Communauté Fire Emblem
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Communauté Fire EmblemConnexion

Forum de partage
et d'entraide

Le deal à ne pas rater :
NIKE : -20% supplémentaires sur les articles déjà en promo ...
Voir le deal

description[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste Empty[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste

more_horiz
Avant-propos :
Nous ne sommes pas ici dans une reprise du jeu de base. En effet, cette fanfiction intégrera tous les personnages du jeu d'origine, mais avec quatre maisons au lieu de trois, en plus des Loups de Cendres, qui n'interviendront pas dans le récit, occupés qu'ils seront à vivre leur vie dans les Abysses.
Il y aura donc quatre Maisons, dont trois que vous connaissez bien si vous avez joué à Fire Emblem: Three Houses:
-Les Aigles de Jais, dirigés par Edelgard
-Les Lions de Saphir, dirigés par Dimitri
-Les Cerfs d'Or, dirigés par Claude

L'aigle symbolisant le prestige, la force et la beauté, le lion la monarchie, la majesté et la suprématie, et le cerf la noblesse, la puissance et la fécondité, il fallait que la quatrième Maison représente un animal qui représente d'autre valeurs, le scarabée. Représentant grandeur d'âme, prospérité et sagesse, le bel animal devint le symbole de la maison d'Améthyste.

Dans cette fanfiction, il va de soi que Byleth (qui sera ici présenté dans sa version mâle, né le vingtième jour de la lune de l'Arc) suivra Edelgard. Nous partirons également de plusieurs principes fondamentaux.
1-Byleth sera le professeur des Aigles de Jais, Catherine celle des Lions de Saphir, et Hanneman celui des Cerfs d'Or.
2-Chacune des maisons "Canon" suivra son propre chemin. Edelgard essaiera de conquérir Fodlan, Dimitri manquera sombrer dans la folie, Claude devra faire avec des luttes intestines dans l'Alliance...
3-Cette quatrième Maison, celle d'Améthyste, aura pour professeur référent Manuela. Le cheminement sera donc assez proche de celui de l'église.
4-Byleth ne recrutera personne. A partir de la période Timeskip, Flayn, Hanneman et les autres personnages liés à l'église rejoindront les rangs de l'église. Le nombre de "commandants" des Cygnes d'Améthyste seront au total 3: Seteth, Alois et Catherine.
5-Toutes les batailles majeures de l'histoire (bataille amicale, confrontation avec le Chevalier Macabre, la trahison d'Edelgard, les différentes batailles livrées au Monastère avant le timeskip...) auront lieu. Cependant, une fois le timeskip passé, le monde de Fodlan aura radicalement changé, et l'histoire évoluera de manière très différente. Mais chut, c'est encore un secret!
6-Les contraintes de sexe pour les classes? Nous n'en tiendrons pas compte.
7-Il est possible (mais peu probable) que cette maison change d'objectif en cours de route. Je reste ouverte aux différentes remarques, ne vous réfrénez pas!


BONJOUR BONSOIR A TOUS! Ce premier post visera uniquement à présenter les membres de cette maison. Je n'ai utilisé que des personnages déjà existants dans la franchise Fire Emblem, et dont les fanart version Three Houses m'ont semblé corrects. Il n'y aura donc pas d'OC!
J'indiquerai au début de chaque chapitre la progression des différents personnages depuis le chapitre précédent, ainsi que les différentes missions annexes qui auront été remplies. On considère que tous les héros possédant des emblèmes obtiendront les reliques correspondantes d'une manière ou d'une autre. De plus, on considère que les effets des emblèmes majeurs se déclenchent une fois sur 5, et les mineures une fois sur 10.

LYON DE DOMINGUE
[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste Af8a33e8af697b704b291f7da8f3f5c8
Lyon appartient à la basse-noblesse de Brigid. Il est malgré tout considéré comme un Noble par ses pairs. C'était un enfant studieux, mais qui s'est également découvert un goût pour diriger les autres. Il sera, du point de vue du caractère, très similaire à Ashe, mais assez proche de la personnalité d'Ignatz.
Origine: Noble
Emblème: Dominique (Majeur)
Points forts: Science, Autorité
Points faibles: Hache, Armure
Talent inné: Raison. Lorsque Lyon utilise un sort de Raison, la cible gagne +10 Esquive pendant un tour.
Compétence passive: Lignée brisée. Multiplie l'expérience gagnée par 1.2
Cheminement de classe: Noble -> Moine -> Mage Noir -> Evêque Noir -> Archimage (Equivalent magicien des classes de Grand Lord)

ASTERIE DE LANGLAST
[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste Tumblr_f2a99c7c6e67a7ff0b160b0a39c9fbb3_fd1033d3_1280
Astérie de Langlast appartient à une famille dont le nom a certes perdu de sa valeur, mais qui compte encore pour quelque chose, pour ainsi dire. Elle a été éduquée au maniement de l'épée par le plus grand maître d'armes de Fodlan. Son caractère est très proche de celui de Catherine, en légèrement plus doux.
Origine: Noble
Emblème: Fraldarius (Mineur)
Points forts: Epée, Cavalerie
Points faibles: Hache, Autorité
Talent inné: Science. Donne +10 Esquive quand l'unité est affectée à une Troupe.
Compétence passive: Maître-lames. Augmente de 1 les dommages de toutes les armes utilisées.
Cheminement de classe: Noble, Epéiste, Mage, Bretteur, Fossoyeur

MORGANNA
[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste 045
Morganna est une jeune femme adorable, bien qu'un peu renfermée sur elle-même. Elle adore cuisiner, mais fait parler ses poings à la moindre contrariété. Elle est du genre délicate comme Dorothea, mais une fois échauffée, elle devient aussi impulsive et brutale que Caspar.
Origine: Roturière
Emblème: Aucun
Points forts: Pugilat, Raison
Points faibles: Epée, Vol
Talent inné: Armure lourde. Lorsque Morganna utilise le dernier point de durabilité d'une arme, les dégâts augmentent de moitié.
Compétence passive: Sixième sens. Si l'unité est attaquée et peut riposter, +40 Esquive.
Cheminement de classe: Roturier, Combattant, Pugiliste, Batailleur, Maître de Guerre

AURORA DE DANCHREN
[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste E31
Descendante directe de Daphnel, Aurora porte son emblème, et c'est pour cette raison qu'elle porte l'espoir de toute sa lignée sur ses épaules. C'est une jeune femme très douée dans pratiquement tout ce qu'elle entreprend, y compris l'art de la guerre. Sa personnalité est la même que celle d'Edelgard, sans les pulsions dictatoriales.
Origine: Noble
Emblème: Daphnel (Mineur)
Points forts: Lance, Cavalerie
Points faibles: Science, Autorité
Talent inné: Epée. Confère +10% de précision quand l'unité utilise un monture.
Compétence passive: Chef de guerre. Augmente la précision des Techniques lorsque l'unité n'est pas rattachée à une Troupe.
Cheminement de classe: Noble, Soldat, Cavalier, Paladin, Grand Chevalier

ALICIA
[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste 32bda8cacc962abcf4fa07491fa3fcae
Presque aussi jeune que Lysithea, si ce n'est plus, Alicia a perdu ses deux parents à cause de la maladie. Elle a été élevée au Monastère, et à présent qu'elle a l'âge, elle a rejoint l'Académie. C'est une jeune fille pétillante et débordante de positivité, au caractère à mi-chemin entre Raphael et Alois.
Origine: Roturière
Emblème: Aucun
Points forts: Hache, Armure lourde
Points faibles: Cavalerie, Science
Talent inné: Autorité. Si Alicia inflige des dommages, l'ennemi souffre de -20 Toucher et -20 Esquive durant un tour.
Compétence passive: Bonne humeur. Tant qu'Alicia est adjacente à un allié, confère Critique +10
Cheminement de classe: Roturier, Combattant, Brigand, Chevalier, Chevalier-forteresse

SABRINA DE FERGUSSON
[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste D6827ac2f1a93293064546aeef4bb545
La famille de Sabrina est une très vieille famille de l'alliance de Leicester, antérieure même à la fondation de l'alliance. Ses parents, n'ayant pas les moyens d'entretenir les sept enfants choisirent de laisser Sabrina au Monastère, où elle devint vite la "grande sœur" de beaucoup d'orphelins. Elle est identique à Mercedes, mais possède aussi la droiture d'Ingrid.
Origine: Noble
Emblème: Aucun
Points forts: Raison, Cavalerie
Points faibles: Armure lourde, Autorité
Talent inné: Hache. Tant qu'elle utilise une classe volante, l'unité a +5 Puissance sur ses Tactiques.
Cheminement de classe: Noble, Soldat, Cavalier, Evêque, Chevalier Sacré

CAMILLA (à gauche)
[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste Vnt8rzlpibw31
Camilla est une jeune femme d'une grande beauté, mais dont la capacité à respecter son prochain et bien le traiter laisse à désirer. Elle garde souvent son opinion pour elle-même et se comporte comme si rien n'avait d'importance. Elle a une personnalité très décontractée, comme Claude, mais est plus renfermée sur elle-même, un peu comme Marianne.
Origine: Noble
Emblème: Ernest (Mineur)
Points forts: Epée, Autorité
Points faibles: Vol, Lance
Talent inné: Raison. +20 Esquive quand elle utilise la magie blanche.
Compétence passive: Charmeuse. Les unités alliées masculines infligent 1 dégât de plus en combat et en reçoivent 1 de moins.
Cheminement de classe: Noble, Epéiste, Voleur, Danseur, Assassin

RUNNYA (à droite)
Runnya est muette de naissance. Cependant, cela ne l'empêche pas de se faire comprendre aisément, grâce à un langage des signes qui semble compliqué, mais assez facile à apprendre, car particulièrement intuitif. Sa personnalité est très similaire à celle de Félix, mais elle est un peu plus positive.
Origine: Roturière
Emblème: Aucun
Points forts: Arc, Vol
Points faibles: Science, Hache
Talent inné: Armure lourde. Réduit de moitié le poids des armes portées par l'unité.
Compétence passive: Longue portée. Augmente de 1 la portée des armes à distance et de la magie.
Cheminement de classe: Roturière, Combattante, Cavalier, Archer d'élite, Archer à cheval



Dernière édition par WALUIGI le Mar 2 Fév 2021 - 14:59, édité 2 fois

description[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste EmptyRe: [FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste

more_horiz
Nous sommes sur le sous-forum créatif, il faut sourcer (nom+lien) les fanarts qui ne sont pas à toi. La plupart des fanarts ne sont pas signés alors on peut facilement croire que ce sont tes œuvres.
Même si les fanarts sont considérés comme des contrefaçons (S'il n'y pas de droit exploitation), je ne veux pas que la communauté ait des conflits avec des illustrateurs. Wink


Si tu n'ajoutes pas de source, les images de ton message seront supprimés.

description[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste EmptyRe: [FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste

more_horiz
LUEUR POURPRE
Le Grand Arbre


PROLOGUE
Une Rencontre Inévitable

La nuit était calme. Fodlan dormait, à peu près paisiblement. Entre l'Empire d'Adrestia, le Saint-Royaume de Faerghus et l'Alliance de Leicester, une paix relative, mais respectée par tous, avait vu le jour. Depuis maintenant plusieurs générations, les plus grandes familles de chacune des nations, qu'elles soient d'origine noble ou issues de la roture, envoyaient au moins un de leurs enfants à l'Académie des Officiers du Monastère de Garreg Mach.
La génération actuelle recelait autant de promesses qu'elle ne comptait d'individus avec du potentiel, et la plupart des professeurs du Monastère étaient d'accord sur ce point, bien qu'il ne leur appartint pas d'en juger. Cependant, pour une raison inconnue, il n'y aurait pas trois Maisons, cette année, mais bien quatre. L'Archevêque Rhéa n'avait donné aucune explication, de fait, mais tous s'étaient pliés à son exigence.


- Yaaaah!

Le fer de la hache fendit le bois avec une aisance surprenante. Au bout du manche se tenait Edelgard von Hresvelg, future Impératrice d'Adrestia. C'était une jeune femme déterminée et résolue, que très peu de choses pouvaient faire flancher. A ses côtés, bien que ne maniant pas la hache, se tenait Hubert von Vestra, son conseiller de toujours. Cet homme au teint pâle et à la mine toujours sombre ne cessait jamais de réfléchir à la meilleure option possible, et était un très fin tacticien. Edelgard pouvait également compter sur d'autres alliés. En effet, un total de huit élèves, elle incluse, avaient rejoint la maison des Aigles de Jais.

- Hung... plus fort!

Le sabre de bois claqua contre la lance d'entraînement. Dimitri venait de bloquer la lame de son partenaire d'entraînement, Félix. Presque aussitôt, Dimitri pivota à cent quatre-vingt degrés sur un talon et leva son arme bien haut, à l'horizontale, pour arrêter la hache de bois de Dedue, qui l'attaquait dans le dos. C'était un entraînement rude, mais ô combien satisfaisant pour le futur roi de Faerghus et descendant de Blayddid. La sueur inondait son front, mais il souriait. Affronter deux adversaires à la fois, l'un étant plus rapide que lui, et l'autre beaucoup plus fort, garantissait des progrès rapides. Comme Edelgard, Dimitri comptait sur le soutien de sept autres élèves au sein de la maison des Lions de Saphir.

-...Ce n'est pas si surprenant, n'est-ce pas?

La troisième maison, celle des Cerfs d'Or, avait pour dirigeant Claude von Riegan. Contrairement à Edelgard et Dimitri, Claude était beaucoup plus cérébral, mais c'était aussi l'un des meilleurs stratèges de sa génération malgré son jeune âge, et là où Edelgard affectionnait la hache et Dimitri la lance, Claude préférait l'arc. Comme les deux autres chefs de maison, Claude était accompagné de sept camarades, les plus reconnaissables étant Hilda, une jeune fille extrêmement nonchalante, et Raphaël, un doux géant au visage disgracieux, mais au sourire rayonnant, habitué à travailler à la dure. Ce dernier était d'ailleurs le seul parmi tous les élèves à ne pas porter l'uniforme, se contentant d'un pantalon sombre à bretelles crème et d'une chemise blanche dont il retroussait les manches en permanence.
Il faut savoir que même si ces vingt-quatre élèves étaient issus de nations différentes, la plupart se connaissaient au moins de nom et savaient reconnaître les visages des autres élèves. Noblesse oblige, la plupart avaient eu le bon sens de se présenter auprès des autres élèves. Les deux seules exceptions étaient bien évidemment Bernadetta von Varley, que personne n'avait encore réussi à faire sortir de sa chambre, et Marianne, fille adoptive du Margrave von Edmund, qui passait tout son temps à la Cathédrale du monastère, sa foi prenant le pas sur ses obligations sociales.
Ces deux élèves en particulier, tout le monde connaissait leur nom, par élimination, mais certains n'avaient fait qu'entrevoir leur visage fugacement.
Assez nombreux étaient les élèves qui appartenaient à des maisons différentes, mais partageaient déjà des liens qui ressemblaient à de l'amitié. Par exemple Ferdinand von Aegir, rival auto-proclamé d'Edelgard, s'était découvert une passion commune pour le thé avec Lorenz Gloucester, fils du Comte Gloucester, un membre éminent de l'Alliance. De la même façon, Petra McNeal et Ingrid Galatea s'étaient découvertes une affection commune pour les animaux en général et les chevaux en particulier.


- Non, pas comme ça... Comme cela.

Les trois premières maisons avaient une véritable salle de classe bien à elles, distinctement séparées, bien qu'appartenant au même bâtiment. La quatrième maison, celle des Scarabées d'Améthyste, devait se contenter d'une annexe, qui avait été désaffectée autrefois, et qu'on avait réaffectée dans l'urgence.
Les élèves de cette quatrième Maison avaient tous un point commun; leur famille ne partageait l'identité politique d'aucune faction existante. Que ce soit l'Empire, le Royaume ou l'Alliance, aucun ne s'y sentait chez lui ni même à son aise. D'une certaine manière, ils étaient des proscrits, et leur loyauté n'allait qu'à l’Église de Seiros.
Cette maison était dirigée par Treyan de Domingue, originaire de Brigid, comme Petra, et regroupait en son sein des individus venant de tout horizons. Certains des ces élèves avaient même été élevés au Monastère. Cela pouvait paraître injuste, mais ces élèves en particulier avaient un avantage sur certains autres élèves, notamment les moins intellectuels.
Dire que les membres de la quatrième maison étaient restés en retrait était un euphémisme. Pour la plupart, ils étaient restés entre eux, n'adressant que rarement la parole aux élèves des autres maisons. Ce comportement pour des individus à la personnalité extrêmement positive comme Dorothea, Caspar, Sylvain ou Hilda, leur valut au premier abord de sembler...marmoréens, à tout le moins.
Cependant quelques jours après leur arrivée, ils avaient commencé à s'ouvrir aux autres, et  tous sans exception, ils avaient tissé des liens. Treyan était parvenu à impressionner même Hubert de par ses connaissances des sciences occultes. Astérie s'était révélée très amicale, et il n'avait pas fallu deux heures pour que Sylvain, en bon coureur de jupons, ne se lance dans un jeu de séduction auquel il eut la surprise de la trouver à peu près réceptive. Morganna avait déjà passé quelques heures en compagnie de Raphaël et Dedue, partageant avec eux son amour de la cuisine et de la nourriture en général. Aurora, elle, s'était liée très rapidement d'une amitié sincère avec Claude et ceux qui lui étaient le plus proche. Beaucoup de membres de la maison des Cerfs regrettèrent qu'elle n'en fit pas elle-même partie. Alicia, elle-même élevée directement au monastère, devint rapidement une amie d'Hilda, ayant la même tendance qu'elle à remonter le moral de tout le monde à sa manière.
Sabrina, elle, trouva une amie improbable en la personne de Bernadetta. En effet, elle arriva bientôt en tête de la liste des personnes devant lesquelles la jeune noble de l'Empire ne fuyait pas en courant tout en suppliant qu'on l'épargne; cette performance impressionna plus d'un élève. Camilla, elle, s'attira rapidement les foudres de bien des gens, à commencer par les élèves d'origine noble, mais ceux qui étaient issus de la roture l'accueillirent à bras ouverts. Enfin, Runnya ne parla jamais, étant muette de naissance, mais grâce à l'astuce que lui enseignèrent Caspar, Ashe et Ignatz, elle mit au point un langage des signes extrêmement simple, qui lui permettait de communiquer assez aisément, même si former des phrases très complexes ou très précises demandait beaucoup plus de temps qu'à l'oral...


* * * * *


-Treyan?

Ce ne fut qu'au quatrième coup donné à la porte de sa chambre que les mains de Treyan s'emparèrent du diadème posé sur sa table de chevet. Il s'en coiffa puis, uniquement vêtu d'un pantalon, alla ouvrir la porte. Il eut la surprise d'y trouver les dirigeants des trois autres maisons, chacun portant une arme... aucune d'entre elles n'était une arme d'entraînement. Ils étaient habillés dans leur tenue habituelle, celle de l'uniforme de l'académie, et l'enjoignirent de faire de même. Il s'exécuta et les rejoignit le plus vite qu'il put.

-Où allons-nous?

Il n'eut pour seule réponse que la mine sombre de Dimitri et l'air paniqué d'Edelgard. Claude, lui, ne cessait de guetter aux alentours. Treyan arqua un sourcil. Comptaient-ils le faire prendre part à une quelconque activité interdite? Cela ne le surprenait pas tant que cela de la part de Claude, mais Dimitri et Edelgard... Malgré ses soupçons, le dirigeant de la Quatrième Maison s'habilla, enfilant la totalité de son uniforme. Ce ne fut que lorsqu'ils furent à l'extérieur des portes de Garreg Mach, que Trayan put mieux comprendre la situation.
Depuis les hauteurs, il était aisé de comprendre. Un groupe de mercenaires quelconques semblait camper à proximité d'un village. Or, ce village était sur le point d'être attaqué par une troupe de bandits. Treyan n'eut pas besoin d'explications, et il fut celui qui partit devant. Edelgard, Dimitri et Claude ne comprirent pas tout de suite. Comment Treyan pourrait-il intervenir sans arme? Puis ils se rappelèrent que contrairement à eux, Treyan était plus que doué avec la magie.
Malgré les cris des quelques chevaliers présents, les quatre chefs de maison ne s'arrêtèrent pas. Alois essaya bien de les rappeler, mais en vain. Lui aussi avait vu les bandits, mais en partant seulement à quatre, les chefs de maison se condamnaient! En désespoir de cause, il lança un signal d'alarme.


- Rassemblez deux escouades complètes! Nous avons une mission de sauvetage à mener!

Alois n'avait pas remarqué les mercenaires qui campaient. Il n'avait donc vu qu'un groupe de quatre étudiants inexpérimentés partir au beau milieu de la nuit pour affronter des bandits. Il était sérieusement tiraillé entre sa responsabilité de Chevalier de Seiros, qui lui imposait de trouver une sanction appropriée à leur retour, et son optimiste légendaire. Ah, l'enthousiasme de la jeunesse!Sachant très bien que les premières minutes du combat se joueraient sans que les chevaliers ne puissent porter une quelconque assistance aux étudiants, Alois se mit à prier...

Les quatre étudiants se laissèrent glisser le long d'une pente très raide, leurs armes attachées dans le dos ou à leur ceinture. Les bandits se rapprochaient du camp de mercenaires, et il n'y avait pas de sentinelle en vue. Les brigands, peu importait leur nombre, allaient faire un carnage! Déterminé à ce que cela ne se produise pas, Treyan prit presque instinctivement le commandement.

- Il faut les intercepter! Edelgard, votre hache devrait en tenir la plupart à distance. Dimitri, ne vous retenez surtout pas pour les frapper au cœur. Tous les deux, partez devant, je suis sur vos talons. Claude... Vous avez un arc, couvrez-nous!

Il ne fallait pas le dire deux fois au descendant de Riegan. Son arc était déjà dans sa main alors qu'il courait, restant volontairement en arrière. Le plan de Treyan lui paraissait très correct, et il ne trouva rien à y redire. Dimitri, pensant principalement à parer au plus pressé, ne remit pas ces commandements en question, pas plus que Edelgard, qui intérieurement frissonnait en espérant un bon combat; l'enthousiasme de la jeunesse les portait malgré eux.

- Qu'est-ce que...?

Le premier bandit n'eut pas le temps de finir sa phrase que Dimitri était déjà sur lui, l'interceptant quelques mètres à peine avant la première tente. La lance de fer frappa durement de taille, et le bandit, pris par surprise, fut repoussé en arrière et déséquilibré. Derrière lui un autre bandit remarquait Edelgard et levait son arme juste à temps pour éviter le fer de la hache, déviant maladroitement le coup. Ses espoirs firent cependant long feu, car une flèche de Claude se ficha dans sa cuisse, lui tirant un hurlement de douleur alors qu'il tombait sur le côté. Treyan, lui, se faufila adroitement entre deux lames tendues, et même si l'une passa à quelque centimètres de sa taille, il n'en tint pas compte. Passant derrière Dimitri alors que celui-ci frappait le brigand au visage avec le manche de son arme, il saisit une pierre et la lança de toute ses forces vers la fenêtre la plus proche, sur une maison qui se trouvait écartée du village. Le jeune noble de Brigid se retourna alors, et baissa la tête juste à temps pour éviter une décapitation en règle. Très peu de temps après, un homme qui devait avoir une quarantaine d'années, les cheveux blonds grisonnants, quitta la maison l'épée à la main, suivi de très près par un jeune homme, qui devait avoir tout juste une vingtaine d'années. Lui aussi était armé.
Courroucé, le chef des brigands se mit à éructer des ordres. Les bandits étaient au nombre de vingt, avait dénombré Claude. Même si le mercenaire plus âgé et son disciple venaient en aide aux étudiants, ils ne seraient malgré tout que six contre vingt, et les pillards se battraient pratiquement à quatre contre un, sans même compter leur leader. Treyan serra légèrement les dents à cette idée. Edelgard et Dimitri étaient doués, très doués, mais ce ne serait pas assez pour se défendre contre des ennemis déterminés à les blesser gravement, voire à les tuer si cela s'avérait nécessaire... L'homme d'âge mûr bloqua un coup, puis un autre, et un troisième, avant de riposter à la vitesse de l'éclair, envoyant deux brigands
ad patres. Celui qui le suivait de près fit de même, avec de moins bons résultats malgré tout.

- Treyan... Ce style de combat... Est-ce que ce serait...

La totalité ou presque des brigands étant à présent concentrés sur leur propre survie, Dimitri et Edelgard pouvaient respirer. Ni l'un ni l'autre ne semblaient choqués par le fait que Treyan ne se soit pas servi de sa magie une seule fois. Claude, comme eux, était trop concentré sur l'homme d'âge mûr. Treyan, en observant les combats, arriva à la même conclusion qu'eux.

- Jeralt. Le Briseur de Lames. Chevalier le plus célèbre de l'histoire de Fodlan, et ancien capitaine des Chevaliers de Seiros de surcroît. Quant à savoir ce qu'il fait ici... Mais les questions viendront! Dimitri, Edelgard, ne restons pas sans rien faire! Claude, continuez de nous couvrir!

Et c'est ainsi que, soutenu par les quatre étudiants, Jeralt et son allié ne tardèrent pas à reprendre l'avantage. Contre un homme comme Jeralt, aucun d'entre eux n'avait la moindre chance. Cependant, son acolyte n'avait pas la même force ni la même finesse tactique, et dans le feu du combat, ils furent séparés. Le nombre de leurs ennemis avait été légèrement réduit, mais ce ne serait pas assez pour qu'il puisse gagner seul contre les trois brigands qui avançaient vers lui. Edelgard surgit alors à ses côtés, anticipant le mouvement de l'un des trois ruffians qui souhaitaient prendre le jeune homme à revers. Les deux haches se percutèrent avec une grande violence, mais ce ne fut pas assez pour que la noble prenne l'avantage. Son ennemi, qui se révéla être le leader du groupe de bandits, était plus costaud que ses camarades, plus massif, avec une force physique supérieure, et malgré les efforts d'Edelgard, il la désarma sans réel problème, l'envoyant ensuite paître d'un coup de genou vicieux en plein estomac.

- Aussi vrai que je m'appelle Kostas, tu vas y passer!

Se passa alors quelque chose d'étonnant, que Treyan fut semble-t-il le seul à voir. Il y eut un très léger flou dans l'air, comme si celui-ci se figeait brutalement. Et la seconde suivante, le compagnon de Jeralt s'interposait entre le brigand et Edelgard, son épée passant sous le fer de la hache dans un coup brutal vers le haut. Pris au dépourvu, Kostas fut déséquilibré, laissant à l'inconnu le temps de lui infliger le même traitement qu'il avait pu infliger à Edelgard. Propulsé en arrière, la brute bascula sur ses talons, finissant à peu de choses près les quatre fers en l'air. Il récupéra assez vite, et alors que Jeralt abattait un nouveau brigand avec l'assistance de Dimitri et de Claude, n'en laissant que trois ou quatre en vie, Kostas déguerpit, suivi de très près part ses ouailles.

- Alors comme ça, on terrorise les étudiants! Vous allez me le payer Vous tous, après eux! Ne les laissez pas filer!

Suivi de très près par une dizaine de Chevaliers de Seiros, Alois venait de débouler à l'entrée du village. Obéissant à l'ordre de leur commandant, les deux escouades se mirent en chasse, traquant sans merci ce qu'il restait du groupe de bandits. Équipés d'arcs, d'épées, de lances et de haches, ils ne pouvaient pas échouer. Pendant ce temps, Alois s'approcha du groupe, et son visage si'llumina lorsqu'il posa les yeux sur Jeralt.

- Par la Déesse! Je me disais bien que je reconnaissais ce style! Capitaine, c'est bien vous! Vous ne me reconnaissez pas? C'est moi, Alois! Ca remonte à loin, mais j'étais votre bras droit à l'époque!

Le haussement de sourcils de Jeralt prouva immédiatement à tous que la dernière allégation d'Alois n'était que pure affabulation de sa part. Pourtant, Jeralt garda son calme.

- Vingt ans après, tu n'as pas changé, Alois... Toujours aussi bruyant. Par pitié, je ne suis plus Capitaine. Je ne suis plus qu'un simple mercenaire, maintenant. Et un mercenaire qui a du travail à faire. [Il marqua un temps.] Au revoir, mon ami. Quoi qu'on en dise, ça m'a fait plaisir de te revoir.

- Au revoir, mon ami... Attendez! Ca ne peut pas finir comme ça! Vous devez revenir avec moi au monastère... Et j'insiste, capitaine!

Jeralt fit face à son ancien lieutenant, un poing sur la hanche, la tête baissée. Il semblait bien plus ennuyé qu'autre chose à la mention du monastère, comme s'il n'avait pas envie d'y retourner.

- Garreg Mach... Je suppose que c'était inévitable...

Mais déjà, Alois semblait distrait. Son regard s'était rivé sur le compagnon de Jeralt. Treyan, se trouvant encore un peu plus loin, ne comprit pas toute la phrase, mais il comprit le nécessaire. Le compagnon de Jeralt, qui avait sauvé Edelgard, s'appelait Byleth, et il était le fils de Jeralt. Treyan regarda immédiatement l'inconnu d'un autre œil. Ceci expliquait le fait que Kostas n'ait pas eu la moindre chance non plus... Mieux encore, il semblerait que Byleth consentait à suivre Alois au monastère, ce qui semblait réellement peiner Jeralt. Et intérieurement, Treyan se promit de creuser le sujet... Mais pour le moment, Edlegard, Dimitri et Claude se perdaient en remerciements auprès de Byleth. Edelgard flattait le jeune mercenaire dans le sens du poil, insistant sur les talents sans fin qu'il devait avoir supposément hérités de son père, tandis que Dimitri ne tarissait pas d'éloges sur ses capacités propres. Claude conclurait en insistant sur la nécessité que Byleth rejoigne le monastère avec Jeralt. Ce que Byleth avait approuvé, ne serait-ce que pour suivre son père...

* * * * *


Le soleil était levé depuis longtemps lorsque les élèves des différentes maisons s'étaient rassemblés. Chaque maison avait pour instruction de rejoindre sa salle de classe et de n'en plus bouger pour les deux heures à venir. Treyan avait donc rejoint les autres élèves de sa maison. Lui-même avait déjà sa petite idée de la raison pour laquelle sa classe, comme les autres, se retrouvait confinée.

- Mais enfin, Treyan, dis-nous de quoi il s'agit!

Treyan garda un immense sourire, comme rarement on l'avait déjà vu. Nul doute que même sous la torture (bien que la seule torture à laquelle ses camarades aient pensé soit de lui interdire l'accès à la bibliothèque), il ne parlerait pas.
Astérie, Aurora, Morganna, Alicia, Sabrina, Camilla et Runnya restèrent donc dans l'expectative...jusqu'à ce que la porte de l'annexe s'ouvre, et qu'une femme n'entre. Habillée d'une longue robe verte évoquant celles des danseuses et d'un manteau de fourrure blanche. Elle se tenait haute et droite, Treyan étant le seul à s'approcher d'elle en terme de taille. Elle n'était clairement pas une élève, cela se voyait, mais rien n'aurait pu empêcher Treyan de la trouver parfaite physiquement. Serait-ce elle, la professeur de sa classe?


- Bonjour à tous. Je me nomme Manuela Casagranda, et je serai votre professeur référent pour l'année qui viendra. J'espère que nous allons bien nous entendre!

[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste Manuela_Portrait

description[FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste EmptyRe: [FANFICTION] La Quatrième Maison: les Scarabées d'Amethyste

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum