Soutiens entre Xena et Mwindo 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
-15%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 15% sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 € 229.99 €
Voir le deal

 

 Soutiens entre Xena et Mwindo

Aller en bas 
AuteurMessage
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 17
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Soutiens entre Xena et Mwindo Empty
MessageSujet: Soutiens entre Xena et Mwindo   Soutiens entre Xena et Mwindo EmptyMer 20 Mai 2020 - 23:09

Rang C

La veille après le repas qui avait été offert aux miliciens pour fêter leur retour triomphal, Mwindo avait décliné l’invitation du pape Kasyade à loger avec les autres. En effet, sa chambre à l’auberge de la Colline Gourmande était déjà réservée et il n’avait aucune envie de perdre cet argent. Il avait bien sûr promis de revenir le lendemain matin pour prendre le déjeuner : la déesse seule savait quand il aurait à nouveau l’occasion de manger de la cuisine de qualité et le mage noir fit honneur au délicieux repas que leur servit leur hôte. Une fois repu, il quitta le palais royal pour rendre visite à son ami Nikolai pour lui confirmer que la mission s’était bien passée. L’église étant sur son chemin, il décida d’y faire un petit détour pour rendre visite à Xena et voir comment elle allait. Une fois à l’intérieur il croisa les prêtres qui les avaient accompagnés la veille qu’il salua chaleureusement. Ceux-ci lui indiquèrent gracieusement dans quelle chambre logeait Xena au premier étage de l'église.

Xena avais ses yeux rivés sur le plafond blanc de sa chambre d'infirmerie. Cela faisait maintenant plusieurs minutes que Néo était venu chercher Signy et par conséquent, Xena était seule. Incapable de sortir de son propre lit, elle s'ennuyait à mourir. Le silence fut brisé lorsque Xena entendit quelqu'un toquer à la porte de sa chambre alors qu'une voix familière se fit entendre de l'autre côté de celle-ci.

Mwindo : Bonjour, c’est Mwindo. Je viens voir comment va Xena. »

Xena : Mwindo ? Euh, tu peux entrer, par contre ne t'attends pas à voir Signy, elle est partie il y a quelques minutes avec Néo.

Xena était quand même étonnée de la visite de leur possible dernière recrue en date. Ce matin Abina était venue la voir, et cette après-midi c'était au tour de Mwindo.

Mwindo : Pardon du dérangement.

La chambre dans laquelle entra le mage noir était simple et peu meublée : une table de chevet entre deux lits, celui de droite occupée par Xena, et une chaise posée dans un coin de la pièce. Mwindo se saisit de cette dernière et s’assit près de la convalescente de manière à ce qu’elle puisse le regarder sans avoir à tordre le cou. Les deux prêtres l’avaient assuré qu’elle était hors de danger et effectivement son visage, seule partie de son corps visible, n’avait pas l’air souffrant.

Mwindo : Comment va notre chère héroïne ? Tu ne t’ennuies pas trop ?

Xena : "Héroine" ? Je me demande quel genre d'héroïne fini inconscience après une bataille aussi importante que celle d'hier. Si j'étais tombée inconsciente avant de sortir de la grotte et donner mes instructions finales à Néo, je nous aurais tous condamnés et on aurait fini soit mort de froid, soit dévoré par un ours polaire. J'ai sous-estimé l'explosion du bracelet rubis de Jean-Paul et cette erreur aurais pu nous être fatale à tous. Enfin bref, pour répondre à tes questions, au moins je vais mieux que ce matin même si mon mal de tête ne passe toujours pas. Je dois vraiment remercier le Pape Kasyade de m'avoir administré des soins après le repas. Et pour ce qui est de ta seconde question... Je m'ennuie à mourir. Je ne peux même pas sortir de mon lit pour le moment et à part la tempête de neige dehors il n'y a rien à regarder à part le plafond. Enfin bref, je suppose que tu venais me donner ta réponse quant à savoir si tu comptais rester parmi nous ou non ?

Mwindo : Entre autres oui. La mission d’hier m’a convaincu que me joindre à vous serait tout à mon avantage. Au plaisir de continuer à combattre à tes côtés Xena !

Xena : Bienvenue dans notre bande de mercenaires alors Mwindo. En tout cas, je dois avouer que ça me rassure que tu restes à nos côtés. Tes compétences nous ont été bien utiles hier. Et c'est aussi la première fois que je voyais quelqu'un avec de tels atouts dans ses manches, ça aurait été du gâchis pour nous de te voir partir. Ne t'en fait pas pour ta première paye le pape Kasyade m'a dit que vous la recevrez ce soir lors du repas, je ne sais cependant rien du montant, mais il est sage d'assumer qu'après avoir sauvé la Princesse Eléanora nous risquons de recevoir une belle somme.

Mwindo : Ah, voilà une excellente nouvelle. Je suis sûr que l’autre nouvelle recrue appréciera également. Pour revenir sur ce que tu as dit au début par rapport à ce qui s’est passé dans la grotte je…crois que je te dois des excuses. Dans l’urgence j’avoue que je pensais surtout à me tirer de ce guêpier, à telle point que j’ai complètement sous-estimé à quel point tu étais mal en point. Je jure de faire plus attention la prochaine fois.

Xena : Pas de problèmes franchement, c'est compréhensible, et surtout, tu ne nous connais pas vraiment encore. Entre sauver ta vie et celle d'une étrangère j'imagine que le choix a été vite fait, en tout cas, ne t'en fait pas, je ne t'en tiens pas rigueur. Mais bon compter sur ton soutien la prochaine fois n'est pas une pensée désagréable. Tiens, parfois il nous arrive de remplir diverses missions quand rien de majeur n'arrive comme ce fut le cas à Ghysitia. Si tu veux tu n'as qu'à venir avec moi la prochaine fois, ça m'apprendrait à mieux connaitre ton style de combat. Je t'avoue que je ne faisais pas entièrement attention à ce qu'il se passais autour de moi lorsque je combattais Jean-Paul, j'ai surtout retenu tes compétences annexes comme ton spectre de brume et la pagaille qu'il a mise pour nous permettre une attaque surprise. Enfin bref, je me dis que si tu te sens aussi mal de m'avoir laissée derrière tu n'auras rien contre elle fait de m'accompagner au moins une fois ?

Même s’il ne se sentait pas si coupable que ça en vérité, le mage noir était tout de même soulagé que la mercenaire ne semble pas le tenir personnellement responsable de l’état dans lequel elle se trouvait. Et heureusement : après tout c’était elle qui avait demandée à tous ses compagnons de fuir avant elle et tous sans exception s’étaient exécutés.

Mwindo : Ce sera avec plaisir Xena. Ça me laissera peut-être l’occasion de voir à nouveau la barrière que tu as utilisées pour te protéger hier. Qu’est-ce que c’était d’ailleurs ? Si ça ne te dérange pas d’en parler bien sûr. Une sorte de sort ou d’artefact protecteur ? J’ai l’impression que ce n’était pas un sort à proprement parler.

Xena hésita un instant avant de répondre à la question de Mwindo, étant donné qu'elle se trouvait dans une église vénérant la Déesse Naga. Puis, elle finit par se souvenir qu'il y a deux lunes, elle avait eu une discussion plaisante avec le Pape Kasyade, et que ce dernier n’avait rien contre l'Eglise d'Ashunera.

Xena : Eh bien. Disons que c'est un "don" qui s'est développé en moi. A vrai dire, la première fois que cette barrière s'est manifestée je ne comprenais pas moi-même comment c'était possible, à croire que ça faisait partie de moi. Je ne vais pas te mentir, surtout que je n'ai rien à cacher : Je suis une ancienne servante de l'église d'Ashunera. Ça remonte à avant ma vie de mercenaire solitaire. Bien que, contrairement aux autres sœurs de l'église où je me trouvais je n'avais le don d'utiliser ni les bâtons, ni la magie sainte, j'étais bel et bien une sœur à l'époque. Je pense que, ma foi envers la Déesse Ashunera a fini par se manifester au travers de cette barrière. Bien que je ne puisse pas le confirmer et que ce sont simplement des spéculations de ma part. Par contre je ne peux pas l'utiliser quand je le veux, en général il me faut attendre 10 minutes entre chaque activation pour une durée d'effet d'à peine dix secondes. Par contre, ce don m'a sauvé la vie plus d'une fois quand j'ai débuté en tant que mercenaire. Et hier j'ai fait l'erreur de penser que ça serait suffisant pour contrer l'explosion de Jean-Paul, je ferais en sorte que ça ne se reproduise pas à l'avenir. Bref j'espère que cette explication te convient, comme je l'ai dit moi-même je n'ai aucune idée exacte de ce qu'est ma technique Royaume Infranchissable à ce jour. Argh !

Xena se tint la tête un court instant à ce moment-là, il semblait que la douleur était de nouveau en train de se faire manifester au plus grand malheur de la Marquée.

En voyant cela le mage noir grimaça avec sympathie, supposant que la jeune femme souffrait encore des blessures qu’elle avait récoltées la veille.

Mwindo : Ouh là doucement, attends laisse-moi t’aider. J’ai bien fait d’emporter mon bâton de soin finalement.

Le mage noir se mit immédiatement au travail pour soulager les douleurs de Xéna du mieux qu’il pouvait. La veille il avait peu eu l’occasion d'utiliser son bâton de soin et la pierre au sommet de celui-ci était comme neuve.

Mwindo : Tu devrais probablement rester couchée malgré l’ennui. Les soins magiques font des vrais miracles mais ils ne sont pas tout puissant. Il faut toujours un temps de repos pour que ton corps et ton esprit puisse récupérer. Je t’aurais bien proposé une de mes potions pour le sommeil mais je ne sais si les soigneurs approuveront. Au pire je peux leur demander de t’endormir avec un bâton de sommeil si tu préfères. Comme ça pas de douleurs et le temps passera plus vite.

Xena : Ça va, c'est... juste des douleurs passagères depuis hier soir, même si j'admets que ça me fait un mal de chien. J'avoue qu'un peu de sommeil me ferais le plus grand bien, mais je ne tiens pas à dérégler mon horloge interne, donc je préfère décliner l'offre, mais merci de t'inquiéter. Enfin assez parlé de moi, hum... Tu étais curieux au sujet de ma barrière plus tôt, mais moi je suis encore plus curieuse à ton sujet. Je n'avais jamais vu quelqu'un pouvoir contrôler les esprits avant toi, comme as-tu reçu ce don ? Et comment ça fonctionne exactement ? Et puis, pourquoi est-ce que je n'ai jamais croisé qui que ce soit avec des aptitudes similaires aux tiennes ?

La Chef des mercenaires de Gaia était en effet curieuse au sujet de Mwindo et de sa classe après avoir vu une partie de ses capacités à l'œuvre le jour précédent, et comme tout être humain qui était face à l'inconnu, la curiosité de la "jeune" femme avais pris le dessus.

Mwindo était agréablement surpris que sa nouvelle camarade semble réellement avoir envie de mieux le connaître. Bien que réticent à l’idée de partager des informations aussi personnelles, il avait envie de répondre pareillement à la marque de confiance que lui avait montrée la mercenaire.

Mwindo : Ça ne me surprend pas que tu n’ais jamais croisé un invocateur. Comparées aux autres écoles de magie, la magie noire est plus rare et plus…obscure sans mauvais jeu de mots. Et parmi toutes les branches d’études de la magie noire, celle qui s’intéresse aux esprits est en général peu poursuivie. Même dans un pays comme celui d’où je viens où nous vouons un véritable culte aux esprits de la nature et à ceux de nos ancêtres. Ce qui rend cette discipline aussi peu attrayante est qu’à moins d’avoir un don inné pour communiquer avec les esprits, il faut plusieurs années de recherche et d’entrainement simplement pour devenir compétent alors qu’un mage novice peut apprendre à utiliser un tome de flux en moins d’un mois. Pourtant un maitre invocateur serait un adversaire tout bonnement terrifiant, presque une armée à lui tout seul ! Moi je suis un cas un peu particulier. Pour faire simple, disons qu’un évènement assez spécial dans mon enfance m’a rendu particulièrement adepte à communiquer avec certains esprits. Ajoute à cela le fait que, pendant plusieurs années, j’ai été incapable de pratiquer tout autre forme de magie noire et forcément j’ai fait d’énormes progrès dans mon art. Mais j’ai encore beaucoup à apprendre.

Xena : Ah, vous êtes peu répandus du coup, ceci explique cela. Tu viens d'Odonga comme Abina du coup, non ? Ce qui expliquerais que toi aussi tu sois noir de peau... Ah mais, pas que j'ai quelque chose contre ça, c'est juste un trait qui vous rend plus... Reconnaissables ? Un peu comme les queues ou paire d'ailes des différents types de laguzs, ou même carrément les Marqués et leurs marques à divers endroits de leurs corps, un peu comme le Pape Kasyade et la marque très visible sur son visage en somme. En tout cas, je suis contente que tu ais bien voulu partager une partie de ton histoire avec moi, puis, entre nous : C'est plutôt rare que je m'ouvre à quelqu'un aussi vite, ça doit surement être l'ennui qui joue sur mon comportement il faut croire. Je vois que tu as la tête sur les épaules, tu as conscience que tu as encore beaucoup à apprendre et en ce sens nous sommes pareils toi et moi. Je n'ai pas forcement voulu devenir Zweihander, mais mon incompétence m'a poussée vers cette vocation au lieu de celle que je voulais de base qui est la vocation de Einhander. Pour le moment, je n'arrive pas à manier les espadons en utilisant une seule main et je ne sais pas si j'en serais capable un jour, même si je fais de mon mieux pour rendre ça possible. Je m'épuise trop quand je manie ma lame et je ne pense pas tenir sur un combat qui durerait trop longtemps en utilisant uniquement l'espadon, d'où ma maitrise des techniques de corps à corps pour tenter tant bien que mal de corriger mon problème. Même si c'est totalement inutile face à des unités en armure lourde par exemple. Bref, je suis juste une ratée qui fait de son mieux pour devenir plus forte, et je suis loin de me lancer des fleurs alors que je sais que mon niveau n'a rien d'extraordinaire, comme ces personnes ayant le privilège d'être T3.

La Marquée soupira de nouveau avant de fixer le plafond l'espace d'un instant, elle ne savait pas pourquoi elle disait tout ça, l'ennui devait vraiment la gagner.

Mwindo : On dirait que toi et moi avons encore beaucoup de chemin à faire ! Bon, sur ce je vais te laisser à ta contemplation du plafond. J’ai quelqu’un à qui je dois rendre visite et je me suis simplement arrêté en chemin pour voir comment tu allais. Repose-toi bien en tout cas, ça m’a fait plaisir de papoter avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Soutiens entre Xena et Mwindo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Connexion entre le lapin,une freebox hd et un mac os x
» Wanze (entre namur et liege) -Prerelease chez Jifi - sam 30/01 + soirée jeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: