Mission 9 : La Hantise des puissants 14389410AccueilÉvènementsFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

 

 Mission 9 : La Hantise des puissants

Aller en bas 
AuteurMessage
VItheSixth

VItheSixth

Masculin Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 28/09/2018
Fire Emblem favori : Blazing Sword

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyMar 14 Juil 2020 - 22:11

Aujourd'hui était un jour de départ en mission. Finley commençait à s'habituer au rythme de la vie de mercenaire : il trouva le temps de préparer ses affaires, d'aider en cuisine pour le repas du midi, de se préparer mentalement à devoir travailler au nom de la première puissance mondiale… Enfin, c'est ce qu'on lui avait fait comprendre. Il n'avait en réalité pas totalement compris qui avait demandé leurs services. Sûrement pas l'Empereur en personne, ce serait trop gros. Peut-être un des nobles de sa cour, peut-être ? Et encore.

« J'croisons les doigts pour que not' client y soit pas déçu par ce qu'on lui envoie… »

Car avec seulement un Laguz et pas l'ombre d'un noble ou d'un Marqué, le groupe qui allait quitter l'aéronef vers 13h ne semblait plus si exceptionnel que cela en comparaison avec les déploiements précédents. Un ancien pirate, un mage en exil loin de sa patrie… En y repensant, c'était plus à ce genre de personnages que Finley s'attendait à rencontrer en s'engageant dans la Milice de Gaïa.

Et puis, le Laguz de la troupe était Lamne. Son exception qui confirmait la règle. Le jeune homme avait tendance à plus croire ce qu'il voyait que les rumeurs une fois qu'il y avait matière à comparer. Et il avait bien vu à quel point l'innocence à toute épreuve du Taguël l'empêchait d'être foncièrement mauvais. Le savoir dans le groupe envoyé à Rostrogarr le rassurait grandement.

Comme d'ordinaire au début d'une mission, il prévoyait de rester dans l'ombre de ses camarades d'infortune afin de ne pas les déranger. Mais est-ce que, comme d'ordinaire, la situation allait le forcer à prendre des risques ? Il soupira à l'idée qu'après tout ce que la Milice avait traversé, ce serait très certainement le cas.

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dizzy Valdi

Dizzy Valdi

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 35
Localisation : Sur les traces du royaume de Cornebourg...
Date d'inscription : 01/04/2012
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyMer 15 Juil 2020 - 9:10

Morgan relisait l'ordre de mission.

L’Empire de Rostrogarr est depuis quelques temps victime d’un sortilège pour le moins inédit. Plusieurs soldats ont déjà subi ses effets, et selon les rapports, les dégâts subis sont d’autant plus importants que l’unité en question est puissante.

Morgan était très curieux des effets de ce sort. De quelle manière et à quel point serait-il affecté ? Et qu'est-ce qui faisait varier l'importance du ou des effets ? Est-ce que ça se modulait par magie ou était-ce le lanceur qui jaugeait sur la base de ce qu'il savait ?
Il esquissa un sourire. Si c'était ça, il devait y avoir moyen de le tromper. En utilisant plusieurs armes à différents niveaux de maîtrise, par exemple. Ou encore avec ce tonique qu'il avait dans la poche. Il ne restait plus qu'à espérer que ce sort n'aurait pas d'influence sur son efficacité.

Plus de détails sur les effets qui ont été observés vous seront donnés lorsque vous vous rendrez au château impérial.

Pourquoi ne pas en avoir fait état dans la missive ? Ça en aurait sans doute dit trop long sur leur état militaire, si la lettre avait été interceptée...

L’Empereur de Rostrogarr s’inquiète car, étant lui-même d’une puissance extrêmement élevée, il craint que l’utilisateur de ce sort ne s’en serve contre sa personne.

"Il craint pour lui-même, mais n'a pas été victime du sort. Ça ne doit donc pas être une affaire personnelle pour le coupable, ou alors il a besoin d'expérimenter..."
Il se rappela qu'il s'était promis d'arrêter de parler à voix haute quand il était tout seul. Certaines habitudes sont difficiles à perdre. Au fait, le Taguel était sur la même mission. Se posait-il le même genre de questions ?

Il demande donc de l’aide aux mercenaires de Gaïa, car ce groupe s’est déjà forgé une certaine renommée, mais n’a pas encore acquis une grande puissance. Il est recommandé que les unités les plus faibles du groupe joignent cette mission, afin de subir le moindre contre-coup à cause du sortilège, mais la plus grande prudence est de mise car on ignore le véritable niveau de combat de l’instigateur de ce mauvais sort…

Le mercenaire n'avait aucune idée des choix qui s'étaient offerts à l'empereur et si celui de la milice de Gaïa en avait été un facile ou non. Il espérait juste que leur employeur n'aurait pas lieu de le regretter.
Il replia la lettre.
("Du coup... Je m'entraîne un peu à l'épée ou pas ? Bah, c'est pas quelques mouvements pour devenir plus expérimenté qui vont me rendre plus puissant. D'ailleurs, est-ce que le niveau de fatigue de la cible change quelque chose aux effets de ce sort ? J'ai vraiment hâte d'en savoir plus. Et en parlant de fatigue, je devrais commencer par déjeuner.")

Il posa la lettre sur son lit et se dirigea vers le mess.

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptySam 18 Juil 2020 - 23:28

Après quelques jours de repos bien mérités les miliciens de Gaia devaient de nouveau repartir à l’action. Installé dans la modeste chambre qui lui avait été attribuée, le mage noir achevait ses préparatifs. C’était tout naturellement que Mwindo s’était porté volontaire pour la mission au cœur de l’empire de Rostrogarr: Il admettait sans complexes sa faiblesse comparé aux membres les plus forts de la milice tels que Xena et Neo. Vu l’identité de leur client, Le jeune homme avait été quelque peu angoissé par la perspective de devoir entreprendre cette mission avec pour unique compagnon le paysan Finley. Heureusement le dénommé Morgan ainsi que le changeur de forme Lamne les avaient finalement rejoint. Laissant le soin au mercenaire plus expérimenté de prendre la direction des opérations, Mwindo était libre de se concentrer sur ce qui l’intéressait le plus : la possibilité d’en apprendre plus ce mystérieux sortilège dont la puissance croissait avec celle de la cible, ou mieux encore de réussir à le répliquer, était bien trop alléchante pour le mage noir. Le manque de détail dans la missive envoyée par leur client était tout simplement frustrant !

« Je n’ai jamais entendu parler d’un sort pareil, marmonna le jeune homme avec excitation tout en inspectant une dernière fois le contenu de son tome de Flux. Ça me fait un peu penser à une version améliorée du sort de siège Eclipse qui aurait permis de corriger son manque de précision notoire. »

Son côté plus rationnel tempérait toutefois son excitation. Après avoir loué leurs services à des royaux voilà que les miliciens allaient maintenant travailler pour l’empereur en personne. Pas de pression alors ! Rien de plus normal. Tout comme à Ghysitia, les miliciens allaient de nouveau avoir affaire à des gens suffisamment déterminés et dangereux pour menacer la personne la plus importante de l’empire.

« C’est couru d’avance que cette mission ne sera pas de tout repos, alors comme le dit l’autre vieux: espère le meilleur mais prépare-toi au pire…»

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pikafan

Pikafan

Masculin Nombre de messages : 461
Age : 22
Localisation : Pétaouchnok-land
Date d'inscription : 12/01/2018
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyLun 20 Juil 2020 - 0:37

Pov de Lamne.

J’expire longuement, et fais tourner une énième fois le papier entre les doigts de ma main gauche. Mon bras droit est replié sous ma tête et tout mon corps allongé sur ma couchette, alors que je mûris des événements passés et à venir.

Je pars de nouveau en mission pour aider à lever un sortilège… C’était déjà le cas lors de mon premier job en groupe restreint. Sauf que mes connaissances sur le domaine magique n’ont pas pour autant progressé, depuis…

Et si la fois d’avant, il n’était question que d’un unique homme… Visiblement, ici, c’est une toute autre affaire… Ce sont les soldats d’un empire gigantesque qui sont touchés par ce maux, à la propagation croissante. Une personne plus érudite que moi devrait déjà y déceler d’importantes informations, mais… Moi, pas !

Signe Ici n’est même pas sur le coup… Comment je m’y prends pour faire fonctionner mon binôme cerveau-muscle, s’il me manque le cerveau ?! Calciné non plus n’est pas là, alors qu’il me paraît plutôt calé en magie…

Hmm… Peut-être qu’à l’avenir, je devrai m’intéresser plus sérieusement au contenu des missions que je prends, plutôt que de me contenter de m’inscrire là où le personnel manque…

Il est dit que ce sortilège est d’autant plus handicapant que la victime est puissante. Est-ce que je risque quoi que ce soit en me faisant toucher par celui-ci… ? J’ai beau me battre à mains nues, je n’ai pas l’impression d’être plus féroce que la plupart des Beorcs du groupe. En fait… J’ai même la sensation de ne pas être à la hauteur de la réputation de ma race, dernièrement. Tous ces Laguz, qu’on a rencontrés… Ils font preuve d’une hardiesse au combat bien supérieure à la mienne. Et ils s’entraînent depuis si longtemps… L’expérience que m’ont apporté les combat au sein de la Milice de Gaïa paraît bien insignifiante, à côté.

Enfin… Ce n’est pas non plus comme si la mission reposait sur moi seul. Le fait de n’être que deux pour la précédente renforçait certes l’importance de mes actes, mais dans le cas présent… Nous sommes quatre. Et à ce propos…

Je suis content de pouvoir travailler avec Fifi. J’ai vraiment l’impression qu’il reste sur ses réserves, en combat… J’aimerai pouvoir le pousser hors de sa zone de confort ! L’inciter à prendre plus de risques, à prouver sa valeur sur le champ de bataille !… Je ne saurai trop expliquer pourquoi, mais j’en ai l’envie, c’tout. Peut-être est-ce son attitude de proie apeurée lors des escarmouches... Je ne tiens pas à ce que mes collègues se laissent bouffer tout crus, après tout !

C’est vraiment cool qu’il y ait Mort-Gars, aussi. Il est balèze, lui ! Mais du coup, ça rend l’exposition au sortilège dangereux, je présume… ? Boah. Je ne sais même pas si ça peut s’attraper comme ça, les sortilèges… En tout cas, si on a le temps de mettre nos talents de combattants à l’épreuve, je serai déjà content ! Je suis sûr qu’il constituerait un bon partenaire d’entraînement, par ailleurs. Peut-être que cette mission sera l’occasion de consolider nos liens…

Oh, et il y a ce type aussi… Mine d’Eau, je crois ? Il a l’air de s’y connaître en magie… Peut-être qu’il constituera une sorte de Signe Ici de substitution, du coup ? Tous les deux venaient à peine d’arriver dans le groupe lorsqu’ils se sont retrouvés à devoir travailler avec moi, après tout… Et donc, est-ce qu’il saura m’aider à propos de toutes ces histoires de sortilège ? Ou alors je fais comme pour Signe Ici, et je fais semblant de comprendre… ? Raaah ! C’est trop compliqué de savoir comment communiquer avec ces Beorcs !

De frustration, je finis par me lever. En quelques mouvements à peine, je rassemble mes affaires, et quitte précipitamment ma chambre. Au lieu de tergiverser en l’attente de notre débarquement, je n’ai qu’à aller voir m’sieur Thélos… S’il y a bien quelqu’un qui peut m’aider à comprendre toute cette histoire, c’est lui !

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néo
Maître de jeu
Néo

Masculin Nombre de messages : 1546
Age : 30
Localisation : Quelque part entre Elibe et Tellius...
Date d'inscription : 07/01/2018
Fire Emblem favori : Radiant Dawn

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyJeu 23 Juil 2020 - 20:14

Après que le Fire Emblem ait débarqué les deux autres groupes, à Vangiskeit puis à Galnear, il était temps pour le dernier groupe de se rendre à l’empire de Rostrogarr.

Jin mena l’aéronef jusqu’à la capitale impériale, car selon la missive, l’empereur souhaitait s’entretenir directement avec les mercenaires de Gaïa. Et, au vu de l’urgence que revêtait cette mission, il valait mieux ne pas perdre de temps.

Ainsi le Fire Emblem survola les terres du plus vaste empire du continent. Passant par-dessus les villes, les champs et les bois. Le paysage était semblable à celui de Flusseim, mais le voyage dura longtemps, car de grandes distances furent parcourues. Ainsi donc, l’empire de Rostrogarr était à ce point immense. Il était logique que ce groupe soit le dernier à débarquer, au vu du long voyage. Et au fur et à mesure que les heures passaient, et que les villes, les châteaux, et les champs s’enchaînaient, les mercenaires de Gaïa se sentirent de plus en plus petits, à côté de l’immensité de ces terres…

Enfin le Fire Emblm parvint aux abords de la capitale impériale. Escorté par des vedettes volantes de l’armée rostogarrienne, Jin dut poser son navire à quelques centaines de mètres de l’entrée de la métropole, car son entrée était interdite aux aéronefs.

Finley, Mwindo, Morgan et Lamne moirent pied à terre. Ils durent alors terminer le voyage à pied, dûment escortés par plus d’une dizaine de soldats de Rostrogarr. Portant le même uniforme, noir bordé d’argent, tenant droit leur lance avec une discipline parfaite, les soldats de Rostrogarr illustraient la rigueur et la puissance que dégageait leur Empire, au point d’en intimider certains des mercenaires de Gaïa.

Les soldats menèrent les mercenaires dans la capitale, une immense ville fortifiée, aux remparts impressionnants de plusieurs dizaines de mètres de haut, pour près de douze mètres d’épaisseur. De surcroît, à l’intérieur de l’enceinte principale, il y avait d’autres lignes de fortifications successives agrémentées de tours de guet.

Passé ces obstacles, l’intérieur de la ville ressemblait somme toute à ce qui se voyait ailleurs, des ruelles assez noires de monde, des habitations, des commerces… Mais les mercenaires n’eurent pas le luxe de s’y attarder. Les soldats les menèrent jusqu’au cœur de la cité. Là, s’élevait, majestueux, un palais aux dimensions vertigineuses. Très haut, culminant à près de 100 mètres de hauteur, avec des tours aussi longues que pointues, et façonné de pierres d’un noir de jais, le palais impérial donnait le vertige !

L’intérieur cependant ressemblait là encore à ce qui se voyait dans d’autres châteaux : des salles spacieuses, aux grandes cheminées pour compenser le froid des pierres, une décoration sompteuse avec de nombreux tapis, des tables luxueuses, de magnifiques tapisseries…

Les mercenaires furent invités à attendre en salle d’attente. Il s’agissait d’une très grande salle dotée de nombreux canapés, avec ses propres latrines, mais aussi un buffet composé de fruits, de viennoiseries et de divers jus et alcools en cas de petite faim.

Après avoir attendu plus d’une heure en salle d’attente, un domestique vint les voir, pour leur annoncer que l’empereur était prêt à les recevoir. Il les conduisit dans la salle du trône…

Une salle aux proportions incroyables, encore plus haute de plafond qu’une cathédrale. De part et d’autre de l’allée centrale, flottent des dizaines de banderoles monumentales, toutes affichant les armoiries de l’empire : un aigle de face, les ailes déployées, tenant dans l’une de ses deux serres une épée, et dans l’autre une lance. Enfin les mercenaires arrivèrent devant le trône, sur lequel siégeait un homme grand de taille, aux épaules très larges, il était tout aussi impressionnant que son empire. Il portait la couronne aux sept joyaux, la couronne transmise d’empereur en empereur depuis des millénaires. Il avait une barbe aussi blanche que ses cheveux, mais ses yeux étaient d’un bleu d’azur.

https://listenonrepeat.com/?v=W4-jS3C_LAs#Fire_Emblem%3A_Rekka_No_Ken_Soundtrack_(Remastered)%3A_The_Kingdom_of_Bern

Empereur : Bien. Alors, les voici donc ? Les mercenaires de Gaïa… Je vous souhaite la bienvenue, j’espère que votre voyage s’est bien déroulé ?

Morgan : Sans encombres, merci.

Empereur : Je ne vous ai pas trop fait attendre, j’espère ? Il est vrai que mon emploi du temps est assez chargé, vous pouvez le concevoir j’imagine.

Mwindo : Non, nous n’avons pas trop attendu.

Empereur : Bien ! C’est très bien. Entrons dès à présent dans le vif du sujet.

Il se leva de son trône, et s’approcha un peu des mercenaires.

Empereur : Comme vous devez déjà le savoir, il y a, quelque part dans mon empire, un sinistre sorcier qui s’amuse à tourner mon armée en ridicule. Il a développé un sortilège qui permet d’affaiblir sensiblement les unités martiales. Nous ne l’avons pas compris tout de suite, et nous avons perdu plusieurs soldats suite à des combats contre des gredins engagés par ce sorcier. De fiers soldats de notre Empire, vaincus par de vulgaires malandrins ! Mais à force d’observation, nous avons fini par comprendre. Comprendre la nature de ce sortilège… Ses effets, ils sont d’autant plus puissants que la cible est puissante ! C’est du jamais vu dans notre Histoire, et pourtant, tout porte à croire que ce sorcier est parvenu à un tel maléfice. Je ne vous cache pas ma grande inquiétude suite à cette découverte, car, étant moi-même d’une puissance extrêmement élevée, je ne serais que plus sensible encore à ce sortilège ! Et ce vaurien pourrait s’en servir pour me renverser et prendre ma place sur le trône.

À ces mots, les mercenaires (sauf Lamne qui avait du mal à suivre) firent un regard interloqués : ils ne comprenaient pas en quoi le sorcier pourrait devenir empereur.

Empereur : Hum… Ah oui, j’imagine que vous devez être quelque peu incrédules si vous ne connaissez pas le fonctionnement de notre empire… Je me dois de vous donner quelques explications… d’abord sur l’hérédité qui fait loi en Rostrogarr, et puis, sur moi-même. Sachez que, en Rostrogarr, contrairement aux autres royaumes Beorc traditionnels, ce n’est pas l’enfant aîné d’un empereur qui devient empereur à sa suite. Non, le droit d’aînesse a été proscrit de nos lois, bien avant même le cataclysme, car il était jugé trop injuste.

Mwindo : Ah, vraiment ? Comment un empereur choisit son successeur en ce cas ?

Empereur : Il ne choisit pas son successeur… C’est son successeur qui s’impose à lui ! Voyez-vous, dans notre empire, tout homme, quelque soit son extraction, a le droit de provoquer l’empereur en duel à mort. Si cet homme venait à gagner son duel, alors il deviendrait le nouvel empereur !

Mwindo : C’est… étonnant !

Empereur : Je comprends votre étonnement, c’est une pratique très particulière, mais elle a deux vertus. La première est que les conflits de succession, qui dans les autres royaumes déchirent des familles, des frères et sœurs qui s’entretuent pour pouvoir monter sur le trône… Ces querelles n’ont pas lieu d’être ici. En outre, ce système permet à n’importe quel homme, même le plus pauvre, de pouvoir un jour devenir empereur. Mais vous vous doutez bien que cela n’est pas facile, car ce système fait qu’un empereur est forcément un être d’une grande puissance. Nombreux dans l’Histoire de notre empire sont les paysans privés de terres, qui par désespoir ont affronté leur empereur et en sont morts. Mais ce système permet à un empereur de n’être succédé que par un homme qui était au moins aussi fort que lui !

Mwindo : Je comprends, plus les empereurs se succèdent, et plus les empereurs sont puissants ! Mais… Hum…

Empereur : Tu as une chose à dire ? Tu peux exprimer ton idée, ne t’en fais pas, je ne te châtierai pas pour ça ! Tu allais dire que le puissance ne fait pas tout, n’est-ce pas ?

Mwindo : En quelque sorte votre Majesté. Dans ces conditions j'avoue ne pas voir ce qui empêcherait une personne malfaisante ou incroyablement stupide mais puissante de s'emparer du trône.

Empereur : C’est une critique redondante de notre système : en effet les empereurs ont souvent été de puissants guerriers, mais pas très fins en politiques. Mais c’est un écueil qui se compense avec les nombreux conseillers dont nous disposons ! Alors que les injustices dues au droit d’aînesse ne sont pas compensables. Et bien sûr qu’il se peut qu’une personne mauvaise ou malintentionnée puisse accéder au trône… Mais c’est tout aussi vrai dans le cadre du droit d’aînesse, c’est même pire, car alors c’est généralement le plus mauvais de la fratrie qui parvient à éliminer ses frères et sœurs pour s’accaparer le pouvoir… C’est pourquoi j’estime le système de mon empire le meilleur ! Mais passons. Je vais vous révéler à présent ma véritable nature. Vous comprendrez alors à quelle point ma puissance est élevée… mais aussi pour quelle raison les non-humains comme votre compagnon ne sont pas si malvenus dans notre empire.

Lamne : Euh, vous parlez de moi ?

Empereur : Si je ne m’abuse, tu n’es pas un Laguz, mais un Taguel, n’est-ce pas ?

Lamne : Et fier de l’être !

Empereur : De nombreux Beorc confondent les deux, soit par mépris, soit par ignorance.

Morgan : Mais, votre Altesse, hum… N’êtes-vous pas vous-même un Beorc ? Vous parlez comme si ce n’était pas le cas.

Empereur : C’est parce que ce n’est pas le cas ! Je ne suis pas un Beorc, voyez-vous. D’ailleurs, je ne suis même pas… un être humain…

Morgan : Que voulez-vous…

Mais à ces mots l’empereur se met à luire d’une lumière dorée. Il se transforme en une masse gigantesque ! Lorsque le halo de lumière se dissipe, il a pris une forme terrible qui épouvante les mercenaires, un dragon noir immense, de plus de vingt mètres de haut, et qui aurait près de cinquante mètres d’envergure s’il déployait ses ailes ! Seules sa barbe blanche, toujours la même, et la couronne aux sept joyaux qui de trouve au sommet d’une longe corne pointue, rappellent encore qu’il s’agit de l’empereur.

Dragon : Je suis un Dragon, enfant de la liberté. Jadis je vivais au plus haut des cieux. Mais, lorsque j’ai découverts l’existence des humains, enfants du savoir, j’ai eu envie de me mêler à eux, par curiosité. Il y a environ quatre siècles de cela, je suis ainsi descendu dans votre monde. J’ai provoqué en duel l’empereur d’alors de Rostrogarr, et, bien évidemment, je l’ai écrasé. J’ai alors pris sa place en tant qu’empereur.

Les mercenaires n’osaient plus dire un mot, à la fois épouvantés et ébahis par les révélations qui leur étaient faites.

Dragon : J’aurais pu régner en cachant ma véritable nature, mais alors, au fil des siècles, on aurait fini par se poser des questions sur ma puissance et ma longévité… Alors, dès mon couronnement, j’ai révélé ma véritable nature à mes sujets. Je leur ai montré que je n’étais pas un homme, mais un dragon. Et d’une certaine façon, cela les a rassuré. À l’époque, l’empire était tourmenté par des famines et des révoltes, dues à une mauvaise gestion par les empereurs. Par ma puissance incommensurable, j’assurais une stabilité du pouvoir.

Il reprit forme humaine.

Empereur : Au cours de mon long règne je réformai l’administration de mon pays. J’ai pu redonner à Rostrogarr le prestige qu’il avait mille ans plus tôt, et qui s’était lentement étiolé après le cataclysme. J’ai également reformé le droit, pour permettre aux non-humains de ne plus être au ban de la société. Bien sûr tout n’est pas encore rose, et de nombreux Laguz et autres Taguels sont discriminés par la majeure partie de la populace… Mais ils ne sont plus brûlés vifs, comme ce qui se passait autrefois ! Bien sûr, au cours de mon long règne, de nombreuses personnes ont essayé de me renverser. Mais, comme vous vous en doutez, aucune n’y es parvenue jusqu’alors. Elles ont toutes péries sous les flammes bleues les plus pures…

Morgan : Ça semble efficace.

Empereur : En effet, je ne te le fais pas dire ! Le problème, c’est qu’il y a à présent une autre de ces personnes qui pourrait y parvenir… en usant d’un sortilège aux pouvoirs terribles.

Mwindo : Ce sortilège… Il est donc plus efficace d’autant plus que sa cible n’est puissante. Pourriez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Empereur : Bien entendu. Tenez, prenez ce parchemin ! Toutes les observations qui ont été faites y ont été retranscrites. Vous comprendrez mieux comment ce sortilège fonctionne, ce qui vous permettra de mieux vous y préparer.

L’empereur confia le parchemin à Mwindo.

Empereur : Maintenant voici mes directives. Vous vous rendrez dans la région à l’ouest de la capitale. C’est en effet dans cette zone que ce sortilège a pu être observé par le passé. Vous allez vous y rendre accompagnés de quelques uns de mes soldats. Vous enquêterez pour trouver le gredin qui utilise ce sortilège. Si vous deviez subir ses effets, alors vous pourriez profiter de la faiblesse de certains de vos membres pour subir un moindre contre-coup. N’oubliez pas que le sorcier dont je parle a fait appel à des voyous pour servir sa cause ! Vus risquez d’être attaqués par ce genre de brigands lorsque vous subirez les effets du mauvais sort, c’est pourquoi j’ai demandé aux plus faibles de votre groupe de venir pour cette mission : car eux pourront se battre encore mieux que d’ordinaire, mais vous verrez de quoi je parle en lisant le parchemin que je vous ai donné. Lorsque vous aurez retrouvé le sorcier en question, capturez-le si possible en vie. J’aimerais lui poser quelques questions… Toutefois, si vous constatez que vous ne parviendrez pas à l’attraper en vie, alors tuez-le. La menace qu’il représente étant top grande, il vaut mieux se montrer prudent. Bien, c’est tout ce que j’avais à vous dire ! Je vais vous laisser quelques instants pour vous remettre de vos émotions. Lorsque vous serez prêts à partir, faites-le savoir au capitaine Caret. Il dirige les troupes qui vous accompagneront dans cette mission. Je vous souhaite un bon courage, et, surtout, une bonne réussite !

_________________
Mission 9 : La Hantise des puissants Hyrule10Mission 9 : La Hantise des puissants 12348510Mission 9 : La Hantise des puissants Lehran10

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dizzy Valdi

Dizzy Valdi

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 35
Localisation : Sur les traces du royaume de Cornebourg...
Date d'inscription : 01/04/2012
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptySam 25 Juil 2020 - 19:39

Ça y est, il était fixé sur le fonctionnement du sort. Alors déjà, ça semblait se moduler par magie et des solutions pour le contrebalancer pouvaient être employées. Même s'ils n'en avaient pas beaucoup à disposition.
A l'inverse, ce n'était vraiment pas le moment de se servir du magister! Même s'il se trouvait actuellement dans le Fire Emblem.
Y avait-il moyen de se faire passer pour un combattant plus aguerri qu'on ne l'était vraiment, afin de surprendre ses adversaires en se révélant bien moins affaibli qu'on ne l'était réellement ? Ah, si seulement il avait eu une hache héros, il aurait pu tenter sa chance.

Il se tourna vers ses collègues. "Comment on s'organise ? Y en a un qui se sent de prendre la tête des opérations et de donner conseils et instructions quand les hostilités commenceront ?"

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pikafan

Pikafan

Masculin Nombre de messages : 461
Age : 22
Localisation : Pétaouchnok-land
Date d'inscription : 12/01/2018
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyMer 29 Juil 2020 - 23:30

Pov de Lamne.

…. Wow…

… Wo… Wow…

… WOWOWOW !

C’est… C’est quoi ce truc ?! C’est… C’est supposé être l’empereur, ça ?

Déjà que je trouvais assez exceptionnel d’être successivement convoqué chez les dirigeants de deux pays différents… Voilà qu’en plus, l’un d’eux se transforme en… Ce mastodonte, là !

De réflexe, j’ai reculé de deux pas et me suis mis en position défensive, prêt à dégainer ma bestipierre. Mais à sa prise de parole, je prends conscience que notre interlocuteur…. Est toujours le même. Il n’a pas du tout ni les mêmes proportions, ni la même aura de menace, mais… C’est lui. C’est le monsieur qui nous a convoqué, je le sens bien.

Bien que tendu, je tente de reprendre en contenance. Déjà que je n’ai pas tout suivi à propos de ces histoires de malédiction et autre… Mais heureusement, m’sieur Thélos m’a filé des notes ! Sur comment marche un mauvais sort, les critères pour les identifier et… D’autres trucs. Je crois. J’ai un peu lu en diagonal… Arf ! Peu importe ! Je m’y intéresserai en temps et en heure !

Dans l’immédiat, on doit se rendre à l’ouest, à la source du chaos. Ce n’est pas tout à fait ce qu’il a dit, mais je trouve ça cool, comme terme, « la source du chaos ». Franchement ça rendra bien sur mon rapport, je suis sûr que Signe Ici sera trop fière !

A peine avons-nous été congédiés par l’empereur que Mort-Gars nous demande comment on s’organise. Pour moi, la question est vite vue.

Nonchalamment, je hausse les épaules, et croise les bras derrière la tête.

« -Oula ! Pas moi. Gérer des gens, je ne sais pas faire. Je préfère qu’on me dise qui taper et quand… »

Je farfouille dans ma sacoche, et en tire le parchemin explicatif que m’a filé m’sieur Thélos. Tout en le déroulant, je précise ma pensée.

« -Pour l’instant, on a juste à se rendre là où les soldats de l’empereur nous escortent. Sur place, on aura qu’à chercher les premiers signes de cette… Malédiction, et… »

Je lève hasardeusement l’une de mes oreilles.

« -Si j’entends des ennemis approcher, je vous le dis ? »

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyJeu 30 Juil 2020 - 17:50

Le mage noir lâcha un soupir de soulagement lorsque la porte de la salle du trône se referma derrière-lui et sentit un poids invisible quitter ses épaules. Il avait eu l’impression que son cœur allait jaillir de sa poitrine lorsque le roi leur avait révélé sa vraie nature, oscillant entre émerveillement et terreur primale : un laguz dragon et un noir de surcroît, les représentants les plus puissants de cette race. Il avait toujours porté un vif intérêt à ces êtres mystérieux et leurs capacités fabuleuses. Malheureusement les ressources auxquelles il avait pu avoir accès au cours de sa formation contenaient beaucoup de légendes et exagérations. Une information qu’il tenait d’un vieux shaman excentrique passionné par les changeurs de forme était en rapport à la taille moyenne des individus de cette espèce : normalement pour un laguz dragon adulte, celle-ci était comprise entre 2m et 5m pour les spécimens les plus grands. L’empereur en faisait au moins 15, probablement plus. Avec cette taille absolument gigantesque, et anormale, l’empereur avait plus en commun avec les manaketes les plus anciens et les plus puissant qu'avec ses congénères laguzs. Etait-il parvenu à percer le secret de la puissance des manaketes ? Quoi qu’il en soit, même pour un laguz, l’empereur n’était pas une…personne (ou plutôt un laguz ?) ordinaire.

« Raison de plus pour réussir cette mission, marmonna le mage noir en essuyant fébrilement son front trompé de sueur. L’empereur a eu une attitude étonnamment cordiale et décontractée avec nous mais je n’ai vraiment pas envie de découvrir comment il tolèrerait un échec. »

« Comment on s'organise ? Y en a un qui se sent de prendre la tête des opérations et de donner conseils et instructions quand les hostilités commenceront ? demanda Morgan »

Mwindo lui jeta un regard curieux. Il avait supposé que le mercenaire, en tant que membre le plus expérimenté de leur petit groupe, prendrait naturellement le commandement. Peut-être voulait-il éviter que les autres se reposent trop sur lui au cas où les effets du sortilège sur sa personne se révèleraient particulièrement incapacitants. Le mage noir leva une main pour attirer l’attention de ses compagnons.

« Avant toute chose, je propose que nous fassions le point sur les informations que nous avons reçues. On devrait libérer le passage aussi, remarqua-t-il en désignant d’un signe de tête un groupe qui se dirigeait vers la salle du trône d’un pas empressé, probablement venus pour une audience avec le souverain. »

Une fois regroupés un peu à l’écart avec ses compagnons, le mage noir déplia le parchemin que lui avait remis l’empereur. Il avait espéré que le document leur donnerait un peu plus d'informations sur leur cible mais le parchemin se contentait de résumer ce que l’empereur leurs avaient déjà communiqué oralement. A nouveau le mage noir soupira, rangea le parchemin puis s’adressa aux autres miliciens.

« On dirait qu’ils en savent très peu au final, grommela-t-il d’un air contrarié. On sait que les attaques sont à priori l’œuvre d’un seul mage et non pas un groupe de mages travaillant ensemble, accompagné d’une bande de malfrat. Ces attaques se font sous couvert d’un sort capable d’affecter une vaste zone et ayant pour effet de rendre les forts incroyablement faibles. Les personnes déjà faibles subissent un effet négligeable ou ne sont tout simplement pas affectées. Nos objectifs sont de découvrir la nature de ce sort, démasquer le sorcier et ses complices et les mettre hors d’état de nuire tout en ramenant le sorcier en vie si possible. Avec aussi peu d'informations je ne peux pour l'instant pas vous dire si je pourrais faire quoi que ce soit par rapport à ce sort, on a besoin d'en savoir plus. Avant d'aller rejoindre notre..escorte et d'examiner un des lieu où il y a eu une attaque, j'aimerais si possible recueillir les impressions des soldats qui s'en sont sortis. J'aimerais savoir ce qu'ils ont vu, ce qu'ils ont ressentis et en apprendre plus sur le mode opératoire de nos ennemis...Euh il y a bien eu des survivants n'est-ce pas ? »

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dizzy Valdi

Dizzy Valdi

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 35
Localisation : Sur les traces du royaume de Cornebourg...
Date d'inscription : 01/04/2012
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 0:16

Morgan hocha la tête.

"Oui, on pourrait obtenir des informations cruciales de cette façon. Mais avant, il faudrait s'occuper de lui." fit-il en désignant Finley, sur ses épaules.
En effet, le jeune homme s'était évanoui, sans doute sous le choc produit par la transformation de l'empereur. Comment avait-il réussi à garder conscience jusqu'à ce que celui-ci prenne congé, nul ne le savait, mais toujours est-il qu'il fallait le ranimer. Par chance, il s'était effondré sur le dos de Morgan, ce qui avait donc pu passer relativement inaperçu. Une telle réaction aurait sans doute fait mauvais effet.
D'un autre côté, pouvait-on vraiment reprocher à quelqu'un de n'avoir jamais rencontré de dragon auparavant ? Morgan lui-même ne s'attendait pas à voir ça et il avait eu son lot de rencontres de laguz et autres... métis.
Et l'empereur, malgré son rang, sa puissance et celle de son royaume, semblait plutôt... relax. Pas le genre à se vexer ou à ordonner des exécutions pour des manquements à l'étiquette. Morgan faisait quand même de son mieux pour qu'on ne remarque pas ce qu'il cachait.
Mais il ne pouvait pas rester comme ça éternellement. Aussi, après s'être assuré que personne ne les observait, il allongea doucement Finley au sol et ils se penchèrent sur lui, pour le réveiller.

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pikafan

Pikafan

Masculin Nombre de messages : 461
Age : 22
Localisation : Pétaouchnok-land
Date d'inscription : 12/01/2018
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 1:26

Pov de Lamne.

Alors, voyons voir… J’ai un peu de mal à lire le parchemin de m’sieur Thélos, mais… On dirait bien qu’il s’agit d’une sorte de procédure… Oh ! Probablement pour lever une malédiction ! Hmm… Il a écrit ça comme un sagouin, mais si je me concentre un peu, je lis…

"-250g de carottes
-125g de sucre
-2 œufs
-60g de noix concassés
-125g de beurre
-200g de farine
-Demi cuillère de cannelle

Faire chauffer le four, battre les œufs et le sucre, ajouter la farine quand le tout prend du volume, puis le beurre fondu, continuer de fouetter en ajoutant la cannelle puis les carottes et les noix, et enfin..."

… Une minute…

C’EST MA RECETTE DE GÂTEAU AUX CAROTTES, CA !

Oh non ! Ne me dîtes pas que j’ai confondu mon propre parchemin avec celui confié par m’sieur Thélos ?! Bon sang…  Je gère pas, là…

Un peu dépité, je range discrètement le rouleau, en toisant du coin de l’œil mes camarades. Je n’ai pas avoué avoir demandé une leçon express pour combler mes lacunes en malédictions, donc ils n’ont aucune raison de s’interroger, mais… Il n’empêche que si j’ai embarqué ma recette de gâteau et laissé les véritables notes à bord de l’aéronef, alors je vais rester incapable de les aider !

Mais peut-être qu’avant ça, je devrai déjà écouter ce qu’ils racontent… Mine d’Eau n’a pas tort quand il propose d’interroger les potentiels survivants de ce sort. Et Mort-Gars non plus, à propos de Fifi… Oh ! Fifi ! Je l’avais oublié celui-là !

« -Vraiment ? Il dort encore ? »

Du bout du doigt, je tapote la joue du Beorc, toujours dans les vapes. Il n’a vraiment pas digéré la transformation de l’empereur… Cela dit, il met du temps à s’en remettre, non ?

Aucune réaction lorsque mon majeur s’enfonce dans sa joue, donc son porteur finit par simplement l’allonger au sol. Je m’accroupis ensuite pour me tenir au plus proche de son visage, et joints mes deux mains.

« -Bon ! Je ne connais qu’une solution !... »

Tap. Tap. Tap.

Le retour des claques anti-somnolences de Lamne ! Mais l’effet ne paraît pas immédiat… Au point que lorsque j’entrevois l’émergence du garçon de ferme, quelque chose m’interpelle, et m’incite à stopper nette ma manœuvre. Mes oreilles se redressent, et je tourne la tête dans une direction bien précise.

« -Quelqu’un vient vers nous... »

Je me relève ensuite, laissant le soin à mes compagnons d’aider Fifi à se redresser. Il s’agit d’un simple soldat, qui se met au garde-à-vous une fois à notre hauteur.

« -Mercenaires de Gaïa, c’est bien cela ? Le capitaine Caret vous fait savoir qu’il attend l’ordre de départ ! Il patiente en ce moment même dans la cour, avec le reste de la troupe. »

Il semble capter l’air quelque peu nauséeux de Fifi, mais j’obstrue son champ de vision immédiatement, en imitant maladroitement son garde-à-vous.

« -M… Merci bien ! Dîtes au capitaine, que, euh… Nous arrivons dans un instant ! »

Est-ce qu’on avait des préparatifs à faire ? Je ne sais plus ! Mais j’ai improvisé, que voulez-vous… ? En tout cas, le soldat semble s’en satisfaire.

« -Fort bien ! Je m’en vais l’informer de ce pas. »

J’acquiesce avec ferveur, en guise de salutations, et le regarde s’en aller. Puis je me tourne vers mes collègues. En croisant le regard de Mine d’Eau, je me rappelle ses propos vis-à-vis des survivants qu’il souhaite interroger. Je fais aussitôt volte-face, et arrête le soldat dans sa course.

« -A-attendez !… Par hasard, vous ne sauriez pas où l’on pourrait interroger des victimes de la malédiction... Vous savez, avant notre départ… ? »

Il s’arrête un instant, prend un air pensif, et désigne une porte plus loin.

« -Certains sont toujours en salle de soins. Mais… Honnêtement, peu de gens s’en approchent, de peur d’attirer sur eux le mauvais sort. »

Il reprend enfin sa route, non sans ajouter une dernière parole.

« -Moi en tout cas, je ne m’y risquerai pas ! »

Je me gratte un coin de la tête, puis me tourne vers Mine d’Eau.

« -Hum... Du coup, on y va ? »

Et finalement, m'adresse à Fifi.

« -Ça va aller, toi ? »

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VItheSixth

VItheSixth

Masculin Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 28/09/2018
Fire Emblem favori : Blazing Sword

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptySam 8 Aoû 2020 - 12:11

Finley reprit connaissance autour des ses compagnons, qui discutaient de la marche à suivre. Il se souvenait juste être arrivé devant l'Empereur pour une audience, d'une lumière blanche éblouissante et… plus rien. C'était Lamne qui l'avait réveillé à coups de petites claques sur la joue. Encore groggy, il dut s'appuyer sur lui pour se relever et ne put se tenir convenablement alors qu'un garde venait leur annoncer que leur escorte les attendait.

- « Ma tête… J'sais po ce qu'y s'est passé… J'ai encore la caboche qui résonne... »

- « Ça va aller, toi ? »

- « Ouais, merci Lamne. Donnez-moi juste une seconde… Si je tenons debout, c'est qu' ça va… »

Finley parvient à se redresser non sans mal, il avait écouté d'une oreille la suggestion du Tagüel d'aller jeter un œil dans les infirmeries afin d'en apprendre plus sur le sort directement auprès de ses victimes.

- « Ça me semble pas bête d'aller voir les malades qui sont dans l'coin avant de partir. Vous pensez qu'on a combien de temps ? Au pire, si jamais on peut pas leur causer, on peut au moins les regarder, des fois que not' sortilège il rende malade ou quoi. »

« J'devrions ptêt' demander ce qu'il s'est passé pendant que je dormais. Mais mon p'tit doigt me dit que c'est pas une bonne idée... »

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyDim 23 Aoû 2020 - 0:18

Mwindo gloussa tout bas en observant du coin de l’œil leur archer qui se redressait tant bien que mal sur ses propres jambes l’air un peu perdu. Le mage noir se sentait un peu embarrassé d’avoir mis autant de temps à remarquer que Finley s’était évanoui durant leur entrevue avec l’empereur. Heureusement pour la crédibilité des mercenaires de Gaia ce dernier ne l’avait pas remarqué ou avait choisi de ne pas le relever.

« Quoi qu’il en soit, on ferait mieux de se dépêcher d’aller à l’hôpital pour rencontrer nos témoins. Il ne faudrait pas que nous fassions trop attendre notre escorte, remarqua le mage. »

Un serviteur les ayant informés obligeamment que l’hôpital se trouvait dans la cour, c’est donc là que les mercenaires de Gaïa se rendirent.

Tranchant avec l’atmosphère formelle et cérémonieuse qui régnait dans le palais impérial, la cour extérieure bouillonnait d’activité : une population importante et très diverse s’y pressait, s'affairant à des taches variées. L’exception était un groupe armé composé d’une douzaine de personnes portant l’uniforme typique des soldats de Rostogarr qui se tenaient immobiles au centre de la cour. L’un d’entre eux fit un grand signe de la main à l’attention des mercenaires qui, après s’être assurés que c’était bien à eux que le soldat s’adressait, s’avancèrent à leur rencontre.

« Hey ! Z’êtes les mercenaires de Gaia pas vrai ? demanda l’homme qui marchait à la tête des soldats »

Plutôt grand et athlétique, le visage amical malgré une expression un peu fatiguée, une chevelure rose ébouriffée maintenue tant bien que mal en place par un bandeau sur le front. Une fois face à face avec les mercenaires il les saluât en tapant du poing contre son torse, geste imité par ses compagnons.

« Capitaine Makarov Caret à votre service, mais vous pouvez m’appeler simplement Caret. Ravi de bosser avec vous, déclara-t-il. »

Le mage noir hésita un instant à prendre la parole au nom des mercenaires mais constatant qu’il était positionné en tête du groupe comme si c’était lui qui donnait les ordres, il s’empressa d’esquisser un vague salut militaire, tentant de répondre la plus naturellement possible.

« Le plaisir est pour nous Sir Caret. Alors vous êtes la fameuse escorte ? »

Mwindo observa avec curiosité les impériaux : 10 hommes et 3 femmes armées d’armes de corps à corps à l’exception de deux archers. Aucun mage, aucun soigneur.

« Hah ! Vous pouvez laisser tomber le ‘’sir’’,  y a que des plébéiens ici que je sache. Et puis c’est plutôt vous qui êtes fameux: Nos supérieurs nous ont racontés ce que vous avez fait pour Ghysittia. D’habitude nous on aime pas trop les mercenaires mais c’est rassurant de savoir qu’on va partir au combat avec des gens comme vous. »

Des murmures d’approbations parcoururent le groupe de soldats. Le mage noir constata avec étonnement que tous sans exception semblait motivés et prêt à aller au combat.

« Et de notre côté c’est aussi rassurant de savoir que vous avez hâte d’en découdre mais…vos supérieurs ont-ils pris le temps de vous expliquer à quoi nous allons avoir affaire ?

- Z’inquiétez pas, on sait dans quoi on s’embarque: on sait qu’on risque notre peau sur cette mission. Mais c’est justement parce qu’elle est dangereuse que c’est l’occasion de gagner du gallon. »

De nouveaux murmures d’approbation saluèrent cette déclaration.

« Dans le pire des cas, si quelque chose devait nous arriver, nos familles seront dédommagées. Mais je crois que ma peste de petite sœur préfèrerait que je revienne vivant, conclut le capitaine en haussant les épaules.

- Nous ferons en sorte que ce soit le cas, approuva le mage noir en hochant la tête. Puisque vous êtes aussi nos guides en quelques sortes, avez-vous une idée d’un endroit où nous pourrions commencer notre enquête ?

- Hmmm…Pourquoi ne pas commencer par le jardin des Glaneuses ? C’est là que s’est passée la dernière attaque. Normalement c’est un grand marché mais depuis l’attaque…

- Très bien. Si mes compagnons n’y voient pas d’inconvenients... »

Mwindo jetta un regard interrogateur aux autres mercenaires. Ne recevant aucune objection, le mage noir acquiesça.

«...Alors c’est ce que nous ferons. Nous compterons sur vous pour nous mener sur le lieu du crime. Mais avant que nous partions, nous aimerions si possible discuter avec les survivants de la dernière attaque pour recueillir leurs impressions.

- Dans ce cas c’est à l’infirmerie qu’il faut vous rendre. C’est le truc qui ressemble à une église là-bas, répondit Caret en pointant du doigt un des bâtiments dans la partie Est de la cour. »

Une fois l’édifice repéré les mercenaires prirent temporairement congé de leurs nouveaux alliés pour aller voir les blessés dans la salle de soins.

« Bon. Je ne sais pas ce vous en pensez mais ces gars ont l’air plutôt prometteurs. Ils semblent avoir été bien préparés par leur direction. Ils savaient même pour la mission à Ghysittia.

- Hmmm…En fait beaucoup de gens savent qui nous sommes ici, intervint soudainement Lamne. »

Le mage noir stoppa net dans sa démarche et jeta un regard interrogateur au Taguel.

« Euh tu veux dire que les soldats savent qui nous sommes ?

- Oh pas seulement eux ! En fait il y a plein de gens différents qui nous regardent depuis tout à l’heure et parlent de nous. Y en a même qui savent comment on s’appelle ! »

Cette nouvelle inquiéta le mage noir. Certes il était possible que leurs aventures à Ghysitia aient fait des mercenaires de véritables célébrités même au cœur de l’empire. Après tout, l’empire de Rostogarr devait avoir un système de renseignement aussi fiable que redoutable. D’un autre compte, Mwindo avait la désagréable impression qu’on cherchait délibérément à braquer l’attention sur les mercenaires.

« L’empereur du plus puissant empire sur le continent, qui aurait largement eu les moyens de monter sa propre équipe locale a préféré aller chercher un groupe de mercenaires étrangers, sans aucune loyauté envers lui, qu’il a fait venir à ses frais, pour enquêter sur une arme suffisamment dangereuse pour être une menace potentielle même pour un être tel que lui. Arme qu’on pourrait très bien décider de vendre à l’un de ses nombreux ennemis…Et au lieu de nous aider à régler cette affaire en vitesse et en toute discrétion il semblerait que tout le monde ici sait déjà qui on est et pourquoi on est là ? Non, ça sent pas bon, tout ça…Bon sang, c’est moi où le vieux lézard cherche à se servir de nous comme appâts ? »

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dizzy Valdi

Dizzy Valdi

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 35
Localisation : Sur les traces du royaume de Cornebourg...
Date d'inscription : 01/04/2012
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyMer 26 Aoû 2020 - 9:23

A l'intérieur de l'infirmerie, Morgan passa en revue les convalescents d'un coup d'oeil circulaire. Un coup d'oeil qui suffisait à voir qu'ils n'étaient pas affectés de façon égale. Il aurait presque pu affecter des grades en fonction de leur état.
Une douzaine d'entre eux semblaient être de simples soldats. Ils étaient manifestement fatigués, l'un d'eux disait à un infirmier se sentir faible. Certains avaient aussi des blessures plus... "classiques", qui posaient de toute évidence moins de problèmes pour les soigner.
A proximité, deux autres étaient dans un état de fatigue plus prononcé et Morgan repéra un dernier patient inconscient. Celui-là semblait plus gradé que tous les autres, il était donc sûrement plus atteint que les autres aussi.

Morgan se dirigea vers un infirmier.
"Excusez-moi de vous interrompre dans votre travail, mais on aurait aimé interroger des soldats victimes du mystérieux sort. Les trois qui me suivent et moi-même avons été embauchés pour résoudre ça, toutes les informations rassemblées à ce sujet peuvent nous être utiles."
Il avait craint d'avoir affaire à un personnel soignant croulant sous les urgences mais ça n'était pas le cas ici. Son interlocuteur lui répondit sans rien qui trahisse l'anxiété ou le désir de ne pas perdre de temps.
"On sait que les effets ont tendance à s'arrêter au bout d'une heure, donc on n'essaye pas vraiment de les soigner. Ils sont juste en observation, dans l'espoir qu'on identifie quelque chose permettant de nous en apprendre plus sur ce qui les affecte et éventuellement sur ce qui pourrait y mettre fin immédiatement, pour d'éventuels futurs cas sur le champ de bataille. Mais on n'a toujours rien trouvé et on n'a plus beaucoup d'espoir de faire une découverte."
Voilà donc pourquoi il n'avait pas l'air débordé. Et les blessures habituelles étant sans gravité, ce n'étaient pas elles qui allaient les inquiéter.
"On commence à savoir pas mal de choses sur ce sort, mais rien qui permette de lutter contre, malheureusement. On sait que ses effets dépendent de la puissance de la victime, indépendamment du grade militaire. Des promotions et des rétrogradations ont été faites à titre exceptionnel, quand on pensait que ça pouvait jouer un rôle, mais il s'est avéré que le grade seul ne changeait rien. Ce sont vraiment vos capacités physiques qui détermineront à quel point vous serez affectés, se faire passer pour plus faible ou plus fort ne marche pas.
Inutile d'espérer mettre fin à ça avec des potions. Je crois que certains ont parlé de consommer des "médicaments" qui améliorent les performances physiques, afin de lutter contre les effets. On ne sait pas encore si ça marche mais même si c'était le cas on n'en fera sans doute pas un remède ou une solution palliative pour réduire les effets. Ils en prennent s'ils veulent vraiment mais on ne les encouragera pas. On ne sait pas encore assez bien comment agissent et réagissent ces trucs-là. Et surtout, on ne voudrait pas encourager à abuser de ces trucs. Il vaut mieux les utiliser avec modération, ne serait-ce que pour ne pas développer une dépendance aux sensations de bien-être physique qu'elles procurent.
Pour en revenir au sort en lui-même, les effets apparaissent d'un coup, ce n'est pas progressif. Et disparaissent assez vite également, enfin ça disparaît tout seul quand le moment est venu, vous voyez ce que je veux dire."

Morgan hocha la tête.
"A chaque fois, on les examine avant que les effets s'évanouissent, dans l'espoir de repérer quelque chose qui serait apparu sur leur corps, mais on n'a jamais rien trouvé. On n'a pas recensé de cas qui aurait vu les effets disparaître plus vite que chez les autres patients. La seule variation qu'on ait observée ce sont les effets. Et ils sont toujours physiques, on n'a rien décelé au niveau intellectuel ou psychologique si ce n'est les conséquences logiques au moral. Et à ce que je sache, on n'a vu personne en mourir. Je crois que j'ai fait le tour. Si vous pensez que j'ai oublié quelque chose ou que vous avez des questions, n'hésitez pas. Ce n'est pas toujours le cas, mais on n'est pas débordés aujourd'hui."


Dernière édition par Dizzy Valdi le Mer 26 Aoû 2020 - 20:36, édité 1 fois

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VItheSixth

VItheSixth

Masculin Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 28/09/2018
Fire Emblem favori : Blazing Sword

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyMer 26 Aoû 2020 - 11:54

- « J'étions peut-être pas très malin quand il s'agit de magie, mais si j'ai bien compris not' sortilège affecte uniquement les ennemis du sorcier pendant le combat, juste assez de temps pour qu'ils soient incapables de se défendre. Et puis comme ça dure pas longtemps, impossible d'en étudier les effets… C'est vraiment pratique… Le type qui a inventé ce truc doit être sacrément malin, et aussi sacrément remonté contre l'Empire. »

Il marqua une pause, se remémorant les événements de Ghysitia. Allaient-ils une nouvelle fois faire face à des gens victimes des circonstances ? Il s'adressa tout bas aux autres mercenaires, espérant ne pas se faire entendre par les soldats alités.

- « Vous pensez tout de même pas qu'on a été engagés pour mater une autre rébellion ? La dernière fois ces gens-là étaient tellement désespérés de voir leur vie leur échapper des mains qu'ils l'ont sacrifié sans broncher… Ça me met pas bien. Et puis c'est dangereux : mon p'pa il disait qu'à la chasse, il y a rien de plus dangereux et imprévisible qu'un animal blessé et acculé. Avec les gens ça doit être un peu pareil, non ? »

Finley appréhendait grandement l'issue de cette mission. Il était plus préoccupé par la perspective d'avoir à affronter à nouveau des civils que par le fait que tout le monde semblait reconnaître son groupe dans la rue…

Jevana aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pikafan

Pikafan

Masculin Nombre de messages : 461
Age : 22
Localisation : Pétaouchnok-land
Date d'inscription : 12/01/2018
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 23:35

Pov de Lamne.

Eh beh… Ce n’est pas jojo, cette malédiction.

Enfin, même si pour être franc, je m’attendais à quelque chose de plus… Grandiloquent ? De la chair en putréfaction, des yeux révulsés, une haleine fétide… Je ne sais pas, quelque chose de terrible, quoi ! Là, on dirait juste un bon gros coup de fatigue. Ils ne sont pas certains d’avoir simplement veillé très tard, ceux-là ? Genre, regardez… Il y en a même un qui dort !

« -Le… Le Général… Est dans un profond état d’inconscience… Donc… Si vous pouviez éviter d’enfoncer votre doigt dans sa joue…
-Oups ! Pardon ! »

Corrigé par une infirmière, mes oreilles et moi-même nous redressons, alors que le reste du groupe écoute attentivement les propos de son collègue. Visiblement, on a bien fait de passer par ici…  Cet endroit regorge d’informations primordiales !… Je crois ? Vous savez, je ne comprends pas toujours tout…

Mais je pense que le plus important, c’est d’avoir la confirmation que la malédiction ne pose pas tant de problème une fois mis en sécurité. Si l’un de nous se fait toucher, ce ne sera pas la fin du monde ! Tant qu’on arrive à assurer la protection du concerné, du moins…

Hélas, Fifi est moins jouasse. Le fait est que, utilisé tel quel, le sortilège ne permet pas une analyse claire de son fonctionnement. De plus… Voilà qu’il ressasse à nouveau l’histoire de la rébellion à Ghysitia. C’est un bon gars, pour sûr, mais là, il en tient une couche ! Dans l’optique de le rassurer, je lui donne une vive tape dans le dos.

« -T’en fais pas ! Ça va le faire ! »

Je lève un doigt pédagogue, et souris d’un air complice.

« -Ton paternel n’a pas tort. Mais là, ce n’est pas une proie acculée que l’on chasse… Regarde. »

Je lui désigne l’ensemble des soldats, pour la plupart alités.

« -Tu trouves que ça ressemble aux actions d’une personne désespérée ? Les types de Ghysitia étaient littéralement prêts à se faire sauter pour leur cause. Alors que notre gus, là… Son attitude me fait penser à deux choses. Premièrement, il est très prudent, et préfère affaiblir les forces de l’ennemi plutôt que de se mettre en danger. On peut en déduire qu’il est soit craintif des affrontements, soit suffisamment peu confiant en ses forces pour accepter de combattre à armes égales. Qu’en clair : il tient à sa vie, et ne la mettra pas en jeu n’importe comment. »

Cette manière de faire ne ressemble pas du tout à celles d’une proie acculée, comme le craint tant Fifi, donc j’ose espérer que cette remarque l’aidera à s’en convaincre. J’abaisse ensuite mon doigt, et croise les bras d’un air plus perplexe.

« -Deuxièmement… S’il cherche à nuire à l’empire, ce n’est en tout cas pas avec autant de véhémence que les révoltés de Ghysitia. Si j’ai tout bien pigé, son sortilège n’est pas mortel, il permet simplement de prendre l’avantage à un moment donné. Donc s’il veut simplement dérober quelque chose ou enfermer quelqu’un, ça ne l’oblige en rien à le tuer, tu vois ? Bon, ça n’a pas empêché des soldats de mourir, mais… Ce sont ses hommes de main qui ont fait ça, non ? Lui, on ne sait pas précisément ce qu’il veut… Donc franchement, je ne me fais pas de bile. Je ne dis pas que ce type n’est pas puissant ou quoi, hein… Mais peut-être n’est-il pas aussi redoutable que ce que l’on craint. Seul, du moins. »

Je suis stylé quand je me mets à jouer les analystes, pas vrai ?! La vérité, c’est que la manière de faire de notre grand méchant relève plus du chasseur que de la proie. Mais un chasseur qui ne cherche pas à tuer et à déchiqueter sa cible à tout prix…

Dans la tribu, on a dû mettre en place toutes sortes de moyens pour parvenir à capturer ou rediriger une créature sauvage sans la combattre de front. Si on se contente de l’attaquer et de lui faire mal, il y a un risque qu’on soit sévèrement blessé, ou même qu’on la tue sans le vouloir. Mais si on sait comment l’affaiblir, et ce sans effusion de sang, on peut en profiter pour prendre le dessus sur un instant… Et ainsi lui faire faire tout ce qu’on veut. La dresser, la déplacer ailleurs, l’ausculter…

En bref, l’analogie de Fifi n’est pas totalement dénuée de sens : c’est bien mon expérience de chasseur qui parle. Mais j’ignore dans quelle mesure tout ça est réellement pertinent… Il veut peut-être juste mettre toutes les chances de son côté pour une attaque plus terrible encore ? Mais dans ce cas, pourquoi attirer l’attention sur lui ? A moins que ça soit précisément le but ? Nous détourner de… Quelque chose ?… Arf ! Ça y est, mon cerveau chauffe. Dès qu’on revient sur des enjeux politiques, je ne m’en sors plus…

Pour chasser tout ça de mon esprit, je tape un coup dans mes mains, et récupère ainsi toute l’attention : celle du groupe, et la mienne.

« -Dans tous les cas, on a les informations qu’il nous faut, non ? Je vous propose qu’on aille voir le m’sieur Carré, là… Et qu’on se mette enfin en route. Il est grand temps d’aller régler son compte à ce sorcier ! »

Enthousiaste, je fais un mouvement belliqueux du bras, et me dirige vers la sortie. Je crois qu’on a suffisamment traîné…

VItheSixth et Jevana aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptySam 19 Sep 2020 - 22:09

« Et voici donc mon familier, annonça le mage noir tandis que son invocation prenait forme devant les impériaux surpris. »

Une fois sorti de l’infirmerie Mwindo s’était fait la réflexion qu’il était préférable d’informer leurs nouveaux associés sur cette capacité tant qu’il en avait le temps. Il s’était attendu à ce que les rostogardiens ne soient pas particulièrement emballés à l’idée de se battre aux côtés de quelqu’un ayant un pouvoir aussi sinistre. Aussi fut-il surpris, et soulagé, de voir que les impériaux observaient l’apparition avec plus de curiosité que d’effroi.

« Et z’êtes sûr que c’est sans danger, demanda Makarov avec circonspection en fronçant les sourcils.

-          Tout à fait, il m’obéit au doigt et à l’œil, confirma le mage noir. »

En réalité il y avait encore beaucoup de choses que Mwindo ignorait au sujet de ce pouvoir qu’il avait obtenu un peu par hasard. Toutefois depuis qu’il avait réussi tant bien que mal à l’invoquer, son ami ne lui avait encore jamais fait défaut.


« Hey tant que vous le pointez en direction des gonzes qui veulent notre peau c’est tout ce que je demande, déclara le capitaine en haussant les épaules. S’il y’a rien d’autre dont vous avez besoin ici je propose qu’on se mette en route maintenant, il ne faudrait pas qu’on soit en retard.

-          Pardon ? En retard pour quoi ? s’étonna le mage noir.

-          Mais pour l’embuscade qu’on va nous tendre bien sûr s’esclaffa le capitaine. Désolé, je ne peux pas vous en dire plus. Ordres venant d’en haut vous comprenez ?

-          Pas vraiment non, mais avons-nous vraiment le choix ? grommela Mwindo en croisant les bras.

-          Pas vraiment non, confirma Makarov avec un petit sourire. Vraiment désolé mercenaires de Gaia, mais vous avez ma parole que mes gars et moi on est là pour vous aider du mieux qu’on peut.
 
-          Je suppose qu’en devra s’en contenter pour le moment alors, soupira le mage noir l’air résigné. En tout cas avec ceci nous sommes fin prêt à commencer la mission. Puisque nous ignorons où se trouve ce fameux Jardin des Glaneuses, nous laisserons vous autres miliciens ouvrir la marche. »

Tandis que Makarov se retournait vers ses hommes pour donner ses ordres, le mage noir dû se retenir de lever les yeux aux ciels. Pour lui la promesse d’un étranger n’engageait que ceux assez crédules pour y accorder un quelconque crédit. Cette conversation avait au moins confirmé certaines de ses suspicions : le pouvoir Rostogardien avait bien des projets pour les miliciens de Gaia.

« On peut au moins supposer que ce cher empereur ne se serait pas donné autant de mal pour nous faire venir jusqu’ici s’il avait juste eu l’intention de nous liquider. Mais alors que nous veut-il exactement ? Serait-ce une sorte de test ? Mais pourquoi ? »


Emboitant le pas aux impériaux, les miliciens se dirigèrent eux aussi vers le portail du palais qui menait à la cité elle-même. Maintenant que Lamne l’avait prévenu Mwindo prêtait plus attention à leur entourage et constata qu’effectivement de nombreuses personne les observaient. Impossible de dire si ces regards étaient une bonne ou une mauvaise chose pour eux cependant. Perdu dans ses réflexions le mage noir fut le dernier à franchir le grand portail du palais impérial. En passant à côté d’un des gardes stationnés à l’entrée il croisa par hasard le regard brillant de l’un d’entre eux qui lui adressa un signe de tête puis murmura avec excitation :

« Bonne chance, mercenaires de Gaia ! C’est très brave ce que vous faites et nous sommes de tout cœur avec vous. »

Le mage noir manqua trébucher de surprise et jeta un regard interloqué au garde qui venait de lui parler. Il avait très envie de s’arrêter et demander des explications au garde en question mais quelque chose lui disait que ce dernier lui donnerait certainement la même réponse que Makarov. Avec une appréhension grandissante, Mwindo s’engagea à son tour dans les rues de la cité impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyLun 21 Sep 2020 - 22:32

Rostogar était une ville gigantesque, de loin la plus grande que Mwindo avait jamais vue. Sans surprise ses rues principales étaient tout aussi énormes et heureusement elles étaient pavées. Malheureusement ça signifiait aussi qu’elles grouillaient de monde ce qui n’arrangeait pas la paranoïa du mage noir qui avait l’impression qu’à tout moment un des nombreux inconnus qui croisaient la route de leur petite troupe allait soudain sortir un couteau et les poignarder dans le dos. Toutefois le voyage se déroula sans incident. Même avec leurs guides il leur fallut une vingtaine de minutes pour atteindre leur destination. A l’approche du Jardin des Glaneuses les rues se faisaient de plus en plus silencieuses et les badauds de plus en plus rares. Lorsqu’ils arrivèrent enfin sur la large place circulaire, celle si était déserte. Les nombreux étales qui recouvraient sa surface étaient vides et ça et là gisaient des caisses abandonnées donnant à l’ensemble un aspect assez lugubre même en plein jour. En plus de la rue par laquelle leur petit groupe venait d’arriver, il y en avait trois autres qui menaient à d’autres coins de la ville. Sans compter les nombreux bâtiments qui bordaient la place.

« Wow, c’est moi ou cet endroit est juste parfait pour tomber dans une embuscade ? gloussa nerveusement l’un des rostogariens.

-          Tu vas pas te dégonfler maintenant ! Oublie pas pourquoi on est là. Le rabroua un de ses compagnons.

-          Justement, intervint le mage noir en se tournant vers Makalov. Je pense parler pour mes compagnons lorsque je dis que je commence en avoir assez d’être laissé dans le noir. Revenir dans un endroit pareil en sachant qu’une troupe d’élite impériaux s’y sont fait attaquer c’est vraiment chercher les ennuis. »

Makalov dévisagea le mage noir un instant puis haussa les épaules en souriant d’un air confiant.

«Bah !  J’imagine que ça ne sert plus à rien d’essayer de le cacher maintenant que nous sommes déjà arrivés. C’est exactement le but de notre mission aujourd’hui : nous jeter dans la gueule du loup !


-          Vous…Tu sembles prendre ça un peu TROP à légère Makalov…J’ose espérer qu’il y a quelque chose ou quelqu’un pour couvrir vos, et par extension, NOS arrières ? »


Mais avant que le capitaine ne puisse répondre, des bruits de pas si firent entendre. Un groupe d’individus drapés dans des capes noires entrèrent à leur tour sur la place, exactement par le chemin que les miliciens venaient d’emprunter empêchant toute retraite de ce côté. Au grand déplaisir de Mwindo à qui cela rappelait une rencontre encore trop récente, tous portaient un loup pour masquer leur identité. Ils étaient tous armés mais de manière hétéroclite : des gourdins, des haches, des poignards et même quelques fourches. Mwindo était quasiment certains qu’ils étaient d’une manière ou d’une autre, liés au groupe qu’ils recherchaient.

A leur tête était un petit homme au loup plus élaboré que celui de ses compagnons. On devinait des vêtements aux couleurs criardes sous sa cape et il était armé d’une arbalète.

« Tiens tiens  tiens, qu’avons-nous là…Vous devez-êtres les ‘’fameux’’ mercenaires de Gaia, les apostropha-t-il d’une voix claire et cultivée bien qu’empreinte de moquerie. Et probablement les rebus de l’armée impériale ajouta-t-il à l’adresse des miliciens rostogariens étant donné qu’on vous a envoyé ici tel des agneaux à l’abattoir.

-          T’as l’air bien sûr de toi, répliqua Makalov d’un ton faussement désinvolte. Bien que d’apparence relaxé, il surveillait les environs d’un regard alerte. Tu penses vraiment affronter des soldats entrainés avec ta bande de bras cassés ?

Le petit homme s’esclaffa.

« Tout le monde dans cette ville est au courant pour la raclé que les notre ont collé à un de vos généraux ! Qu’est-ce que j’aurais donné pour être présent ! Héhéhé…Le vent est en train de tourner à Rostogar, et moi je me range toujours du côté des vainqueurs. Quant à vous mercenaires de Gaia, le seigneur Raspoutine a bien reçu votre lettre de…défis. Mais j’ai bien peur qu’il n’ait guère gouté à la plaisanterie. Vous avez laissé vos quelques succès vous monter à la tête et vous vous êtes attaqués à un morceau bien trop gros pour vous ! Dommage pour vous, tant mieux pour nous ! Nous serons grassement récompensés si nous lui présentons vos têtes.


« Mais qu’est-ce qu’il raconte, Quelle lettre de défis ? L’un de vous est au courant ? demanda le mage noir à voix basse aux autres miliciens de Gaia. Tous répondirent par le négatif.

Ayant apparemment fini de se vanter, le gredin fouilla un instant dans ses poches et en tira une curieuse sphère violette qu’il leva au-dessus de sa tête. Pendant un instant il ne se passa rien puis soudain une gigantesque vague d’énergie déferla sur la ville comme une onde de choc, visible seulement au sens magique des individus initiés. Le mage noir se sentit soudainement pris de faiblesse comme s’il avait le vertige mais cela ne dura pas : comme il s’y attendait le fameux sortilège n’avait qu’une emprise mineure sur lui. Un coup d’œil vers ses compagnons lui appris que c’était le cas pour la plupart d’entre eux. Mais ça, l’imbécile en face d’eux ne semblait pas en avoir conscience.
Ce dernier empoigna son arbalète en souriant à pleine dent.

« En avant mes frères ! Aujourd’hui marque le début de légende de Duratskiy le brave et de ses joyeux compagnons ! Sus à l’ennemi !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SchismeEternel

SchismeEternel

Masculin Nombre de messages : 43
Localisation : Dans le chnord
Date d'inscription : 02/01/2019
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyLun 12 Oct 2020 - 23:05

Ivan Duratsky était fier du sang bleu qui coulait dans ses veines même s’il était maintenant en froid avec sa famille. Il avait eu la malchance de naitre le 5e fils d’un petit baron, une position peu enviable car il ne pouvait espérer toucher que des miettes de l’héritage familial. Le jeune homme au sang chaud refusa de se résigner à son sort et pendant des années il complota dans l’ombre pour se débarrasser de ses ainés et s’emparer de ce qui lui revenait de droit. Deux de ses frères périrent ainsi dans des circonstances troublantes avant que le fratricide soit démasqué et chassé du domaine familial à coup de pierre. Ivan avait alors 17 ans.
Sans connexions ni ressources, il n’eut d’autres choix que fuir vers l’endroit qui offrait le plus d’occasions pour s’en sortir : Rostogar la capitale impériale. Duratsky se mêla aux bas fond de la société, et s’y sentit rapidement comme un crocodile dans un lac de boue. Usant tour à tour de son charisme naturel, sa fourberie et sa brutalité il parvint à monter peu à peu les échelons dans le monde du crime, n’hésitant pas à embrasser les pieds des plus forts tout en harcelant sans pitié les plus faibles. Bien qu’il soit parvenu à se tailler une position assez confortable, Ivan n’avait jamais oublié d’où il venait et nourrissait toujours le rêve de monter dans la société. L’occasion se présenta à lui 15 ans après son exil lorsqu’il fit la rencontre du "maitre", le mage nommé Rasputin. Leur première rencontre avait pourtant failli être la dernière : l’ayant pris pour un touriste égaré dans les bas quartiers, Ivan et sa bande de coquins avait tenté de le détrousser. Résultat : la moitié de ses hommes étaient morts et les survivant, Ivan compris, portaient encore les cicatrices de cette rencontre. Il va sans dire que lorsque l’étranger leur avait laissé choisir entre la servitude ou la mort, Duratsky s’était vite décidé. Le mystérieux Rasputin fascinait Ivan autant qu’il le terrifiait. Rapidement le brigand appris que le mage avait assujetti la plupart des bandes de la cité soit par la force soit en leur promettant de grands bénéfices s’ils acceptaient de prendre part à son projet fou : jeter l’empereur lui-même au bas de son trône. Et le sorcier leur avait prouvé qu’il avait réellement les moyens d’accomplir cet objectif insensé : ce rituel mystique dont il avait le secret capable de faire passer les meilleurs guerriers de l’empire de lions indomptables en chatons sans défense. Pas fou, Ivan avait tout de même attendu qu’un chef de bande rival se porte volontaire pour la première confrontation. Il était devenu vert de jalousie lorsqu’il avait appris ensuite le succès retentissant de ses rivaux, un général à son tableau de chasse ce n’était pas rien ! Ce succès avait ouvert l’appétit à toute cette bande de canaille et Duratsky comptait bien se rendre indispensable auprès de son nouveau maitre. Quelques jours après leur première victoire, une occasion en or s’était présentée à lui…

------------------------------------------------------------------------------------------------

- Tue ! Tue ! Tue ! scandaient les hommes de Ivan Duratsky en se ruant vers leurs futures victimes en brandissant des armes improvisées.

- A la bonne heure mes braves ! rit le malfrat en armant son arbalète.

Il avançait sans se presser, faisant bien attention à laisser ses boucliers humains se placer entre lui et leurs ennemis. Il avait repéré parmi les « fameux » mercenaires un type avec des oreilles de lapins et avaient bien l’intention de lui régler son compte personnellement car il avait toujours rêvé d’avoir son propre manteau en peau d’homme bête. Il ne fut pas vraiment déstabilisé lorsque ce dernier adopta sa forme bestiale, faisant pleinement confiance aux pouvoirs dont il avait été investi. Aussi manqua-t-il lâcher sans arme sous l’effet de la surprise quand le lapin écrasa brutalement et sans aucune difficulté la première personne à l’atteindre. Les autres défenseurs n’étaient pas en reste et Ivan réalisa avec effroi que le sortilège qui était sensé le mener à la victoire ne semblait pas marcher sur leurs « victimes ».

« Non non non, c'est pas du tout ce qui devait se passer ! Bon sang tu vas marcher satané pierre ?! ragea-t-il en secouant violemment l'artefact, sans effet.

C'était la débandade. Déjà plusieurs de ses laquais le bousculaient en battant en retraite d'où ils étaient venus.

"C'est pas bon... Vite ! Fuir avant qu’il ne soit trop tard ! »

Au moment où cette pensée se formait dans son esprit, une sensation de froid surnaturelle accompagnée d’un sentiment de terreur inexplicable s’empara de la fripouille. Mue par un désir irrépressible de faire face à un danger se trouvant dans son dos, Duratsky fit volte-face en levant son arbalète. Il lâcha un cri d’effroi quand une poigne de fer se referma sur son bras armé en même temps qu’une énorme main griffue lui agrippa le visage et le souleva du sol. Suspendu dans le vide et à moitié aveuglé, Ivan eut à peine le temps d’apercevoir une figure spectrale tout droit sortie d’une histoire de fantôme, drapée dans une cape pourpre. L’instant d’après son agresseur lui écrasa la tête contre le sol. Le fantôme répéta l'action à trois reprises avant que Duratsky ne perde connaissance.

……………………………………………………………………………………………………


Le gredin se réveilla avec une migraine insoutenable. Avec un gémissement, il tenta de porter une main à son crane. C’est alors qu’il se rendit compte qu’il était assis sur une chaise et totalement entravé. Ouvrant les yeux avec difficulté la première chose qu’il vit furent les barreaux de sa prison. Derrière ceux-ci se trouvaient les responsables de sa situation actuelle, en particulier un Rostogarien à la chevelure rose qui le toisait avec sévérité et un type à la peau noire à l’air satisfait.

« Eh bien, on dirait que notre nouvel ami revient à lui, remarqua ce dernier.

- Ne perdez pas votre temps…grommela le prisonnier. Même si j’acceptais de coopérer, maitre Rasputin s’est assuré que nous ne pourrons pas le trahir. »

Et pour illustrer ses propos il tira sa langue pour leur montrer le symbole qui il savait s’y trouvait. Mais à sa surprise l’inconnu balaya sa remarque d’un geste de la main.

« Oh je ne pense pas que ce sera un problème. Ce type d’enchantements a une faiblesse flagrante qui explique pourquoi les écoles de magie noire s’en sont progressivement désintéressés. Je veux dire, c’est bien beau d’empêcher ses larbins de crier vos secrets sur tous les toits…mais rien ne les empêche de les écrire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dizzy Valdi

Dizzy Valdi

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 35
Localisation : Sur les traces du royaume de Cornebourg...
Date d'inscription : 01/04/2012
Fire Emblem favori : Awakening

Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants EmptyJeu 15 Oct 2020 - 17:30

Morgan ne s'était pas attendu à ce que le conflit se dénoue si vite. Il avait à peine eu le temps de donner un coup de hache. Mais Mwindo avait ciblé le chef assez rapidement et... de toute évidence, ça manquait de discipline dans leurs rangs. Ceux qui n'étaient pas déjà hors d'état de nuire à ce moment-là s'étaient enfui sans demander leur reste. Leurs ennemis s'attendaient visiblement à des opposants bien plus diminués par le sort qu'ils ne l'étaient.
Tant mieux, car combattre sous l'effet de ce sort n'était, sans surprise, pas agréable. Pour la première fois depuis qu'il les avait rencontré, Morgan était content de se sentir loin de la cheville de Néo et Xena. Ne rien désirer de plus intensément en pleine bataille que dormir comme s'il avait trois jours de sommeil à rattraper n'était vraiment pas une chose qu'il désirait.

Le sommeil était d'ailleurs une chose qu'on allait aussi sans doute refuser au prisonnier. A moins que ça ne soit l'intégrité de son corps.
Morgan réalisa alors que son interrogatoire n'allait pas être une partie de plaisir, même pour ceux qui n'en seraient que spectateurs, voire auditeurs. A commencer par lui. Il regarda tour à tour ses compagnons. Ses yeux s'attardèrent légèrement sur Finley. Puis revinrent sur Lamne.

"S'il doit révéler des informations par écrit, on n'a pas besoin de rester là. On n'est pas obligé d'assister à ça."
Il n'avait encore jamais assisté à une séance de torture et n'était pas spécialement désireux de combler cette lacune dans son expérience. Même dans ses années de délinquance, il était toujours parvenu à ne pas en arriver à cette extrémité. Il s'en félicitait aujourd'hui. Ne faites rien que vous pourriez regretter plus tard, les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mission 9 : La Hantise des puissants Empty
MessageSujet: Re: Mission 9 : La Hantise des puissants   Mission 9 : La Hantise des puissants Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission 9 : La Hantise des puissants
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Blog] LEGO Actu 2011 : nouvelle mission, nouveaux gangsters !
» ====ORDRE DE MISSION=====
» Démission
» Mission de mes carottes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la Communauté du Fire Emblem :: Divertissements :: [RPG] Projet Gaïa-
Sauter vers: