Mission 8 : Un drôle de forgeron 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -34%
Réduction -34% sur la caméra sport DJI ...
Voir le deal
249.99 €

 

 Mission 8 : Un drôle de forgeron

Aller en bas 
AuteurMessage
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1484
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyMar 14 Juil 2020 - 14:47

Abina s’était levée en retard…

Un peu trop excitée la veille par sa mission du lendemain, elle avait fait une insomnie et s’était endormie en retard. Et voilà le résultat, il était déjà neuf heures et demi lorsqu’elle se leva !

Elle sortit de sa chambre à la va-vite. Certes, il était prévu que le Fire Emblem ne débarque leur groupe à Galnear que vers dix heures. Mais, il ne restait donc plus beaucoup de temps pour l’Almée pour se préparer. Une demi-heure, ce ne serait jamais suffisant pour manger un petit déjeuner digne de ce nom, songea-t-elle !

Si elle était aussi excitée par sa mission, c’était pour plusieurs raisons. D’abord, et le plus évident, c’est qu’outre l’aventure à Ghysitia, c’était sa première mission au sein de la Milice de Gaïa.

La deuxième raison, c’est que, Galnear était un pays connu, même au-delà des frontières de Terra… Et pour cause, c’était dans cette nation que se trouvait le légendaire Emblème du Feu, l’artefact aux pouvoirs incommensurables, qui permettait la lévitation de tous les continents… Abina savait qu’il était peu probable qu’elle et son groupe puissent voir ce trésor, mais, au fond d’elle-même, elle espérait que ce serait possible !

Et puis, il y avait une troisième raison. L’Almée était intriguée par l’arme qu’elle allait recevoir. C’est vrai, elle était capable de se battre… mais seulement avec la magie ! Elle ne savait manier aucune arme. Elle était donc très curieuse de savoir quelle arme elle allait recevoir de leur client.

Elle entra dans le Mess. Vu qu’il était déjà plus de neuf heures, le premier groupe avait déjà débarqué à Vangiskeit. Aussi elle s’attendait à ce qu’il n’y ait plus grand monde au Mess, et pourtant, elle y reconnut une personne de son groupe, qui était en train de terminer son repas.

Abina : Oh, bonjour !

_________________
Mission 8 : Un drôle de forgeron Hyrule10Mission 8 : Un drôle de forgeron 12348510Mission 8 : Un drôle de forgeron Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 513
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyMar 14 Juil 2020 - 19:18

6h30. Comme à son habitude, Morag se réveillait avec le soleil. Ainsi, il pouvait faire ses étirements tranquillement, de même que ses échauffements. L’entraînement en lui même devait sauter aujourd’hui, pour ne pas ralentir ses aptitudes martiales. En effet, un tournoi était quelque chose d’éreintant et il devait se préserver pour combattre à son maximum.

Il reprit l’ordre de mission pour le relire. Enfin…. Ce qu’il PARVENAIT à relire. Après tout, il n’avait jamais eu de professeur de lettres, les quelques mots que le marqué parvenait péniblement à déchiffrer venaient de ses différents efforts de mémorisation. « Arène », « Arme » notamment. Il se gratta la tête, se rendant donc compte d’un petit détail.

Il n’avait, en réalité, aucune idée de dans quoi il s’était engagé. La seule chose qu’il savait, c’était qu’il avait vu Xena et Abina s’y inscrire, et avait suivit le mouvement naturellement. Il s’agissait des deux personnes qu’il avait le plus côtoyé de manière aimable sur le Fire Emblem, car oui, il avait passé plus de temps avec Jin qu’avec Abina, mais…. Disons que le Boken du capitaine fut plus qu’un simple intermédiaire, et sa façon…. Un peu trop énergique de nettoyer le Fire Emblem lui avait valu de se prendre des coups sur la caboche. Il avait d’ailleurs encore une ou deux bosses mais elles ne lui faisaient pas mal, si bien qu’il ne s’en était même pas rendu compte.

Et alors qu’il se décida à sortir de sa chambre pour prendre un petit déjeuner, il fit un signe de main au groupe partant. Signy, qui vit les bosses de l’homme, ne put s’empêcher de pousser un soupir amusée, alors qu’il allait tranquillement au Mess. Et comme promis par l’impitoyable maître du démon, les repas redevinrent normaux et abondants. Le mercenaire ne savait honnêtement plus trop où donner de la tête. Il se prit donc un morceau de pain avec de la viande séchée, trois pommes et une choppe de bière.

Ce ne fut que lorsque Abina entra elle aussi dans le Mess qu’il fit une pause dans sa pitance.

Abina : Oh, bonjour !

Morag : Bonjour à vous aussi, Abina. Bien dormi j’espère ? Vous voulez que je vous apporte quelque chose à manger ?

Et après avoir agi en accord avec la demande de sa collègue, Morag l’invita à s’asseoir et reprit son petit déjeuner tranquillement. Puis, alors qu’il croquait dans une pomme, il regarda l’Almée.

Morag : Au fait, merci beaucoup pour vos danses, c’était… très agréable. J’avais un sentiment d’être bien et de savoir ce que je devais faire, je n’ai jamais vécu quoi que ce soit du genre. Et je ne suis pas très malin, mais même moi, j’ai compris qu’on vous devait la vie, Xena et moi, donc Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 522
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyMar 14 Juil 2020 - 20:38

Début du thème de Xena:
 

Après son entraînement quotidien et une bonne douche, Xena décida de rentrer à son tour dans le Mess. Elle attrapa une pomme et se servit un jus de fruits bien frais tout en prenant une miche de pain sucré puis s’avança avec son plateau pour s’installer à la table de ses partenaires pour la mission du jour. Il ne faisait aucun doute que la mission dont allait faire parti Xena serait également la plus courte des trois missions proposées, sauf si complication il y aurait bien évidement. Xena en avait assez de n'avoir qu'un pauvre Espadon de bronze pour accompagner Kordalbulg. Cette mission était l’occasion parfaite de combler son arsenal. Mais également une occasion en or pour elle de s’entraîner avec de véritables partenaires avant de respecter la promesse faite à Néo au sujet de leur duel lorsque tout deux atteindraient le prochain tier de classe. Xena était sure d'elle bien entendu, mais elle n'avait jamais combattu de chevalier Wyvern avant Néo et elle savait que ce manque d'expérience certain pouvait lui coûter sa deuxième victoire. Il n'y aurait sûrement pas de chevalier Wyvern lors du tournoi amical proposé lors de cette mission, mais ça restait une bonne occasion à saisir, surtout que Xena n'avait pas eu de partenaires d’entraînement après Calcias. Bien sûr, il y avait eu le combat contre Jean-Paul et le combat contre Zaback. Mais Xena n'aurait jamais pu vaincre l'ennemi seule, et cette pensée la frustrait beaucoup. Elle n'arrivait également pas à s'enlever de la tête la scène ou Néo était entré dans un état second. Il n'avait pas intérêt à s'être retenu contre Xena lors de leurs premier duel, sinon elle ne lui pardonnerait jamais de s'être moqué d'elle.

Xena s’installa à la même table que Morag et Abina, il semblait que Zaris n'était pas encore arrivé, ou alors il n'avait tout simplement pas faim ? Impossible de le savoir pour la femme à la crinière de feu puisqu'elle s’entraînait chaque matin, allait se doucher, et venait manger quand presque tout le monde avait fini son repas. De cette manière, la Marquée pouvait se doucher seule sans avoir personne sur le dos. De toute façon toutes les femmes du groupes étaient prévenues, Xena était pudique, et si quelqu'un osait pénétrer dans les douches pendant qu'elle y serait, cette personne n'avait qu'à bien se tenir car la Marquée n'hésiterait pas à en venir au poings si son intimité était violée et ce pour n'importe quelle raison, de plus, puisqu'elle était bisexuelle, elle était autant gênée du regard des femmes que celui des hommes en ce qui concernait son corps nue. Xena était assisse à coté de Morag, son nouveau compagnon d'arme en qui elle avais déjà accorder sa pleine confiance du à son Marquage ainsi qu'au fait qu'il lui aie sauvé la vie lors du combat précédent et était également face à Abina, une jeune femme à la peau d'ébène qui lui avait déjà sauvée la vie plusieurs fois avec ses danses via le combat avec Jean-Paul ainsi que le combat avec Zabak. Deux forces de la nature beaucoup plus puissantes que ne l'était l'ex bonne sœur. Elle croqua à pleines dents dans sa miche de pain sucrée avant de boire une gorgée de son jus de fruits.

Xena : Bonjour tout le monde, j'espère que vous êtes prêts pour la mission du jour, que vous avez bien dormi et que vous allez en profiter pour bien manger également ce matin. Je suis assez impatiente de pouvoir troquer mon espadon de bronze pour une véritable arme principale. Ma lame commençait à dater depuis que je l'avais reçu lors de mon intégration au sein de la milice de Gaïa l'an passé. En tout cas je suis contente d'être avec vous deux et je vous remercie encore de m'avoir épaulé lors du combat précédent. Je suis trop peu expérimentée pour faire face à ce genre d'ennemis seule. Signy a raison, je ne peux pas compter sur moi-même et je dois faire beaucoup plus confiance aux autres. Soyez patients avec moi, je ferais de mon mieux pour m'ouvrir aux autres petit à petit. M'enfin je promets pas que ce soit rapide et je ne sais pas si je vais y parvenir, mais il est de mon devoir en tant que Chef de donner le bon exemple et d’arrêter de vouloir en faire à ma tête. souris Quelqu'un a vu Zaris sinon ?

_________________
Mission 8 : Un drôle de forgeron 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurbervio

Gurbervio

Masculin Nombre de messages : 100
Localisation : A environ 150 millions de km du Soleil.
Date d'inscription : 04/01/2019
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyMar 14 Juil 2020 - 23:44

Zaris se réveillait tôt dans la matinée mais il resta un moment sur son lit, profitant de la tranquillité de sa chambre. Il repensa à la mission, un combat dans une arène contre un groupe de templiers. Le combattant était particulièrement intéressé par cette arme forgée par le forgeron qu'il devra utiliser pour le combat. Ça pourrait être une bonne arme à ajouter à son arsenal.

Il resta allongé pendant un moment, sans savoir combien de temps exactement, il ne faisait pas vraiment attention à l'heure. Le mercenaire finit par se dire qu'il ne fallait pas plus traîner, en accord avec cette pensée, il se lève et se prépare pour la journée.

Il sortit de sa chambre pour aller au Mess, en espérant ne pas avoir trop traîner. En arrivant sur place, il voit que ses trois alliés était déjà présents à une même table en train de parler et de prendre leur déjeuner.

Xena : Quelqu'un a vu Zaris sinon ?

Zaris : Je suis la.

Visiblement, il était arrivé au bon moment.

Zaris : Je vais chercher de quoi manger, je reviens.

Il se dirigea vers la table pour aller prendre du pain et de la viande et fit demi tour pour rejoindre son groupe. Une fois assis, il entame sa première bouchée, en écoutant ce que les autres ont à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 513
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyJeu 16 Juil 2020 - 12:41

Xena : Bonjour tout le monde, j'espère que vous êtes prêts pour la mission du jour, que vous avez bien dormi et que vous allez en profiter pour bien manger également ce matin. Je suis assez impatiente de pouvoir troquer mon espadon de bronze pour une véritable arme principale.

Une goutte de sueur perla sur la tempe de Morag. LA question qui le mettait mal à l’aise. Parce que finalement, il n’était pas certain d’avoir compris ce qu’on attendait de lui. Etait-il sensé combattre dans une arène ? Pourtant, Xena parlait de troquer son arme, il commençait à ne plus rien y comprendre…

Morag : … Je croyais qu’on allait combattre à l’arène, j’ai mal compris la mission ? Il va VRAIMENT falloir que j’apprenne à lire…

Xena : En tout cas je suis contente d'être avec vous deux et je vous remercie encore de m'avoir épaulé lors du combat précédent. Je suis trop peu expérimentée pour faire face à ce genre d'ennemis seule. Signy a raison, je ne peux pas compter sur moi-même et je dois faire beaucoup plus confiance aux autres. Soyez patients avec moi, je ferais de mon mieux pour m'ouvrir aux autres petit à petit. M'enfin je promets pas que ce soit rapide et je ne sais pas si je vais y parvenir, mais il est de mon devoir en tant que Chef de donner le bon exemple et d’arrêter de vouloir en faire à ma tête.

Les traits de Morag s’étirèrent en un léger sourire, il mordit dans le pain qu’il avait choisi. Mmh, il était plus cuit de dix secondes que le pain qu’il avait mangé ici avant d’être au pain sec et à l’eau, et le marqué préférait quand il l’était légèrement moins, mais vu ce qu’il a eu à manger avant le ménage, il n’allait pas s’en plaindre.

Morag : Tu sais, j’ai honnêtement plus à apprendre de toi que tu n’as à apprendre de moi, je pense. Tu es notre cheffe, tu diriges et malgré ton équipement plus offensif, tu arrives à prendre la décision pour protéger tes alliés. Moi, je sais que foncer dans le tas, mais si on trouve que je le fais bien et que ça t’aide, je continuerai avec plaisir de foncer, héhé ! En tout cas, content que ça te fasse plaisir qu’on soit ensemble, c’est réciproque pour moi. Je me voyais mal faire ma première mission sans vous deux pour le coup.

Et alors que Xena demandait si quelqu’un avait vu Zaris, Morag s’apprêtait à répondre par la négative mais le concerné l’en empêcha en se manifestant. Il se servit et s’installa à table sans ajouter quoi que ce fut. Il semblait plutôt bien bâti, un combattant à la hache peut-être ? En tout cas, il avait hâte de voir ce qu’il valait, ayant déjà une idée claire pour Xena et Abina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1484
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyJeu 16 Juil 2020 - 14:20

Morag : Bonjour à vous aussi, Abina. Bien dormi j’espère ? Vous voulez que je vous apporte quelque chose à manger ?

Abina : Euh oui, bien dormi !

Un grand sourire se dessina sur l’Almée. Il lui proposait de lui apporter à manger ? Alors elle ferait l’économie du temps pour aller se servir, ce qui fait qu’elle aurait le temps de manger un peu plus ! Son raisonnement était infaillible !

Abina : Eh bien, c’est très gentil de votre part ! Je veux bien du coup ! Vous pouvez m’apporter tout ce vous pourrez m’apporter, je ne suis pas difficile. La seule chose à éviter, c’est le café !

Après que Morag se soit exécuté, Abina inclina légèrement la tête.

Abina : Merci beaucoup pour ce service !

Morag : De rien. Au fait, merci beaucoup pour vos danses, c’était… très agréable. J’avais un sentiment d’être bien et de savoir ce que je devais faire, je n’ai jamais vécu quoi que ce soit du genre. Et je ne suis pas très malin, mais même moi, j’ai compris qu’on vous devait la vie, Xena et moi, donc Merci.

Abina : Ch’est… tout naturel !

Elle parlait en même temps que de mâcher, pour économiser son temps. Mais elle faisait tout de même attention de ne rien postillonner.

Abina : Ch’est mon rôle sur le champ de bataille après tout ! Je ne fais… que mon devoir.

Dans les instants qui suivirent, Xena puis Zaris s’installèrent à leur tour. Les quatre participants à la mission étaient réunis tous ensemble !

Xena évoqua son impatience de pouvoir troquer son espadon de bronze contre l’arme que leur offrirait leur client. Abina acquiesça, et se posa à son tour une question.

Abina : Ah oui, au fait, je me demandais, quelle arme vais-je gagner du coup ? Car, a priori, je ne sais pas me servir d’une arme. Vous croyez que notre client est aussi capable de fabriquer des tomes ? Enfin, vu qu’il s’agit d’un forgeron, et non d’un érudit, ça m’étonnerait… J’avoue que ça pique ma curiosité tout ça !

_________________
Mission 8 : Un drôle de forgeron Hyrule10Mission 8 : Un drôle de forgeron 12348510Mission 8 : Un drôle de forgeron Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 522
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyVen 17 Juil 2020 - 13:43

Xena : Bonjour Zaris et pas de problèmes. Installe-toi avec nous une fois que tu reviens avec ton petit déjeuner, il reste encore de la place, puis c'est toujours mieux d'avoir un moment tous ensemble avant que la mission ne démarre puisqu'on va rester avec le même groupe jusque l’accomplissement de celle-ci.

La jeune femme croqua dans sa pomme à pleines dents puis mâchouilla ce qui se trouvait dans sa bouche avant de boire de nouveau une gorgée de sa boisson, puis se tourna face à Morag une fois que Zaris s'était de nouveau installé à leurs cotés, juste à coté d'Abina.

Xena : Au fait tu disais un peu plus tôt que tu ne savais pas lire ? Enfin ce n'est pas non plus rare de nos jours, mais lorsque tu t'es inscris à la mission hier tu ne m'avais pas donner l'impression de ne pas savoir quoi faire. Mais oui la mission consistera à s’entraîner avec des templiers avec comme récompense une arme pour chacun à la clef. Je ne pense pas avoir besoin d'en dire plus, la mission est assez simple à comprendre. Le plus difficile sera de tenir tête à ces templiers, ils doivent avoir un certain niveau, tu ne rentres pas dans l'ordre des templiers comme si tu rentrais dans un bar. Mais passons, si jamais tu as besoin d'aide pour apprendre à lire tu peux toujours me demander à moi ou même à Signy. Je pense d'ailleurs que Signy serait un bien meilleur choix que moi pour cette tâche, mais c'est comme tu veux, sache que tu ne me déranges pas. J'ai eu de la chance d'apprendre à lire et à écrire grâce à une personne maintenant décédé du nom de Helena, paix à son âme.

Une fois qu'elle eut évoquer ce prénom, Xena aurait eu le regard qui semblait avoir basculé dans le vide l'espace d'un court instant, puis elle se reprit en croquant de nouveau dans la pomme qu'elle avait entamé un peu plus tôt.

Morag : Tu sais, j’ai honnêtement plus à apprendre de toi que tu n’as à apprendre de moi, je pense. Tu es notre cheffe, tu diriges et malgré ton équipement plus offensif, tu arrives à prendre la décision pour protéger tes alliés. Moi, je sais que foncer dans le tas, mais si on trouve que je le fais bien et que ça t’aide, je continuerai avec plaisir de foncer, héhé ! En tout cas, content que ça te fasse plaisir qu’on soit ensemble, c’est réciproque pour moi. Je me voyais mal faire ma première mission sans vous deux pour le coup.

Xena eu un léger sourire en coin puis répondit à ce dernier.

Xena : Bah, j'ai préférer encaisser ce Cuiracide à ta place lors du combat précédent car tu serais sûrement mort sur le coup, et il se trouve que je pouvais encaisser le coup. Je ne pense pas que j'aurais eu la même réflexe si il s’était agi d'une Spathacide. D'ailleurs je sais que je dois me méfier de cette arme mais je n'en ai encore jamais vus de mes propres yeux contrairement à un Brise-Lame, m'enfin bref. Tu as également bien encaissé les coups et surtout pu esquiver les attaques du pirate aisément avec les danses d'Abina. D'ailleurs je te le dis, c'est très impressionnant cette célérité que tu as avec le port de cette armure, je n'avais jamais vus ça auparavant et je n'avais jamais vus de T3 posséder ce don. J'imagine qu'il s'agit de ta compétence personnelle ? Sinon je pense que tu pourrais également bien t'entendre avec Zaris ici présent, du moins vous pouvez faire connaissance ensemble lors de la mission à venir. Zaris possède une force extraordinaire de ce que j'ai pu observer jusque là. Je dirais même que sa puissance de frappe est plus élevée que la mienne ou la tienne pour être tout à fait honnête. Mais oui je comprend que tu soitsplus à l'aise avec les personnes avec qui tu as déjà partagé des moments forts au combats, surtout face à une personne aussi puissante que Zaback. Par contre je me demandais, ça va mieux tes bosses ?

Xena était occupée de regarde le dessus du crâne de la personne en question et se demandais à quel point les coups de Boken de Jin pouvaient être douloureux, elle n'aimerait cependant pas s'en rendre compte à la source.

Abina : Ah oui, au fait, je me demandais, quelle arme vais-je gagner du coup ? Car, a priori, je ne sais pas me servir d’une arme. Vous croyez que notre client est aussi capable de fabriquer des tomes ? Enfin, vu qu’il s’agit d’un forgeron, et non d’un érudit, ça m’étonnerait… J’avoue que ça pique ma curiosité tout ça !

Xena : Euh, je ne sais pas trop.. Peut être des espèce de gantelets chargés de magie ? Je ne fait que spéculer, je le vois mal te donner une épée, un tome ou une dague. Surtout que pour le tome, comme tu le dis, c'est plus la spécialité des érudits que des forgerons, mais qui sait ?

_________________
Mission 8 : Un drôle de forgeron 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 513
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptySam 18 Juil 2020 - 16:51

Xena : Au fait tu disais un peu plus tôt que tu ne savais pas lire ? Enfin ce n'est pas non plus rare de nos jours, mais lorsque tu t'es inscris à la mission hier tu ne m'avais pas donner l'impression de ne pas savoir quoi faire.

Morag : Bah, disons que j’arrive à reconnaître des mots à force d’entendre les gens le lire, et « Arène » en fait partie, j’ai vécu un temps dans une ville possédant une arène géante. Pratique pour se faire des sous ce genre de choses, c’est comme ça que j’ai pu m’acheter mon armure d’ailleurs. Et vu que vous vous y étiez inscrites toutes les deux, autant prendre ce choix, d’autant plus que j’avais une vague idée de ce qu’on pouvait faire à l’arène….

Xena : Mais oui la mission consistera à s’entraîner avec des templiers avec comme récompense une arme pour chacun à la clef. Je ne pense pas avoir besoin d'en dire plus, la mission est assez simple à comprendre. Le plus difficile sera de tenir tête à ces templiers, ils doivent avoir un certain niveau, tu ne rentres pas dans l'ordre des templiers comme si tu rentrais dans un bar. Mais passons, si jamais tu as besoin d'aide pour apprendre à lire tu peux toujours me demander à moi ou même à Signy. Je pense d'ailleurs que Signy serait un bien meilleur choix que moi pour cette tâche, mais c'est comme tu veux, sache que tu ne me déranges pas. J'ai eu de la chance d'apprendre à lire et à écrire grâce à une personne maintenant décédé du nom de Helena, paix à son âme.

Alors que la marquée présentait à Morag les options s’offrant à lui, il mordit dans une de ses pommes, réfléchissant à la situation.

Morag : Hmm, si je dis pas d’âneries, Signy est notre stratège, la petite femme rousse à qui j’ai parlé lorsqu’on s’est retrouvés à Ghysitia. On pourra voir après la mission au pire. Mais je pense plutôt te demander à toi du coup, je la connais pas assez pour lui demander ce genre de choses. Et puis, elle semble avoir une allure noble, et même si c’est bête, je ne me sens pas encore de dire à une noble « Je sais pas lire, vous pouvez m’apprendre ? ». C’est peut-être bête mais moi, ça me gène.

Après avoir mangé ses deux premiers fruits en entier, il se contenta de faire sauter le troisième, le réceptionnant à chaque fois. Mais alors que Xena lui demanda si ses bosses allaient mieux, il se figea.

Morag : … Des bosses ? Je ne vois pas de quoi tu--

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que sa victuaille tomba sur l’une desdits bosses, ce qui lui provoqua une sensation désagréable. Il ne s’agissait pas de douleur à proprement parler mais ce n’était pas quelque chose qu’il voulait subir à répétitions.

Morag :
Oh, je croyais qu’elles avaient disparues… Ma mère était bien plus impitoyable que Jin à l’époque, malgré son épée en bois. Aujourd’hui, j’ai la tête dur Héhé… Dans tous les cas, ça ne me gênera pas pour combattre. Et pour répondre à ta question sur ma vitesse, je crois pas que ce soit lié à ma capacité spéciale, qui est juste mon arme contre les démons quand j’y pense. D’ailleurs, c’est peut-être à cause de ça que j’ai fait fumer son dos sans le vouloir, hmm… Ca me permet de me battre mieux contre les combattants volants mais pas de courir plus vite. Mais selon ma mère, j’aurais juste des Pré-positions, ou un truc comme ça, étant un grand gaillard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1484
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyJeu 23 Juil 2020 - 20:14

Les alliés furent débarqués comme prévu, à Galnear. Là, ils rejoignirent le lieu où le client leur avait donné rendez-vous : une cité commerçante, dotée d’une arène réputée.

Là ils firent la rencontre de l’homme qui allait peut-être les accompagner à bord du Fire Emblem…

Gero : Bien le bonjour ! Je me nomme Gero. Vous devez être les mercenaires de Gaïa si je ne m’abuse ! Avez-vous fait bon voyage ?

Xena : Assez. Du coup, c’est vous le fameux forgeron ?

Gero : Eh oui, c’est moi !

Xena sonda un peu l’homme qui lui faisait face. De taille moyenne, il avait les traits tirés et ridés. Les cheveux gris en bataille, et les habits vieux et usés, il ne payait pas de mine. Mais cet homme était un potentiel marchand de choix pour le groupe de Gaïa, peu importe son apparence, et Xena était déterminée à passer un contrat avec lui, pour le bien de la Milice.

Abina : Vous allez nous offrir des armes alors ?

Gero : Oui, mais chaque chose en son temps. Pour le moment, j’aimerais rappeler en quoi consistera ma demande, afin qu’il n’y ait pas de doute. Si je vous ai fait venir, c’est parce que j’aimerais mettre mes services au talent d’un groupe. Je suis moi-même un forgeron d’expérience, et je suis capable de forger notamment des armes d’acier, ce dont votre groupe ne dispose pas encore il me semble…

Xena : En effet.

Gero : Seulement, j’hésite encore à vous rejoindre, ou à confier mes services aux Templiers. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’organiser ce petit concours entre vos deux groupes !  Vous allez affronter des combattants Templiers, dans l’arène. Mais, ce combat suivra des conditions particulières !

Xena : Quel genre de conditions ?

Gero : Vous ne devrez pas vous battre avec votre équipement habituel, non. Pour ce combat, vous n’utiliserez qu’une seule arme : une arme spéciale, de ma propre conception, et que je vais vous confier expressément pour ce combat ! Si vous échouez à vaincre les Templiers, alors je reprendrai ces armes. Mais si vous gagnez, alors non seulement je passera contrat auprès de vous… mais en plus je vous laisserai garder ces armes exotiques. Cela ne vous fait qu’une raison de plus de gagner !

Xena : Je compte bien garder l’espadon que vous me confierez. Mais je tiens plus encore à obtenir vos services pour l’ensemble de notre groupe : aussi je ferai tout pour gagner.

Gero : Je vois, et je vous le souhaite ! Bon, et pour ce qui est des règles du combat, c’est classique des tournois d’arène. Vous serez le même nombre, donc quatre contre quatre. Pour mettre hors jeu un ennemi, il faut soit le désarmer, soit le faire sortir de la zone de combat. Le combat est terminé dès lors que les quatre membres d’une équipe sont hors jeu, alors l’équipe en face a gagné, même si elle-même avait des membres qui ont été mis hors jeu. Donc, si l’un ou l’une d’entre vous a perdu, pas de panique, votre groupe pourra encore gagner si ses autres membres se battent assez bien ! Il est formellement interdit de tuer son adversaire, à la moindre entorse à cette règle l’arbitre met fin au combat, et l’équipe dont le membre à commis le meurtre est disqualifiés, nous ne sommes pas des barbares !

Morag : On n’a pas le droit du tuer, d’accord, mais, a-t-on le droit d’assommer ?

Gero : Oui. Dès le moment où vos armes sont réelles, il est un peu inévitable que certains combattants soient blessés. Mais toute blessure létale est interdite ! Et, dans le cas où vous parviendriez à assommer un de vos adversaires, la règle veut qu’il ne soit pas mis hors jeu tout de suite.

Morag : Ah bon ?

Gero : Non, car si cette unité reprenait ses esprits, alors il pourrait à nouveau participer au combat. Sauf s’il est mis hors de la zone. Ou s’il reste inconscient plus d’une minute consécutive, mais ça les arbitres seront là pour ça, vous n’aurez pas à vous en soucier.

Morag : Je vois, merci de vos explications.

Gero : Bien, à présent j’aimerais que vous me dites, pour chacun d’entre vous, quelle est votre arme de prédilection ! Si vous en maniez plusieurs, choisissez bien celle que vous préférez, car je rappelle que je ne vous confierai qu’une seule arme pour ce concours.

Xena : Pour moi, les espadons.

Abina : J’utilise seulement la magie, je ne sais pas utiliser d’arme.

Morag : Pour moi, eh bien on va dire la hache alors.

Zaris : Et la hache pour moi aussi.

Gero : Très bien ! Je vois. Laissez-moi réfléchir quelques instants… Hum… Oui, je sais exactement quelles sont les quatre armes que je vais vous confier ! Oh, ce sera un combat riche de sensation, j’ai hâte de le voir se dérouler ! Honneur aux dames, commençons par vous, Xena. Tenez !

Xena prit l’arme que lui tendit le forgeron, un espadon long mais fin, et à la lame courbe. Étant habituée à des espadons à la lame droite, Xena fut surprise par la forme de cette arme, mais aussi par sa légèreté.

Xena : C'est trop léger comme arme, c'est pas vraiment mon truc... Mais si vous n'avez rien d'autre, je n'ai rien contre essayer celle-ci, tant que c'est plus efficace que mon Espadon de Bronze je n'ai pas vraiment à me plaindre.

Gero : J’espère que non ! En tout cas, vous m’en direz des nouvelles… Pour vous, Abina, à présent. Vous ne maniez pas d’arme ? Eh bien vous manierez à présent cet épieu !

Il donna à Abina une arme qui ressemblait à une lance, mais elle n’était pas en bois avec une pique en métal, mais faite d’un unique matériau fin et léger, souple et pourtant très solide.

Abina : Merci monsieur Gero !

Gero : Mon garçon… Zaris, c’est ça ? Voici une hache à la mesure des plus grands guerriers.

Il confia à Zaris une hache particulièrement imposante. Elle était très grosse, et plutôt lourde.

Zaris : Merci.

Gero : Et enfin, pour Morag… Cette hache n’a l’air de rien, mais elle pourra changer la donne de bien des combats !

Il mit dans la main que lui tendit Morag une petite hache, comme une hache bronze mais en encore un peu plus petit. Alors que Morag se demandait en quoi une si petite arme pourrait lui être utile, il écarquilla les yeux en voyant apparaître deux petites ailes sur le haut de son manche !

Morag : C'est quoi ces ailes ? C'est mignon mais... Ça sert à quelque chose?

Gero : Vous apprendrez, mon cher Morag, la façon dont il convient de se servir de cette petite hache. Son utilisation est très différente de la façon dont vous vous servez des haches en général… Mais lorsque vous l’aurez comprise, alors vous pourrez exploiter son véritable potentiel…

Morag : Je comprends, merci !

Xena : Et alors, dites-nous, Gero, quelles sont les particularités de ces armes ?

Gero : Eh eh… Justement, c’est à vous de les découvrir !

Abina : Comment ça ?

Gero : Je vais vous conduire à une salle d’entraînement, dans les annexes de l’arène. Là, vous aurez une petite heure devant vous, pour expérimenter ces armes sur les pantins d’entraînement. Rassurez-vous, les Templiers ont le même traitement que vous, à eux aussi je n’ai pas révélé les effets de leurs armes ! Une fois que votre entraînement sera terminé, les arbitres vous appelleront sur le sable de l’arène, là où le véritable combat aura lieu !

Xena : Je vois.

Gera conduisit les quatre mercenaires jusqu’à la salle d’entraînement. Alors que Morag, Abina et Zaris y pénétraient, Gera prit Xena à part.

Gero : Ah oui, une dernière chose, pour vous seulement Xena. Vous aurez besoin de ceci.

Il donna à Xena un élixir entamé. Il n’avait plus qu’une seule gorgée au lieu des trois gorgées ordinaires.

Xena : Mais, enfin, que…

Gero : Chut, ne dites rien ! Il ne s’agit pas du tout d’un traitement de faveur, comme ce que vous pourriez penser.

Xena : Mais alors, pourquoi me donner ceci ?

Gero : C’est juste que… vous en aurez besoin, au vu des… effets de votre arme. Je vous laisserai les découvrir, seulement, vous constaterez que vous aurez besoin de boire cette gorgée d’élixir, une fous votre entraînement achevé, et avant de vous rendre dans l’arène pour le combat.

Xena : Ah, vraiment ?

Gero : Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment, car j’aimerais vraiment que vous découvriez les effets de cette arme par vous-même ! Rassurez-vous, son utilisation ne sera pas dangereuse pour vous… Tant que vous en faites un usage raisonnable, bien sûr ! Vous comprendrez tout, Xena, lorsque vous utiliserez cette lame contre les pantins d’entraînement. Sur ce, je vous laisse là, et je monte aux gradins. J’ai hâte de vous voir vous battre, avec mes petites créations !

Ainsi Abina, Morag, Zaris et Xena se trouvèrent dans la salle d’entraînement. Ils avaient une heure devant eux pour découvrir les effets de leurs armes, en utilisant les pantins d’entraînement, avant que le vrai combat ne commence…

_________________
Mission 8 : Un drôle de forgeron Hyrule10Mission 8 : Un drôle de forgeron 12348510Mission 8 : Un drôle de forgeron Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gurbervio

Gurbervio

Masculin Nombre de messages : 100
Localisation : A environ 150 millions de km du Soleil.
Date d'inscription : 04/01/2019
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyVen 24 Juil 2020 - 21:11

Zaris (pensées) : Une heure pour essayer nos armes ? Ça devrait le faire.

Il inspecta rapidement son arme avant de l'utiliser. C'est sans conteste la hache la plus grosse et la plus lourde qu'il a eu à manier. Mais hormis cela, rien ne lui semblait sortir de l'ordinaire. Zaris fit quelque mouvement assez lent, dans le vent, pour se faire une petite idée de la maniabilité de sa hache. Cette hache est peu maniable, comme on peut s'y attendre d'une arme aussi imposante. Il est difficile d’enchaîner les attaques avec ça, autant vous dire que rater un coup avec vas laisser une ouverture pour l'ennemi. Et évidemment Zaris peut laisser tomber l'idée d'utiliser cette hache face à un ennemi rapide. Déjà qu'il a beaucoup de mal à porter ses coups avec une arme ordinaire face à eux.

Cela ne lui prend même pas une minute, et maintenant que c'est fait, il est temps de tester son arme sur les pantins d'entraînement.

Zaris (pensées) : Elle est peu maniable, mais elle devrait faire des dégâts.

Il s’avança vers l'un des pantins, brandit sa hache et pulvérisa le pantin d'un seul coup !

Il s'arrêta suite à cela, surpris par la puissance de sa hache. Il jeta un coup d’œil sur son arme, lâchant un sourire en coin. Mais il rétracte rapidement son sourire, reprenant un air plus sérieux et change de pantin pour continuer ses essais en infligeant, encore une fois, beaucoup de dégâts au pantin, qui est maintenant en partie brisé. Il s'arrêta encore une fois, plus dubitatif cette fois.

C'était lui qui y était aller moins fort ? Ou était-ce l'effet de l'arme ?

Pour vérifier cela, il tapa une troisième fois, puis une quatrième fois, puis une cinquième fois, sans s'arrêter comme avant. A chaque coup le constat était le même. Plus il frappait, moins il faisait de dégâts. Sa puissance avait tellement baiser que son sixième et ultime coup fit juste une entaille digne d'une hache en bronze.

Il arrêta alors ses essais et posa le bout de la hache au sol, tenant l'autre bout du manche avec sa main droite. Zaris pense avoir saisit la particularité de son arme. Il compte maintenant garder ses forces pour le combat, manier une telle arme est bien plus épuisant qu'avec une simple hache. Il en profite pour jeter un coup d’œil vers ses alliés pour essayer de voir la particularité de leur arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirua

Kirua

Masculin Nombre de messages : 513
Age : 26
Localisation : Quelque part sur ce vaste monde. Eh oui, c'est beau.
Date d'inscription : 04/07/2011
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyVen 24 Juil 2020 - 22:38

Alors que chacun recevait son arme, Morag examina, dubitatif, la petite hache qu’il venait d’hériter. Elle était légère, un tout petit peu plus petite qu’une banale hache en bronze mais les ailettes sur le haut du manche semblaient équilibrer la perte de poids. A quoi pouvaient-elles bien servir ? Etait-ce juste esthétique ? Ses cils se froncèrent, alors qu’il claqua légèrement des doigts contre les appendices. Et faillit pousser un cri de stupeur, en les voyant soudainement bouger d’elles-mêmes.

Morag : Mais mais… Mais c’est Vivant !?

Décontenancé, le colosse en lâcha l’arme, comme quelqu’un pourrait lâcher un cadavre d’insecte ramassé par inadvertance. Mais à sa surprise, la petite hache ne tomba pas par terre. Non, elle resta à la même hauteur, battant mollement des ailes. Ainsi donc, c’était une hache volante toute seule… Par contre, si elle restait sur place, ça n’allait pas aider à grand-chose. Et alors qu’il l’examina plus en détail, elle s’abattit.

Par pur réflexe, pour empêcher de se prendre un coup dans la poire, Morag para l’attaque avec son gantelet, ce qui fit un petit « Tchac ». En terme de puissance, elle devait être très similaire à une hache de bronze pour le coup, mais qui ne serait pas renforcée par son porteur. Puis, elle reprit automatiquement sa position verticale, recommençant à voleter.

Morag : Hmm. Une hache vivante qui semble avoir un problème avec moi. … Serait-ce une engeance démoniaque !? Oh toi je vais-- !!

Dans une ire, le batailleur blindé envoya un coup de poing en direction de l’arme, mais cette dernière s’éleva, faisant passer le coup juste en dessous. Les suivants furent tous esquivés pareillement, puis elle s’abattit une deuxième fois, malgré le fait que Morag ne pouvait pas se prendre le coup cette fois. Soit l’ennemi était très bête, soit il n’avait pas RÉELLEMENT quelque chose contre lui ?

Se plaçant donc derrière la hache, Morag attendit le coup suivant, qui arriva invariablement. Puis le suivant, et encore l’autre.

Morag : 10 secondes à chaque fois. Huh. Elle esquive et frappe d’elle-même, mais c’est tout. Aucune originalité dans la façon de frapper, c’est toujours la même chose et franchement, c’est pas tellement fort. Après, ça peut perturber. Ou c’est moi qui suis trop émotif ?

Après l’avoir déplacée sur un Pantin, afin de voir un peu mieux son efficacité, Morag examina les entailles faites au mannequin, une semblait plus profondes que les autres. Mais après le trentième coup donné, les ailes disparurent soudain, et la hache tomba à terre.

Morage : 30 coups toutes les dix secondes, ça fait 300 secondes, soit 5 minutes. Apparemment, elle ne peut voler que 5 minutes. … Arme curieuse, je me demande si le forgeron a pactisé avec les démons ? Il faudrait que je me renseigne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Néo

Néo

Masculin Nombre de messages : 1484
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptySam 25 Juil 2020 - 11:47

Abina faisait machinalement tourner le bâton dans sa main. Cette canne était vraiment légère et souple, et pourtant elle semblait d’une solidité à toute épreuve. Si elle arrivait à s’en servir, ce pourrait être une arme intéressante !

Avant qu’elle n’essaye véritablement cette arme contre un pantin, elle en vit un se faire littéralement pulvérisé par la hache de Zaris !

Abina : Arg ! Elle est si puissante que ça ?

Mais les coups suivants furent graduellement moins puissants, à chaque fois, que le précédant. Zaris et Abina comprirent que cette hache était d’une puissance monstrueuse au début : mais que sa puissance diminuait à chaque coup, ce qui faisait qu’elle devenait rapidement inutile. Abina se gratta le menton. Avec une telle arme, les premiers coups seraient toujours les plus déterminants dans une bataille, il fallait que Zaris s’applique le plus possible au tout début !

Alors qu’elle se demandait si le premier coup de cette hache était assez puissant pour vaincre une unité adverse en un seul coup, elle écarquilla les yeux en voyant l’autre hache, s’envoler toute seule !

Abina : Oh ! Oh bah ça alors ! C’est une hache ou un oiseau ?

Observant quelque peu son camarade, elle remarqua comme lui que l’arme avait tendance à attaquer toute seule, à des moments très réguliers.

Abina : Je n’avais jamais vu ça auparavant ! Cette hache est trop mignonne, tu en as de la chance, Morag ! Bon, allez, c’est à mon tour, maintenant !

Elle se plaça face à un des pantins d’entraînement. Réfléchissant, elle se ressassait les mouvements que faisaient Néo avec sa lance. Il y avait plusieurs mouvements possibles, circulaires, obliques, estocs… Cela n’avait pas l’air bien compliqué vu comme ça ! Mais Elle se dit qu’il était peut-être plus difficile que cela en avait l’air, que de réussir un mouvement précis.

Elle tenta un coup circulaire horizontal. La lance de bambou fusa l’air très rapidement, et entailla le pantin.

Abina : Touché !

Mais l’entaille était vraiment peu profonde. Abina porta alors un coup d’estoc. L’arme se ficha dans le pantin, mais pas très profond. Elle l’en sortit sans peine, sans que la lance ne se casse.

Abina : Bon, je commence à comprendre cette arme. C’est vraiment une lance pour les débutants comme moi ! Elle est incroyablement maniable, ce qui rend mes coups précis malgré mon manque de technique. Et le matériau dont elle est fait la rend à la fois souple et solide, c’est une arme sur laquelle je pourrai compter ! Mais, son défaut, c’est qu’elle semble très peu puissante. Je ne crois pas que je pourrai battre un adversaire juste avec cette arme.

Mais alors une idée lui vint, car la force, ça ne faisait pas tout ! Portant la lance devant elle, elle la fit tournoyer. Elle comprit alors qu’elle pourrait s’en servir pour parer efficacement les attaques ennemies.

Abina : Au vu de sa légèreté et de sa solidité, j’utiliserai surtout cette arme pour contrer les attaques je crois ! Avec juste cette arme et sans magie, je serai peu offensive pour le combat d’arène… Mais je ne serai pas seule, c’est pourquoi je pourrai compter sur vous pour me soutenir ! Je pourrai tenir face à un adversaire le temps que l’un de vous se débarrasse du sien, et alors ce dernier pourra venir m’aider, je pense que c’est une bonne stratégie ! Je pourrai aussi envisager de danser pour l’un ou l’une d’entre vous, mais ce ne sera pas envisageable au moins au début, vu que je ne pourrai pas danser avec cette arme en main, donc effectuer une danse me rendrait vulnérable…

Quelques instants plus tard, la hache de Morag perdit ses ailes. Ce dernier comprit alors que son temps de vol était limité à cinq minutes, il en fit part à ses coéquipiers.

Trois des quatre armes étaient à présent mieux connues des mercenaires. Il en restait une qui gardait ses mystères…

Abina : Alors, de ton côté Xena, ça donne quoi ? As-tu découvert les effets de ton espadon ?

_________________
Mission 8 : Un drôle de forgeron Hyrule10Mission 8 : Un drôle de forgeron 12348510Mission 8 : Un drôle de forgeron Lehran10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jevana

Jevana

Féminin Nombre de messages : 522
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron EmptyMar 28 Juil 2020 - 21:36

Musique d'ambiance:
 

Tout le monde avait commencé son petit entraînement pour découvrir les capacités de leurs armes respectives. Xena était occupée de contempler l'élixir qu'elle tenait dans le creux de sa main. Comme le forgeron l'avait signalé plus tôt, elle en aurait besoin une fois l’entraînement terminer. Mais pour quoi faire ? Il restait une simple gorgée dans cet Élixir également, elle l'utiliserait donc uniquement à la fin de son entraînement comme lui avait conseillé le Forgeron. Est-ce que la salle était piégée ? Est-ce que les mannequins étaient animés par la magie ? Ou est-ce que l'arme était simplement la cause de cet avertissement ? De plus le fait que Xena seule avait reçu cet Élixir était très suspect. Xena leva alors les yeux et regarda ses trois camarades d'armes s’entraîner avec leur arme respective, et qui sait, peut-être qu'elle verrait de possibles pièges dissimuler ici et là ? Lors d'une de ses nombreuses missions en solitaire, Xena avait pu assister à l'entraînement d'un simple voleur ayant pour objectif de devenir un Assassin plus tard au lieu de devenir un Escroc. Ce même jeune homme se mettait en danger à chacun de ses entraînements qui étaient d'une difficulté extrême, Xena elle-même avait avoué qu'elle n'aurait certainement pas pu réussir de telles prouesses et qu'elle serait sûrement morte et enterrée si elle avait tenté elle-même de suivre le même protocole que ce Voleur. Xena ne se rappelait plus de son nom, comme pour la plupart de ses anciens clients, mais le souvenir de l'entraînement du matin du jeune homme en question avait été marqué dans son esprit. Xena arrêta d'y penser, puis elle haussa un cil alors que Zaris venait d'exploser son mannequin à son premier coup portée.

Xena : Quoi ? Son arme est aussi puissante que ça ? Déjà que Zaris est probablement la personne la plus puissante de notre groupe quand il s'agit de force pure, même devant moi, alors avec une arme de cette qualité je n'imagine pas les ravages qu'il pourrait faire. Ce coup était assez puissant pour faire voler une armure lourde en éclat, ou bien même pour tuer la monture d'un cavalier, un cavalier Wyverne ou même un chevalier pégase en un seul coup. Je pense que le forgeron à donné cette arme exprès à Zaris en remarquant sa force immense… Cet homme a l’œil, ce n'est pas quelqu'un d'ordinaire. Je reste déçue du poids de mon arme, mais je suis certaine qu'il ne me l'a pas confiée par pur hasard… Tiens mais… ?

Xena continuait d'observer Zaris, et elle constata que la puissance de ses coups étaient moins puissants à chaque attaque qu'il portait sur ce qu'il restait du mannequin qu'il était occupé de frapper de nouveau de plusieurs coups de haches. Si bien, qu'après plusieurs coups, son arme semblai être aussi efficace qu'une simple hache de bronze, et peut-être moins.

Xena : Mmh une arme puissante dont la puissance diminue à chaque coup porté ? On pourrait penser à un gros handicap, mais en vérité... Je pense de plus en plus que cette arme est faite sur mesure pour Zaris. Et dans le pire des cas, rien ne l’empêche de changer d'arme en plein milieu du combat lorsqu'il aura un arsenal bien plus garni. J'ai hâte de voir ce qu'il va faire de cette arme dans les combats à venir en tout cas, ça pourrait être très intéressant... Oh ? Qu'est ce que c'est que ça ?

Elle détourna le regard de Zaris puis ce dernier se posa sur Morag, et plus particulièrement la hache volante qui était occupée de voler à ses cotés. Les petites ailes n'étaient donc pas là que pour décorer ? C'était intéressant ! Cependant, Morag ne s’entraînait pas à proprement parler avec son arme. On aurait dit qu'il était plus occupé de l’observer qu'autre chose. Puis lorsque la dite hache tomba sur le sol, Xena se désintéressa bien vite de ce dernier. Elle préférait quand l'entraînement était plus agité, à la manière de ce qu'il se passait avec Zaris, l'observation seule n'apportait pas grand-chose selon la Marquée, il fallait toujours combiner effort et observation selon elle, c'était le seul moyen de progresser. Et même si il était vrai que ce dit entraînement était plus un moyen de trouver l'effet de leurs armes, elle y voyait une aubaine pour s’entraîner encore plus et donc progresser. Même si pourtant elle avait déjà eu sa dose quotidienne comme chaque matin.

Xena : Bon. Je vais bientôt m'y mettre moi aussi. Cependant, j'aimerais d'abord voir comment Abina s'en sort, elle n'a jamais utilisé d'armes avant ça. Si elle a besoin de conseils je veux bien... Mmh ?

La Marquée regarda Abina manier son bâton de bambou et... Il semblerait qu'elle était naturellement douée. Ce qui surpris agréablement la femme à la longue crinière de feu. On aurait dit qu'elle ne faisait qu'un avec son arme et ses coups paraissaient de moins en moins grossiers à chaque coup qu'elle porta en plus d'être d'une précision infaillible. C'est alors qu'après une petite séries de coups, Abina s'approcha de Xena. Elle ne semblait pas être à bout de souffle ce qui était une bonne chose. Ses danses ont naturellement du améliorer son endurance sur le long terme. Et au vu des danses de cette dernière, il était fort probable qu'elle s'était entraînée toute sa vie à danser jusqu'à présent.

Abina : Alors, de ton côté Xena, ça donne quoi ? As-tu découvert les effets de ton espadon ?

Xena se gratta l'arrière du crâne momentanément avant de lui répondre.

Xena : Pas vraiment. J'étais surtout occupée à vous observer jusqu'à présent. Puis, lorsque je pensais t'apporter mon aide, j'ai vite compris que tu n'aurais pas besoin de mes conseils. Je suis agréablement surprise. Tu es ce qu'on appelle une personne naturellement douée. C'est comme si cette arme faisait partie de toi. Je vois aussi que tu ne sembles pas épuisée après cette petite série de coups. Je suppose que c'est grâce à tout ton entraînement pour perfectionner tes danses ? J'aurais presque envie de tenter de danser une fois ou deux à l'entraînement, j'ai clairement sous-estimé les bienfaits de cette activité jusqu'à présent. Enfin bref, je vais à présent tester mon arme moi aussi, si je parle trop j'ai bien peur de manquer cette occasion et je n'ai pas envie de perdre face à ces templiers. D'ailleurs, je sais que la classe de Templier est une classe de T3 maniant l'espadon... Est-ce que tu penses que ces derniers sont de T3 ou Templier n'est qu'un titre comme l'est "Mercenaires" pour nous ? Je sais qu'une classe de "Mercenaire" existe, pourtant nous nous faisons appeler mercenaires nous-même, hum. Je suppose qu'on aura notre réponse assez tôt, mais je n'aimerais pas faire face à un combat impossible à gagner. Notre groupe a beau avoir un certain niveau martial, je suis convaincue à 100% qu'on ne fait pas le poids face à des T3, surtout qu'on a eu du mal à venir à bout de Jean-Paul et Zaback qui étaient tout deux de notre tier. Bon, il est temps de voir ce que cet Espadon a de si spécial si ce n'est me déranger par son cruel manque de poids.

La Zweihander se dirigea ensuite vers un mannequin libre puis agrippa l'espadon des deux mains. Il n'y avait pas à dire, la sensation n'était pas la même que pour son espadon de bronze... Et encore moins pour Kordabulg ! Elle se demandait même si elle n'aurait pas put maîtriser la lame d'une seule main. Mais le but de cet entraînement était surtout de voir ce que ces armes avaient dans le ventre. Elle s’occuperait de ce détail plus tard. Pour le moment autant y aller de la manière dont elle était le plus habituée. Les mercenaires n'avaient pas beaucoup de temps face à eux après tout. La chef empoigna son espadon Ming des deux mains... Puis elle mit un coup plus rapide qu'à l'accoutumée du fait du poids de son arme vers la gorge du mannequin de bois où une entaille profonde était bien visible. On aurait dit que Xena avait coupé à cet endroit comme si elle couperait dans du beurre, précis et avec aisance. L’espace d'une seconde Xena aurait également juré qu'une sorte de lueur sombre s'était échappé de la lame au moment de l'impact, peut-être que la lame était renforcée d'une magie ? Mais... Cependant, aussitôt le coup porté, Xena lâcha son arme par réflexe tombant à genoux sur le sol et se tenant la poitrine, la main posée coté cœur. Elle appuya dessus de toutes ses forces alors qu'elle avait l'impression qu'une main était dans son corps occupée de presser sur son cœur, lui arrachant une douleur sans nom alors qu'elle essaya de reprendre son souffle, les yeux grand ouverts, les dents serrées de toutes ses forces pour ne pas laisser un gémissement de couleur s'échapper de ses lèvres.

Xena : Ugh... ! B-bon sang... C'est donc de ça que le forgeron voulait me mettre en garde en me confiant l’élixir ? J'avoue que je ne l'ai pas vu venir... La douleur m'a prise de cours, ça fait un mal de chien... C'est comme si... Comme si quelqu'un me tordait le cœur de toutes ses forces ! Je crois qu'il va falloir que je m’habitue à cette douleur et surtout, que j’évite de trop abuser de cette arme. Elle est rapide, précise, de puissance moyenne... Peut être de la même puissance qu'un espadon d'acier ? Il faudrait que j'essaye des espadons de fer et d'acier pour jauger la puissance un jour... C'est une bonne arme, elle me permettra sans doute d’étendre mes possibilités... Mais en abuser lors d'un combat peut me coûter la vie, je n'ai aucun doute là-dessus. Il font donc utiliser cet atout uniquement si j'en vois un intérêt. Et je ne peux pas dire que j'aime la sensation de douleur que je ressens lorsque j'ai mis ce coup. Je me demande si... Grrr, pas le choix. Je dois vérifier maintenant si la puissance de mon coup influence la douleur que je ressens. Le coup porté plus tôt m'a fait un mal de chien alors qu'il n'était pas très puissant pourtant. Il faut que je porte un coup plus fort que précédemment pour m'en assurer.

Puis, elle se releva alors que la douleur au cœur commençait à se calmer. Puis, de nouveau, elle empoigna la lame à deux main et la tint à la vertical, non loin de son visage. Puis elle inspira profondément, les yeux fermés. Il lui fallait porter un coup beaucoup plus puissant que précédemment. Elle se concentra un instant, puis ouvrit les yeux de nouveau avant de bondir dans les airs et porter un coup usant de tout son poids sur le dessus du crâne du mannequin... Pour le fendre en deux ! Une énergie noire débordait de l'arme une fois de plus pour renforcer l'impact du coup. Chaque partie du mannequin se retrouva sur le sol, chacune d'un coté. La coupure était parfaite et passait du haut du crâne jusque l'entrejambe. C'est alors que Xena ne pris pas la peine de se relever, puis se tint le cœur de nouveau en serrant les dents. Un peu de bave lui sortant de la bouche alors que son regard semblait enrager du fait de la douleur. Cependant... La douleur était exactement la même que précédemment, elle n'avait pas plus ou moins mal, c'était juste la même chose, la même sensation désagréable, mais au moins ça n'était pas pire que précédemment, ça voulait dire qu'elle pouvait se battre avec cette arme sans devoir se retenir, ç'aurait été du véritable gâchis au vu des performances de l'espadon Ming qui lui avait était prêté par le forgeron plus tôt. Xena était occupée de respirer bruyamment alors que la douleur se dissipait petit à petit, on aurait dit qu'elle essayait de reprendre son souffle. Quoi de plus naturel après une douleur aussi vive ressentie au niveau de son cœur ?

Xena : Ah... Ah... Ah... Au moins... Ah... Au moins je sais que le tribut à payer est le même si je me déchaîne, je n'ai pas à m'inquiéter lors du prochain combat au moins... Par contre... Je ne l'ai pas remarqué la première fois, mais j'ai l'impression que l'arme se sert de mon énergie vitale pour activer cette espèce de magie. La douleur n'est cependant ressentie qu'une fois que cette énergie est relâchée. Mais je sens que quelque chose me... Draine de l’énergie pour renforcer la puissance de cette lame, juste avant que le coup ne soit porté. J'ai pas spécialement envie de réutiliser cet espadon dans l'immédiat, mais je dois poursuivre les tests... Est-ce que si je donne un coup dans le vide, la lame me réclamera de l’énergie vitale aussi ? Ce serait bien de le savoir à l'avance. Car si c'est bien le cas, il est hors de questions que je prenne d'aussi gros risques contre des ennemis rapides si ils sont en grand nombre. Ce qui est ironique vu la précision de cette arme, mais on n’est jamais trop prudents comme ont dit.

Xena se releva ensuite de nouveau, puis respira un grand coup. Même si elle ne le disait pas à voix haute, elle ressentait de l’appréhension à l’idée d’utiliser cette arme pour le moment... Elle se demandait alors à ce moment-là si Mwindo ressentait le même genre de sensation désagréable à chaque fois qu'il devait utiliser son tome de flux. D'après ce que Signy lui avait dit, le Mage Noir payait également un prix pour chacune des utilisations de sa magie noire. Si il ressentait le même genre de douleur, elle ne pouvait que compatir et comprenait dès à présent pourquoi il n'en abusait pas. Une fois ses pensées sur Mwindo chassées de sa tête et de son esprit, Xena fit une série d'attaques dans le vide, loin du mannequin. C'est après quelques coups que le verdict tombât.

Xena : Bon. Au moins je sais que je n'ai pas à m'inquiéter pour ça. L'espadon Ming ne me demande pas de coût en énergie vitale tant qu'il ne mord pas la chair de mon adversaire ou alors que cet espadon ne ressente pas d’énergie vitale autre que la mienne alors qu'il frappe sur l'ennemi. Ça m'arrange beaucoup. Hum mais... Du coup, pourquoi est-ce que je ressens une douleur en frappant sur ce mannequin ? Ça ne fait p- Oh !

En y regardant de plus près, Xena vit une espèce de talisman en papier attaché sur l'arrière du crâne du mannequin qu'elle avait utilisé pour son entraînement. Le Forgeron a du l'attacher plus tôt pour tromper les "sens" de la lame. Maintenant que le talisman était fendu en deux, ses effets devaient sûrement être dissipés. Xena porta alors un coup sur ce dernier alors qu'il était au sol et... Effectivement, rien ne se passait désormais. Le vieux renard !

Xena : Bon... Il ne nous reste que peu de temps et je ne peux pas m’entraîner contre les mannequins comme je le voudrais. Je n'ai qu'une gorgée d’élixir donc si je pousse à l’extrême, même ma potion ne va pas suffire en vérité. je vais essayer de mettre des coups dans le vide plutôt, pour m'habituer à la légèreté de cet espadon unique en son genre. Il faut aussi que je tente de l'utiliser à une main en vitesse, peut-être que ça donnerait lieu à des enchaînements intéressants avec mon style de combat au corps à corps, chose où je suis normalement limitée avec mes espadons classiques puisque je dois choisir soit l'un soit l'autre. Du moins pour ce qui est des poings. Bref, continuons de nous entraîner pour le moment. Puis, on fera une pause dix minutes avant que les templiers n'arrivent et moi j'avalerai mon élixir à ce moment-là. Il faut qu'on soit en pleine forme pour accueillir nos adversaires comme il se doit après tout. Je ne tolérerai pas l'échec. Il nous faut ces armes et il nous faut absolument passer ce contrat avec ce vieux renard ! Il est hors de question de rentrer chez nous bredouilles.

Puis l'entraînement continua de plus belles, et bientôt, le groupe se reposa comme prévu dix minutes avant que les templiers n'arrivent et Xena se remise en pleine forme grâce à l’élixir qui lui avait été confié un plus tôt par leur client.

_________________
Mission 8 : Un drôle de forgeron 15480110

The Light and the Darkness... Both are absolutely fascinating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty
MessageSujet: Re: Mission 8 : Un drôle de forgeron   Mission 8 : Un drôle de forgeron Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission 8 : Un drôle de forgeron
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Blog] LEGO Actu 2011 : nouvelle mission, nouveaux gangsters !
» Donjon Forgeron [2.0]
» ====ORDRE DE MISSION=====
» Forgeron de hache sur Pochecot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: