutes les deux ! Oh, mais, c’est Signy la stratège, j’imagine qu’il faudrait lui demander d’abord ?

Xena tourna son visage un instant en direction de la jeune stratège toujours endormie dans la chambre avant de hocher la tête.

Xena : C'est une idée intéressante Abina, on peut demander à Signy ce qu'elle en pense plus tard et voir tes potentiels "partenaires" de danse pour tirer parti au mieux de tes aptitudes. Cependant si jamais nous partons en mission et qu'il s'avère que je suis la personne la plus compatible pour ce petit duo alors je dis oui sans hésiter, du moins, lorsque j'utilise mon espadon. L'arme qui a tendance à m'épuiser très vite est Kordalbug, j'adore les armes lourdes, mais cette dernière me donne du fil à retorde, j'évite de trop abuser de sa puissance tant que je ne maîtrise pas mieux cette arme. Tiens sinon, Abina. je voulais savoir : depuis combien de temps est-ce que tu pratique tes danses sacrés ? Tu as dû t’entraîner dur non ? Avant toi je n'avais jamais vus d'Almée avant, pourtant j'ai déjà visitée Odonga, ton continent d'origine.

Abina : Ah, tu es déjà allé en Odonga ? Mais, c’est vrai que les Almées ne courent pas les rues non plus, il n’y a qu’un seul moyen de se former. Et oui, en effet, il m’a fallu plusieurs années d’entraînement pour maîtriser la danse sacrée du Soleil !

Elle s’approcha encore du lit, et se pencha au chevet de Xena.

Abina : Il y a d’autres choses que tu voudrais savoir ? Je serais ravie de répondre à tes questions ! Juste, avant ça, j’aimerais savoir, tu n’es plus blessée ? Le pape Kaysade, il a pu soigner ta blessure ? Tu es hors de danger ?

Xena opina à la question de la femme d'ébène avec un petit sourire alors qu'elle replonger dans ses souvenirs.

Xena : Oui, j'y suis allée pour y travailler en temps que mercenaire parfois, et aussi pour me payer du bon temps avec mes recettes de mission de l'époque. Avant d'avoir mon poste de Chef de mercenaire de Gaïa aux cotés de Néo j’étais une mercenaire vagabonde solitaire. J'adore voyager et j'adore encore plus être à bord d'un aéronef, de ce coté là j'ai des points communs avec Jin. Odonga est l'un des continents les plus beau que j'ai visités au cours de mes voyages. Et je dois avouer que je suis tombée amoureuse de la cuisine très épicée qui y est servie. Par contre, faire des missions dans le désert était une de mes pires expériences je t'admets, je n'en garde pas un bon souvenir et j'espère ne plus jamais avoir à y retourner, du moins pas sans une récompense qui justifierais le danger que représenterait une mission dans un lieu aussi dangereux.

Xena regarda l'Almée qui s'était penchée au-dessus d'elle avant de reprendre la parole.

Xena : Et bien je te mentirais si je te disais que ça va, j'ai horreur de montrer mes faiblesses auprès des mercenaires car j'ai l'impression de ne plus être crédible dans mon rôle de chef, mais je déteste encore plus les mensonges qui ne sont pas justifiés. J'ai encore très mal derrière mon crâne et je me sens trop faible pour sortir de mon lit, le plus gênant est quand j'ai mes "besoins" à faire. soupir Enfin, je n'ai pas vu le Pape Kasyade encore une fois depuis que je suis ici mais apparemment d'après Signy il devrait passer après l'heure du repas nous administrer des soins journaliers. Manfred en revanche m'a dit tantôt que j’étais hors de danger et que je pouvais faire confiance au Pape Kasyade pour soigner mes blessures.

Xena hésita alors un instant avant de continuer, puis elle se dit que de toutes façon Signy l'avait déjà vu la veille lors de la conversation qu'elles avaient eu toutes les deux.

Xena : Mmh, comme je le disais à Signy hier soir, je suis impressionnée des miracles que peuvent apporter des bâtons de soin, comme par exemple refermer les plaies lorsqu'une blessure est guérie par un bâton de soins avant 24 heures après une telle blessure. Par exemple, en me touchant derrière le crâne j'ai pu constater que je n'aurais pas de cicatrice à cet endroit. Et en regardant mon ventre je n'aurais pas de cicatrices ajoutée aux autres également. Si tu n'es pas trop sensible tu peux regarder, je te préviens juste, mon corps est très loin d'être joli.

Xena leva la couverture un instant pour montrer son corps à Abina, elle avait plusieurs bandages qui étaient autour de sa poitrine ainsi que son dos, et Abina pouvait constater que les blessures de la veille n'y étaient plus. En revanche, le corps de Xena était recouvert de cicatrices qu'elle avais accumulé au cours de ses années de mercenariat, certaines étant visiblement beaucoup plus anciennes que d'autres. Le corps athlétique de Xena pouvais également être vu. Puis, la Marquée finit par remettre sa couverture sur elle à peine quelques secondes après avoir tenté de rassurer Abina, en espérant qu'une telle vision du corps "répugnant" de Xena ne fasse pas avoir des haut le cœur à la jeune femme.

Abina : Oh…

L’Almée ne trouvait pas le corps de Xena répugnant, bien au contraire. Elle était intriguée par toutes ces cicatrices, elle se demandait si elles étaient douloureuses.

Abina : Je suis rassurée de savoir que tu es hors de danger ! Par contre, tu te trompes en disant que ton corps n’est pas joli, Xena. Moi, je ne le trouve pas répugnant du tout en tout cas ! Si c’est à cause des cicatrices… en fait, elles ne me dégoûtent pas, mais elles m’impressionnent. Je n’avais encore jamais vu quelqu’un avec autant de cicatrices sur son corps… Elles ne te font pas mal, parfois ?

Xena soupira à la remarque d'Abina au sujet de son corps.

Xena : Moi, en tout cas, je déteste mon propre corps et je suis assez étonnée que ça ne soit pas le cas pour toi après avoir vu ça. Avec les années peut-être que les cicatrices seront à peine visibles mais en attendant je déteste me voir dans cet état, c'est tout sauf féminin. Enfin, pour te répondre ça ne me fait plus mal non, ma dernière cicatrice remonte à quelques mois avant de m'engager dans la Milice de Gaïa. Par contre, ce qui faisais mal, c'était quand je devais improviser après quelques missions dangereuses ou je devais me recouvre moi-même à sec.

Abina : Je vois, j’imagine que tu trouves ton corps disgracieux avec toutes ces cicatrices… Peut-être que tu ne te trouves pas désirable ainsi, et que tu en souffres, je peux comprendre ça. C’est une bonne chose que ça ne te fasse pas mal, mais, j’ai peut-être une idée pour les faire disparaître. Je ne suis pas sûre que cela soit très efficace, mais on peut toujours essayer, si ça t’intéresse ?

Xena : Disons que regarder ces cicatrices me rappelle pas mal de mauvais souvenir, et le jour ou je viendrais à avoir un compagnon je m'attend à subir un rejet à ce sujet. Mais bon je pourrais pas en vouloir à une telle personne et de toutes façon mon amour du combat me suffit amplement. ( Et de toutes façon il faudrait qu'en plus je ne me fasse pas rejeter pour ma Marque, pensa alors cette dernière. ) Sinon je veux bien Abina, il reste plusieurs heures avant la venue du Pape Kasyade et je t'avouerais que je suis à bout avec cette douleur infernale au crâne qui me tiraille depuis mon réveil.

Abina : Très bien ! Alors, si tu veux bien enlever ton haut à nouveau ? Je vais te faire un massage ! Bon, c’est vrai que je n’ai pas tout ce qu’il faut pour le faire bien, mais on peut quand même essayer.

Xena fronça les sourcils à une telle demande et regarda Abina d'un air suspect.

Xena : Enlever mon haut ? Eu, comment ça ? Tu veux dire baisser la couverture c'est bien ça ? Parce que, si c'est pour enlever les bandages autour de ma poitrine qui me servent de "vêtements de fortune" en attendant que mes vêtements soient fixer il en est hors de question... ! Je suis quelqu'un d'assez pudique et c'est également la raison pour laquelle je me douche seule sur le Fire Emblem.

Abina rosit.

Abina : Oh ? Excuse-moi Xena, je ne voulais pas te mettre mal à l’aise, ce n’était pas du tout mon intention ! Il est vrai que le lieu ne s’y prête pas trop…

Elle regarda Signy, qui dormait toujours, puis son regard glissa sur le vitrail qui faisait office de fenêtre : elles se trouvaient dans une pièce isolée, certes, mais elles étaient dans une église tout de même…

Abina : Oublie ma proposition ! On ne peut pas faire ça dans un lieu saint, c’était idiot de ma part de te le proposer ! Lorsque tu iras mieux, peut-être voudrais-tu que l’on essaye dans ma chambre, à bord du Fire Emblem ? Même si tu es pudique, nous serons dans un endroit plus privé, et puis, il ne s’agit pas de te mettre toute nue non plus, juste de dévoiler tes cicatrices ! Je pourrais alors les masser dans les règles de l’art. Qu’en dis-tu ?

Xena soupira, mais cette fois de soulagement. Il fallait dire que la proposition d'Abina l'avais mise dans tout ses états avec ce nouveau malentendu.

Xena : Je me demande comment tu fais pour rester aussi calme après des malentendu pareil... Tu est un mystère Abina. Ou alors c'est juste moi qui suis bizarre ? Enfin bref, pour ta proposition à bord du Fire Emblem je veux bien y réfléchir. Mais à la condition que ça reste entre nous, comme j'ai dit je veux éviter tout malentendu, surtout que je ne cache pas ma bisexualité autour de moi, donc les gens pourraient répandre des rumeurs assez vite sur le Fire Emblem... Surtout Jin qui pourrait s'en amuser, tu le connais à force je pense. En tout cas pour mes cicatrices c'est surtout le dessus de la ceinture qui en est recouvert, que ce soit mon ventre ou mon d... Oui, non, juste mon ventre en fait.

Xena avais faillit lui dire pour son dos également, mais elle se dit soudainement que si Abina voudrais lui masser le dos, elle soulèverait ses cheveux et verrais sa Marque, ce qui était catégoriquement hors de question pour la femme à la crinière de feu. Qui sait le genre de réaction un Beorc pourrais avoir en voyant sa Marque, elle préférée éviter ça.

Abina : Ah oui, hi hi ! C’est vrai que Jin est un sacré farceur, je m’en suis rendue compte ! Euh, je n’ai pas très bien compris ce que tu as dit, le ventre, et, quoi ? Enfin, peu importe, tu me rediras le moment venu. J’ai hâte du coup ! Hum…

Elle approcha sa bouche de l’oreille de Xena pour lui chuchoter sans risque que personne n’entende.

Abina : Puisque tu me l’as avoué, je me dois d’être honnête avec toi : comme toi, je suis… disons, autant attirée par les hommes que par les femmes. Je ne m’en cache pas. Mais rassure-toi, je n’ai pas d’attirance particulière envers toi, je ne voudrais pas que tu t’en fasses pour ça.

Xena répliqua presque immédiatement à la remarque de Abina.

Xena : Je sais bien Abina. Puis moi-même, j'ai beau aimé les deux genres, je t'avouerais que j'aimerais avoir des enfants dans un futur lointain. Donc ma priorité va aux hommes à cause de ce facteur, mais bon, il faudrait aussi que je pense à mes affinités avant ça, l'adoption reste une possibilité. Mais bon ce n'est pas le sujet, je pense que tu ne comprends pas mes inquiétudes : moi, ce qui me dérange, c'est ce que pense les autres, c'est eux qu'il faut convaincre de ça... Pas moi ! C'est ce que j'essaye de te faire comprendre au sujet de ces malentendus gênants depuis le début de cette conversation. Enfin bref... Je te remercie de ton honnêteté avec moi Abina, fais juste attention de la manière dont tu t'exprimes, tu emploies parfois des mots assez forts et ça peux porter à confusion ton entourage. Ou alors tu as simplement l'habitude de t'exprimer de la sorte à cause de tes traditions et de la manière dont tu as vécue ?

Abina : Oh, eh bien… C’est que, pour ma part je ne me préoccupe pas du regard des autres ! Mais, je comprends ton point de vue. Je suis désolée si j’ai pu avoir des propos déplacés, je ferais plus attention à l’avenir ! Je ne voudrais pas entacher ta réputation…

Xena : Non, non ce n'est rien. Tant que tu comprends mon point de vue. Merci d'avoir compris en tout cas, et également désolée si j'ai pu paraître grossière. Je n'ai pas l'habitude de tant de gentillesse à mon égard, alors ça me fait me sentir bizarre quand c'est le cas.

Abina : Ah ? Ça me fait plaisir que tu me dises ça ! Il faudra que tu t’habitues à ma gentillesse alors, car je compte bien prendre soin de toi, hi hi !

Xena laissa échapper un petit soupir en ayant le sourire aux lèvres à la remarque de Abina. La jeune femme semblait avoir la joie de vivre, tout le contraire de la Marquée qui avait était trahie tant de fois par le passé par les Beorcs, chose que personne ne savait en cet instant chez les Mercenaires de Gaia, la jeune femme protégeant le secret de sa Marque coûte que coûte.

Xena : Que la Déesse m'accorde sa pitié dans ce cas. Sourit

Abina sourit à son tour.

Abina : Hum… Bon, je crois que je devrais partir, à présent. Tu dois être fatiguée, tu as sans doute encore besoin de repos ?

Xena : En effet, il faut que je me repose. Cependant je vais juste éviter de dormir pour ne pas dérégler mon horloge interne, sinon une fois que je reprendrais mes fonctions de chef je vais être épuisée. En tout cas je te remercie sincèrement de ta visite Abina, ça m'a fait plaisir. On a beau ne pas vraiment se connaître, tu es quand même venue me voir. Par contre avant que tu ne partes je voulais juste te remercier une dernière fois pour le coup de pouce face à Jean-Paul. Sans toi, il était sûre que je serais morte d'une possible contre-attaque de Jean-Paul. Alors, merci à toi Abina.

Abina : Mais de rien, c’est normal ! A ton service, chef !

Sur ces mots, l’Almée se releva, et commença à s’éloigner en direction de la porte. Elle se ravisa cependant.

Abina : Ah, et, lorsque Signy se réveillera, tu pourras la saluer de ma part ?

Xena fit un signe de main à l'Almée avant de lui répondre.

Xena : Ça sera fait. Tu peux compter sur moi.

Abina : Très bien. Repose-toi bien, Xena !

Elle sortit alors de la pièce.

Soutien C entre Abina et Xena obtenu !

_________________
Soutiens entre Abina et Xena Hyrule10Soutiens entre Abina et Xena 12348510Soutiens entre Abina et Xena Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Soutiens entre Abina et Xena
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Connexion entre le lapin,une freebox hd et un mac os x
» Wanze (entre namur et liege) -Prerelease chez Jifi - sam 30/01 + soirée jeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: